Universe image Conseils de famille Universe image Conseils de famille

Conseils de famille

Conseils de famille is a series of funny vignettes featuring the Blondin-Dupuis family. In this classic clash of generations and personalities, tensions are heightened by the fact that they all live in the same duplex. Thirteen-year-old Clovis is at the centre of it all, and he explains how to survive one´s family. Through his eyes, we follow various characters as they reach different crossroads in their lives and are confronted with the existential crises typical of their ages. There´s his f...

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

My Mother

Clovis is skyping with his mom, who lives in Switzerland, when she tells him that she´ll be coming to visit her kids. Surprise! Yves also has an announcement to make: Vicky will be receiving artificial insemination… on the very same day. Clovis quickly understands that the timing of his mom´s visit is far from ideal. She and Vicky are rivals, after all.



Production year: 2016

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Dans cette série, CLOVIS commente les différentes situations de sa vie sur son vlog, depuis sa chambre.


C'est le petit déjeuner dans la famille Blondin.


VICKY

(Donnant quelque chose à CLOVIS)

Tiens.


CLOVIS

Non.


YVES

Ouais, bien, mon Clovis,

laisse-moi te le dire,

si t'as la même génétique

que ton père,

tu vas devoir être très prudent.


CLOVIS

Comment ça?


VICKY

Mets-en pas trop.


YVES

Tu vas devoir être prudent

parce que, selon le Dr Giguère,

un docteur qui a plus

de 30 ans d'expérience,

donc il en a vu d'autres,

ton père serait extrêmement fertile.


CLOVIS

OK.


YVES

Non, c'est pas mêlant.

Je marche avec le vent

dans la face,

les femmes en arrière de moi

peuvent tomber enceinte.

Puis là, si les ovaires

pouvaient siffler,

on ne s'entendrait plus parler.


CLOVIS

OK, papa, c'est beau.


VICKY

Oui, c'est assez.


CLOVIS

OK.

J'ai-tu entendu siffler,

moi, là? Ça doit être dehors.


Début chanson thème


VOIX MASCULINE

♪ Come on, viens décoller,

on va monter haut ♪

♪ Il y a qu'une vie à vivre,

il faut la "rider" ♪

♪ C'est la vie, ah ouais ♪

♪ Nous voguerons

malgré les bas et les hauts ♪

♪ Et viva la vida loca,

oh yeah ♪

♪ Dit le bon capitaine

à ses matelots ♪

♪ Baby, boom, boom, boom ♪


Fin chanson thème


Titre :
Conseils de famille


CLOVIS enregistre une capsule de son vlog dans sa chambre.


CLOVIS

Mon père, Yves, et Vicky

veulent un enfant,

mais ça fonctionne pas.

Ma question: pourquoi

tant vouloir un enfant?

(Imitant un homme)

"Ah, je veux un enfant!"

(Imitant une femme)

"Un petit n'enfant à moi.

À qui le petit bébé?

À qui le petit bébé?

À moi! à moi!"

(Reprenant sa voix normale)

C'est pas comme si les nouveaux

modèles étaient plus hot que...


Une sonnerie de vidéophone annonce l'arrivée d'un appel. CATHERINE, la mère de CLOVIS apparaît à l'écran.


CLOVIS

Hé, allô, maman!


CATHERINE

Allô, Clovissou!

Je voulais juste te dire

que je vais aller faire

un tour chez vous tantôt.


CLOVIS

T'es... T'es à Montréal?


CATHERINE

Bien oui, depuis une semaine.

Je repars ce soir.

Mais dis-le pas à tes soeurs,

c'est une surprise.


CLOVIS

Euh, OK.


CATHERINE

Hum, est-ce que l'autre

va être là?


CLOVIS

Papa?


CATHERINE

Non, l'autre... Nancy.


CLOVIS

Vicky?


CATHERINE

Ah ouais, Vicky.


CLOVIS

Hé, tu parles d'un drôle de nom,

toi, Vicky!


CATHERINE

Je te rappelle que, tu sais,

tu m'as appelé Clovis.

Et, oui, Vicky vit ici

depuis quatre ans.


CATHERINE

OK, bon, c'est pas grave.

