Universe image Motel Monstre Universe image Motel Monstre

Motel Monstre

In the village of Bouillon, a strange team manages an old motel built next to a thermal spring with mysterious properties. The team is made up of repugnant monsters, a crazy old man and Magalie, 15, a clumsy but resourceful teenager. They move heaven and earth to keep the spring and the motel open, as the very survival of the monster species depends on it! Cohabitation is not always easy. Magalie and the monsters adapt to communal living, become friends despite their differences and face, tog...

Share

Video transcript

Secret Agency

Magalie wants to meet the first requirement of United Forests in order to protect the forest from Mercantium`s bulldozers. She has to find proof of the presence of twenty-five mammals. Anton decides to write a recipe blog.



Production year: 2013

Accessibility
Change the behavior of the player

video_transcript_title-en

Dans le village de Bouillon, une étrange équipe gère un vieux motel bâti à côté d'une source thermale aux propriétés mystérieuses. L'équipe est composée de monstres répugnants, d'un vieillard lunatique et de Magalie, 15 ans, une ado souvent maladroite, mais toujours débrouillarde. Ils remuent ciel et terre pour garder la source et le motel ouverts, puisque la survie de l'espèce des monstres en dépend!

MAGALIE est en train de regarder un film d’horreur dans le salon. Soudain, le téléphone sonne. Elle sursaute puis décroche le combiné.


[MAGALIE:] Allô?...

Allô?

(Un souffle étrange se fait entendre à travers le combiné du téléphone.)


[VOIX MASCULINE:] Magalie?
[MAGALIE:] Euh oui.
[VOIX MASCULINE:] Es-tu au motel présentement?
[MAGALIE:] Oui.

Qui parle?


[VOIX MASCULINE:] Et, seras-tu au motel demain?
[MAGALIE:] Oui, mais c'est qui?
[VOIX MASCULINE:] L'Organisation des forêts

unies communiquera avec toi demain

pour t'informer de la première

condition à satisfaire.

Tu auras 24 heures.

(La voix raccroche à l’autre bout du fil.)


[MAGALIE:] Allô?

(Le téléphone sonne à nouveau.)


[MAGALIE:] Oui, allô.
[VOIX MASCULINE:] J'aimerais commander

une medium pepperoni, double fromage,

s'il vous plaît.


[MAGALIE:] Vous vous êtes

trompés de numéro.


[VOIX MASCULINE:] Oh, désolé.

(La voix raccroche à nouveau.)

(Générique d’ouverture)

(Début information à l’écran)

Agence sécrète

(Fin information à l’écran)

(On retrouve KIMI dans le hall d’entrée en train de couper les branches d’un bonsaï. MAGALIE entre en trombe dans le motel.)


[KIMI:] As-tu perdu tes clefs?

J'aimerais ça sculpter

mon bonsaï, moi.


[MAGALIE:] Non.

J'attends que l'OFU

communique avec moi.


[KIMI:] Aah.

(MAGALIE s’installe derrière le comptoir et se met à pianoter impatiemment sur son ordinateur portable.)


[KIMI:] Aahh! Mag!
[MAGALIE:] Excuse.

Pourquoi t'as commencé

à faire ça au juste?


[KIMI:] C'est pour m'éloigner

un peu du channeling.

J'ai besoin de toute ma

concentration pendant que je

fais ça et pendant ce temps-là,

je ne pense pas à communiquer

avec les esprits.


[MAGALIE:] Puis, moi, je ne

peux pas manquer la

communication de l'OFU.

Ils sont censés me dire ce que

je dois faire pour que la forêt

soit reconnue comme une

<< forêt unique protégée >>

mais ils m'ont pas dit comment

ils allaient me contacter.


[KIMI:] Fait que tu vérifies

tes courriels,

le téléphone puis le facteur

en même temps, c'est ça?

Vas-tu vraiment faire

ça toute la journée?

(MAGALIE fait « oui » de la tête en souriant.)


KIMI (sarcastique)

Cool!

Mais selon moi, si l'OFU c'est

non seulement une agence secrète

mais une agence ultra

secrète,

ils se serviront certainement

pas de moyens normaux

pour communiquer avec toi.

Ils vont peut-être utiliser

des pigeons voyageurs?


[MAGALIE:] Bien oui!

C'est logique!

Une organisation qui protège les

forêts va sûrement se servir

des animaux pour livrer

ses messages!

Kimi, tu es géniale!

Si les touristes ont de la

misère à trouver Bouillon,

imagine un pigeon!

On serait mieux de faire

tout ce qu'on peut pour

l'attirer vers nous.

(MAGALIE se met à fouiller dans les étagères derrière le comptoir.)


[KIMI:] On?
[MAGALIE:] Qu'est-ce que ça

mange déjà, un pigeon?

Des graines!

