Universe image Caillou Universe image Caillou

Caillou

Friendly and curious four-year-old Caillou (pronounced KY-YOO) has invisible friends, learns how to play sports and explores nature. Caillou discovers as much fun and wonder as any kid can imagine!

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Caillou's Mini Marathon

Caillou wants to run a marathon, just like Daddy. His father explains that marathons are for grown-ups, but Caillou insists he can do it! Caillou and Daddy go running together, and Caillou discovers it’s harder than it looks.



Réalisateur: Greg Bailey
Production year: 2009

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

CAILLOU EST UNE SÉRIE D'ANIMATION UN HÉROS DE QUATRE ANS VIT DIFFÉRENTES AVENTURES EN COMPAGNIE DE SA FAMILLE, DE SES AMIS, ET DE SON CHAT.


Début chanson thème


MAMAN

TU ES UN GRAND GARÇON,

MAINTENANT.


CAILLOU

♪ CHEZ NOUS À LA MAISON

C'EST MOI LE GRAND GARÇON

J'AIME ÇA TOUCHER À TOUT

JE M'APPELLE CAILLOU

AUTOUR DE MOI

C'EST TELLEMENT BEAU

TOUS LES JOURS

IL Y A DU NOUVEAU

JE TROUVE DES AMIS PARTOUT

JE M'APPELLE CAILLOU ♪


GILBERT LE CHAT

MIAOU!


CAILLOU

♪ J'AI DU PLAISIR

JE N'AI PEUR DE RIEN,

CAR PAPA ET MAMAN

NE SONT JAMAIS BIEN LOIN

MÊME SI JE SUIS GRAND

JE PLEURE DE TEMPS EN TEMPS

ÇA NE DURE JAMAIS LONGTEMPS

JE M'APPELLE CAILLOU

CAILLOU C'EST MOI

JE M'APPELLE CAILLOU

CAILLOU C'EST MOI HI! HI!

VOILÀ! ♪


Fin chanson thème


Titre :
Le mini-marathon de Caillou


NARRATRICE

CAILLOU ET MOUSSELINE

AVAIENT L'HUMEUR A LA FÊTE.

C'ETAIT AMUSANT DE SAUTER

DE JOIE

ET DE JOUER ENSEMBLE.


CAILLOU ET MOUSSELINE

HOURRA!


CAILLOU

HOURRA POUR GILBERT!


MOUSSELINE

GILBERT HOURRA!


CAILLOU

(Voyant PAPA entrer dans la maison)

HOURRA, C'EST, PAPA!


MOUSSELINE

HOURRA, PAPA!


CAILLOU

OU EST-CE QUE T'ETAIS,

PAPA?

T'AS MANQUÉ TOUS NOS

HOURRAS.


PAPA

(Riant)

DÉSOLÉ LES ENFANTS.

JE SUIS ALLÉ COURIR.

JE M'ENTRAINE

POUR LE MARATHON.


CAILLOU

HOURRA POUR LE MARATHON!


MOUSSELINE

UN MARAFON!

HOURRA!


CAILLOU

C'EST QUOI

UN MARATHON, PAPA?


PAPA

UN MARATHON C'EST UN PEU COMME

UNE LONGUE COURSE.


CAILLOU

UNE COURSE?!

OH, J'ADORE LES COURSES!

MOI AUSSI JE VEUX

COURIR UN MARATHON!


PAPA

JE SUIS DÉSOLE, CAILLOU.

MAIS LES MARATHONS C'EST

POUR LES GRANDES PERSONNES.

LES COUREURS DOIVENT

COURIR TRES LONGTEMPS,

SUR UNE GRANDE DISTANCE.


CAILLOU

JE SUIS CAPABLE!


PAPA

CA M'ETONNERAIS,

CAILLOU.


CAILLOU

S'IL TE PLAIT PAPA,

EST-CE QUE JE PEUX ALLER

COURIR AVEC TOI,

S'IL TE PLAIIIIIT?


PAPA

EH BIEN, JE CROIS QU'IL ME

RESTE ASSEZ D'ENERGIE

POUR COURIR ENCORE UN PEU.


CAILLOU

HOURRAAAA!


MOUSSELINE

HOURRAAAA!


PAPA et CAILLOU font des étirements avant d'aller courir.


CAILLOU

ON PEUT COURIR

MAINTENANT?


PAPA

PAS ENCORE.

C'EST TRES IMPORTANT

DE BIEN S'ETIRER...

ON NE FAIT QUE COMMENCER!


PAPA poursuit ses exercices en grognant d'effort. CAILLOU l'imite.


CAILLOU

ON PEUT Y ALLER MAINTENANT?


PAPA

OUI, MAINTENANT

ON PEUT Y ALLER!


CAILLOU et PAPA commencent à courir.


CAILLOU

JE CROIS QUE JE VAIS COURIR,

TRES TRES LOIN, PAPA.