À tantôt, mon bébé.


CLOVIS

À tantôt!

Bye, maman, je t'aime!


CLOVIS sort de sa chambre en vitesse.


YVES frappe sur une casserole pour annoncer un conseil de famille.


YVES

Conseil de famille.

Conseil de famille,

tout le monde.


SOPHIE

(Entrant avec CATHERINE)

C'est mieux d'être important

parce que je me préparais

pour me trouver quelque chose

à faire, ça fait que...


YVES

OK, bien, ça tombe bien

parce que c'est justement

quelque chose d'important

qu'on a à vous dire.

Vicky.


VICKY

Oui, on a les résultats.

Apparemment, c'est moi

qui ai un problème de fertilité.


YVES

Puis moi, bien, vous pouvez

m'appeler "Starbuck".


VICKY

Parfois, la nature

complique les choses

et il faut s'aider... avec ceci.

Ça, il faut faire ça exactement

36 heures avant l'insémination.

Ça, ça veut dire aujourd'hui

à 16 h 39 précises.


CLOVIS

Euh...

C'est-tu obligé d'être

aujourd'hui, là, là?

On ne peut pas remettre ça

à demain ou un autre jour?


VICKY

Non.


CLOVIS

C'est parce qu'avec le taux

d'humidité, le vent, le pollen,

il me semble que c'est pas

la journée idéale pour...


VICKY

C'est jamais la journée idéale

pour se rentrer une aiguille

dans le ventre, Clovis.

Ça va être aujourd'hui,

c'est ça qui est ça.


CLOVIS

Papa.


YVES

Clovis, je sais pas

c'est quoi ton problème,

mais c'est aujourd'hui.

Donc, je voudrais

que toute la famille

fasse attention à Vicky

aujourd'hui, OK?

Pas de contrariété,

pas d'émotion négative.

Après deux tentatives ratées...


VICKY

On a passé proche deux fois.


YVES

Oui, bien oui, c'est ça

que je voulais dire.

Là, aujourd'hui, il faut que ça

se fasse dans le calme total.


SOPHIE

Inquiète-toi pas, papa,

le calme total, ça résume pas

mal ma vie en ce moment.


YVES

Alex?


ALEXANDRA

Inquiète-toi pas, Vicky.

Ton utérus va être zen

comme dans un cours de yoga.


YVES

Namasté,gang.


TOUS

(En faisant un geste de ralliement)

Namasté.


CLOVIS est catastrophé devant son écran et fait un commentaire approprié sur son vlog.


CLOVIS

Là, ma mère bio s'en vient.

Et une mère bio, bien,

c'est comme de la bouffe bio:

c'est pas simple.

Il faut que je me mette

quelque chose de beau, de chic,

avec de la classe!


CLOVIS fouille sa chambre pour trouver un vêtement convenable.


CLOVIS

Non.

Oh, mes cheveux!


CLOVIS se coiffe devant son écran d'ordinateur.

Oh!

Pourquoi je suis pas chauve?


CLOVIS est dans la cuisine, dans l'appartement de ses sœurs, habillé en premier de classe, portant même un nœud papillon.


ALEXANDRA

Qu'est-ce que tu fais

habillé de même?

Il y a-tu quelqu'un

qui est mort?


SOPHIE

Tu t'es fait radicaliser

par ton club de génies en herbe?


CLOVIS

Non, je voulais juste

me mettre beau.


ALEXANDRA

Beau? Beau style années,

genre, 1800?


SOPHIE

Oh, mon Dieu!

Elle s'en vient?


CLOVIS

Non, pas du tout.


ALEXANDRA

Clovis!


SOPHIE

J'ai pas pris ma douche

depuis, genre...

(Reniflant son aisselle)

Oh my God, ça sent l'abattoir!


ALEXANDRA

OK, calmons-nous,

c'est juste notre mère.


SOPHIE

Comment tu peux parler d'elle

comme ça?


ALEXANDRA

Elle vient quand elle veut,

elle appelle presque jamais.

Pourquoi il faudrait

l'accueillir comme si c'était, genre,

Beyoncé?


CLOVIS

Si Vicky la croise,

est-ce qu'elle peut faire

une fausse couche prégrossesse?


