Universe image Amélie & Company Universe image Amélie & Company

Amélie & Company

Amélie & Company

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Aspiring Veterinarian

Bob´s dog, Lottie, doesn´t feel well. Liam insists that Bob show the dog to Amelie´s father, a veterinarian, but Bob refuses. He claims that Lottie is scared of veterinarians. Liam suggests that Amelie take care of Lottie with the help of her father…



Production year: 2016

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Des extraits de l'épisode précédent sont présentés en guise de récapitulation. LIAM convainc RACHEL de dire à PAUL-YVES ce qu'elle pense réellement. RACHEL dit à PAUL-YVES qu'il n'est pas gentil avec les autres. PAUL-YVES s'excuse auprès de tous et se retrouve au refuge pour la fête de NEWTON. Mais PAUL-YVES a menti sur toute la ligne. Au parc, LIAM rencontre BOB et son chien. PAUL-YVES permet à ALPHONSE de rester dans son garage.


Générique d’ouverture


Début chanson thème


CHOEUR D'ENFANTS

Amélie

Et compagnie

Wouhou

Amélie

Ha! Ha! Ha!

Amélie

Et compagnie

Hou hou hou

Amélie

Oui!


VOIX D'AMÉLIE

Hé, Newton.


Fin chanson thème


Titre :
Amélie et compagnie!


LIAM et son frère marchent sur la rue.


ALPHONSE

Le dernier rendu est

un singe barbu!


LIAM

Pas si vite, Alphonse!

Attends-moi!


Près du marché aux légumes, BOB promène son chien Lottie. Les garçons arrivent en courant.


ALPHONSE

Allô, Bob! Allô, Lottie!

Pourquoi tu te grattes

l'oreille comme ça?


BOB

Ça fait deux jours

qu'il fait ça.


LIAM

On va l'amener chez Amélie.

Son père est vétérinaire.

Tu le connais, M. Archambault?


BOB

Oui, mais Lottie aime pas

les vétérinaires.


LIAM

Ah! Amélie aussi, elle est

super bonne avec les animaux.

Je suis sûr qu'elle peut l'aider.


BOB

(Soupirant)

Mes souliers sont

pleins de boue.


LIAM

Pas grave! On va lui demander

de venir voir Lottie dehors.


BOB

OK. Mais il y a juste Amélie

qui peut lui toucher.


LIAM

OK.


ALPHONSE

Je veux pas aller chez Amélie!

Je veux aller à la piscine!


LIAM

Tu pourrais aller chez Pyc

en attendant.


ALPHONSE

Ah oui!

Il a plein de jeux chez lui.


LIAM, ALPHONSE et BOB s'en vont chez AMÉLIE.


BOB

Viens, Lottie.


LOTTIE ne veut pas bouger. LIAM se retourne et revient vers BOB.


LIAM

Alphonse, donne-moi

ta collation.


ALPHONSE

Pourquoi?


LIAM

S'il te plaît.


ALPHONSE sort sa collation de son sac.


LIAM

Regarde ce que j'ai, Lottie!

Viens!


La collation d'ALPHONE sert d'appât pour faire bouger Lottie.


À la maison, AMÉLIE et MARTIN, son père, se préparent pour aller nager.


MARTIN

Es-tu prête?


AMÉLIE

Oui, ce sera pas long.


MARTIN

Une belle serviette toute

propre pour mademoiselle.


AMÉLIE

Merci, papa.


AMÉLIE dépose la serviette dans son sac à dos. MARTIN continue de vider le panier de linge propre.


AMÉLIE

C'est ma vieille lampe

de chevet, ça.


MARTIN

Oui.


AMÉLIE

Tu l'as réparée?


La lampe est sous les vêtements dans le panier à linge.


MARTIN

Pas encore. C'est sur ma liste

de choses à faire aujourd'hui.

On part dans cinq minutes.


AMÉLIE

OK.


NEWTON entre dans la chambre et saute sur le lit d'AMÉLIE.


