Universe image Jam Universe image Jam

Jam

JAM features a group of young artists from the next generation of Franco-Ontarian singer-songwriters. Hosted by Patrick Groulx, JAM is part road trip, part musical bootcamp and mentorship program for up-and-coming musicians as they work and play their way to their first big onstage gig at Montreal's FrancoFolies.

Official sitefor Jam
Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Together at Last

Participants have come from all over the country to finally meet up in Montreal, where they also meet their producer.



Production year: 2016

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

PATRICK GROULX marche dans une rue, croisant des participants de l'émission.


VOIX DE PATRICK GROULX

Maudit que j'aime ça Montréal

en été. Tout le monde est beau,

tout le monde est fin. Tu te

promènes sur la rue pis tu

croises toujours du monde que

tu connais. Hé, c'est Roxane et

Rosalie, ça. Ben voyons, il y

en... il y en a une qui vient

de la Rive-Sud de Montréal, pis

l'autre, de Saint-Tite. C'est

bizarre que je les croise ici.

Hein? Geneviève et JC? Ils

viennent d'Ottawa, eux autres.

Ah, mais peut-être qu'ils se

sont croisés dans l'autobus pis

ils ont décidé d'aller se

promener ensemble. Ha! Hein?

Ça, par exemple, c'est un peu

bizarre. Les 2 filles viennent

du Nouveau-Brunswick, mais de

les voir ici en même temps,

c'est spécial. Mais ça se peut.

Hé, j'aime ben les hasards, mais

Sympa vient d'Edmonton. Veux-tu

ben me dire qu'est-ce qu'il fait

là? Sur la même rue en même

temps que tous les participants

de JAM?

Ah, non, non, non! Ah

non! Je suis pas en train de

faire le cauchemar où c'est les

FrancoFolies dans 3 jours, pis

au lieu de pratiquer, je fais

juste me promener dans la rue...

en jupe?


PATRICK se met à courir, effrayé, vêtu d'une jupe de femme.


Générique d'ouverture


Texte narratif: Ottawa, ON Saint-Louis-de-Kent, NB Edmonton, AB Saint-Lin, QC Caraquet, NB Saint-Tite, QC Saint-Pascal-Baylon, ON


Fin générique d'ouverture


PATRICK est au centre d'une place publique, près d'une scène de spectacle. PATRICK attend les participants de l'émission.


PATRICK GROULX

Voyons! C'est ben long!

(S'adressant au public de l'émission)

Je vais aller

leur dire qu'ils se dépêchent.


PATRICK rejoint les participants.


PATRICK GROULX

Dépêchez-vous, je vous attends

là-bas.


PATRICK se sauve en courant. Les participants rejoignent PATRICK au centre de la place publique.


PATRICK GROULX

Hé! Comment ça va, les jammeux,

jammeuses? Ça va bien,

vous autres?


TOUS

Ouais!


PATRICK GROULX

Yeah!

On a un beau programme

pour vous aujourd'hui. Un peu

plus tard, vous allez rencontrer

Edgar Bori, qui est le metteur

en scène du spectacle. Et après

ça, dès demain matin, on va

pratiquer. Mais là, par contre,

demain soir... on va

encore pratiquer.

On va se lever tôt, après-

demain, on va pratiquer ben

tranquille. Et là, en après-

midi, s'il fait beau, et

seulement s'il fait beau,

on va pratiquer.


TOUS

Ouais! Ha, ha!


PATRICK GROULX

Mais là, dimanche, par contre,

il y a le spectacle. Fait que

là, on va prendre notre temps,

on va relaxer, on va en profiter

pour pratiquer un petit peu...


Les participants s'esclaffent.


JOSÉE

Pour faire un peu changement.


PATRICK GROULX

Pis ensuite de ça, à la fin de

cette journée-là, et après le

spectacle, on...


ROXANE

On va pratiquer!


PATRICK GROULX

Non, on va se reposer, le

spectacle est fini. Ouais. Mais

là, par contre, maintenant,

on va...


GENEVIÈVE

Pratiquer!


PATRICK GROULX

... rencontrer Bori, le

metteur en scène. Vous allez

y aller tout de suite.

Honnêtement, c'est vrai qu'on va

pratiquer. C'est vrai que vous

allez travailler fort parce

que... faut mériter cette place-

là, hein. De pouvoir faire un

show devant un public, c'est un

privilège. Alors, vous allez

monter un super beau

show. Vous avez 3 jours

pour le faire.

Trois jours, c'est 259 200

secondes. Alors, je vous laisse

y aller. Allez rencontrer Bori,

pis moi, je vais commencer le

décompte. Amusez-vous!


Les participants quittent.


PATRICK GROULX

259 200,

259 199, 259 198,

259 197, 259 196,

259 195.

(S'adressant au public de l'émission)

Ben non, on va

aller rencontrer Bori.

