Universe image King Lionel Universe image King Lionel

King Lionel

King Lionel grabs the bull by the horns: the best way to break into the music biz and get the career he wants is clear--become a celebrity!

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Don´t Tell Me You Didn´t See Me

Donning his lion´s head, King Lionel tries make it big on the music scene. His ultimate dream? To have his own show in Vegas just like Céline Dion and Cirque du Soleil. In this episode, he meets with Michèle Richard, goes to Poland for a show, and tries to score a spot on La Voix.



Production year: 2017

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

«King Lionel» est une série sous forme de faux documentaire sur un homme ayant pour nom d'artiste King Lionel qui tente de faire décoller sa carrière. Plusieurs interventions des personnages s'adressent directement à la caméra du réalisateur de ce faux documentaire.


Début émission


KING LIONEL est dans un atelier, vêtu d'une combinaison de peintre. À l'aide d'une bonbonne aérosol de peinture dorée, il colorie un vieil appareil électronique aux gros boutons de plastique. Sur l'établi, une vieille radio-cassette est enduite de peinture dorée.


KING LIONEL

(S'adressant au réalisateur)

T'sais, à un moment donné,

là, je me suis rendu compte

que quand t'es un artiste

puis que tu te donnes

en spectacle, là, ben

tu te dois d'être spectaculaire.


KING LIONEL active une machine à fumée recouverte de peinture dorée, puis allume un projecteur qui diffuse des faisceaux de couleur lumineux partout dans la pièce.


KING LIONEL

Ferme la lumière.

Ferme la lumière.


La lumière de l'atelier s'éteint. Le projecteur change la couleur des faisceaux de façon stroboscopique.


Générique d'ouverture


Titre :
King Lionel Chapitre 1 Tu viendras pas m'dire que tu m'as pas vu


KING LIONEL est dans la cour arrière d'un appartement. Il désigne la porte de l'appartement.


KING LIONEL

(S'adressant au réalisateur)

Ça, c'est chez Nathalie...


KING LIONEL désigne ensuite une entrée menant au sous-sol de l'appartement.


KING LIONEL

...puis ça, c'est chez King Lionel.


Un peu plus tard, KING LIONEL sort du sous-sol de l'appartement en transportant un étui à guitare sur son dos et un bac de plastique dans ses mains. Des câbles électriques et un ordinateur portable sont placés sur le bac.


KING LIONEL

(S'adressant au réalisateur)

Là, c'est encore cool,

je le fais moi-même là,

mais, t'sais ça fait bien

des fois que je me dis là,

ça ne doit pas coûter

cher d'avoir deux,

trois roadies là pour

s'occuper de mon matériel là.

Puis t'sais je regarde

des bands, des gros bands là

mettons, comme Pink Floyd,

t'sais, eux autres là,

ils ont deux kits de dix

vans qui tournent à travers

le monde, là. Fait que,

pendant qu'ils font

un show à Montréal,

t'as une autre équipe,

mais t'sais, une autre équipe

complète, là, les

roadies...


L'ordinateur portable tombe par terre. KING LIONEL lâche un juron censuré par un bip. Il ramasse l'ordinateur et examine les dégâts. L'ordinateur est égratigné sur le côté.


KING LIONEL

(S'adressant au réalisateur)

Ah, mais c'est juste esthétique

là par exemple, là.

Non, non, ça va. Non,

mais t'sais, as-tu vu là?

Ça, ça ne m'arriverait pas,

là. T'sais, si j'avais...

Si je n'avais pas

tout ça à régler,

ça ne pourrait jamais m'arriver

une affaire de même.

(Désignant son ordinateur)

Puis ça, t'sais c'est

comme... on s'entend là,

ça ne coûte pas

50 piastres, là.

Des fois, de mettre son argent

dans une grosse équipe

pour m'aider, ça va me faire

économiser, t'sais.


Plus tard, KING LIONEL est sur la scène du Café Campus, à Montréal. Il se prépare pour un spectacle.


KING LIONEL

(S'adressant au réalisateur)

Bon matin! Bon matin!


KING LIONEL fait vibrer ses lèvres et fait des exercices d'articulation.


KING LIONEL

(S'adressant au réalisateur)

King Lionel, c'est une vedette

de calibre international.

Pour être de calibre

international, il faut que

tu puisses plaire à tout

le monde. T'sais, je suis

de calibre international,

mais quand je vais en Bolivie,

le monde ne m'aime pas,

no way.

Bolivie, Russie, Australie,

États-Unis,

name it, même ceux

qui ne finissent pas en i.

Tout le monde va triper

sur King Lionel,

puis ça c'est important par

exemple. Tout le monde.


KING LIONEL s'adresse à un technicien que l'on ne voit pas.


KING LIONEL

À pow, là,

ça allume là, pow!

C'est ça, pour que vraiment

tu sentes la grosse cassure

entre le fade in puis là, pow,

Do the wow, Do the wow!


KING LIONEL s'adresse au réalisateur.


KING LIONEL

Moi, dans un an, je le

vois ce show-là à Vegas.


En regardant les éclairages, KING LIONEL donne son approbation au technicien.


KING LIONEL

Ah, c'est cool ça.


KING LIONEL s'adresse au réalisateur.


KING LIONEL

Tous les grands artistes ont

fini par s'établir à Vegas.

