Universe image Caillou Universe image Caillou

Caillou

Friendly and curious four-year-old Caillou (pronounced KY-YOO) has invisible friends, learns how to play sports and explores nature. Caillou discovers as much fun and wonder as any kid can imagine!

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Downhill From Here

Mom, an avid skier, takes Caillou downhill skiing while Dad and Rosie sit in the cozy chalet and watch. At first Caillou is frightened by the ski lift, but with Mom’s help, makes it down the hill just fine and has lots of fun. Afterwards, they all get together for tobogganing and a well-deserved hot chocolate.
Next Stop Fun – Under Sail – Farmer Caillou



Production year: 2000

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

CAILLOU est une série d'animation où un héros de quatre ans vit différentes aventures en compagnie de sa famille, de ses amis, et de son chat.

Début chanson thème


[MAMAN:] Tu es un grand

garçon, maintenant.


CAILLOU

♪ Chez nous, à la maison,

c'est moi le grand garçon

J'aime ça toucher à tout

je m'appelle Caillou

Autour de moi

c'est tellement beau

Tous les jours, il y a

du nouveau

Je trouve des amis partout,

je m'appelle Caillou ♪


[GILBERT LE CHAT:] Miaou!

CAILLOU

♪ J'ai du plaisir,

je n'ai peur de rien

Car papa et maman ne sont

jamais bien loin

Même si je suis grand,

je pleure de temps en temps

Ça ne dure jamais longtemps

je m'appelle Caillou

Caillou c'est moi

je m'appelle Caillou

Caillou c'est moi Hi! Hi!

Voilà! ♪

(Fin chanson thème)

[Début information à l'écran]

La leçon de ski

[Fin information à l'écran]


NARRATRICE

C'était une superbe journée,

et Caillou et sa famille

étaient sur les pentes de ski.

Il n'y avait pas un

seul nuage dans le ciel...

enfin, disons qu'il y

en avait deux ou trois.


MAMAN

Es-tu prêt à

faire du ski, Caillou?


NARRATRICE

Caillou était un peu craintif,

car c'était la première

qu'il allait skier.


MOUSSELINE

(Sautant de joie)

Ski ski ski!


PAPA

Viens, Mousseline, nous on

va aller boire un bon chocolat.


MAMAN

(S'adressant à CAILLOU)

Maintenant, il faut

que tu mettes ton équipement.


CAILLOU

Mais pourquoi est-ce

que je dois porter un casque?


MAMAN

C'est comme quand tu

fais de la bicyclette, Caillou.

Le casque protège ta tête.


CAILLOU

Mais ces bottes sont

trop lourdes pour moi, maman.


MAMAN

Ne t'en fais pas, tu

n'auras pas à marcher beaucoup

avec ces bottes, elles

sont faites pour les skis.


CAILLOU

Ah, oui?

(SARAH passe à côté de CAILLOU, sur la pente de ski.)


MAMAN

Oui, tiens regarde

ton amie, Sarah.


CAILLOU

Sarah!


NARRATRICE

En voyant son

amie skier, Caillou eut envie

de commencer tout de suite.


CAILLOU

Hé! Sarah, attends-moi!

(Pendant que CAILLOU se dépêche à enfiler ses skis, MOUSSELINE boit un chocolat chaud avec PAPA dans le chalet de ski.)


MOUSSELINE

(Pointant du doigt la pente de ski)

Mousseline ski?


PAPA

Non, mais tu peux

regarder ce qui se passe

d'ici, bien au chaud...

en buvant du chocolat

avec ton papa.

(PAPA et MOUSSELINE rigolent en voyant CAILLOU tomber.)


CAILLOU

(Arrivé au pied du remonte-pente)

Je ne veux pas y aller!

C'est trop haut!


NARRATRICE

Caillou ne voulait

pas prendre le remonte-pente.

Il avait peur de tomber.