Où est-ce que je

vais trouver ça?

(MAGALIE soulève un morceau de papier sur un banc et trouve un sac plein de graines d’oiseaux.)


MAGALIE (heureuse)

Heille!

(MAGALIE part en courant avec le sac.)


[KIMI:] Euh, je pense que c'est

à quelqu'un ça, Mag.

(MAGALIE verse les graines dans des assiettes à l’entrée du motel.)


MAGALIE (imitant un pigeon)

Rrrroooouuuu,

rrrroooouuuu, rrrroooouuuu.

(MAGALIE se tourne vers KIMI.)


[MAGALIE:] Allez!

KIMI (imitant le pigeon, sans effort)

Rrrrooouu, rrrooouu.

(KIMI disparaît. Puis, un écureuil entre dans le motel, prend quelques graines. MAGALIE tente de l’attraper.)


[MAGALIE:] Mais... heille!

Non!

(L’écureuil s’enfuit finalement à l’extérieur. MAGALIE ramasse une petite noix au sol.)


[MAGALIE:] En plus, il a le culot

de laisser traîner ses restants.

(Pendant ce temps, on retrouve ANTON LE VAMPIRE en train de s’habiller pour aller à la chasse. LÉO l’aide à enfiler ses vêtements de chasse en sautillant partout.)


[ANTON LE VAMPIRE:] Voyons!

Argh!

Voyons, Léo, qu'est-ce

qui t'excite autant?

Je suis essoufflé juste

à te regarder aller!


[LÉO:] Tu es essoufflé

parce que tu travailles

pas assez ton endurance.


[ANTON LE VAMPIRE:] J'endure

quand même la vie au motel!


[LÉO:] Une journée par semaine,

il faut que je bouge sans arrêt.

Ça fait partie de mon nouvel

entraînement de l'équipe

nationale de choccker.


[ANTON LE VAMPIRE:] De l'entraînement,

de l'entraînement!

J'en ai pas besoin de ça, moi!

Mon corps de vampire

ne se fatigue jamais.

La chasse me garde actif.


[LÉO:] Tu vas chasser quoi

aujourd'hui, au juste?


[ANTON LE VAMPIRE:] Aujourd'hui,

ça va être une bonne petite sou...

Ben non. J'ai mangé ça hier.

Dans ce cas-là, ça va

être une bonne per...

Mais non! J'ai mangé ça

2 fois la semaine passée.

Ben, alors, ce sera un fur...

Ben non, c'était ma

collation cette nuit.

Oh diantre!

Oh diantre! Mon

menu devient prévisible!

Je mange toujours la même chose.

Comment est-ce possible?

Moi? Tombé dans le cercle vicieux

de la routine culinaire!


[LÉO:] C'est pas si pire que ça.

Moi, à cause de

mon entraînement,

il faut que je mange des graines

puis des noix tout le temps.

C'est rendu que le soya,

c'est so-so, puis les pacanes,

je suis plus capable.

Oh en passant, aurais-tu vu

le sac de graines que j'avais

laissé au lobby?

Il a disparu.


[ANTON LE VAMPIRE:] Tu penses vraiment

qu'il y a d'autres vampires qui cherchent

plus de variété dans

leur alimentation?


[LÉO:] J'ai pas dit ça.
[ANTON LE VAMPIRE:] Bonne idée, Léo,

même que je vais pousser ça plus loin.

Je vais écrire un blogue

de recettes pour vampires

épicuriens en panne

d'inspiration.


[LÉO:] Anton, je parle d'autre chose.

Les graines!


[ANTON LE VAMPIRE:] Ah oui! Tu as raison, Léo.

Je vais faire fortune

avec mon blogue.

Et, ce sera mon opus en

tant que Vampire de l'année!

(Au même moment, dans le hall d’entrée, MAGALIE tente de communiquer avec l’OFU avec une vieille radio.)


[MAGALIE:] Allô?

Ici gran'rousse à OFU.

Je répète.

Ici gran'rousse appelant OFU.

OFU? Êtes-vous là?

(LÉO apparaît derrière MAGALIE.)


[LÉO:] Heille, Mag.

T'aurais pas vu

mon sac de graines?

Je pense que je l'ai laissé ici.


MAGALIE (feignant l’innocence)

Ton sac de graines? Non.


[LÉO:] C'est pas grave, je le

trouverai tout à l'heure.

C'est quoi ta machine?


[MAGALIE:] C'est une vieille radio

à ondes courtes que j'ai

trouvée au rangement.

J'imagine que c'est à Hector.

Dans les films d'espion, les

agents secrets se passent

souvent des messages

codés par ondes courtes.


[LÉO:] Magalie! Tu es devenue espionne?

Mais, tu as même pas l'âge encore d'avoir

un permis de conduire.