Mais pourquoi j'attendrais

de m'établir là,

tandis que je peux

commencer avec ça?

Le spectacle n'existe pas

encore, mais ça se crée.

Comme quand tu vas sur

internet puis que tu vois

toutes les étapes d'un bébé

dans le ventre de la maman,

le spectacle en ce moment,

c'est la petite crevette.

Elle n'a pas de bras,

elle n'a pas de pattes.

Une petite crevette.

Ca va-tu être une fille?

Ça va-tu être un gars?

On ne le sait pas.


Plus tard, KING LIONEL est assis sur le lit d'une chambre au décor excentrique. Il joue sur une guitare électrique à deux manches débranchée.


KING LIONEL

Je sens que ça s'en vient.


KING LIONEL joue quelques notes de plus.


KING LIONEL

Ça s'en vient.

Là, il arrive.


KING LIONEL joue quelques notes de plus.


KING LIONEL

(S'adressant au réalisateur)

Là, il est arrivé, t'sais,

la toune, au final,

ça ne sera pas ça. C'est...

Je m'inspire de l'instrument,

j'utilise l'instrument.

Je crée,

je crée ma musique

à partir d'un instrument

de musique, c'est sûr,

sauf que ça, après ça,

je change tout ça, là.

Mais je n'ai jamais joué

de basse ou de guitare.


KING LIONEL joue avec sa guitare comme si c'était un vaisseau spatial jouet. Il fait des sons de moteur.


KING LIONEL

(S'adressant au réalisateur)

En show, juste

de tenir, juste de tenir,

d'avoir un instrument

de musique dans mes mains,

ça me donne déjà l'impression,

t'sais, de le faire.

Ça ne me dérangerait

pas que quelqu'un :

"Oui, mais tu ne joues

pas pour vrai."

"Hé! T'as-tu eu un bon show

ou t'as pas eu un bon show?"

Je vais voir un spectacle

de musique, je vais

voir un spectacle,

d'abord et avant tout, t'sais.


KING LIONEL tourne le dos, sa guitare à la main. Il lève sa main à répétition et, en chuchotant, imite le bruit d'une foule qui l'encourage.


En répétition au Café Campus, KING LIONEL danse sur scène en faisant semblant de jouer sur son instrument. KING LIONEL fait signe au technicien d'arrêter la musique.


KING LIONEL

C'est bon!

C'est le genre.

C'est vraiment ça

le genre, là.

T'sais, on dirait que

ça sort de la guit,

mais t'sais, je n'en

joue même pas.

(S'adressant au réalisateur)

Ça se fait, hein?

Ça se fait, hein?

Tu vois ben

que ça grandit.

La petite crevette là, là

tu commences à voir les pattes.

Oh! Woow!

Ça ne sera pas un serpent

ça. Il a des pattes.

Ça va peut-être

être un crocodile,

on ne le sait pas,

on ne le sait pas encore.

On ne sait pas que

ça va être un lion.


Plus tard, KING LIONEL et sa conjointe MAUDE BOUTET se rendent au sous-sol de l'appartement, où se trouvent l'atelier de KING LIONEL et la chambre au décor excentrique. MAUDE aide KING LIONEL à transporter ses nombreux accessoires de scène. Maude s'adresse au réalisateur dans l'atelier, tandis que KING LIONEL s'affaire dans la chambre.


MAUDE

Je suis toujours la

roadie

de mon chum, depuis toujours.

Ça lui rend service là, mais

je fais ça de temps en temps.

(S'adressant à KING LIONEL)

Hein, Pat? Pat, euh, je

peux-tu faire d'autres choses

pour t'aider,

parce que moi je...


KING LIONEL

Checke, checke

checke checke.


KING LIONEL porte un gant dont le bout des doigts s'illumine de différentes couleurs.


KING LIONEL

Tu vois?

C'est comme...

(S'adressant au réalisateur)

sérieux, là, tu fais juste

le regarder, on dirait

que ça n'a pas besoin

d'explications, c'est comme,

c'est la main, c'est

la main qui contrôle, t'sais.

(S'adressant à MAUDE)

T'sais, fais juste imaginer, là,

quand je vais être en show.

(Faisant bouger sa main)

Pff... Je prends un objet

mettons dans... là,

je l'amène là,

pffou, pffou,

c'est plus comme...

c'est...c'est du décor,

c'est un accessoire

de décor, là. C'est beau!


KING LIONEL retourne dans la chambre.


MAUDE

(S'adressant au réalisateur)

Tous ses machins, costumes,

accessoires, patentes,

c'était chez nous,

dans le

locker,

mais à un moment

donné il m'a dit:

"Ben là j'aimerais ça

prendre une chambre."

T'sais on a deux chambres

pour les enfants,

il m'a dit: "Je prendrais une

chambre pour King Lionel."

J'ai dit: "Ben non,

ça... ça c'est non."

Fait que, fait que voilà.

Donc, il loue ici.

C'est chez Nathalie, ça lui fait

plaisir. Puis nous autres ben,

on a comme la paix de,

de cette affaire-là.

Il est là beaucoup, là, mais

sauf que, ça, cette affaire-là

de pratiquer, se monter

des décors, puis les collections

aussi là, il collectionne

toutes sortes de...

puis moi, les collections,

je ne suis pas capable,

fait que...

Fait que lui,

il collectionne, mais...

Je veux dire, il ne gagne pas

sa vie avec King Lionel, là.

