Universe image On the Way Out of School Universe image On the Way Out of School

On the Way Out of School

On the Way Out of School

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

City and Heart

When the poet´s heart beats with the rhythm of the city, spins with the weathervanes, life erupts as a firework.


Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Titre :
En sortant de l'école Collection Guillaume Apollinaire


Un court métrage d'animation d'Anne-Sophie Raimond illustre le poème «Ville et coeur» de Guillaume Apollinaire lu par un narrateur.


NARRATEUR

Ville et coeur,

Guillaume Apollinaire.


Une animation dessinée au crayon commence sur les toits d'une ville. Plusieurs girouettes sont plantées sur les toits.


NARRATEUR

La ville sérieuse

avec ses girouettes

Sur le chaos figé

du toit de ses maisons

Ressemble au coeur figé,

mais divers, du poète


Un poète est perché sur un toit. Il s'amuse à souffler fort pour faire tourner les girouettes aux formes animales qui grincent en tournant.


NARRATEUR

Avec les tournoiements stridents

des déraisons.


Une musique animée accompagne les tournoiements des girouettes qui vite se transforment en hautes grues dans la ville. Le mouvement des vêtements pendus aux cordes à linge se joint à la musique. Puis c'est un chien qui court après sa queue en aboyant qui prend part à la musique. Dans la cour d'un zoo, des animaux tournoient dans leurs enclos. Les voitures qui tournent à un rond-point et qui circulent dans les échangeurs des autoroutes complètent le tableau. Plus loin, une grande roue fait la joie des enfants qui mêlent leurs cris aux rythmes citadins. Les bruits de la ville s'accentuent et donnent de la vigueur à la musique. Les passants qui courent, la circulation automobile, les cyclistes et même les avions participent à cette symphonie. Puis c'est le retour à la maison, les promeneurs de chiens, les chariots de supermarché se joignent à l'orchestre. Dans un grand tintamarre, tous se retrouvent au centre de la ville, au carrefour et se hurlent dessus sans raison. Après quelques cris, chacun reprend sa vie et son rythme. Un promeneur de chien perd ses chiens qui s'enfuient et se retrouvent dans une gigantesque mêlée composée de tous les membres de cette société. Dans la mêlée, des amoureux s'embrassent. Ça klaxonne, ça gueule, ça se bat. Quelques têtes lèvent les yeux au ciel et remarquent le smog qui masque les girouettes au-dessus de la ville. Le poète, encore perché sur son toit, souffle très fort pour dissiper ce nuage gris et libérer les girouettes. La musique reprend dans son rythme effréné. Les girouettes quittent leur socle et les statues qui garnissent la ville en font autant. Les gens s'amusent et dansent au carrefour. Même les vêtements pendus aux cordes à linge s'envolent.


NARRATEUR

O ville comme un coeur

tu es déraisonnable.

Contre ma paume

j'ai senti les battements

De la ville et du coeur:

de la ville imprenable


Le poète attrape la dernière girouette qui s'envole. Le coq se transforme en cœur qui tournoie sur lui-même pour se donner un élan et s'envoler très haut.


NARRATEUR

Et de mon coeur surpris de vie,

énormément.


Le cœur éclate en feux d'artifice et le rythme de la ville reprend en musique joyeuse.


Générique de fermeture


Episodes of On the Way Out of School