Universe image Les Sapiens Universe image Les Sapiens

Les Sapiens

Deux clans rivaux cherchant à fuir une éruption volcanique s´installent accidentellement dans la même montagne. La grotte du clan des Roc est au sous-sol et celle des Pierre à la surface. Ensemble, ils doivent apprendre à cohabiter pour le meilleur et pour le pire tout en évitant les intempéries et le tigre albinos à dents de sabre. Dans la clairière voisine, une drôle de shamane, Mystique Denise et sa meilleure amie Lucy, viennent nourrir leurs aventures en y ajoutant une touche d´absurdité.

Share

Video transcript

Stonepecker

A noisy bird has settled in the mountain and is keeping everyone awake. Rockette is counting on Rocky to get rid of it, but he promised Pierrette he would protect the bird, which is actually a mother hatching her egg.



Production year: 2017

Accessibility
Change the behavior of the player

video_transcript_title-en

Les Sapiens est une série qui se passe dans un univers préhistorique où deux clans, les Pierres et les Rocs, vivent dans des grottes et s’habillent avec des peaux de bêtes.


ROCKY dort sur le divan de pierre dans la grotte des Rocs. Il replace son coussin et se rendort. Soudain un barrissement le réveille en sursaut. Aussitôt, ROCKY se lève et court en se bouchant les oreilles. La CHEF ROCKETTE arrive en catastrophe.


ROCKY

Je pensais

que c'était un troupeau

de mammouths qui traversait

le salon.


CHEF ROCKETTE

Non, Rocky, je connais

ce bruit-là. C'est pire.


Le bruit recommence, mais cette fois, il s’agit plus d’un bruit de machine.


ROCKY

C'est quoi?


CHEF ROCKETTE

C'est... un oiseau.


Générique d’ouverture


Titre :
Les Sapiens Le pic roche


ROCKY et CHEF ROCKETTE se questionnent au sujet du bruit.


ROCKY

Peux-tu répéter ça?


CHEF ROCKETTE

C'est... un oiseau.


ROCKY

La patente qui vole

avec des plumes?


CHEF ROCKETTE

Non, le machin

avec un long nez

plein de poils.


ROCKY

Ah.


CHEF ROCKETTE

Évidemment,

la patente qui vole!


ROCKY

Je vois pas

comment un oiseau peut être pire

qu'un troupeau

de mammouths

qui traverse le salon.


CHEF ROCKETTE

Au moins, le troupeau

resterait pas longtemps!


Le son reprend. Il s’apparente à celui d’un marteau piqueur.


CHEF ROCKETTE

Ça, c'est un «pic-roche»

qui vient faire son nid

dans la montagne.

Et ça, ça vaut dire

qu'il va faire du vacarme

tous les jours,

toutes les nuits...

puis on ne dormira plus jamais.


ROCKY

Bien là, jamais jamais,

exagère pas.

Ça vit combien de temps

un «pic-roche»?


Le bruit recommence.


ROCKY

Laisse faire,

je veux pas le savoir!

Je vais le faire partir demain.


CHEF ROCKETTE

J'ai une meilleure idée.

Tu vas y aller tout de suite.


ROCKY

Euh... C'est le milieu

de la nuit.


CHEF ROCKETTE

Justement, t'as rien à faire.


ROCKY

Il fait noir.


CHEF ROCKETTE

Apporte-toi une torche, hein?

Ça va te tenir au chaud

en plus.


ROCKY

Je sais pas même pas

il est où!

Je vais pas escalader

la montagne en faisant

dix fois le tour pour rien.


Le bruit recommence. CHEF ROCKETTE se bouche les oreilles.


CHEF ROCKETTE

Je suis prête à pendre

le risque.


ROCKY

Reste «crool».

C'est juste un stupide oiseau.

T'es plus forte que ça.

T'es la cheffe Rockette.


CHEF ROCKETTE

C'est bien trop vrai.

J'ai déjà passé ma dernière lune

de grossesse dans un trou

plein de sangsues

puis ça m'a pas empêchée

d'accoucher de Cristal.

C'est pas un «pic-roche»

qui va me briser le moral.


ROCKY

Bien dit, cheffe!

Tu peux aller te coucher,

je pense que le «pic-roche»

va dormir aussi.


Le bruit recommence encore plus fort. CHEF ROCKETTE se bouche les oreilles et pleure.


Au matin, dans la grotte du clan des Pierres, PIERRETTE frappe une noix de coco sur la table sans conviction. Elle s’endort. Le son du «pic-roche» est incessant. Après un ixième cri de «pic-roche», PIERRETTE fracasse sa noix de coco sur la table. JEAN-PIERRE se lève et s’approche de PIERRETTE.


JEAN-PIERRE

T'as pas idée de la nuit

de cauchemar que j'ai eue.


PIERRETTE

Je le sais, moi aussi,

je l'ai entendu, le «pic-roche».


