Universe image Motel Monstre Universe image Motel Monstre

Motel Monstre

In the village of Bouillon, a strange team manages an old motel built next to a thermal spring with mysterious properties. The team is made up of repugnant monsters, a crazy old man and Magalie, 15, a clumsy but resourceful teenager. They move heaven and earth to keep the spring and the motel open, as the very survival of the monster species depends on it! Cohabitation is not always easy. Magalie and the monsters adapt to communal living, become friends despite their differences and face, tog...

Official sitefor Motel Monstre
Share

Video transcript

Nightmare

Charles is surprised when Magalie finds a creative solution to one of his problems. Charles understand there are other kinds of intelligences and he wants to access his creative intelligence.



Réalisateur: Martin Cadotte
Acteurs: Gabrielle Fontaine, Anie Richer
Production year: 2013

Accessibility
Change the behavior of the player

video_transcript_title-en

Dans le village de Bouillon, une étrange équipe gère un vieux motel bâti à côté d'une source thermale aux propriétés mystérieuses. L'équipe est composée de monstres répugnants, d'un vieillard lunatique et de Magalie, 15 ans, une ado souvent maladroite, mais toujours débrouillarde. Ils remuent ciel et terre pour garder la source et le motel ouverts, puisque la survie de l'espèce des monstres en dépend!

Nous sommes dans le lobby du motel. CHARLES LE ZOMBIE se dirige vers une porte avec des outils et une loupe. Il s’agenouille face à la serrure.


CHARLES LE ZOMBIE

OK. Charles capable.

(CHARLES LE ZOMBIE tente déverrouiller la serrure avec ses outils.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Ah non!

Non, Charles pas capable!

Non! Noooonnnn!

(Générique d’ouverture)

(Début information à l’écran)

(Cauche-mort)

(Fin information à l’écran)

(Nous sommes dans le sous-sol. KIMI est en train de lire tandis que LÉO l’observe en silence.)


[KIMI:] Qu'est-ce que tu veux?
[LÉO:] Ah, rien!

(KIMI disparaît puis réapparaît un peu plus loin, assise sur un sofa. LÉO vient s’installer à ses côtés.)


[KIMI:] Quoi?
[LÉO:]Je veux juste lire avec toi.

(KIMI disparaît à nouveau et réapparaît cette fois-ci dans un lit. L’esprit de LÉO quitte son corps et se réfugie dans la lampe à côté de KIMI.)


[KIMI:] Laisse-moi tranquille.
[VOIX DE LÉO:] J'ai juste le goût

d'être avec toi.

(KIMI se transporte dans le salon tandis que l’esprit de LÉO entre dans le téléviseur.)


[KIMI:] C'est pas drôle, Léo!

(KIMI change d’endroit. L’esprit de LÉO s’infiltre dans une autre lampe au-dessus de KIMI.)


[KIMI:] Arrête! Argh!

(KIMI se transporte sur le sofa. L’esprit de LÉO réintègre son corps assis à côté de KIMI.)


KIMI (d’une voix grave, agacée)

Qu'est-ce que tu veux!


[LÉO:] Ben, tu sais, c'était

les essais pour l'équipe

nationale de choccker, hier?

J'attends la réponse du coach

pour voir si j'ai été choisi.


[KIMI:] Pourquoi tu me colles d'abord?
[LÉO:] Je lui ai dit de m'appeler

en passant par toi. Au cas où quelqu'un

utiliserait le téléphone dans le motel.


[KIMI:] Tu m'utilises juste

pour mes pouvoirs?


[LÉO:] Je veux juste pas

manquer son appel!

S'il te plaît, Kimi!

S'il te plaît!

(Le visage de KIMI change soudainement de couleur et elle entre dans une sorte de transe.)


[LÉO:] Ça doit être mon entraîneur!

KIMI (en tant que COACH)

Léo!
[LÉO:] Salut Coach!

KIMI (en tant que COACH)

Je t'annonce que t'as été

sélectionné pour faire partie de

l'équipe nationale de choccker!

Tu vas représenter ton pays aux

compétitions internationales!

Tu peux être fier!


[LÉO:] Merci Coach!

KIMI (en tant que COACH)

Reste aux aguets!

Tu vas recevoir d'autres

informations bientôt!

Ch-ch-ch choccker!

Yeehaa!

(KIMI redevient elle-même.)


[KIMI:] Wow!

Tu vas faire partie de l'équipe?

Tu vas être une vedette

de sport professionnel?


[LÉO:] Ça va tellement être cool!

KIMI (en tant que COACH)

Léo!
[LÉO:] Euh, allô Coach!

KIMI (en tant que COACH)

J'ai oublié de te dire.

Tu vas recevoir une liste

des exigences et des habitudes

de vie à adopter pour

maintenir la forme physique

et mentale exigée par l'équipe.

Tu dois la suivre à la lettre!

Ch-ch-ch choccker!


LÉO (sans enthousiasme)

Choccker!

(KIMI redevient elle-même à nouveau.)


[KIMI:] Ayoye! Il a tu fini

de me déranger lui?