NARRATRICE

CAILLOU CROYAIT QUE S'IL

MONTRAIT A SON PERE

QU'IL POUVAIT COURIR LOIN,

IL AURAIT LE DROIT

DE PARTICIPER AU MARATHON.


PAPA

(Passant en courant devant la maison de MADAME AUBERT)

NOTRE CAILLOU EST UN BON PETIT

COUREUR,

N'EST-CE PAS MADAME AUBERT?


MADAME AUBERT

BONJOUR CAILLOU!


CAILLOU

(Riant)

REGARDEZ-MOI MADAME AUBERT,

JE SUIS UN GRAND COUREUR!


MADAME AUBERT

BRAVO!


CAILLOU ne regarde pas où il va et se retourne tout juste avant de frapper une boîte aux lettres.


CAILLOU

(Surpris)

WHOA!


NARRATRICE

CAILLOU SE DEMANDAIT D'OU

VENAIT CETTE BOITE AUX LETTRES.

ON AURAIT DIT QU'ELLE

VENAIT DE TOMBER DU CIEL.


PAPA

IL FAUT TOUJOURS REGARDER

OU TU VAS, CAILLOU...


Un POSTIER s'amenant sur le trottoir se racle la gorge pour attirer l'attention de PAPA et CAILLOU.


POSTIER

OUPS, DESOLE! JE NE VOUS

AVAIS PAS VU ARRIVER.


PAPA

(Rigolant)

JE DEVRAIS REGARDER

OÙ JE VAIS MOI AUSSI!


POSTIER

A PLUS TARD!


NARRATRICE

CAILLOU COMMENÇAIT

A SE SENTIR FATIGUE.

MAIS IL NE VOULAIT PAS

ARRETER DE COURIR.

IL VOULAIT PROUVER QU'IL ETAIT

CAPABLE DE COURIR UN MARATHON.


Un chien surgit devant CAILLOU en aboyant.


CAILLOU

(Étonné)

WHOA!

(S'adressant à PAPA)

IL EST DROLE CE CHIEN.

IL NE VOIT PAS QUE JE SUIS

EN TRAIN DE COURIR?


PAPA rigole.


NARRATRICE

LES JAMBES DE CAILLOU

COMMENCAIENT

A ETRE TRES FATIGUEES.

IL SE DEMANDAIT S'IL POURRAIT

COURIR ENCORE LONGTEMPS.


CAILLOU pose soudainement le pied sur une branche et tombe sur les fesses, dans un buisson.


PAPA

EST-CE QUE CA VA,

CAILLOU?


CAILLOU

OUI ÇA VA.

(Soupirant)

MAIS COMMENT EST-CE QUE

JE POURRAIS COURIR LE MARATHON

SI JE NE ME RENDS MEME PAS A

QUELQUES RUES DE CHEZ MOI?!


PAPA

IL FAUT BEAUCOUP S'ENTRAINER

AVANT D'ETRE PRET A COURIR

UN MARATHON, MON PETIT CAILLOU.


CAILLOU

ALORS SI JE M'ENTRAINE,

JE SERAI CAPABLE DE COURIR

LE MARATHON?


PAPA

OUI, PEUT-ETRE UN JOUR.

PLUS TU T'ENTRAINERAS,

PLUS TU ARRIVERAS A COURIR

LONGTEMPS.

MAIS, POUR L'INSTANT...

ALLEZ, RENTRONS A LA MAISON

EN MARCHANT

ET ALLONS MANGER, D'ACCORD?


CAILLOU et sa famille sont à table et discutent.


PAPA

MAINTENANT TU SAIS A QUEL

POINT LA COURSE

EST UN SPORT EXIGEANT!


CAILLOU fait signe que oui.


MAMAN

UNE CHOSE EST SURE, TU VIENS

DE FAIRE LE PLEIN D'ENERGIE!


CAILLOU

(Repoussant son assiette vide)

OUI, J'SUIS PRET

A RETOURNER COURIR.


PAPA

ENCORE?


CAILLOU

OH OUI! J'AI HATE DE TE MONTRER

A QUEL POINT

J'VAIS COURIR LOIN

CETTE FOIS-CI.


PAPA

SI TU VEUX, CAILLOU.


NARRATRICE

CAILLOU ET SON PAPA ETAIENT

RETOURNES COURIR.

MAIS CAILLOU ETAIT DECU.

IL N'ARRIVAIT TOUJOURS PAS

A COURIR TRES LOIN!


CAILLOU

(Soupirant)

JE N'ARRIVERAI JAMAIS

A COURIR UN MARATHON!


PAPA

JE N'EN SUIS PAS SI SUR,

CAILLOU.

TU T'ES BIEN DÉBROUILLÉ

CETTE FOIS-CI.

TU AS COURU PLUS LOIN

QUE TOUT A L'HEURE!


CAILLOU

OUI. MAIS PAS ENCORE

ASSEZ LOIN.

JE VOUDRAIS POUVOIR COURIR

COMME TOI, PAPA!