JEAN-PIERRE

(Montrant sa couverture)

Non, c'est pas ça.

C'est ma couverture,

le problème.

Elle est trop courte.

Je gèle toujours des épaules

ou bien des pieds.


PIERRETTE

As-tu essayé de dormir

en petite boule?


JEAN-PIERRE

Évidemment.

Mais pour une raison

que j'ignore, mon corps

change de position

quand je dors.


PIERRETTE

Ouais...

c'est pas drôle, être toi.

Pourquoi ne pas chasser

un animal plus gros

pour avoir une couverture

plus longue?


JEAN-PIERRE

Parce qu'il est hors de

question que j'encourage

la surconsommation

des animaux.


PIERRETTE

T'as trop peur.


JEAN-PIERRE

Tu sauras que les peaux

les plus chaudes

sont sur les animaux

les plus dangereux.


PIERRETTE

Qu’est-ce tu dis

des castors géants?

Sont gros, chauds,

pas dangereux.


JEAN-PIERRE

Non. L'éternel problème

des couvertes trop courtes

a assez duré. Aujourd'hui,

je vais trouver la solution

une bonne fois pour toutes.


PIERRETTE

Mon héros.


Un «pic-roche» hurle encore.


PIERRETTE

(Prenant sa massue)

«Pic-roche»...

tu vas voir de quelle massue

je me chauffe.


Près de la grotte des Rocs, ROCK-ANDRÉ tient une pierre plate percée de plusieurs trous.


ROCK-ANDRÉ

Observez cette magnifique

roche trouée.

C'est un signe de la présence

d'un «pic-roche».

Un oiseau majestueux

au bec puissant,

capable de trouer la pierre

dans le but de se faire un nid,

de se protéger des prédateurs

ou de se fabriquer

un jeu de poches.


PIERRETTE arrive près de ROCK-ANDRÉ.


PIERRETTE

C'est le «pic-roche»

qui a fait ça?


ROCK-ANDRÉ

Ah oui.

Comment un bec si destructeur

peut sculpter une oeuvre

aussi magnifique?


PIERRETTE

Il est gros comment, coudonc?


ROCK-ANDRÉ

C'est une toute petite femelle,

pas plus grande que toi,

sans la queue.


PIERRETTE

Comment tu sais

que c'est une fille?


Les cris du «pic-roche» continuent.


ROCK-ANDRÉ

À cause de ça.

Ce bruit sert à éloigner

les prédateurs de son oeuf.

L'étude des comportements

animaliers, c'est mon dada,

puis on a eu un «pic-roche»

à notre ancienne grotte.


PIERRETTE

C'est une maman...

trop mignon.


ROCKY arrive aussi. Il sourit en voyant PIERRETTE.


ROCKY

Ah...

Salut, Pierrette.


PIERRETTE

Salut.


ROCKY

Ça tombe bien

que tu sois là, tu vas pouvoir

me regarder chasser l'oiseau

fatigant.


PIERRETTE

Que je te voie faire ça!

C'est juste une pauvre

maman «pic-roche» qui fait du

bruit pour protéger son oeuf.


ROCKY

Quoi? Je suis désolé,

je savais pas.


ROCK-ANDRÉ

Je te l'ai dit!


ROCKY

Je le sais. Je t'ai répondu

«Ah ouais?»

ou «T'es pas sérieux?»

c'est que je t'écoutais pas.


ROCK-ANDRÉ

Tu me réponds toujours

«Ah ouais?»

ou «T'es pas sérieux?».


ROCKY

Ah ouais? Pierrette, tu me

connais, je ferais jamais de mal

à une maman oiseau.


PIERRETTE

Pas sûre.


ROCKY

Je te jure! Je vais tout faire

pour la pro...


Le «pic-roche» pousse un cri strident.


PIERRETTE

Je vais tout faire pour la pr...


Un nouveau cri accompagné de coups de bec dans la pierre interrompt ROCKY.


ROCKY

Pour la prot...


Encore un bruit agressant interrompt ROCKY.


ROCKY

(Criant à l’oiseau)

J'essaye de dire que je vais

te protéger, aide-toi un peu!


PIERRETTE

Sérieux?

T'es trop «crool», Rocky.


ROCKY

Je suis trop humble

pour le dire moi-même,

mais je suis trop honnête

pour le nier.


JEAN-PIERRE se joint au groupe.


JEAN-PIERRE

J'ai réglé mon problème

de couverte trop courte!

C'est un petit pas

pour l'humanité,

mais un pas de géant

pour lutter contre

les nuits froides.

J'ai cousu une deuxième

couverture au bout.

Regardez comme elle est grande.


ROCK-ANDRÉ

Wow!


PIERRETTE

Bonne idée.

À part un petit détail:

t'as pris ma couverture.


JEAN-PIERRE

Et en faire don à la science,

ça te tente pas?


PIERRETTE jette un regard qui en dit long à JEAN-PIERRE.


