Image univers Wendy Image univers Wendy

Wendy

Wendy est une jeune fille passionnée d'équitation qui nous entraîne dans ses aventures au coeur du monde hippique, vibrant au rythme de la compétition : saut d'obstacles, concentration, échecs et réussites... Nous découvrons sa vie au sein du haras de ses parents, entourée de sa demi-soeur adoptive et cadette Carie, sa meilleure amie Bianca, ses compagnons d'école et ses concurrents...

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Dori

Une jeune jument orpheline arrive au ranch. Wendy la prend en charge et ne fait confiance à personne d’autre pour s’occuper d’elle. Très vite, elle est débordée par la charge de travail que cela représente. Elle ne tarde pas à négliger ses autres responsabilités au ranch, dont la foire aux antiquités de sa mère, qu’elle prépare avec elle chaque année…



Année de production: 2012

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Wendy est une jeune fille passionnée d'équitation qui nous entraîne dans ses aventures au cœur du monde hippique, vibrant au rythme de la compétition.

Début chanson thème


CHANTEUSE

♪ Rose Vallée

c'est l'endroit rêvé

Du matin jusqu'au soir

Wendy attend de nous y voir

On va vraiment s'amuser

Des chevauchées endiablées

C'est l'aventure

toute la journée

Allons jusqu'aux écuries

Pour faire la fête

c'est parti allez ♪♪

(Fin chanson thème)

(Début information à l’écran)

(Dori)

(Fin information à l’écran)

(Sur le ranch, WENDY court avec DÉESSE à ses côtés. Elle s'approche de son père.)


[WENDY:] Allez, ma belle!

Est-ce qu'elle est arrivée,

papa?


PÈRE DE WENDY

Non, pas encore. Je vais

ramener Déesse dans son box.

File prendre ton

petit-déjeuner.


[WENDY:] Merci, papa.

(Quelques instants plus tard, WENDY entre dans la cuisine. Sa mère et CARRIE déjeunent.)


WENDY

Bonjour, tout le monde!

Ça y est, le grand jour est

arrivé! J'ai tellement hâte

qu'elle soit là.


[CARRIE:] De qui tu parles?
[WENDY:] Ah! Ne me dis pas que

t'as oublié?


[CARRIE:] Ha! Ha! C'était une blague.

Comment est-ce que

j'aurais pu oublier?


[WENDY:] Hum.

Est-ce que tu t'en sors, maman?

(La MÈRE DE WENDY est absorbée par la lecture d'un livre.)


[WENDY:] Maman!

MÈRE DE WENDY

Oh, excuse-moi, chérie,

je suis un peu préoccupée.


[WENDY:] Ne t'inquiète pas.

Je suis sûre que ta foire

aux antiquités aura autant de

succès que celle de l'année

dernière et celle de l'année

précédente.


MÈRE DE WENDY

J'espère que tu as raison.

Oh! Voilà la liste des

antiquités sur lesquelles je ne

sais que peu de choses.

Désolée, il y en a beaucoup,

cette année: cinq pages entières.


[WENDY:] Aucun problème! Je vais te

donner un coup de main comme

je le fais tous les ans.

Je vais retrouver l'origine de

chaque objet sur Internet, on

les étiquettera et je les

disposerai sur le trottoir en

utilisant notre système spécial

de classement.


MÈRE DE WENDY

Puisqu'on en parle, est-ce que

tu pourrais m'aider à porter les

antiquités...

(Le PÈRE DE WENDY entre à ce moment dans la cuisine.)


PÈRE DE WENDY

Ça y est. Stéphanie vient

de m'appeler. Elle est sur

la route. Elle sera là

dans deux minutes.


[WENDY:] Elle arrive?

MÈRE DE WENDY (résignée)

Je vais me débrouiller.

(WENDY, CARRIE et leur père sortent alors de la maison et attendent un camion qui s'avance sur le ranch.)


PÈRE DE WENDY

Est-ce que tu es nerveuse?


[WENDY:] Un peu. Après tout,

c'était mon idée de la faire venir

à Rose Vallée.


[CARRIE:] Oui, mais...

c'est grâce à moi

que t'as réussi à convaincre papa.


PÈRE DE WENDY

Et j'espère que je ne

regretterai pas

ma décision, les filles.

(La VÉTÉRINAIRE s'approche alors en camion et descend.)


VÉTÉRINAIRE

Bonjour, tout le monde!


PÈRE DE WENDY

Bonjour. Ravi de vous revoir.


[WENDY:] Salut. Ça va?

