Universe image Subito Texto Universe image Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent and Sami are starting high school. Together, they try to ease into a foreign world, full of promise but also fraught with worries!

Official sitefor Subito Texto
Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

We Rule the School

The freshmen are starting school today. Jean-Pierre is worried. In his experience, the first day of high school sets the tone for the years ahead. After a ping pong accident, Mona needs a scooter to get around, and she asks Hugo for help. And the Juliens want to prove they´re the kings of mischief.



Production year: 2015

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Générique d'ouverture


Titre :
Subito texto


MONA circule sur un quadriporteur dans les corridors de l'école. MONA a la cheville droite enrubannée. MONA rejoint M. PRUD'HOMME dans la salle des pas perdus.


M. PRUD'HOMME

(S'adressant à des élèves)

Puis regardez-moi aujourd'hui.

Beau bonhomme pas à peu près!

Ha! Ha! Bonne journée!

Je vous souhaite

un bon secondaire.

Bonjour à tous.

Bonjour, bienvenue

à Victoire-Desmarais,

votre nouvelle maison.


MONA

Soyez pas trop fin, monsieur

Prud'homme, c'est la rentrée.

C'est le temps d'asseoir

votre autorité.


M. PRUD'HOMME

Bien voyons... Wô!

(Regardant la cheville de MONA)

Qu'est-ce qui t'est arrivé?


MONA

Bien... un petit

accident de ping-pong.

Je veux pas élaborer

là-dessus.


M. PRUD'HOMME

Bon, bien, de toute façon,

t'auras pas

beaucoup de discipline

à faire aujourd'hui,

parce que c'est pour ça

que la rentrée de ce matin,

c'est juste

pour les secondaire 1.


MONA

Sauf votre respect,

monsieur Prud'homme...

c'est une grave erreur

stratégique!

Sans les grands pour tenir

en respect les petits,

ils vont être hors de contrôle!


M. PRUD'HOMME

Mona... du calme, hmm?

Ça va être la plus belle rentrée

qu'on aura jamais eue.


MONA

Ah oui, j'espère!

Vous savez

que la rentrée des petits,

c'est le reflet de ce qui va

se passer avec eux

pour les cinq

prochaines années!


M. PRUD'HOMME

Je sais.


MONA

Est-ce que j'ai besoin

de vous rappeler

ce qui s'est passé

il y a huit ans?


M. PRUD'HOMME

Non! Non...

La rentrée de l'enfer,

c'est fini.

C'est terminé,

c'est du passé.

Ça ne se reproduira plus jamais.

Jamais!

OK? Bon.

Il faut que j'aille

à mon bureau.


HUGO rejoint MONA dans la salle.


HUGO

Euh... Mona?

Avez-vous ça,

un ruban à mesurer?

Parce que... je pense

que j'ai encore grandi.


MONA

C'est la rentrée

des secondaire 1, Hugo.

La tienne, c'est demain.


HUGO

Ah! Bon, bien, à demain!


MONA bloque le chemin à HUGO avec son quadriporteur.


MONA

Tut! Tut! Tut!

C'est une bonne chose

que tu sois là

dans le fond,

parce que... hum, hum!

Je pense que je vais

avoir besoin de renfort...


HUGO

Pourquoi?


MONA

(Pointant sa cheville blessée)

Psst!

Pied...


HUGO

Ah...


JULIEN A et JULIEN B entrent dans le salon des étudiants.


JULIEN A

Cool!

C'est encore mieux

que dans mon souvenir.


JULIEN B

Ça va être ici notre base

pour les cinq prochaines années.


JULIEN A et JULIEN B se font une poignée de main complice.


JULIEN A ET JULIEN B

Ouais!


JULIEN A

À moins que ce soit déjà

une base d'une gang de grands.


JULIEN B

Mais on s'en fout,

des grands.

On était les

kings

à notre école primaire,

puis ça va être pareil

à Victoire-Desmarais.


MONA et HUGO entrent dans le salon étudiant.


JULIEN A

Ah, salut, Hugo!


HUGO

Salut.


MONA

Euh... Hugo travaille,

aujourd'hui.

Hein? Pas de familiarité

avec le personnel.

(S'adressant à HUGO)

Toi... tu vas surveiller

le salon étudiant.

C'est ta mission prioritaire.

Compris?


HUGO

10-4.


MONA

Je t'ai fait une copie

de ma liste noire.