NEWTON LE CHAT

Ah! Qui est le chat

le plus épuisé du monde?

C'est Newton!


AMÉLIE

Allô, mon gros minou.

T'étais où?


NEWTON LE CHAT

Je suis pas gros.

Je suis en pleine forme.

Je faisais de l'exercice.


AMÉLIE

Ah oui?


NEWTON LE CHAT

Des souris, ça court vite.

Mais moi, je cours

encore plus vite. Hum!


AMÉLIE

Newton, je te l'ai déjà dit

mille fois!

Je veux pas que tu manges

les souris.


NEWTON LE CHAT

Je ne veux pas les manger. Je

veux juste les attraper. Nuance.


AMÉLIE

C'est pas gentil!

Elles sont plus petites que toi.


NEWTON LE CHAT

Les chiens sont plus gros

que moi.

Personne ne leur dit

de ne pas me courir après.


AMÉLIE

Ah! On en reparle.

Liam et Alphonse m'attendent

à la piscine.


NEWTON LE CHAT

Ah... Bonne piscine.


AMÉLIE

Et pas de chasse aux souris

pendant que je suis partie.


NEWTON saute sur le rebord de la fenêtre.


NEWTON LE CHAT

Je vais rester ici au cas

où je verrais une petite souris.

Hum... Hum!


AMÉLIE sort de la maison pour prendre son vélo. PAUL-YVES arrive en courant.


PAUL-YVES

Salut, Amélie!


AMÉLIE

Euh... Salut, Pyc.

(Hésitante)

Euh, Paul-Yves.


PAUL-YVES

Veux-tu venir jouer chez moi

cet après-midi?


AMÉLIE

Je peux pas. Je vais rejoindre

Liam et Alphonse à la piscine.


ALPHONSE

(Arrivant en courant)

Allô, Amélie.


AMÉLIE

Qu'est-ce que tu fais là?


ALPHONSE

On ne va plus à la piscine.


AMÉLIE

Comment ça?


ALPHONSE

Liam s'en vient avec un chien

qui marche pas vite.

Il est malade.


PAUL-YVES

Qu'est-ce qu'il a?


ALPHONSE

Je sais pas, mais c'est Amélie

qui va le soigner.


AMÉLIE

Quoi?


ALPHONSE

Puis moi, en attendant,

je vais aller chez Pyc!

Hein, Pyc?


PAUL-YVES

Euh, bien, ça dépend...

Est-ce que tu viens chez moi

plus tard?


ALPHONSE

Dis oui, Amélie.


AMÉLIE

Bien... si on ne va plus

à la piscine, d'accord.


PAUL-YVES

Super! Je vais tout préparer.

On va s'amuser. Tu vas voir!


ALPHONSE

Yé!


PAUL-YVES

Alphonse, attends.

Tu peux venir, mais tu touches

à rien!


ALPHONSE est content d'aller chez PAUL-YVES.


ALPHONSE

Yé!


NEWTON regarde à la fenêtre ce qu'il se passe dans le jardin.


NEWTON LE CHAT

C'est qui, ce monsieur-là

qui vient par ici avec

une vadrouille à quatre pattes?

(Se tournant vers la tortue)

Moi, Adèle, c'est comme ça

que j'appelle les chiens.

Ah...

Oh, fiou! Ils se sont arrêtés.

Ils viennent pas ici.

Hum... Je les ai déjà vus

quelque part, ces deux-là,

mais où?

Réfléchis, Newton! Réfléchis.


ALPHONSE et PAUL-YVES entrent dans le garage de PAUL-YVES.


ALPHONSE

Il s'appelle Lottie.

C'est drôle en titi, Lottie.


PAUL-YVES

C'est le chien de qui?


ALPHONSE trouve une manette de jeux.


ALPHONSE

Youpi! On joue!


PAUL-YVES

Non. Pas tout de suite.

Je veux me préparer

pour la visite d'Amélie.

Il faut que je prépare

la collation.


