Image univers Wendy Image univers Wendy

Wendy

Wendy est une jeune fille passionnée d'équitation qui nous entraîne dans ses aventures au coeur du monde hippique, vibrant au rythme de la compétition : saut d'obstacles, concentration, échecs et réussites... Nous découvrons sa vie au sein du haras de ses parents, entourée de sa demi-soeur adoptive et cadette Carie, sa meilleure amie Bianca, ses compagnons d'école et ses concurrents...

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Chacun son terrain

Des motards ont failli renverser Tanya à Dunedin, Wendy, très remontée, décide de tout faire pour qu’ils évacuent le terrain.
Lorsque Jim ressème le paddock, il change la répartition des chevaux et décide de mettre Pal et Pablo ensemble, mais chaque cheval veut marquer son territoire et les conflits arrivent…



Année de production: 2012

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Wendy est une jeune fille passionnée d'équitation qui nous entraîne dans ses aventures au cœur du monde hippique, vibrant au rythme de la compétition.

Début chanson thème


CHANTEUSE

♪ Rose Vallée

c'est l'endroit rêvé

Du matin jusqu'au soir

Wendy attend de nous y voir

On va vraiment s'amuser

Des chevauchées endiablées

C'est l'aventure

toute la journée

Allons jusqu'aux écuries

Pour faire la fête

c'est parti allez ♪♪

(Fin chanson thème)

(Début information à l’écran)

(Chacun son terrain)

(Fin information à l’écran)

(WENDY, JERRY et TANYA chevauchent au pas en forêt.)


[JERRY:] OK, à mon tour. Vous

préféreriez voir votre tête

doubler de volume ou votre nez

rétrécir de moitié?


WENDY et TANYA éclatent de rire.



[TANYA:] Sans hésiter, le nez rétréci.

Ce serait plus pratique pour

nettoyer les boxes.

Sans vouloir te vexer.


[JERRY:] Ha! Ha! Ha! Et toi, Wendy?

[WENDY:] Ça dépend.

Mon cerveau aussi

doublerait de volume?

Parce que dans ce cas-là,

ça serait génial. Oh!


Soudain, une moto passe à vive allure près d'eux. Les chevaux se cambrent, et TANYA tombe à la renverse.


[WENDY:] Tanya!

Est-ce que ça va?


[TANYA:] Oui. Oh, je crois que oui.
[JERRY:] C'était qui, ces types?

[WENDY:] J'en sais rien.

Mais je vais bientôt le savoir.

(WENDY s'élance au galop et rattrape une moto qui s'arrête un peu plus loin près d'une autre moto.)



[CHARLES:] C'est la première fois

que je fais la course contre un

cheval. J'ai gagné?

(L'AMI DE CHARLES rit.)



[WENDY:] Comment est-ce que ça

peut vous faire rire? Tu aurais pu

faire très mal à mon amie

tout à l'heure.


[CHARLES:] Je vois pas de quoi

tu parles.


[WENDY:] Comme si tu n'avais rien vu.

Tu as surgi brusquement et

effrayé nos chevaux.


[CHARLES:] Désolé. Je roulais très vite

et j'ai rien remarqué jusqu'au

moment où j'ai vu que tu me suivais.


[WENDY:] Oui. Et c'est bien ça

le problème.


TANYA et JERRY arrivent à ce moment.


[CHARLES:] Qui ai-je blessé?

[TANYA:] Moi. Enfin failli.

Mais je... Je vais bien.

(TANYA sourit à CHARLES.)


[JERRY:] Oui. Pour cette fois. Mais il

y a tout le temps des chevaux

qui se promènent. Si vous

continuez à rouler comme ça,

vous allez finir par blesser

quelqu'un.


[WENDY:] Et de toute façon,

vous ne pouvez pas rouler

sur nos pistes.



AMI DE CHARLES

Ce ne sont pas vos pistes!

Nous avons le droit de les

utiliser autant que vous!

Hein, Charles?