T'sais, ce n'est pas ça

qui nous fait vivre

comme famille, là.


KING LIONEL

C'est un investissement.

C'est un investissement.


MAUDE

(S'adressant au réalisateur)

T'sais c'est... c'est cool là,

mais c'est quand même

beaucoup de matériel, de temps

investi et d'énergie pour,

pour des petits shows là,

(S'adressant à KING LIONEL)

quand même, hein,

des petits shows.


KING LIONEL

Eille! Je ne fais pas juste

des petits shows quand même là.

Parle-leur de la Pologne,

parles-y de la Pologne, hein!


MAUDE

(S'adressant au réalisateur)

Ben, il est allé en Pologne,

il est allé faire

un petit show en Pologne.


KING LIONEL

Eille! Je ne suis pas allé

faire un petit... pour vrai là,

ce n'est pas parce que...

pour toi c'est un petit show

que j'ai fait en Pologne,

mais pour les gens,

je suis allé en Pologne,

t'sais. T'sais, la Pologne,

je veux dire, on ne sait pas

si c'est gros, si c'est...

Mais on sait que c'est

loin, puis on le sait

que c'est

un pays étranger.

Ce n'est pas vrai que c'était

un petit show en Pologne,

t'sais. Sérieusement là,

j'ai passé une semaine

là-bas formidable, t'sais,

King Lionel s'est fait plein

de contacts, t'sais

je veux dire...


MAUDE

Ben oui, mais là ça fait quand

même une couple d'années

de ça là, ils t'ont-tu

rappelé ces contacts-là?

Ils sont où ce monde-là?


KING LIONEL

Non, on ne s'est pas reparlé,

mais t'sais je veux dire...

Je prépare un spectacle,

qui lui, va être gros,

puis je ne le sais jamais

quand le téléphone va sonner.

Puis quand le téléphone

a sonné, puis que finalement,

c'était la Pologne

qui appelait,

toi-même, toi-même

t'étais impressionnée,

niaise-moi pas.


MAUDE

(Sceptique)

Ah, ben oui.


KING LIONEL

(S'adressant au réalisateur)

Regarde la qui est bête,

regarde la qui fait

sa flasheuse parce qu'il y

a une équipe de télé, là:

"Oh, non non, je ne dirai pas

trop que ça m'impressionne."

Ça t'impressionne! C'est vrai,

elle était impressionnée.

"Comment ça

la Pologne t'appelle?"

J'ai dit: "Ben,

je ne le sais pas."


KING LIONEL est dans la loge d'une salle de spectacle.


Texte narratif :
Pologne Cracovie 2014


KING LIONEL enfile son costume de scène. Il porte des vêtements excentriques aux couleurs vives, ainsi qu'une cagoule imitant une crinière de lion. Une jeune dame entre dans la loge.


JEUNE DAME

King Lionel?


KING LIONEL

(Propos traduits de l'anglais)

Oui!


La jeune dame lui serre la main et lui donne des explications de polonais. Mal à l'aise, KING LIONEL sourit en hochant la tête. La jeune dame lui pose une question en polonais.


KING LIONEL

(Propos traduits de l'anglais)

Oui! Oui... oui.


La jeune dame continue de lui parler en polonais.


KING LIONEL

(Propos traduits de l'anglais)

D'accord.


La jeune dame sort de la loge. KING LIONEL lâche un juron censuré par un bip.


KING LIONEL

Je n'ai rien

compris mettons...

De toute façon, ils vont

venir me chercher

quand ça va être

mon temps puis...

je la connais ma toune

de toute façon.


KING LIONEL s'assoit et attend.


KING LIONEL

C'est con pareil juste

d'imaginer que,

c'est tout du monde

qui ressemble,

qui ressemble à... à du monde

normal qui parle français là

puis... En dehors de l'anglais

puis le français c'est comme

tellement des langues bizarres,

t'sais, des langues que tu fais:

"Comment ça, t'sais?"

C'est malade qu'on ne comprenne

rien de même t'sais

c'est comme... Même pas,

même pas genre, comprendre

au moins un mot puis faire:

"Ça, ce mot-là je l'ai compris,

t'sais."


KING LIONEL désigne un papier collé au mur de sa loge où il est écrit : «Za kulisami, King Lionel». Il pointe les mots «King Lionel».


KING LIONEL

Ça je le comprends,

t'sais, King Lionel,

c'est clair. Mais t'sais...

za kulisami,t'sais,

c'est comme...

C'est-tu un autre artiste

qui est avec moi dans la loge?

J'en n'ai aucune idée, t'sais,

mais si c'est

za kulisami,

il n'est clairement pas

arrivé, parce que ça fait

un maudit bout que

je suis tout seul ici.


Plus tard, dans la loge, KING LIONEL est en compagnie de quatre danseuses vêtues de vêtements d'hiver aux couleurs fluo. Il leur donne des indications.


Dans une entrevue montée en parallèle, KING LIONEL s'adresse seul à seul au réalisateur, dans la loge.


KING LIONEL

(S'adressant au réalisateur)

Je suis toujours

avec des nouvelles,

des nouvelles filles,

des nouvelles filles,

des nouvelles chorégraphes,

des nouvelles danseuses.


KING LIONEL s'adresse aux danseuses dans un anglais approximatif.