PAPA

MAIS CAILLOU, JE PEUX

COURIR PLUS LOIN

PARCE QUE JE SUIS UN ADULTE.

MES MUSCLES SONT BEAUCOUP

PLUS FORTS QUE LES TIENS

ET JE M'ENTRAINE DEPUIS

LONGTEMPS.


CAILLOU

OUI JE SAIS.

MAIS CE SERAIT

TELLEMENT AMUSANT.


PAPA

(Songeur)

TU SAIS CE QUI SERAIT

VRAIMENT AMUSANT?


CAILLOU

NON QUOI?


PAPA

LE DERNIER ARRIVE A LA MAISON

EST UNE POULE MOUILLEE!


CAILLOU rigole et court jusqu'à la maison. MAMAN et MOUSSELINE jouent au ballon dans le jardin.


MAMAN

TU ES PRETE MOUSSELINE?


MOUSSELINE

MOUSSELINE PRETE!


MAMAN lance le ballon. MOUSSELINE attrape le ballon.


MAMAN

OH BRAVO, CHERIE!


MOUSSELINE

(Voyant CAILLOU et PAPA arriver)

MOUSSELINE COURIR AUSSI?


PAPA

BIEN SUR, MOUSSELINE.


PAPA

QU'EST-CE QUE VOUS DIRIEZ

SI ON COURAIT

TOUS JUSQUE CHEZ MADAME AUBERT

ET QU'ON REVENAIT?


CAILLOU

D'ACCORD! C'EST FACILE!

TU VIENS MOUSSELINE?


CAILLOU se précipite sur le trottoir en courant.


PAPA

ATTENDS UN PEU, CAILLOU!

IL FAUT ATTENDRE

TA PETITE SOEUR.


NARRATRICE

CAILLOU AVAIT OUBLIÉ

QUE MOUSSELINE

NE POUVAIT PAS COURIR TRES VITE...

OU TRES LOIN.


CAILLOU

(S'adressant à PAPA)

TU SAIS QUOI?

MOUSSELINE NE PEUT

PAS COURIR COMME MOI.

ET MOI JE NE PEUX PAS

COURIR COMME TOI!


PAPA

EXACTEMENT.

NOUS N'AVONS PAS TOUS

LES MEME CAPACITÉS.


CAILLOU

EN TOUT CAS, J'AI PLUS

VRAIMENT ENVIE DE COURIR

TOUT UN MARATHON.


PAPA

TU NE VEUX PLUS?


CAILLOU

NON, JE VAIS ATTENDRE

D'ETRE UN ADULTE.

C'EST DOMMAGE QU'IL N'Y EN

AIT PAS UN POUR LES ENFANTS!


PAPA

TU SAIS QUOI?

TU VIENS DE ME DONNER

UNE IDEE!

SI ON ORGANISAIT

UN MINI-MARATHON...

DANS NOTRE JARDIN?


CAILLOU

UN MINI-MARATHON!

OUI!


MOUSSELINE

OUI!


MOUSSELINE et CAILLOU franchissent en courant le fil d'arrivée, dans le jardin.


MAMAN

HOURRA CAILLOU!


PAPA

BRAVO MOUSSELINE!


CAILLOU

OUAIS!

ON A REUSSI MOUSSELINE!

ON A COURU JUSQU'A LA FIN!

HOURRA POUR

LE MARATHON!


MOUSSELINE

HOURRAAAAA!

MARAFON! MARAFON!!


NARRATRICE

LE MINI-MARATHON ETAIT PARFAIT

POUR CAILLOU ET MOUSSELINE.

ILS S'ETAIENT RENDUS

A LA LIGNE D'ARRIVEE

ET ILS EN ETAIENT ENCHANTES.


CAILLOU

Rigolant

HOURRRA!


Fin épisode


Titre :
Savoir naviguer


NARRATRICE

CAILLOU ETAIT TOUT EXCITE

PARCE QU'IL ALLAIT MONTER

SUR UN VRAI BATEAU A VOILE

AVEC SON PERE ET SON

GRAND-PERE.


CAILLOU et PAPA sont en voiture avec GRAND-PÈRE.


CAILLOU

ON VERRA PEUT-ETRE

DES BALEINES DANS L'EAU!


PAPA

(Avec une grosse voix)

OU ALORS...

DES GROS MONSTRES MARINS!


CAILLOU éclate de rire.


GRAND-PÈRE

(Rigolant)

IL FAUT CROIRE

QUE TOUT EST POSSIBLE!


CAILLOU

(Apercevant les bateaux au port)

SUPER!

UN BATEAU A VOILE!


CAILLOU se précipite sur le quai. GRAND-PÈRE siffle très fort avec un sifflet.


GRAND-PÈRE

UNE PETITE SECONDE

MON CAILLOU!

JE SAIS QUE TU AS TRES HATE,

MAIS AVANT DE FAIRE QUOI

QUE CE SOIT,

ON DOIT METTRE NOS GILETS

DE SAUVETAGE.


