FLIP

FLIP presents funny videos, tutorials, game reviews, parodies, music performances and more! Follow PHILIPPE his fellow YouTubers - on our YT channel. To watch our show, tune in to TFO every thursday at 7 pm.

Share
Universe image FLIP Universe image FLIP

Video transcript

Flip Algorithm: Episode 23

From #PRRRRROUTE to #REPOSEENPAIX, follow the Algorithm and see where it takes you! Featuring PL Cloutier, Alex & MJ On The Go, Krystel Descary and more of your favourite YouTubers!



Réalisateurs: Emmanuel Nabet, Isabelle Drouin
Production year: 2017

Accessibility
Change the behavior of the player

video_transcript_title-en

PHILIPPE LACROIX s'adresse au public de l'émission. L'adresse suivante apparaît: «@lacroixPHIL». Tout au long de l'émission PHIL LACROIX sera nommé PHIL.


PHIL

Bienvenue à Flip.

Aujourd'hui, l'émission

s'annonce mortelle

parce que Francesca

prépare déjà votre testament.


Dans un extrait de l'émission, FRANCESCA est dehors avec une jeune femme.


FRANCESCA

Dans le fond, je pourrais

peut-être avoir ma

grand-maman dans ma cour.


L'extrait se termine.


PHIL

(S'adressant au public de l'émission)

PL Cloutier se magasine

une crise cardiaque.


PL CLOUTIER mange goulûment dans un extrait de l'émission.


PHIL

J'ai perdu mon croûton, je vais

pas gaspiller mon croûton...


L'extrait se termine.


PHIL

(S'adressant au public de l'émission)

Et on meurt de honte

au beau milieu d'une [mot_etranger=EN] date[/mot_etranger].

Dans un autre extrait, PHIL est dans un restaurant avec une fille. Il se lève et pète en même temps.


L'extrait se termine.


PHIL

(S'adressant au public de l'émission)

Peu importe la plateforme,

le plus fou des algorithmes,

c'est par ici.


Générique d'ouverture


Titre :
Flip L'algorithme


Intertitre :
#Prrrrroute


PHIL est assis à table dans un restaurant décoré de statuettes orientales. PHIL parle au téléphone cellulaire avec sa mère.


PHIL

Oui, mais... Maman, arrête

de t'inquiéter. J'ai vraiment un

bon [mot_etranger=EN] feeling[/mot_etranger].

J'ai l'impression

que... ça pourrait être elle,

la bonne. Puis, oui, promis,

tu le sais, je rentre avant 10 heures.


VOIX DE LA MÈRE

Bien oui, mon chéri, je le

sais, là, mais rappelle-toi

la dernière fois que t'as mangé

dans un restaurant exotique...


Des images souvenirs montrent PHIL qui se précipite dans les toilettes d'un restaurant. Des sons de gargouillis, de malaise et de chasse d'eau se font entendre puis PHIL sort s'appuyer contre le lavabo. Le souvenir se termine.


PHIL est de nouveau assis à la table du restaurant. Il a le regard fixe. Une fille est maintenant assise à la table avec lui.


FILLE

Ça va?


PHIL

Oui. Excuse-moi, j'étais

juste tellement concentré sur

l'histoire de l'accouchement

de ta tante, là.


FILLE

Oh [mot_etranger=EN] my God[/mot_etranger]!

Pauvre matante Francine.

Je te dis qu'elle l'a pas

eu facile, hein.

(Prenant une bouche de son plat)

Mmm...

As-tu goûté ça?


PHIL regarde le plat avec inquiétude.


PHIL

Non.

Non. C'est quoi déjà?


FILLE

Le «tikka masala» extra épicé.

C'est super bon.

C'est pas si épicé que ça, là!

T'aimes pas l'épicé?


PHIL

Non, non, non! Attends,

attends, j'adore l'épicé.

Même que, écoute, si je pouvais

avoir un autre nom, je pense que

je m'appellerais genre... Jean

Lapeno ou Pikka Subben! Ha, ha!


PHIL rit nerveusement.


PHIL

(Chantonnant en anglais)

♪ Feeling hot hot hot ♪

♪ Ouh ouh ouh ♪

Non, vraiment, j'adore ça.

Regarde, je vais en prendre.

C'est juste que j'ai pas eu

l'occasion d'y goûter encore

et... j'aime tellement ça.

Je vais y goûter vu que tu me

dis que c'est bon et j'aime ça.

Mmm!


La fille le regarde manger nerveusement, puis elle reprend son histoire.


FILLE

Mais oui, ouf!

Ma tante Francine habitait

dans le nord de l'Ontario,

dans le coin de Hearst.

Tu connais ça, Hearst?


PHIL garde sa bouchée dans sa bouche sans l'avaler.


PHIL

Hum, hum.


FILLE

Elle a commencé ses

contractions pendant qu'elle

chassait l'orignal dans

une cache avec son mari,

mononcle Patrick.

Et là, en descendant, ils

se sont aperçus qu'il y avait

une famille d'orignaux

au complet qui s'approchait.

Avec des nouveau-nés et tout.


PHIL transpire à grosses gouttes. Il pousse un cri en recrachant sa bouchée dans sa serviette et transforme son cri en une exclamation.


PHIL

Wow!

Non, mais je veux dire,

c'est [mot_etranger=EN] cute[/mot_etranger],

là, quand même le...

Quand tu y penses, la famille

d'orignaux avec le jeune

qui se fait comme... pas tuer

par la famille qui est

sur le bord de naître.


FILLE

Hum!

En tout cas, c'est comme ça

que ma cousine est née.

Ils l'ont appelée Amélie. Elle

est super fine et tout. Elle a

étudié à Ottawa. Elle est

pas retournée à Hearst.


Le ventre de PHIL émet un borborygme.


FILLE

Pour vrai, t'es-tu correct?


PHIL

(D'une voix tremblante)

Oui... Oui, oui, oui.

Je vais juste aller aux

toilettes avant le dessert, OK?


FILLE

OK.


PHIL se lève et fait d'énormes pets tout juste à côté de la table. Les deux sont très mal à l'aise. PHIL se rassoit.


FILLE

Veux-tu, euh... la nappe?