[CHARLES:] On a vraiment besoin de

s'entraîner. On a une grosse

compétition qui approche et on

vient de perdre le droit

d'utilisation de notre terrain

d'entraînement.


[JERRY:] Je comprends, mais c'est trop

dangereux que vous vous en

entraîniez ici.


[CHARLES:] S'il vous plaît! Où est le

problème? On restera seulement

un jour ou deux.



[WENDY:] Vous ne comprenez pas.

Non seulement vos motos font peur

aux chevaux, mais en plus,

elles abîment les pistes. Vous

devez trouver un autre endroit.

Je suis désolée.



AMI DE CHARLES

Non. C'est vous qui allez

trouver un autre endroit pour

promener vos chevaux, parce que

nous, on ira nulle part!


DÉESSE hennit alors bruyamment.



[WENDY:] On dirait que Déesse

n'est pas d'accord avec toi.


[CHARLES:] Écoutez, on est désolés.

C'était une erreur, on le

reconnaît. Ça se reproduira

pas, je vous le promets.

Sans rancune, OK?


[WENDY:] Sans rancune pour

cette fois-ci.


Plus tard, WENDY, JERRY et TANYA discutent au Café Bleu. TANYA s'étire.


[TANYA:] Ah! Oh...
[WENDY:] Tu es sûre que tu vas bien?

[TANYA:] Oui. Ça va. Je vais bien.

J'ai juste quelques petites

courbatures. Mais j'ai de la

peine pour ces pauvres motards.

(WENDY et JERRY s'étouffent alors en même temps.)


[JERRY:] Les motards?

[TANYA:] Mets-toi à leur place.

Ils vont bientôt participer à une

grande compétition et ils n'ont

nulle part où s'entraîner.

Imaginez. C'est comme si on

perdait tout à coup la carrière

juste quelques jours avant

une compétition.



[WENDY:] Ce n'est pas du tout

la même chose.

D'abord, ces deux garçons

sont complètement irresponsables.


[JERRY:] Elle a raison.
[WENDY:] Si on les laisse rouler sur

nos pistes, ils finiront

par nous blesser, soit nous,

soit les chevaux.


[JERRY:] Elle a raison.

[WENDY:] Et tu ne peux pas comparer

le motocross et le saut

d'obstacles. C'est vrai, le

motocross, c'est même pas un sport.


[JERRY:] Elle a... Elle a tort. Si,

c'est un vrai sport, Wendy.

Mais je suis bien d'accord avec

toi. On ne peut pas partager

nos pistes. Tu as eu raison de

les envoyer promener.



TANYA (hésitante)

Peut-être. Oui.


Plus tard, sur le ranch, CARRIE et JUANA s'approchent du PÈRE DE WENDY.


[CARRIE:] Salut, papa.

Qu'est-ce que tu fais?


PÈRE DE WENDY

Je dois ressemer une partie du

paddock. Je suis obligé de

sortir Pablo avec Paulie. Je

n'ai pas d'autre endroit pour

le mettre. J'espère que ça ne

posera pas de problème.


[JUANA:] Est-ce que vous plaisantez?

Pablo et Paulie sont tous les

deux hyper faciles. En plus,

ils sont amis.


[CARRIE:] Comme nous! Ils sont faits

pour être ensemble!



[PÈRE DE WENDY:] Ha! Ha! Ha!

Je suis sûr que tout ira bien.

(Le cellulaire du PÈRE DE WENDY sonne à ce moment. Il répond.)


[PÈRE DE WENDY:] Allô? Bien sûr.

J'arrive tout de suite.


Le PÈRE DE WENDY s'éloigne à ce moment. Plus loin dans l'enclos, PABLO hennit en s'approchant de PAULIE.


[JUANA:] Eh! Qu'est-ce

que Pablo fabrique?



[CARRIE:] C'est bizarre. Il doit vouloir

marquer son territoire.

C'est normal. Il doit penser que

c'est son nouvel enclos.



[JUANA:] Arrêtez! Vous êtes amis,

vous avez oublié?