CAILLOU

MAIS ON N'EST MEME PAS ENCORE

SUR LE BATEAU.


PAPA

LA SÉCURITÉ AVANT TOUT!


PAPA met un gilet de sauvetage à CAILLOU.


CAILLOU

MAINTENANT ON PEUT

Y ALLER!


GRAND-PÈRE siffle à nouveau.


GRAND-PÈRE

NON, PAS ENCORE,

CAILLOU.

SUR UN BATEAU, TOUT LE MONDE

A QUELQUE CHOSE A FAIRE.

AUJOURD'HUI, JE NE SUIS PAS

SEULEMENT TON GRAND-PERE,

JE SUIS LE CAPITAINE.

ALORS C'EST MOI QUI DECIDE.

ET PAPA N'EST PLUS SEULEMENT

UN PAPA,

C'EST MON ASSISTANT

PERSONNEL.

CE QUI VEUT DIRE

QUE C'EST MON SECOND.


CAILLOU

ET MOI QU'EST-CE

QUE JE SUIS?


GRAND-PÈRE

TU SERAS LA VIGIE.


NARRATRICE

CAILLOU TROUVAIT QUE C'ETAIT

UN DROLE DE MOT.

ETRE VIGIE N'AVAIT PAS L'AIR

D'ETRE UN POSTE AUSSI IMPORTANT

QUE CELUI DE CAPITAINE

OU DE SECOND.


CAILLOU

MAIS JE VEUX ETRE

LE CAPITAINE!


PAPA

DÉSOLE, CAILLOU.

GRAND-PERE A NAVIGUÉ

PLUS SOUVENT QUE NOUS.

C'EST POUR ÇA QU'IL

EST LE CAPITAINE.

ET MAINTENANT, VIENS NOUS

DONNER UN COUP DE MAIN!


PAPA, GRAND-PÈRE et CAILLOU s'installent à bord du voilier.


GRAND-PÈRE

AH, JE DOIS DIRE QU'IL

N'Y A RIEN DE TEL

QUE L'AIR MARIN!

HISSEZ LES VOILES!


PAPA

A VOS ORDRES,

MON COMMANDANT!


CAILLOU

A VOS ORDRES,

MON COMMANDANT!


PAPA

CAILLOU, AIDE-MOI

A TOURNER LA MANIVELLE.


CAILLOU

TOUT DE SUITE, PAPA.

EUH, A VOS ORDRES, SECOND.


PAPA tourne la manivelle. CAILLOU tire sur la corde.


PAPA

TU FAIS UN BON MATELOT.

MAINTENANT ASSIS-TOI SUR

LA CHAISE DE LA VIGIE

ET TIENS-TOI BIEN!


NARRATRICE

CAILLOU AURAIT VOULU HISSER

LES VOILES

AVEC SON PERE ET SON

GRAND-PERE.

MAIS IL EUT UNE MEILLEURE

IDEE!


CAILLOU

(S'emparant de la casquette de capitaine)

ATTENTION CHERS MATELOTS!

MAINTENANT C'EST MOI

LE CAPITAINE!

ET JE VOUS ORDONNE

D'ALLER PAR LA!


GRAND-PERE

(Riant)

IL FAUT PLUS QU'UNE CASQUETTE

POUR DEVENIR CAPITAINE.

IL FAUT SURTOUT UNE BONNE

DOSE D'EXPERIENCE.


CAILLOU

(Déçu)

C'EST PAS JUSTE!


GRAND-PÈRE

DANS CE CAS, J'IMAGINE QUE

TU N'AS PAS ENVIE DE M'AIDER

A TENIR LA BARRE?


CAILLOU

OUI J'EN AI ENVIE!


GRAND-PÈRE

C'EST CA.

TOUT EN DOUCEUR.


CAILLOU

TU VOIS, GRAND-PERE?

JE POURRAIS ETRE LE CAPITAINE.


GRAND-PÈRE

UN JOUR, QUAND TU AURAS

APPRIS A NAVIGUER,

TU POURRAS ETRE CAPITAINE.

MAIS AVANT TOUT, TU DOIS

APPRENDRE A ETRE UNE BONNE

VIGIE.


NARRATRICE

CAILLOU REGARDAIT SON PERE,

LE SECOND, TOURNER LES VOILES.

CE QUI LUI DONNA

UNE AUTRE IDEE.


CAILLOU

PAPA, JE CONNAIS UN TRAVAIL

QUI A L'AIR

PRESQU'AUSSI AMUSANT

QUE CELUI DE CAPITAINE.


PAPA

AH OUI?

ET QU'EST-CE QUE C'EST?


CAILLOU

ETRE SECOND! ON POURRAIT

PEUT-ETRE FAIRE UN ÉCHANGE!


PAPA

DÉSOLE, CAILLOU.

MAIS LE TRAVAIL DE SECOND

DOIT ETRE FAIT PAR UN ADULTE.