KING LIONEL

(Propos traduits de l'anglais)

O.K., les filles, c'est ce soir que ça se passe...

C'est le grand soir. C'est le show!


KING LIONEL

(S'adressant au réalisateur)

Puis à chaque fois que

je les rencontre, les filles,

tu le sens la synergie,

tu le sens le contact qu'on a.

Moi puis les danseuses,

peu importe le... le pays,

on devient les meilleurs amis.


KING LIONEL s'adresse aux danseuses.


KING LIONEL

(S'adressant au réalisateur)

Quand je serai à côté de vous,

faites comme si j'étais

un de vos meilleurs amis.

Genre «Oh, c'est mon ami!»

Mais parlez pas, faites semblant.

Faites comme vous avez vus

sur YouTube.

Vous êtes pas les filles

dans la vidéo,

mais vous êtes des filles.

Alors faites comme les danseuses

dans la vidéo.


KING LIONEL

(S'adressant au réalisateur)

(Propos traduits de l'anglais)

Le sourire, c'est tout ce qui compte.

Le sourire va partout dans le corps,

le sourire va dans nos jambes.

(Propos en français)

Quand tu leur dis: "

Smile is

in the leg", je pense que

c'est clair pour elles,

c'est comme: "O.K,

si je souris,

les jambes vont suivre."


KING LIONEL s'adresse aux danseuses.


KING LIONEL

(Propos en anglais)

C'est parti!


Les danseuses restent les bras croisés.


KING LIONEL

(Propos en anglais)

C'est parti! On y va!


Plus tard, KING LIONEL est en spectacle sur une scène extérieure. Il s'adresse à la foule en anglais.


KING LIONEL

(Propos traduits de l'anglais)

Ville de Cracovie, je suis King Lionel!

Je viens de Québec, au Canada,

la magnifique ville des Nordiques de Québec!


Dans sa loge, KING LIONEL s'adresse au réalisateur.


KING LIONEL

(S'adressant au réalisateur)

Tous les grands artistes

internationaux ont la même

mission je pense;

unifier les peuples,

pour que chaque pays puisse,

main dans la main,

avoir vraiment vraiment

beaucoup de plaisir.

(Propos traduits de l'anglais)

Amuse-toi. Fais le wow!


À un autre moment, KING LIONEL est dans un studio de photographie en compagnie de BENOÎT ROUSSEAU, un ami comédien, qui le prend en photo. KING LIONEL est vêtu de son costume de scène.


BENOÎT ROUSSEAU

Oui, c'est beau ça.

Ah, j'aime ça.


Dans une entrevue montée en parallèle, BENOÎT ROUSSEAU s'adresse au réalisateur.


BENOÎT ROUSSEAU

(S'adressant au réalisateur)

Tu peux-tu pas le regarder,

quand tu rentres dans une place?

Il a un magnétisme,

il a, il a, il a...

il représente de quoi, là.


Pendant la séance photo, KING LIONEL regarde les photos prises par BENOÎT ROUSSEAU.


KING LIONEL

Wow!


BENOÎT ROUSSEAU

Eille, j'aime ça.


La séance photo se poursuit. KING LIONEL obéit aux consignes de BENOÎT ROUSSEAU, qui est couché par terre.


BENOÎT ROUSSEAU

Un! Deux! Trois!

Saute!

Saute!


KING LIONEL saute par-dessus BENOÎT ROUSSEAU, qui prend une photo.


BENOÎT ROUSSEAU

Oui, O.K., ça,

ça met beaucoup l'accent

sur tes culottes par exemple.


KING LIONEL

Je ne veux pas qu'on ait juste

une image de King Lionel.

Je veux plein d'images,

je veux que King Lionel

représente le rock,

la danse. Tout est possible.

Je veux que ça paraisse.


BENOÎT ROUSSEAU

(S'adressant au réalisateur)

Ce gars-là, il chante,

il danse, il est mannequin.

Il peut tout faire.

Ce n'est pas compliqué.


La séance photo se poursuit.


BENOÎT ROUSSEAU

Fais-moi peur!


KING LIONEL

(Rugissant)

Arghhh!

Je te fais-tu peur là?


BENOÎT ROUSSEAU

Non! Pantoute!


KING LIONEL et BENOÎT ROUSSEAU regardent les photos.


BENOÎT ROUSSEAU

(Impressionné)

Ouuu...


KING LIONEL

Oui, hein. Ha! Ha! Ha! Ha!

Je suis enragé.


La séance photo se poursuit.


BENOÎT ROUSSEAU

Un! Deux! Trois! Kick! O.K.!


KING LIONEL donne un coup de pied vers la caméra.


KING LIONEL

Encore, encore plus.

Mais ce n'est pas rien

que mon pied qu'on voit là?


BENOÎT ROUSSEAU

Pas mal.


KING LIONEL

Ouein.


BENOÎT ROUSSEAU

(Montrant une photo)

Regarde,

des affaires de même là.


KING LIONEL

Ah, c'est beau ça,

c'est intense, ça.


BENOÎT ROUSSEAU

Croise les bras.


KING LIONEL croise les bras.


BENOÎT ROUSSEAU

(Prenant une photo)

Hé! L'attitude!

C'est bon ça.


Après la prise de photo, BENOÎT et KING LIONEL regarde sur l'écran de l'appareil.


BENOÎT ROUSSEAU

Tu vois ça?