PABLO empêche alors PAULIE de manger du foin en tournant autour de la botte de foin. PAULIE hennit.



[CARRIE:] Eh! C'est pas gentil!

Y en a assez pour tous les deux!


[JUANA:] Tu n'as qu'à distraire Pablo

et pendant ce temps, je

donnerai du foin à Paulie.



[CARRIE:] Viens, Pablo.

Tu ne veux pas partager? Wô! Ah!

(CARRIE s'approche pour flatter PABLO, mais celui-ci s'élance au galop.)


[CARRIE:] On dirait que non.

En tentant d'approcher des deux chevaux, CARRIE et JUANA trébuchent et chutent au sol. Elles rient. Un peu plus tard, BIANCA et WENDY chevauchent au pas.


[BIANCA:] Et tu l'as poursuivi? Mais tu

n'avais pas peur?


[WENDY:] J'avais pas le choix. Je ne

pouvais pas le laisser faire du

mal à mon amie et s'enfuir.


[BIANCA:] Et ils ont accepté de ne plus

rouler sur les pistes?


[WENDY:] Oui. Je te l'ai dit. Charles

et moi avons passé un accord.

Tu peux me croire, ils ne

reviendront plus jamais rouler

par ici. Quoi?


Soudain, WENDY remarque des empreintes de pneus sur le chemin.


[WENDY:] Qu'est-ce que...

Des empreintes de pneus!


[BIANCA:] C'est sûrement ces motards.

Une moto passe alors devant elles à vive allure.



[WENDY:] Cette fois, la guerre est

déclarée!

(Un peu plus tard, WENDY et BIANCA discutent avec l'INSPECTEUR.)



[INSPECTEUR:] On dirait que

ces types ne sont pas très respectueux.



[BIANCA:] Pas très respectueux?

Papa, tu n'as pas vu ce qu'ils ont fait!


[WENDY:] Ils roulaient si vite. Déesse

aurait pu être gravement blessée.


[BIANCA:] Et on t'a raconté ce qui est

arrivé à Tanya. Sérieusement,

papa, ces deux motards

sont dangereux.


[WENDY:] Il n'y a rien que vous

puissiez faire pour qu'ils arrêtent?



[INSPECTEUR:] Si les faits sont exacts,

c'est de la violation de propriété.

C'est interdit par la loi.



[WENDY:] Génial!

Mettez-les en prison!


L'INSPECTEUR rit légèrement.


[INSPECTEUR:] Pas si vite, Wendy.

Maintenant, c'est votre parole

contre la leur. Je ne peux rien

faire sans preuve.



[WENDY:] Aucun problème. Nous avons

des preuves!

(Un peu plus tard, WENDY conduit BIANCA et l'INSPECTEUR sur une route en forêt.)


[WENDY:] Tenez! Venez voir leurs

empreintes. Oh!


[INSPECTEUR:] Je ne vois rien du tout.
[BIANCA:] Mais elles étaient là, papa.

J'en suis certaine.



[WENDY:] Moi aussi.

C'est bizarre. Cette terre est

toute poudreuse, comme si elle

venait d'être remuée.

Ce motard! Il nous a vues!

Il a dû revenir pour effacer

les empreintes.


[BIANCA:] Bon alors, papa, qu'est-ce

qu'on fait maintenant?



[WENDY:] Oui. C'est quoi

la prochaine étape?



INSPECTEUR

Les filles, je vous l'ai déjà

dit. Il n'y a pas de prochaine

étape, pas s'il n'y a pas de

preuves que l'infraction a

réellement été commise.


[WENDY:] Mais la terre...
[INSPECTEUR:] Je ne peux pas arrêter

quelqu'un parce que la terre

est poudreuse. Je suis vraiment

désolé, mais sans preuve, je ne

peux rien faire.


Un peu plus tard, WENDY et BIANCA marchent sur un chemin en forêt.


[BIANCA:] Je suis sûre que si mon père

pouvait faire quoi que ce soit, il le ferait.


[WENDY:] Il faut juste qu'on trouve

quelques preuves, c'est tout.