MAMAN

Mais voyons Caillou,

si tu veux descendre,

il faut d'abord monter.

Ne t'en fais pas,

je viens avec toi.

Tu vois, ce n'est

pas très difficile.

(MAMAN et CAILLOU arrivent en haut.)


CAILLOU

(Regardant en bas)

Maman, c'est trop haut!


MAMAN

Oui, mais je vais t'accrocher

à moi avec cette corde.

(CAILLOU s'amuse beaucoup en descendant la pente, accroché à MAMAN.)


CAILLOU

Youpi!

(SARAH dévale la pente à nouveau.)


SARAH

Ah, Salut Caillou!


CAILLOU

Maman, je veux apprendre

à skier comme Sarah.


MAMAN

On appelle ça le chasse-neige.

D'abord, il faut que tes skis

forment une pointe de pizza.


CAILLOU

Comme ça?


MAMAN

Oui, mais tu dois plier un

peu les genoux, comme ça, tiens.

(CAILLOU perd le contrôle et se retrouve à plat ventre dans la neige.)


SARAH

(Arrivant à ce moment)

Ce n'est pas grave

Caillou, on tombe toujours

quand on apprend à skier.

Allez, viens essaie encore.

Il faut que tu mettes tes skis l'un

à côté de l'autre, comme ça.

(CAILLOU tombe en essayant de se relever.)


NARRATRICE

Caillou voulait

montrer à Sarah qu'il pouvait

se débrouiller tout seul.

(CAILLOU rejoint finalement SARAH sur la piste, puis il retombe, entraînant SARAH dans sa chute.)


CAILLOU

Je ne veux plus jamais

skier, je n’aime pas ça du tout.


MAMAN

Mais regarde, encore un

petit effort et on sera arrivés.

(CAILLOU regarde en bas de la pente et se dit que le chalet de ski n'est plus très loin.)


NARRATRICE

Caillou était fier de lui. Il était

peut-être tombé quelques fois,

mais il s'était relevé, et il avait continué.


SARAH

Eh bien, moi j'ai froid. Je vais

aller boire un bon chocolat.


CAILLOU

Moi aussi!

(CAILLOU et MAMAN rejoignent PAPA et MOUSSELINE au chalet.)


PAPA

Mousseline a hâte d'aller skier

quand elle sera plus grande.


MAMAN

Oh, ça aurait

été chouette de pouvoir

descendre la piste tous ensemble.


CAILLOU

Je sais comment

on peut faire, maman.

(CAILLOU et sa famille font de la luge.)

(Fin de l'épisode)

[Début information à l'écran]

Le voyage en train

[Fin information à l'écran]


NARRATRICE

Caillou était très content,

car il allait faire un long voyage

pour la première fois.


CAILLOU

(Sur le quai de la gare)

Est-ce que le train

va arriver bientôt, maman?


MOUSSELINE

Le train!


MAMAN

Bien sûr, il ne devrait

pas tarder, mon chéri.


PAPA

(Soupirant)

Ces valises pèsent

une tonne. On part seulement

deux semaines, mais on a emporté

des affaires pour six mois.


CAILLOU

Papa, papa! J'entends

le train, ça y est, il arrive!


NARRATRICE

Caillou était tout excité,

mais quand il vit le train s'approcher,

il eut un petit peu peur.


PAPA

(Parlant du train)

Il est vraiment grand, hein?


NARRATRICE

Caillou ne pouvait croire

qu'il était aussi grand.

Et son bruit l'effrayait.


PAPA

Je t'assure qu'il

n'y a aucun danger.

Viens, c'est

le moment de monter.

CONTRÔLEUR

(Voyant PAPA débordé avec toutes ses valises)

Est-ce que vous voulez

monter à bord, tous les deux?


PAPA

Oui, c'est ce qui avait été prévu.

CONTRÔLEUR

(S'adressant à CAILLOU)

Je vais demander

à quelqu'un d'aider ton papa

à monter tous ces bagages.