Yeah!


Transition


PATRICK et les participants marchent dans une rue. Tous entrent dans un immeuble.


PATRICK GROULX

Come on, gang! Yeah, alright!

C'est bon. C'est bon, c'est bon,

c'est bon.


PATRICK et les participants rejoignent EDGAR BORI dans un local de répétition.


PATRICK GROULX

Ah ben!


EDGAR BORI

Ah ben!


PATRICK GROULX (Narrateur)

(S'adressant au public de l'émission)

Mesdames et messieurs, voici

Edgar Bori. Auteur, compositeur,

interprète, metteur en scène,

Bori travaille avec l'équipe de

JAM depuis la première saison.

On le reconnaît à son plumage

coloré et à son cri

si distinctif.


EDGAR fait des vocalises, entouré des participants.


PATRICK GROULX (Narrateur)

(S'adressant au public de l'émission)

Ensemble, apprenons à mieux

le connaître.


PATRICK GROULX

Bori, ça fait 5 ans qu'on se

connaît, mais j'ai l'impression

qu'on se connaît pas beaucoup.

Tu sais que j'ai posé, moi,

beaucoup de questions aux

jammeux, jammeuses pour

apprendre à les connaître, alors

je vais te poser à toi aussi des

questions en rafale. Les mêmes

que je leur ai posées.

Es-tu prêt?


EDGAR BORI

Euh, attends une minute,

là. Oui.


PATRICK GROULX

Tu peux écouter juste une

chanson pour le restant de ta

vie, c'est laquelle?


EDGAR BORI

Euh... hum-hum. Aucune idée.


PATRICK GROULX

C'est une très bonne chanson,

ça, d'ailleurs. Oui.


EDGAR BORI

Très, très bonne.


PATRICK GROULX

Je te paie un billet de

spectacle pour aller voir

n'importe qui, n'importe où dans

le monde. Ça coûte ce que tu

veux. Tu vas voir qui?


EDGAR BORI

Yvon Deschamps.


PATRICK GROULX

Yvon Deschamps? Wow! Est-ce

qu'il y a un artiste que t'es

gêné d'aimer?


EDGAR BORI

Ginette Reno.


PATRICK GROULX

Es-tu plus disque ou chanson?


EDGAR BORI

Ça, c'est comme si tu me

demandais: es-tu plus... aimes-

tu plus être en hiver que... à

la campagne? Je suis pas capable

de répondre à ça.


PATRICK GROULX

Non, t'es pas capable de

répondre à ça. OK. Paroles

ou musique?


EDGAR BORI

Euh, les deux.


PATRICK GROULX

Jazz ou opéra?


EDGAR BORI

Les deux.


PATRICK GROULX

Chapeau de cowboy

ou casquette?


EDGAR BORI

Les trois.


PATRICK s'esclaffe.


EDGAR BORI

Je suis ouvert. Je veux dire...


PATRICK GROULX

Ah oui, t'es comme ça.


EDGAR BORI

Moi, tout, j'aime tout.


PATRICK GROULX

OK, parfait. Ordinateur

ou papier?


EDGAR BORI

Là, je reviens au papier.


PATRICK GROULX

Justin Bieber ou

Justin Timberlake.


EDGAR BORI

Houpelay! Ni un ni l'autre.


PATRICK GROULX

Ni un ni l'autre?


EDGAR BORI

Ha, ha!


PATRICK GROULX

Justin Bieber, Justin

Timberlake ou Justin Trudeau?


EDGAR BORI

Oh!


PATRICK GROULX

Oh...


EDGAR BORI

Trudeau, pas si pire.


PATRICK GROULX

Pas si pire?


EDGAR BORI

Pas si pire, à mon avis.

Ça reste à prouver.


PATRICK GROULX

OK. Justin Trudeau

ou Patrick Groulx?


EDGAR BORI

(S'adressant au public de l'émission)

Patrick Groulx.


PATRICK GROULX

Hé, Bori! T'étais pas obligé

de dire ça, là. T'aurais pu dire

Justin Trudeau.


EDGAR BORI

(S'adressant au public de l'émission)

Je comprends, mais... non.

Pour vrai, c'est Patrick Groulx

parce que ça fait 4 ans, 5 ans

qu'on travaille ensemble une

fois par année. Et puis, c'est

ça, mon jugement a changé sur

lui. Je l'aime profondément.


PATRICK GROULX

"Mon jugement a changé

sur lui"!


PATRICK s'esclaffe.


PATRICK GROULX

Merci beaucoup, Bori! Content

de te revoir. On va se revoir

plus tard.


EDGAR BORI

Oui.


PATRICK GROULX

Moi, je te les laisse.


EDGAR BORI

Oui, on a tout un

show à monter, là.


PATRICK GROULX

Vous allez travailler fort.