Sinon ces types vont continuer

à venir ici et à effrayer nos

chevaux.


[BIANCA:] Écoute, je voudrais vraiment

qu'ils s'en aillent autant que

toi, mais tu veux vraiment

déclencher une vraie guerre?


[WENDY:] Quoi? Tu préfères qu'on se

fasse écraser par ces types?

Littéralement?


[BIANCA:] Non! Mais ils seront

partis dans...


WENDY et BIANCA sursautent alors qu'une moto arrive à vive allure vers BIANCA.


[WENDY:] Attention! Bianca!

WENDY se jette sur BIANCA. La moto les évite de justesse, puis freine.



[WENDY:] Vous êtes cinglé?

Vous auriez pu la tuer! Pour qui

vous vous prenez?

(La motocyliste enlève à ce moment son casque. C'est TANYA. WENDY a un cri de surprise.)


[WENDY:] Oh! Tanya?

Mais qu'est-ce que tu fais?

C'est quoi cette moto?

(TANYA s'agenouille à ce moment près de BIANCA.)


[TANYA:] Je suis vraiment, vraiment

désolée. Tu n'as rien de cassé?


[BIANCA:] Non, je vais bien.

[TANYA:] Je n'arrive pas à croire que

j'ai failli te renverser. J'ai

essayé de m'arrêter avant, mais

je débute et ce n'est pas aussi

facile que ça en a l'air.

Tu es sûre que ça va aller?


[WENDY:] Attends, tu peux répéter?

Depuis quand tu fais du motocross?


[TANYA:] Tu te souviens de Charles?
[WENDY:] Tu veux parler du type qui

t'a fait tomber de Ruby?

Oui. Je crois qu'on s'est rencontrés.



[TANYA:] En fait, on s'est retrouvés

par hasard au Café Bleu.

Il n'arrêtait pas de s'excuser

d'avoir fait peur à Ruby.

Il est vraiment gentil.


[WENDY:] Hein?
[TANYA:] Vraiment. Tu n'as pas eu le

temps de le connaître.


[WENDY:] Han-han.

[TANYA:] Donc on a commencé à parler

chevaux et motocross et il m'a

proposé d'apprendre à en faire.

C'est sa manière de s'excuser.

Tu devrais essayer, Wendy.

En fait, c'est plutôt sympa.


CHARLES arrive à ce moment en moto et s'immobilise devant elles.



[WENDY:] Tu trouves ça sympa

de manquer de renverser ton amie?



[CHARLES:] T'aurais dû ralentir

dans le virage. Je te l'ai déjà dit.

C'est très important.


[TANYA:] Oh! C'est vrai. J'ai oublié

la règle sur les virages... La

vitesse et... La vitesse... Hum...


[WENDY:] Tu craques pour ce type?
[TANYA:] On s'apprécie tous les deux,

Wendy.


[WENDY:] Laisse tomber!
[TANYA:] Wendy!

[WENDY:] Je t'ai défendue parce que

je pensais que tu étais mon amie.

Mais je crois que je me suis trompée.


Un peu plus tard, au ranch, PABLO empêche PAULIE de boire dans un seau.


[CARRIE:] Pablo! Laisse-le boire!
[JUANA:] Peut-être qu'on pourrait

utiliser la balle pour le distraire.



[CARRIE:] Ça vaut le coup d'essayer.

Regarde ce qu'on a pour toi,

Pablo! C'est amusant, hein?

(JUANA et CARRIE lancent la balle vers PABLO.)


[JUANA:] Allez, viens! Tu n'as pas

envie de jouer?


[CARRIE:] Ça fonctionne!

PABLO s'approche du ballon, mais PAULIE arrive et s'en empare.


[JUANA:] Paulie, laisse-le tranquille!

Va chercher à boire!



[CARRIE:] OK. Je vais l'emmener

manger quelque chose.

Allez, viens, Paulie.

Il a pas l'air délicieux, ce foin?