ALEXANDRA

Bien non.


SOPHIE

OK, là, je capote!


SOPHIE court partout dans la maison en paniquant.


ALEXANDRA

Sophie, arrête!

Tu mets ton odeur partout.


SOPHIE

Fais la cuisine.

Je fais le salon.


ALEXANDRA

OK.


JEAN-MAX sort de sa chambre pendant que les deux filles courent partout dans l'appartement.


JEAN-MAX

Qu'est-ce que vous faites?


ALEXANDRA

Jean-Max, tu t'apprêtes

à découvrir une nouvelle page

de notre histoire familiale.

Tu t'apprêtes à découvrir

l'autre branche

de notre gouvernement parental.


SOPHIE

Notre mère, c'est un peu comme

notre Duvalier à nous autres.


JEAN-MAX, sidéré, retourne dans sa chambre.


CLOVIS et YVES discutent dans le salon.


YVES

Aujourd'hui plus tard

ou aujourd'hui tout à l'heure?


CLOVIS

Mais je sais pas,

c'est une surprise, hein.


YVES

Oui, méchante belle surprise!


VICKY

Quelle surprise?


On sonne à la porte.


YVES

Ah non, pas déjà!


CLOVIS

Regarde, papa, j'ai pas le goût

d'être là pour le choc initial.

J'ai peur que Vicky accouche

d'un rein ou je sais pas quoi!


CLOVIS s'enfuit dans sa chambre.


YVES

(Chuchotant)

Clovis! Clovis!

Reste ici, Clovis!


La sonnette résonne de nouveau.


VICKY

Mais Yves, réponds.


YVES

Bien oui, bien oui, bien oui.

Ah bien! Ah bien! Ah bien!

Hé, c'est Catherine...

Une belle surprise.


CATHERINE

Je suis tellement...

(Embrassant YVES)

... contente de te voir.


CLOVIS

(Commentant sur son vlog)

Avez-vous déjà remarqué que

les adultes disent une chose,

Mais c'est clair qu'ils veulent

dire autre chose?

En fait, c'est pas les mots

qui sortent de leur bouche

qui sont importants,

mais le ton.


VICKY

Allô, Catherine!

Ça fait une éternité

qu'on ne t'a pas vue.


L'interprétation libre de CLOVIS apparaît : « T'es pas présente pour tes enfants .»


CATHERINE

Ah, mon Dieu!

Excuse-moi, Nancy!

Sur le coup,

je t'ai pas reconnue.

Je pensais que t'étais

la femme de ménage.


L'interprétation libre de CLOVIS apparaît : « Je suis supérieure à toi à tous les niveaux. »


VICKY rit jaune.


YVES

Hé, Yves, t'as repeint.


VICKY

Ah oui! Il fallait,

c'était défraîchi.


L'interprétation libre de CLOVIS apparaît  : «  Défraîchie comme toi, ma maudite. »


YVES

Bon, on passe-tu au salon?

Ou à la cuisine?

À la salle à manger?

Ou n'importe où il y a

plus d'air qu'ici?


VICKY

Ou dehors?


CATHERINE

J'adore ton humour.

Tu sais, prévisible,

mais toujours charmant.

Hé, un petit tour

du propriétaire, mon Yves?


VICKY

Bien oui!


CATHERINE

Inquiète-toi pas,

je regarde pas le ménage.


VICKY

T'es fine.

Mais comme tu peux voir,

j'ai fait plein de changements

dans la maison...


CATHERINE

Ça se voit, oui.

Mais je respecte ça, moi,

les gens comme vous,

qui ont pas peur

de travailler de leurs mains

pour sauver

un petit peu de sous.


VICKY

Oui, Yves est très habile

de ses mains.


CATHERINE

(Tapotant la main de YVES)

Ah, ça, je le sais!


YVES

(Arrivant dans la cuisine)

Ouais, puis il y a plein

d'autres pièces aussi

moins dangereuses.


VICKY serre le poing.


YVES

Oui...


CLOVIS

(Commentant sur son vlog)

Ce qui est bien

avec les adultes,

c'est que ça se fait toujours

dans le respect de l'autre.