JEAN-PIERRE

OK.

Je vais trouver une solution

moins controversée.


Dans la grotte des Rocs, la cheffe ROCKETTE tombe de sommeil. ROCKY revient à la grotte.


CHEF ROCKETTE

T'as chassé le «pic-roche»?


ROCKY

Pas encore.

Mais je me suis dit: ça a pas

d'allure de chasser un oiseau

de son nid comme ça.

C'est une montagne libre ici.

Ça irait à l'encontre de tout

ce que croient les Rocs.


Un cri de «pic-roche» vient soutenir la conversation de ROCKY.


ROCKY

Puis c'est pas tout.

Comme...

s'il nous empêche de dormir,

on va pouvoir évacuer bien plus

vite en cas de feu de forêt.

Hein? Hein?


CHEF ROCKETTE écoute sans écouter. Elle dort les yeux ouverts. C’est un martèlement de «pic-roche» qui la sort de sa stupeur.


CHEF ROCKETTE

Si t'es pas capable de

te débarrasser d'un oiseau...

je vais m'en occuper moi-même.


ROCKY

Non, non, non!

Je vais le faire!

Mais c'est pas une raison

pour agir en sauvage.

Laisse-moi juste le temps

d'infiltrer le nid,

de gagner la confiance

de l'oiseau puis de le convaincre

de déménager dans le sud.

Ça devrait pas prendre plus

que deux ou trois lunes.


CHEF ROCKETTE

Rocky, tu sais

que j'ai toujours été une cheffe

patiente, tolérante

et pleine d'amour brut.


ROCKY

Brute surtout.


CHEF ROCKETTE

Hum. Y a une chose

qui m'empêche d'avoir

toutes ces belles qualités

de leader, et cette chose, c'est...

pas dormir la nuit.

On va se débarrasser de l'oiseau

puis tu vas m'aider. Sinon...


ROCKY

Sinon quoi?


CHEF ROCKETTE

Je te laisse utiliser

ton imagination.


ROCKY

Oh. J'ai beaucoup

d'imagination.


CHEF ROCKETTE

Pas moi. Tu me donneras

des idées de punition.


Dehors, les bruits du «pic-roche» ne cessent pas. ROCK-ANDRÉ et ROCKY cherchent le nid avec leur cheffe qui transporte un gros sac.


CHEF ROCKETTE

(S’adressant à ROCKY)

T'es sûr que ça va marcher!


ROCKY

(S’adressant à ROCK-ANDRÉ)

T'es sûr que ça va marcher?


ROCK-ANDRÉ

Le titanoboa

est le prédateur naturel

du «pic-roche».

Si le serpent entre

dans son nid, il va s'enfuir.


ROCKY

Bon, c'est quoi le problème?


CHEF ROCKETTE

C'est un plan de Rock-André.


ROCK-ANDRÉ

Je suis pas toujours

incompétent.


CHEF ROCKETTE

C'est vrai.

Des fois, t'es juste pas bon.


PIERRETTE se braque devant le groupe du clan des Rocs.


CHEF ROCKETTE

Tasse-toi de notre chemin,

Pierre Chose!

Vas-y, Rocky, t'es assez fort

pour escalader la montagne

avec un serpent géant

sur le dos.


PIERRETTE

Attendez une minute.

Rocky, t'as dit...


ROCKY

J'ai dit de rester loin

de moi quand je chasse

le «pic-roche»!

Je m'en occupe, cheffe.


PIERRETTE et ROCKY se parlent en chuchotant pour ne pas être entendus des autres.


PIERRETTE

Hé, qu'est-ce que tu fais?


ROCKY

Tu connais Rockette;

quand on désobéit,

elle le prend bien mal.


PIERRETTE

T'as promis

de protéger l'oiseau.


ROCKY

J'ai aussi promis à Rockette

de l'aider.

Je suis très maladroit.

Ça m'étonnerait bien gros

que le plan fonctionne.


PIERRETTE

(Se braquant en parlant fort)

T'es un monstre, Rocky!


ROCKY

Hein?


PIERRETTE

Oser s'en prendre

à un oiseau sans défense!

Tu devrais avoir honte!

Je te déteste, tu m'entends?!

Je te déteste de toute

mon âme!


ROCKY fait un clin d’oeil à PIERRETTE avant qu’elle s’en aille.


CHEF ROCKETTE

(Se tournant vers ROCK-ANDRÉ)

Au moins, je ne suis plus

la seule à qui Rocky

tape sur les nerfs.

Vas-y, Rocky,

qu'on en finisse!


ROCK-ANDRÉ

Sors pas le serpent trop vite!

Pour laisser le temps

au «pic-roche» de s'enfuir

avant de se faire manger.


ROCKY

Ma mission est de me

débarrasser de l'oiseau.

Ce qui arrive

a pas d'importance.


CHEF ROCKETTE

Ça, c'est un vrai Roc.