(Ils se dirigent vers l'arrière de la remorque du camion et la VÉTÉRINAIRE ouvre la porte.)


VÉTÉRINARIE

Je vous présente votre

nouvelle pensionnaire.

(Une pouliche se trouve à l'intérieur de la remorque.)


[EN CHOEUR:] Ah!
[CARRIE:] Ah, elle est trop mignonne.

VÉTÉRINAIRE

Elle est née il y a deux jours,

mais elle est plutôt robuste.


[WENDY:] Comment elle s'appelle?
[VÉTÉRINAIRE:] On ne lui a pas

encore donné de nom.


[WENDY:] C'est vrai? Ah, il faut

qu'on lui trouve un joli nom.


[CARRIE:] Ce serait la moindre des

choses. La pauvre, elle n'a

plus de maman.


[WENDY:] On pourrait l'appeler...

hum... Dori.

Qui vient du mot...


[CARRIE:] Je sais: adorable!

(CARRIE et WENDY rient ensemble. Pendant ce temps, à quelques mètres, la MÈRE DE WENDY dépose de grosses boîtes d'antiquités dans le coffre de sa voiture.)


MÈRE DE WENDY

Euh, Wendy! Je crois que ce

n'est pas une bonne idée,

ma puce.


[WENDY:] Pourquoi ça?

VÉTÉRINAIRE

Cette situation n'est que

temporaire, Wendy. Tu ne

devrais pas trop t'attacher

à elle.


PÈRE DE WENDY

De plus, s'occuper d'une

pouliche orpheline est une

tâche très délicate. Elle va

être exposée à tout un tas de

maladies et d'infections.


VÉTÉRINAIRE

L'idéal serait de trouver une

jument qui puisse l'allaiter,

mais mes recherches sont

restées vaines pour l'instant.


[WENDY:] Je vois.

VÉTÉRINAIRE

Si vous voulez m'aider, vous

pouvez m'apporter les boîtes de

lait en poudre qui sont dans

la voiture.

(WENDY et CARRIE s'élancent pour prendre les boîtes de lait en poudre. Elles les rapportent à la VÉTÉRINAIRE.)


VÉTÉRINAIRE

Le premier biberon est prêt.

Ne préparez jamais le biberon à

l'avance. Et si elle ne le

finit pas, ne gardez pas le

lait. Il faut en refaire à

chaque fois pour qu'il soit frais.


[WENDY:] Je nous ai préparé un

planning. On va la nourrir à

tour de rôle. Ça va nous aider.

On se relaiera toutes les

quatre heures.

(WENDY prend à ce moment un réveil entre ses mains et ajuste la sonnerie.)


WENDY

Pour éviter de prendre du

retard, on va se servir de

ce réveil. Papa, je pense que tu

devrais la nourrir en premier.

Parce que t'as déjà nourri un

poulain. Après, ce sera moi.

Ensuite, ce sera à Bianca, puis

à Carrie, puis encore Bianca.

Je m'occuperai d'elle la nuit,

avant qu'on recommence tout

depuis le début, au petit

matin.


CARRIE

Mais on n'est pas obligés de

rester tout le temps avec elle,

pas vrai? On doit juste lui

donner son lait toutes

les deux heures.


VÉTÉRINAIRE

Tu as tout à fait raison.

Bon, je vois que cette pouliche

est entre bonnes mains.

N'hésitez pas à me contacter si

vous avez la moindre question.


WENDY ET CARRIE

Au revoir, Stéphanie!


PÈRE DE WENDY

Au revoir et merci!

(La VÉTÉRINAIRE s'éloigne. BIANCA approche au même moment et remarque DORI.)


[BIANCA:] Oh, mon Dieu! Elle est

trop chou!

(DORI hennit légèrement et recule.)


[WENDY:] Chut... Tu lui fais peur.
[BIANCA:] Désolée, mais elle est

tellement jolie, j'ai pas pu

m'en empêcher.


WENDY

Je te comprends. Merci d'être

venue nous aider.

Papa va lui donner son biberon

pour nous montrer comment faire.

(Le PÈRE DE WENDY donne alors le biberon à DORI.)


PÈRE DE WENDY

Ha! Ha! Ha! Très bien,

bravo. Bois, ma belle.


[CARRIE:] Ça alors!

Elle a vraiment bon appétit.


[BIANCA:] Est-ce que c'est bon signe?
[WENDY:] Bien sûr! Euh... mais...

je ne suis pas sûre que tu

tiennes le biberon comme il

faut. Ne te vexe pas, mais j'ai

fait des recherches sur

Internet et les gens disaient

de pencher le biberon un peu

plus. Voilà. C'est beaucoup

mieux. Elle a l'air d'être bien

plus à l'aise comme ça.