Toujours.


VICKY

(Montrant la chambre de CLOVIS)

Ici, c'est si tu veux t'étendre

à un moment donné.

Quand t'es plus âgée,

des fois, ça fait du bien,

faire une petite sieste.


YVES

Hé, déjà l'heure

de visiter le salon!

Ha, ha! Le temps passe vite

en bonne compagnie, hein!

Mesdames, je vous suis.


VICKY montre sa collection de vêtements pour chiens.


VICKY

Et ça, c'est un manteau

pour shih tzu.

C'est moi qui ai dessiné

toute la collection.


CATHERINE

Wow!

Il y a vraiment juste toi

pour avoir des idées

originales de même.


VICKY

Le chiffre d'affaires augmente

à chaque trimestre.

On a doublé nos ventes

le mois passé.


CATHERINE

Ah ouais? La voisine

a acheté deux manteaux?


YVES

Euh, Catherine,

veux-tu boire quelque chose?


CLOVIS

(Commentant sur son vlog)

Là, mon père, il joue à un jeu.

Celui d'éviter d'être dans la

même pièce que Vicky et ma mère.

Il est vraiment super bon

dans ce jeu-là. Un expert.


VICKY

Oui, veux-tu boire de l'eau?


CATHERINE

Hum, c'est gentil, ça.

Je vais prendre une eau minérale

avec du citron.


YVES

Parfait.


VICKY

On n'en a pas.


CATHERINE

Ah, vous êtes plus "eau du robinet"?


YVES

Oui, mais pas de problème,

je vais aller au dépanneur,

puis je reviens tout de suite.

Quelque chose à grignoter aussi?

Des chips? Des noix?

Poulet du général Tao?


CATHERINE

Ça va aller, merci.

Bon! Bien, où sont

mes charmants,

fabuleux, géniaux,

extraordinaires enfants?


VICKY

Je sais pas.

Mais Sophie, Clovis et Alex

sont en haut.

Ils ont pas l'air pressés

de te voir, en tout cas.


SOPHIE et JEAN-MAX discutent dans leur cuisine. ALEXANDRA et CLOVIS sont là aussi.


SOPHIE

Ma mère, c'est

la générosité incarnée.


CLOVIS

Oui, je peux même la "skyper"

À 3 h du matin.

Bien, surtout à 3 h du matin

à cause du décalage horaire.


ALEXANDRA

Oui, elle garde quand même

juste sept heures de vol

de distance avec nous autres.


JEAN-MAX

Oui, mais c'est beau,

ce qu'elle fait, ta mère.

Tu devrais être fière.


ALEXANDRA

Oh, mais je le suis, hein!

Ma mère, c'est comme mon modèle.


JEAN-MAX

Alors, ça fait que t'aimerais

faire comme elle un jour?


ALEXANDRA

Si tu veux dire 200 000 euros

par année, la réponse est:

"Sors les papiers,

où est-ce que je dois signer?"


On frappe à la porte.


CLOVIS (Narrateur)

Oui, je sais, je m'étais

promis de la jouer cool.


SOPHIE, ALEXANDRA et CLOVIS avancent vers la porte, tous inquiets.


CLOVIS (Narrateur)

Mais regardez,

je l'aime, ma mère.

Je voulais pas qu'elle pense

que je suis une tache.


La porte s'ouvre et CATHERINE apparaît dans un halo de lumière comme une apparition d'une déesse de la beauté.


CLOVIS

(Commentant sur son vlog)

En la voyant entrer, wow!

Je revoyais tous mes souvenirs

de jeunesse, c'est-à-dire, euh...

bien, pas grand-chose

vu qu'elle est partie

quand j'avais cinq ans.


CATHERINE

(S'adressant à CLOVIS)

Oh, mon petit homme!

Maman est contente de te voir.


CLOVIS

C'est vraiment le fun

de te voir en vrai.


CATHERINE

As-tu fait tes devoirs?


CLOVIS

Quand?


CATHERINE

Quand t'en avais.


CLOVIS

Oui.


CATHERINE

Bien, maman est fière de toi.


CATHERINE

Oh!