KING LIONEL

Oui.


BENOÎT ROUSSEAU

(Montrant une photo)

On y croit, là.


KING LIONEL

Ah, oui, c'est beau.


BENOÎT ROUSSEAU

Tu es plus grand que nature.


BENOÎT ROUSSEAU s'adresse au réalisateur.


BENOÎT ROUSSEAU

Je n'ai jamais vu ça.

J'ai vu du monde

qui attirait les hommes,

j'ai vu du monde qui attirait

les femmes, j'ai vu du monde

qui attirait les enfants,

mais là, c'est youppi,

je veux dire, c'est unanime!


Pendant la séance, KING LIONEL et BENOÎT ROUSSEAU regardent d'autres photos.


KING LIONEL

Hein!


BENOÎT ROUSSEAU

T'as l'air un petit

peu perdu, là.


KING LIONEL

C'est le fun quand tu prends

le vrai moment, t'sais...


BENOÎT ROUSSEAU

Tu veux que je te surprenne?


KING LIONEL

Ah, oui, quand je ne m'en

attends pas, c'est que...


BENOÎT ROUSSEAU prend une photo rapide de KING LIONEL.


KING LIONEL

Ah, voyons... C'est sûr que

je ne m'en attendais pas.

Ah, oui, je ne m'en

attendais pas...


BENOÎT ROUSSEAU

Non, celle-là,

tu ne t'attendais pas

à grand-chose, non.


KING LIONEL

Je reconnais plus King

Lionel en photo que quand

je me regarde dans le miroir.

(En montrant la photo)

Je vis là, là.

As-tu vu? Ca là...


BENOÎT ROUSSEAU

Oui, tu ne vis pas

rien que là.


KING LIONEL

Moi, dans ce carré-là,

c'est là que je vis.


BENOÎT ROUSSEAU

Tu ne vis pas rien que là,

(Pointant la caméra du réalisateur)

tu vis là.


KING LIONEL

Non non non, je le sais.


BENOÎT ROUSSEAU

Tu vis là-dedans.


KING LIONEL

Clairement.


Plus tard, KING LIONEL fait visiter le sous-sol de l'appartement au réalisateur.


KING LIONEL

Bienvenue dans ma

caverne d'Ali Baba.

Peux-tu croire que ça,

en ce moment, c'est un studio?


KING LIONEL peine à accrocher un drap vert d'un bout à l'autre de la pièce.


KING LIONEL

Là, il est serré, mais

c'est parce qu'il faut

que ça soit tight un

green.

Ça là, Star Wars,

ça l'a été fait de même.

Ici, je peux tourner les

séquences de mes vidéoclips,

t'as tellement d'effets spéciaux

juste avec ça, après ça, hop!

Terminado.


KING LIONEL décroche le drap du mur.


KING LIONEL

À un moment donné là, j'aimerais

ça avoir des espèces

de poulies ou...

mais bon, t'sais...


KING LIONEL allume le projecteur de faisceaux lumineux.


KING LIONEL

Yeah.

Ça là, quand c'est noir

noir noir noir là, pff...

Je suis dans l'espace là.

Je suis clairement

dans l'espace, là. Pff...

Mais ce qui est le plus

fou dans tout ça...


KING LIONEL descend un lit mural.


KING LIONEL

Le repos du guerrier.

Je le sais que des fois

c'est un peu

freak,mais t'sais;

grosse journée de travail,

je dors ici, laisse tout ça là,

le lendemain matin,

poum! C'est reparti.

Ici là, je fais tout de A à Z.

Suis-moi là.

Je vais te montrer.


KING LIONEL se rend dans l'atelier et enfile sa combinaison de peintre.


KING LIONEL

Là, j'ai un spectacle

qui s'en vient,

puis là je me construis

un orgue de Barbarie du futur.


KING LIONEL secoue une bonbonne de peinture dorée.


KING LIONEL

T'sais, sérieux,

tous les artistes

qui ont voulu avoir des décors

puis de la mise en scène

particulière, puis qui n'étaient

pas encore rendus là,

c'est sûr qu'ils ont mis

les mains à la pâte, clairement.

T'sais, Lady Gaga,

elle a sûrement déjà peinturé

un de ses décors

dans ses débuts, t'sais.

En tout cas je lui souhaite,

parce que ça

ground tellement.

À l'époque, les joueurs

d'orgue, c'était vraiment

des saltimbanques

au milieu de la foule,

ils arrivaient, les gens

s'agglutinaient autour,

puis là, ils faisaient

leur spectacle.

Fait que c'est un

espèce de rappel.

Je retourne à la source

du spectacle...

ben, je ne recule pas là, euh,

t'sais, je... loin là, t'sais

comme le...

la commedia del l'arte

puis les... les vieilles

affaires, là, dégueulasses là,

t'sais, je reste quand

même plus à une époque

ou là ça commençait

à avoir du sens.

T'sais, je vais à

la rencontre de mon public,

puis, j'arrive en toute

humilité devant lui.


Plus tard, KING LIONEL est à l'extérieur, en compagnie de sa fille MARIELLE. ils transportent un chariot contenant le matériel de scène de KING LIONEL.


KING LIONEL

C'est par l'autre bord,

ne bouge pas.


MARIELLE

Attends.


KING LIONEL

Attention.


KING LIONEL s'arrête en plein milieu de du chemin.


