Universe image Maya The Bee Universe image Maya The Bee

Maya The Bee

Maya is an inquisitive, adventurous and somewhat flighty young honeybee. She wants to explore the wide world and commits the unforgivable crime of leaving the hive. During her adventures, Maya, now in exile, befriends other insects and braves dangers with them.

Share

Video transcript

The Killer Buzz

The frogs mysteriously left the pond. Maya and Willy are delighted: they can safely enjoy the water. But the departure of the frogs attracts the mosquitoes. They are even worse than the frogs. Maya and Willy have to find a solution.


Accessibility
Change the behavior of the player

video_transcript_title-en

Début chanson thème


VOIX FÉMININE

(Chantant)

♪ C'est une abeille

malicieuse ♪

♪ Intrépide espiègle

et courageuse ♪

♪ Elle n'a jamais peur de rien ♪

♪ Elle met de la joie

sur son chemin ♪

♪ Oh petite Maya l'abeille ♪

♪ Fais-nous encore

découvrir des merveilles ♪

♪ Oh joyeuse Maya l'abeille ♪

♪ Libre comme l'air

tu vas partout dans le ciel ♪

♪ Oh joyeuse Maya l'abeille ♪

♪ Libre comme l'air

tu t'envoles vers le soleil ♪


Fin chanson thème


Titre :
Maya l'abeille Le bzz qui tue


WILLY l'abeille vole en transportant un genre de baluchon au-dessus du champ. Dans une grosse tulipe, MAYA l'abeille fait la sieste.


MAYA L'ABEILLE

(Somnolant)

Ah...


WILLY L'ABEILLE

Ouh-ouh?


WILLY secoue la fleur pour réveiller MAYA.


MAYA L'ABEILLE

Hum?

(Bâillant)

Ah... Willy?


WILLY L'ABEILLE

Euh... t'es réveillée?


MAYA L'ABEILLE

Ah! Maintenant, oui.

Tu as besoin de moi?


WILLY L'ABEILLE

Euh... c'est-à-dire que

j'ai été puni par Ciredabeille

parce que j'ai rigolé en voyant

sa nouvelle cravate.

Ma punition, c'est de

rapporter du nectar de nénuphar.


MAYA L'ABEILLE

Et tu veux que je t'aide.


WILLY L'ABEILLE

Tu me connais, j'ai pas

peur des grenouilles...


MAYA L'ABEILLE

Mais quand même un peu.


WILLY L'ABEILLE

Bien... oui, un peu.

Tu crois qu'on peut y aller?


Les deux amis volent en se faufilant dans les hautes herbes qui bordent la rivière.


MAYA L'ABEILLE

Oui. C'est bizarre. Non

seulement je ne vois aucune

grenouille, mais on ne

les entend même pas

coasser. Allez, viens.


WILLY L'ABEILLE

Moi, euh, j'aime pas

les grenouilles.


MAYA et WILLY survolent l'endroit où les nénuphars poussent.


MAYA L'ABEILLE

Hum? Là, regarde!


WILLY L'ABEILLE

Des grenouilles?


MAYA L'ABEILLE

T'es vraiment un trouillard.

Juste des bulles.

Et toujours pas l'ombre

d'une grenouille. On dirait

qu'elles se sont volatilisées.


WILLY L'ABEILLE

Tant mieux! On va pouvoir

butiner sans danger.


WILLY commence à récolter le nectar.


WILLY L'ABEILLE

Ha, ha, ha!

(Regardant dans le ciel)

Ah?


MAYA L'ABEILLE

(Regardant aussi)

Hein?


WILLY L'ABEILLE

Qu'est-ce que c'est?


Trois insectes volant avec de longs aiguillons foncent tout droit sur MAYA et WILLY.


MAYA ET WILLY LES ABEILLES

A-ah...


FLORIMONDE LE MOUSTIQUE

Salut, les abeilles.

Moi, c'est Florimonde

et voilà mes deux fils

adorés Robert et Roger.


MAYA L'ABEILLE

Euh... bonjour. Euh, moi,

c'est Maya. Et voici Willy.


FLORIMONDE LE MOUSTIQUE

Il m'a l'air comme

qui dirait accueillant,

votre étang. Bien humide

et surtout sans grenouille.