(Apercevant une médaille au cou de SOPHIE)

Ma médaille du gouverneur, toi!

Comment ça va, ma belle Sophie?


SOPHIE

Ça va bien.


CATHERINE

Qu'est-ce que tu fais de beau,

ces temps-ci?


SOPHIE

Ce que je fais de beau?

Euh... je vais bien.

Je pense pas que la vie est

un grand sable mouvant

englué de désespoir

dans lequel mon corps inutile

s'enfonce jour après jour.

Pas du tout.


CATHERINE

Oh, bien, c'est good,ça!


CATHERINE

Alex!


ALEXANDRA

Oui.


CATHERINE

Ah... Alex!


ALEXANDRA

(Parlant du sac de sa mère)

Elle est vraiment belle,

ta copie.


CATHERINE

Oh, ils en font des copies?


ALEXANDRA

Oh my God!

Oh, mon Dieu!

C'est une vraie?!


ALEXANDRA touche le sac comme s'il s'agissait d'un trésor inestimable.


CATHERINE

Non... non, non, non.

4000 euros.

Essaie de pas l'user.


ALEXANDRA

Je peux-tu l'essayer?


CATHERINE

Non. Non, non, non.

(Parlant d'une toile sur un chevalet)

Est-ce que c'est toi qui as fait

ça, ma belle Sophie?


SOPHIE

Oui, elle est presque finie.

Regarde, il manque juste

un petit coup ici.


CATHERINE

Est-ce que tu lui as donné

un titre?


SOPHIE

Pourquoi? Tu l'aimes?

Tu la veux?


CATHERINE

Non, non, non,

je demande le titre

juste parce que je veux

essayer de comprendre.


SOPHIE

Ça s'appelle

Néant 263.

Euh, je veux dire...

Printemps ensoleillé.


CATHERINE

(Pointant une tache sur la toile)

Ah oui, oui, c'est un petit

bourgeon, ça, ici, hein?


ALEXANDRA

Non, un noeud coulant.


SOPHIE

Bien oui, oui,

c'est un bourgeon! Bien oui!


CATHERINE

Tu sais que j'ai toujours

aimé les arts, hein?

Tu retiens ça de moi, ça,

ma belle Sophie, hum-hum.


ALEXANDRA

Puis, maman, t'aimes-tu encore

les pauvres?


CATHERINE

Ah oui!

Écoute, prendre un enfant

malade dans ses bras

pour une photo, c'est bien.

Mais réussir une levée de fonds

avec des soupers à 1000 $,

ça, ça leur fait encore plus de bien.


ALEXANDRA

Il faut tellement

que tu m'amènes avec toi.

C'est tellement trop moi,

l'humanitaire.


CATHERINE

Ça prend le don de soi,

et ça, tu l'as ou tu l'as pas.

Et toi, Alex...


ALEXANDRA

Je l'ai!

Jean-Max! Jean-Max!


JEAN-MAX sort de sa chambre.


ALEXANDRA

C'est un Haïtien

que je commandite.

Jean-Max, je te présente

Catherine, ma mère

et future patronne.


JEAN-MAX

Enchanté, madame.


CATHERINE

Si vous avez besoin de riz,

d'eau, d'un tue-mouche, hein,

il suffit de le demander, OK?


JEAN-MAX

Euh... OK.


CATHERINE

OK?


JEAN-MAX

Oui. Pour l'instant, ça va.


ALEXANDRA

Ça va parce que je m'en occupe.

Je m'occupe de lui, moi.


CATHERINE

Hum...


CLOVIS

(Commentant sur son vlog)

J'aimerais ça être parfait

devant ma mère.

J'ai toujours peur de la décevoir

et je la vois pas assez souvent

pour pouvoir me reprendre.

Le plus dur, c'est de pas avoir

l'air invisible.

On dirait que Sophie prend

toute son attention.

Et moi, bien, je suis pas

intéressant.


De retour au rez-de-chaussée, CATHERINE est assise à table avec YVES, VICKY et CLOVIS. Le téléphone de CATHERINE sonne.├ [CATHERINE

Oui, allô?

Ah, vous l'avez retrouvé!

Bien, merci, j'arrive tout de suite.

D'accord.