Bonne chance, amusez-vous!


PATRICK se retire à l'écart.


EDGAR BORI

OK!


EDGAR donne des indications aux participants pour différents exercices de respiration et d'étirements.


EDGAR BORI

On va commencer juste avec des

petits exercices de rien qui

sont pas essoufflants. Laissez

aller le souffle en se laissant

tomber. Ouf! Avec les jambes

ben droites.


PATRICK se laisse choir au sol.


EDGAR BORI

OK. Pis on essaie de se tenir

sur place. On a notre équilibre.

On change de patte.

On essaie de bien tirer

le petit bébé.


PATRICK fait un mime en compagnie d'un membre de l'équipe de tournage.


EDGAR BORI

Ce que je vous demande de faire,

c'est, un après l'autre, de me

réciter les paroles de

votre chanson.


ROSALIE

Je sais que c'est bizarre,

mais me semble, je te "feel"

à soir.


JEAN-CHRISTOPHE

Une vie entre les mains,

pourquoi s'en faire pour rien?


JOSÉE

Dans peu de temps, il faudra

tourner la page.


VALÉRIE

T'as cassé le gros miroir

de la salle de bain.


ROXANE

Je chie des mélodies avec un

arrière-goût amer qui sonnent

comme si je voulais que le

bonheur me trouve.


PATRICK interrompt les exercices.


PATRICK GROULX

(S'adressant à EDGAR)

Moi, je veux juste vous dire

quelque chose. Excuse-moi de

t'interrompre. Je suis pas

gentil, hein? Hum... Là, tout

le monde a chanté son petit bout

de chanson. C'est ben important,

là, dans les prochains jours,

d'écouter les paroles des

autres. Je veux juste dire ça.

Regardez-moi, là. C'est

important juste d'écouter les

paroles des autres, pis de...

Vous comprenez ce que je

veux dire?


ROXANE

Ouais.


PATRICK GROULX

C'est important. Ah, mais je

dis ça de même, là. Faut juste,

des fois, quand quelqu'un

fredonne sa chanson, juste

écouter. Tu sais, voir...

OK? OK.


EDGAR BORI

Est-ce que j'ai manqué

quelqu'un qui écoutait

pas, moi, là?


PATRICK GROULX

Non, non, non, c'est pas ça

que je dis. Je dis juste que,

on sait pas, des fois peut-être

qu'on va avoir besoin de ça. Tu

sais, des fois, t'as... t'as un

pneu de secours, mais tu fais

pas de flat.

Mais t'as un pneu

de secours.


EDGAR BORI

Oui, c'est ça.


PATRICK GROULX

Fait que si tu fais un

flat, t'es prêt. Fait que... On va

essayer de pas faire de

flat.


EDGAR BORI

On va essayer d'être

prêts aussi.


PATRICK GROULX

Oui!


EDGAR donne des exercices de diction aux participants. Chacun a un crayon dans la bouche.


EDGAR BORI

Les coins, les commissures

des lèvres.


SYMPA

(Lisant)

À ses yeux comme

à des étoiles...


JOSÉE

Je resterai la même dans

ce monde brisé.


VALÉRIE

C'est le karma, c'est

ton karma.


GENEVIÈVE

On pense à l'amour quand on

s'allonge. On se partage nos

airs de musique.


PATRICK interrompt les exercices.


PATRICK GROULX

Euh, Bori, excuse-moi.


EDGAR BORI

Oui?


PATRICK GROULX

Je voudrais juste parler

aux téléspectateurs. Juste

2 secondes, ça sera pas long.

(S'adressant au public de l'émission)

Vous savez qu'à chaque année

quand on fait un spectacles aux

FrancoFolies de Montréal, à la

fin du show,

il y a des jammeux

qui font une chanson ensemble.

Ben, il y a quelques semaines,

on a demandé à nos jammeux,

jammeuses derrière d'apprendre

la chanson Les coloriés d'Alex

Nevsky. Alors, on veut savoir

s'ils l'ont bien appris, s'ils

ont fait leurs devoirs. N'est-ce

pas?

(S'adressant à EDGAR)

Alors, Bori, tu vas

travailler cette chanson-là

avec eux.


EDGAR BORI

Absolument.


TOUS

(Chantant)

♪ Il faut se co-o-o-o-lorier ♪

♪ Il faut se co-o-o-o-lorier ♪


Transition


PATRICK et les participants sont au milieu d'un terrain de soccer intérieur.


PATRICK GROULX

Savez-vous on est où ici?


VALÉRIE ET ROSALIE

Non.


PATRICK GROULX

Non?


GENEVIÈVE

Non.


PATRICK GROULX

Savez-vous ce qu'on

va faire ici?


VALÉRIE

Non.