[LÉO:] Je savais pas qu'il y avait

des habitudes à respecter.

(Soudain, un bloc-notes sort littéralement de la bouche de KIMI.)


[LÉO:] Ça doit être ma liste d'exigences!
[KIMI:] Tu diras à ton coach que

je suis pas une imprimante!


[LÉO:] Oh boy! C'est une longue liste.

Mais, je vais être capable!

(Nous retrouvons CHARLES LE ZOMBIE dans le lobby, toujours en train de déverrouiller une porte.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Comprend pas.

Clé devrait sortir.

(MAGALIE apparaît.)


[MAGALIE:] Allô, Charles!

C'est quoi mes tâches ce matin?

Charles? Charles!

Qu'est-ce qu'il y a?

(MAGALIE s’approche de CHARLES. Il sursaute.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Ah!

Pas capable régler problème.


[MAGALIE:] La clé est prise

dans la serrure?


[CHARLES LE ZOMBIE:] Oui.

Depuis plus casque intelligence,

Charles moins vite.


[MAGALIE:] Tu trouves?
[CHARLES LE ZOMBIE:] Moins allumé.

Raisonnement moins facile.


[MAGALIE:] C'est juste qu'avec ton

casque, tout allait plus vite.

Là, il faut que tu t'habitues

à penser par toi-même.


[CHARLES LE ZOMBIE:] Tout essayé!

Brassé. Tiré. Recherches scientifiques

approfondies.


[MAGALIE:] Puis, rien marche?
[CHARLES LE ZOMBIE:] Pourtant respecte

lois physiques.


[MAGALIE:] Puis, si on essayait ça.

Si on pousse sur la porte au

lieu de tirer sur la clé...

La clé sort toute seule!

Tadam!


[CHARLES LE ZOMBIE:] Mais... Comment fait?
[MAGALIE:] J'ai essayé n'importe quoi!
[CHARLES LE ZOMBIE:] Mais... Non!

Magalie impulsive. Pas logique.

Fonctionné?


[MAGALIE:] Des fois, il faut

savoir être créatif!

(MAGALIE ouvre la porte et entre un instant dans la pièce.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Logique cartésienne

pas la seule façon?


[MAGALIE:] Ça ben l'air que non!

Tu devrais essayer ça,

toi aussi, la créativité.

La spontanéité!

Peut-être que tu aimerais ça!

(MAGALIE revient, une pomme dans les mains.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Ah! Oui!

(CHARLES LE ZOMBIE regarde au loin, perdu dans ses pensées.)


CHARLES LE ZOMBIE

Charles explorer nouveau côté.

Charles devenir créatif!


[MAGALIE:] Charles?

À qui tu parles?

[Pendant ce temps, on retrouve KIMI dans sa chambre. [KIMI:] J'ai besoin de communiquer

avec des vrais fantômes

qui vont me comprendre!

(KIMI se met une sorte de casque muni d’antennes sur la tête.)


[KIMI:] Est-ce qu'il y a quelqu'un

qui veut chialer avec moi?

(KIMI entre en transe et n’est plus elle-même.)


KIMI (chantant, avec une voix différente)

C'est mini TFO...

Mini TFO...

Moi, je veux jouer avec toi!

(KIMI redevient elle-même.)


[KIMI:] Euh non, merci.

Je joue juste avec des

poupées qui ont pas de têtes!

Euh quelqu'un d'autre?

(KIMI entre en transe grâce à son casque.)


KIMI (en tant que VOIX MASCULINE)

Bon, une autre qui veut

parler de ses émotions!

C'est tellement bébé

puis fi-fille, ça!

Chiale donc toute seule!


[KIMI:] Wow!

C'est qui lui?

(De retour à CHARLES LE ZOMBIE dans le lobby, en train de replacer un sofa contre la porte d’entrée.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Ah! Parfait!

(MAGALIE entre dans la pièce.)


[MAGALIE:] Charles?
[CHARLES LE ZOMBIE:] Hey!
[MAGALIE:] Je pense que t'as

fait une erreur dans

ta distribution de tâches!

Comment tu veux que je passe

l'aspirateur dans la toilette?


[CHARLES LE ZOMBIE:] Regarde!

Charles tout remanié. Créatif!


[MAGALIE:] Hein?
[CHARLES LE ZOMBIE:] Tout fait

contraire pensée logique!

<< redesigné >> salon!

Réorganisé liste tâches.

Libre et marginal!


[MAGALIE:] Charles, être créatif,

ça veut pas dire tout

faire n'importe comment.

(Tout à coup, une FAMILLE composée d’une MÈRE et de DEUX FILLES arrivent à l’entrée et tente d’ouvrir les portes.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Bienvenue Motel Monstre!

(Le sofa bloque l’entrée et la MÈRE est incapable de pénétrer dans le motel. La FAMILLE s’en va.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Non!

Non, non, non!

Pas partir! Motel ouvert!

Revenir! Oh! Partis.

(CHARLES LE ZOMBIE déplace le sofa avec MAGALIE de sorte qu’il ne bloque plus l’entrée.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Oh attention.

Créativité Charles nuire motel.


[MAGALIE:] Ben non.