Il y a, là-dessus,

les noms de tous les nouveaux

élèves qui sont

potentiellement fauteurs

de trouble.


JULIEN A

Je suis sûr qu'on est dessus.


JULIEN B

Chut!


MONA

Inutile de te dire

que c'est une liste

top secrète.

Tu dois la montrer

à personne.


HUGO

Je vais l'apprendre

par coeur et l'avaler,

comme dans les films

d'espionnage.


MONA

Bien non! Ah... puis fais donc

ce que tu veux! Bonne chance.


JULIEN B

Je suis sûr que je suis

premier sur la liste.

Puis toi, t'es en deuxième.


JULIEN A

Non, mais tu rêves!

C'est moi en premier,

puis toi en deuxième.


JULIEN B

Bien non,

c'est moi en premier!


JULIEN A

Non, c'est moi!


JULIEN B

Non, c'est moi!


JULIEN A

Non, c'est moi!


JULIEN B pousse un démoniaque.


Plus tard, GAÏA et NADYA se rejoignent dans la salle des pas perdus.


GAÏA

Hé, Nadya!


NADYA

Salut, Gaïa!

Tu te rends compte?

Enfin dans la grande école.


GAÏA

Mais il me semble

que je suis petite,

pour être en secondaire 1...


NADYA

Bien, pas plus

que les autres.

Tu vas voir,

ça va super bien aller.


GAÏA

Je suis pas sûre...

C'est tellement grand,

j'ai peur de me perdre!


NADYA

T'as pas fait le tour

du monde en bateau, toi?


GAÏA

Ouais, OK. T'as raison,

je vais me débrouiller.

On est déjà venues,

puis, bien...

c'est pas grave si ma soeur

Sierra est pas là pour m'aider,

puis me guider, puis me soutenir

moralement, puis...


GAÏA saute dans les bras de NADYA.


GAÏA

Je suis tellement contente

de te voir, là!


NADYA

Bien oui... Bien oui,

moi aussi.


GAÏA

Ça te dérange pas si je reste

avec toi toute la journée?


NADYA

Bien...


GAÏA

Comme ça, on sera pas

toutes seules

avec du monde

qu'on connaît pas.


NADYA

Bien, tu sais,

on connaît quand même

plein de gens

de notre ancienne école, puis...

le secondaire, c'est le meilleur

endroit pour se faire des...

des nouveaux amis!


GAÏA

Je l'ai déjà,

ma meilleure amie!


GAÏA prend le bras de NADYA.


GAÏA

On va pas se lâcher.

On va être comme

des soeurs siamoises!


NADYA

(Incertaine)

Hmm...


Dans le salon étudiant, HUGO s'assied en examinant la liste de MONA. JULIEN A et JULIEN B s'approchent de HUGO.


JULIEN B

Qu'est-ce que tu fais, Hugo?


HUGO

J'étudie la liste

noire de Mona.


JULIEN A

On peut regarder?


HUGO

Non.

C'est top secret.


JULIEN B

Tu sais, ça serait

mieux pour nous,

qu'on voie la liste.


HUGO

Ah ouais?


JULIEN A

Bien, oui!

Comme ça, on saurait qui

il faut éviter.


JULIEN B

Tu sais,

si on se tient

avec la mauvaise gang

dès le début,

ça pourrait gâcher

nos vies.


JULIEN A

Tu veux quand même

pas gâcher nos vies

hein, mon beau-frère préféré?


HUGO

Bien non, jamais!


HUGO donne la liste à JULIEN A.


HUGO

Vous avez dix secondes,

pas plus.


JULIEN A et JULIEN B survolent la liste. JULIEN A la redonne ensuite à HUGO.


JULIEN B

J'ai vu des gars

dans les toilettes

avec des pétards à mèches.


HUGO

Hein, pour vrai?

J'y vais tout de suite!


HUGO chiffonne la liste, la mettant ensuite dans sa bouche. HUGO quitte le salon.


JULIEN A

Hé! On n'est même pas

sur la liste!


JULIEN B

Je sais...


JULIEN A

Puis est-ce

que t'as vu

qui est

en première position?


JULIEN B

Ludovic Dubois...


JULIEN A

Ludovic Dubois, il nous arrive

même pas à la cheville!


JULIEN B

T'inquiète pas,

ça va changer.

On va montrer à toute l'école

que notre place, c'est en haut

de la liste noire.


JULIEN A

Ouais! Ah! Ah!