ALPHONSE

(Se levant)

OK.


PAUL-YVES

Non. Toi, tu restes ici.

Je vais aller chercher

ce qu'il faut

pour faire la collation

préférée d'Amélie.


ALPHONSE

C'est quoi?


PAUL-YVES

Ah oui...

C'est quoi?


LIAM et AMÉLIE attendent LOTTIE.


LIAM

Lottie passe son temps

à se gratter l'oreille.

Ça lui pique tellement

qu'il voulait même pas marcher.


AMÉLIE

T'as raison qu'il faut faire

quelque chose,

mais je peux pas soigner Lottie

toute seule.


LIAM

Mais oui, Amélie, t'es capable!

J'ai déjà dit à Bob

que tu l'aiderais.


AMÉLIE

Il est où, Bob?


LIAM

Il était gêné

de venir avec moi.

Il attend de l'autre côté

de la haie, avec Lottie.


AMÉLIE

Je vais aller lui dire bonjour,

puis après, je vais aller chercher

mon père pour qu'il lui parle.


MARTIN est dans la maison. Il répare la lampe de chevet d'AMÉLIE. Le téléphone sonne. MARTIN répond.


MARTIN

Oui, allô?


PAUL-YVES

(Criant au téléphone)

Arrête, Alphonse!


Dans son garage, PAUL-YVES peine à contrôler ALPHONSE qui saute sur le divan.


PAUL-YVES

Je t'ai dit de pas toucher à ça!


MARTIN

Euh, allô?


PAUL-YVES

(S'adressant à ALPHONSE)

Chut!

(S'adressant à MARTIN)

Allô, M. Archambault.

Paul-Yves Célestin à l'appareil.


MARTIN

Ah! Salut, Pyc!

Comment ça va?

Euh, Paul-Yves.


PAUL-YVES

Bien. Amélie vient jouer

chez moi cet après-midi.


MARTIN

Ah oui?


PAUL-YVES

J'aimerais savoir c'est quoi

la collation préférée d'Amélie.


MARTIN

Euh... Des sandwichs

à la confiture.

Mais pas de croûte,

par exemple. Elle adore ça.


PAUL-YVES

Des sandwichs à la confiture

pas de croûte...


ALPHONSE recommence à sauter sur le divan.


PAUL-YVES

Alphonse, arrête!

(S'adressant à nouveau à MARTIN)

Merci, M. Archambault!

Au revoir.


MARTIN

À la prochaine, Pyc.


MARTIN raccroche.


MARTIN

Euh... Paul-Yves.

(Retournant à sa lampe)

Bon... OK.

On va essayer ça.


MARTIN visse une ampoule et branche la lampe.


MARTIN

Parfait. OK.


L'ampoule reste éteinte.


MARTIN

Bien voyons!


AMÉLIE appelle de la cour.


AMÉLIE

Papa?


MARTIN

Amélie? T'es pas à la piscine?


AMÉLIE

Non. Tu peux-tu venir ici,

s'il te plaît?


MARTIN

Euh...


MARTIN est déçu de n'avoir pu réparer la lampe.


Dans la chambre d'AMÉLIE, NEWTON reconnaît enfin BOB et Lottie.


NEWTON LE CHAT

Là, je les replace,

ces deux-là, Adèle!

C'est Bob!

Le frère de M. de Souza.

Le propriétaire de l'épicerie,

hum... Puis la vadrouille

à quatre pattes, c'est Lottie.

Le voleur de fromage

skouik-skouik.

Ah! Quand je me tenais aux

poubelles de l'épicerie du coin,

Bob prenait toujours les

restants de fromage avant moi

pour les donner à Lottie.

Ah, voleur!

Qu'est-ce qu'il fait chez moi?

Hum!


MARTIN a rejoint AMÉLIE et BOB dans la cour. LIAM s'occupe de Lottie.


MARTIN

Tu te souviens-tu de moi, Bob?

Je connais très bien ton frère.


BOB

Oui... oui.