MAYA L'ABEILLE

Euh, oui. En fait, on dirait

que les grenouilles sont

parties. On ne sait pas

trop pourquoi.


FLORIMONDE LE MOUSTIQUE

Ah, la bonne nouvelle!

Notre dernier étang est à sec.

On a dû déguerpir. Et puis nous,

on déteste les grenouilles.

Hein, mes chéris?


ROBERT LE MOUSTIQUE

Ah, ça oui, m'man.


ROGER LE MOUSTIQUE

On les déteste!


FLORIMONDE LE MOUSTIQUE

Arrêtez de trembler

les garçons, car à partir

de maintenant, ici c'est

chez nous. Pigé, les abeilles?

Allez, du vent!


WILLY L'ABEILLE

Hé, doucement!


MAYA L'ABEILLE

La prairie est à tout

le monde et l'étang aussi.


FLORIMONDE LE MOUSTIQUE

Eh bien plus maintenant.

Désormais, c'est notre propriété

privée. Hein, mes chéris?


ROGER LE MOUSTIQUE

Oui, maman.


ROBERT LE MOUSTIQUE

Bien dit, maman.


MAYA L'ABEILLE

Et si on refuse de partir?


FLORIMONDE LE MOUSTIQUE

Vous ne connaissez pas

le «bizz» qui tue?


MAYA L'ABEILLE

Euh... non. C'est

le dernier tube de la prairie?


MAYA L'ABEILLE

Ha, ha! Ha, ha, ha, ha,

ha, ha! Une chanson! Elle est

comique, cette petite. Allez,

mes chéris, démonstration.


Les moustiques font battre leurs ailes très vite, ce qui produit un bourdonnement très strident.


MAYA ET WILLY LES ABEILLES

Ah!


WILLY L'ABEILLE

Ah, c'est horrible!


Le bourdonnement est si strident que MAYA et WILLY doivent se boucher les oreilles.


WILLY L'ABEILLE

Viens, il faut partir!


Les abeilles quittent l'étang en laissant derrière leurs paniers de pollen.


WILLY L'ABEILLE

Ah!


FLORIMONDE LE MOUSTIQUE

Prévenez bien tous

les insectes. Désormais,

l'étang appartient

aux moustiques! Hihihihi!


MAYA et WILLY rapportent leur aventure au COLONEL PAUL la fourmi.


COLONEL PAUL LA FOURMI

Le «bizz» qui tue?


WILLY L'ABEILLE

Oui, c'est un son strident

qui vrille les tympans.


MAYA L'ABEILLE

C'est l'arme fatale des trois

moustiques qui ont décidé

que l'étang était à eux.


COLONEL PAUL LA FOURMI

Diantre! C'est intolérable!

La prairie est à tout le monde.


MAYA L'ABEILLE

C'est exactement ce que

je leur ai dit, mais ils

n'ont pas l'air d'accord.


Le COLONEL se retourne vers son bataillon derrière lui.


COLONEL PAUL LA FOURMI

Soldats! J'ai besoin

de deux volontaires pour

raisonner ces galopins.


Tous les membres du bataillon s'enfuient sauf JEAN-PIERRE et JEAN-MICHEL les fourmis.


COLONEL PAUL LA FOURMI

Ah, Jean-Michel et Jean-Pierre.

Votre courage vous honore.

En avant, marche!

Un, deux! Un, deux!


Le COLONEL PAUL part avec les deux soldats vers l'étang.


JEAN-PIERRE LA FOURMI

T'as compris où on va, toi?


JEAN-MICHEL LA FOURMI

Maya parlait d'un son

strident à l'étang.


JEAN-PIERRE LA FOURMI

Ah, c'est peut-être

un concert. Ce serait chouette,

j'adore la musique.


Les trois moustiques se prélassent sur une feuille de nénuphar.


ROBERT LE MOUSTIQUE

Quel plaisir! Elle est

bonne, l'eau de cet étang.


ROGER LE MOUSTIQUE

Ah oui, elle est tiède

comme on l'aime.


COLONEL PAUL LA FOURMI

Ohé! Sur le nénuphar!

C'est le colonel Paul

qui vous parle. Je vous demande

de quitter les lieux

sur-le-champ. C'est un ordre!