JULIEN A et JULIEN B s'échangent une poignée de main complice. Les deux sautent dans les airs, frappant leurs poitrines l'une contre l'autre.


Plus tard, M. PRUD'HOMME fait un discours devant les élèves réunis dans la salle des pas perdus.


M. PRUD'HOMME

Alors, bonjour à tous.

Bienvenue au collège St-Placide.


GAÏA s'esclaffe.


M. PRUD'HOMME

Bon, bien, merci,

et félicitations à mademoiselle,

qui a compris ma blague.

Hein! Voyons!

Non, non, on est

à Victoire-Desmarais, voyons!

Je suis Jean-Pierre Prud'homme,

votre directeur.


JULIEN B

Monsieur Prud'homme?

J'ai juste quelque chose

à vous dire.

Le trou de pet a dit quoi?


Les élèves s'esclaffent


M. PRUD'HOMME

Quoi?


MONA

Eh boy! Ça sent la rentrée

de l'enfer.


M. PRUD'HOMME

Chut! OK, non,

s'il vous plaît...

On se calme. S'il vous plaît,

on se calme. Bon...

Alors, je vous présente

Mona S. Tanguay,

votre surveillante,

qui va vous... vous surveiller.


MONA

Vous avez d'affaire

à pas me chercher,

parce que vous allez

me trouver.


M. PRUD'HOMME

Non, non, mais...

vous trouver pour vous aider,

hein, Mona?


MONA

Hmm-hmm...


M. PRUD'HOMME

Oui, non, non,

mais...

Je pense que vos parents

vous ont prévenu qu'aujourd'hui,

il y a pas de cours et qu'on va

tous manger à l'école, hein?

Alors, moi, j'ai pensé

à une petite activité

pour vous aider

à mieux apprivoiser

votre nouvelle école.

Alors... on va organiser,

en partant, un grand rallye!


M. PRUD'HOMME sort un paquet de fiches.


M. PRUD'HOMME

Ah! Ça, là!

Euh... OK?


HUGO

Monsieur Prud'homme?

Est-ce que c'est le même jeu

qu'il y a deux ans?


MONA

Il y a des bonnes chances.


M. PRUD'HOMME

Non. Hugo, je parle, là.


JULIEN B

(S'adressant à JULIEN A)

Ah, oui!

C'est le même jeu...


M. PRUD'HOMME distribue des fiches aux élèves.


M. PRUD'HOMME

Tiens. Un indice.

Parfait. Donc...

OK, alors, c'est ça:

vous allez trouver des mots

dans le but de former

une phrase...


JULIEN B

Hé, Hugo? La phrase,

c'était quoi, déjà?

"Ensemble... en équipe..."


HUGO

Non, non, c'était...

c'était...

"Ensemble,

on est plus forts."


JULIEN A ET JULIEN B

Ah oui!

C'est ça!

"Ensemble,

on est plus forts!"


HUGO

Monsieur Prud'homme

a probablement pensé

à changer la phrase, hein?


MONA

Ça m'étonnerait beaucoup.


M. PRUD'HOMME

J'avais pas prévu

que tu serais là...

que tu le dirais

à tout le monde.

Bon, bien... OK.

On va oublier

le grand rallye, là.

Puis... bon, bien,

en attendant

la prochaine activité,

vous pouvez, je sais pas, moi...

explorer l'école.

Hein? Wouh!

Faites comme chez vous, là.


Les élèves se dispersent dans les corridors en chahutant.


MONA

Les cinq pires années

de votre carrière

viennent de commencer.


M. PRUD'HOMME

Hé...


Plus tard, JULIEN A et JULIEN B sont dans le salon étudiant, jouant au soccer sur table. HUGO entre dans le salon.


HUGO

Vous voilà, vous autres!


JULIEN A

On n'a rien fait,

c'est toi qui as gâché

le rallye du directeur!


HUGO

OK... OK, c'est de ma faute.

Mais c'est aussi de votre faute,

d'avoir fait faire en sorte

que c'est de ma faute de m'avoir

fait dire la phrase... genre...

En tout cas... vous comprenez

très bien ce que je veux dire.


JULIEN B

T'inquiètes pas, Hugo,

on va trouver un autre jeu

pour remplacer l'autre.


JULIEN A

On joue à

"Homme sur terre".


JULIEN B

Ah oui! Hugo, va avertir

tout le monde. S'il te plaît!


HUGO

OK... Tout de suite.

Venez-vous-en, la gang.

Let's go!