Intertitre :
#Confort


PHIL est en studio avec PL CLOUTIER et KRISTEL DESCARY.


PHIL

La zone de confort, c'est

propre à chacun. PL, Krystel,

salut! Vous avez chacun votre

zone de confort. Toi, c'est

faire des vidéos sur YouTube.


PL CLOUTIER

Oui. J'ai une très

petite zone de confort.


PHIL

Toi, Krystel,

c'est de faire du théâtre.


KRISTEL DESCARY

Oui.


PHIL

Bien, moi, c'est animer Flip.

C'est pas plus compliqué que ça.

Fait que là, aujourd'hui,

ça a l'air qu'on avait décidé

que j'allais sortir de ma zone

de confort et Krystel allait

prendre le contrôle du plateau.


L'adresse suivante apparaît: @KrystelDescary.


PL CLOUTIER

Bien oui, mais c'est

juste pour trois minutes.


L'adresse suivante apparaît: @PLCloutier


PL CLOUTIER

Là, on parle de zone

de confort. Comment

tu décrirais ça, la zone?


KRISTEL DESCARY

C'est une super question.

Dans le fond, une zone

de confort, c'est un état

psychologique où on se sent

en contrôle, où on sait qu'on

manquera pas de temps, d'amour,

de nourriture, où on se sent

confortable. Dans la vie,

des fois, bien, on est forcés de

sortir de notre zone de confort

ou on choisit de sortir de notre

zone de confort. Dans les deux

cas, la première chose qu'on

rencontre, c'est du stress.


PHIL

Oui, mais justement, ça sert

à quoi de faire vivre du stress?

Ça sert à quoi de sortir

de notre zone de confort?


Un tableau apparaît. Dans le tableau il y a un cercle divisé en trois zones de cercles concentriques. Au centre dans le petit cercle blanc, on lit: Zone de confort. Le second cercle bleu est identifié: Zone d'apprentissage. Et le cercle extérieur rouge est identifié: Zone de panique.


KRISTEL DESCARY

Ah, mais c'est important,

le stress, dans la vie parce

que c'est un moteur, ça nous

aide à nous concentrer

et à «focusser»

et ça aide nos performances.

Donc, on se retrouve à tomber

dans une zone d'apprentissage.


PHIL

La zone en bleu.


KRISTEL DESCARY

Exactement, et c'est là que

l'être humain se développe.

C'est là qu'on s'épanouit. C'est

pour ça que c'est important

de sortir de notre zone.

Mais il faut faire attention, si

on vit un trop gros stress ou on

choisit un événement trop grand

pour nos capacités, bien,

on va juste tomber dans

une zone de panique.


PL CLOUTIER

Généralement, c'est là

que je me trouve, moi,

la zone de panique.


KRISTEL DESCARY

C'est ça. On essaie de

l'éviter. En parlant de zone

de panique, Phil, je t'ai lancé

un défi pour sortir de ta zone

de confort, qui est un peu les

médias sociaux. Donc, je t'ai

demandé, pour 48 heures, de

te couper de tes médias sociaux.

Juste avant le défi,

comment tu te sentais?


PHIL

C'est parce que ça fait

tellement partie de mon

quotidien. J'avais peur de

manquer des choses, j'avais

peur... En tout cas, je pense

que c'était beaucoup de la peur,

de la fébrilité aussi. J'étais

comme fier de me dire: Oui, je

vais y arriver. Mais au final,

je repoussais tout le temps

le moment. Mais au final,

je l'ai fait.


KRISTEL DESCARY

On regarde une capsule grâce à

ton coloc qui nous fait un petit

résumé de tes 48 heures.


PHIL

OK...


PHIL somnole sur un divan. Son COLOC le filme.


COLOC

Ça va, Phil?

T'as l'air de t'ennuyer.


PHIL

J'ai rien à faire.


COLOC

C'est fou! Pourtant, regarde,

il y a plein de linges à plier.


Plus tard, PHIL est dans la cuisine.

La photo de Maripier Morin...

Tu n'as plus Facebook,

puis Twitter...


PHIL

Qu'est-ce qu'elle a posté?

Qu'est-ce qu'elle a posté?


Puis, PHIL est devant son ordinateur portable.


COLOC

Je suis content que,

visiblement, ton défi sans

réseaux sociaux soit terminé,

mais... ton linge est

toujours pas plié.


La vidéo du COLOC se termine.


PHIL

Il m'a pas aidé.


KRISTEL DESCARY

Non, vraiment pas!

Comment tu t'es senti,

tout au long de ton défi?


PHIL

Euh, ça a été difficile

au début, mais c'est plus tard,

en fait, que j'ai commencé à

m'habituer et j'ai comme créé de

nouvelles habitudes. Au début,

j'ai juste désactivé les

notifications. Je me suis dit:

La tentation ne sera plus là, ça

va bien aller. Non, non, c'était

pas assez parce que mon doigt

allait tout le temps ouvrir

Instagram ou Facebook, fait

qu'il a fallu que je tasse

mes icônes sur une autre page.


PL CLOUTIER

T'es comme un fumeur.

On a des réflexes.


PHIL

J'ai jamais été fumeur.


KRISTEL DESCARY

Mais c'est super important,

quand on décide de relever un

défi, on peut demander de l'aide

aussi, à nos parents, à nos

amis, et on peut devenir aussi

notre propre coach et c'est ça

que t'as fait, en fait.

T'es allé comme plus loin

et tu t'es aidé. Bravo.


PHIL

Bien, merci.


KRISTEL DESCARY

Alors, est-ce que

t'as réussi ton défi?


PHIL

Oui! J'y suis arrivé!


PL CLOUTIER

Deux jours, bravo!


KRISTEL DESCARY

Et qu'est-ce que

tu en retires?


PHIL

Je suis vraiment content,

je suis fier de moi. Je sais que

c'est réaliste et que je peux le

faire. Maintenant, en fait, j'ai

changé un peu mes habitudes.

Il y a des notifications

qui sont encore désactivées.


KRISTEL DESCARY

Oh, c'est super! Et toi, PL,

cette année, t'es sorti

de ta zone de confort aussi.