[BIANCA:] J'ai rêvé ou Wendy vient

de reprendre ton père sur sa façon

de s'occuper d'un cheval?


[CARRIE:] Hum-hum...

(Pendant ce temps, la MÈRE DE WENDY continue de transporter des boîtes d'antiquités vers la voiture. Elle échappe une boîte. VANESSA remarque la boîte tombée au même moment et s'approche pour lui venir en aide.)


[MÈRE DE WENDY:] Oh! Oh.
[VANESSA:] Tu as besoin d'aide,

tante Hélène?


[MÈRE DE WENDY:] Ah, oui,

c'est très gentil de ta part, merci.

(Un peu plus tard, WENDY entre dans le box de DORI avec un biberon.)


[WENDY:] Salut, ma belle. Regarde ce

que je t'ai apporté: du bon

lait. Hum, miam!

J'espère que tu as faim.

Eh bien, t'es même carrément

affamée, dis donc!

(Le soir venu, BIANCA entre dans le box de DORI où se trouve WENDY.)


[BIANCA:] C'est à moi de lui donner

son biberon. Est-ce que tout

se passe bien?


[WENDY:] Oui. Mais je voulais rester

un peu. Je crois qu'elle m'a

adoptée. Elle m'adore.


[BIANCA:] Je pense qu'elle adore tous

ceux qui lui donnent à manger.

(BIANCA s'asseoit et donne le biberon à DORI. WENDY l'observe attentivement.)


[WENDY:] Jusque-là, tout se passe

à merveille. Et si tu lui fais

des caresses tout près de

l'oreille gauche pendant que tu

lui donnes son biberon, elle

boira encore plus vite.

Hum. Tu veux que je te montre?


[BIANCA:] Non, ça va aller. Je sais où

se trouve son oreille gauche.

Il y a un problème?


[WENDY:] Tu oublies les caresses.

Voilà. Et s'il te plaît,

n'oublie surtout pas de bien

pencher le biberon pour...


[BIANCA:] Avoir l'angle idéal.

T'inquiète, j'ai compris.

(WENDY reste alors dans le box avec les bras croisés et une moue boudeuse.)


[BIANCA:] Euh... l'intérêt de s'occuper

d'elle à tour de rôle, c'est

qu'on peut se reposer entre

deux biberons. Donc, sauve-toi.


[WENDY:] Essaie...
[BIANCA:] Wendy, tu peux partir.

C'est à moi de m'occuper d'elle.


[WENDY:] Oui.

Enfin, pour les quatre

prochaines heures.

Bonne nuit!

(Quelques instants plus tard, WENDY entre dans la cuisine où se trouve sa mère.)


WENDY

Tout va comme tu veux?


MÈRE DE WENDY

À peu près. Comment

va notre pensionnaire?


[WENDY:] Ah, elle est... formidable!

Elle a déjà beaucoup de

personnalité. D'ailleurs, il

faut que je te raconte. Elle a

fait un truc trop marrant et...


[MÈRE DE WENDY:] Wendy.
[WENDY:] Oui, dis-moi.

MÈRE DE WENDY

Je suis navrée, chérie, mais

je n'ai pas le temps de

discuter pour le moment.

Je suis en retard sur mon

planning pour la foire aux

antiquités. On papotera

plus tard.


[WENDY:] Oh! Désolée.

Aucun problème.

Tu veux de l'aide?

Je peux étiqueter les objets.


MÈRE DE WENDY

Non, Vanessa l'a fait

tout à l'heure. Elle m'a

accompagnée à la boutique.


[WENDY:] Ah! C'est Vanessa qui l'a

fait? T'en fais pas; à partir

de maintenant, je reprends le

flambeau. Vanessa ne connaît

pas bien notre système.


[MÈRE DE WENDY:] D'accord.

Oh, une seconde!

Tu as cherché la liste d'objets

que je t'ai donnée?

Je l'ai posée sur ton bureau.


[WENDY:] Oh! Non. Je l'avais

complètement oubliée. J'étais

concentrée sur la pouliche et

je l'ai pas fait. Je vais m'en

occuper tout de suite.


MÈRE DE WENDY

Ce n'est pas la peine.

Ça peut attendre demain matin.


[WENDY:] Tu en es sûre?

MÈRE DE WENDY

Je préfère que tu aies une

bonne nuit de sommeil.


[WENDY:] D'accord.

Je le ferai demain,

à la première heure.

Je te le promets.