JULIEN B

Quand Mona va s'apercevoir

que c'est de notre faute,

on va être au

top de la liste,

c'est certain!


JULIEN A

C'est tellement facile!


MONA se balade dans les corridors de l'école. MONA arrive dans la salle des pas perdus. Des élèves font du chahut en montant sur des tables.


MONA

(Parlant dans un mégaphone)

Où est-ce que vous pensez

que vous êtes?

À l'école de cirque?

Descendez, c'est dangereux.


M. PRUD'HOMME sort de son bureau, rejoignant MONA dans la salle.


M. PRUD'HOMME

Voulez-vous bien me dire

ce qui se passe, là?

Comment ça se fait qu'il y a

des jeunes grimpés partout?


MONA

Ils jouent à une affaire...


CINDY fonce sur M. PRUD'HOMME en marchant vers lui les yeux fermés.


CINDY

Homme sur terre!


MONA déclenche une sirène sur son mégaphone.


M. PRUD'HOMME

Bon, OK...

excuse-la, Cindy.

Mona veut simplement te dire

de jouer tranquillement.


CINDY

Pas de trouble, Jean-Pierre.


MONA

Aouh!


M. PRUD'HOMME

Non à l'école,

je veux que tu m'appelles:

"monsieur le directeur".


CINDY

Bien là, tu sors avec ma mère.

Mélany, elle t'appelle comment?


M. PRUD'HOMME

Mais c'est parce que Mélany,

c'est ma vraie...

Non, non, OK!

Appelle-moi Jean-Pierre...


MONA

Ah oui, charmant!

(S'adressant à CINDY)

Astheure, déguédine!


M. PRUD'HOMME

Puis vous autres,

descendez de là, là!

Bon... Mona?

C'est une catastrophe!

OK... je vais te demander

de garder le fort,

pendant que moi,

je vais aller penser à...

un plan d'intervention

stratégique...

de restructuration

de la clientèle...


MONA

Me donnez-vous les pleins

pouvoirs sur la suspension

des élèves au premier

avertissement, monsieur?


M. PRUD'HOMME

Non!


MONA

Ah...


HUGO entre dans la salle.


HUGO

Envoyez,

let's go,

tout le monde,

soyez pas gênés,

on joue à homme-


MONA crie dans le mégaphone.


MONA

(S'adressant à HUGO)

Veux-tu bien me dire

ce qui te passe par la tête,

à part des courants d'air?


HUGO

Bien quoi? C'est super bon

pour la discipline, ce jeu-là.


MONA

Bien oui, bien oui,

bien oui...

(Sortant un calepin)

Ton idée de génie, là,

vient de te gagner une place

sur ma liste noire.


HUGO

Mona...


MONA

Je t'avertis...

Tu vas te tenir tranquille!


Plus tard, MATHIS est dans le salon étudiant, lisant un document. JULIEN A et JULIEN B rejoignent MATHIS.


JULIEN B

Qu'est-ce que tu fais,

Mathis?

Tu joues pas

à Homme sur terre?


MATHIS

J'aime pas ça, ce jeu-là.

Je préfère lire

le manuel de l'école.


JULIEN A

T'es bizarre...


JULIEN B

S'il y en a trop,

comme lui, qui jouent pas,

ça va pas être assez

le bordel dans l'école...


JULIEN A

Il faut passer

à la vitesse supérieure...


JULIEN B

Ah, j'ai une idée!

Sais-tu où est-ce qu'il est,

le local du concierge?


JULIEN A

Non, pourquoi?


MATHIS donne un plan de l'école à JULIEN B.


MATHIS

Il est juste là.

Tu sais, je suis peut-être

bizarre, là,

mais je suis bien

pratique aussi.


JULIEN B

T'es bien mieux

que Google Maps!


JULIEN A

Mais qu'est-ce que

tu veux faire

dans le local du concierge?


JULIEN B

Trouver des tournevis.

Beaucoup... de tournevis.


JULIEN A

Hmm...


NADYA et GAÏA sont dans la salle des pas perdus. GAÏA est debout sur une chaise, tandis que plusieurs élèves courent dans tous les sens dans la salle.


NADYA

OK, Gaïa, là... descends,

c'est gênant!


GAÏA

Mais t'as dit que tu voulais

jouer à Homme sur terre!


NADYA

Mais c'était tantôt.

Regarde, il n'y a plus personne

qui joue.


GAÏA

C'est dur à suivre...