Décourage-toi pas.

Je suis sûre que tu vas

trouver comment être original,

sans nuire aux autres!

(Soudain, un hurlement retentit dans tout le motel.)


ANTON LE VAMPIRE (hors champ)

Ahhhhhhhh! Je vis une crise

existentielle!


[MAGALIE ET CHARLES:] Encore!

(ANTON LE VAMPIRE apparaît dans le lobby.)


[ANTON LE VAMPIRE:] On répand

des rumeurs à mon sujet

sur Monsterbook comme quoi

j'aurais de fausses canines!


MAGALIE (sarcastique)

Non?
[ANTON LE VAMPIRE:] Oui!

Des implants! On dit même

qu'on devrait me retirer

mon titre de Vampire

de l'année pour trahison!

(ANTON LE VAMPIRE jette un coup d’œil aux alentours et se rend compte que certains meubles ont été déplacés.)


[ANTON LE VAMPIRE:] C'est tu moi,

ou il y a quelque chose qui

a changé ici? C'est la tapisserie,

hein? C'est un beau bleu-vert!

Ça décolle dans les coins.

Ça donne une belle impression...

Enfin, bref! Ces rumeurs sont

parfaitement ignobles!

Comment peut-on dire que

j'ai des fausses canines?

Moi, qui suis 100% vrai!


[MAGALIE:] On te croit nous!
[ANTON LE VAMPIRE:] Charles!

Tu dois m'aider à rectifier

la situation!


[CHARLES LE ZOMBIE:] Désolé.
[ANTON LE VAMPIRE:] S'il te plaît,

Charles. C'est toi, le plus

intellifffff... Charles, c'est toi,

le plus intelliggggg... Charles,

c'est toi, le plus intelligent.


[CHARLES LE ZOMBIE:] Ah, non.

Probablement trouver solution plate.


[ANTON LE VAMPIRE:] Essaye voir!
[CHARLES LE ZOMBIE:] Démentir rumeur Internet.
[ANTON LE VAMPIRE:] Mais non, Charles!

Si j'insiste, c'est comme si

j'avais quelque chose à cacher!

Tu dois avoir de

meilleures idées que ça!


[MAGALIE:] Come on, Charles!

Hein? Essaye, encore une

fois, d'être créatif!

Le problème d'Anton, c'est

un exercice parfait pour toi!

Je suis sûre que t'es capable.


[CHARLES LE ZOMBIE:] OK!

OK, Charles embarque!

(CHARLES LE ZOMBIE se lève tout d’un coup, le regard posé au loin.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Oui!

Trouver solution créative au

problème de rumeur d'Anton!

(MAGALIE et ANTON se lèvent à leur tour, essayant de voir ce que CHARLES voit au loin.)


[MAGALIE:] Charles?

Sérieusement, à qui tu parles?


[ANTON LE VAMPIRE:] À qui tu parles?

(Au même moment, dans la cuisine, LÉO est assis à une table et lit sur son bloc-notes les exigences de son coach.)


[LÉO:] C'est quoi la première

exigence? Demeurer la tête

en bas, une heure par jour,

afin de bien équilibrer

l'énergie électrique dans le corps.

Une heure. C'est correct,

je suis capable!

(LÉO se lève, prend une chaise qu’il dépose contre le mur et s’assied dessus, littéralement à l’envers, les pieds en l’air. ANTON LE VAMPIRE apparaît.)


[ANTON LE VAMPIRE:] Léo?

(ANTON LE VAMPIRE aperçoit les pieds de LÉO posés contre le mur.)


[ANTON LE VAMPIRE:] Yeurk!
[LÉO:] Hey, je pue pas des pieds!

(ANTON LE VAMPIRE sursaute en se rendant compte que les pieds appartiennent à LÉO, assis à l’envers sur sa chaise.)


[ANTON LE VAMPIRE:] Ahhhh!

Léo, qu'est-ce que tu fais?


[LÉO:] C'est pour l'équipe

de choccker. Ça fait partie

de ma routine d'entraînement.


[ANTON LE VAMPIRE:] Ah oui, Kimi

m'a mentionné que tu as été sélectionné

dans l'équipe nationale de choccker.

Tâche de ne pas devenir trop populaire.

C'est moi la vedette du motel.


[LÉO:] Ah oui? Je pensais

que c'était Étienne.

(ANTON LE VAMPIRE éclate de rire. LÉO se met à rire lui aussi.)


[ANTON LE VAMPIRE:] Étienne? Populaire!

Trêve de plaisanteries!

Léo, j'exige ta présence

immédiatement au lobby!

On doit tous aider Charles à

s'épanouir au niveau créatif.

Toi, tu as beaucoup d'énergie!

Tu vas pouvoir le stimuler!


[LÉO:] Ça, ça va être drôle!

Je suis là!

(ANTON LE VAMPIRE s’éloigne en courant puis revient sur ses pas, s’apercevant que LÉO ne l’a pas suivi.)


[ANTON LE VAMPIRE:] Léo?
[LÉO:] Ah j'arrive dans une heure.
[ANTON LE VAMPIRE:] Pas dans une heure!