MARTIN

Amélie m'a dit

que Lottie n'aime pas trop

les vétérinaires.

Alors, je vais lui dire

quoi faire et c'est elle

qui va l'examiner.

Qu'est-ce que t'en dis?


BOB

OK.


MARTIN

T'es capable, ma chouette.

Allez, vas-y.

Baisse-toi.

Liam, tu peux continuer

de le flatter.

OK, Amélie, tu vas soulever

l'oreille de Lottie...


AMÉLIE

C'est tout rouge.


MARTIN

Est-ce que l'oreille

est chaude?


AMÉLIE

Euh... Oui.


MARTIN

Est-ce que ça sent mauvais?


AMÉLIE

Ah! Ça sent pas très bon.


MARTIN

Lottie a une otite.


BOB

C'est grave?


MARTIN

Non, non.

Juste une petite infection.

Il faut juste

bien nettoyer l'oreille

et mettre des gouttes

d'antibiotique.

Amélie va le faire.


AMÉLIE

Moi?


MARTIN

Oui, toi. T'en fais pas,

je vais te montrer

comment faire.

On va s'installer au refuge?

Je vais aller chercher

ma trousse

et je vous rejoins là. OK?


LIAM

Viens, Lottie! On va au refuge.


BOB passe près des poubelles et voit la lampe que MARTIN vient d'y jeter.


NEWTON rage dans la chambre.


NEWTON LE CHAT

Ah!

Pourquoi ils amènent

le chien voleur au refuge?

Ah!

(S'adressant à la tortue)

Je reviens, Adèle!

Je vais voir ce qui se passe.


Dans son garage, PAUL-YVES a tout apporté pour préparer une collation.


PAUL-YVES

Fraises, framboises

ou marmelade?

(S'adressant à ALPHONSE)

Qu'est-ce que t'en penses?


ALPHONSE mange du pain et parle la bouche pleine.


PAUL-YVES

Qu'est-ce que tu fais, Alphonse?


En fait ALPHONSE mange les croûtes autour de la tranche de pain.


ALPHONSE

Tiens. Pas de croûte.


ALPHONSE s'apprête à prendre une autre tranche.


PAUL-YVES

Arrête! C'est pas drôle.


ALPHONSE prend ensuite un pot de confiture.


ALPHONSE

(Essayant d'ouvrir le pot)

C'est moi le plus fort.


PAUL-YVES

(Retirant le pot des mains d'ALPHONSE)

Ça te tente pas d'aller voir

le chien d'à côté?


ALPHONSE

Non, je veux t'aider.


PAUL-YVES

Je t'ai déjà dit d'arrêter.


ALPHONSE

J'ai faim! Liam a donné ma

collation au chien du monsieur.


PAUL-YVES

Il s'appelle comment,

le monsieur?


ALPHONSE

Je ne m'en souviens plus.


PAUL-YVES

Toi, tu vas faire

les sandwichs.

Et moi, je vais demander au

monsieur comment il s'appelle.


ALPHONSE

Non! J'y vais, moi.


PAUL-YVES

T'es sûr? Merci, Alphonse.

Tu m'aides beaucoup.

Pendant ce temps-là,

je vais te faire un sandwich

juste pour toi.


ALPHONSE

Wouhou!


LIAM amène Lottie au refuge.


LIAM

Viens, Lottie.

Ici, tu vas être bien.


AMÉLIE

Bob a peur de salir le plancher

avec ses souliers.

Il aime mieux rester dehors.


LIAM

Inquiète-toi pas.

Tout va bien se passer.


NEWTON LE CHAT

Psst! Amélie!


NEWTON est sur le comptoir du refuge.


AMÉLIE

Newton!


NEWTON LE CHAT

Qu'est-ce que ce chien-là

fait ici?

Il faut pas lui faire confiance.

C'est un voleur de fromage!


Lottie aboie.


NEWTON LE CHAT

(S'adressant à Lottie)

Oui, t'es un voleur! Hum!


