Universe image Highlights Universe image Highlights

Highlights

Fun, informative vignettes about Ontario and the Francophones that have made their mark throughout the years.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Pioneer and Healer

It is said that Azilda Bélanger could stop toothaches just by touching a person´s mouth… and that she could stop the blood flowing from a wound. Azilda, a mother of 12, was one of the first white women to settle in Rayside, a village located between Chelmsford and Sudbury. In fact, the village bears her name today.



Production year: 2016

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Titre :
Les meilleurs moments Images et visages de l'Ontario français Pionnière et guérisseuse


FABIENNE LABBÉ et PATRICK ROMANGO discutent.


FABIENNE LABBÉ

Quand Azilda Bélanger est née

en 1863, à Saint-André-Avellin

au Québec, elle pesait juste

4 lb!


PATRICK ROMANGO

C'est pas beaucoup, ça!


FABIENNE LABBÉ

Je sais! C'est pour ça

que ses parents la font

baptiser immédiatement

après sa naissance.


PATRICK ROMANGO

Ils pensaient qu'elle

ne survivrait pas?


FABIENNE LABBÉ

Exactement. Le prêtre vient

et lui donne une bénédiction

spéciale.


PATRICK ROMANGO

Et puis?


Des photos et des animations illustrent le propos en alternance avec les apparitions brèves de FABIENNE et PATRICK qui s'adressent au public de l'émission.


FABIENNE LABBÉ

Azilda a survécu!

À l'âge de 7 ans, ses parents

l'amènent faire un pèlerinage

de sept églises avec ce même

curé. Et puis à ce moment-là,

Azilda aurait senti en elle

un don de guérison.


PATRICK ROMANGO

Elle pouvait guérir

les malades?


FABIENNE LABBÉ

Apparemment que oui! Plus tard,

après qu'elle se marie, Azilda

s'installe dans le nord

de l'Ontario dans un petit

village qui s'appelle Rayside.


PATRICK ROMANGO

C'est où, ça, Rayside?


FABIENNE LABBÉ

Entre Chelmsford et Sudbury.


PATRICK ROMANGO

À cette époque-là, la vie

dans le Nord est loin d'être

facile. Les hivers sont froids;

les étés, il y a plein

de maringouins et des

mouches noires.


FABIENNE LABBÉ

Mais Azilda, c'est une femme

forte! Petit à petit,

sa famille s'agrandit.

Elle élève quatre filles et sept

garçons. Leur ferme s'agrandit

aussi et devient très prospère.

Il y a des poules, des vaches,

des cochons puis des moutons.


PATRICK ROMANGO

Et son don de guérison

dans tout ça?


FABIENNE LABBÉ

Bien, comme il n'y avait pas

de médecin dans la région,

le village a recours

À ses talents. Azilda connaît

très bien les herbes médicinales

et s'en sert pour soigner

les malades.


PATRICK ROMANGO

Et qu'est-ce qu'elle fabrique?


FABIENNE LABBÉ

Toutes sortes de choses.

Par exemple, avec de l'écorce

bouillie, elle fabrique un jus

qui fait baisser la fièvre.


PATRICK ROMANGO

Savais-tu que pour soigner

la coqueluche, Azilda préparait

une tisane avec le fumier

de mouton? Chose certaine:

ça ne devait pas goûter

le chocolat chaud.


FABIENNE LABBÉ

On dit qu'elle pouvait aussi

arrêter le sang de couler

d'une blessure et qu'elle

pouvait arrêter les maux

de dents simplement en touchant

la bouche des gens. On l'a donc

surnommée "la dame

qui guérissait".


PATRICK ROMANGO

Puis, en 1900, le village

de Rayside a été renommé

"Azilda" pour honorer

la contribution importante

de cette pionnière.


FABIENNE LABBÉ

Aujourd'hui, ce village

fait partie de la région

du Grand Sudbury.


Générique de fermeture

Episodes of Highlights