PATRICK GROULX

Alors, on va jouer au soccer

bulle. Savez-vous c'est quoi,

ça, le soccer bulle? C'est

pareil comme le soccer, sauf que

vous êtes comme dans des grosses

bulles, pis faut que vous vous

rentreriez dedans.

Pis c'est pas supposé faire mal.

Là, il y a quelques mots

importants ici. Comme, genre,

"supposé". Il y a aussi "faire

mal", pis il y a "soccer". En

tout cas, vous comprenez le

principe, là. Alors, essayez de

pas vous faire mal. On va faire

des équipes de 4 joueurs par

équipe. Sauf que là, vous êtes

1, 2, 3, 4, 5, 6, 7. Il manque

un joueur. Qu'est-ce qu'on va

faire? Il manque un joueur!


ROXANE

Il est tellement coquin!


PATRICK GROULX

Ah, OK d'abord! Je vais jouer

avec vous autres.


SYMPA

Yeah!


PATRICK GROULX

C'est le temps de jouer

au soccer bulle!


Les participants se mettent à jouer. Chaque participant porte une combinaison gonflable en forme de bulle.


PATRICK GROULX

Bon match! Oh! Allez,

va en avant, vite!

Attention, attention!

Ah! Le but!

OK,

let's go,

on monte, gang!

On monte! Monte, monte!


ROXANE

Ah!


JOSÉE

Ah!


PATRICK GROULX

Ah, le but!


SYMPA

Yeah!


PATRICK GROULX

C'est beau! Le but,

yeah!


GENEVIÈVE

Yeah!


PATRICK GROULX

Bravo!

(S'adressant au public de l'émission)

Il reste 2 minutes de jeu.


ROXANE

Ah!


PATRICK GROULX

Come on,

allez-y! C'est

beau, Roxane!


ROXANE

Oh!


PATRICK GROULX

Oh yeah,

Roxane!


ROXANE

Ha, ha!


PATRICK GROULX

Et le but!

Attention, attention!


PARTICIPANT

Vas-y, vas-y! Ah!


PARTICIPANT 1

Non!


PATRICK GROULX

On y va.

OK! On y va!

Vas-y! Ah!

Ah non!


ROSALIE

Wou-hou!


PATRICK GROULX

OK, on a fini! Yé!


Les participants retirent leurs combinaisons à bulles.


PATRICK GROULX

Hé, bravo, tout le monde! On

s'applaudit. Ç'a bien été quand

même. Euh, on a des gagnants,

ç'a l'air. Bravo!


SYMPA

Yeah!


PATRICK GROULX

Mais l'équipe des perdants...

on vous oublie pas. Vous allez

pouvoir, dès maintenant, vous

reposer. La journée est

terminée, vous pouvez aller vous

coucher. Merci beaucoup. Merci!

Ouais, c'est bon.


GENEVIÈVE

C'est parce que t'étais dans

l'équipe.


PATRICK GROULX

Non, mais attendez minute,

les... les perdants. Non, mais

les gagnants aussi... vous

pouvez aller vous coucher.

Bravo, vous avez bien travaillé,

tout le monde. C'est bon. Bravo!


Les participants s'apprêtent à quitter le terrain.


PATRICK GROULX

Euh, attendez! Avant, peut-être

qu'on pourrait... Non, allez

vous coucher. C'est bon. Hé,

bravo, l'équipe! Non, non,

sérieusement, je vous niaise,

là. On... Non, allez-y, allez

vous coucher.

Pis arrivez pas en retard demain

matin! Très important: 8h00

demain matin. J'aimerais mieux

être dans l'équipe des perdants

que d'arriver en retard demain.

Wou-hou!

(S'adressant au public de l'émission)

Ils savent tellement pas ce

qui les attend, là. Ha, ha, ha!


Plus tard dans la nuit, PATRICK s'adresse au public de l'émission, dans le noir presque complet.


PATRICK GROULX

Ah, excusez-moi, tout le monde.

Il est 2h00 du matin, nos

jammeux dorment dur depuis

longtemps. On a la clé de leur

chambre, des pétards à mèches,

2 bébés crocodiles. Vous savez

ce qu'on va faire, hein? Rien!

Pensez-vous vraiment qu'on va

les réveiller? Non, on fera pas

ça. Pourquoi? Parce qu'on

est gentils.

Je peux pas croire que vous

pensiez qu'on allait les

réveiller en plein milieu

de la nuit.

Ça en dit gros sur vous autres,

hein. Penser faire une affaire

de même.

Vous devriez avoir honte.

C'est gênant.

T'es encore là? J'ai fini,

là. Hue! Pfft!


Transition


PATRICK reçoit les participants dans un parc à flanc de montagne. PATRICK est accompagné de LAURA LANGLOIS, professeure de yoga et de hula hoop.


PATRICK GROULX

Bonjour, les jeunes!


TOUS

Bonjour!


PATRICK GROULX

Bon matin!