LIAM

(Caressant le chien)

Chut! Chut! Doux.


AMÉLIE

Newton, sors d'ici,

s'il te plaît!


NEWTON LE CHAT

Non, c'est chez moi, ici.

C'est lui qui devrait sortir,

pas moi.


AMÉLIE

Newton!


ALPHONSE arrive près de BOB.


ALPHONSE

Ton nom, c'est Bob?


BOB fait signe que oui.


ALPHONSE

OK. Merci.

Bye, M. Bob!


AMÉLIE

(Portant NEWTON dans ses bras)

Bon, là, Newton, tu vas dans la

maison et tu restes tranquille.


BOB

Newton!


AMÉLIE

Tu le connais?


BOB

C'est le chat de Mme Nikos.


AMÉLIE

Quoi? T'es sûr de ça?

Newton, est-ce que c'est...


NEWTON s'enfuit en miaulant.


AMÉLIE

Newton, attends!


PAUL-YVES prépare la collation quand ALPHONSE revient.


ALPHONSE

Il s'appelle Bob.


PAUL-YVES

Bob? Pas Bob l'itinérant?


ALPHONSE

Je le sais pas.

Je peux avoir mon sandwich?


PAUL-YVES

Est-ce qu'il porte

un long manteau

puis il pousse

un panier d'épicerie?


ALPHONSE

Oui, c'est lui.


PAUL-YVES

Qu'est-ce qu'il fait

près de chez moi, lui?

Avec son chien en plus!

Pouah!


ALPHONSE

Il est gentil, Lottie.

Bob aussi.


PAUL-YVES

Mon père dit que Bob,

c'est juste un paresseux.


ALPHONSE

Pourquoi?


PAUL-YVES

Un, il travaille même pas.

Deux, je suis sûr

qu'il couche dehors.

Et trois, c'est un sans-abri.


ALPHONSE

J'ai faim!


PAUL-YVES

En plus, il fouille

dans les poubelles des autres.

Il doit être super sale!


ALPHONSE

T'as dit que tu me ferais

un sandwich juste pour moi.


PAUL-YVES

Puis, son chien,

c'est un gros plein de puces.


ALPHONSE

Je veux mon sandwich!


Au refuge, LIAM s'occupe de Lottie.


LIAM

Beau chien!


MARTIN

T'es prête, ma grande?


AMÉLIE

Ouais!


MARTIN

Pour commencer, mets quelques

gouttes de solution là-dessus.


AMÉLIE

Comme ça?


MARTIN

C'est ça.


AMÉLIE met de la solution sur un coton-tige.


MARTIN

Ouais...

OK, soulève l'oreille de Lottie.


AMÉLIE

Je veux pas lui faire mal.


LIAM

Je le tiens.

Doux, Lottie. Doux...


MARTIN

Vous faites bien ça,

les enfants.

OK, maintenant, tu vas nettoyer

l'intérieur de l'oreille.

Doucement, par exemple.


AMÉLIE passe le coton-tige dans l'oreille de Lottie.


MARTIN

Comme ça. C'est ça.

Ouais. Hum-hum!

Parfait!

(Tendant un tampon)

Maintenant, même chose avec ça.

Mets quelques gouttes.

Ouais.


AMÉLIE nettoie l'oreille du chien.


MARTIN

C'est beau.


AMÉLIE

Puis là?


MARTIN

C'est fait. Mais il faut dire

à Bob que Lottie

va avoir besoin des gouttes tous

les jours pendant une semaine.


AMÉLIE

OK, mais j'ai réussi?!


MARTIN

Oui.

Grâce à toi, Lottie

sera bientôt guéri.


MARTIN lève la main pour faire tope-la.


MARTIN

(Tapant la main de LIAM)

Liam! Ha! Ha!


LIAM

Wow!

Bravo, Amélie! Je vais aller

le dire à Bob.


MARTIN

Je suis très fier de toi,

ma chouette.


AMÉLIE

Merci, papa.