KING LIONEL

Hippelaye,

attends une minute.


KING LIONEL et MARIELLE partent dans l'autre sens. Il descendent une petite côte.


KING LIONEL

Woow!


MARIELLE

Attention à la descente.


Dans une entrevue montée en parallèle, KING LIONEL et MARIELLE s'adressent au réalisateur.


KING LIONEL

Marielle, elle m'aide beaucoup,

sauf qu'en même temps,

ça nous fait passer

du temps de qualité.

On passe du temps

père/fille, hein,

en partant,

ça m'aide, c'est sûr.

En même temps,

je le sais qu'elle aussi,

elle aime ça, t'sais.


KING LIONEL regarde MARIELLE, qui ne répond pas.


KING LIONEL et MARIELLE transportent le chariot au milieu de l'aréna St-Louis, à Montréal.


KING LIONEL

Je vais me placer ici,

je vais tourner

de même...


KING LIONEL rencontre les danseurs.


KING LIONEL

(S'adressant au réalisateur)

Je ne peux pas dire qu'elle

ait manqué de l'école;

je peux dire qu'elle ait...

peut-être manqué quelques

heures d'école, mais pas

manqué de l'école, t'sais...


MARIELLE

Ben, peut-être

une journée...


KING LIONEL

Non. C'est une question

d'après-midi, là,

honnêtement, là, un après-midi,

un petit bout de la matinée...


MARIELLE

Euh, quatre, cinq,

après-midi...


KING LIONEL

Ce n'était jamais des journées

importantes, c'est sûr.

T'sais c'est déjà...

ça, je m'assure que

c'est en fin

de journée, t'sais,

ils ne font rien

en fin de journée là,

ils apprennent à boucler

leurs lacets, puis ils pitchent

un ballon sur le mur là, t'sais

la fin de la journée là...


MARIELLE

Eille, ouf...


KING LIONEL

Non, c'est vrai,

ils n'apprennent rien en

fin de journée les jeunes.


À l'aréna, MARIELLE assiste à la répétition de KING LIONEL et des chorégraphes.


KING LIONEL

(S'adressant au réalisateur)

T'sais c'est le fun qu'elle

soit là, pour vrai, avec moi.

Elle aide beaucoup.

Je sais que, quand ça va lever

puis que je vais avoir à voyager

beaucoup avec King Lionel,

ben j'ai comme l'impression que,

on va moins se voir.


Plus tard, un événement de roller derby commence à l'aréna.


KING LIONEL (Narrateur)

T'sais, des shows j'en ai fait,

mais le roller derby m'offrait

le show de la mi-temps,

c'est ça qui est différent.

Un show de la mi-temps là,

t'as 15 minutes; t'installer,

faire ton show, te désinstaller.

C'est mieux d'être bon.

T'as 15 minutes pour créer

la plus grosse

explosion! Bing! Bang!

Il faut que tout le monde

se rappelle de toi.


Dans un vestiaire de l'aréna, KING LIONEL s'adresse aux danseurs.


KING LIONEL

On n'est pas au Centre

Bell à soir, là,

je le sais, mais c'est

comme si on était dans

un gros concours de danse puis

que... on veut sortir de là

puis que les juges lèvent

juste des 10, t'sais.

O.K.?


DANSEURS

Yes!


KING LIONEL

Alright!


KING LIONEL enfile son costume de scène et répète la chorégraphie.


KING LIONEL (Narrateur)

Moi, j'avais carrément

une idée de mise en scène;

je voulais fermer les lumières,

mais c'est parce que, quand ils

ferment la lumière

ici c'est une

switch,

ils ferment la lumière

puis ça ferme

toutes les lumières, puis

au niveau de la sécurité,

quand ils ferment les

lumières, tout se ferme:

les escaliers, les sorties

de secours, tout ça.

Ils m'ont dit: "Ben, on ne

peut vraiment pas fermer

les lumières."

C'est décevant

parce que j'avais

un show à donner.

Je ne dis pas que je vais

donner un moins bon show,

je dis juste qu'il va être

moins spectaculaire.

(S'adressant à MARIELLE)

Tu prends des photos en masse,

tu prends des vidéos en masse.

T'en prends là, tu ne te

gênes pas, sans arrêt,

sans arrêt là,

t'sais...


KING LIONEL met sa crinière de lion. MARIELLE lui met des lunettes fumées sur le visage.


MARIELLE

Et voilà!


KING LIONEL

Go?


MARIELLE

Oui.


KING LIONEL donne son spectacle au milieu de l'aréna.


KING LIONEL

(S'adressant à la foule)

Envoye! Tout le monde debout!

Tout le monde debout,

je vais vous montrer

comment ça marche.

Debout! Debout, debout!


KING LIONEL

(Chantant)

Ready, set, go,

Johnny, sors tes bongos,

King Lionel danse le King Coco,

C'est pas parce qu'y fait chaud,

Dans ta robe flamingo,

Viens, ça va lever,

ça va sauter, jumbo.

Cale ton Casal,

ton Casal Domingo,

Ajoute dans ton verre

poquito Clamato,

Viens dans mon château,

Princesse au grand

poncho, Perfecto finito,

Fais le King Coco.

Princesse au grand poncho,

Presse play sur ton ghetto


VOIX FÉMININE

Le soleil donne des ailes

à King Lionel.