(Le lendemain matin, WENDY entre dans le box de DORI. CARRIE y donne le biberon à DORI.)


[CARRIE:] Ça fait quatre heures

que je suis là? La vache, c'est

fou ce que le temps passe vite!


[WENDY:] Tout se passe bien?
[CARRIE:] Oui, génial.
[WENDY:] Hum... Oh, tu n'es pas

assise comme il faut.

Essaye plutôt comme ça.


[CARRIE:] Comme ça?

WENDY

Penche la tête vers l'avant

pour pouvoir la regarder

dans les yeux. Cela t'aidera

sûrement à créer des liens

avec elle.


[CARRIE:] Euh, tu me taquines,

c'est ça?


WENDY

Pas du tout, je suis sérieuse.

Écoute ta grande soeur. Pour

une fois, fais-moi confiance!


[CARRIE:] Ha! Ha! Ha!

OK, à vos ordres!

(La MÈRE DE WENDY entre à ce moment dans le box.)


[MÈRE DE WENDY:] Wendy,

j'ai besoin de la liste

que je t'ai demandée.


[WENDY:] Ah! Mince, la liste!

Je suis désolée, maman.

Je t'avais promis de le faire,

j'ai oublié. Et maintenant,

c'est mon tour. Je le ferai dès

que je lui aurai donné

son biberon.


MÈRE DE WENDY

Je ne peux pas attendre plus

longtemps.


[CARRIE:] Je peux la nourrir

à ta place.


[WENDY:] C'est vrai? Tu es sûre?
[CARRIE:] Oui! Fonce!

Ça commence à venir.

Je crois que je

m'améliore. En plus,

maintenant, je sais comment

je dois m'asseoir.


[WENDY:] Merci,

tu me sauves la vie.

Je te revaudrai ça.


[CARRIE:] À nous deux.

(Un peu plus tard, dans la cuisine du ranch, WENDY et sa mère discutent.)


[WENDY:] Et voilà, maman.

J'ai fait tes recherches,

comme promis!


MÈRE DE WENDY

Merci. Mais... c'est tout?

Il y avait cinq pages entières

d'antiquités. Je crois que tu

en as oublié plus d'une.


[WENDY:] Cinq? Tu en es sûre?

Je n'ai pas fait cinq pages?

(La MÈRE DE WENDY soupire alors lourdement. Le PÈRE DE WENDY entre à ce moment dans la cuisine avec une mine triste.)


[WENDY:] Quelque chose ne va pas?
[PÈRE DE WENDY:] Je crois que

la pouliche est malade.


[WENDY:] Quoi?

Il faut que j'y aille!

Maman, je te demande pardon.

(WENDY s'élance vers l'écurie. Le PÈRE DE WENDY sort alors son cellulaire et compose un numéro.)


PÈRE DE WENDY

Allô, Stéphanie?

Jim Thorburn à l'appareil.

(Un peu plus tard, la VÉTÉRINAIRE examine DORI dans son box. WENDY, CARRIE, BIANCA et le PÈRE DE WENDY les regardent.)


[VÉTÉRINAIRE:] Tout doux,

ma belle, ça va aller.


[CARRIE:] Tout d'un coup, elle a

commencé à tousser. J'ai tout

essayé, mais j'ai pas réussi

à la calmer.


[BIANCA:] C'est pas ta faute.
[CARRIE:] C'est moi qui m'occupais

d'elle quand c'est arrivé.


[BIANCA:] Ça aurait pu nous arriver

à nous aussi. Pas vrai, Wendy?


[WENDY:] Tout ça, c'est ma faute.

Je n'aurais pas dû te laisser

t'occuper d'elle à ma place.


[BIANCA:] Vous dites n'importe quoi,

toutes les deux.


VÉTÉRINAIRE

Ce n'est pas votre faute.

C'est son système immunitaire,

le problème. Il n'est pas

encore efficace. C'est pour ça

qu'elle a attrapé une infection

bactérienne.


PÈRE DE WENDY

Comment peut-on la soigner?


VÉTÉRINAIRE

Donnez-lui ces antibiotiques,

un à chaque repas. Appelez-moi

si son état ne s'améliore pas.


[BIANCA:] C'est bientôt l'heure.

Je vais pouvoir lui donner son

médicament.


[WENDY:] Je suis tellement inquiète que

je n'arriverai pas à dormir.

Est-ce que je peux prendre

la relève?


[BIANCA:] Je trouve pas ça cool.

Je suis venue ici

exprès pour t'aider.