Le COLONEL PAUL sort d'entre les hautes herbes qui bordent l'étang.


Les moustiques rient aux éclats en apercevant les fourmis. JEAN-PIERRE et JEAN-MICHEL rient aussi, ce qui leur mérite un bon coup sur le casque de la part du COLONEL PAUL.


JEAN-PIERRE LA FOURMI

(Recevant un coup)

Aïe!


JEAN-MICHEL LA FOURMI

(Recevant un coup)

Hum...


Un bourdonnement annonce l'approche des moustiques.


COLONEL PAUL LA FOURMI

(Apercevant les moustiques)

Hum?


FLORIMONDE LE MOUSTIQUE

Vous voulez

qu'on quitte notre étang?


COLONEL PAUL LA FOURMI

Affirmatif. En prime,

ce n'est pas votre étang,

mais celui de tout le monde.


FLORIMONDE LE MOUSTIQUE

C'est vous qui allez quitter

l'étang, sergent Paul.


COLONEL PAUL LA FOURMI

Colonel Paul!

J'aimerais bien voir ça.


JEAN-PIERRE LA FOURMI

Bien dit, colonel.


JEAN-MICHEL LA FOURMI

Oui, allez, circulez,

il n'y a rien à voir.


Les moustiques font battre leurs ailes pour produire le bourdonnement strident. Déjà JEAN-PIERRE ET JEAN-MICHEL se bouchent les oreilles. Le COLONEL PAUL semble très affecté aussi.


Les deux soldats fourmi s'éloignent en rampant. Le COLONEL PAUL tombe sur le dos.


Plus loin dans la prairie, les corps des trois fourmis sont projetés du ciel et tombent juste devant MAYA et WILLY qui sont complètement stupéfaits.


MAYA ET WILLY LES ABEILLES

Hein?


FLORIMONDE LE MOUSTIQUE

On vous rend la fourmi et

ses deux larbins, mais qu'on ne

vous reprenne pas à venir vous

balader chez nous. Personne

ne résiste au «bizz»

qui tue.


ROBERT LE MOUSTIQUE

Aucun insecte.


ROGER LE MOUSTIQUE

Alors, arrêtez de jouer

au plus malin avec nous.


Les moustiques repartent en riant méchamment.


MAYA ET WILLY LES ABEILLES

Colonel, ça va?


COLONEL PAUL LA FOURMI

(Se relevant)

Qu'est-ce... Qu'est-ce

qui s'est passé?


WILLY L'ABEILLE

Vous avez été victime

du «bizz» qui tue.


COLONEL PAUL LA FOURMI

Bigre!


Les soldats fourmis se relèvent aussi en replaçant leur casque.


JEAN-PIERRE LA FOURMI

Ça va, Jean-Michel?


JEAN-MICHEL LA FOURMI

Affirmatif, Jean-Pierre,

mais on a raté le concert.


COLONEL PAUL LA FOURMI

(Poussant un soupir désespéré)

Ah...


JEAN-PIERRE LA FOURMI

Moi, je crois

que j'ai entendu le début.


WILLY L'ABEILLE

Qu'est-ce qu'on va faire? On

ne peut pas laisser ces bandits

faire la loi dans la prairie.


MAYA L'ABEILLE

Hum, Flip aura

peut-être une idée.


MAYA, WILLY et le COLONEL PAUL vont voir FLIP la sauterelle.


FLIP LA SAUTERELLE

Donc, si j'ai bien

compris, ces moustiques

détestent les grenouilles.


MAYA L'ABEILLE

Oui. Ils tremblaient tous

rien qu'en y pensant.


FLIP LA SAUTERELLE

Alors c'est simple,

il faut que les grenouilles

reviennent à l'étang.

Ça chassera les moustiques.


MAYA L'ABEILLE

On a passé la matinée

là-bas. Elles ont

mystérieusement disparu.


COLONEL PAUL LA FOURMI

Nous devons enquêter pour

savoir ce qui leur est arrivé.


FLIP LA SAUTERELLE

Il doit bien y avoir un

indice, quelque chose d'anormal.


MAYA L'ABEILLE

Le seul truc qu'on a remarqué

avec Willy, ce sont les bulles

jaunes à la surface de l'étang.