Là, là!


[LÉO:] Ben, je suis obligé de rester

une heure la tête en bas.


[ANTON LE VAMPIRE:] Soit!

Tu viendras nous rejoindre.

(ANTON LE VAMPIRE sort de la pièce.)


[LÉO:] Ouf! OK. 59 minutes!

(Pendant ce temps, dans le lobby, MAGALIE et CHARLES font des étirements.)


[MAGALIE:] Charles, on va t'aider

à trouver une solution au problème

d'Anton à travers l'art! On s'étire

pour bien réchauffer nos corps.


[CHARLES LE ZOMBIE:] Charles pas artistique.

(ANTON LE VAMPIRE arrive en trombe.)


[ANTON LE VAMPIRE:] Personne ne peut

nous aider. Léo se prétend trop occupé.


[MAGALIE:] Bon! On va commencer

ça avec un petit peu d'impro!


[CHARLES LE ZOMBIE:] Jamais fait ça.
[ANTON LE VAMPIRE:] Moi non plus.
[MAGALIE:] C'est pas grave.

C'est rien d'officiel. On fait n'importe

quoi, pour le fun.


[CHARLES LE ZOMBIE:] OK.

(Quelques instants plus tard, on retrouve MAGALIE vêtu d’un chandail d’arbitre avec des rayures noires et blanches. ANTON porte un gilet bleu tandis que CHARLES porte un gilet rouge. MAGALIE siffle dans son sifflet.)


[ANTON LE VAMPIRE:] C'est moi

qui voulais le gilet rouge...


[MAGALIE:] Attention!

Improvisation mixte, ayant

pour thème : comment régler

le problème de rumeur!

Au jeu!

(MAGALIE donne un autre coup de sifflet. ANTON et CHARLES se mettent à improviser comme dans les fameux spectacles de la LNI, la Ligue Nationale d’improvisation.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Ah, bonjour!
[ANTON LE VAMPIRE:] Ah! Bonjour!
[CHARLES LE ZOMBIE:] Comment allez-vous?
[ANTON LE VAMPIRE:] Ah, je vais bien!

Et vous?


[CHARLES LE ZOMBIE:] Je vais bien. Et vous?
[ANTON LE VAMPIRE:] Ah, je vais bien.

Je sais pas...

(MAGALIE siffle à nouveau.)


[MAGALIE:] Balayage!

On arrête ça cette impro-là.

Vous êtes pourris!


[CHARLES LE ZOMBIE:] Oh, savais Charles

pas bon.


[MAGALIE:] Ben non, Charles!

C'est pas ça. C'est mon rôle

d'arbitre d'impro. Je suis censée

être méchante. C'est le fun, hein?


[ANTON ET CHARLES:] Non!
[MAGALIE:] OK, ben, on va faire

une autre activité, hein?

Qu'est-ce qui pourrait t'inspirer?

Je sais. On va danser!


[ANTON ET CHARLES:] Non! Jamais!

(Quelques instants plus tard, toujours au même endroit. MAGALIE danse devant ANTON et CHARLES, qui restent immobiles. Ils portent chacun un tutu.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Charles pas capable

faire ça.


[MAGALIE:] Ben oui, Charles!

Essaye! Tu vas voir, ça libère l'esprit!

Inspiration, inspiration,

viens fertiliser nos esprits.

Come on, les gars!

Vous allez voir!

Ça marche, je vous le jure.

(ANTON ET CHARLES se mettent à danser timidement.)


[MAGALIE:] Oui! C'est beau.

Vous commencez à l'avoir.


[CHARLES LE ZOMBIE:] Oui!

Oui, oui, oui!

Sens inspiration! Oui!


[MAGALIE:] C'est ça! Oui!

(CHARLES LE ZOMBIE se met à danser plus énergiquement. ANTON accroche CHARLES qui tombe sur MAGALIE qui tombe à son tour. Les trois se retrouvent au sol.)


[ANTON LE VAMPIRE:] Ahhhhhh!

(Nos trois amis se relèvent péniblement.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Charles pas fait

pour créatif.


[MAGALIE:] Non mais, t'as peut-être

juste besoin d'aller te reposer, hein?

Va faire une sieste. Tu vas te

sentir mieux.


[CHARLES LE ZOMBIE:] Zombies dorment

jamais!

(Soudain, CHARLES LE ZOMBIE s’arrête net. Il ne bouge plus, figé comme une statue.)


[ANTON LE VAMPIRE:] Ah! Ça y est!

On l'a perdu. Mais, dis-toi qu'il

est resté avec nous

quand même assez longtemps.

Son pauvre cerveau de

zombie vient de disjoncter.


[CHARLES LE ZOMBIE:] Ahhh!

(CHARLES LE ZOMBIE reprend vie tandis qu’ANTON sursaute.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Oui, oui, oui!

Si Charles dodo, cerveau reposer.

Créativité arriver!

(De retour à KIMI, dans sa chambre.)


[KIMI:] Comme ça, t'aimes pas

les affaires fi-filles?

Moi, non plus! Mais, si c'est laid,

vieux puis pourri, je suis là,

par exemple! Euh toi?