[WENDY:] Je sais, oui. Mais c'est moi

qui ai proposé de la faire

venir à Rose Vallée. Je me sens

responsable d'elle maintenant.


[BIANCA:] Très bien!

PÈRE DE WENDY

Les poulains qui perdent leur

mère très jeunes sont

vulnérables. Et parfois, même

quand on s'en occupe avec la

meilleure volonté du monde, les

choses ne se passent pas

toujours aussi bien qu'on le

voudrait. Il faut que vous en

soyez conscientes.


WENDY

Non, papa. Il est hors de

question qu'il lui arrive

quelque chose de mal. Pas tant

que je m'occuperai d'elle.

(Le soir venu, WENDY flatte DORI dans son box. DORI hennit et toussote.)


WENDY

Ça va ma belle.

Il faut que tu te détendes.

Allez, courage. Tu peux y

arriver. Il faut absolument que

tu boives tout ton biberon.

C'est tout ce que tu as à faire

pour aller mieux.

Super. On dirait que l'appétit

te revient. Comme je te trouve

vraiment courageuse, je vais te

raconter une histoire.

(raclement de gorge)

Il était une fois une magnifique

pouliche hanovrienne qui

s'appelait Penny...

(Le lendemain matin, WENDY se réveille dans le box de DORI. DORI est couchée sur sa cuisse.)


[WENDY:] Hum. Oh!

Bonjour, ma jolie. Tu as l'air

en bien meilleure forme qu'hier

soir. Fiou! Ah.

Tu es hors de danger. Mais tu

m'as fichu une sacrée trouille.

(WENDY sort alors son cellulaire et prend un égoportrait avec DORI.)


[WENDY:] OK. Dori, dis cheese.

Cheese!

(Le PÈRE DE WENDY entre à ce moment dans le box.)


PÈRE DE WENDY

Alors, comment va-t-elle?


[WENDY:] J'ai l'impression

qu'elle va bien mieux.


PÈRE DE WENDY

Excellente nouvelle.

C'est mon tour!

(Le PÈRE DE WENDY s'asseoit et donne le biberon à DORI.)


[WENDY:] Tu ne tiens toujours pas

le biberon correctement, papa.


[PÈRE DE WENDY:] Tiens donc!
[WENDY:] Ne te vexe pas! C'est rien.

Laisse-moi te montrer.

C'est comme ça.


PÈRE DE WENDY

Wendy, détends-toi un peu.

Elle ne risque plus rien, elle

est hors de danger.


[WENDY:] C'est moi qui l'ai sauvée,

papa. Personne ne la connaît

mieux que moi. Je veillerai sur

elle jour et nuit, s'il le

faut. Elle ne retournera pas

malade.

(Le soir venu, WENDY et BIANCA sont dans la cuisine. BIANCA fait bouillir du lait chaud pour DORI.)


BIANCA

Tu me surveilles pendant que

je prépare le biberon?


[WENDY:] Non, je dois

vérifier que j'ai

bien tous les objets de la

liste avant de faire mes

recherches. Je peux faire ça

ici et t'aider pour le biberon.

(WENDY prend alors le biberon des mains de BIANCA et se verse quelques gouttes sur le poignet.)


WENDY

C'est trop chaud pour elle.

Et trop liquide aussi.

Désolée, mais je pense que ce

serait mieux si je la

nourrissais moi-même,

cette fois.


BIANCA

Tu vas me faire le même coup

que tu as fait à Carrie et ton

père? En clair, il n'y a que

toi qui fais les choses comme

il faut.

(BIANCA s'éloigne en soupirant. Un peu plus tard, WENDY entre dans la cuisine. Sa mère et BIANCA sont en train de discuter.)


[WENDY:] Hé!

Qu'est-ce que vous faites?


[MÈRE DE WENDY:] Bianca

m'a proposé de chercher

l'origine des objets.


BIANCA

Comme tu joues à la maman

pour l'instant, je me suis dit que

j'allais aider ta mère.


WENDY

Mais c'est à moi de faire

ces recherches! D'ailleurs,

j'ai largement le temps avant

le prochain biberon.


MÈRE DE WENDY

Chérie, tu ne peux pas tout

faire toute seule. Tu t'occupes

de la pouliche.


[BIANCA:] J'ai le temps de le faire

avant que mon père ne vienne.

Autant me rendre utile puisque

je n'ai plus le droit

d'approcher la pouliche.


WENDY (hautaine)

Hum.
[BIANCA:] Hum?
[WENDY:] Excuse-moi, maman.

J'avoue que je ne pensais pas

que Dori me prendrait autant

de temps. Mais je peux quand

même m'occuper de la liste!