(CAILLOU fait oui d'un signe de tête.)

CONTRÔLEUR

(Déposant les bagages dans la cabine.)

Ah, et voilà. Mais

dites-moi, vous allez loin?


CAILLOU

On va rester dans le

train pendant deux journées.

CONTRÔLEUR

Ah oui? Et

comment t'appelles-tu?


CAILLOU

Je m'appelle Caillou.

CONTRÔLEUR

Alors, Caillou, as-tu

déjà dormi dans un train avant?


CAILLOU

Non.

CONTRÔLEUR

Tu verras, tu vas aimer ça.

Le mouvement du train

va t'endormir très vite.


CAILLOU

Où ils sont, les lits?

Je n’en vois pas ici.

CONTRÔLEUR

Ça, c'est vraiment spécial.

Ils apparaissent comme

par magie quand il fait nuit.

Dis "Dormir" trois fois puis

tape dans tes mains et je te

parie qu'ils apparaîtront.


CAILLOU

Vous en êtes sûr?

CONTRÔLEUR

J'en suis certain.

Mais d'abord... j'ai

besoin de voir vos tickets.

(Le CONTRÔLEUR poinçonne les tickets que CAILLOU lui remet.)

CONTRÔLEUR

Merci. Le train ne va pas tarder

à rouler. Eh bien, à tout à l'heure,

Caillou.

(Le train démarre.)


CAILLOU

Regarde, on dirait

que la gare bouge.

Est-ce que la gare bouge, papa?


PAPA

En fait, c'est le train

qui est en mouvement, Caillou.

Tu as seulement l'impression

que c'est le contraire.

(Chuchotant)

Si on partait en exploration

pendant que maman endort

Mousseline?


CAILLOU

(S'écriant)

Bonne idée!


MAMAN

Chut.


NARRATRICE

Caillou était tellement

content d'aller explorer

le train qu'il avait

du mal à se tenir tranquille.


PAPA

Oh, ce n'est pas toujours très

facile de marcher dans un train.


NARRATRICE

Caillou se dit

que marcher dans un

train, c'était un peu

comme être dans un manège.


CAILLOU

Les toilettes,

où est-ce qu'elles sont?


PAPA

Ça, je n’en sais rien, mais

elles ne sont sûrement pas loin.


CAILLOU

Il faudrait qu'on

les trouve, c'est urgent.


NARRATRICE

Caillou ne s'était

jamais trouvé dans une

salle de bain aussi petite.

Et il se demandait comment

toutes ces choses fonctionnaient.


PAPA

Ça va, Caillou?


PAPA

Non, je ne comprends pas comment

les choses marchent, ici.


PAPA

(Ouvrant la porte de la toilette)

Hé, tout est à ta hauteur.

Tu vois, là, c'est le

bouton de la chasse d'eau.

Et n'oublie pas de te

laver les mains avant de sortir.


NARRATRICE

Caillou trouvait ça très

drôle d'être dans une minuscule

salle de bain.

Elle était bien plus petite

que celle de sa maison.

(CAILLOU poursuit son exploration.)


CUISINIÈRE

Oh, tiens, bonjour.

Comment t'appelles-tu?


CAILLOU

Caillou.


CUISINIÈRE

Que penses-tu de ma cuisine?


CAILLOU

On a une cuisine

à la maison, mais elle

est beaucoup plus

grande que celle-là.


CUISINIÈRE

Oui elle est sans doute

plus grande, mais est-ce que

ta cuisine, elle, est en

train de voyager tout le temps?


PAPA

(Rigolant)

Non, je ne pense

pas qu'elle voyage.

Pourriez-vous nous

dire où est le restaurant?


CAILLOU

(Étonné)

Il y a aussi un restaurant?!

(CAILLOU mange une glace dans le wagon restaurant.)

CONTRÔLEUR

Coucou, Caillou.

