Universe image FLIP Universe image FLIP

FLIP

FLIP presents funny videos, tutorials, game reviews, parodies, music performances and more! Follow PHILIPPE his fellow YouTubers - on our YT channel. To watch our show, tune in to TFO every thursday at 7 pm.

Official sitefor FLIP
Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Interview - Extraterrestrial Life

Astrophysicist Robert Lamontagne explains what exactly his job entails, but mostly gets a kick out of freaking Phil out with talks of (possible!) life on other planets.



Réalisateur: Emmanuel Nabet
Production year: 2017

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

PHIL marche dans un corridor jaune et blanc. Il s'adresse au public de l'émission.


PHIL

On a tous déjà fait ça,

regarder le ciel en se

demandant: est-ce qu'on est tout

seul dans l'univers? En fait,

l'humanité s'est toujours

demandé ça. Ce qui est drôle,

c'est que de nos jours, il y a

des gens dont c'est le métier

de se poser cette question-là.

Bien aujourd'hui, je vais

essayer d'avoir des réponses

auprès de Robert Lamontagne,

astrophysicien.


PHIL rencontre ROBERT LAMONTAGNE, astrophysicien, au Cosmodôme. Pendant l'entrevue, certaines images viennent agrémenter le propos.


PHIL

Robert, vous êtes un passionné

d'astronomie. D'où vient

cette passion-là?


ROBERT LAMONTAGNE

Ma jeunesse a été bercée

par la conquête à la Lune.

Quand on regardait ça

à la télévision...

On voit Neil Armstrong

qui débarque sur

la Lune et on a 12 ans, c'est ça

qu'on veut faire dans la vie.

C'est le métier le plus cool

du monde, n'est-ce pas?


PHIL

Est-ce que c'est un travail

qui est très solitaire?


ROBERT LAMONTAGNE

La façon de faire

de la science, elle est

très différente de celle qu'on

imaginait et qu'on lisait dans

les livres où on avait le savant

seul dans son petit laboratoire

qui travaille sans parler à

personne. Ce n'est vraiment

plus ça. On explore l'univers,

mais on découvre le monde

en faisant de l'astronomie

parce qu'on se promène

un peu partout

à la surface de la Terre.


Différents télescopes importants dans le monde défilent.


ROBERT LAMONTAGNE

Les télescopes sont dans

des endroits très, très reculés:

sommet de volcan à Hawaï,

cordillère des Andes au Chili...

Et les données qui sont obtenues

par ces instruments deviennent

très rapidement publiques.

Et c'est la beauté

de cette science, n'est-ce pas,

que les informations soient

accessibles à n'importe qui.

On cherche des environnements

qui ressemblent un peu à celui

de la Terre et dans lesquels on

va retrouver les mêmes composés

chimiques qui représentent

une signature de l'activité

biologique. Les vaches, ça rote

et ça pète beaucoup. Bien, c'est

une signature de l'activité

biologique. Si on trouve

une planète lointaine et qu'on

arrive à mesurer la composition

chimique de son atmosphère

et qu'on trouve de l'oxygène,

du méthane, de la vapeur d'eau,

un petit peu de dioxyde

de carbone... C'est pas

une garantie absolue,

mais on aurait là-dedans

une indication très forte

qu'il y a fort probablement

de la vie extraterrestre

sur cette planète.


PHIL

Les affaires d'ovnis, là, les

photos qu'on voit, les vidéos

que les gens publient,

on pense quoi de ça?


ROBERT LAMONTAGNE

Le voyage est fort peu

probable. Même en allant

à la vitesse de la lumière, on

parle d'un voyage qui dure des

dizaines, des centaines, voire

des milliers d'années.


Des images d'astronautes dans la station orbitale défilent.


ROBERT LAMONTAGNE

Si nous, on avait les moyens

de faire ça, est-ce qu'on partirait

pour un voyage de 100 ans

dans l'espace? Sachant

que nous, on arrivera pas.

Le voyage direct n'est pas

une option. Et donc, on pense

que ça ne l'est pas non plus

pour d'éventuelles civilisations

extraterrestres intelligentes.

On a cette image, n'est-ce pas,

qui nous vient des films

de science-fiction. Les séries

comme Star Trek dans laquelle

on a une planète, une

civilisation, une autre planète,

une autre civilisation.

C'est probablement pas

comme ça, la réalité du cosmos.


PHIL

OK...


ROBERT LAMONTAGNE

Il y a probablement de la vie,

il y en a peut-être même

beaucoup, mais ça va

probablement être plus de

la vie sous forme microbienne.


PHIL

Est-ce que c'est envisageable,

à un moment donné, de trouver

une planète habitable

et de s'en aller là-bas?


ROBERT LAMONTAGNE

Bien, dans le système solaire,

non. On espère découvrir des

mondes lointains qui seraient

compatibles avec la vie telle

qu'on la connaît sur Terre.

Mais encore une fois,

le voyage est extrêmement long.

Les meilleurs engins spatiaux

qu'on a construits présentement,

qui voyagent à 60 000,

70 000 km/h, vont mettre

50, 100 000 ans pour atteindre

les étoiles les plus proches.


PHIL

Ça sert à quoi de chercher

une planète habitable si on sait

qu'on pourra pas y aller?


ROBERT LAMONTAGNE

On cherche des mondes

sur lesquels il y aurait de la

vie pour répondre à la question:

sommes-nous seuls dans

le cosmos? Mais aussi

pour mieux se comprendre.


PHIL

Fait que dans le fond,

pour mieux se comprendre,

il faut qu'on aille fouiller

à l'autre bout de l'univers.


ROBERT LAMONTAGNE

Absolument. D'où on vient,

comment la vie s'est développée?

C'est en regardant les autres

qu'on va le comprendre.

Sommes-nous seuls dans le

cosmos? C'est une question qui

est vieille comme l'humanité.

Et en termes de technologie,

la science est sur le point

de donner la réponse à cette

question. Notre génération,

et certainement celle des gens

qui ont 10, 15, 20 ans,

cette génération sera celle qui

aura la réponse à la question:

y a-t-il de la vie ailleurs

dans le cosmos?


PHIL

Je capote! Je capote!

On dirait que je viens

comme de tout comprendre.

Merci beaucoup.

Merci énormément.

Episodes of FLIP

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age
  • Category Season
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Report

Résultats filtrés par