[MAGALIE:] Ben non. J'attends

des nouvelles de l'OFU,

puis je pense qu'ils

pourraient peut-être essayer

de me rejoindre comme ça.

Est-ce que tu peux tourner la

poignée pendant que j'essaie

de trouver du signal?


[LÉO:] Oui! Mais, ça fait quoi,

tourner la manivelle?


[MAGALIE:] Ah c'est pour faire

de l'électricité.

C'était comme ça qu'on faisait

l'électricité avant les piles.

Imagine parler sur un

cellulaire à poignée.

Ça devait pas être facile.

OK, on essaye ça!


[LÉO:] OK.

(LÉO se met à tourner la manivelle de la radio.)


[MAGALIE:] Allô? Allô?

Ici gran'rousse à OFU.

Allô?

(LÉO tourne avec une telle intensité que la radio surchauffe et explose.)


[MAGALIE:] Léo!

(LÉO ramasse une noix sur le comptoir.)


[LÉO:] Ah, cool.

Une noix!

J'adore les noix!

Ah, un casse-noisette!

(LÉO s’empare d’un casse-noisette sur une étagère et ouvre la noix.)


[LÉO:] Miam miam miam miam!

(Lorsque la noix se fend, il découvre un petit papier à l’intérieur.)


[LÉO:] C'est quoi ça?

(MAGALIE prend le papier et se met à le lire.)


[MAGALIE:] << Mammifères. >>

Puis, en dessous,

c'est écrit << de 5 >>.

C'est le message de l'OFU!

Ils se servent d'écureuils

voyageurs, finalement.

Ça doit être le premier

des 5 parties du message.

OK, vite LÉO.

Il faut que tu m'aides

à trouver les 4 autres.


[LÉO:] OK, Capitaine!

Si ça me permet de

bouger, j'embarque.

(MAGALIE et LÉO partent chacun de leur côté.)

(Pendant ce temps, on retrouve KIMI au sous-sol occupée une fois de plus à couper son bonsaï. Elle coupe une branche, puis, tout à coup, un esprit s’empare de son corps.)


KIMI (en tant que SMIR)

Salut Kimi. Je savais pas

que tu tripais jardinage!

(KIMI redevient elle-même.)


[KIMI:] Ah, c'est Smir!

Ah oui!

(KIMI met son casque de channeling sur sa tête.)


[KIMI:] Smir?

Non, non, c'est

pas du jardinage!

C'est de la sculpture de bonsaï.

C'est super horrible!

Les bonsaïs miniatures,

c'est des monstruosités

de la nature, comme moi.


KIMI (en tant que SMIR)

Penses-tu que tu serais

capable de sculpter des gens?


[KIMI:] Euh évidemment!

KIMI (en tant que SMIR)

Oh c'est cool ça!

J'ai lu dans une revue vaudou

qu'un magicien bokor avait

réussi à faire des poupées

vaudou avec des plantes.


[KIMI:] Des poupées vaudou?

Qui contrôlent

des gens pis tout?

Avec des plantes?

Argh penses-tu que tu pourrais

me montrer comment faire?


KIMI (en tant que SMIR)

Je pense que oui.

Si toi, t'es capable de sculpter

des gens que tu connais,

je pourrais t'aider.


[KIMI:] Ah des bonsaïs vaudou!

KIMI (en tant que SMIR)

Pense à tout le fun qu'on

pourrait avoir en faisant faire

des niaiseries à tes amis!

Ha ha ha!


[KIMI:] Ah oui!

Ha ha ha!

Ah!

(KIMI se met à couper son bonsaï avec frénésie.)

(Nous retrouvons MAGALIE et LÉO dans le hall d’entrée, à la recherche de noix.)


[LÉO:] J'en ai trouvé une!

(LÉO rapporte la noix qu’il a trouvée à MAGALIE puis l’ouvre avec le casse-noisette. MAGALIE prend le papier et le lit.)


[MAGALIE:] << 25. >>

Mammifères.

25.

Ils veulent des mammifères

de 25 ans, peut-être?


[LÉO:] C'est bon, ça.

(MAGALIE continue ses recherches. Elle trouve une autre noix dans la sculpture d’une colonne.)


[MAGALIE:] Ah! On est rendu à 3!

(MAGALIE casse la noix et s’empare du papier à l’intérieur.)


[MAGALIE:] << Différents >>.

Ils veulent 25 différences entre

les plantes et les mammifères.

(LÉO aperçoit une noix près du téléphone.)


[LÉO:] Ah! Quatre!

(MAGALIE lui tend le casse-noisette.)


[MAGALIE:] Tiens!

(LÉO fend la noix et découvre un papier à l’intérieur qu’il lit à haute voix.)


[LÉO:] << Preuves de >>!

Ben oui, << preuves de >>!

25 mammifères veulent des

preuves de différences!