CARRIE emmène alors PAULIE vers un tas de foin. PABLO s'approche presque immédiatement de PAULIE en hennissant. PAULIE s'éloigne aussitôt, mais PABLO la suit.


[CARRIE:] Oh, non. C'est pas vrai!

Papa! Ouf! Enfin, te revoilà!

On a besoin d'aide.



[PÈRE DE WENDY:] Oh-oh! C'est ce que

je craignais. Ils veulent tous les

deux marquer leur territoire.

Ne vous inquiétez pas. Ils ne

vont pas vraiment se faire de mal.


[JUANA:] Mais ils s'empêchent l'un et

l'autre de boire et de manger.

On a essayé d'en distraire un

pour que l'autre puisse se

ravitailler, mais ils sont trop

jaloux. Y a rien à faire!


[CARRIE:] On doit faire quelque chose!

Le pauvre Pablo n'a presque

rien mangé de la journée.



[PÈRE DE WENDY:] Croyez-moi,

je ne laisserai

aucun des deux affamé. Ils

auront à manger dans leurs boxes

ce soir. Et si les choses

continuent comme ça, je leur

donnerai à manger dans des

mangeoires différentes.


[CARRIE:] Non! Ils ont pas besoin

d'avoir chacun leur mangeoire.

Ils sont amis!



[JUANA:] Ils doivent apprendre à

partager et s'entendre.

C'est ce que les amis font.



PÈRE DE WENDY

Je suis tout à fait d'accord,

mais vous avez une autre idée?


[CARRIE:] Et si on les emmenait en

balade? Ça les calmerait et

leur rappellerait qu'ils

s'apprécient tous les deux.


[JUANA:] C'est une idée géniale!
[CARRIE:] Ne t'en fais pas, papa. Cette

fois, ça va marcher. On fera

tout pour ça.


Plus tard, WENDY et BIANCA discutent au Café Bleu.


[BIANCA:] Alors, c'est quoi le plan?
[WENDY:] Hum... On doit prouver à ton

père que les motards viennent

rouler sur nos pistes.

Mais comment?


[BIANCA:] Apparemment, ils savent que

ce qu'ils font est illégal.

C'est pour ça qu'ils s'entraînent à

chaque fois dans des endroits

différents.


[WENDY:] Il nous suffit juste de

trouver leur prochain lieu de

rendez-vous secret. Il va nous

falloir plus de frites.



[BIANCA:] Ha! Ha! Je m'en occupe.

(TANYA s'approche à ce moment.)


[TANYA:] Eh! Qu'est-ce que vous

mijotez, toutes les deux?

Quoi? Maintenant tu ne veux

même plus me parler?


[WENDY:] Ça me semble un peu normal,

non? C'est pas comme si on

pouvait avoir confiance en toi.


[TANYA:] J'ai juste voulu essayer de

faire du motocross. C'est un crime, ça?


[WENDY:] Tu es censée être de notre

côté. Jusqu'ici, je pensais que

tu aimais les chevaux et que

tu nous aimais aussi.


[TANYA:] Essaye d'être un peu

indulgente, Wendy. Il faut bien

qu'ils s'entraînent quelque part.


[WENDY:] Et nous, il nous faut

un endroit pour promener nos chevaux.

(TANYA reçoit alors un texto.)


[TANYA:] Il faut que j'y aille.
[BIANCA:] Attends! Tu as oublié ton...
[WENDY:] Oh! Tanya!

WENDY s'élance à l'extérieur du Café Bleu pour donner à Tanya son cellulaire.


[WENDY:] Tanya!

TANYA (sèche)

Qu'est-ce qu'il y a?
[WENDY:] Tu as oublié ton téléphone.
[WENDY:] Merci.

Quelques instants plus tard, WENDY se rasseoit au Café Bleu avec BIANCA.



[BIANCA:] Qu'est-ce qu'il y a?

Tu t'es réconciliée avec Tanya?


[WENDY:] Non.
[BIANCA:] Alors, pourquoi tu souris?

[WENDY:] Tu sais, le message qu'elle a

reçu sur son téléphone?