PL CLOUTIER

Oui.


KRISTEL DESCARY

T'es passé de ta zone de

confort à ma zone de confort.


PL CLOUTIER

Oui. Là, tu veux parler

de ma tournée.


KRISTEL DESCARY

Bien oui!


Des extraits de la tournée de PL sont présentés.


PL CLOUTIER

Vraiment, moi, ma zone de

confort, c'est d'être chez moi,

faire des vidéos et, des fois,

on pense que je suis une

personne extravertie, mais

vraiment pas et j'avais envie de

me lancer un défi. Je suis sorti

de ma zone et j'ai fait une

tournée de spectacles et c'est

tellement pas dans ma nature

d'aller sur scène devant

le public. Avant la première,

j'avais la petite patte molle!

J'étais pas à l'aise.


KRISTEL DESCARY

Est-ce que t'as découvert que

t'étais capable, par exemple?


PL CLOUTIER

Bien, tellement, et c'est

le fun de se mettre en danger

et c'est vrai que, rapidement,

on peut céder à la panique, là.

Mais non, je suis fier. Comme

à la fin, c'est ça qu'il reste

quand on relève un genre

de défi, c'est qu'on est

fiers de nous.


KRISTEL DESCARY

Oh wow! Je suis vraiment

contente d'entendre ça. Tu sais,

les gars, je veux juste vous

rappeler en terminant que, bien,

des fois, on peut faire des

grandes choses, mais on peut

commencer doucement. Donc,

je vous encourage, au quotidien,

peut-être de prendre un nouveau

chemin pour vous rendre à

la maison, essayer des nouvelles

épices quand vous cuisinez,

écoutez une musique

que vous connaissez pas.


PL CLOUTIER

Moi, je vais quitter mes

médias sociaux pendant une

heure. Je commence petit.


PHIL

En tout cas, moi, ce que

je retiens, c'est que quand on a

peur d'échouer, c'est pas grave,

il faut plonger. Il faut

y aller, tout simplement.


PL CLOUTIER

Une belle leçon.


Intertitre :
#Plonger


ALEX et MJ sont à George Town sur le bord d'une plage. Ils s'apprêtent à faire de la plongée. Des images de l'endroit sont présentées en introduction.


MJ

(S'adressant au public de l'émission)

On vient tout juste d'accoster

aux îles Caïmans, qui est

un groupe d'îles qui se situe au

milieu de la mer des Caraïbes,

et aujourd'hui, on s'en va

faire de la plongée.


ALEX

(S'adressant au public de l'émission)

Je sais pas si vous vous en

souvenez, mais une des premières

vidéos qu'on a faites à Flip,

c'était de la plongée

sous-marine en Nouvelle-Zélande.

Bien, ça avait pas super

bien été pour MJ.


MJ est à bord du bateau et elle est en tenue de plongée.


MJ

Je capotais! Il faisait

frette! Les poissons, ils sont

dans ta face! Ah, j'étais...

Oh! Je hais ça, je hais ça!

Je ne le ferai plus jamais.


ALEX

(S'adressant au public de l'émission)

Mais là, aujourd'hui, on fait

de la plongée dans de l'eau

chaude et ça fait un an de ça,

fait que ça devrait mieux aller.


MJ se rend à la plage en tenant ses palmes.


MJ (Narratrice)

La plongée qu'on a faite,

c'est une plongée à partir du

rivage, ce qui veut dire qu'on

peut marcher jusqu'au site

de plongée sans avoir

à prendre de bateau.


ALEX (Narrateur)

Et même à partir du bord

de l'eau, bien, on peut voir

autant d'affaires.


MJ

(S'adressant au public de l'émission)

La dernière fois qu'on est

allés faire de la plongée, c'est

aux îles Fidji et là, on est un

petit peu rouillé, fait qu'on a

décidé d'aller faire de la

plongée avec une guide et

de toute manière, c'est toujours

mieux de plonger avec quelqu'un

qui connaît la place.


MJ et ALEX nagent sous l'eau en explorant les récifs de corail, parmi les poissons tropicaux.


MJ (Narratrice)

Quand on fait de la plongée,

c'est pas comme aller au zoo

ou à l'aquarium. On peut jamais

prédire ce qu'on va voir.

Par contre, ce qui est sûr,

c'est qu'aux îles Caïmans, l'eau

est tellement chaude qu'on a

pas besoin de combinaison.


ALEX (Narrateur)

Aussi, grâce à toute la vie

et aux petits passages étroits

qu'on y retrouve, bien, c'est

un endroit populaire pour ceux

et celles qui aiment faire de la

photo ou de la vidéo sous l'eau.


MJ (Narratrice)

C'était le fun. J'ai eu peur

un petit moment. Il y avait

vraiment beaucoup de poissons,

là. C'était comme un banc

de poissons, mais mini, mini.


Des images du banc de petits poissons argentés sont présentées. Ensuite, ALEX témoigne de son expérience.


ALEX

Je pense que la partie la plus

impressionnante, c'était

vraiment les petits poissons.

Il y avait des milliers,

milliers de petits poissons.


MJ nage dans un tunnel sous-marin.


MJ

Là, c'était comme une caverne

et là, il fallait passer

là-dedans. J'ai passé proche

de revirer de bord. Quand je me

suis revirée de bord, j'ai fait:

Merde, je peux pas aller nulle

part, j'ai pas le choix, fait

que je suis allée. Je suis assez

fière d'être passée là-dedans,

mais... Ouf!


ALEX

(Se secouant)

J'ai comme de l'eau

dans les oreilles.

Oh, là, je suis étourdi.


MJ

Faire de la plongée

dans les Caraïbes...


ALEX ET MJ

(mot_etranger=EN)

Check[/mot_etranger]!

ALEX

En tout cas, MJ, bravo.


MJ

Merci.


ALEX

T'es rendue solide.


MJ

Merci, parce que

j'ai quand même eu peur.


ALEX

T'as eu peur des ménés.


MJ

Oui, mais il y en

avait beaucoup.


ALEX

Mais c'était

quand même des ménés.


MJ

Mais oui, mais là, il y en

avait plein! Il y en avait

plein, plein, plein!