Tu te souviens?


WILLY L'ABEILLE

Hum-hum.


FLIP LA SAUTERELLE

Bon, alors voilà

ce qu'on va faire.


À l'étang, les moustiques ont repris leur sieste sur un nénuphar.


ROGER le moustique se réveille. Il a entendu un bruit.


ROGER LE MOUSTIQUE

Hum. Hein?


FLIP saute sur la feuille de nénuphar des moustiques.


FLIP LA SAUTERELLE

Amis moustiques, bien le

bonjour! Flip pour vous servir.

J'ai ouï dire que vous veniez

de vous installer. Bienvenue.

Si ça vous dit, je peux vous

faire visiter la prairie.


ROBERT LE MOUSTIQUE

On le «bizz»

tout de suite, maman?


FLORIMONDE LE MOUSTIQUE

Eh bien...


FLIP LA SAUTERELLE

Ah, s'il vous plaît,

permettez-moi de vous dire,

mademoiselle, que

je vous trouve charmante.


FLORIMONDE LE MOUSTIQUE

Sans blague!


FLIP LA SAUTERELLE

Vos élytres, vos yeux

globuleux, même vos poils

au menton vous vont à ravir.


ROBERT LE MOUSTIQUE

Bas les pattes, la sauterelle.

Maman, elle aime pas qu'on lui

dise des choses gentilles.


FLORIMONDE LE MOUSTIQUE

Bon, ça va bien, maintenant.

De l'air, les marmots!


FLIP LA SAUTERELLE

Tout le monde aime

les compliments. C'est quoi

votre petit nom, ma beauté?


FLORIMONDE LE MOUSTIQUE

Florimonde.


FLIP LA SAUTERELLE

Oh, c'est charmant!

Et ça rime avec...


FLORIMONDE LE MOUSTIQUE

Immonde?


FLIP LA SAUTERELLE

Pas du tout.

Avec vagabonde, comme mon humeur

de ce jour. Allez, mes amis,

venez découvrir votre prairie.

Han!


ROBERT ET ROGER les moustiques suivent leur mère qui suit FLIP et s'envolent au-dessus de la prairie. Plus loin, sur la rive, le COLONEL PAUL, MAYA et WILLY sortent d'entre les hautes herbes.


COLONEL PAUL LA FOURMI

C'est bon, la voie est libre.


FLORIMONDE LE MOUSTIQUE

(Jubilant)

Oh! Ho, ho, ho,

ho! Ha, ha, ha!


FLIP fait bondir FLORIMONDE d'une fleur à l'autre. FLORMONDE apprécie la promenade.


FLIP continue son numéro de charme en approchant une fleur du dard de FLORIMONDE.


FLIP LA SAUTERELLE

Venez respirer ce doux

parfum, Florimonde.


FLORIMONDE LE MOUSTIQUE

(Reniflant)

Snif! Oh...


ROGER LE MOUSTIQUE

Maman est allergique.


ROBERT LE MOUSTIQUE

Et puis, elle déteste

le rouge. On va rentrer

maintenant, hein, maman?


FLORIMONDE LE MOUSTIQUE

Ah...


Les moustiques sont sur le point de repartir à l'étang.


FLIP LA SAUTERELLE

Hum? Attendez!

Han! Non! Je ne vous ai pas

encore montré euh... l'eau

croupie de la grotte végétale.


FLORIMONDE LE MOUSTIQUE

De l'eau croupie!


FLIP LA SAUTERELLE

Dans une grotte végétale.


Pendant ce temps, sur l'étang, MAYA, WILLY et le COLONEL PAUL traversent l'étang en ramant sur une cosse de haricot vide.


WILLY L'ABEILLE

Il n'y a pas un bruit.

Ça m'inquiète.


MAYA L'ABEILLE

Tu es aussi inquiet

quand il y a du bruit.


WILLY L'ABEILLE

Bien oui, je suis

toujours inquiet.


COLONEL PAUL LA FOURMI

Respire à fond et

concentre-toi sur quelque chose.

Tiens, regarde la surface de

l'eau, par exemple. Ça t'aidera.


WILLY L'ABEILLE

D'a... D'accord.

Ah! Un monstre!