[MAGALIE:] C'est ridicule.

Trouvons la dernière noix

au lieu de deviner comme ça.

(MAGALIE et LÉO se mettent à chercher partout.)


[LÉO:] Je la vois pas!
[MAGALIE:] Continue à chercher,

Léo. Il faut qu'elle soit ici.


[LÉO:] 4 sur 5 c'est quand

même pas si pire.


[MAGALIE:] Sauf si le mot qui manque

dans la phrase, c'est le verbe.

Ça ressort quand même bien

une noix dans un lobby.

Ça devrait pas être

trop dur à trouver.

(CHARLES LE ZOMBIE arrive alors avec un plat de savons en forme de noix. Il fonce sur LÉO sans le vouloir et une pluie de savons s’abat au sol.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Ahhh!

Ah non!

Mes petits savons!


[MAGALIE:] Là, ça va être

impossible de la trouver.


[CHARLES LE ZOMBIE:] Non, Charles

les ramasser... Ahh!

(CHARLES LE ZOMBIE perd l’équilibre en mettant le pied sur un savon. Il retrouve finalement l’équilibre momentanément.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] OK, non, non,

non tout est sous contôle...

(CHARLES LE ZOMBIE perd à nouveau l’équilibre et s’écroule au sol.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Ahhh!

Ayoye!

(MAGALIE aide CHARLES LE ZOMBIE à se relever.)


[LÉO:] Pauvre Charles!
[CHARLES LE ZOMBIE:] Cassé noix.

(MAGALIE s’empare de la noix sur laquelle CHARLES LE ZOMBIE est tombé.)


[MAGALIE:] Ah, c'est la dernière noix!

Merci, Charles!


[CHARLES LE ZOMBIE:] Ouch.
[LÉO:] Bravo, Charles!

MAGALIE (lisant le papier dans la noix)

<< Trouver. >>

<< Trouver. Preuve de. 25.

Mammifères. Différents. >>

Trouver des preuves de

25 mammifères différents!

(Au même moment, KIMI continue de jeter son dévolue sur son bonsaï.)


KIMI (en parlant du bonsaï)

Ha! Puis?

Comment tu le trouves?


KIMI (en tant que SMIR)

Ça pourrait être n'importe qui.

Il faut que ta sculpture

ressemble au moins

un peu à ta victime.


[KIMI:] Pourquoi?

KIMI (en tant que SMIR)

Pour que le sort fonctionne.

Sinon, la magie trouvera pas

la bonne personne, tu sais!


[KIMI:] Ben là, t'en connais-tu

beaucoup, toi,

des gens qui poseraient pour

leur propre poupée vaudou?

Pas moi.


KIMI (en tant que SMIR)

Ils ont peut-être pas

besoin d'accepter.


[KIMI:] Oh, ah ah ah!

(Pendant ce temps, dans la cuisine, CHARLES LE ZOMBIE compte les savons qu’il a pu retrouver jusqu’à maintenant.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] 19... 20... 21...

22... 23... 24... 25!

OK!

(MAGALIE entre dans la cuisine avec un contenant qu’elle montre à CHARLES LE ZOMBIE.)


[MAGALIE:] J'ai juste pu trouver

ça à date puis je sais

même pas ce que c'est.

(CHARLES LE ZOMBIE examine avec une loupe ce que MAGALIE à ramasser.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Oh!

Moustache d'écureuil!

Maintenant, ça... crottin

de... crottin de chevreuil!

Miam miam!

(CHARLES LE ZOMBIE dépose le crottin dans un sac ziploc que lui tend MAGALIE. Puis, il prend un autre objet.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Ça! Ça?

Molaire... molaire de taupe!

Molaire!


[MAGALIE:] Bon ben, ça fait 3 preuves.

C'était moins facile

que je pensais.


[CHARLES LE ZOMBIE:] Euh bon début.
[MAGALIE:] Oui, mais on est loin du

25 puis le temps avance.

(ANTON LE VAMPIRE entre dans la pièce.)


[ANTON LE VAMPIRE:] J'exige que

vous m'inspiriez.

Je cherche des recettes

vampires pour mon blogue

mais je ne sais

pas par où commencer.


[MAGALIE:] T'écris un blogue de cuisine?
[CHARLES LE ZOMBIE:] Ha ha!

ANTON LE VAMPIRE (sérieux)

Um-hum!
[MAGALIE:] Tu devrais aller trouver

le plus d'animaux différents dans

la forêt puis les photographier!


[CHARLES LE ZOMBIE:] Um-hum!
[ANTON LE VAMPIRE:] Magalie!

Si je me mets à courir après

des mammifères dans la forêt,

ce sera pour les manger, pas

pour les immortaliser en photo.


CHARLES LE ZOMBIE (en désaccord)

Uh-uh.