Hé! Il y en avait beaucoup.


Intertitre :
#Mouillé


PHIL est en compagnie de KRISTEL dans le studio. Il s'adresse au public de l'émission.


PHIL

Vous le savez, des bons amis,

ça fait toutes sortes d'affaires

ensemble. Comme par exemple,

Krystel et moi, on fait pas

juste aller magasiner ou

regarder des films, là.


KRISTEL DESCARY

Bien non, on est tellement

des bons amis qu'on fait des

affaires bien plus plates que

ça, comme travailler, faire du

ménage et... Ah oui, aller voir

les spectacles de nos amis même

si on est pas mal certains

que ce sera pas très bon.


PHIL

Souvent, c'est poche, en fait.

Mais en fait, on est tellement

amis qu'on franchit même

l'étape de faire notre lavage

ensemble. C'est pas rien.


KRISTEL DESCARY

Oui, mais la dernière fois

qu'on est allés à la buanderie,

il s'est passé quelque

chose d'un peu spécial.


PHIL

Oui, ça a viré bizarre.


PHIL est dans une buanderie avec KRYSTEL DESCARY. Ils trient leurs vêtements propres.


KRYSTEL

Hé, Phil?


PHIL

Oui.


KRYSTEL

Ça t'arrive-tu, des fois,

d'avoir des traces

dans tes culottes?


PHIL

Bien, si tu parles des traces

de [mot_etranger=EN] brake[/mot_etranger],

oui, ça m'est déjà

arrivé, mais ça fait longtemps.

C'est réglé. Mettons que

je suis propre et je sais

comment m'essuyer.


KRYSTEL

Oui, non, non, non.

Je veux dire plus comme des...

des petites taches blanches.


PHIL

Hein?


KRYSTEL

Non, non, laisse faire, là.

Je vois pas pourquoi je te parle

de sécrétions génitales,

t'es même pas une fille.


ÉLODIE APRIL, une pédiatre, est à côté d'eux.


ÉLODIE APRIL

C'est pas juste les filles

qui ont des sécrétions.


PHIL et KRYSTEL interviewent ÉLODIE APRIL, pédiatre.


PHIL

Élodie, toi, t'es médecin.

T'es spécialisée en pédiatrie.


KRYSTEL

Dans le fond, moi, j'ai

une question. Je me souviens,

la première fois que j'ai eu les

petites taches blanches dans mes

culottes, j'avais aucune idée

de qu'est-ce que c'était.

En fait, je sais pas encore

tout à fait qu'est-ce que c'est.


Un dessin du système reproducteur féminin est présenté.


ÉLODIE APRIL (Narratrice)

Ces pertes blanches là, c'est

des sécrétions qui viennent du

vagin.


Une goutte blanche sort du vagin.


ÉLODIE APRIL (Narratrice)

En fait, c'est de l'eau,

des sels minéraux et du mucus.

Ça permet de nettoyer le vagin.

Donc, ça permet d'enlever les

cellules mortes, les impuretés.

Le vagin va devenir un peu

un autonettoyant.


PHIL

Ça, ce que je comprends,

c'est que c'est normal.


ÉLODIE APRIL

C'est tout à fait normal.

Toutes les filles en ont. Mais

il y en a qui en ont un peu plus

que d'autres. Donc, c'est pour

ça que certaines filles vont

plus remarquer ces sécrétions-là

dans leur sous-vêtement.


KRYSTEL

Quand on a des taches dans nos

culottes, ça veut pas dire qu'on

est malpropres ou bizarres?


ÉLODIE APRIL

Pas du tout. Au contraire,

c'est un signe de bonne santé.


KRYSTEL

Est-ce que ça se pourrait que,

des fois, ces pertes-là,

elles deviennent anormales?


ÉLODIE APRIL

Oui. C'est une bonne question,

parce qu'il y a certains

changements, qui peuvent faire

qu'on va être plus inquiets,

qu'on doit remarquer.

Normalement, on dit que c'est

des pertes blanchâtres.

Si ça devient plus jaunâtre,

verdâtre ou même brunâtre,

là, ça va être un peu plus

inquiétant. Aussi, si la texture

est différente de ce que vous

êtes habitués, et aussi, si ça

sent très fort, que c'est même

dérangeant, là, ça va être plus

inquiétant.


Texte narratif :
Couleur, texture, odeur


ÉLODIE APRIL

C'est important

de voir un professionnel, un

médecin, pour voir, justement,

la raison de ces changements-là.


PHIL

Pour ce qui est des gars,

est-ce que, nous aussi, on a

des liquides ou des sécrétions

qui sont un peu l'équivalent des

pertes blanches chez les filles?


ÉLODIE APRIL

Pour les gars, c'est

différent. Il y a des dépôts

blanchâtres qui se nomment

smegma et c'est des dépôts qu'on

retrouve au niveau du gland,

sous le prépuce.


Un dessin du système reproducteur masculin est présenté. Un flèche pointant la base du gland indique l'endroit où se forme le smegma.


ÉLODIE APRIL

Et il y a

des petites glandes qui vont

sécréter ces dépôts-là.

Ça aussi, c'est normal. C'est

un peu comme quand le corps

transpire. C'est sûr qu'il faut

le nettoyer quotidiennement pour

pas qu'il y ait de dépôts jour

après jour et que ça reste là.


PHIL

Quelles sécrétions seraient

normales ou anormales?


ÉLODIE APRIL

Quand c'est des sécrétions

qui viennent, là, du pénis, donc

du conduit qu'on nomme l'urètre,

là, c'est pas normal.


Le dessin du système reproducteur masculin est présenté de nouveau. Un flèche pointe l'endroit où se trouve l'urètre.


ÉLODIE APRIL

L'urètre,

il peut avoir de l'inflammation,

des infections et ça peut

causer des sécrétions.


PHIL

Mais dans le cas vraiment

d'une excitation sexuelle,

à part le sperme, qu'est-ce

qu'il y a comme sécrétion?


ÉLODIE APRIL

Il y a un liquide, lors de

l'excitation, qui est tout à

fait normal. C'est le liquide

qu'on appelle pré séminal.


PHIL

C'est ça que les gens

appellent du pre-cum.