JEAN-CHRISTOPHE

Bon matin!


PATRICK GROULX

Comment ça va? Vous avez

bien dormi?


TOUS

Ouais!


PATRICK GROULX

Ouais? Aujourd'hui, vous savez

qu'on a une grosse, grosse

journée, hein? Parce que, je

sais pas si je vous l'ai déjà

dit, mais on va...


ROSALIE

Pratiquer.


PATRICK GROULX

... pratiquer. Exact. Et c'est

important que vous vous

sentiez... détendus, relaxes, en

harmonie avec la nature. Alors,

je veux vous présenter quelqu'un

qui est extraordinaire. C'est la

meilleure au monde, hein? C'est

ça qu'on m'a dit.


LAURA

Oui, c'est vrai.


PATRICK GROULX

En yoga et en hula hoop.

Laura, ça va bien?


LAURA

Oui, ça va très bien.


PATRICK GROULX

Ouais? Toi, tu donnes

des cours de yoga, t'es une

professionnelle de yoga et de

hula hoop.


LAURA

Ben, en fait, surtout

de hula hoop.


PATRICK GROULX

Surtout de hula hoop. Et le

hula... le hula... le loop. Le

hula hoop, ça détend, ça?


LAURA

Oui.


PATRICK GROULX

C'est bon pour la détente,

pour relaxer, pour...?


LAURA

Oui, pis pour s'amuser aussi.

Fait que le... le fait de rire

un peu avant une bonne journée

de travail, ça va vous

aider aussi.


PATRICK GROULX

Parce que, toi, Laura, tu sais

déjà que tu vas rire de nous.


LAURA

Ouais.


PATRICK GROULX

Ouais. Elle dit oui!


LAURA

C'est la partie intéressante

de mon travail.


PATRICK GROULX

OK. Bon, ben à toi, Laura.

On te suit. Hé, hé!


Chaque participant fait tourner un hula hoop autour de sa taille, suivant ensuite les instructions de LAURA.


LAURA

Quand le cerceau passe sur

votre ventre, poussez vers

l'avant.


PATRICK GROULX

Tabarouette! Je suis

impressionné! "Checke"

ça comment je vais vite!


LAURA

Wow!


PATRICK GROULX

Hé, je suis bon dans tout!


LAURA

Toi aussi, ça marche bien.


PATRICK GROULX

Je pensais pas que j'étais

bon là-dedans.


SYMPA

Fatigant!


PATRICK GROULX

Je me pars une carrière.

Je vais faire du hula hoop

dès maintenant!

Lâche-le pas, JC! Lâche-le pas!


JEAN-CHRISTOPHE

Je l'ai! Il reste là.


PATRICK GROULX

Hé, regardez!


JEAN-CHRISTOPHE

Il reste là.


PATRICK GROULX

Bouge tout seul.


JEAN-CHRISTOPHE

Il est collé. Ça marche.


Le hula hoop tombe par terre.


JEAN-CHRISTOPHE

Je me sentais bien pour, comme,

un instant.


LAURA fait tourner un hula hoop autour de son cou.


LAURA

Entre un bras, l'autre,

reviens à la taille.

Et voilà!


PATRICK GROULX

Moi, je pense que j'ai brisé

ma pomme d'Adam. Ça se peut, ça?


LAURA

Excellent!

Ben, merci, tout le monde.


PATRICK GROULX

Hé, merci à toi, Laura! Bravo!


LAURA

Ça fait plaisir.


PATRICK GROULX

(S'adressant aux participants)

Venez me voir ici, rapprochez-

vous un peu. Vous êtes prêts à

commencer votre journée?


SYMPA

Ouais.


PATRICK GROULX

Vous avez une belle grosse

journée encore aujourd'hui parce

que vous allez pratiquer, vous

allez travailler énormément.

Vous allez travailler à

l'intérieur aujourd'hui. Alors,

là, c'est votre dernière chance

d'être dehors et de prendre une

grande respiration. On y va?

Gardez-la.

Jusqu'à ce que vous soyez bleus.


Les participants relâchent leur souffle.


PATRICK GROULX

Bon! Alors, vous allez aller

pratiquer. Bonne journée, tout

le monde, et oubliez pas,

écoutez bien les chansons des

autres. Je dis ça de même, là.

Alright!

(S'adressant à un membre de l'équipe de tournage)

Nous, on va au spa,

hein? Ça marche encore, ça? OK.


Transition


Les participants rejoignent EDGAR BORI sur la scène d'une salle de concert. Des musiciens prennent place sur la scène.


EDGAR BORI

(S'adressant aux participants)

Bon matin, tout le monde!

Bon, ben bonjour, tout le monde.

Alors, voilà le... le grand chef

de cette tribu qui s'appelle

les Bas Blancs, c'est

Sébastien Daigle.


SÉBASTIEN

C'est moi, ça!