Est-ce qu'elle

te plaît, ta glace?

(CAILLOU fait oui d'un signe de tête.)

CONTRÔLEUR

Alors, est-ce que vous

avez fait le grand tour?

​[PAPA:]

On a visité les toilettes

puis la cuisine et maintenant le

restaurant. Ouais, je dirais

qu'on a fait le grand tour.

CONTRÔLEUR

Vous voulez dire que vous

n'avez pas encore vu le wagon

panoramique? C'est

la meilleure partie.


NARRATRICE

Caillou venait de connaître

tant de merveilleuses aventures,

qu'il se demandait

ce qui pouvait être mieux

qu'une triple glace au chocolat.


CAILLOU

Le wagon panoramique,

c'est quoi?

CONTRÔLEUR

Ah, le wagon panoramique

est un merveilleux endroit.

Il suffit de monter

quelques marches et tout à

coup on a l'impression

d'être dans un avion.


CAILLOU

Un avion dans un train?!


PAPA

(Rigolant)

Le wagon panoramique,

prochain arrêt!

CONTRÔLEUR

Oh, là! Mange doucement, Caillou.

Tu ne voudrais pas avoir

mal au ventre et ne pas pouvoir

aller voler, n'est-ce pas?

(PAPA et CAILLOU sont en bas d'un grand escalier.)


PAPA

Allez, monte, Caillou.


NARRATRICE

Caillou se demandait comment un

avion pouvait

être posé sur un train.


CAILLOU

Dis, papa, comment est-ce

qu'on peut voler dans un train?


PAPA

Le contrôleur a comparé ça à un

avion parce qu'on est au-dessus

du sol et que le train va

très vite. Viens, tu vas voir.

(Montant à l'étage supérieur)

Eh ben, c'est magnifique! Je

comprends pourquoi le contrôleur

disait que c'était

comme être dans un avion.

(CAILLOU s'assoit dans un siège et fait semblant de piloter un avion.)


NARRATRICE

Caillou s'imagina qu'il

pilotait son propre avion.

Il aimait beaucoup

regarder passer les nuages

au-dessus du toit vitré.

(Il commence à faire nuit dehors.)


MAMAN

Viens, Caillou, il est

temps de se mettre au lit.


CAILLOU

Mais je ne veux

pas aller au lit, moi.


NARRATRICE

Caillou aimait tellement être

dans un train, qu'il n'avait

pas envie du tout

d'aller se coucher.

(Quelqu'un cogne à la porte de la cabine.)


PAPA

Oui, entrez.


CAILLOU

Monsieur le contrôleur,

maman veut que je me

mette au lit, mais les

lits ne sont toujours pas là.

CONTRÔLEUR

Ah oui... C'est

très étrange, ça.

Est-ce qu'il fait nuit dehors?

Est-ce que tu

as brossé tes dents?

(CAILLOU fait oui d'un signe de tête.)

CONTRÔLEUR

Alors, je pense qu'il est temps

de répéter les mots magiques.

Te souviens-tu de ce

que tu dois faire, Caillou?


CAILLOU

Je dois dire

"dormir" trois fois, puis je

dois taper dans mes mains.


MOUSSELINE

Dormir!


CAILLOU

Mousseline, attends,

je ne suis pas encore prêt!

CONTRÔLEUR

Maintenant, toi et

Mousseline, vous allez devoir

garder les yeux fermés.

Vous êtes prêts? Ne trichez pas!

Attention, Caillou.

Vas-y, maintenant,

il est temps de dire

les trois mots magiques.


CAILLOU

Dormir. Dormir. Dormir.

(Pendant que CAILLOU a les yeux fermés, le contrôleur installe les lits dans la cabine.)

CONTRÔLEUR

Ça y est, Caillou. Maintenant

tu peux ouvrir les yeux!


CAILLOU

(Impressionné)

Ça alors.

CONTRÔLEUR

(Refermant la porte de la cabine)

Bonne nuit.