ÉLODIE APRIL

Oui, exactement.

C'est un liquide qui permet

de lubrifier pour l'acte sexuel.


KRYSTEL

Est-ce que, nous, les filles,

on a le même genre de liquide

dans notre corps?

Tu sais, dans le fond, quand

on dit: «une fille mouille»,

est-ce que c'est de ce

liquide-là dont on parle?


PHIL

Oui, donc c'est pas seulement

les garçons. Il y a ce même

genre de liquide là pour les

filles qu'on appelle la cyprine.

Donc, lors du moment

de l'excitation, ça permet

de lubrifier. Toutes les filles

sont différentes et il y a

certaines filles qui ont un peu

plus de liquide, certaines

filles ont un peu moins de

liquide. Quand il y a pas assez

de liquide, on peut parler

d'une sécheresse vaginale et

ça peut causer des problèmes

lors des relations.

Donc, c'est pour ça que les

sécrétions, c'est tout à fait

normal et on en a besoin.


KRYSTEL

Et en cas de sécheresse

vaginale, j'imagine qu'on peut

aller voir notre médecin et on

peut trouver des alternatives?


ÉLODIE APRIL

Oui, exactement, il peut

y avoir des solutions.


PHIL

Bien, parlant de sécheresse,

moi, ma sécheuse est finie.


ÉLODIE et KRYSTEL rient.


PHIL

Ça a fini de sécher!

Merci beaucoup, Élodie.


ÉLODIE APRIL

Bien, ça fait plasir!


Intertitre :
#Sécheresse


Intertitre :
Fliptubeur Équipe Livia


Dans un cadre du genre photo imprimée avec un cadre blanc, la vidéo de deux jeunes filles est présentée. Au-dessus du cadre, on lit: Le chois de Livia. Au bas du cadre l'inscription suivante est écrite: Suivez la compétition sur youtube.com/fliptubeurTFO.


EMMA

Eille, Audrey, c'est quoi,

le plus gros désert qui existe?


AUDREY

Bien, c'est l'Antarctique.

Savais-tu qu'il fait -80 degrés?


EMMA

(S'adressant au public de l'émission)

Vraiment? Comment

on est censés survivre?

Salut! C'est Audrey et Emma.


AUDREY

(S'adressant au public de l'émission)

Et aujourd'hui, on va

vous montrer comment survivre

dans les déserts froids.

Numéro 1: il faut se protéger

du froid et du vent. Porter des

vêtements chauds et respirants

est très important. Mais il faut

aussi garder ses vêtements

parfaitement au sec.


Texte narratif :
1. S'habiller chaudement


EMMA

Mais ne restez pas là

à rien faire. Bouger va aussi

vous garder au chaud.


EMMA et AUDREY sont dehors dans un décor de neige.


EMMA

(S'adressant au public de l'émission)

Numéro 2: il faut manger

beaucoup de gras. Cela va

te rendre plus gros qui va en

fait te réchauffer. Pour cette

raison, beaucoup de personnes en

Antarctique mangent du phoque.


Texte narratif :
Manger beaucoup de gras


AUDREY

Moi, j'ai entendu que

certaines personnes mangent huit

barres de chocolat par jour.


AUDREY et EMMA sont de nouveau dehors avec des barres de chocolat.


EMMA

Numéro 3: boire dans

l'Antarctique. Tout le monde

pense que c'est seulement dans

les déserts chauds qu'il faut

bien s'hydrater. Mais non.

Dans les déserts froids, il faut

également bien s'hydrater.

Il faut boire au moins

4 litres d'eau par jour.


Texte narratif :
3. Boire beaucoup d'eau


AUDREY et EMMA sont dehors et boive à l'aide de leurs gourdes.


AUDREY

(S'adressant au public de l'émission)

Numéro 4: qu'est-ce qu'on fait

quand c'est le temps de prendre

une douche, mais il fait

-80 degrés dehors? Je pense

pas qu'il va vraiment y avoir

quelqu'un qui va prendre

une douche quand il fait

cette température-là.


Texte narratif :
4. Utiliser du savon en poudre


EMMA

(S'adressant au public de l'émission)

Bien, pas moi. Ça, c'est

pourquoi en Antarctique, au lieu

des douches, il y a du savon

en poudre qui agit aussi bien.


EMMA et AUDREY se nettoient le visage avec un savon en poudre.


AUDREY

(S'adressant au public de l'émission)

Numéro 5: quand la nuit tombe,

c'est le temps de te construire

un abri ou une tente,

en espérant que ton abri

te garde au chaud.


Texte narratif :
5. Construire un abri


Les filles sont dehors prêtes à construire un igloo.


EMMA

Puis, quand

on commence l'igloo?


AUDREY

(S'adressant au public de l'émission)

Maintenant, vous savez

comment survivre dans

les températures extrêmes.


EMMA

Moi, je peux aller visiter mon

cousin le pingouin maintenant.


AUDREY

On se voit la prochaine fois.


EMMA ET AUDREY

Bye!


Intertitre :
#Dessert


Intertitre :
Défi Chocolat


PHIL et PL sont de chaque côté du comptoir. Ils portent tous les deux un tablier.


PHIL

(S'adressant au public de l'émission)

Si vous suiviez PL, vous

le savez, il fait partie des

Youtubeurs qui ont participé au

(mot_etranger=EN)

trend[/mot_etranger] de faire

frire n'importe quoi.

Toi, t'as fait frire un

Big Mac, de la bouffe de Noël,

des collations, tout y a passé.


Un extrait vidéo de PL qui mange un Big Mac frit est présenté.


PL CLOUTIER

Oui! Tout dans ma friteuse.


PHIL

Et en fait, on avait envie de

profiter de ta présence ici sur

le plateau pour essayer un autre

défi dont on entend un peu moins

parler et j'ai nommé: tremper

de la bouffe dans le chocolat.


PL CLOUTIER

Chocolat! Depuis que je vois

ça, je suis comme excité.

J'ai envie de l'allumer! Mon

Dieu, ça a l'air tellement bon.


PHIL

Est-ce que t'aimes

le chocolat?