EDGAR BORI

Sébastien, lui, quand vous

avez quelque chose qui marche

pas, pis que, elle, elle joue

pas comme il faut pis que le

batteur joue trop fort, vous lui

parlez à lui. Vous regardez pas

les autres. Surtout pas.


SÉBASTIEN

Sinon, on tape les fesses.


EDGAR BORI

Surtout pas, il y a pas de

complicité avec eux autres, vous

avez pas le droit. Mais donc,

Sébastien... Et là, Sébastien,

tu peux peut-être nous présenter

tes 3... tes 3 autres sbires.


SÉBASTIEN présente ANDRÉA BÉLANGER, MAXIME GAUDREAULT, batteur, et GRÉGOIRE PAINCHAUD, multi-instrumentiste, aux participants de l'émission.


SÉBASTIEN

Ben c'est ça, c'est votre

première fois. À la basse, ici,

j'ai Andréa Bélanger.


EDGAR BORI

Andréa Bélanger.


SÉBASTIEN

Maxime Gaudreault. Lui est

bizarre, faut pas s'approcher

trop. Grégoire Painchaud.


GRÉGOIRE

Salut, tout le monde! Salut.


EDGAR BORI

On va passer à Sympa.


À tour de rôle, SYMPA, JOSÉE, ROXANE et GENEVIÈVE montent sur scène pour répéter une chanson. Les musiciens accompagnent les participants. EDGAR donne des instructions aux participants après chaque chanson.


SYMPA

(Chantant)

♪ À ses yeux comme à des

♪ étoiles, s'accroche une simple

♪ éternité. La terre se couvre

de son blanc voile... ♪


EDGAR BORI

(S'adressant à SYMPA)

Quand l'orchestre embarque

et puis que ça lève, pour

l'instant, on va replacer des

petites affaires, on va mettre

des couleurs. Mais il faut

vraiment qu'on t'entende, alors

je vais juste replacer le micro

à la bonne hauteur. Peut-être

qu'il était un peu bas aussi.

J'aime autant te le mettre un

peu plus haut peut-être pour que

tu lèves le cou. Euh... quand

t'es comme ça, la voix sort

mieux que si c'est comme ça.


JOSÉE

​[Chantant]

♪ Je resterai la même en ce

♪ monde de préjugés. Tout ça

parce que je t'ai à mes côtés. ♪


EDGAR BORI

(S'adressant à JOSÉE)

Quand tu parles au monde, tu

me parles à moi ou à ton chum.

Euh, t'es moins large.


JOSÉE

OK.


EDGAR BORI

Sois... Parle comme t'es

naturellement. Plus... plus

consciente. Parle à une

personne, OK?


JOSÉE

OK. Hum, hum.


EDGAR BORI

T'es heureuse? Tout va bien?


JOSÉE

Oui! Oui, c'est

super.


ROXANE

(Chantant)

♪ Je ne suis plus capable de

♪ jouer de la "guit". Je suis

♪ écoeurée de la musique. J'ai

♪ le blues du musicien qui a un

♪ esti de gros mal de main. Non,

♪ je ne suis plus capable de me

lever la nuit. ♪


ROXANE s'entretient avec EDGAR et TECHNICIEN.


ROXANE

Je sais pas quoi faire comme...


EDGAR BORI

Si tu sais pas quoi faire, tu

le laisses là pis tu t'accroches

après. On est là pour essayer.


TECHNICIEN

Ça, ça s'enlève, là.


ROXANE

Ouais, mais un coup que je

l'ai dans mes mains, je me sens

comme à

La Fureur

pis là, je

deviens bizarre.


GENEVIÈVE

(Chantant)

♪ Il est dedans le même rêve.

♪ On se retrouve ensemble à la

♪ sève. On se partage nos airs

♪ de musique. On est, de nos

vies, fanatiques. ♪


EDGAR BORI

(S'adressant à GENEVIÈVE)

Là, là, tu l'as. Tu te

promènes un peu n'importe où pis

c'est correct. Tu dis: "Ah, il

m'a dit de sourire, je souris."

Pis ça... mais ça marche. Mais

un moment donné, c'est tellement

plus extraordinaire de voir la

fille qui est emballée par ça.

Il y a rien de dangereux là-

dedans, là.


Transition


PATRICK s'adresse aux participants près d'une petite piscine munie d'un tremplin.


PATRICK GROULX

Là, les jammeux, jammeuses,

on est rendus à un bout sérieux

dans l'émission. Je voudrais

m'excuser profondément. Je sais

que j'ai pas toujours été fin

avec vous autres cette année.

Je vous ai donné des défis de

concentration. Est-ce que vous

vous en souvenez?


SYMPA

Oui.


PATRICK GROULX

Vous aviez 5 minutes pour nous

écrire une chanson. Valérie, je

t'ai lancé des ballounes d'eau.