Faites de beaux rêves.


CAILLOU

Bonne nuit,

monsieur le contrôleur.


NARRATRICE

Caillou s'endormit, doucement

bercé par le mouvement du

train qui poursuivait

son voyage dans la nuit.

(Fin de l'épisode)

[Début information à l'écran]

Vogue le bateau

[Fin information à l'écran]


NARRATRICE

C'était une journée

parfaite pour aller au parc.

(MOUSSELINE aperçoit l'étang au loin.)


MOUSSELINE

(Pointant du doigt des bateaux sur l'étang)

Bateaux!


NARRATRICE

Et c'était aussi

une journée parfaite pour

faire naviguer un bateau.

(CAILLOU court avec la poussette de MOUSSELINE.)


MAMAN

Pas si vite, Caillou.

(CAILLOU se penche au bord de l'étang et ramasse un bateau.)

PETIT GARÇON

Bonjour, c'est mon

bateau. Il est chouette, hein?

(CAILLOU fait oui d'un signe de tête et rend le bateau.)


NARRATRICE

Caillou n'avait pas

très envie de rendre le bateau.

Il aurait bien voulu

avoir un grand bateau comme

celui-là pour le

faire naviguer sur l'étang.


CAILLOU

(S'adressant à MAMAN)

Je veux un bateau

aussi gros que celui-là.


MAMAN

Tu as déjà plein de jolis bateaux

à la maison. Allez, viens.

(En soirée, CAILLOU prend son bain.)


PAPA

(Apportant des jouets dans la baignoire)

Attention, voici

votre flotte, capitaine.

(Remarquant l'air triste de CAILLOU)

Qu'est- ce qui

ne va pas, Caillou?


CAILLOU

C'est pour les bébés,

les bateaux en plastique.

Je veux un très gros bateau

comme celui que j'ai vu au parc.

(Le lendemain, MAMAN emmène CAILLOU et MOUSSELINE en voiture.)


MAMAN

Allez, monte.


CAILLOU

Est-ce qu'on peut aller au parc

regarder les bateaux, maman?


MAMAN

Là où je vous emmène,

c'est encore bien mieux!

Mousseline et toi

allez passer la journée chez

grand-mère et grand-père.

(Une fois rendu chez ses grands-parents, CAILLOU ne voit pas grand-père.)


CAILLOU

(S'adressant à GRAND-MÈRE)

Mais où il est, grand-père?


GRAND-PÈRE

Bonjour, Caillou.

Je suis en bas, j'essaie

de faire de la place

pour mon nouvel atelier.

Est-ce que tu

veux m'aider, Caillou?


CAILLOU

(Pointant du doigt)

Ça, qu'est-ce que c'est?


GRAND-PÈRE

C'est l'ancienne

petite piscine de ton père.

Il suffirait de mettre

quelques rustines, et toi et

ta sœur pourriez vous en servir.

(CAILLOU aperçoit une grosse boîte de carton.)


CAILLOU

Qu'est-ce qu'il

y a là-dedans, grand-père?


GRAND-PÈRE

Oh tout un tas

de vieilles choses.

Il se peut même qu'il

y ait des os de dinosaures.

(CAILLOU trouve une canne à pêche.)


GRAND-PÈRE

Tu sais, je parie qu'elle

fonctionne encore pas trop mal.


CAILLOU

Un bateau!


GRAND-PÈRE

Oh! Mon vieux bateau!

Ton papa m'a aidé à le fabriquer

quand il était

à peine plus âgé que toi.


CAILLOU

Il est comme celui

qu'il y avait à l'étang.

Je voudrais le faire naviguer.


GRAND-PÈRE

Il a l'air plutôt

endommagé, Caillou.

Je ne sais pas

s'il va tenir le coup.


CAILLOU

S'il te plaît, grand-père, je veux

le faire naviguer, aujourd'hui.