IL FAUT AVOIR DE

L'EXPERIENCE.


CAILLOU

(Insistant)

JE TE DONNERAI MON COQUILLAGE

BRILLANT,

ET MON CAILLOU CHANCEUX.

ET...

TOUS MES DESSERTS PENDANT

UNE SEMAINE!


GRAND-PÈRE

CAILLOU, ETRE LA VIGIE

EST UN TRAVAIL TROP IMPORTANT

POUR ETRE ÉCHANGÉ .


CAILLOU

J'AI PAS L'IMPRESSION QUE LE

TRAVAIL DE VIGIE EST IMPORTANT.


GRAND-PÈRE

AH BON?

C'EST SUREMENT PARCE

QUE TU N'AS PAS ENCORE

REÇU TES ORDRES SPECIAUX.


GRAND-PÈRE montre une carte à CAILLOU.


GRAND-PÈRE

TU DOIS NOUS AIDER

A TROUVER LE CHEMIN,

QUI MENE A LA BAIE AU TRESOR!


CAILLOU

LA BAIE AU TRESOR?!


GRAND-PÈRE

EH OUI!

ON A BESOIN DE NOTRE VIGIE

POUR LOCALISER CES DIFFERENTS

POINTS DE REPÈRE.

A L'AIDE DE CES JUMELLES!

(Donnant les jumelles à CAILLOU)

SAVAIS-TU QUE MON GRAND-PERE

M'A DONNÉ CES JUMELLES

QUAND J'AVAIS TON AGE?


PAPA apparaît devant les jumelles pendant que CAILLOU regarde au loin. CAILLOU sursaute.


PAPA

(Riant)

EST-CE QUE TU M'AS PRIS

POUR UN MONSTRE MARIN?


CAILLOU

(Rigolant)

NON, TU N'ES QU'UN PAPA MARIN!


PAPA

LA PREMIERE CHOSE

QUE TU DOIS REPERER,

C'EST UNE BOUÉE.

C'EST COMME UN PANNEAU DE

SIGNALISATION DANS L'EAU.


CAILLOU

D'ACCORD!


NARRATRICE

CAILLOU ETAIT UN PEU DÉÇU.

IL REGARDA TRES LONGUEMENT

LE LAC,

MAIS IL NE VIT QUE

DE L'EAU ET DES VAGUES.


CAILLOU

(Soupirant)

JE TROUVE ÇA ENNUYEUX.


CAILLOU continue néanmoins à regarder dans ses jumelles.


CAILLOU

(S'écriant)

PAPA! GRAND-PERE!

J'AI TROUVÉ LA BOUÉE!


PAPA

BIEN JOUE!

TU DOIS MAINTENANT

TROUVER LA PETITE ILE

SUR LAQUELLE IL Y A UN ROCHER

ET UN ARBRE.


CAILLOU

TOUT DE SUITE,

PAPA LE SECOND!

(S'écriant)

REGARDEZ! LA-BAS!

JE CROIS QUE C'EST L'ILE!

JE L'AI TROUVÉE!


GRAND-PÈRE

TERRE, DROIT DEVANT!

LE SECOND DOIT CHANGER

DE CAP!


PAPA

TOUT DE SUITE, CAPITAINE!


NARRATRICE

CAILLOU COMMENÇAIT A TROUVER

SON TRAVAIL DE VIGIE AMUSANT.

IL NE LUI RESTAIT PLUS QU'A

TROUVER LA BAIE ET UN QUAI!


GRAND-PÈRE

TU VOIS QUELQUE CHOSE,

CAILLOU?


CAILLOU

PAS ENCORE, CAPITAINE.


PAPA

C'EST BIZARRE CA.

ON AURAIT DU DEJA APERCEVOIR

L'ENDROIT.


GRAND-PÈRE

LAISSE-MOI REGARDER.


CAILLOU

NON, GRAND-PERE.

C'EST MOI LA VIGIE.

ET C'EST A LA VIGIE

D'UTILISER LES JUMELLES.


GRAND-PÈRE

IL A PARFAITEMENT RAISON!

D'ACCORD, CAILLOU.


CAILLOU

(S'écriant)

JE L'AI TROUVÉ.

JE VOIS LE QUAI!


GRAND-PÈRE

EXCELLENT REPERAGE, CAILLOU!

ET MAINTENANT, LE SECOND

DOIT ACCOSTER LE BATEAU DANS

LA BAIE AU TRESOR.


PAPA

ENTENDU, MON CAPITAINE!


PAPA, GRAND-PÈRE et CAILLOU descendent du bateau.


GRAND-PÈRE

NOTRE VIGIE SE DEBROUILLE

TRES BIEN.


PAPA

(S'adressant à CAILLOU)

SANS TON AIDE, ON AURAIT PU

MANQUER LA BAIE AU TRESOR!


CAILLOU

C'EST VRAI, ÇA!

MAIS EST-CE QU'IL Y

A VRAIMENT UN TRESOR ICI?