C'est le Ritz. Il faut que

je retourne à l'hôtel.

Ils ont retrouvé

mon étui d'ordinateur.

Vous comprenez, je suis désolée.


CLOVIS

Ah non, c'est plate!


YVES

Bien non, mais attends,

attends, attends!

Je vais y aller, moi.

Bien oui, reste ici.

Tu vois jamais les enfants.


VICKY

Tu veux aller au centre-ville?

Avec la circulation?


YVES

Bien oui, voyons,

un petit aller-retour...

Inquiète-toi pas, il y a

tellement de construction

À Montréal que...

le monde ne sort plus.


VICKY

Tu peux pas, dans 1,5 heure,

j'ai besoin d'aide pour

mon injection.


YVES

Oui, mais je vais être revenu,

j'ai le temps en masse.

Jasez, vous autres, hein,

jasez, jasez.


CATHERINE

Une injection? Tu fais bien.

Dans certains cas, le botox,

il faut commencer vite.


CLOVIS est dans sa chambre. CATHERINE entre.


CATHERINE

Hé! As-tu besoin

que je te signe une dictée,

un papier du médecin,

n'importe quoi?

Profites-en pendant que je suis là.


CLOVIS

Non, ça va être correct.


CATHERINE

Ah, t'es pas demandant, toi.

C'est pas comme

avec mes autres enfants.


CLOVIS

Ah oui?


CATHERINE

Sais-tu j'en ai combien?


CLOVIS

Bien, trois.


CATHERINE

T'es bon.

Je suis rendue à trois millions

d'enfants dont je m'occupe.

C'est mon record.

(Remarquant une affiche au mur)

Hé, c'est pas moi

qui t'ai donné ça?


CLOVIS

Oui, bien, tu l'as donné

à Sophie et elle me l'a donné.


CATHERINE

Oh, elle est tellement

généreuse, Sophie.


CLOVIS

Regarde, maman,

ce que j'aimerais,

c'est qu'on fasse

une sortie spéciale

au lieu de rester ici.


CLOVIS

Vicky a besoin de se reposer

et nous deux, bien...


Le téléphone de CATHERINE sonne.


CATHERINE

Oh! Qu'est-ce que je te disais?

Ah! C'est la vraie vie qui appelle.

Ils peuvent pas se passer de moi.

Allô, allô?

Oui, c'est elle-même.

Oui.

Hum-hum.


CATHERINE sort de la chambre de CLOVIS pour parler au téléphone.


Plus tard, VICKY appelle YVES au téléphone.


VICKY

T'es où?


YVES

(Voix au téléphone)

Bien, en route.

Là, tu vois, j'embarque

sur l'autoroute.


VICKY

T'embarques sur l'autoroute

ou t'es dessus?


YVES

Bien, j'embarque depuis

une bonne douzaine de minutes.

Mes pneus avant ont pris

une petite avance

sur ceux d'en arrière,

mais j'ai l'impression

qu'ils vont finir par se rattraper.


VICKY

(Riant)

Arrive pas en retard, OK?

J'ai besoin de toi pour l'injection.


YVES

Promis.


CLOVIS

(Commentant sur son vlog)

Ce que j'ai appris dernièrement

avec les femmes,

c'est que ça peut faire 300 ans

qu'elles sortent avec un gars,

mais elles vont toujours

être en compétition

avec l'ex de leur chum.


CATHERINE montre des photos à ses filles.


CATHERINE

Ça, c'est mon bureau.


ALEXANDRA

My God!


CATHERINE

Tu sais, je me dis,

pour aider le monde,

quoi de mieux que d'avoir

la plus belle vue sur le monde.


SOPHIE

Bien oui.


CATHERINE

Ah, puis regarde, Sophie,

toi qui aimes le plein air

et les grands espaces,

ça, c'est la vue de mon bureau.


ALEXANDRA

My God, c'est une farce?


CATHERINE

Hum-hum.


CLOVIS arrive derrière sa mère et tente de voir les photos aussi.


VICKY

(Assise sur le divan d'en face)

Montre, voir.


CATHERINE

Je peux t'en envoyer une copie

si tu veux changer ton fond

d'écran pour oublier un instant

que tu travailles au sous-sol.