(KIMI entre en transe.)


KIMI (en tant que VOIX MASCULINE)

Um, c'est quoi ton nom?


[KIMI:] C'est Kimi.

KIMI (en tant que VOIX MASCULINE)

Ah ouin. Moi, c'est Smir.

Comme ça, t'aimes ça

quand c'est dégueux?


[KIMI:] J'aime pas juste

ça, je suis dégueux!

Regarde! Je suis capable de

régurgiter n'importe quoi!

(KIMI vomit un cactus dans ses mains.)


[KIMI:] Tu vois?

Les épines m'ont fait mal à

la gorge pis j'ai aimé ça!


KIMI (en tant que SMIR)

Ouin.

C'est parce qu'il y a un

autre esprit qui veut me

parler sur l'autre ligne.

On se parle plus tard?


[KIMI:] Oh non, non, c'est correct!

Je vais t'attendre.

(MAGALIE entre dans la pièce.)


[MAGALIE:] Ah, Kimi!

Viens-tu nous aider?

On veut essayer

d'endormir Charles!


[KIMI:] Euh, je suis occupée là.
[MAGALIE:] Excuse-moi.

Qu'est-ce tu fais au juste?


[KIMI:] Je chatte avec mon ami!
[MAGALIE:] T'es même pas à l'ordi.
[KIMI:] Pas comme ça là!

Je suis en train de

communiquer avec un esprit

super horrible que

je viens de rencontrer.

C'est mon nouvel ami.


[MAGALIE:] Si tu viens de le

rencontrer, comment tu sais

qu'il est super horrible?

Puis, pourquoi tu lui

parles pas, là, là?


[KIMI:] Parce qu'il vient juste

de me mettre en attente!


[MAGALIE:] Heille wow!

Tu viens de le rencontrer,

puis il te met déjà

en attente. Tout un ami!


[KIMI:] Heille, laisse faire, là.

Tu connais rien aux amitiés

entre les fantômes puis

les entités maléfiques!

(Un peu plus tard, nous retrouvons CHARLES LE ZOMBIE, couché dans un lit. MAGALIE et ANTONT LE VAMPIRE sont à ses côtés.)


[MAGALIE:] Est-ce que tu

commences à t'endormir?


[CHARLES LE ZOMBIE:] Non!
[MAGALIE:] Parce que tu sais, Charles,

d'essayer quelque chose qu'on

n'a jamais fait, comme dormir,

ça stimule la créativité!


[CHARLES LE ZOMBIE:] J'essaye!

Mais Magalie Anton

parlent toujours.


[ANTON LE VAMPIRE:] On devrait peut-être

essayer quelques trucs, hein?


[MAGALIE:] J'avais prévu le coup.

Je t'ai préparé une tasse de lait

chaud. Moi, ça m'aidait à m'endormir

quand j'étais petite.

(MAGALIE tend à CHARLES une tasse de lait chaud qu’il boit.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] OK.
[MAGALIE:] Puis?
[CHARLES LE ZOMBIE:] Non, rien.
[ANTON LE VAMPIRE:] Ben non mais, ça,

c'est parce que c'est des trucs

d'humains! Ce qu'il te faut, c'est

des trucs de monstres. Une bonne

tasse de jus de poubelle chaud!

(ANTON LE VAMPIRE tend à CHARLES un grand verre rempli de liquide brunâtre.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Miam, miam, miam!

(CHARLES LE ZOMBIE se met à boire.)


[ANTON LE VAMPIRE:] Alors?
[CHARLES LE ZOMBIE:] Non. Rien.
[ANTON LE VAMPIRE:] Ben voyons!
[MAGALIE:] Si t'essayais de

compter les moutons?


[ANTON LE VAMPIRE:] Morts!

Les monstres comptent

les moutons morts!


[CHARLES LE ZOMBIE:] Essayer.

Un mouton mort.

Deux moutons morts.

Trois moutons morts.

Quatre moutons morts.

Cinq moutons morts.

Six moutons...

(CHARLES LE ZOMBIE commence à s’endormir. Puis, il se réveille d’un coup.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Non. Rien!
[ANTON LE VAMPIRE:] Ben voyons!
[MAGALIE:] OK. Moi, quand

j'arrive pas à dormir, je lis...


[ANTON LE VAMPIRE:] La section

nécrologique du journal! Oui!

(ANTON LE VAMPIRE sort un journal qu’il donne à CHARLES LE ZOMBIE.)


CHARLES LE ZOMBIE (lisant le journal)

Oh, Madame Gendron décédée!


[ANTON LE VAMPIRE:] Ben oui!
[CHARLES LE ZOMBIE:] Oh, Monsieur

Séguin aussi.


[ANTON LE VAMPIRE:] Vraiment?

Je n'étais pas au courant.

Dommage, il avait un si beau cou.


[MAGALIE:] OK, vous voyez bien que

ça marchera pas non plus! Ça le

réveille plus qu'autre chose.


[CHARLES LE ZOMBIE:] Magalie raison.
[ANTON LE VAMPIRE:] Mais qu'est-ce

qu'on va faire? On a épuisé tous

nos trucs!