MÈRE DE WENDY

Tu lui as donné un nom?


[WENDY:] Oui.

MÈRE DE WENDY

Tu ne devais pas,

on était d'accord.


[WENDY:] Je n'ai jamais dit

que j'étais d'accord. En plus,

Dori a failli mourir. Maintenant,

elle est rétablie. Elle mérite

qu'on lui donne un nom.

Ça n'a rien de grave.

Et pour en revenir aux

recherches, c'est à moi de m'en

occuper parce que je te l'avais

promis.


MÈRE DE WENDY

Ne t'en fais pas pour ça.

Bianca va prendre la relève.


BIANCA (souriant)

Hum.

(Quelques instants plus tard, WENDY entre dans sa chambre en soupirant et en s'exprimant à voix haute.)


[WENDY:] Oh!

Ah! C'est à moi de chercher

l'origine de ces objets. J'aide

maman tous les ans. C'est une

tradition mère-fille. On va

voir qui finit ces recherches

la première. Bianca ou moi.

(Elle s'asseoit sur son lit et s'assoupit.)


[WENDY:] Non,

il faut pas que je dorme.

(WENDY s'asseoit devant son ordinateur et bâille, puis s'endort. Le lendemain matin, elle se réveille, puis s'habille et descend dans la cuisine où se trouvent ses parents. WENDY se frotte les yeux en bâillant.)


PÈRE DE WENDY

Tu n'as pas l'air dans

ton assiette.


[WENDY:] Si, ça va, mais je suis...

un peu fatiguée.


PÈRE DE WENDY

Ha! Un peu fatiguée... Wendy,

tu dors debout, enfin.


MÈRE DE WENDY

Ton père et moi, on commence

vraiment à s'inquiéter.


[WENDY:] Mais je vais bien, maman!

MÈRE DE WENDY

Tu ne m'as pas écoutée du

tout. Tu passes beaucoup trop

de temps avec ce cheval.


[WENDY:] Je fais ce qui doit être fait,

rien de plus.


MÈRE DE WENDY

Je ne crois pas, non, c'est

plus que ça. Tu es une vraie

mère poule. Enfin, tu ne peux

pas continuer à t'occuper

d'elle toute seule, jour et nuit!


[WENDY:] Si, je peux y arriver.

Il faut juste que je dorme

entre deux biberons.


[PÈRE DE WENDY:] Admettons.

Mais tu as d'autres

choses à faire. Tu n'as pas

monté Déesse et Penny depuis

plusieurs jours. Tu ne leur

fais faire aucun exercice, et

en plus, tu ne fais pas ta part

de travail au ranch.


MÈRE DE WENDY

Ce que ton père essaie de te

dire, c'est que tu as peut-être

voulu faire trop de choses

à la fois. Et malheureusement,

ma puce, tu n'y arrives pas.


WENDY (s'assoupissant)

Hum-hum...

Je vois ce que tu veux dire.


[PÈRE DE WENDY:] Oh.

(Le PÈRE DE WENDY se racle alors bruyamment la gorge. WENDY se réveille.)


WENDY

Mais la nourrir à tour de rôle

est une grosse erreur. Ça a

failli tourner à la

catastrophe. Depuis que je

m'occupe d'elle, elle va de

mieux en mieux! Ça prouve que

mes méthodes sont efficaces.

(La sonnerie du cellulaire de WENDY s'active à ce moment.)


[WENDY:] Ça y est! C'est l'heure.

Il faut que je file.

(WENDY sort de la cuisine.)


MÈRE DE WENDY

Je suis sûre qu'elle pense

bien faire, mais elle va trop

loin et elle n'en fait qu'à sa tête.


PÈRE DE WENDY

Ha! Ha! Ha! Tu ne connais pas

ta fille. Ça n'a rien de

nouveau. J'ai bien peur qu'elle

soit comme ça tout le temps,

chérie.

(Un peu plus tard, WENDY chevauche DÉESSE dans la carrière.)


[WENDY:] Allez, Déesse, t'es bien

paresseuse. Fais un effort.

Le but, c'est que tu fasses un

peu d'exercice.

(Pendant ce temps, CARRIE et son père marchent tout près sur le terrain du ranch.)


[CARRIE:] Dori a l'air d'aller

très bien.


[PÈRE DE WENDY:] Pour le moment.

(Au même moment, WENDY commence à s'assoupir sur DÉESSE.)


[WENDY:] Pourquoi est-ce que

tu t'arrêtes, tout d'un coup?

(WENDY s'endort et chute au sol.)