Tu t'en souviens, hein?


VALÉRIE

Ouais.


PATRICK GROULX

JC, je t'ai tiré dessus.


JEAN-CHRISTOPHE

Ouais, avec un...


PATRICK GROULX

... fusil à peinture.

Tu t'en souviens?


JEAN-CHRISTOPHE

Ah, très bien.


PATRICK GROULX

Non, mais je voudrais

m'excuser, et pour ce faire,

je vais me donner un défi

concentration à moi qui va vous

faire plaisir, je pense.

(Pointant le tremplin)

Alors,

je vais m'asseoir là avec une

guitare, pareil comme vous

autres, avec un morceau de

papier. Et je vais avoir

5 minutes pour écrire paroles,

musique, refrain, aller le plus

loin possible. Et pendant ce

temps-là, à tour de rôle, vous

allez prendre des balles, les

balles sont ici. Vous allez

pouvoir en avoir, il y en a

trois. À tour de rôle, vous

allez essayer de me faire

tomber. Est-ce qu'après ça,

on est quittes?


TOUS

Ouais.


PATRICK GROULX

Oui?


SYMPA

Oui, oui.


PATRICK GROULX

Parfait. Là, ça va prendre

un thème. Je vous donnais des

thèmes. Qui veut me donner un

thème, là, qui a rapport un peu

à ça?


JOSÉE

Les frissons.


PATRICK GROULX

Les frissons? OK.

Les frissons, j'en ai déjà,

hein. C'est l'été, il a l'air

de faire chaud, mais il fait

combien aujourd'hui? 8 ?


SYMPA

8.


PATRICK GROULX

Genre pis il vente. Fait que

c'est parfait. OK. Alors, tiens,

je vous laisse les balles. Moi,

je prends la guitare.

Un calepin. OK, je... je

comprends comment vous vous

sentez quand on vous fait faire

ça. OK! On commence ça.


PATRICK s'installe sur le tremplin de la piscine.


PATRICK GROULX

(S'adressant à ROXANE)

Mets ta main là-dedans, voir.

Juste pour le fun. Pis on a mis

5 chaudières d'eau chaude.


ROXANE

(Trempant sa main dans la piscine)

On est quittes, mon gars.

On est quittes.


PATRICK griffonne dans un calepin. Les participants lancent les balles sur une cible près du tremplin, tentant d'envoyer PATRICK dans la piscine.


PATRICK GROULX

Ah! Je suis trop nerveux!

Ah non! Non, je veux pas! Je

suis pas capable d'écrire!

Ah, tabarouette! Ah, ah!

Ah! Hé, je suis stressé! Non,

non, non. Josée, non! Non, non,

non! Ah!


JOSÉE atteint la cible. Le tremplin s'affaisse, envoyant PATRICK dans la piscine.


PATRICK GROULX

Oh my God!

Ouh!

Oh my God,

c'est frette! Ah! OK.


PATRICK reprend place sur le tremplin, fredonnant tout en lisant son calepin. SYMPA atteint la cible, renvoyant PATRICK dans la piscine.


PATRICK GROULX

Ah!


SYMPA

Yeah!


PATRICK GROULX

Ah,

shit! Oh my God!

My God!

OK.


PATRICK s'installe de nouveau sur le tremplin. VALÉRIE atteint la cible, renvoyant PATRICK de nouveau dans la piscine.


PATRICK GROULX

OK. OK!

Oh my God!

OK,

30 secondes. Là,

let's go!

(Se plaçant sur le tremplin)

Pas de guitare, rien.

Ah, non, non!


Les participants se ruent sur la cible, faisant tomber PATRICK dans la piscine.


PATRICK GROULX

Ah, ça, c'est chien, ça! Hé, je

veux m'en aller chez nous! Je

veux m'en aller chez nous!


PATRICK s'assied sur le tremplin, tentant de lire ses notes. Le calepin de notes est trempé.


PATRICK GROULX

OK, je vais essayer de vous la

faire, mais pour vrai, c'est pas

parce que je veux pas, là.


PATRICK déchire des bouts de papier provenant du calepin, lançant ensuite les bouts de papier aux participants.


PATRICK GROULX

OK,

fait que ça, c'est un bout de

chanson pour toi.

Ça, c'est un bout de chanson

pour toi.

(S'adressant au public de l'émission)

Ça, c'est un bout de

chanson pour vous autres à la

maison.

(S'adressant à un participant)

Ça, c'est un bout de

chanson pour toi. Pis ça, c'est

à toi, OK?

(Jouant de la guitare)

Pis mon air, c'était ça.

(S'adressant aux participants)

Bon, ben, vous autres, allez

pratiquer! Moi, je vais aller me

changer parce que je gèle!


PATRICK lance la guitare dans la piscine.


PATRICK GROULX

Yeah!