PL CLOUTIER

Oui. J'ai un [mot_etranger=EN] high[/mot_etranger]

de sucre en ce moment,

je fais juste le regarder.


PL CLOUTIER

OK, là, les ingrédients

mystères qu'on va tremper

dedans, je te garantis pas que

ça va être bon avec le chocolat.


PL CLOUTIER

Oui, j'ai peur un peu.


PHIL

T'es prêt?


PL CLOUTIER

Je suis prêt.


PHIL

Pars la fontaine.


PL CLOUTIER

OK...


PHIL soulève une cloche sous laquelle sont les ingrédients mystère.


PHIL

Ah!

Des petits popsicles.


PL CLOUTIER

Bien là, ça, c'est sûr que ça

va être un pur délice. Toi,

tu y vas par... Bien voyons!


PHIL

Bien, je sais pas.

Ah, miam! Ça coule. OK,

ça coule beaucoup trop.


PL CLOUTIER

Moi, j'essaie de l'appliquer

égal. Toi, t'es allé léger, là.


PHIL

Bien. Ça goûte l'orange

au chocolat. C'est froid

pour les dents.


PL CLOUTIER

(Fermant la fontaine qui fait du bruit)

On va appuyer là-dessus, là.

Juste pour que je puisse

me concentrer sur le moment

que je suis en train de vivre.


PHIL

OK, c'est très bon.

On passe au deuxième.


PHIL soulève une autre cloche.


PHIL ET PL

Oh!


PHIL

Des pogos?


PL CLOUTIER

Oh mon Dieu! Et des

rondelles d'oignon: double défi!


PHIL

On commence avec ça.


PL CLOUTIER

Sauce ton pogo!


PHIL

Ah, c'est dégueulasse,

dégueulasse.


PL CLOUTIER

Juste oignon et

chocolat, je suis pas sûr.


PHIL

(Mangeant le pogo au chocolat)

Ah...


PL CLOUTIER

Je suis obligé de dire que...

le chocolat n'améliore

pas du tout le pogo.


PHIL

C'est pas bon.

C'est juste pas bon.


PL CLOUTIER

Ni la rondelle d'oignon.


PHIL

On passe au prochain.


PL soulève la cloche à gâteau.


PL CLOUTIER

OK, c'est à mon tour, là,

d'enlever la cloche. Ah...

De la salade César?


PHIL

Come on!


PL CLOUTIER

Sérieusement, j'ai aucune

idée... Je vais me faire...


PHIL

(Avec dégoût)

Mais il y a du fromage

dans de la salade César!


PL CLOUTIER

Du bon parmesan,

de la laitue romaine.


PHIL

Je vous hais. J'ai perdu

mon croûton. Je vais pas

gaspiller mon croûton...


PL CLOUTIER mange la salade trempée dans le chocolat et laisse dégouliner le chocolat de sa bouche.


PL CLOUTIER

Croustillant à souhait.

Phil, j'ai hâte que tu découvres

le bonheur de la chocolat César.

Tu fais forcer la machine!


PHIL

Ah, c'est dégueulasse...


PL CLOUTIER

Non, t'as juste à pas

l'avaler. Je peux-tu le cracher?

Je vais le cracher

dans la fontaine.


PHIL

Non!


PL CLOUTIER

C'est dégueulasse!


PHIL

Oh, c'est dégueulasse!

Il y a du fromage là-dedans!


PL CLOUTIER

Bye!


Se baissant sous le comptoir pour cracher.


PHIL

C'est le dernier!


PL CLOUTIER

Enfin!


La régisseuse apporte le dernier ingrédient mystère.


PHIL

Envoye, on repart ça.


PL CLOUTIER

OK, alors, es-tu prêt pour...


PHIL ET PL

Oh!


PHIL

Le sushi!


PL CLOUTIER

Sushi-chocolat!

Sérieusement, je vais pas au

thon, j'aime trop ça. Tout ce

qu'il nous manquerait, dans

le fond, c'est des baguettes.


PHIL

Full doux chocolat.

Ça, ça va être... Ça va

être quelque chose.


PL CLOUTIER

Kampaï!

(Mangeant)

Ah non...


PHIL

Oh!

Oh, mais c'est dégueulasse.


PL CLOUTIER

Je peux vraiment pas!


PHIL

C'est dégueulasse.


Tous les deux crachent dans l'assiette réservée à cet effet. Ensuite PL s'abreuve de chocolat à même la fontaine.


PHIL

Oh, mais, sérieux... PL, une

chance qu'on a pas d'allergie,

sinon on se serait empêché...


PL CLOUTIER

Faut juste que

je me change le goût.


Intertitre :
#Sansallergène


PASCAL BOYER est avec PHIL et ISABELLE. Ils sont assis derrière une table. Des gâteaux au chocolat se trouvent devant eux.


PASCAL BOYER

Il y a du soya, il y a

des oeufs, il y a des noix, il

y a des... C'est épouvantable.


Titre :
Banc d'essai Sans allergènes


PASCAL BOYER

(S'adressant au public de l'émission)

Est-ce que vous avez ça, vous,

autour de vous, des gens qui

peuvent jamais rien manger

à cause de leurs allergies?

En tout cas, Philou et Isa,

eux autres, oui. Pourquoi?

Parce qu'ils ont moi!

Fait qu'aujourd'hui,

on a décidé de faire

un banc d'essai sans allergène.

Moi, je suis allergique

aux poissons, fruits de mer,

arachides, kiwis, petits pois,

dinde.


Des images de ces produits apparaissent et sont marquées d'un «X».


PASCAL BOYER

Et là, j'ai une liste

d'intolérances après ça. Pas

de plaisir! Dans la catégorie

Pascal va mourir maintenant,

on retrouve le beurre

d'arachide, mais qu'on peut

remplacer par un beurre de soya.


ISABELLE présente un bol de beurre d'arachide et PHIL un bol de beurre de soya.


PASCAL BOYER

Petit fait intéressant: je suis

aussi intolérant au soya.


Une émoticône de caca apparaît.


ÉMOTICÔNE DE CACA

Ha, ha, ha!


PHIL

As-tu ton EpiPen?


PASCAL BOYER

Oui, je l'ai ici. On va

le faire trôner là, comme ça.