[MAGALIE:] Mais, la mode en cuisine

est aux ingrédients locaux!


CHARLES LE ZOMBIE (approbateur)

Um-hum!


[MAGALIE:] Puis, il n'y a pas plus

local que la forêt d'à côté!


[CHARLES LE ZOMBIE:] Uh-uh!
[MAGALIE:] Tu pourrais mettre des

photos sur ton blogue.


[CHARLES LE ZOMBIE:] Um-hum!
[ANTON LE VAMPIRE:] Je ne vois pas l'intérêt.

CHARLES LE ZOMBIE (en désaccord)

Uh-uh.
[MAGALIE:] Tous les blogues

de cuisine ont des photos.

Des belles photos!


CHARLES LE ZOMBIE (approbateur)

Um-hum!


[MAGALIE:] Tu savais pas ça?
[ANTON LE VAMPIRE:] Ah mais si c'est

le cas! Elle est fameuse, mon idée.

Je cours tout de suite

chercher l'appareil.

(ANTON LE VAMPIRE sort de la pièce.)


[MAGALIE:] Tu m'enverras les photos

quand tu auras fini.


CHARLES LE ZOMBIE (en criant)

Um-hum!
[MAGALIE:] On va continuer notre

recherche dans la zombibliothèque.

Avec tout ce que tu

as dans ta collection,

tu dois bien avoir quelques

preuves de mammifères!


[CHARLES LE ZOMBIE:] OK, OK, OK!

(Ailleurs dans le motel, on retrouve KIMI qui examine un appareil photo. ANTON LE VAMPIRE arrive en courant.)


[ANTON LE VAMPIRE:] Kimi!

As-tu vu l'appareil photo?


[KIMI:] Oui!

(ANTON LE VAMPIRE cherche partout autour de KIMI sans s’apercevoir qu’elle tient l’appareil photo dans ses mains.)


[ANTON LE VAMPIRE:] Mais où?

Dis-moi, où?


[KIMI:] Entre mes deux mains,

juste devant ma face.


[ANTON LE VAMPIRE:] Donne-moi cet appareil

photo à l'instant!

(ANTON LE VAMPIRE de lui prendre l’appareil photo mais KIMI disparaît puis réapparaît quelques mètres plus loin.)


[KIMI:] Non.

J'en ai besoin pour

ma sculpture bonsaï.

Il n'y a pas une bonne

photo de toi, en passant.


[ANTON LE VAMPIRE:] Tu sais très bien

que tu ne peux pas me voir sans

lunettes 3V.


[KIMI:] Il n'y a pas une

bonne photo de toi.


[ANTON LE VAMPIRE:] Ça ne me dérange

même pas. Mais, moi, c'est important.

J'écris un blogue de recettes

pour vampires et j'ai besoin

de prendre des photos

des mammifères locaux.

Donne-moi cet

appareil maintenant!

(ANTON LE VAMPIRE s’approche de KIMI mais elle disparaît à nouveau et réapparaît près de la machine à laver.)

D[KIMI:] e toute façon, la mode

des ingrédients locaux,

c'est tellement passée!

C'est temps-ci, c'est la

bouffe végé qui est << in >>.


[ANTON LE VAMPIRE:] Et, pourquoi

je devrais te

croire, plutôt que Magalie?


[KIMI:] Des betteraves, c'est

beaucoup plus facile à attraper

que des rats musqués.

Pense à tout le temps que tu

pourrais passer à te trouver

beau si tu avais pas

besoin de chasser.


[ANTON LE VAMPIRE:] De la nourriture

végétarienne pour vampires.

Je crois qu'on y

ait jamais pensé.

(ANTON LE VAMPIRE s’assoit dans un fauteuil et commence à pianoter sur un ordinateur portable.)


[ANTON LE VAMPIRE:] Mais non!

Je serais le premier.

J'ai définitivement

trouvé ma niche.

Ah oui!

Ça va me rendre célèbre...

tut tut tut...

Encore plus célèbre

que je ne le suis déjà!

(KIMI prend des photos d’ANTON LE VAMPIRE à son insu.)


[KIMI:] Impossible.
[ANTON LE VAMPIRE:] Je vais faire

des milliers de dollars avec ce blogue.

Comme quoi, dans la

vie, pour réussir,

t'as besoin d'une bonne idée...

(ANTON LE VAMPIRE se tourne subtilement vers KIMI, zieutant l’appareil photo.)


[ANTON LE VAMPIRE:] ...et d'une caméra

numérique!

(ANTON LE VAMPIRE se sur KIMI et lui prend l’appareil photo. Puis, il se sauve en courant.)


[KIMI:] Léo?

Veux-tu être mon modèle?

(LÉO se lève et apparaît derrière un sofa.)


[LÉO:] OK.

Je commençais à être

tanné de faire des sit-ups

en arrière du sofa.