[CHARLES LE ZOMBIE:] À moins que...
[MAGALIE ET ANTON:] Oui?
[CHARLES LE ZOMBIE:] Anton hypnotiser

Charles.


[ANTON LE VAMPIRE:] Mais, quelle

excellente idée!


[MAGALIE:] Attendez! C'est

pas dangereux, ça?


[ANTON ET CHARLES:] Huh?
[MAGALIE:] Le cerveau d'un zombi,

c'est déjà pas très loin de l'état

d'hypnose continue, non?


[ANTON LE VAMPIRE:] Ha ha ha!

Non!


[MAGALIE:] Donc, c'est pas dangereux s'il

se fait hypnotiser en plus?


[CHARLES LE ZOMBIE:] Capable de prendre.

Certain!


[ANTON LE VAMPIRE:] Alors, c'est décidé!

Je vais t'hypnotiser!


[CHARLES LE ZOMBIE:] OK.

(ANTON LE VAMPIRE sort un petit médaillon qu’il fait tournoyer devant les yeux de CHARLES LE ZOMBIE.)


[ANTON LE VAMPIRE:] Tes paupières sont

lourdes. Tu te sens un petit

peu fatigué...

(CHARLES LE ZOMBIE tombe endormi d’un seul coup.)


[ANTON LE VAMPIRE:] Ben voyons!
[ANTON LE VAMPIRE:] Après des dizaines

d'années sans dormir,

il faut croire qu'il

avait besoin de sommeil!

(Nous nous transportons dans le rêve de CHARLES LE ZOMBIE. Nous sommes dans le lobby du motel. ANTON et KIMI sont en train de danser. CHARLES déambule dans le motel.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Wow!

Charles rêve!

(Un poisson passe devant CHARLES.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Ah! Wow!

(CHARLES LE ZOMBIE continue son chemin et croise une jolie danseuse de ballet.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Oh, bonjour!

(CHARLES LE ZOMBIE s’approche d’ANTON et de KIMI.)


ANTON LE VAMPIRE (avec la voix de CHARLES)

Allô, Charles!


KIMI (avec la voix de CHARLES)

Allô, Charles!


[CHARLES LE ZOMBIE:] Kimi Anton comme Charles!?
[ANTON LE VAMPIRE:] Hey!

(CHARLES LE ZOMBIE, ANTON et KIMI se mettent sauter de joie en cercle.)

(CHARLES LE ZOMBIE aperçoit la sculpture d’une gargouille sur un mur et s’en approche. Il tend son oreille contre la gargouille, comme si elle lui disait quelque chose.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Oh Bonjour Gargouille!

Ah oui? Intéressant.

(CHARLES LE ZOMBIE éclate de rire, tout comme ANTON et KIMI.)

(De retour à la réalité. ANTON et MAGALIE observent CHARLES en train de dormir.)


[ANTON LE VAMPIRE:] Euh... Allô?

Tandis que tu dors, j'aimerais

simplement te rappeler que tu

dois trouver une solution

à mon problème de rumeur.

(Nous nous transportons à nouveau dans l’univers onirique de CHARLES LE ZOMBIE.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Oui, oui, oui!

Trouver solution. Hey, où Kimi?


[ANTON LE VAMPIRE:] Kimi jamais été ici!
[CHARLES LE ZOMBIE:] Ah non?
[ANTON LE VAMPIRE:] Non, non!
[CHARLES LE ZOMBIE:] OK, trouver ordi.

Demander gentiment enlever

rumeur Monsterbook.


[ANTON LE VAMPIRE:] Ah.
[CHARLES LE ZOMBIE:] Ah!
[ANTON LE VAMPIRE:] Ordinateur là-bas!

(ANTON LE VAMPIRE pointe quelque chose avec son index.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Oh!

Embarque!

(ANTON LE VAMPIRE saute sur le dos de CHARLES LE ZOMBIE et le dirige comme un cow-boy sur un cheval.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Ordi, ordi!

Ordi, ordi! Ordi!

(Un ordinateur portable set met à avancer sur le sol, comme par magie. Plus ANTON et CHARLES s’approchent, plus l’ordinateur s’éloigne.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Non, non, non!

Ordi attends!

Attends!

Pas capable courir!


[ANTON LE VAMPIRE:] Ah non,

l'ordinateur parti!

(De retour à la réalité. Nous sommes dans la cuisine avec LÉO.)


[LÉO:] Ça n'a pas de bon

sens cette liste-là!

C'est ben trop ridicule!

(en lisant sur le bloc-notes)

« Se bander les yeux pour mieux

sentir son environnement.

Se frotter des ballounes sur la

tête pour augmenter la statique.

Manger très épicé. »

Je peux pas tout faire

ça à chaque jour!

J'aurai plus le temps

de rien faire d'autre.

(LÉO s’assoit à une table.)


[LÉO:] Qu'est-ce que ça donne

d'être sur une équipe de choccker

si je peux plus avoir de vie?

S'ils veulent que je fasse

tout ce qu'il y a sur la liste,

je vais leur montrer que je

suis capable de faire tout ce

qu'il y a sur la liste!