PASCAL place son EpiPen devant lui sur la table.


ISABELLE et PHIL tiennent chacun une cuillerée de leur beurre. Ils les frappent l'une contre l'autre devant PASCAL qui se recule.


ISABELLE

Chin-chin!


PASCAL BOYER

Aaah!


ISABELLE

Mmm...


PASCAL BOYER

Tout au complet!

Une [mot_etranger=EN]shot[/mot_etranger].

PHIL

Ça goûte le beurre de pinotte.


ISABELLE

Si c'était moi,

je le mangerais au complet.


Un bol rempli de beurre de soya [mot_etranger=EN]wowbutter[/mot_etranger]est présenté.


PASCAL BOYER

Ça sent-tu?


PHIL

Ça sent vraiment l'arachide.


ISABELLE goûte au beurre de soya.


ISABELLE

C'est que je trouve

que ça goûte pas aussi bon.


PHIL goûte au beurre d'arachide.


PHIL

Ça colle!


PASCAL BOYER

Il faut savoir qu'il existe

d'autres alternatives aussi.

Il existe du beurre d'amande,

du beurre de cajou, qui sont,

selon moi, vraiment meilleur

que qu'est-ce qu'on est

en train de faire ici.


Des tranches de pain sont placées devant ISABELLE et devant PHIL.


PASCAL BOYER

On a du avec gluten et

du sans gluten. Ça fait qu'on va

commencer avec le avec gluten.


PASCAL BOYER

Santé!


ISABELLE

Chin-chin!


Chacun prend une bouchée de pain avec gluten.


ISABELLE

Bon, ça goûte le pain.


PHIL

Maintenant, on y va

avec celui-là?


ISABELLE, PHIL et PASCAL prennent chacun un morceau de pain sans gluten.


PHIL

On le sent

un petit peu plus sec.


ISABELLE

Un petit peu moins... mou.


PASCAL BOYER

Oh, mais c'est très bon.

Avoir une bouchée du pain

normal, dit normal, dans la

bouche, c'est comme plus lourd.

Mais ça, on dirait que c'est

comme plus léger, on dirait

plus facile à digérer.


ISABELLE

Non, mais c'est vrai

que c'est plus léger.


PASCAL BOYER

Bon!


Maintenant, c'est au tour de la dégustation de dessert.


PASCAL BOYER

On a deux types de crème glacée

ici qu'on va analyser.


Un bol de crème glacée avec produits laitiers est présenté.


ISABELLE

Santé!


PASCAL BOYER

Yé! Ayez du fun sans moi.


ISABELLE

Hum, hum.


PHIL

Hum, hum!


ISABELLE

Elle est juste parfaite.


PASCAL BOYER

OK, maintenant, c'est le temps

de goûter notre alternative.

Déposez vos bols.


Un bol de crème glacée sans produits laitiers est présenté.


PASCAL BOYER

Fait que ça,

c'est une crème glacée, mais

faite avec du lait de coco.

Mais là, je vous entends déjà

à la maison dire: «Oui, mais

Pascal, une noix de coco, c'est

une noix.» Non, ce n'est pas

une noix. C'est un fruit.

C'est considéré un fruit.


ISABELLE

Moi, je sais déjà

que j'aimerais pas ça.


PASCAL BOYER

Pourquoi?


ISABELLE

Parce que j'aime pas

la noix de coco.


PHIL

Ah! Vous êtes difficiles!


PASCAL BOYER

(mot_etranger=EN)

Check[/mot_etranger] l'autre qui

aime pas le fromage!


PHIL

Bien oui!


ISABELLE, PHIL et PASCAL parlent tous en même temps de manière indistincte.


Un membre de l'équipe technique intervient en utilisant une claquette pour signifier qu'ils vont reprendre.


ISABELLE, PHIL et PASCAL goûtent à la crème glacée sans produits laitiers.


PHIL

Moi, là-dessus, je suis désolé,

mais je trouve ça encore

meilleur que l'autre. Au lieu

de juste avoir une saveur

de chocolat, t'as comme...

Tu sens qu'il y a un mélange

d'ingrédients. Ah non,

c'est bien meilleur.


PASCAL BOYER

C'est doux, c'est doux.

Moi, je prendrais un bain de ça.

Mais là, il va falloir qu'on

arrête de manger parce qu'on a

un dessert qui nous attend.


ISABELLE

Et ça, c'était quoi, ça?


PASCAL BOYER

Le prédessert.


Des morceaux de gâteau au chocolat se trouvent sur la table devant eux.


PASCAL BOYER

Il existe des options qui sont très

savoureuses, pour vrai.

Mais c'est vraiment possible

de manger exactement la même

affaire que tout le monde

d'autre tout en respectant

ta diète, absolument.


PHIL

Es-tu heureux, toi, Pascal?


PASCAL BOYER

(Chuchotant)

Oui.

(Parlant normalement)

Oui, très heureux.


Intertitre :
#Éviterlamort


FRANCESCA est devant le Pavillon Guindon, à côté d'une affiche sur laquelle on peut lire «Médecine Sciences de la santé».


FRANCESCA MERENTIÉ

Moi, j'aime ça être originale.


Des photos des différents styles de FRANCESCA sont présentées. Ensuite l'adresse suivante apparaît:@francescamerentiertv.


FRANCESCA MERENTIÉ

J'ai une façon assez

particulière de m'habiller,

de me coiffer et pourquoi

ne pas penser d'avance

à comment disposer

de mon corps après ma mort?

On va découvrir trois façons

originales de disposer

de son corps après la mort

et, pour commencer, on s'en va

à l'Université d'Ottawa.


Texte narratif :
#1 Donner son corps à la science


Texte informatif :
Des modèles en plastique seront utilisés par respect pour ceux qui ont donné leur corps à la science.


FRANCESCA est dans un laboratoire avec le professeur ALIREZA, directeur d'anatomie.


FRANCESCA MERENTIÉ

Et c'est ici que ça se passe

dans le labo d'anatomie,

avec Professeur Alireza.

Il y a des jeunes qui nous

écoutent et qui voudraient

peut-être devenir comme vous,

médecins. Est-ce qu'ils sont

obligés de pratiquer sur

des vrais corps pour ça?