[WENDY:] Aïe!

(CARRIE et son père s'approchent à ce moment en courant.)


[PÈRE DE WENDY:] Wendy!
[WENDY:] Ah...
[PÈRE DE WENDY:] Tu n'as rien?
[WENDY:] Bien sûr que non.

Tout va bien.

Ne vous en faites pas. Vous

savez ce qu'on dit? Quand on

tombe de cheval, il faut

remonter en selle tout de

suite.


[CARRIE:] Elle a eu de la chance.

Elle aurait pu se faire très mal.


PÈRE DE WENDY

Je sais, oui. Cette fois,

ça suffit. Je dois trouver

une solution.

(Le soir venu, WENDY donne le biberon à DORI dans son box.)


[WENDY:] C'est très bien! Tu aimes

les caresses derrière l'oreille,

pas vrai?

(WENDY souffle alors derrière l'oreille de DORI. DORI s'ébroue.)


[WENDY:] Ha! Ha! Ha!

Si tu bois tout ton biberon, je

te promets que je te raconterai

une autre histoire. Cette fois,

je vais te parler de Déesse.

(La MÈRE DE WENDY entre à ce moment dans le box.)


[WENDY:]Maman?

T'es encore debout

à cette heure-ci?!

La foire a lieu demain.

Il faut que tu te reposes.


[MÈRE DE WENDY:] Et toi?

WENDY

Je suis pas fatiguée. Je suis

désolée de ne pas avoir fait

tes recherches. J'espère que

Bianca a fait du bon travail.


MÈRE DE WENDY

Un travail excellent, Wendy.


[WENDY:] Je vais me rattraper.

Je t'aiderai à tout installer

demain, comme je le fais chaque

année. C'est Carrie qui

s'occupera de Dori.


MÈRE DE WENDY

Tu vas la laisser prendre ta

place? Je croyais que tu ne

faisais confiance à personne.


WENDY

Eh bien, je lui ai donné des

instructions très précises et

je lui ai fait promettre de

m'appeler après chaque biberon.

Ça devrait aller.


MÈRE DE WENDY

Il faut que je te dise une

chose. Ton père a parlé à

Stéphanie, tout à l'heure. Elle

a peut-être trouvé une nouvelle

maman pour Dori.


[WENDY:] Quoi?! C'est trop tôt!

MÈRE DE WENDY

Rien n'est encore décidé, mais

ce serait l'idéal pour Dori.

On doit trouver une jument qui a

mis bas récemment et qui

l'adoptera.


[WENDY:] Ouais. Tu as raison.

C'est une super nouvelle.

Sincèrement.

(Le lendemain matin, WENDY se réveille dans son lit et regarde l'heure sur son cellulaire.)


[WENDY:] Ah, je suis en retard!

(Quelques instants plus tard, elle s'approche du box de DORI en courant. Le box est vide.)


[WENDY:] Quoi?!

(WENDY s'approche de CARRIE qui travaille un peu plus loin dans l'écurie.)


[WENDY:] Carrie, où est Dori?
[CARRIE:] Hum?
[WENDY:] Elle est retombée malade?

(Le PÈRE DE WENDY entre à ce moment dans l'écurie.)


PÈRE DE WENDY

On l'a emmenée dans une autre

ferme. Stéphanie m'a appelé

très tôt, ce matin. Les

propriétaires de la ferme ont

une jument qui vient de mettre

bas. J'ai conduit Dori chez

eux, il y a une heure.


[WENDY:] Quoi?!

Mais... Dori est à moi,

papa. Tu aurais dû me demander

la permission ou me prévenir

avant, au moins!


[CARRIE:] Maman a éteint ton réveil

pour que tu puisses enfin

te reposer un peu.


PÈRE DE WENDY

Dis-toi que si cette jument

adopte Dori, elle aura de bien

meilleures chances de survivre!


[CARRIE:] Ils la garderont sûrement.

Ce serait bien pour elle. Elle

aura un nouveau foyer et une

nouvelle maman, comme moi.


[PÈRE DE WENDY:] Je sais que

c'est difficile pour toi.


[WENDY:] Je trouve ça injuste.

Et puis Dori va avoir besoin de moi!

Il faut que j'aille là-bas pour

m'assurer que la transition se

fasse bien.


PÈRE DE WENDY

Wendy, non! Tu dois rester en

dehors de ça. Dori ne pourra

pas créer de lien avec cette

jument si tu es là. Est[]ce que

c'est clair?


[WENDY:] Je veux parler à maman

tout de suite!