T'avais raison.

C'est pas si difficile.

Viens, Lottie.

On va aller voir Bob.


MARTIN

(Remarquant quelque chose)

Oh, attends une minute, Amélie.

C'est pas fini.


AMÉLIE

Qu'est-ce qu'il y a?


MARTIN

Maintenant, il faut s'occuper

des puces à Lottie.


AMÉLIE

Quoi?


LIAM est déjà dehors. Il rejoint BOB.


LIAM

Il faut que tu viennes

tous les jours

pour qu'Amélie lui mette

d'autres gouttes.

Mais M. Archambault

a dit que Lottie sera bientôt

guéri.


BOB

Je voudrais lui dire merci.


LIAM

Viens, on va aller le voir.


BOB

Attends.

J'ai une idée.


BOB chuchote à l'oreille de LIAM à propos de la lampe dans les poubelles.


LIAM

Oui!

Je vais t'aider! Je vais dire

à Amélie qu'on revient.


AMÉLIE

T'es sûr, là, que je peux pas

attraper des puces?


MARTIN

Sûr et certain.

Sinon, j'aurais prévenu Liam

quand il le flattait. Les puces

de chien peuvent te mordre.

Oui. Mais tu peux pas

les attraper.

Lottie en a pas assez

pour qu'elles décident

d'aller voir ailleurs.


AMÉLIE

D'accord.

Mais, papa, s'il te plaît, j'ai

vraiment besoin de ton aide.

Je peux pas faire ça

toute seule.


MARTIN

Je suis désolé, ma chouette,

mais j'ai quelques appels

importants à faire.


AMÉLIE

S'il te plaît!


MARTIN

Hé! T'as promis à Bob

que tu t'occuperais de Lottie.


LIAM

Amélie, je reviens.

Ce sera pas long.


AMÉLIE

Non, Liam. Attends.

Il faut que tu m'aides.


LIAM

Je peux pas. J'ai déjà promis

à Bob que je l'aiderais avec...

quelque chose.


MARTIN donne un tube à AMÉLIE.


MARTIN

Tiens.

C'est un shampooing anti-puce.

Même pas besoin d'eau.

Tu mousses, puis c'est tout.

Tu vas séparer les poils

sur le dos de Lottie

et tu vas appliquer

tout le contenu du tube

directement sur sa peau.


AMÉLIE

Ça, je sais comment.

Je t'ai déjà vu le faire.


MARTIN

Parfait, d'abord.

Attache Lottie avec sa laisse.

Ce sera plus facile.

Bonne chance!


AMÉLIE

Ouais...

Je serai jamais capable

toute seule.


NEWTON retourne dans la chambre d'AMÉLIE.


NEWTON LE CHAT

Ah non!

Amélie sort du refuge.

Je suis sûr qu'elle s'en vient

me poser des questions

à propos de Mme Nikos.

Chut, Adèle!

Pas le droit de dire à Amélie

où je suis, hein!


Dans le garage de PAUL-YVES, ALPHONSE mange sa collation pendant que PAUL-YVES prépare des sandwichs à la confiture.


PAUL-YVES

C'est bon?


ALPHONSE

C'est sec.


PAUL-YVES

C'est vrai, il faudrait avoir

quelque chose pour boire.

Du jus?


ALPHONSE fait non.


PAUL-YVES

Du lait?


ALPHONSE fait oui.


PAUL-YVES

OK, je reviens.


On frappe à la porte.


AMÉLIE

Allô, Paul-Yves?


ALPHONSE

Allô, Amélie!


PAUL-YVES

T'arrives juste à temps!

Je viens de préparer

ta collation préférée!


AMÉLIE

Ah, c'est gentil, mais j'ai pas

encore fini avec Lottie.

Il me reste à faire

son traitement anti-puce,

puis j'ai besoin que tu m'aides.


PAUL-YVES

Des puces? Demande à Alphonse.


AMÉLIE

Pyc, si tu veux être mon ami,

bien, les amis, ça s'entraide.