GRAND-PÈRE

MAIS BIEN SUR QUE OUI!

NOUS AVONS UN PIQUE-NIQUE!

IL A ETE PRÉPARÉ PAR TON

PAPA LE SECOND.

ALORS ON PEUT ETRE SUR

DE SE REGALER.


CAILLOU

(Apercevant un cahier)

QU'EST-CE QUE C'EST?


GRAND-PÈRE

C'EST LE JOURNAL DE BORD

DE NOTRE NAVIRE.

TU VOIS, ÇA, C'EST MOI,

QUAND J'ETAIS VIGIE.

ET ÇA, C'EST TON PAPA

QUAND IL ETAIT VIGIE.

ET LE TEMPS EST VENU

DE METTRE TA PHOTO

DANS LE LIVRE DE BORD,

CAILLOU.


CAILLOU

TU VEUX DIRE:

CAILLOU LA VIGIE!


NARRATRICE

CAILLOU ETAIT FIER D'ETRE

LA VIGIE.

CAR IL VENAIT D'APPRENDRE

QUE LE TRAVAIL DE CHACUN

EST IMPORTANT.


Fin épisode


Titre :
Est-ce que j'ai grandi?


NARRATRICE

IL ETAIT TRES TOT LE MATIN,

ET CAILLOU ET GILBERT

RÊVAIENT PAISIBLEMENT.

JUSQU'A CE QUE ...


MOUSSELINE

DEBOUT CAI-LLOU!

DEBOUT!


NARRATRICE

LE REVE DE CAILLOU N'ETAIT

PAS ENCORE TERMINE!


MOUSSELINE

(Riant)

COUCOU CAILLOU!


CAILLOU

QU'EST-CE QU'IL Y A,

MOUSSELINE?


MOUSSELINE

REGARDE!

MOUSSELINE GRANDI!


MOUSSELINE montre à CAILLOU l'un de ses orteils sortant par le pied de son pyjama.


CAILLOU

(Impressionné)

OUAH MOUSSELINE!

T'AS TELLEMENT GRANDI QUE TON

PYJAMA EST DEVENU TROP PETIT!


CAILLOU

(Sautant du lit en riant)

ET MOI AUSSI J'AI DÛ GRANDIR!

TU VIENS MOUSSELINE!

ALLONS LE DIRE A PAPA ET MAMAN!


PAPA et MAMAN ronflent. CAILLOU ouvre la porte de leur chambre. MOUSSELINE éclate de rire.


CAILLOU

CHUT.

NE FAIS SURTOUT PAS

DE BRUIT, MOUSSELINE.


NARRATRICE

MOUSSELINE AIMAIT BIEN REGARDER

SA MAMAN ET SON PAPA DORMIR.

ALORS QUE CAILLOU

SE DEMANDAIT

SI LES REVEILLER ETAIT

UNE BONNE IDEE.


GILBERT LE CHAT arrive en miaulant.


CAILLOU

GILBERT, CHUT!


GILBERT LE CHAT saute directement sur PAPA. PAPA se réveille en sursaut.


PAPA

GILBERT!


MAMAN

(Ouvrant les yeux)

BONJOUR MES PETITS

OISEAUX DU MATIN!


MOUSSELINE

MOUSSELINE GRANDI!


MOUSSELINE saute dans les bras de MAMAN. GILBERT LE CHAT ronronne contre PAPA.


PAPA

(Rigolant)

GILBERT, ARRETE ÇA...


CAILLOU

J'CROIS AVOIR GRANDI

MOI AUSSI!

MAMAN, EST-CE QU'ON

PEUT ALLER VOIR?

S'IL TE PLAIT?


MAMAN

(Chuchotant)

BONNE IDEE,

MAIS LAISSONS PAPA DORMIR UN

PEU PLUS LONGTEMPS, D'ACCORD?


NARRATRICE

GILBERT, PAR CONTRE, N'AVAIT

PAS DU TOUT L'INTENTION

DE LAISSER PAPA DORMIR

PLUS LONGTEMPS!


MAMAN se rend dans la chambre de CAILLOU pour indiquer la nouvelle taille des enfants sur le mur de la chambre.


MAMAN

D'ACCORD MOUSSELINE,

ON COMMENCE AVEC TOI...

NE BOUGE PAS.

(Faisant un trait de crayon sur le mur)

ÇA ALORS! TU AS BIEN GRANDI

MOUSSELINE!

(Comparant avec l'ancien trait de crayon)

TU AS EU UNE POUSSÉE

DE CROISSANCE!

ÇA VEUT DIRE QUE TU AS

GRANDI TRES TRES VITE.


CAILLOU

A MON TOUR, MAMAN!


NARRATRICE

CAILLOU ESPERAIT AVOIR

AUTANT GRANDI QUE MOUSSELINE.


CAILLOU

(Désappointé)

LA LIGNE EST ENCORE

AU MEME ENDROIT?

JE N'AI PAS DU TOUT GRANDI?