CLOVIS (Narrateur)

(S'éloignant pour s'asseoir plus loin)

Ça peut paraître égoïste,

mais j'aimerais ça, être

tout seul avec ma mère.


CATHERINE

Ah, c'est beau, les Alpes, hein?


CLOVIS

Regardez, elle est

à dix pieds de moi,

mais je la sens super loin.

(Commentant sur son vlog)

Mais quand je "skype" avec elle,

là, je me sens plus proche.

C'est compliqué.


CLOVIS s'adresse au public de l'émission pendant que l'adresse internet suivante apparaît  : YouTube Clovis Blondin


CLOVIS

Vous avez besoin de conseils

pour survivre à votre famille?

Suivez-moi.


CATHERINE parle au téléphone avec un accent français.


CATHERINE

Évidemment!

Qu'est-ce que tu veux?


ALEXANDRA

(Cherchant sur son téléphone)

Ah, mon Dieu!

(S'adressant à SOPHIE)

Tu sais que 22 %

de la population mondiale

vit sous le seuil de la pauvreté?

18 % des gens du globe vivent

dans des conditions sanitaires

alarmantes!

Et tu sais qu'à Lausanne,

il y a un super beau magasin

de Louis Vuitton?


SOPHIE

J'aurais dû m'en douter.


ALEXANDRA

Je me vois aider le monde avec

mes sacoches et mon linge neuf.


SOPHIE

C'est drôle, mère Teresa

a déjà dit la même chose.


ALEXANDRA

Qui?


SOPHIE

Mère Teresa. Alex!


ALEXANDRA

Quoi?


SOPHIE

Mère Teresa!


ALEXANDRA

Je sais pas c'est qui.


SOPHIE

Mère Teresa, là!


ALEXANDRA

Reviens-en, je sais pas c'est qui.


SOPHIE

Oh my God!

Quand elle est morte,

elle avait genre 600 missions

à travers une centaine de pays.


ALEXANDRA

Oh, mon Dieu, elle devait

tellement être bien habillée,

cette femme-là!


SOPHIE

(Exaspérée)

Alex...


L'horloge indique 16 h 12. VICKY rappelle YVES au téléphone.


VICKY

Là, là, t'es où?


YVES

Sur l'autoroute. Ça avance bien.

Je dépasse les gens qui sont à pied.


VICKY

Yves! J'ai besoin de toi

pour l'injection.

C'est important de le faire

à l'heure exacte.

T'es-tu en train

de me faire ça à moi?!


YVES

Mais c'est à cause

de la construction, chérie.

Les détours, les bouchons...

Laisse pas la voirie

tuer notre couple.


VICKY

Ah...


VICKY s'adresse aux enfants.


VICKY

J'ai une très mauvaise nouvelle.

Étonnamment, votre père

sera pas là à temps

pour me faire mon injection.

Alors, qui se sent en forme

pour me piquer dans le ventre?


SOPHIE et ALEXANDRA affichent de l'horreur et du dégoût.


VICKY

Il faut le faire maintenant.


ALEXANDRA

Vas-y, Sophie, vas-y.


SOPHIE

Ah, je sais pas.


CLOVIS

C'est toi la plus vieille.


SOPHIE tient la seringue.


SOPHIE

Non, je le sens pas.

(Tendant la seringue à ALEXANDRA)

Alex, fais-le.


ALEXANDRA

Ah non, moi, je peux pas,

je suis comme daltonienne.

C'est vraiment une excuse

de marde, hein?

J'ai mal dans le coude?

Ouais, c'est ça,

j'ai mal dans le coude.

Tiens, Clovis.


SOPHIE

Fais comme si tu jouais

au docteur.


CLOVIS s'évanouit. VICKY affiche un air désolé et déçu.


CLOVIS enregistre une capsule pour son vlog dans sa chambre.


CLOVIS

Si vous avez la chance

de prendre des cours

d'art dramatique à l'école,

c'est vraiment pratique.

Parce que faire semblant

de perdre connaissance,

c'est pas si simple que ça.

Tu peux pas juste tomber.

Tout est dans le genou.

Aussi, les yeux.