On fait pas grand-chose,

mais quand on s'y met,

on le fait...


ROCK-ANDRÉ

À moitié!


CHEF ROCKETTE

C'est pas mal ça, ouais.

Mais ce coup-ci,

fais le travail au complet!


ROCKY

Je vais juste m'étirer un peu

avant de monter.


CHEF ROCKETTE

Des étirements?

Dans mon temps, les étirements,

on réservait ça à nos ennemis

pour les faire avouer.


ROCK-ANDRÉ

C'est essentiel de s'étirer

avant un effort physique

pour éviter les blessures.


CHEF ROCKETTE

Ah, c'est pour ça que nos

ennemis avouaient jamais.

Rocky, on n'a pas toute

la journée! Je manque

les combats de scorpions

à la télé.


ROCKY

(Prenant le gros sac)

Je suis prêt!

Hé… c'est vrai

que ça fonctionne,

les étirements;

le sac paraît plus léger

tout d'un coup.


CHEF ROCKETTE

(Hurlant plus loin)

Tcha!


Des bruits de coups frappés sur le sol accompagnent les cris de CHEF ROCKETTE.


ROCKY

Go, Rockette! Lâche pas!


ROCK-ANDRÉ

Je savais pas que les serpents

pouvaient défaire des noeuds.


ROCKY

On en apprend

à tous les jours.


CHEF ROCKETTE

Tcha!


ROCK-ANDRÉ

Perds pas ton temps à trouver

son point faible, il en a pas.


Vraisemblablement, la cheffe ROCKETTE se bat avec le serpent qui n’est plus dans le sac.


CHEF ROCKETTE

T'as pas un conseil utile?


ROCK-ANDRÉ

Euh...

Sois plus forte que lui.


CHEF ROCKETTE

(Continuant de se battre plus loin)

Tcha! Tcha!

Tcha!!!!

(Revenant auprès des garçons)

On passe au plan B.


CHEF ROCKETTE fait signe à ROCK-ANDRÉ et ROCKY de la suivre.


Dans la grotte des Rocs, ROCK-ANDRÉ élabore des plans en faisant des dessins.


ROCK-ANDRÉ

(Montrant le dessin du plan)

Plan H.

Comme tu vois, le «pic-roche»

aime les couleurs vives.

Tu le vois pas parce que j'ai

pas dessiné en couleurs,

mais imagine que ça,

c'est rouge.

Ça, c'est bleu.


Un cri de «pic-roche» perturbe la conversation.


CHEF ROCKETTE

(Exaspérée)

Ah!!

On a tout essayé!

On l'a attiré avec

de la nourriture.

On lui a lancé des roches.

Je me suis même fait passer

pour un mâle.


ROCK-ANDRÉ

T'étais très convaincante

en «pic-roche».

C'est pas étonnant

que le serpent soit revenu

pour essayer de te manger.


CHEF ROCKETTE

Je sais que tu l'as vu,

le serpent.

Pourquoi vous avez rien fait,

toi puis Rocky?


ROCK-ANDRÉ

Parce que c'est un serpent.


CHEF ROCKETTE

C'est de votre faute.

Tous les plans ont foiré

à cause de vous!


ROCKETTE se bouche les oreilles, totalement excédée par le bruit incessant.


CHEF ROCKETTE

T'as gagné pour aujourd'hui,

«pic-roche»!

Mais demain, demain...

tu vas partir loin

de ma montagne!

Ou finir dans mon estomac!

On sait pas!

Non!


Dans la forêt, PIERRETTE et JEAN-PIERRE discutent.


JEAN-PIERRE

Prépare-toi à assister

à une révolution dans le domaine

de l'«abrillement».


PIERRETTE

Je meurs d'impatience.


JEAN-PIERRE

Tu vas voir,

c'est passionnant.

J'ai tendu ma couverture

autour d'un anneau en bois

de manière à l'étirer

au maximum.

Après, je vais refaire

la même chose

avec un autre bout de couverture

jusqu'à ce que toute la surface

soit étirée.

Avec cette méthode,

je devrais gagner

un bon quatre,

cinq doigts, certain.

En longueur et en largeur.


PIERRETTE

Qu'est-ce qui est censé

être passionnant?


JEAN-PIERRE

On s'en reparlera le jour

où tu vas être obligée

d'aller chasser pour avoir

une couverture plus grande.


ROCKY

(Arrivant à la hâte)

Pierrette! Pierrette!

(À bout de souffle)

Pierrette...

Hum...

Il paraît que Rockette a jeté

l'éponge. Pour l'instant.


PIERRETTE

Wow.

T'as sauvé la famille «pic-roche».


ROCKY

Jusqu'à demain, en tout cas.


ROCKY ferme les yeux en entendant les martèlements de l’oiseau.


ROCKY

Je comprends qu'on peut pas

chasser une maman oiseau

de son nid, mais avoue

que ça commence à être fatigant.