NARRATRICE

CAILLOU ETAIT TRES DECU.

IL N'AVAIT PAS GRANDI

DU TOUT!

ET IL COMMENÇAIT A AVOIR PEUR

QUE MOUSSELINE

DEVIENNE PLUS GRANDE QUE LUI.


MAMAN

NE T'INQUIETE PAS, TRESOR.

TOI AUSSI, TU AURAS UNE

POUSSÉE DE CROISSANCE.

TU VERRAS.


CAILLOU déjeune avec PAPA.


CAILLOU

PAPA?

COMMENT JE PEUX FAIRE

POUR AVOIR UNE POUSSÉE DE

CROISSANCE COMME MOUSSELINE?

JE VEUX DEVENIR

PLUS GRAND!


PAPA

UNE POUSSÉE DE CROISSANCE,

(Songeur)

EH BIEN, IL FAUT ESSAYER

D'AVOIR DE LONGUES NUITS

DE SOMMEIL,

FAIRE DE L'EXERCICE,

ET MANGER DES BONNES CHOSES

POUR LA SANTÉ.


CAILLOU

HIER, J'AI FAIT BEAUCOUP

D'EXERCICES AU PARC,

MAIS JE N'AI PAS GRANDI

COMME MOUSSELINE.

COMMENT ON FAIT POUR MANGER

DES BONNES CHOSES?


PAPA

IL FAUT CHOISIR

DES ALIMENTS SAINS,

COMME LES FRUITS

ET LES LEGUMES.

OH, ET IL NE FAUT SURTOUT

PAS OUBLIER LE LAIT,

POUR AVOIR DES OS SOLIDES!


NARRATRICE

CAILLOU AVAIT TRES ENVIE

DE GRANDIR,

ALORS IL DECIDA DE SUIVRE

LES CONSEILS DE SON PAPA.


CAILLOU se sert un verre de lait qu'il s'empresse de boire. CAILLOU veut encore se verser du lait, mais PAPA l'arrête.


PAPA

(Riant)

C'EST BON, JE CROIS QUE T'EN AS

ASSEZ BU POUR L'INSTANT...

CONTINUE COMME ÇA ET

TU NAGERAS DANS LE LAIT!


Dans le salon, CAILLOU fait des étirements.


MAMAN

QU'EST-CE QUE TU FAIS,

CAILLOU?


CAILLOU

JE FAIS DE L'EXERCICE!

SI J'ETIRE MES

JAMBES ET MES BRAS...

JE DEVIENDRAI PLUS GRAND!


MAMAN

DANS CE CAS, TU PEUX ALLER

T'ETIRER DANS LE COULOIR

ET EN PROFITER POUR

METTRE TES CHAUSSURES.

ON PART FAIRE DES COURSES!


MAMAN, CAILLOU et MOUSSELINE arrivent à l'épicerie. LUC, le commis d'épicerie, les accueille.


LUC

TIENS TIENS BONJOUR

TOUT LE MONDE!

ÇA FAIT UN BOUT DE TEMPS

QUE JE VOUS AI PAS VUS.


MOUSSELINE

MOUSSELINE GRANDI!


LUCS

ÇA, C'EST BIEN VRAI!

TU DEVIENS UNE BELLE

GRANDE FILLE, TOI!


NARRATRICE

CAILLOU ATTENDAIT QUE LUC

LUI DISE QU'IL AVAIT

GRANDI LUI AUSSI.


LUC

BONJOUR CAILLOU!

JE SUIS CONTENT

DE TE REVOIR.

TU AIMES TOUJOURS

LA PRÉMATERNELLE?


CAILLOU fait signe que oui.


NARRATRICE

CAILLOU ETAIT DECU.

LUC NE LUI AVAIT PAS DIT QU'IL

ETAIT DEVENU UN GRAND GARÇON!


LUC

ALLEZ, BONNE JOURNEE

TOUT LE MONDE!


MAMAN

(Déposant MOUSSELINE dans le chariot d'épicerie)

ET HOP LA ! HO, MA FOI,

OUI C'EST VRAI,

TU ES VRAIMENT EN TRAIN DE

DEVENIR UNE GRANDE FILLE.


CAILLOU

EST-CE QUE J'PEUX POUSSER

LE CHARIOT MAMAN?


MAMAN

NON, J'AIMERAIS MIEUX PAS.

JE CROIS QUE LE CHARIOT

EST ENCORE UN PEU GRAND

POUR TOI, CAILLOU.


CAILLOU

S'IL TE PLAIIIIT!


MAMAN

BON D'ACCORD,

MAIS FAIS ATTENTION.


NARRATRICE

CAILLOU VOULAIT MONTRER

A TOUT LE MONDE

QU'IL POUVAIT ETRE

UN GRAND GARÇON.


CAILLOU grogne d'effort en poussant le chariot qu'il stationne devant un étalage d'oranges.


CAILLOU

MMM, DES ORANGES!