Oui, les yeux par en arrière,

l'abandon.


VICKY

Clovis, s'il te plaît.


CATHERINE arrive à la rescousse.


CATHERINE

À un moment donné,

ça prend quelqu'un capable

de gérer la situation.

Pousse-toi. Couche-toi.


VICKY

C'est là, là!

(S'étendant sur son lit)

Là! C'est là, là, là, là!


CATHERINE

Calme-toi, t'es faite

pour être mère.


VICKY

Ah oui? Ah, bien, merci.


CATHERINE

T'as déjà des vergetures.

Ça va être plus facile

pour assumer ton corps.

Go!


VICKY

Ayoye!


SOPHIE ET ALEXANDRA

Wow! Bravo!

Wouhou!


VICKY

Merci, merci.


CATHERINE

C'est beau, revenez-en.


VICKY

Wouhou, houhou!


CATHERINE

Ça va.


VICKY

Merci! Merci!


CATHERINE

C'est beau, reviens-en.

C'est beau.


VICKY

C'est vrai que tu m'as piquée

toute la journée.


CATHERINE

Ah, mais ça, c'est

ma spécialité, hein.


YVES

(Entrant en catastrophe)

OK, c'est beau, je suis là!

OK, parfait, pas de panique!

On peut y aller, là!

(Se précipitant dans la chambre)

Je suis là, Vicky!


Toute la famille est réunie dans l'entrée pour le départ de CATHERINE.


YVES

Salut.


CATHERINE

SOPHIE)

Continue comme ça, ma grande.

Maman est fière de toi.

Hé, Alexandra,

tu m'as impressionnée.

Ton parrainage d'un immigrant,

c'est une très belle initiative.

Alors, je pourrai pas

t'engager comme assistante,

mais je veux t'encourager.

Voici un chèque

d'une valeur de 1000 $.


ALEXANDRA

Mais là, tu t'es trompée,

c'est au nom de Jean-Max.


CATHERINE

Ouais, je savais pas son nom

de famille, tu le rajouteras.

(S'adressant à CLOVIS)

Bye, mon beau!

Ça me brise le coeur

de pas te voir plus souvent.


CLOVIS

Moi aussi.

(CLOVIS serre sa mère.)


CATHERINE

Oh!

Attention à mes souliers,

s'il te plaît.


CLOVIS

Excuse-moi.


VICKY

Merci encore, Catherine.

Tu vas être une super mère.

Surtout que t'as

le meilleur père du monde

pour l'élever, cet enfant-là.

Si j'ai été capable de partir

à l'autre bout du monde l'esprit

en paix, c'est que je savais

que mes enfants étaient...

entre bonnes mains.

Bye, Nancy.


CATHERINE s'en va. Soudain, la porte s'ouvre CATHERINE revient. CLOVIS et ses sœurs sont pleins d'espoir.


CATHERINE

J'allais oublier ma valise.


VICKY

Bye.


YVES

Bon, bien, bye, là.


YVES

J'ai faim, moi.


SOPHIE

Moi aussi.

As-tu des chips, papa?


YVES

Oh, mieux que ça.


CLOVIS reste là, à regarder la porte.


VICKY

Clovis?

Est-ce que tu veux jambon

ou poulet pour ton lunch demain?


CLOVIS

Hein?


CLOVIS

Euh, jambon.


VICKY

OK.


CLOVIS serre VICKY dans ses bras.


VICKY

Ouais...

t'aimes ça, le jambon.


Début chanson thème


VOIX MASCULINE

♪ Come on, viens décoller,

on va monter haut ♪

♪ Il y a qu'une vie à vivre,

il faut la "rider" ♪

♪ C'est la vie, ah ouais ♪

♪ Nous voguerons

malgré les bas et les hauts ♪

♪ Et viva la vida loca,

oh yeah ♪

♪ Dit le bon capitaine

à ses matelots ♪

♪ Baby, boom, boom, boom ♪

♪ Baby, boom,

boom, boom ♪

♪ Baby, baby, baby, baby, baby,

baby, baby, baby, boom ♪


Fin chanson thème



Episodes of Conseils de famille

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age

Résultats filtrés par