PIERRETTE

Je la trouve pas fatigante,

moi. Je commence

à aimer le bruit.

Je trouve même ça un peu...


JEAN-PIERRE est encore concentré sur sa nouvelle invention.


JEAN-PIERRE

Écoutez ça. Quand je tape sur

ma peau tendue,

ça fait du bruit.


JEAN-PIERRE tape sur la peau tendu qui donne un bruit de tambourin.


PIERRETTE

Je disais que je trouve

même ça un peu...


JEAN-PIERRE s’amuse à frapper la peau tendue et du même coup, interrompt les propos de PIERRETTE.


PIERRETTE

Je trouve même ça...

Je trouve même ça

un peu mignon.


JEAN-PIERRE

Est-ce que je dérange?


PIERRETTE

Qu'est-ce que t'en penses?


JEAN-PIERRE

(Posant sa peau tendue sur le sol)

Je vais attendre en dedans.


PIERRETTE

Qu'est-ce que je disais?


ROCKY

Que… Que t'aimais le bruit

du «pic-roche».


PIERRETTE

Il commence à faire noir.

Je ferais mieux de rentrer.

À demain?


ROCKY

Oui.


ROCKY prend la peau tendue de JEAN-PIERRE et l’examine. Il tape dessus et prend conscience du bruit.


Dans la grotte des Rocs, ROCKETTE est à bout et ROCK-ANDRÉ résiste.


CHEF ROCKETTE

Il faut que je dorme.

Rock-André!

Tu vas me boucher les oreilles.


ROCK-ANDRÉ

Pour combien de temps?


CHEF ROCKETTE

Ça dépend combien

de temps je dors.


ROCK-ANDRÉ

Ça me ferait plaisir

de passer la nuit debout

pour t'aider à dormir,

mais j'ai les mains

un peu sèches

puis je voudrais pas

t'irriter la peau.


CHEF ROCKETTE

Tu me bouches les oreilles

ou je frotte les tiennes.


ROCK-ANDRÉ

Tout de suite, cheffe.


CHEF ROCKETTE

(S’assoupissant)

Ah...


ROCK-ANDRÉ

Rockette...

est-ce que je peux aller

en arrière de toi?

Je pourrais regarder la télé.


CHEF ROCKETTE

Non.


ROCK-ANDRÉ

C'est pas mon genre

de m'obstiner d'habitude,

mais ça serait vraiment

moins plate.


CHEF ROCKETTE

Non. Mon bâton.

Lâche mon bâton!


ROCK-ANDRÉ

Est-ce que tu dors?


ROCKETTE ronfle.


ROCK-ANDRÉ

Ça veut dire quoi ça?

Ronfle une fois pour oui,

deux fois pour non.


ROCKETTE ronfle une fois.


ROCK-ANDRÉ

Je vais prendre ça pour un oui.


Le «pic-roche» reprend ses activités et ROCK-ANDRÉ tente de se placer derrière ROCKETTE sans la réveiller.


CHEF ROCKETTE

Mon bâton!


ROCK-ANDRÉ

Chut-chut-chut...


ROCK-ANDRÉ se place derrière ROCKETTE et des applaudissements fusent.


ROCK-ANDRÉ

(En direction des applaudissements)

Chut-chut-chut...

(Se tordant tout à coup)

Ah non, ça me pique dans le dos.


Il fait presque nuit. JEAN-PIERRE revient dehors pour chercher son tendeur de peau. Il trouve sa couverture sur le sol avec un gros trou dedans.


JEAN-PIERRE

Pierrette! Non, c'est pas

vrai, c'est pas vrai.

(Paniqué)

Pierrette!!!


PIERRETTE

(Arrivant en courant)

Le bébé «pic-roche»

est tombé du nid?


JEAN-PIERRE

Pire. Quelqu'un a fait un trou

dans ma couverture.

Là, en plus de geler des pieds,

je vais geler des fesses.


PIERRETTE

Tu l'as trop étirée,

tu l'as déchirée, ta couverture.


JEAN-PIERRE

Déchirer un cercle parfait?

Et il est passé où,

mon anneau en bois?

Quelqu'un m'a volé,

c'est certain.


PIERRETTE

Qui voudrait voler un morceau

de couverture?


JEAN-PIERRE

Élémentaire,

ma chère Pierrette.

Quelqu'un qui a une couverture

avec un trou de la même grosseur

à boucher.

Ah...

Non...

C'est moi le coupable.


PIERRETTE

Ça ou tu manques de sommeil.


JEAN-PIERRE

Je vais y penser.


PIERRETTE

Bonne idée.


Des bruits de tambour résonnent au loin.


Dans la grotte des Rocs, ROCK-ANDRÉ ne peut s’empêcher de se gratter. Du coup, ROCKETTE se réveille en sursaut en entendant les sons de tambour.


CHEF ROCKETTE

Que c'est ça?!


ROCK-ANDRÉ

Je sais pas, mais tant

qu'à être réveillée,

pourrais-tu me gratter?