KING LIONEL

Princesse au grand poncho,

Presse play sur ton ghetto


VOIX FÉMININE

Viens-t'en sur son bateau,

danser le King Coco


CHOEUR

Coco, c'est ça,

danser, hey ho!

Coco, c'est ça,

danser, hey ho!


La chanson se termine.


KING LIONEL

Merci Montréal!

On vous laisse avec

la deuxième partie du match

contre les Contrabanditas.


KING LIONEL quitte la scène. La foule applaudit.


KING LIONEL est dans sa chambre et s'adresse au réalisateur.


KING LIONEL

(S'adressant au réalisateur)

T'sais, des fois il faut

que tu puisses utiliser

des raccourcis. T'sais, moi,

regarde, en ce moment

j'ai besoin de visibilité.

Tu regardes ça, le plan est bon.

Je vais aller à La Voix,

on va me voir à la télé

plusieurs fois, ça va m'aider.


KING LIONEL se présente aux auditions de l'émission «La Voix» à Montréal. Il se fait remettre un autocollant avec un numéro, qu'il colle sur sa veste recouverte de fermetures à glissière.


KING LIONEL

(S'adressant au réalisateur)

Non, mais, t'sais, je veux

dire, c'est

tough hein,

parce que ça pogne

dans le zipper, t'sais.


KING LIONEL attend son tour pour auditionner.


KING LIONEL (Narrateur)

En allant à La Voix, je me

suis rendu compte vite

à quel point

je n'étais peut-être pas

le bienvenu là-bas.

Ça fait peur.

Ça fait toujours peur

quand tu proposes quelque chose.

(S'adressant au réalisateur)

Sérieux, là, je me suis

fait regarder bête là par,

par deux personnes, là.

Puis ça sent le côté genre

compétitif: "O.K, t'es venu

avec ton costume puis tout."

T'sais, je le sens que j'en ai

peut-être trop mis, t'sais.


KING LIONEL se rend dans le stationnement.


KING LIONEL

Si je peux juste répéter

la toune deux fois ici,

dans le parking,

il n'y a personne...

Ça va me mettre dedans.

Je fais un

mash up entre

Marie Mai:

C'est moi

et Belgazou:

Talk about it.


Dans sa chambre, KING LIONEL s'adresse au réalisateur.


KING LIONEL

Ce qu'ils cherchent à

La Voix, ils cherchent la voix.

Mais moi là, je suis multi.

King Lionel c'est plus

une bête de scène.


KING LIONEL répète sa chorégraphie dans le stationnement.


KING LIONEL (Narrateur)

Fait que c'est comme si

j'ai l'impression que,

aller à La Voix là, c'est juste

montrer 3% de ma personnalité.

Puis ce n'est pas mon 3%

le plus fort.


Dans le stationnement, KING LIONEL a terminé la chorégraphie.


KING LIONEL

Brrr... Wooo! Yeah!

(S'adressant au réalisateur)

On est prêts!

King Lionel!


KING LIONEL retourne dans l'ascenseur.


KING LIONEL

(S'adressant au réalisateur)

Sérieux, là, là,

c'est ça que j'avais besoin.

J'avais besoin d'une petite

répète, j'avais besoin

de me mettre dedans,

parce qu'en haut là,

ça sent le stress partout!


Plus tard, KING LIONEL quitte la salle d'attente.


KING LIONEL

(S'adressant au réalisateur)

King Lionel a fait peur

à La Voix, ça c'est clair.

Je suis arrivé là-bas

là, puis c'est sûr

qu'ils ont tous

fait: "O.K, non,

il ne faut pas

le faire passer."

Si La Voix avait

accepté King Lionel

à son émission...

ben je pense que La Voix

aurait pris un

step supérieur.

Imagine, King Lionel

gagne La Voix,

La Voix, partout dans le monde,

tout le monde parlerait de ça.

Ben c'est sûr que là, l'émission

La Voix ça existe partout

dans le monde, il y en a dans

toutes les autres langues là,

t'sais,

The Voice...

La Vocada...

puis toutes ces affaires-là, là,

mais ce que je veux dire c'est,

La Voix d'ici aurait pu

devenir une référence,

que le monde aurait pu dire:

"Toutes les émissions

copient sur La Voix au Québec."

Tu comprends?


Plus tard, KING LIONEL et MARIELLE assistent à un spectacle au Zénith, à St-Eustache.


KING LIONEL (Narrateur)

En ce moment,

ce que je cherche,

c'est de faire un spectacle

avec des vedettes connues.

Mais je veux monter un spectacle

avec des vedettes d'expérience.

Qui dit expérience, dans

le show-business actuellement,

encore vivant, va dire

Michèle Richard.

Michèle Richard

a tous les talents.

Michèle Richard,

elle fait tout.

Michèle Richard,

tout le monde la connaît.

C'est une vedette internationale

de toutes les localités.

C'est une vedette

"interna-locale",

c'est une vedette de

partout, mais juste ici.

Moi je m'inspire de ça.

Je veux appliquer

la recette Michèle Richard,

mais partout

dans le monde.


Plus tard, le spectacle de MICHÈLE RICHARD se termine. KING LIONEL et MARIELLE sont au hall d'entrée de la salle de spectacle, où MICHÈLE RICHARD signe des autographes à une table.


KING LIONEL

(S'adressant à MARIELLE)

On va aller faire la file

pour les autographes. O.K.?