GAÏA descend de la chaise.


GAÏA

OK, bien...

à quoi on joue, d'abord?


NADYA

Toi, je sais pas.

Moi, je vais relaxer

dans le salon étudiant.


GAÏA

Je viens avec toi!


CINDY tague GAÏA en lui remettant un tournevis.


CINDY

Tague toilette!

Tiens.


GAÏA

Qu'est-ce que tu veux

que je fasse avec ça?


CINDY

Bien là... on joue

à "Tague toilette".

C'est comme tague normale,

mais quand je te touche,

je te donne un tournevis

et il faut que tu ailles

dévisser le siège

des toilettes.


GAÏA

J'oserai jamais piquer

un siège de toilette!


CINDY

Je vais le faire

à ta place!


CINDY reprend le tournevis et repart en trombe.


NADYA

Pourquoi tu l'as pas fait?

Cindy était prête

à jouer avec toi!


GAÏA

Mais je préfère aller

avec toi au salon étudiant...


NADYA

En tout cas, moi,

si on me donne un tournevis,

je vais aller dévisser

un siège de toilette.


GAÏA

Mais si tu le fais,

je te suis!


NADYA fait une moue de découragement.


Plus tard, JULIEN B est dans un corridor, donnant des directives aux élèves. CINDY est au volant du quadriporteur de MONA, un siège de toilette autour du cou.


JULIEN B

Allez, allez! Go, go, go!

Vous êtes capables!

Ouais!

Hé! Fais-le "bécher", lui!


CINDY

Hé, Julien?

Regarde ce que

j'ai trouvé!


JULIEN B

Hein! T'as volé

le quadriporteur de Mona!


CINDY

C'est en attendant

qu'elle sorte des toilettes.


JULIEN B

Hé, tu conduis

comme une vraie pro!


CINDY

C'est bien plus facile

qu'avec un quatre roues.

Mais je vais lui ramener.


JULIEN B

Ah, pas de problème!

Tu lui diras que c'est moi

qui l'ai volé

puis que... t'essayais

juste de lui ramener.


CINDY

T'es sûr?


JULIEN B

Oui.

Je fais ça autant pour moi

que pour toi, je te le jure!


CINDY

OK! On va voir

ce qu'il a dans le ventre.


CINDY appuie à fond sur l'accélérateur. MONA arrive dans la salle en marchant avec une canne.


MONA

Qui a osé...

prendre mon quadriporteur?

Puis qui a dévissé

les sièges de toilette?


MONA a le derrière tout mouillé. Les élèves s'esclaffent.


M. PRUD'HOMME est dans son bureau, discutant au téléphone.


M. PRUD'HOMME

Non, non... Oui, oui,

je comprends, monsieur.

Je dois pas être le premier

directeur d'école

à demander un transfert,

je comprends, mais...

Ah non, non, non!

Ici, tout se passe très bien.

C'est une vraie rentrée

de champions.


HUGO entre en trombe dans le bureau de M. PRUD'HOMME. HUGO tient un sac rempli d'épis de maïs.


HUGO

Là, monsieur Prud'homme,

c'est l'enfer dans l'école.

On dirait la Troisième

Guerre mondiale

entre les Hobbits et les petits

lutins du père Noël!


M. PRUD'HOMME

(Discutant au téléphone)

Hein? Bien non, monsieur!

OK, je vous rappelle!


M. PRUD'HOMME raccroche.


M. PRUD'HOMME

Hugo! T'as jamais appris

à frapper, avant d'entrer?


HUGO

Je vous dérange pas,

je viens porter

votre livraison de blé d'Inde!


M. PRUD'HOMME

Voyons, les autres sont où?


HUGO

Quels autres?


M. PRUD'HOMME

J'avais commandé douze

douzaines. Il y en a juste une.


HUGO

Justement, c'était treize

à la douzaine!


M. PRUD'HOMME

Ah!


HUGO

C'est juste des enfants

de 12 ans, ils doivent pas

manger tant que ça!


M. PRUD'HOMME

Non, définitivement, c'est

la pire rentrée de ma carrière.

Mais c'est ma dernière

à Victoire-Desmarais.

Hugo, je t'annonce que je viens

de demander un transfert.


HUGO

Vous pouvez pas nous faire ça!

Qu'est-ce qu'on va faire,

sans vous?


M. PRUD'HOMME

Ah non, mais...

il y a un autre directeur

qui va me remplacer.


HUGO

Ah... OK.