Des bulles jaunes éclatent à la surface.


MAYA L'ABEILLE

Où ça? Mais non, ce sont

des bulles. Bravo, Willy!

Tu les as retrouvées.


COLONEL PAUL LA FOURMI

Machine arrière toute!

Bulles à tribord!


Les bulles sortent d'une bouteille immergée.


MAYA L'ABEILLE

Là, une bouteille.


COLONEL PAUL LA FOURMI

Probablement jetée

par un humain.


MAYA L'ABEILLE

C'est de là que viennent les

bulles. Ça a pollué l'eau. C'est

pour ça que les grenouilles

sont parties. Si on enlève

la bouteille, elles vont

peut-être revenir.


WILLY L'ABEILLE

Euh... t'as vu la taille de la

bouteille? On y arrivera jamais.


COLONEL PAUL LA FOURMI

Pas de défaitisme, mon garçon.

J'ai fait mes armes dans le

génie militaire. Vous allez

voir ce que ça veut dire.


À la grotte végétale, les moustiques admirent l'eau stagnante.


FLIP LA SAUTERELLE

Alors, cette eau?


FLORIMONDE LE MOUSTIQUE

Elle est glauque à souhait.


FLIP LA SAUTERELLE

Comme vos yeux.


FLORIMONDE LE MOUSTIQUE

Ha, ha, ha. Grand fou, va.


FLIP LA SAUTERELLE

Je vous trouve plus belle

de minute en minute.


FLORIMONDE LE MOUSTIQUE

Ah-ha, vous me faites rougir.


ROGER LE MOUSTIQUE

Gna, gna, gna, gna, gna.

Bon, maman, on y va? C'est

nul ici. On préfère notre étang.


ROBERT LE MOUSTIQUE

Bien dit, frérot.


FLORIMONDE LE MOUSTIQUE

Minute, mes chéris! Vous êtes

un flatteur, grande sauterelle.


FLIP LA SAUTERELLE

Je ne dis que la vérité,

belle moustique.


FLIP LA SAUTERELLE

Hi, hi, hi...


Les bulles qui sortent de la bouteille sont des œufs de grenouilles. Le COLONEL PAUL dirige MAYA et WILLY qui sont perchés sur une quenouille.


COLONEL PAUL LA FOURMI

Attention! À mon commandement,

abaissez le roseau!

Excellent, continuez.


La quenouille plie jusqu'au-dessus de l'eau, au bout un genre de treuil est fixé. Le COLONEL PAUL regarde sous l'eau pour voir la profondeur de la bouteille.


COLONEL PAUL LA FOURMI

Encore.

Encore.

Stop! «Roger», attention!

À mon commandement,

lâchez tout.


Les abeilles s'envolent et la tige de la quenouille se redresse en soulevant la bouteille qui est éjectée loin dans la prairie.


MAYA ET WILLY LES ABEILLES

Super!


COLONEL PAUL LA FOURMI

Bravo, les enfants!


Dans la prairie, FLIP continue de faire du charme à FLORIMONDE.


FLIP LA SAUTERELLE

Florimonde, votre beauté

m'éclabousse...


La bouteille atterrit tout près de FLIP et des moustiques en éjectant son contenu tout autour, éclaboussant du même coup les insectes surpris.


FLORIMONDE LE MOUSTIQUE

Hum?

Mais qu'est-ce que c'est?


ROGER LE MOUSTIQUE

Ça vient de l'étang!


ROBERT LE MOUSTIQUE

Ça sent le piège.

Viens vite, maman!


Les moustiques s'envolent sur le champ en bourdonnant intensément.


FLIP LA SAUTERELLE

Mais attendez...

Hum...


À l'étang le COLONEL PAUL arrive sur la rive avec sa barque improvisée.


MAYA L'ABEILLE

Colonel, dépêchez-vous.


Le COLONEL soulève la cosse de haricot et se cache dessous pour s'enfuir dans les hautes herbes.


WILLY L'ABEILLE

Les voilà!

Han!


Les moustiques arrivent à l'étang et ne remarquent aucun changement.


FLORIMONDE LE MOUSTIQUE

Fausse alerte. Tout va bien.

Je peux retourner voir Flip.