ROCKETTE gratte ROCK-ANDRÉ.


Dehors, ROCKY joue du tambour avec la peau tendue de JEAN-PIERRE posée sur un billot de bois creux. PIERRETTE le rejoint.


PIERRETTE

Rocky? Qu'est-ce que tu fais?

T'empêches tout le monde

de dormir.


ROCKY

Aimes-tu ça?


PIERRETTE

T'entendre taper sur

une couverture tendue,

pourquoi j'aimerais ça?


ROCKY

Je sais pas.

Moi, j'aime ça.

Ça sonne un peu

comme le «pic-roche»,

mais en moins fatigant.


PIERRETTE

Ouais, t'as raison.

S'il était pas aussi tard...

je trouverais ça «crool»,

ce que ça donne.


PIERRETTE commence à danser.


ROCKY

Puis si je fais ça?


ROCKY joue un rythme plus scandé.


PIERRETTE

Oh! Wow!

T'es donc bien bon!

Je pense que tu viens d'inventer

un nouvel instrument de musique!


ROCKY

Oui, hein?

Comment on devrait l'appeler,

selon toi?

(Chantant)

♪ Tam tam tam ♪


PIERRETTE

(Chantant)

♪ Tam tam ♪

Bien, un tam-tam?


ROCKY

C'est bon, ça!


CHEF ROCKETTE arrive à son tour.


CHEF ROCKETTE

Rocky!

L'oiseau, c'est pas assez,

faut que tu te mettes

à faire du bruit toi aussi?


ROCKY

Quoi? J'ai pas entendu

ce que tu dis,

la musique est trop forte!


CHEF ROCKETTE

Rocky, arrête de niaiser!


PIERRETTE

(Dansant)

Ha ha!


Sans s’en rendre compte, ROCKETTE danse aussi.


CHEF ROCKETTE

Toi, Pierre Chose,

t'as pas d'affaire à fêter

avec un de mes Rocs.


PIERRETTE

Cheffe Rockette,

détendez-vous donc un peu.


PIERRETTE et ROCKETTE font une chorégraphie.


PIERRETTE

Je savais pas que vous

dansiez bien comme ça!


CHEF ROCKETTE

Je pourrais dire la même chose

de toi, Pierre Chose!


ROCKY s’amuse beaucoup avec sa musique et apprécie la danse des filles.


CHEF ROCKETTE

Ah! On devrait essayer ça

autour d'un feu!


PIERRETTE

Ah, c’est vrai que ça

irait bien ensemble!


Un cri plus imposant provient du nid du «pic-roche». Des barrissements accompagnent des pas très lourds qui s’éloignent.


PIERRETTE

C'est le «pic-roche»?

Pourquoi il est parti?


CHEF ROCKETTE

J'imagine qu'elle a pris Rocky

pour une femelle dominante

qui couve sur le même territoire

et elle a eu peur.


ROCKY

Tu veux dire qu'elle m'a pris

pour une fille?


PIERRETTE

C'est terrible.


ROCKY

Ouais!


PIERRETTE

Qu'est-ce qui va arriver

au bébé sans sa maman

pour le couver?


ROCKY

Bien...


CHEF ROCKETTE

Rocky, t'as réussi!

T'as réussi! Ha ha! Bravo!

Je regrette quasiment la fois

où j'ai voulu t'échanger

contre un paquet de bananes.


PIERRETTE

(Partant en colère)

J'espère que t'es fier de toi!


ROCKY

Pierrette, je te jure

que j'ai pas fait exprès!


CHEF ROCKETTE

Exprès ou non, on s'en fout,

Rocky! T'as réussi!

Le «pic-roche» est parti,


CHEF ROCKETTE ET ROCKY

Le «pic-roche» est parti,

le pic roche est parti!


CHEF ROCKETTE

Je m'en vais me coucher.


Plus tard, à la grotte des Rocs, ROCKY est anxieux et ROCK-ANDRÉ tente de le réconforter.


ROCK-ANDRÉ

Faut voir le bon côté

des choses.

Un «pic-roche» mange

trois fois son poids

en bibites tous les jours.

Donc, on va avoir plus

de bibites à étudier.


ROCKY

T'es pas sérieux?


ROCK-ANDRÉ

Je te jure.


ROCKY

Penses-tu que Pierrette va

être fâchée encore longtemps?


ROCK-ANDRÉ

Mes seuls modèles féminins,

c'est Rockette puis Cristal.

Donc je dirais… pour toujours?

Pourquoi tu veux savoir ça?


ROCKY

Pourquoi tu veux savoir

pourquoi je veux savoir ça?


ROCK-ANDRÉ

Pour rien.


ROCKY

Moi aussi.


Soudain, ROCKY se lève. Il semble avoir une idée.


ROCKY

OK.

Il faut sauver

le bébé «pic-roche».