OK, fini.


PATRICK glisse dans la piscine en tentant de descendre du tremplin.


PATRICK GROULX

Ah... ah, shit!


JEAN-CHRISTOPHE

Ah non!


PATRICK GROULX

Ah!


Transition


De retour sur la scène pour les répétitions. À tour de rôle, ROSALIE, VALÉRIE et JEAN-CHRISTOPHE répètent une chanson, sous le regard attentif de EDGAR BORI.


ROSALIE

(Chantant)

♪ Je sais que c'est du

fake

♪ quand tu me dis que je suis

♪ la seule. La seule à te

faire brailler. ♪


EDGAR BORI

(S'adressant à ROSALIE)

"Quand tu m'appelles

baby", là? Ça là, tout ça, là,

la finale. La dernière phrase.

"Tu m'appelles bébé".


ROSALIE

(Fredonnant)

"La seule à te faire brailler,

pas sûre, mon grand."


EDGAR BORI

"Pas sûre, mon grand." Tu

vois? Des fois, des fois...


ROSALIE

OK. Faire l'arrogante, là.


EDGAR BORI

Ben, à la fin...


ROSALIE

(Exagérant)

Pas sûre, mon grand!


EDGAR BORI

Ben non, non, non, fais pas

semblant. Non, non, non, c'est

pas ça. C'est juste de mordre

une petite affaire plus en étant

plus près du micro. C'est tout.


ROSALIE

OK.


VALÉRIE

(Chantant)

♪ C'est le karma.

C'est ton karma. ♪


EDGAR BORI

(S'adressant à VALÉRIE)

Va falloir que, quand tu fais

"c'est ton karma, c'est mon

karma", là, tu pousses. Fait que

tu peux t'éloigner un petit peu,

mais tout le reste de la

chanson, faut que tu sentes tes

lèvres toucher au micro. OK?


VALÉRIE

OK.


EDGAR BORI

"Parce que tu t'en sortiras

pas". Sans ça, on le comprend

pas. Hé, le band,

il pousse, là.


JEAN-CHRISTOPHE

(Chantant)

♪ Une vie entre les mains

Pourquoi s'en faire pour rien? ♪

♪ À la fin, on s'en lave tous

les mains ♪


EDGAR BORI

(S'adressant à JEAN-CHRISTOPHE)

Là, l'interprétation,

pas besoin. Trop. Tu peux...

parce que...

(Chantonnant)

... t'es complètement aux

dernières notes de ton registre.

C'est parfait, mais quand la

puissance sonore embarque, il

faut avoir de l'appui pour ça.


Tous les participants sont sur scène, chantant tous ensemble.


TOUS

(Chantant)

♪ Il faut se co-o-o-o-lorier ♪


PATRICK GROULX

Ouais! Bravo! Wow!


ROXANE

Merci, Montréal.


EDGAR BORI

Ça va bien.


PATRICK rejoint EDGAR et les participants sur scène.


PATRICK GROULX

Super bon! Félicitations!

Vous avez bien travaillé,

tout le monde? Ouais.

Êtes-vous fatigués?


ROXANE

Oui, oui.


PATRICK GROULX

Ouais?


JEAN-CHRISTOPHE

Ouais! Ouais.


PATRICK GROULX

Aimeriez-vous ça aller

vous coucher?


TOUS

Oui!


PATRICK GROULX

Ouais, vous reposer quand

même, hein. Ça serait le fun.


ROXANE

Tu vas dire que c'est pas

ça, hein.


PATRICK GROULX

Bori, est-ce qu'ils méritent

ça? Ils ont bien travaillé.


EDGAR BORI

Aller se reposer?


PATRICK GROULX

Ouais, se reposer un peu.

On pourrait dire à demain, hein?

Ouais, demain.


EDGAR BORI

Euh, demain, ouais. À demain,

je pense.


PATRICK GROULX

Qui a perdu hier au soccer

bulle? C'était quelle

équipe encore?


JOSÉE

Toi.


EDGAR BORI

Je pense que t'étais dans

l'équipe.


PATRICK GROULX

Levez la main, les...


SYMPA

C'était ton équipe.


PATRICK GROULX

Ouais, ouais, je lève la main.

Je m'assume. Nous trois, toi.

Ok. On a quand même perdu. Je

voulais juste... je voulais

juste vous le rappeler.


ROXANE

C'est fin, ça.


PATRICK GROULX

Hé, bonne nuit, tout le monde.


Début générique de fermeture


PATRICK GROULX

(S'adressant au public de l'émission)

L'émission est terminée, mais

sur le web, JAM

finit jamais!

Jamais.... Jamais... Jamais...

Jamais... Des fois, ça arrête un

petit peu. Mais ça recommence.


Fin générique de fermeture

Episodes of Jam

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age
  • Category Season

Résultats filtrés par