Universe image On the Way Out of School Universe image On the Way Out of School

On the Way Out of School

On the Way Out of School

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

The Four Without Necks

The Four Without Necks may no longer have a head on their shoulders, but they sure have some amazing kitchen chops.


Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Générique d'ouverture


Titre :
En sortant de l'école Les quatre sans cou, Robert Desnos.


Un dessin animé fantaisiste illustre le poème «Les quatre sans cou» lu par le narrateur.


NARRATEUR

Ils étaient quatre

qui n'avaient plus de tête,

Quatre à qui

l'on avait coupé le cou,

On les appelait

les quatre sans cou.


Quatre crevettes dans une assiette se font trancher la tête. Puis la même chose se produit avec quatre poissons. Ensuite, quatre bustes d'hommes attendent sur un meuble dans le corridor.


NARRATEUR

Quand ils buvaient un verre,

Au café de la place

ou du boulevard,

Les garçons n'oubliaient pas

d'apporter des entonnoirs.


Quatre corps d'hommes sans tête coupent des légumes et préparent des hors-d’œuvre aux crevettes.


NARRATEUR

Quand ils mangeaient,

c'était sanglant,

Et tous quatre chantant

et sanglotant,

Quand ils aimaient,

c'était du sang.


Des betteraves sont coupées en forme de cœur.


NARRATEUR

Quand ils couraient,

c'était du vent,

Quand ils pleuraient,

c'était vivant,

Quand ils dormaient,

c'était sans regret.

Quand ils travaillaient,

c'était méchant,

Quand ils rodaient,

c'était effrayant.


Les quatre hommes sans tête mettent un homard à bouillir.


NARRATEUR

Quand ils jouaient,

c'était différent,

Quand ils jouaient,

c'était comme tout le monde,

Comme vous et moi, vous

et nous et tous les autres,

Quand ils jouaient,

c'était étonnant.


Les quatre hommes sans tête s'amusent à constituer une tête avec différents fruits.


NARRATEUR

Mais quand ils parlaient,

c'était d'amour.

Ils auraient pour un baiser

Donné ce qui leur restait

de sang.


Des mains sont lavées du sang qui les tache. Différents plats avec de la viande sont mis au four.


NARRATEUR

Leurs mains avaient

des lignes sans nombre

Qui se perdraient

parmi les ombres

Comme des rails dans la forêt.

Quand ils s'asseyaient, c'était

plus majestueux que des rois

Et les idoles se cachaient

derrière leur croix

Quand devant elles

ils passaient droits.


Les quatre hommes sont assis sur un divan, ils ont des têtes de rois; celles-ci disparaissent pour laisser place à des éventails.


NARRATEUR

On leur avait rapporté leur tête

Plus de vingt fois,

plus de cent fois,

Les ayant retrouvées à la chasse

ou dans les fêtes,


Quelqu'un sonne à la porte pour leur tendre les quatre têtes. Les quatre hommes sans tête refusent de les reprendre.


NARRATEUR

Mais jamais ils ne

voulurent reprendre

Ces têtes où

brillaient leurs yeux,

Où les souvenirs dormaient

dans leur cervelle.


Différentes images symbolisant leurs souvenirs défilent à toute vitesse: un cheval, des bijoux, un homme volant avec une cape.


NARRATEUR

Cela ne faisait

peut-être pas l'affaire

Des chapeliers et des dentistes.

La gaîté des uns

rend les autres tristes.


Les quatre hommes sans tête sortent les plats qu'ils avaient mis au four et les déposent sur leur tronc en guise de tête. Un homme sonne à la porte. Ils le saluent en enlevant leur plat comme s'il s'agissait d'un chapeau. Toute la nourriture qui s'y trouve tombe par terre. L'homme qui vient d'arriver enlève sa tête et les rejoint. Il s'assied à table avec les autres.


NARRATEUR

Les quatre sans cou vivent

encore, c'est certain,

J'en connais au moins un

Et peut-être aussi

les trois autres,

Le premier, c'est Anatole,

Le second, c'est Croquignole,

Le troisième, c'est Barbemolle,

Le quatrième,

c'est encore Anatole.


Les hommes sans tête boivent et trinquent à table.


NARRATEUR

Je les vois de moins en moins,

Car c'est déprimant, à la fin,

La fréquentation

des gens trop malins.


Les quatre hommes sans tête mettent des brocolis dans les oreilles et une pelure de banane dans le nez de leur invité qui avait déposé sa tête sur une chaise. Celui-ci remet sa tête et quitte la maison.


Générique de fermeture




Episodes of On the Way Out of School