Il indiquait justement le prochain

rendez-vous secret pour

l'entraînement de nos chers

amis motards.

(Un peu plus tard, WENDY et BIANCA marchent dans la rue. BIANCA parle au cellulaire.)


[BIANCA:] Je peux parler à l'inspecteur

Kramer? C'est sa fille.


[WENDY:] Dis-lui que c'est une urgence.
[BIANCA:] Wendy! Désolée.

Oh! OK. Merci. Au revoir.

Il a eu une urgence. Tu crois

qu'on devrait en parler à

quelqu'un d'autre?


[WENDY:] Et raconter encore toute

l'histoire? On a pas le temps,

Bianca. Tu as vu comme ils ont

été rapides pour tout effacer

la dernière fois? Il faut qu'on

les prenne sur le fait. Je sais

comment on va pouvoir les avoir!


Un peu plus tard, CARRIE et JUANA chevauchent au trot sur un chemin en forêt avec PABLO et PAULIE.


[JUANA:] Tu vois, c'est beaucoup mieux

comme ça. Tout le monde

s'entend bien comme de vrais amis.


[CARRIE:] Ha! Ha! Oui, des amis un peu

en rivalité.


Soudain, PAULIE mord le bras de CARRIE.


[CARRIE:] Aïe! Oh!
[JUANA:] Qu'est-ce qui s'est passé?

[CARRIE:] Il m'a mordue. J'espère qu'il

n'a pas déchiré ma chemise.

C'est ma préférée.

(CARRIE et JUANA descendent alors de leur monture et examinent la chemise.)



[JUANA:] Attends une seconde.

C'est ma chemise, Carrie. Je m'en

souviens, je te l'avais prêtée

il y a plusieurs mois. Je l'ai

cherchée partout, tu sais.


[CARRIE:] Ha! Ha! Je ne pense pas.

[JUANA:] Je peux le prouver.

Il y a une marque sur l'étiquette.


[CARRIE:] L'étiquette?

Quelle étiquette?

(JUANA rit nerveusement, puis avance sa main vers le col de la chemise de CARRIE.)


[JUANA:] Celle qui est juste ici!

(En cherchant à éviter la main de JUANA, CARRIE chute au bas d'une pente escarpée.)


[CARRIE:] Ah!
[JUANA:] Carrie!

Pendant ce temps, WENDY et BIANCA sont cachées dans un buisson près de la piste.


[WENDY:] Pousse-toi!
[BIANCA:] Non! Toi, pousse-toi!

J'ai ton coude dans mon oreille.



[WENDY:] Et toi, arrête de me souffler

ton haleine. Sinon, arrête de

manger des oignons, par pitié!

Bon, comment ce truc fonctionne?

(WENDY examine alors une caméra vidéo entre ses mains.)



[BIANCA:] Tu penses vraiment qu'on va

pouvoir arrêter ces motards

avec une vidéo?



[WENDY:] Est-ce que tu plaisantes?

Mon plan est parfait. Tu sais bien

que je suis un génie.

(WENDY regarde à ce moment à l'intérieur de l'oeil de la caméra.)


[WENDY:] Oh, non! La caméra est cassée.

BIANCA rit légèrement, puis retire le couvercle devant l'oeil de la caméra.


[BIANCA:] Essaye plutôt comme ça, génie.

Un vrombissement se fait entendre à ce moment.


[BIANCA:] Y a quelqu'un qui arrive!

CHARLES arrête sa moto devant elles. Il s'approche du buisson où elles sont cachées, puis prend une branche et efface les traces laissées par sa moto au sol.


[BIANCA:] On l'a échappé belle.
[WENDY:] T'en fais pas. On aura tout ce

qu'il faut avec ce film.


BIANCA se met soudain à renifler bruyamment.


[WENDY:] Qu'est-ce que tu as?
[BIANCA:] Mes allergies.
[WENDY:] Non! Retiens-toi!
[BIANCA:] C'est plus fort que moi!
[WENDY:] Retiens ta respiration!
[BIANCA:] Non. Ça, c'est pour le

hoquet. At... at... At...