CAILLOU retire une orange de la pile. Toutes les oranges de l'étalage tombent par terre.


CAILLOU

OH NON!

(Voyant LUC arriver)

LUC, JE SUIS DÉSOLÉ.


LUC

NE T'EN FAIS PAS CAILLOU,

CE N'EST PAS DE TA FAUTE.

CES ETALAGES NE SONT

PAS TOUJOURS FAITS

POUR LES PETITS

GARÇONS COMME TOI.


De retour à la maison, MAMAN défait les sacs d'épicerie. MAMAN donne un paquet à CAILLOU. MOUSSELINE veut le prendre aussi.


CAILLOU

NON MOUSSELINE!

C'EST MOI QUI VAIS

LE RANGER.


MOUSSELINE

MOUSSELINE AUSSI!


CAILLOU

NON!


MOUSSELINE pleure.


MAMAN

JE CROIS QU'ON A UNE PETITE

FILLE FATIGUEE.

(Prenant MOUSSELINE dans ses bras)

ALLEZ C'EST L'HEURE

DE LA SIESTE.


MOUSSELINE

MOUSSELINE SIESTE!

MOUSSELINE DEVENIR

GRANDE!


NARRATRICE

CAILLOU SE MIT A REFLECHIR A

CE QUE SON PERE LUI AVAIT DIT.

IL AVAIT BESOIN DORMIR

POUR GRANDIR!


Le lendemain matin, CAILLOU se réveille très tôt.


CAILLOU

(Soupirant)

IL FAIT TROP CLAIR!

(Voyant son chat dormir au pied du lit)

C'EST INJUSTE, GILBERT!

TU ARRIVES A DORMIR,

N'IMPORTE QUAND!


Quelqu'un sonne à la porte.


NARRATRICE

C'ETAIT ANDRÉ A LA PORTE!

CAILLOU AVAIT OUBLIÉ

QUE LUI ET SON AMI

AVAIENT ORGANISÉ

UNE SORTIE AU PARC.


CAILLOU et ANDRÉ se rendent au parc avec PAPA.


CAILLOU

ANDRÉ, COMMENT T'AS FAIT

POUR DEVENIR SI GRAND?


ANDRÉ

J'EN SAIS RIEN, MOI.

MA MERE DIT QUE C'EST PARCE

QUE JE MANGE BEAUCOUP

DE BEURRE D'ARACHIDE!

J'AIME PAS TOUJOURS

ETRE LE PLUS GRAND.


CAILLOU

C'EST VRAI?


ANDRÉ

BIEN SUR! IL M'ARRIVE D'ETRE

TROP GRAND

POUR FAIRE LES CHOSES

QUE J'AI ENVIE DE FAIRE.

ET MES PANTALONS SONT

TOUJOURS TROP PETITS!


CAILLOU

TU VIENS?!

TU VEUX MONTER SUR

LE GROS ELEPHANT?


ANDRÉ

OUI, C'EST MOI L'PREMIER!


ANDRÉ s'assoit sur l'éléphant.


ANDRÉ

(Écrasant l'éléphant)

T'AS VU ÇA?

JE SUIS TROP GRAND POUR

M'ASSEOIR DESSUS!

JE TE LE LAISSE.

JE VAIS ALLER JOUER

SUR LES BARRES.


NARRATRICE

CAILLOU AVAIT JUSTE

LA BONNE TAILLE

POUR MONTER SUR L'ELEPHANT...

MAIS IL PRÉFÉRAIT ALLER

JOUER AVEC ANDRÉ.


CAILLOU

ATTENDS-MOI!


ANDRÉ

JE DEVIENS TROP GRAND

POUR JOUER A CA.


CAILLOU

PAS MOI! MAIS...

EST-CE QUE TU VEUX ALLER

SUR LE TOBOGGAN?


ANDRÉ

OUI!


PAPA:[ VOUS VOUS AMUSEZ, LES GARÇONS? [CAILLOU

OUI, MAIS... ANDRÉ EST

TROP GRAND

POUR JOUER A CERTAINS JEUX.

C'EST PEUT-ETRE PAS

SI MAL D'ETRE PETIT.

EST-CE QUE ÇA VA SI

JE DECIDE D'ATTENDRE

AVANT DE TROP GRANDIR?


PAPA

(Riant)

J'AI BIEN PEUR DE NE PAS

POUVOIR CONTROLER

CE GENRE DE CHOSE.

MAIS, JE PEUX TE DIRE QUE JE

T'AIME BEAUCOUP COMME TU ES.


CAILLOU

(Riant)

MERCI PAPA!

ATTENDS-MOI, ANDRÉ!


NARRATRICE

CAILLOU ETAIT TOUT A COUP

CONTENT D'ETRE PETIT.

ET IL SE DIT QU'IL AVAIT

TOUT LE TEMPS DU MONDE

POUR GRANDIR!


Générique de fermeture

Episodes of Caillou

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age
  • Category Season

Résultats filtrés par

Coloring

16 images