(LÉO s’avance vers KIMI et se met à faire des exercices physiques.)


[KIMI:] Ah ah ah!

(Pendant ce temps, on retrouve MAGALIE en compagnie de CHARLES LE ZOMBIE dans la bibliothèque.)


[MAGALIE:] Ça l'air qu'Anton

écrit un blogue

de bouffe végé maintenant.


[CHARLES LE ZOMBIE:] Pour vampires?
[MAGALIE:] Oui.
[CHARLES LE ZOMBIE:] Mais vampire

manger sang!


[MAGALIE:] Je le sais.

Ça veut dire qu'on ne

pourra pas compter sur lui

puis qu'il va falloir

redoubler nos efforts.


[CHARLES LE ZOMBIE:] Oooh!
[MAGALIE:] OK.

Toi, tu vas commencer

par ce bout-là.

Moi, je vais commencer

par l'autre bout.

On passe à travers tous

les artéfacts et les photos

de la collection puis

on se rejoint au milieu

pour mettre tout ça en commun.


[CHARLES LE ZOMBIE:] OK! Go!

(MAGALIE et CHARLES LE ZOMBIE se mettent à fouiller la pièce, sans résultat.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Ah non!

Rien trouvé!


[MAGALIE:] Puis, on a cherché partout!
[CHARLES LE ZOMBIE:] Partout, partout!
[MAGALIE:] Je le sais!
[CHARLES LE ZOMBIE:] Ooooh!

Essayer méditation.

Trouver solution.


[MAGALIE:] C'est vrai,

tu travailles

ton côté créatif, toi.

(Pendant ce temps, dans la cuisine, ANTON LE VAMPIRE est en train de cuisiner. LÉO passe devant lui.)


[ANTON LE VAMPIRE:] Ah Lé-lu-lo-lo!

Léo! Léo!

Viens, viens, viens!

Puisque tu insistes,

j'accepte ton aide.

Lequel de ces trois plats

est-ce que tu préfères?

(ANTON LE VAMPIRE prend un livre sur le table et le montre à LÉO.)


[ANTON LE VAMPIRE:] Je les ai pris

de << Cuisine végé pour les légumes >>.

Enfin, bref!

J'ai rajouté ma touche

personnelle et je vais mettre

la meilleure recette

sur mon blogue.


[LÉO:] Je peux pas choisir, Anton.

Elles sont toutes

bonnes, tes recettes.

Je m'excuse.

Toi, quelle recette

tu aimes le plus?


[ANTON LE VAMPIRE:] Je ne sais pas.

Je dois t'avouer que

je n'y ai pas goûté.


[LÉO:] Ben là, il faut que tu goûtes.

Tous les grands chefs cuisiniers

goûtent leurs plats avant

de les servir à leurs clients.

Pour s'assurer que c'est bon.


[ANTON LE VAMPIRE:] Moi? Grand chef

cuisinier? Je n'y avais pas pensé

comme ça. Très bien.

Je vais goûter.

(ANTON LE VAMPIRE prend un morceau dans une casserole.)


[ANTON LE VAMPIRE:] Et hop!

Oh quelle surprise!

Argh! Argh!

C'est dégoûtant!

Aucun vampire va

accepter de manger ça.

Je dois tout recommencer.

Je dois trouver des recettes

qui sauront plaire aux vampires.


[LÉO:] Miam!

(Dans la bibliothèque, CHARLES LE ZOMBIE est assis par terre, les jambes croisées. Il fait de la méditation.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Aoum!

Aoum?

(MAGALIE entre dans la pièce en courant.)


[MAGALIE:] Charles!
[CHARLES LE ZOMBIE:] Pas inspiration.

Toi?

(CHARLES LE ZOMBIE se relève. MAGALIE montre une touffe de poils à CHARLES LE ZOMBIE.)


[MAGALIE:] J'ai trouvé ça.

Je suis pas mal sûre que

c'est du poil de mammifère,

mais je ne sais pas lequel.

(Soudain, CHARLES LE ZOMBIE se met à danser une danse hindoue.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Whoa!
[MAGALIE:] Es-tu correct?
[CHARLES LE ZOMBIE:] Je sais pas!

Comprends pas!

(CHARLES LE ZOMBIE arrête de danser et prend les poils que MAGALIE a rapportés. Il se dirige vers le bureau et les examine avec une loupe.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Ah, ça,

poil Sasquatch. Beaucoup forêt.

Non! C'est bon.

Sasquatch mammifère.

Comme humains.


[MAGALIE:] Peut-être, mais je ne

peux pas envoyer des preuves

qu'il y a des

Sasquatchs à Bouillon.


[CHARLES LE ZOMBIE:] Uh?
[MAGALIE:] Premièrement, l'OFU

me croira jamais et, deuxièmement,

je veux pas que les gens

sachent qu'il y a

des vrais monstres ici.