GRAND-PÈRE

Bon, il est vrai que

je l'avais construit solide.

Allez, rien ne nous

empêche de l'essayer.

(CAILLOU et GRAND-PÈRE amènent le bateau à l'étang.)


CAILLOU

Tu vois, grand-père, il flotte!

(Le bateau se met tout à coup à prendre l'eau et à couler. GRAND-PÈRE le sort de l'eau.)


GRAND-PÈRE

Ce n'est pas grave.

Ne t'en fais pas, tout

bon marin essuie des coups durs.

Mais si toi et moi

on effectue quelques petites

réparations, ce

bateau sera comme neuf.


NARRATRICE

Caillou et son

grand-père passèrent

tout l'après- midi

à réparer le bateau.


GRAND-MÈRE

Tu devrais y peindre

un "C" comme Caillou!

(CAILLOU peint un "C" sur la voile du bateau.)


GRAND-PÈRE

C'est parfait.


CAILLOU

On va aller le faire

naviguer tout de suite.


GRAND-PÈRE

On ne peut pas le faire

naviguer tout de suite, Caillou.

Il faut attendre

que la peinture sèche.


NARRATRICE

Caillou avait

l'impression que la

peinture mettait

une éternité à sécher.


CAILLOU

(Quelques minutes plus tard)

Est-ce qu'elle

est sèche, maintenant?


GRAND-PÈRE

Oui, à présent il y a de bonnes

chances qu'elle soit sèche.

(Il pleut lorsque CAILLOU est enfin prêt à sortir.)


GRAND-PÈRE

Oh, ne t'en fais pas. On va avoir notre

propre étang. Allez, viens!

(GRAND-PÈRE installe la piscine dans le salon. CAILLOU y fait naviguer son bateau.GRAND-PÈRE fait semblant de pêcher avec la canne à pêche.)

(Fin de l'épisode)

[Début information à l'écran]

Caillou devient fermier

[Fin information à l'écran]


CAILLOU

(S'adressant à MAMAN)

Et qu'est-ce qu'on met ensuite?


NARRATRICE

Ce matin-là, Caillou

aidait maman à préparer

son petit déjeuner

préféré: des crêpes.


MAMAN

On doit ajouter un oeuf.


CAILLOU

Je vais aller

le chercher, maman.

(Fouillant dans le réfrigérateur)

Il n'y a pas d'oeuf.


MAMAN

Euh oh, on dirait qu'on n'a

plus d'oeufs et je ne peux pas

faire de crêpes sans un oeuf.


NARRATRICE

Comme c'était dommage!

Caillou voulait tellement

manger des crêpes.


CAILLOU

(Déçu)

Alors, on n'aura

pas de crêpes à manger.


MOUSSELINE

(Pleurant)

Pas de crêpes.


CAILLOU

Papa, viens. On va

aller acheter des oeufs.


PAPA

Bonne idée, Caillou.

On va revenir avec une douzaine

d'oeufs en un rien de temps.


MAMAN

Puisqu'il nous

faut seulement un oeuf, on

pourrait en emprunter

un à Monsieur Lajoie.

Caillou est-ce que

tu veux aller lui demander?

(CAILLOU arrive chez MONSIEUR LAJOIE.)


MONSIEUR LAJOIE

Tiens! Bonjour Caillou.


CAILLOU

Je peux avoir

un oeuf, s'il vous plaît?


MONSIEUR LAJOIE

Oui, bien sûr.

Tiens, c'est un oeuf

tout frais de la ferme.


CAILLOU

Merci.


NARRATRICE

C'était la première fois

que Caillou voyait un oeuf brun.


MONSIEUR LAJOIE

Es-tu déjà allé

voir une ferme, Caillou?

Voudrais- tu en visiter une?


CAILLOU

Oh oui.


NARRATRICE

Finalement, il semblait

que la journée allait

s'arranger pour Caillou.