Atchoum!



[CHARLES:] Hein?

(CHARLES s'approche alors du buisson et les voit.)


[CHARLES:] J'arrive pas à y croire!

[WENDY:] Pas touche! Sauf si tu veux

ajouter le vol à ta liste d'infractions!

(CHARLES cherche à prendre la caméra des mains de WENDY, mais WENDY lance la caméra à BIANCA.)


[WENDY:] Attrape!
[CHARLES:] J'arrive pas à croire que t'as

osé me filmer en douce.


[WENDY:] Ah, oui? Devine qui va y

croire. La police! J'ai vraiment

hâte de leur montrer mon film.



[CHARLES:] Vas-y! Va leur montrer.

Tout ce que ça prouvera, c'est que

j'étais en train d'effacer des marques.


[WENDY:] Oui! Parce que tu es dans une

propriété privée.


[CHARLES:] Mais t'essayes même pas de

comprendre.


PABLO s'approche à ce moment en hennissant.


[BIANCA:] Pablo! Qu'est-ce

que tu fais ici?


JUANA (voix lointaine)

Au secours!
[BIANCA:] T'as entendu ça?

JUANA (voix lointaine)

Au secours!
[BIANCA:] On dirait la voix de Juana.
[WENDY:] Il a dû arriver quelque chose

à Carrie.



[CHARLES:] Je t'emmène en moto.

(CHARLES tend un casque à WENDY.)


[CHARLES:] Tiens.

JUANA (voix lointaine)

À l'aide! S'il vous plaît!


[BIANCA:] Je m'occupe de Pablo. Vas-y!

WENDY embarque alors derrière CHARLES qui démarre à toute vitesse. Ils sautent par-dessus un tronc d'arbre, puis rejoignent JUANA.


[JUANA:] Ah! Wendy! Je suis tellement

soulagée de te voir!



[WENDY:] Où est Carrie?

(JUANA pointe vers le bas d'une pente où se trouve CARRIE. À quelques mètres plus bas se trouve un escarpement.)


[WENDY:] Carrie! Est-ce que

tu es blessée?



[CARRIE:] Non. Je ne crois pas.

J'ai essayé d'escalader le mur, mais

j'arrive pas jusqu'au rebord.



[WENDY:] On va te sortir de là!

Je te le promets!


[JUANA:] On arrivera jamais à

descendre à cheval.

Qu'est-ce qu'on va faire, Wendy?


[CHARLES:] Pas de panique.

Je vais y aller.


[JUANA:] Comment? C'est vraiment très

dangereux de descendre.



[CHARLES:] Ma moto est tout terrain.

Vous en faites pas. Tout ira bien.


[WENDY:] OK. Allons-y.
[CHARLES:] Non. Y a qu'une seule place

passager sur ma moto et j'en ai

besoin pour Carrie.


[WENDY:] Mais c'est ma petite soeur.

[CHARLES:] T'en fais pas.

Je vais la remonter.


CHARLES descend la pente escarpée, saute par-dessus un précipice et rejoint CARRIE.


[CHARLES:] Un coup de main?
[CARRIE:] Merci.
[CHARLES:] Tu me remercieras après.

Accroche-toi bien.


CHARLES s'élance en chemin inverse et regagne le haut de la pente.


[WENDY:] Carrie!

Est-ce que tu te sens bien?


[CARRIE:] Je vais bien.

Grâce à Charles.


[WENDY:] Merci, Charles.
[CHARLES:] Aucun problème. Heureux de

vous avoir aidées.


Un peu plus tard, au ranch, JUANA et CARRIE discutent devant l'enclos de PABLO et PAULIE.


[JUANA:] Tu ne peux pas savoir

comme je suis heureuse

que tu n'aies rien.


[CARRIE:] Merci, Juana.

[JUANA:] Non. Pas toi.

Je parlais à ma chemise.

(Elles rient ensemble.)


[CARRIE:] Oh...
[JUANA:] Quoi? Ça te fait mal

quand tu ris?