[CHARLES LE ZOMBIE:] Pourquoi?
[MAGALIE:] Parce qu'on sait pas

ce qui pourrait vous arriver.

Il doit y avoir une autre

façon de trouver des preuves

de l'existence de...

(CHARLES LE ZOMBIE se remet à danser en se dandinant les hanches.)


[MAGALIE:] Charles.

Qu'est-ce que tu fais?


[CHARLES LE ZOMBIE:] Sais pas.

(CHARLES LE ZOMBIE est plaqué contre le mur par une force mystérieuse et invisible.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Whoa!

Doux, doux, doux!

Peut plus bouger.

C'est quoi?

(On entend alors un rire dans le couloir.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Kimi!

(CHARLES LE ZOMBIE se dirige vers KIMI, dans le couloir. Mais il se met soudainement danser comme Michael Jackson. KIMI tient son bonsaï dans les mains et le fait bouger.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Kimi!

Whoa! C'est quoi ça?


[KIMI:] Hey! Fait quoi?

Je t'ai sculpté pendant

que tu méditais

tantôt puis j'ai jeté

un sort vaudou sur la sculpture.

Charles, je te présente Charbre.


[CHARLES LE ZOMBIE:] Mauvais jeu de mots.
[KIMI:] Je le sais.

(KIMI fait bouger le bonsaï à nouveau et CHARLES LE ZOMBIE se met à danser.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Ah non!

Ah non, Kimi!

Pas gentille.

Brimé liberté.

(KIMI fait en sorte que CHARLES LE ZOMBIE mette une main devant sa bouche pour l’empêcher de parler.)


[KIMI:] Excuse-moi, Charles.

Je ne le ferai plus.


[CHARLES LE ZOMBIE:] Pas respecter

droits zombis...

(KIMI dirige son bonsaï et CHARLES LE ZOMBIE se bloque à nouveau la bouche avec sa main.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Kimi arrête!

Pas drôle!


[KIMI:] Excuse-moi.

Je vais trouver quelqu'un

d'autre qui va être content

de jouer ma marionnette.

(LÉO passe dans le couloir tandis que CHARLES LE ZOMBIE s’éloigne.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Allô Léo!
[LÉO:] Charles.

(On retrouve ANTON LE VAMPIRE dans la cuisine, toujours affairé à ses casseroles. MAGALIE vient le voir en se bouchant le nez.)


[MAGALIE:] Tu fais plus ta bouffe végé?
[ANTON LE VAMPIRE:] Non. Apparemment,

il y a une raison pourquoi

le végé-vampire,

ça ne marche pas.

J'ai décidé de faire

les recettes de Mamouchka.


[MAGALIE:] Oui, j'avais reconnu l'odeur.

Je vais publier

toutes ses recettes.


[ANTON LE VAMPIRE:] Puis, tu vas dire

que c'est toi qui les as inventées,

j'imagine?


[ANTON LE VAMPIRE:] Non!

Je vais bien sûr dire que

les recettes sont toutes

des créations de ma Mamouchka!

Moi, je vais écrire une préface.

Deux ou trois cents pages sur

mes expériences des repas de ma

grand-mère et comment ça a fait

de moi le grand chef cuisinier

que je suis devenu aujourd'hui.


[MAGALIE:] Tu fais pas le

boudin de blaireau puis

le pâté de rat gras?


[ANTON LE VAMPIRE:] Non.

Je ne voulais pas faire

toutes ses recettes.

Je me concentre sur la

musaraigne au poivre.


[MAGALIE:] Heille!

La musaraigne, c'est

un mammifère, ça!

Est-ce que je pourrais

en avoir un petit morceau?


[ANTON LE VAMPIRE:] Bien oui. Là.

(MAGALIE prend un morceau sur la table de cuisine.)


[MAGALIE:] Il n'y aurait pas encore

une toute petite chance que

tu veuilles aller prendre

des photos dans la forêt?


[ANTON LE VAMPIRE:] Non, merci.

Déjà que je ne voulais pas aller

chasser tous les mammifères qui

se retrouvent dans les

recettes de Mamouchka,

je ne vais certainement

pas me mettre à courir après

pour en prendre des photos.


[MAGALIE:] As-tu déjà jeté

les vidanges du repas

que Mamouchka t'avait préparé?


[ANTON LE VAMPIRE:] Non, pourquoi?

(MAGALIE se rue vers la poubelle et prend un morceau.)


[MAGALIE:] Est-ce que je peux prendre

ce qui reste dans la poubelle?


[ANTON LE VAMPIRE:] Absolument.

Ça m'évitera de les

sortir moi-même.

(MAGALIE prend le sac de poubelle.)

(On retrouve KIMI et LÉO, ailleurs dans le motel.)