Il allait manger

ses crêpes et il allait

peut-être visiter une ferme.

(Pendant que CAILLOU mange ses crêpes, MONSIEUR LAJOIE arrive.)


MAMAN

C'est gentil à vous

d'emmener Caillou voir

la ferme de votre

soeur, Monsieur Lajoie.


MONSIEUR LAJOIE

Oh, pas de problème.

De toute façon,

ma soeur aime bien qu'on aille

lui donner un coup de main.


MAMAN

Finis tes crêpes, Caillou,

il est temps d'y aller.


CAILLOU

J'ai fini, ça y est.


MONSIEUR LAJOIE

Es-tu prêt à devenir fermier

pendant une journée, Caillou?

(CAILLOU fait oui d'un signe de tête. )


MONSIEUR LAJOIE

(Arrivant à la ferme)

C'est ici que j'habitais

quand j'étais petit garçon.


NARRATRICE

Caillou avait

du mal à imaginer que

Monsieur Lajoie

avait été un petit garçon.

(La sœur de MONSIEUR LAJOIE les accueille avec son tablier couvert de farine.)


MONSIEUR LAJOIE

Bonjour, petite soeur!


HENRIETTE

Quel plaisir

de te voir, Marcel!

Mais qui as-tu amené avec toi?


MONSIEUR LAJOIE

Je te présente Caillou.

Il aimerait aider et devenir

fermier pour la journée.


HENRIETTE

Comme c'est gentil,

je te souhaite la bienvenue

à la ferme, Caillou.

Je suis la soeur de

Monsieur Lajoie, Henriette.


MONSIEUR LAJOIE

(Éclatant de rire)

Henriette!

Je suis complètement recouvert

de farine, maintenant.

(CAILLOU éclate de rire.)


HENRIETTE

C'est normal, Marcel. J'étais

en train de faire une tarte.

Venez, vous allez pouvoir m'aider.

(CAILLOU roule la pâte à tarte.)


CAILLOU

Là, est-ce que ça va?


HENRIETTE

(Rigolant)

Tu dois mettre

plus de farine dans ta pâte

et moins sur ton visage.


CAILLOU

Et maintenant,

qu'est-ce que je fais?


HENRIETTE

Maintenant, on

va ajouter les pommes.


CAILLOU

Je vais aller les chercher.

Euhm... Où est-ce

que je dois aller?


MONSIEUR LAJOIE

Je vais te montrer,

Caillou. Viens avec moi.

(MONSIEUR LAJOIE montre à CAILLOU un pommier rempli de belles pommes rouges.)


NARRATRICE

Caillou se dit que s'il arrivait

à sauter un peu plus haut,

il allait pouvoir atteindre la pomme.


MONSIEUR LAJOIE

Tu as besoin

d'un petit coup de main.

(CAILLOU monte sur les épaules de MONSIEUR LAJOIE.)


NARRATRICE

Il y avait tellement

de belles pommes que Caillou

ne savait pas laquelle cueillir.


MONSIEUR LAJOIE

Essaie d'attraper celle-là.


NARRATRICE

Avec l'aide de Monsieur Lajoie,

il cueillit les plus jolies

pour les mettre dans les tartes.


CAILLOU

(Piquant une fourchette dans la pâte)

On fait comme ça?


HENRIETTE

Oui! Très bien!


NARRATRICE

Caillou était très impatient

de goûter à sa tarte.


CAILLOU

Quand est-ce qu'on

va pouvoir les manger?


HENRIETTE

Oh, ça va prendre

un petit moment.

Si on allait nourrir les poules

pendant que les tartes cuisent?

(CAILLOU fait oui d'un signe de tête.)


MONSIEUR LAJOIE

Je parie que c'est

la première fois que tu

vas nourrir des poules, Caillou.


CAILLOU

Oui, mais des

fois je donne de la

nourriture sèche

à Gilbert, mon chat.