ROBERT LE MOUSTIQUE

Euh... moi, je l'aime pas

trop, ce Flip. Il faut pas faire

confiance aux sauterelles.

Elles chantent tout l'été.

Elles baratinent.

Elles savent faire que ça.


FLORIMONDE LE MOUSTIQUE

Et puis depuis quand

les fils décident

à la place de leur mère?


ROGER LE MOUSTIQUE

Mais maman, tu vas pas nous

laisser tout seuls quand même.


Le COLONEL PAUL et les abeilles sont à l'abri observent de loin les moustiques.


WILLY L'ABEILLE

Bon, qu'est-ce qu'on

fait maintenant?


MAYA L'ABEILLE

Il faut faire revenir

les grenouilles.


COLONEL PAUL LA FOURMI

Affirmatif.


WILLY L'ABEILLE

On ne sait même pas

où elles sont.


MAYA L'ABEILLE

Elles sont forcément dans

un endroit où il y a de l'eau.


WILLY L'ABEILLE

Euh... L'ornière?


MAYA L'ABEILLE

Mais oui! Bien sûr!


Les abeilles volent vers une petite rigole où l'eau circule lentement. Ils retrouvent rapidement les grenouilles, mais ne s'en approchent pas vraiment. MAYA et WILLY retournent au poste d'observation du COLONEL PAUL.


MAYA L'ABEILLE

Gagné, elles sont

venues se réfugier ici.


WILLY L'ABEILLE

Et comment on va

les ramener à l'étang?


COLONEL PAUL LA FOURMI

Stratégie classique.

Agacement de l'ennemi

et dispersion en règle

avec l'ennemi sur nos talons.


MAYA L'ABEILLE

Affirmatif!


WILLY L'ABEILLE

(Découragé)

Oh!


MAYA s'approche pour commencer à titiller les grenouilles.


MAYA L'ABEILLE

Hé, la grenouille!


La grenouille tire la langue pour attraper MAYA qui s'envole assez rapidement pour ne pas être avalée.


MAYA L'ABEILLE

Raté!


MAYA vole suffisamment bas pour que la grenouille la suive. WILLY, de son côté, combat sa peur et va chercher une autre grenouille.


WILLY L'ABEILLE

Bonzaï!


WILLY tombe sur le visage de la grenouille, qui semble très étonnée de cette soudaine apparition. WILLY prend un moment avant de comprendre où il est.


WILLY L'ABEILLE

Hum?

(Prenant peur)

Ah!


WILLY s'envole et évite les grands coups de langue de la grenouille qui essaie de l'attraper en le suivant.


WILLY L'ABEILLE

Ah... ah...


À l'étang, FLORIMONDE fait la morale à ses fils.


FLORIMONDE LE MOUSTIQUE

Et donc, je ne vous

empêche pas de rester ici

tranquillement. Mais en ce

qui me concerne, j'ai encore

des choses à dire à ce Flip.


L'arrivée des grenouilles à l'étang interrompt le long discours de FLORIMONDE. Les moustiques sont vite chassés par les grenouilles.


ROGER LE MOUSTIQUE

Grenouille!!!


FLORIMONDE LE MOUSTIQUE

Ah!!!


ROBERT LE MOUSTIQUE

(Se faisant presque attraper)

Ah... Ouh. Oh. Ah!


MAYA et WILLY regardent les grenouilles reprendre possession de l'étang. FLIP et le COLONEL PAUL les rejoignent rapidement.


MAYA L'ABEILLE

Youpi!


WILLY L'ABEILLE

C'est gagné!


FLIP LA SAUTERELLE

Ah-ha! Tout est

redevenu comme avant.


FLORIMONDE LE MOUSTIQUE

Bigre, voilà une

opération rondement menée.


WILLY L'ABEILLE

Adieu les siestes

sur les nénuphars.


MAYA L'ABEILLE

Tu veux qu'on fasse

revenir les moustiques?


WILLY L'ABEILLE

Ah non, sûrement pas.


MAYA L'ABEILLE

(Riant)

Ha, ha, ha!


Tous rient de bon cœur.


Générique de fermeture



Episodes of Maya The Bee

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age
  • Category Season

Résultats filtrés par

Coloring of Maya The Bee

6 images