ROCK-ANDRÉ

Tu peux pas escalader

une montagne en pleine nuit.


ROCKY

Je vais prendre une torche,

ça va me réchauffer en plus.

S'il arrive quelque chose

à cet oiseau-là,

je me le pardonnerai jamais.


ROCK-ANDRÉ

Je viens avec toi.


ROCKY

T'es sûr?


ROCK-ANDRÉ

Examiner un nid de «pic-roche»

et sauver un oisillon

est une expérience

ornithologique unique

que je peux pas me permettre

de manquer.

En route, partenaire!


ROCKY ne semble pas apprécier la témérité de ROCK-ANDRÉ.


ROCK-ANDRÉ

Rock-André...

Rock-André, attends!

(Sortant de la grotte)

Rock-André!


Près de la grotte des Pierres, ROCKY tente d’appeler PIERRETTE sans réveiller les autres Pierres. ROCK-ANDRÉ tient un œuf dans ses mains.


ROCKY

(Appelant doucement)

Pierrette!

Pierrette!


PIERRETTE sort de la grotte.


PIERRETTE

Tant qu'à avoir chassé

le «pic-roche»,

tu pourrais me laisser dormir.


ROCKY

J'ai une surprise pour toi.

(Montrant l’oeuf de «pic-roche»)

Tadam!


PIERRETTE

Ah.


ROCK-ANDRÉ

J'espère que t'es pas déçue.

Moi aussi, je m'attendais

à plus gros.


PIERRETTE

Wow!

Qu'est-ce que vous voulez

que je fasse avec ça?

Une omelette pour trente?


ROCKY

Tu t'inquiétais pour

l'oisillon, bien le voilà.

Il te reste juste à le couver.


PIERRETTE

Oui, mais pourquoi c'est moi

qui devrais le couver?


ROCKY

Parce que t'es une f... f...

f... Hem!

Rock-André, t'as pas une

réponse biologique pertinente?


PIERRETTE

T'as fait fuir la mère.

Tu veux sauver le bébé,

tu le couves.


ROCKY

OK.

S'asseoir sur un oeuf pour être

un héros, y a rien là.


ROCK-ANDRÉ

Non, non, non, fais pas ça!

On s'assoit pas sur un oeuf,

franchement!


ROCKY

Je le sais bien, je niaisais.


ROCK-ANDRÉ

T'as juste à le garder au...

au ch...


ROCKY

Au chaud. Au chaud.


PIERRETTE

Installe-toi plus loin!

Faudrait pas que l'oisillon

fasse son nid dans la montagne.


ROCKY

Ça aussi, je le savais.

Bonne nuit.

(Chuchotant)

Rock-André,

ça prend combien de temps

à éclore, un «pic-roche»?


ROCK-ANDRÉ

Tout ce que je sais,

c'est qu'il faut jamais

brusquer la vie.


ROCK-ANDRÉ

J'allais me porter volontaire

pour le couver,

mais j'aime mieux

que ce soit Rocky.


PIERRETTE

Il mérite bien

une petite leçon.


ROCK-ANDRÉ

Non. C'est parce

que c'est dangereux.

C'est pas pour rien

que les pics-roches

font du bruit

pour éloigner les prédateurs.

La nuit, y en a toujours

beaucoup qui rôdent

autour des oeufs.


PIERRETTE

Ouais, bien...

tant pis pour lui.


ROCKY s’éloigne avec l’oeuf pour lui trouver un endroit chaud. Des cris de loups fendent le silence nocturne.


ROCKY

Bon, on a assez marché.

C'est ici que tu vas naître puis

t'es mieux de faire ça vite.


ROCKY a froid.


ROCKY

(Parlant à son œuf)

Essaie de pas mourir de froid,

OK?

Pierrette trouverait une manière

de dire que c'est de ma faute.

(Inquiet de la présence des loups)

Inquiète-toi pas,

maman a pas peur des loups.

Hé, je pense à ça.

Si je remplace ta mère,

va falloir que

je te trouve un nom.

Hum...

Si t'es une fille,

je vais t'appeler Piquette.

Puis si t'es un gars,

bien, Junior.

Ha!


Les cris des bêtes sauvages commencent à peupler la nuit.


Dans la grotte des Pierres, PIERRETTE reste à l’affût à cause des hurlements de loups. JEAN-PIERRE vient la voir.


JEAN-PIERRE

Pierrette. Je suis content

que tu sois encore debout.

Tu vas pouvoir assister

au dévoilement

de ma nouvelle invention.


PIERRETTE

T'as enfin réparé

ta couverture?


JEAN-PIERRE

Non.

C'est pour ça que je dors pas.

Mais ça m'a permis d'inventer

le Grignote-O-Chaud.


JEAN-PIERRE montre sa couverture percée qu’il a enfilée comme un chandail.


JEAN-PIERRE

Tu mets ta tête puis les

bras dans les trous

puis ça fait la couverture

idéale pour grignoter sur le divan.