M. PRUD'HOMME

Ah... content de voir

que tu t'en remets

aussi rapidement!


HUGO

Monsieur Prud'homme...

j'ai senti sensiblement

la même chose, l'été passé.


M. PRUD'HOMME

Oui, merci de ta--


HUGO

C'était un barbecue familial.

Je gardais mes petits cousins.

Je voulais m'arracher

les cheveux de dessus la tête.

Et soudainement...

j'ai eu une idée.


M. PRUD'HOMME

Ha! Ha! Non, toi?


HUGO

Oui, oui, je vous jure!

J'ai décidé d'organiser

une partie de cache-cache.

Je me suis tellement bien caché,

ils m'ont jamais trouvé.

Quand je me suis réveillé, bien,

les petits s'étaient calmés.


M. PRUD'HOMME

Bien oui... Bien oui,

c'est ça!

Hugo...

Si j'avais pas si peur

que tu m'écrases comme une noix,

je te prendrais

dans mes bras.


HUGO

On a le droit

aux noix à l'école?


CINDY rejoint MATHIS dans le salon étudiant.


CINDY

Le frère!


MATHIS

Qu'est-ce que tu fais

avec le quadriporteur

de la surveillante?


CINDY

J'essaie de battre

un record de vitesse.


MATHIS

Et tu vas à quelle vitesse?


CINDY

Bien, pour l'instant,

entre escargot et tortue.


MATHIS

Ça, c'est sûrement

le limitateur parce que

de vitesse est activé.


CINDY

Est-ce que ça s'enlève?


MATHIS

Bien, j'ai lu

un manuel d'instructions

sur un modèle

qui lui ressemble, mais...

Ça devrait être juste ici.

(Appuyant sur une touche)

Regarde, tu passes

de tortue à lièvre.

Vas-y, essaie pour voir.


CINDY

OK.


CINDY quitte le salon à pleine vitesse, roulant à fond dans les corridors.


VOIX DE GAÏA

Ayoye!


VOIX DE CINDY

Gaïa, ça va?


VOIX DE CINDY

OK, pas de panique.

Pas de panique!


CINDY revient dans le salon, avec GAÏA comme passagère sur le quadriporteur. NADYA suit en marchant à leurs côtés.


GAÏA

Est-ce que je peux descendre

maintenant?


CINDY

Ah, oui, je m'excuse.

Mais... avoue que tu regardais

pas où tu allais.


GAÏA

Je le savais que j'aimerais

pas ça, le secondaire.


NADYA

Ça va aller, là.


La voix de M. PRUD'HOMME se fait entendre dans l'interphone de l'école.


VOIX DE M. PRUD'HOMME

Attention, attention.

Ceci est un message

de votre directeur.


M. PRUD'HOMME est dans son bureau, parlant dans l'interphone.


M. PRUD'HOMME

J'ai le grand plaisir

de vous annoncer qu'on va faire

une belle grande partie

de cache-cache.


CINDY

Cache-cache?

Bien là, c'est bien bébé!


VOIX DE M. PRUD'HOMME

Alors, vous allez

vous cacher.

Hugo, Mona et moi,

on va vous chercher.

Et le dernier à être trouvé

se mérite un congé de devoirs

d'une semaine!


CINDY

Hein! C'est bien cool!


MATHIS

Les congés de devoir, ça me

permet de lire plus longtemps!


VOIX DE M. PRUD'HOMME

Alors là,

on va aller dîner.

Après le dîner,

on va reprendre,

et à partir de maintenant,

vous avez cinq minutes

pour aller vous cacher.

Un, deux, trois, go!


MATHIS

Je sais déjà où me cacher,

j'ai mémorisé le plan

de l'école!


CINDY

Tu viens, Nadya?


NADYA

Oui, j'arrive!


GAÏA

Hé, moi aussi!


NADYA

Euh... bien non!

Parce que si on se cache

tous au même endroit

ça va être trop facile

pour eux de nous trouver.

Toi tu te caches ici

et on se revoit au dîner. Bye!


MATHIS, CINDY et NADYA quittent le salon. GAÏA s'assied sur le quadriporteur, affichant un air songeur. MONA entre dans le salon étudiant.


MONA

Tu commences bien mal ton

secondaire, ma petite fille!


GAÏA

Qu'est-ce que j'ai fait?


JULIEN A entre dans le salon.


MONA

Ah!

Tu viens de te mériter...

une place

sur ma liste noire.