[CARRIE:] Non. Oh!

(Au loin, PABLO et PAULIE se flattent avec leurs museaux.)



[JUANA:] Eh! Mais enfin, qu'est-ce qui

s'est passé?

(BIANCA et le PÈRE DE WENDY s'approchent à ce moment.)



[BIANCA:] C'est Wendy.

(Dans l'enclos, WENDY a disposé deux tas de foin et deux seaux.)


[WENDY:] Allez, à table.

PABLO et PAULIE se nourrissent dans leur portion respective.


PÈRE DE WENDY

Est-ce que je ne vous avais pas

dit de les faire manger

séparément dès le début?


[CARRIE:] Euh...

Je ne m'en souviens pas. Et toi?


[JUANA:] Moi non plus.

Pas le moindre souvenir.

(Le PÈRE DE WENDY se met à rire.)



[BIANCA:] Dommage que

tous les problèmes

ne puissent pas être résolus

si facilement.



[WENDY:] Je suis d'accord. Ce serait

super si les motos et les

chevaux pouvaient partager

les mêmes pistes.

Mais c'est impossible.


[BIANCA:] Oui. Chacun a besoin

de son propre espace.


Un peu plus tard, CHARLES, TANYA et l'AMI DE CHARLES discutent au Café Bleu.



[CHARLES:] On devrait y aller.

Je voudrais m'entraîner un peu

avant le début de la compétition.


[TANYA:] Tu vas être le meilleur.

J'en suis sûre.


WENDY s'approche à ce moment en compagnie de JERRY, BIANCA et de l'INSPECTEUR.


[TANYA:] Oh! Wendy?
[WENDY:] J'ai quelque chose de plutôt

intéressant sur ma caméra que

j'aimerais vous montrer.



AMI DE CHARLES

C'est une plaisanterie?

Après ce que Charles a fait pour ta

petite soeur, tu veux toujours

nous faire arrêter?


[JERRY:] Regardez d'abord la vidéo.

(CHARLES prend la vidéo et regarde.)


[CHARLES:] Je vois juste un terrain

immense. Je comprends pas.

Qu'est-ce que ça veut dire?


[BIANCA:] On a raconté à mon père

comment vous aviez perdu votre

terrain d'entraînement.



[INSPECTEUR:] Il se trouve que

j'ai justement un ami qui a un

terrain qu'il n'utilise pas.

Je lui ai parlé et...


[WENDY:] Vous pouvez vous y entraîner.
[TANYA:] C'est vrai?

INSPECTEUR

Tant que vous me promettez que

vous n'y ferez aucune activité

illégale.


[CHARLES:] Vous avez ma parole. Merci

beaucoup, inspecteur.



INSPECTEUR

Ne me remercie pas. Remercie

Wendy. Elle m'a fait un

plaidoyer très convaincant sur

les mérites du sport de

motocross.



[WENDY:] Je pensais tout ce que j'ai

dit. Tu as été génial sur cette

moto. Amis?

(WENDY tend sa main à CHARLES. CHARLES serre alors la main de WENDY.)


[CHARLES:] Amis.

Prête pour le départ?


[TANYA:] Oui. J'arrive.
[CHARLES:] Merci.

CHARLES et son ami s'éloignent. WENDY et TANYA se regardent quelques instants, puis s'élancent l'une vers l'autre les bras ouverts.


[WENDY ET TANYA:] Je suis désolée.
[TANYA:] Merci pour ce que tu as fait

pour Charles.



[WENDY:] Tu avais raison.

Le motocross, c'est difficile.

Et il est vraiment doué pour ça.

Il mérite un beau terrain pour

s'entraîner. Vous le méritez tous.


[TANYA:] Tu veux venir nous regarder?

Il fait ce superbe saut avec sa moto.

(WENDY rit.)


[WENDY:] Crois-moi, je vois exactement

de quoi tu parles pour l'avoir

pratiqué. Allez, en route!

(Générique de fin)

Épisodes

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Fiction

Résultats filtrés par