(Nous retournons dans le rêve de CHARLES LE ZOMBIE. ANTON LE VAMPIRE est assis dans le lobby et joue de la harpe.)


[ANTON LE VAMPIRE:] La la la...

(CHARLES LE ZOMBIE arrive avec l’ordinateur portable dans les mains. Il croise une banane ambulante sur son chemin.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Ha ha ha!

Grosse banane!


[ANTON LE VAMPIRE:] Charles, pas oublier

mission!


[CHARLES LE ZOMBIE:] Oh, vrai!

Ordinateur aller Monsterbook!

(L’ordinateur s’allume et la page d’ANTON sur le site web Monsterbook apparaît à l’écran.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Lire rumeurs.

Anton fausses canines.


[ANTON LE VAMPIRE:] Canines trop belles

pour être vraies.


[CHARLES LE ZOMBIE:] Probablement

des implants.

(ANTON LE VAMPIRE se lève et on peut voir qu’à la place de ses canines, il y a deux grosses carottes qui pendent à ses lèvres.)


[ANTON LE VAMPIRE:] Oui!

C'est vrai!

Anton fausses canines!


[CHARLES LE ZOMBIE:] Pas vraies dents!
[ANTON LE VAMPIRE:] Je sais!
[CHARLES LE ZOMBIE:] Comment possible?
[ANTON LE VAMPIRE:] Poussent toutes seules!
[CHARLES LE ZOMBIE:] Quand même un petit

peu drôle.


[ANTON LE VAMPIRE:] Ha! Je sais.

(CHARLES LE ZOMBIE et ANTON LE VAMPIRE se mettent à rire et à sauter de joie.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Oh!

Charles sait comment

régler problème rumeurs!


[ANTON LE VAMPIRE:] Yé!

(La banane ambulante réapparaît.)


[ANTON LE VAMPIRE:] Ah, grosse banane!

(CHARLES LE ZOMBIE, ANTON LE VAMPIRE et la banane ambulante se mettent à danser en tournant sur eux-mêmes.)

(De retour à la réalité. ANTON LE VAMPIRE et MAGALIE sont aux côtés de CHARLES.)


[ANTON LE VAMPIRE:] Charles?

Nous as-tu oubliés?

Il est peut-être temps que

tu te réveilles à présent.

Charles!


[MAGALIE:] Charles!
[ANTON LE VAMPIRE:] Charles!

Réveille-toi!


[MAGALIE:] Charles!
[ANTON LE VAMPIRE:] Charles!

Réveille-toi!

(Dans le rêve, CHARLES LE ZOMBIE entend la voix d’ANTON LE VAMPIRE provenant de la réalité.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Oh non!

ANTON LE VAMPIRE (dans le rêve)

Ah non, Charles pas partir.

Rester toujours!


[CHARLES LE ZOMBIE:] Oui!

M'amuse tellement!


ANTON LE VAMPIRE (hors champ)

Réveille-toi!


MAGALIE (hors champ)

Charles!

ANTON LE VAMPIRE (hors champ)

Charles!


[CHARLES LE ZOMBIE:] Oh.

Devrait peut-être retourner?


ANTON LE VAMPIRE (dans le rêve)

Non! Pas partir!

Rester toujours.

(ANTON LE VAMPIRE, dans le rêve, prend le bras de CHARLEZ LE ZOMBIE.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Oh!

(Pendant ce temps, dans la réalité, KIMI est couchée sur son lit. Elle entre soudainement en transe.)


KIMI (en tant que SMIR)

Est-ce que je t'ai fait

attendre longtemps?

Je suis de retour.

(KIMI se relève et s’assied sur le bord du lit.)


[KIMI:] Bof, non, non.

Une heure ou deux, c'est

rien quand on a l'éternité.

Comme ça, t'es un esprit?

Comment t'es mort, toi?

Parce que, moi, je suis morte

sur un bateau de croisière

avec mes 2 soeurs!

On faisait des spectacles

de chant puis de danse

pour les touristes.

Horrible, hein?


KIMI (en tant que SMIR)

Wow, super intéressant.


[KIMI:] Ah oui?

On s'appelait les Choupinettes.

C'est tellement le

pire nom au monde!


KIMI (en tant que SMIR)

Wow.

Vraiment poche.


[KIMI:] Ah puis, toi, comment

t'es mort au juste?


KIMI (en tant que SMIR)

Ah, moi? Rien de spécial.

Je me suis fait

mordre par des cobras.


[KIMI:] Wow! C'est la meilleure

façon de mourir.


KIMI (en tant que SMIR)

Irais-tu devant le miroir?

Je veux voir quelque chose.


[KIMI:] OK!

(KIMI se lève d’un bond et se dirige vers le miroir.)


KIMI (en tant que SMIR)

Whoa! T'es vraiment laide.


[KIMI:] Ah! Merci!

KIMI (en tant que SMIR)

Mais, tu serais encore

plus laide avec ça!

Ha ha ha!

(Une drôle de couronne apparaît sur la tête de KIMI.)


[KIMI:] Ouach!