Viens.


PAUL-YVES

Euh... C'est que...

je suis allergique aux chiens.


AMÉLIE

Je te crois pas.

Allez, viens, ce sera pas long.


PAUL-YVES

Euh, je veux t'aider,

c'est pas ça, mais...

J'ai peur qu'il me morde.


AMÉLIE

Lottie, il est super gentil.

T'as pas besoin d'avoir peur.


PAUL-YVES

Bien...


ALPHONSE

Il n'aime pas Bob.

Il dit qu'il est paresseux.


AMÉLIE

Quoi?


PAUL-YVES

Euh, c'est pas vrai!


ALPHONSE

T'as dit que c'est un sans-abri

parce qu'il couche dehors!


AMÉLIE

Bob couche pas dehors.

Il habite chez son frère.


PAUL-YVES

Je sais. C'est ça

que je lui ai dit.


ALPHONSE

Ce n'est pas vrai!


AMÉLIE

J'en reviens pas...


PAUL-YVES

Amélie, attends!


AMÉLIE

Pour ton information,

Bob a eu un grave accident.

Puis depuis, il ne peut plus

travailler.

C'est pas de sa faute. Je vais

m'occuper de Lottie toute seule.


PAUL-YVES

Tu perds ton temps! Il va

toujours avoir des puces.

Laisse donc faire!


AMÉLIE

T'as pas changé, Pyc.

Tu penses juste à toi.

C'est même pas vrai

que tu veux être mon ami.


ALPHONSE

Si Amélie ne revient pas,

est-ce que je peux avoir

ses sandwichs?


AMÉLIE amène Lottie dans le jardin pour lui donner son traitement.


AMÉLIE

Viens-t'en, Lottie.

On va s'installer ici.


ALPHONSE

Amélie, on vient t'aider.


ALPHONSE et PAUL-YVES arrivent. ALPHONSE porte ses flotteurs et ses lunettes de natation tandis que PAUL-YVES porte une combinaison, des gants et un chapeau.


AMÉLIE

(Riant)

Pourquoi t'es habillé comme ça?


PAUL-YVES

Bien, c'est pour me protéger

des puces?

Qu'est-ce que tu veux

que je fasse?


AMÉLIE

Euh, tiens ça.


AMÉLIE donne la laisse à PAUL-YVES.


PAUL-YVES

OK, c'est tout?


AMÉLIE

Ouais.


PAUL-YVES

Avoir su...


AMÉLIE commence l'application du traitement sur Lottie.


ALPHONSE

C'est moi qui vais le laver.


AMÉLIE

Euh, non, Alphonse.

On n'a pas besoin d'eau.

C'est juste un shampooing

spécial.


ALPHONSE

Ah. C'est plate.


LIAM et BOB arrivent dans le jardin.


ALPHONSE

Allô, Liam!


AMÉLIE

Ah! Bonjour, Bob!


BOB

Allô, Amélie! Toi aussi,

t'es tout propre?


AMÉLIE

Oui! On lui a donné

un traitement anti-puce.


BOB

Ah, c'est gentil!

Merci.


PAUL-YVES

Bon, c'est le temps

de la collation.

On va chez moi?


ALPHONSE

Yé! J'ai faim!

Viens, Bob, on a fait

plein de sandwichs.

Pyc va t'en donner.

Hein, Pyc?


PAUL-YVES

Bien oui. Avec plaisir.


ALPHONSE

Yé! Le dernier arrivé est

une poule mouillée!


PAUL-YVES

Tu viens, Amélie?


AMÉLIE

Oui, je vais aller me changer,

puis j'arrive.


LIAM

Amélie, attends!

Je vais chercher

quelque chose et j'arrive.


Chacun part de son côté. Dans la maison, AMÉLIE retrouve son père qui continue ses menus travaux.


AMÉLIE

Merci, papa.

Lottie n'a plus de puces.

Et elle sera bientôt guérie.