(Écrivant dans un calepin)

Bienvenue!


JULIEN A

Quoi? Gaïa est

sur la liste noire?

Mais c'est n'importe quoi!


MONA

(Écrivant)

Hmm...

Tiens...

C'est pas beau, ça?


M. PRUD'HOMME est dans son bureau, discutant avec HUGO.


M. PRUD'HOMME

Ah! Hein?

Non, mais une partie

de cache-cache,

ça, c'est l'activité idéale

pour faire revenir

le calme dans l'école.

Ah, Hugo... t'es un génie!


HUGO

Ha!

Yes, sir!

Ça fait que vous cherchez

au 1er étage, moi au 2e.


M. PRUD'HOMME

Hein? Non, non, non...

C'est ça l'idée

de cette activité-là.

C'est que les jeunes restent

cachés, tranquilles.


HUGO

Ah! C'est brillant...

Ça fait que si vous avez pas

besoin de moi,

je peux aller me cacher

moi aussi?


M. PRUD'HOMME

Pourquoi?


HUGO

Bien, pour avoir le congé

de devoirs!


M. PRUD'HOMME

OK, Hugo,

je viens de te dire

que j'ai pas du tout l'intention

de trouver quelqu'un.


HUGO

Justement ça va me donner

plus de chances de gagner!


HUGO quitte le bureau en courant.


M. PRUD'HOMME

Non, non!

Hugo, c'est pas... OK!

Hé, bonne chance!

Ferme la...

Ferme la porte...

Enfin...

le silence...


JULIEN A, JULIEN B et GAÏA se baladent dans la salle des pas perdus. La salle est déserte.


JULIEN B

Bien là... si tout le monde

est parti se cacher,

ça sert à quoi de faire

des mauvais coups,

s'il y a personne

pour les regarder?


JULIEN A

Oui... le directeur

vient de gâcher la rentrée.


GAÏA

Pour moi, ça fait longtemps

qu'elle est gâchée, ma rentrée.

Ma meilleure amie veut rien

savoir de moi,

je me fais frapper

par un quadriporteur

puis je suis sur la liste noire

de la surveillante.

Est-ce que la fugue

est interdite

par le code de vie

de l'école?


JULIEN A

Bien, la fugue...

peut-être pas... mais...

tant qu'à rester ici

à rien faire,

on pourrait aller dîner

chez nous.


JULIEN B

Ouais!


JULIEN A

(S'adressant à GAÏA)

Tu veux venir?


GAÏA

Mais on n'a pas le droit de

manger à la maison, aujourd'hui.


JULIEN A

C'est pas un vrai règlement.

On peut sortir si on veut.


JULIEN B

Puis si on se cache pas

dans l'école

on est sûrs de gagner

la partie de cache-cache.


JULIEN A

Ouais...


GAÏA

Ouais... OK.


JULIEN A

C'est parti!


JULIEN A, JULIEN B et GAÏA passent devant le bureau du directeur en rampant sous la fenêtre, sans se faire voir.


GAÏA

On dirait

qu'on est dans un film!


JULIEN B

Ha! Ha! Hé...

(S'adressant à JULIEN A)

Mais si on est accusés d'avoir

aidé Gaïa à manquer l'école,

c'est sûr qu'on va être

sur la liste noire!


JULIEN A, JULIEN B et GAÏA s'échangent une poignée de main complice. Les jeunes se sauvent. M. PRUD'HOMME regarde par la fenêtre, ne voyant aucun élève.


Plus tard, M. PRUD'HOMME dîne dans son bureau. MONA entre dans le bureau à pleine vitesse sur son quadriporteur.


MONA

Monsieur le directeur!

Les jeunes sont sortis

de leur cachette pour manger.


M. PRUD'HOMME

Bien oui, c'est ce que

je leur ai demandé.

Ils ont recommencé

à s'énerver?


MONA

Non, pas encore,

mais d'après moi,

ça devrait pas tarder.


M. PRUD'HOMME

Mona?


MONA

Hmm?


M. PRUD'HOMME

Tout est sous contrôle, là!

Mon activité les a calmés.

Là, ils vont dîner tranquilles.

Après ça, on fait

une 2e manche de cache-cache.

jusqu'à l'épluchette

de blé d'Inde.

Tout est parfait.


MONA

Il manque juste le blé d'Inde!


M. PRUD'HOMME

Oui... je travaille là-dessus.


HUGO entre dans le bureau.