PIERRETTE

Ou pour couver un oeuf?


JEAN-PIERRE

C'est un peu tiré par les

cheveux comme exemple,

mais pourquoi pas?

(Enlevant sa couverture percée)

Le Grignote-O-Chaud

a 1001 usages.


PIERRETTE arrache la couverture des mains de JEAN-PIERRE et sort en courant.


JEAN-PIERRE

Hé, hé, hé!


PIERRETTE

C'est une question

de vie ou de mort!


JEAN-PIERRE

Mon Grignote-O-Chaud!


Des bruissements de feuilles approchent de l’endroit où ROCKY couve l’oeuf.


ROCKY

Si tu veux manger

Piquette Junior,

va falloir passer par moi!


PIERRETTE

C'est juste moi, Rocky.


ROCKY

Ah.


PIERRETTE

Tu lui as donné un nom?


ROCKY

Oui, mais en blague, là.


PIERRETTE

Trop mignon.


ROCKY

Qu'est-ce que tu fais

ici, toi?


PIERRETTE

Je voulais pas

que t'attrapes froid.

Je veux dire:

que l'oeuf attrape froid.

Lève les bras.


PIERRETTE enfile la peau percée à ROCKY.


ROCKY

«Crool».

On n'arrête pas le progrès.


PIERRETTE

Prends le tam-tam

pour éloigner les prédateurs.

Tu fais tellement une bonne

maman «pic-roche».


ROCKY est maintenant au chaud et son œuf aussi.


PIERRETTE

Tu me joues quelque chose?


ROCKY tend l’oeuf à PIERRETTE pour jouer du tam-tam.


ROCKY

Tiens.


ROCKY joue doucement le tam-tam. Des craquements proviennent de la coque de l’oeuf.


ROCKY

Ha!


Il semble que l’oisillon soit prêt à naître.


ROCKY

On n'aura peut-être pas à rester

debout toute la nuit finalement.


PIERRETTE

Je suis pas pressée.


CHEF ROCKETTE

(Arrivant de mauvaise humeur)

Avez-vous fini

de faire du bruit?

M'empêcher de dormir,

c'est votre nouveau sport favori

ou quoi?


JEAN-PIERRE

Là, c'est assez!

J'ai passé toute la journée

à travailler sur...


CHEF ROCKETTE

Hé! Tu vois pas

que je criais la première?!


JEAN-PIERRE retire les bouchons qu’il a dans les oreilles.


CHEF ROCKETTE

Quoi?

Excusez-moi, j'entends rien

avec mes bouchons de résine.


CHEF ROCKETTE

Où t'as trouvé ça?


JEAN-PIERRE

C'est la première chose

que j'ai fabriquée

quand j'ai entendu le «pic-roche».

Je sais pas comment

vous l'avez enduré.


CHEF ROCKETTE

Je les veux!


JEAN-PIERRE

Pas si vite.


CHEF ROCKETTE

Je te donne tout ce que

tu veux en échange!


JEAN-PIERRE

OK.


CHEF ROCKETTE

Elle est longue comment,

votre couverture?


JEAN-PIERRE

Bien...


CHEF ROCKETTE montre la mesure avec ses bras ouverts face à JEAN-PIERRE.


CHEF ROCKETTE

Comme ça.


JEAN-PIERRE

Ah oui?


CHEF ROCKETTE

Oui.


JEAN-PIERRE

Seulement un.

Le deuxième quand je vais voir

la couverture.


CHEF ROCKETTE met immédiatement la boule de résine dans son oreille.


CHEF ROCKETTE

Quoi?


Début générique de fermeture


Début bêtisier


CHEF ROCKETTE est devant la falaise avec ROCK-ANDRÉ et ROCKY.


CHEF ROCKETTE

(Se trompant de nom)

Vas-y, Rock-André, t'es

assez fort pour escala...


ROCKY

Je m'excuse.

Tu ne m'appelleras plus jamais

Rock-André.


Dans une autre scène, ROCK-ANDRÉ et ROCKETTE éclatent de rire.


ROCK-ANDRÉ

Le titanoboa est le

prédateur...

(Riant)

Ah, câline.


À un autre moment, ROCKETTE perd sa perruque dans le salon des Rocs.


CHEF ROCKETTE

Attends, la perruque.


Une autre situation se produit avec ROCKY et ROCKETTE dans la grotte des Rocs.


ROCKY

Je pensais que c'était

un troupeau de mammouths

qui traversait le salon!

(Éclatant de rire)

Excusez-moi.


À un autre moment, CHEF ROCKETTE discute avec ROCKY dans la grotte.


CHEF ROCKETTE

Hé, j'ai déjà passé

ma dernière lune de grossesse

dans un trou de sangsues.

(Questionnant le texte)

Dans un trou de sangsues?


ROCKY et ROCKETTE rient.


Fin bêtisier


Générique de fermeture


Episodes of Les Sapiens