MARTIN

Ah! Mais c'est grâce à toi. Je

suis très fier de toi, ma belle.

T'as été gentille d'avoir fait

tout ça pour Bob.


AMÉLIE

J'aurais pas été capable

sans toi, sans Liam,

puis même Pyc a aidé.


MARTIN

Ah oui?


AMÉLIE

Il a tenu la laisse pendant

que je faisais le shampooing.

Puis là, il est en train

de donner des sandwichs à Bob.

Je pense que c'est vrai

qu'il veut être notre ami.


MARTIN

Eh bien! Amélie Archambault

et Paul-Yves Célestin, des amis!

Wow!


AMÉLIE

Bon, j'y vais.


MARTIN

OK.


LIAM entre à son tour dans la maison avec la lampe remise à neuf.


MARTIN

Hé, c'est ma lampe!


LIAM

Ça vient de Bob. Tiens.


MARTIN

Ah!

Eh bien, on va essayer ça.


La lampe fonctionne.


LIAM

Ta-dam!


MARTIN

Ah!


LIAM

J'ai aidé Bob à la réparer.

C'était son idée

pour vous remercier.


MARTIN

Wow! Hé, merci, mon homme.

Et tu remercieras Bob

de ma part.


LIAM

Oui.


Plus tard, AMÉLIE est dans sa chambre. Elle sait que NEWTON est caché quelque part.


AMÉLIE

Newton!

Newton, je sais que t'es là.

Il faut qu'on se parle.


NEWTON LE CHAT

Euh, Newton n'est pas ici.


AMÉLIE

Quand je t'ai trouvé,

tu m'as dit que t'appartenais

à personne.

Mais là... Bob m'a dit

que t'es le chat de Mme Nikos.

Est-ce que c'est vrai?


NEWTON imite des ronflements.


AMÉLIE

Newton, c'est important!

Si t'appartiens

à quelqu'un, bien...

il faut que je te retourne

à ton propriétaire.

Allez, Newton! Réponds!

Est-ce que tu connais Mme Nikos,

oui ou non?


NEWTON LE CHAT

Oui, mais un jour,

elle est partie en ambulance

et elle est jamais revenue.


AMÉLIE

Est-ce que ça fait

longtemps de ça?

Bon...

Il faut que j'aille chez Pyc.

On se reparle, OK?

C'est important!


AMÉLIE sort de sa chambre.


NEWTON LE CHAT

Hum... Non, on ne va pas

s'en reparler.

Jamais.


Début générique de fermeture


VOIX DE NEWTON

(S'adressant au public de l'émission)

Reste à l'écoute

pour le vlogue d'Amélie

qui joue dans quelques secondes.


Fin générique de fermeture


Titre :
Les vlogues d'Amélie


VOIX DE NEWTON

(S’adressant au public de l’émission)

C'est le temps du vlogue d'Amélie!

Voici quelques conseils

pour surmonter le deuil

de ton animal de compagnie.


AMÉLIE s'adresse au public de l'émission. Elle est en compagnie de STÉPHANIE, de la Société protectrice des animaux et PISTACHE le cochon d'Inde.


AMÉLIE

Salut, tout le monde!

C'est Amélie!

Aujourd'hui, je suis

avec Stéphanie,

de la Société protectrice

des animaux. Et Pistache.


STÉPHANIE

(S'adressant au public de l'émission.)

Même si la mort est une partie

naturelle de nos vies,

perdre notre animal de compagnie

est très difficile.


AMÉLIE

Est-ce que c'est une bonne idée

de parler à quelqu'un

de nos sentiments de tristesse?


STÉPHANIE

Oui, c'est une bonne idée

de parler à un membre

de la famille ou à un ami.

Quelqu'un qui va comprendre

comment vous vous sentez

par rapport à votre animal

que vous venez de perdre.


AMÉLIE

(S'adressant au public de l'émission)

Merci, tout le monde.

À la prochaine! Bye!

Episodes of Amélie & Company

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age

Résultats filtrés par