[KIMI:] Qu'est-ce qui se passe

avec toi? T'as fini ton entraînement?


[LÉO:] J'ai mangé les 3 mets

végétariens d'Anton.

Au complet!

J'ai trop mangé puis là, j'ai

plus de motivation pour bouger.


[KIMI:] Arrête de bouger d'abord.
[LÉO:] Il me reste encore cinq

heures d'entraînement à faire.


[KIMI:] Reste ici!

Je vais m'occuper de ton

problème de motivation, moi.

(KIMI agite le bonsaï et CHARLES LE ZOMBIE apparaît dans le couloir en train de danser. KIMI et LÉO rient.)

(Quelques instants plus tard, dans le laboratoire, MAGALIE et CHARLES LE ZOMBIE examinent les restes de la poubelle d’ANTON LE VAMPIRE.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Ah! Whoa!

Ça, vison d'Amérique.

(CHARLES LE ZOMBIE se tourne vers son ordinateur et tape sur le clavier.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Vison d'Amérique.

(MAGALIE prend un autre échantillon dans un bécher rempli de vapeur. Elle en retire un os.)


[MAGALIE:] C'est le dernier.

Ça?


[CHARLES LE ZOMBIE:] Ah, orteil souris

des champs!

(MAGALIE met l’os dans un petit sac tandis que CHARLES LE ZOMBIE transcrit les données dans l’ordinateur.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Souris des champs.

MAGALIE (comptant les échantillons)

21, 22, 23, 24...


[CHARLES LE ZOMBIE:] Uh-oh.
[MAGALIE:] Hein! ?

Ça se peut pas!

On en a juste 24 puis il faut

que j'envoie les preuves là,

si je veux que l'OFU

les reçoive à temps.

Ah non!

(MAGALIE cherche partout. CHARLES LE ZOMBIE fait de même.)


[CHARLES LE ZOMBIE:] Attends.

1, 2, 3, 4, 5...

24! Ah non, ah non!


[MAGALIE:] Les Sasquatchs puis les

humains sont techniquement

des mammifères, right?

(CHARLES LE ZOMBIE fait « oui » de la tête.)

(Quelques instants plus tard, MAGALIE se trouve dans la porte du hall d’entrée et tente d’attirer les écureuils.)


[MAGALIE:] Tsst tsst tsst.

Allez! Tsst tsst tsst.

(KIMI arrive avec son bonsaï.)


[KIMI:] Toujours pas

de nouvelles de l'OFU?


[MAGALIE:] Pas un écureuil depuis hier.

Pourtant, j'ai envoyé

les 25 preuves.

Peut-être qu'elles

ont été refusées.

(Tout à coup, une petite boîte atterrit devant l’entrée à l’aide d’un parachute.)


[KIMI:] Attend Mag, je m'en occupe.

(KIMI agite son bonsaï et aussitôt, LÉO se lève et se dirige la porte d’entrée.)


[LÉO:] Whoa!

Merci encore, Kimi.

J'en reviens pas comme

c'est facile de s'entraîner

quand quelqu'un d'autre

le fait pour nous.


[KIMI:] C'est grâce à Léo-san.

Ha ha ha!

(LÉO rapporte le paquet qui vient de tomber du ciel et le donne à MAGALIE.)


[MAGALIE:] Merci.

(MAGALIE ouvre le paquet et trouve une noix à l’intérieur. Elle fend la noix avec le casse-noisette et découvre un petit papier qu’elle lit à haute voix.)


[MAGALIE:] C'est la première fois

que nous recevons une soumission

où un être humain est

classé comme un mammifère.


[KIMI:] Un être humain?
[MAGALIE:] J'ai envoyé une

couette de mes cheveux.

(continuant de lire)

Puisque les humains sont des

mammifères et qu'ils habitent

à l'intérieur des

limites de la forêt,

vos 25 preuves sont acceptées.

Première condition satisfaite.

(Tous éclatent de rire en signe de satisfaction.)


[MAGALIE:] Attendez, il y a d'autres choses. [en lisant]

Vous recevrez bientôt la deuxième

des 13 conditions à satisfaire.

(vers KIMI)

Treize conditions

pour que la forêt soit

sauvée des bulldozers?

On n'est pas sortis du bois.


[KIMI:] Si tu as encore

besoin d'aide, il y a Léo

qui peut te donner

un coup de main.

Et puis, tu as

oublié un mammifère

sur ta liste pour l'OFU.

(KIMI agite son bonsaï et LÉO se met à imiter un singe.)


[LÉO:] Whoa!

Ouh ha ha!

Qu'est-ce que tu fais, Kimi?

Ouh ouh ha ha!

Ouh ha ha!

Qu'est-ce que tu fais?

(Générique de fermeture)

Episodes of Motel Monstre

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season
  • Category Fiction

Résultats filtrés par