MONSIEUR LAJOIE

Alors, je suis sûr que

tu vas très bien te débrouiller.

(CAILLOU pénètre dans l'enclos avec un seau rempli de nourriture.)


NARRATRICE

Caillou n'aimait pas que

les poules courent après lui.

Cela lui faisait peur.


MONSIEUR LAJOIE

Je suis sûr que

Gilbert ne doit pas te

bousculer autant

que ces poules affamées.

(Lançant de la nourriture au loin)

Ça, ça va

les tenir à distance.

(Soudain, une poule sort de l'enclos.)


CAILLOU

Hé! La poule s'en va!


NARRATRICE

Maintenant, c'était

au tour de Caillou de

courir derrière la poule.


CAILLOU

(Découvrant la poule au fond d'une grange, assise sur de la paille)

Hé, ça y est, je l'ai trouvée!

(MONSIEUR LAJOIE soulève la poule, et CAILLOU aperçoit un œuf.)


NARRATRICE

Caillou n'en croyait pas ses yeux.

L'oeuf était apparu

comme par magie.


CAILLOU

Comment est-ce que l'oeuf

est arrivé là?


MONSIEUR LAJOIE

C'est la poule

qui vient de le faire.

Ce sont les poules

qui pondent les oeufs.

Ici, c'était mon endroit

préféré quand j'étais petit.


CAILLOU

Pourquoi?


MONSIEUR LAJOIE

Surtout à cause

de la balançoire.

Je suis sûr que tu vas l'adorer.

(MONSIEUR LAJOIE pousse CAILLOU, sur la balançoire.)


CAILLOU

Plus haut, oui!

Encore plus haut!

Je veux me balancer

encore une fois.

(Soudain, un chat apparaît.)


NARRATRICE

Caillou avait

peur du chat en colère.

Gilbert n'avait jamais

craché comme ça après lui.


MONSIEUR LAJOIE

Ça va. Ne t'inquiète pas.

Tu lui fais sans doute bien plus

peur qu'elle ne te fait peur.


CAILLOU

(Apercevant des chatons)

Là, regardez.


MONSIEUR LAJOIE

Voilà l'explication.

Tu vois, elle voulait

seulement protéger ses chatons.

Mais si on se tient

très, très tranquilles,

on pourra les observer.


NARRATRICE

Caillou n'avait jamais

vu de chatons aussi petits.

Il aurait pu passer

la journée à les regarder.


HENRIETTE

(S'écriant depuis la maison)

Marcel! Caillou!


MONSIEUR LAJOIE

Viens, Caillou.


NARRATRICE

Caillou aimait

tellement le chaton qu'il

ne voulait plus le quitter.


CAILLOU

Est-ce que je peux emmener

le chaton, Monsieur Lajoie?


MONSIEUR LAJOIE

Il est tout jeune, il vaut

mieux qu'il reste avec sa maman.

Et puis, il y a Gilbert

qui t'attend à la maison.

Viens, je sens

une bonne odeur de tarte.

(CAILLOU déguste une pointe de tarte dans la maison d'HENRIETTE.)


NARRATRICE

Caillou se dit que c'était la

meilleure tarte qu'il ait jamais

mangée, et surtout,

c'est lui qui l'avait faite!

(MONSIEUR LAJOIE ramène CAILLOU chez lui.)


MAMAN

Ah, vous êtes là.

Comment c'était, la ferme?


MONSIEUR LAJOIE

Caillou nous a beaucoup aidés.

Il a nourri les poules,

il a cueilli des pommes

et il a fait une superbe tarte.


CAILLOU

Et j'ai aussi tenu

un bébé chat dans mes bras.


MAMAN

Des oeufs frais de la ferme.

Comme c'est agréable!


CAILLOU

Mais non, maman.

Des oeufs frais de la poule!

(Générique de fermeture)

Episodes of Caillou

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age
  • Category Season

Résultats filtrés par

Coloring of Caillou

16 images