[CARRIE:] Elle est partie

à la boutique pour la foire.


[WENDY:] Ah!

(Un peu plus tard, WENDY arrive à vélo à la boutique d'antiquités. BIANCA et VANESSA déposent des objets sur des tables extérieures.)


[WENDY:] Désolée pour le retard,

mais je vais prendre le relais

maintenant.

(WENDY agrippe à ce moment un vase que VANESSA tient entre ses mains.)


[VANESSA:] Laisse-moi finir!

Il y a un système à respecter.


[WENDY:] Oui, je sais, c'est mon

système. Allez, donne-moi ça.

(WENDY tire violemment. Le vase tombe au sol et se fracasse.)


VANESSA

Regarde ce que tu as fait!

T'es complètement dingue!

(WENDY sanglote.)


[BIANCA:] Vanessa, t'es contente

maintenant?


[VANESSA:] Mais j'ai rien fait!
[BIANCA:] Ne pleure pas, Wendy.

C'est rien.


[VANESSA:] Ouais, de toute façon,

ce vase était moche et il valait pas

grand-chose.

Elle ne s'arrête plus.


[BIANCA:] La pauvre.

Qu'est-ce qu'on fait?


[VANESSA:] Euh... tante Hélène!

(Quelques instants plus tard, WENDY se fait consoler par sa mère à l'intérieur de la boutique d'antiquités.)


WENDY

Je n'ai pas été à la hauteur

avec toi. Je n'ai pas été à la

hauteur avec Dori. J'ai tout

raté, j'ai fait n'importe quoi.


MÈRE DE WENDY

Non, chérie, ce n'est pas

vrai. Mais il faut que tu

apprennes à faire confiance aux

autres, de temps en temps.

Comme je l'ai fait pour la

foire. Et regarde, tous les

objets sont étiquetés et rangés

selon notre système. Dori a

peut-être trouvé une nouvelle

famille. Tout est pour le

mieux.


[WENDY:] Est-ce que t'en es sûre?

MÈRE DE WENDY

Chérie, tu as fait tout ce que

tu pouvais pour cette pouliche.

Maintenant, tu dois prendre du

recul et te dire que tout se

passera bien pour elle.


[WENDY:] Mais... ça me fait

de la peine!


MÈRE DE WENDY

Je sais que c'est dur, tu peux

me croire. Je me retrouve

souvent dans cette situation.

(BIANCA et VANESSA s'approche d'elles à ce moment.)


[BIANCA:] Est-ce que tout va bien?

VANESSA

Je peux te maquiller un peu,

si tu veux. Ça serait mieux

pour la foire. Tu serais

plus... présentable.


[WENDY:] C'est gentil.

(Plus tard, WENDY, CARRIE et BIANCA nettoient le box de DORI.)


WENDY

La foire aux antiquités de maman

a encore eu plus de succès que

d'habitude.


[BIANCA:] C'est génial.
[CARRIE:] Trop cool!

(WENDY soupire alors lourdement en prenant les biberons.)


[CARRIE:] Est-ce que ça va?
[WENDY:] Tu veux savoir si

elle me manque? Oui, bien sûr.

Mais... je suis sûre que ces gens font

de leur mieux. Ha! Même s'ils

ne font pas les choses

à MA façon.


[CARRIE:] Ça alors! Qui es-tu?

Et qu'as-tu fait de la vraie

Wendy?


[WENDY:] Ha, ha. Je me suis vraiment

conduite comme un tyran, ces

jours-ci. Désolée.


[CARRIE:] Ha! Ha! Ha!

C'est bon, je te taquine.

Tu t'es déjà excusée un

million de fois. Ça suffit!


[BIANCA:] Ha! Ha! Ha!

Parle pour toi, Carrie.

Moi, j'avoue que ça me plaît.

(La MÈRE DE WENDY s'approche à ce moment avec la VÉTÉRINAIRE.)


MÈRE DE WENDY

Wendy, regarde, tu as de la visite.


[WENDY:] Oh, non!

Est-ce que Dori va bien?


VÉTÉRINAIRE

Elle est en pleine forme.

Le courant est passé tout de

suite entre elles.


[WENDY:] C'est vrai?

(La VÉTÉRINAIRE montre alors des photos de DORI avec sa nouvelle maman.)


VÉTÉRINAIRE

Si ça a marché, c'est aussi

grâce à toi. Tu as été géniale.

Ça a fait une grosse

différence.

Elle va être très heureuse

là-bas. Franchement, tu as

vraiment de quoi être fière.


[WENDY:] Ha. Je le suis.

(Générique de fin)

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par