MARIELLE

O.K.


KING LIONEL

Je le sais qu'il est tard là,

mais, ça vaut la peine. O.K.?


Après un moment d'attente, KING LIONEL et MARIELLE sont devant MICHÈLE RICHARD.


MICHÈLE RICHARD

Comment tu t'appelles

ma toutoune?


MARIELLE

Marielle.


MICHÈLE RICHARD

Tiens, je te fais

une petite photo.

T'as-tu aimé ça le spectacle?


MARIELLE

Vraiment.


Dans une entrevue montée en parallèle, KING LIONEL s'adresse seul à seul au réalisateur.


KING LIONEL

Tu mets toutes les chances

de ton côté. Je mets toutes

les chances de mon côté.

Personne ne peut dire non

à un enfant.

En amenant Marielle là,

Michèle Richard,

j'étais sûr qu'elle acceptait.


MARIELLE s'adresse à MICHÈLE RICHARD.


MARIELLE

Madame Richard...


MICHÈLE RICHARD

Tu m'appelles Michèle, hein.


MARIELLE

Oui.


MICHÈLE RICHARD

Appelle-moi pas madame Richard,

ça je n'aime pas ben ça.

Ça me vieillit trop ça.


MARIELLE

O.K.... Michèle...


MICHÈLE RICHARD

Michèle...


MARIELLE

Je voulais juste te dire

que j'étais ta fan numéro un...


MICHÈLE RICHARD

Ah, oui?


MARIELLE

Puis, mon rêve là c'est

que vous chantiez

avec mon père.


KING LIONEL

Je suis musicien.


MICHÈLE RICHARD

(S'adressant à MARIELLE)

Chanter avec ton père?


MARIELLE

Oui.


KING LIONEL

Je suis musicien, je fais de la

musique, je fais de la chanson,

puis j'aimerais ça que vous

puissiez chanter sur ma

version des Boîtes à Gogo.


MICHÈLE RICHARD

Oui, mais votre version là,

je ne l'ai pas entendue

votre version là moi...


KING LIONEL

Je le sais, ben oui, non,

mais je le sais. On ne prend

pas une décision là, on...

on jase, on jase...


KING LIONEL

(S'adressant au réalisateur)

Moi, puis Michèle Richard,

quand on s'est rencontrés

c'était clair. Bang! On est

pareils, on est pareils!

C'est bizarre à dire,

mais c'était comme

rencontrer une vieille amie.

Pas que je dis qu'elle soit

vieille, c'est juste que...

on a tout de suite

connecté, là.


KING LIONEL poursuit sa conversation avec MICHÈLE RICHARD.


KING LIONEL

Sérieusement, là, pensez-y,

parce que si vous avez

5 minutes...


MICHÈLE RICHARD

Pensez-y...


KING LIONEL

...je vous laisse ma carte,

je vous laisse...


MICHÈLE RICHARD

(Lisant la carte)

C'est qui ça King Lionel?


KING LIONEL

C'est moi ça King Lionel.


MICHÈLE RICHARD

Arrêtez donc, vous...


KING LIONEL

Je vais vous montrer,

je vous ai apporté une photo...


KING LIONEL montre une photo à MICHÈLE RICHARD.


MICHÈLE RICHARD

C'est toi ça?


KING LIONEL

Oui, je le sais,

ça peut paraître surprenant.


KING LIONEL

C'est surprenant, oui.

Euh... Je le sais.


MICHÈLE RICHARD

T'habilles-tu comme ça pour...?


KING LIONEL

C'est mon personnage de scène,

oui, c'est comme...


MICHÈLE RICHARD

Hiiii!


KING LIONEL

Oui.


MICHÈLE RICHARD

Ça c'est votre

carte d'affaires?


KING LIONEL

Oui.


MICHÈLE RICHARD

(Lisant la carte)

Do the Wow!


KING LIONEL

Do the Wow!

Avec Michèle Richard.


MICHÈLE RICHARD signe une photo pour MARIELLE.


MICHÈLE RICHARD

De ton amie Michèle.


KING LIONEL

Super! Gros merci, hein,

juste, juste pour avoir pris

ce temps-là avec moi

là, c'est énorme,

puis avec Marielle, ma fille...


MICHÈLE RICHARD

Ben, on verra.

O.K.

Do the Wow!


KING LIONEL

On va refaire le Wow!

Ca c'est vrai ça.


MICHÈLE RICHARD

(Riant)

O.K.


KING LIONEL

On va refaire le Wow!


Dans sa chambre, KING LIONEL s'adresse au réalisateur.


KING LIONEL

Checke ben ça...


KING LIONEL brasse un paquet de cartes.


KING LIONEL

Bon...

Pige une carte.


Le réalisateur pige une carte.


KING LIONEL

O.K,

ce n'est pas elle que

t'as choisie là?

Mais tu l'as quand

même remarquée là.

T'as remarqué que je

l'avais sorti du paquet.

Puis t'es passé à côté.

Hein?

Moi là c'est ça que je veux

faire avec King Lionel.

(Montrant les cartes)

Ça là c'est toutes les

possibilités de la vie.

King Lionel arrive de même.


KING LIONEL met le roi de cœur en valeur.


KING LIONEL

Fais ce que tu veux,

mais tu ne viendras

pas me dire que tu ne

m'as pas vu par exemple.


Générique de fermeture