PROFESSEUR ALIREZA

S'ils ont la chance de

pratiquer sur de vrais corps,

je leur conseille de le faire.

Ça aide beaucoup, parce que les

corps humains ont des variations

différentes. Par exemple, une

artère, un nerf ou une veine,

ils ont différentes textures.


Une chercheure en laboratoire étudie un cœur en plastique en retirant une paroi.


PROFESSEUR ALIREZA

Et de l'autre côté, la réaction

provoquée d'être en présence de

quelqu'un qui a donné son corps,

c'est comme s'ils voyaient

leur premier patient.


FRANCESCA MERENTIÉ

Quand vous avez complètement

fini, qu'est-ce que vous

allez en faire après?


PROFESSEUR ALIREZA

Le corps est incinéré

et enterré au cimetière.

Chaque année, au mois de juin,

les étudiants de médecine,

les professeurs, les médecins et

tout ça, ils vont au cimetière

avec les familles des gens

qui ont donné leur corps

pour les remercier.


Des photos de l'une de ces rencontres défilent.


FRANCESCA rencontre ensuite CLAUDINE PEABODY, coordonnatrice des dons du corps.


FRANCESCA MERENTIÉ

Claudine est coordonnatrice

des dons du corps à la science

à l'Université d'Ottawa.

Est-ce que vous acceptez tous

les corps qu'on vous propose?


CLAUDINE PEABODY

Malheureusement, non. Donc, il

y a certaines conditions où on

ne peut pas recevoir de corps.

Comme quelqu'un qui aurait eu

une autopsie, quelqu'un qui

aurait une maladie contagieuse,

et la personne doit avoir

au moins 16 ans.


Texte narratif :
#2 L'aquamation


FRANCESCA est assise à un bureau.


FRANCESCA MERENTIÉ

Il existe aussi un procédé

moins connu et écologique:

l'aquamation qui consiste

en fait à glisser la dépouille

dans une solution alcaline

d'eau mélangée à du sodium

et du potassium.


Une animation illustre ce procédé.


FRANCESCA MERENTIÉ

Les tissus sont entièrement

dissous. Il ne reste que les os

qui sont ensuite réduits en

poudre et envoyés à la famille.

L'aquamation n'émet aucun gaz

carbonique dans l'atmosphère.


Texte narratif :
#3 Les urnes biodégradables


FRANCESCA MERENTIÉ

Il existe aussi une autre façon

écologique de disposer de son

corps: les urnes biodégradables.


FRANCESCA rencontre à l'extérieur CHANTAL MAXWELL, fondatrice de la compagnie «The Living Urn» Canada.


FRANCESCA MERENTIÉ

(S'adressant au public de l'émission)

Chantal est fondatrice de

l'entreprise «The Living Urn», la

seule entreprise au Canada qui

offre des urnes biodégradables.

(S'adressant à CHANTAL)

Si je meurs et que je choisis

de devenir un arbre, c'est

comme avoir une deuxième vie.


En animation, une petite plante est plantée dans une urne biodégradable qui est elle-même insérée dans le sol. L'animation représente le procédé de dégradation de l'urne et de la plante qui pousse.


CHANTAL MAXWELL

Oui, c'est ça. C'est très

écologique parce que ça se

dégrade dans la terre et

c'est qu'il n'y a pas vraiment

grand-chose qui va rester.

Alors, c'est un arbre qui

va aider, mais c'est tout.


FRANCESCA MERENTIÉ

Ça a l'air de quoi,

en fait, des urnes

biodégradables, Chantal?


CHANTAL présente une urne biodégradable à FRANCESCA.


CHANTAL MAXWELL

Alors, l'urne biodégradable,

ça s'en vient avec un étui

de bambou. Et en dedans,

il y a l'urne biodégradable.

Tu vas juste ajouter

les cendres, notre agent

de neutralisation, le sol et l'arbre.

Je pense qu'il y a plusieurs

choses que ça offre aux

personnes, si tu es une personne

qui aime aller dehors,

ça offre quelque chose de vivant

et aussi quelque chose qui est

bon pour les générations

qui s'en viennent.


FRANCESCA MERENTIÉ

Il y a du monde qui

choisisse de le planter

en forêt et d'autres,

dans les cimetières.

Est-ce que ça veut dire que,

dans le fond, je pourrais

peut-être avoir

ma grand-maman dans ma cour?


CHANTAL MAXWELL

Il y a des règlements

provinciaux, municipaux, alors

il faut être sûr que tu disposes

le corps de façon légale.


FRANCESCA MERENTIÉ

Genre, il faut que je demande

une autorisation à quelque part.


CHANTAL MAXWELL

Oui, exact.


FRANCESCA MERENTIÉ

(S'adressant au public de l'émission)

Tout compte fait,

pour disposer de mon corps

après ma mort, je choisis l'urne

biodégradable, parce que

devenir un arbre, c'est donner

de l'oxygène à la planète

et, moi, je suis comme

une bouffée d'oxygène!

(Soufflant)

Pff!


Intertitre :
#Repose en paix


PHIL et PL s'abreuvent de chocolat directement à la fontaine de chocolat fondant.


PL CLOUTIER

C'est bon...


KRISTEL les regarde, horrifiée.


KRISTEL DESCARY

OK, les gars, qu'est-ce

que vous faites?


PHIL

Mais là, tu nous avais dit

qu'il fallait sortir

de notre zone de confort.


KRISTEL DESCARY

Hein?


PHIL

On est tellement habitués

d'être propres et de bien se

tenir, il faut qu'on casse ça.


KRISTEL DESCARY

Je vois ça, là...


PL CLOUTIER

Je sais pas pour vous,

mais moi, je me sens déjà

vraiment grandir.


PHIL

Merci de nous avoir ouvert

les yeux, Krystel.


KRISTEL DESCARY

Eh [mot_etranger=EN] boy[/mot_etranger],

les gars, je pense

qu'il va falloir vraiment que

vous songiez à votre testament.


Intertitre :
#Fin


Générique de fermeture

Episodes of FLIP

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season
  • Category Entertainment
  • Category Report

Résultats filtrés par