Ouach! Pourquoi il a fait ça?

C'est donc bien méchant!

Il est tellement cool!

S'il a fait ça, ça

doit être parce qu'il

me trouve intéressante!

(Nous retrouvons ANTON, CHARLES et MAGALIE devant l’écran d’un ordinateur portable. Ils portent tous des lunettes 3V.)


[ANTON LE VAMPIRE:] Honnêtement,

Charles, on croyait vraiment que

tu n'allais pas te réveiller!


[CHARLES LE ZOMBIE:] Revenu aider ami.
[ANTON LE VAMPIRE:] Et, si on se

concentrait sur les photos?


[MAGALIE:] C'est vraiment ça l'idée

que t'as eu dans ton rêve?


[CHARLES LE ZOMBIE:] Photos dédramatiser

rumeur!


[ANTON LE VAMPIRE:] Est-ce que

tu es sûr? Je n'arrive pas à

croire que je me suis

laissé photographier ainsi.


[CHARLES LE ZOMBIE:] Monstres sur

Monsterbook voir Anton sens humour!


[MAGALIE:] J'avoue!

Si tout le monde voit que t'es

capable de rire de la rumeur

des fausses dents, ils

vont peut-être comprendre

que c'est pas vrai.


[CHARLES LE ZOMBIE:] Exactement!
[MAGALIE:] Mais, c'est sûrement

pas tous les monstres

qui ont des lunettes 3V.

Puis, sans lunettes, ils

pourront pas voir Anton

sur les photos.


[ANTON LE VAMPIRE:] Tous les vampires

possèdent une paire de lunettes 3V.

C'est eux que je veux convaincre.


[CHARLES LE ZOMBIE:] Attention!

Temps mettre photo

officiellement sur Monsterbook.


[ANTON LE VAMPIRE:] Non, je ne peux

pas regarder!

(À l’écran, on peut apercevoir la photo d’ANTON qui a mis des carottes dans sa bouche, à la place de ses canines, comme dans le rêve de CHARLES.)


CHARLES LE ZOMBIE

(imitant le son d’une trompette)

Pa pa pum...

pa pum pa pum..

Pa pa papa pum...


[ANTON LE VAMPIRE:] Ben là, Charles.
[CHARLES LE ZOMBIE:] Ah oui! Excusez-moi.

(CHARLES LE ZOMBIE appuie sur un bouton du clavier.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] C'est fait!
[ANTON LE VAMPIRE:] Et si ça ne

marche pas? Si ça fait juste

amplifier les rumeurs?

(ANTON LE VAMPIRE prend CHARLES par le collet et l’agite dans tous les sens.)


[ANTON LE VAMPIRE:] Aoh!

Un premier message!


MAGALIE (en lisant à l’écran)

« Anton, tu es super

drôle sur tes photos.

Je le savais bien que

la rumeur était fausse! »


[ANTON LE VAMPIRE:] Je suis drôle?
[MAGALIE:] Il y en a un autre!

« Ton sens de l'humour te

rend encore plus charmant.

Tu es vraiment digne du

titre de Vampire de l'année! »


[ANTON LE VAMPIRE:] Drôle et charmant!

Les internautes ont vu

clair, il n'y a pas de doute!


LÉO (hors champ)

OK, est-ce que je peux

voir les photos maintenant?

(Tous cherchent d’où provient la voix de LÉO. Il apparaît sur un fauteuil à côté d’ANTON. Plusieurs ballounes sont attachées au chandail de LÉO.)


[TOUS:] Ahh!
[MAGALIE:] Excuse-nous, Léo.

On t'avait oublié.

(ANTON LE VAMPIRE tend une paire de lunettes 3V à LÉO qui regarde alors l’écran d’ordinateur.)


[LÉO:] C'est donc bien drôle!

Les photos sont super bonnes!


[MAGALIE:] Léo, maintenant est-ce

que tu peux nous dire

pourquoi t'es arrangé comme ça?


[LÉO:] Arrangé comment?
[ANTON LE VAMPIRE:] Ben, les ballounes!

Puis les fils, puis...


[LÉO:] Ah oui, oui!

J'ai décidé de respecter la

liste d'exigences pour l'équipe

de choccker mais, de

tout faire en même temps!


[TOUS:] Pourquoi?
[LÉO:] J'avais le goût de me donner

un petit défi supplémentaire.

Pas pire hein?


[ANTON LE VAMPIRE:] Je sais pas.

Je ne comprends pas vraiment...


[LÉO:] Comme ça, j'ai la journée

pour faire ce que je veux!


[CHARLES LE ZOMBIE:] Oh oh!

Charles aussi donner

défi supplémentaire!


[MAGALIE:] Ah oui? Quoi?
[CHARLES LE ZOMBIE:] Devenir bon

en danse!


[ANTON LE VAMPIRE:] Non!

Tout, sauf ça!

(CHARLES LE ZOMBIE se lève et se met à danser.)


[ANTON LE VAMPIRE:] C'est quoi ça?

(Générique de fermeture)

Episodes of Motel Monstre

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season
  • Category Fiction

Résultats filtrés par