HUGO

Vous m'avez pas trouvé!

Ça veut dire que j'ai gagné

le congé de devoirs?


M. PRUD'HOMME

Hugo, c'était pas une vraie

partie de cache-cache!

Ah, laisse faire... Bravo,

tu le mérites! Félicitations!


HUGO

Wouhou!


M. PRUD'HOMME

Bon... mais reste discret,

hein? Pas un mot à personne.


HUGO

(Chuchotant)

OK...


HUGO quitte le bureau.


M. PRUD'HOMME

Hein, tu vois?

Je le savais, que je finirais

par reprendre le contrôle.


MONA

Oui. Mais la journée

est pas finie, hein!

Quand c'est trop tranquille,

d'habitude,

ça cache quelque chose.


NADYA entre dans le bureau.


NADYA

Monsieur le directeur?

Je cherche mon amie Gaïa...

En fait, elle était collée

après moi

pendant toute la journée

puis plus aucune trace.


M. PRUD'HOMME

Elle est peut-être juste

restée cachée?


NADYA

Elle jouait même pas

à cache-cache.


MONA

Ah! Je vous l'avais dit!


M. PRUD'HOMME

Bon. Alors, là...

Tu vas trouver Hugo, tu vas lui

dire de prendre les présences.

Moi, je vais appeler

ses parents.

OK?


NADYA

OK...


NADYA quitte le bureau.


M. PRUD'HOMME

Attends un peu, là...

Qu'est-ce que je vais leur dire,

aux parents de Gaïa, moi?

De toute façon,

c'est qui déjà, Gaïa?


MONA

C'est la petite soeur

de Sierra.

Je peux appeler

ses parents à votre place,

si vous voulez!


M. PRUD'HOMME

Euh... Es-tu certaine, Mona?

Ça, c'est une situation qui

demande de la diplomatie.


MONA

Ah non, mais pas de problème!

L'ancien voisin de mon oncle

est diplomate en Belgique.

Je vais vous montrer comment

on fait dans la famille.


MONA simule une conversation au téléphone.


MONA

Hum... bonjour,

père, mère ou tuteur légal

de... hum, Gaïa?

Oui, je suis Mona S. Tanguay.

La surveillante

de Victoire-Desmarais.

Oui... le directeur a perdu

votre fille.

Comment? Ah... à cause

d'un jeu stupide, là!

Oh, excusez-moi!

Euh, oui, oui! Non, non,

ne vous inquiétez pas.

Monsieur Prud'homme

a l'expérience

de ces situations-là, oui!

C'est pas la première fois

qu'il perd un enfant!


M. PRUD'HOMME

Euh... Mona,

sais-tu, j'aime mieux

m'en occuper moi-même,

finalement.


MONA

Ah...


Plus tard, JULIEN A est chez lui, dînant avec JULIEN B et GAÏA.


GAÏA

On n'aurait pas dû quitter

l'école...

Déjà que mes parents seront

pas contents quand ils vont

apprendre que je suis

sur la liste noire de Mona...


JULIEN B

T'es dessus pour des affaires

que t'as même pas faites...

Ça te donne le droit de faire

un mauvais coup gratis!


JULIEN A

Puis en plus, nous,

on a essayé d'être dessus

toute la matinée,

puis on n'a même pas réussi!


JULIEN B

Ouais...


GAÏA

OK, mais pourquoi?

Qu'est-ce que ça vous donnerait

d'être sur la liste?


JULIEN B

Bien, parce qu'on est

les rois des mauvais coups!

C'est une question d'honneur.


JULIEN A

C'est notre réputation

qui en dépend.


GAÏA

OK, bien, je m'excuse de vous

dire ça, mais vous vous trompez.

Vous méritez pas d'être

sur la liste.


JULIEN A

Hein?


JULIEN B

Hein?


M. PRUD'HOMME est dans son bureau, discutant avec MONA. HUGO entre dans le bureau.


HUGO

J'ai pris les présences

des élèves, puis...

il manque Gaïa.


MONA

Bien oui, ça,

on le sait.


HUGO

Puis les deux Julien...


M. PRUD'HOMME

Non...

Julien Beaucage

et Julien Allard-Fraser?


HUGO

Affirmatif.

Je peux aller manger?


M. PRUD'HOMME

Oui, Hugo. Merci...


HUGO quitte le bureau.


MONA

Est-ce que... Stéphanie

travaille aujourd'hui?


M. PRUD'HOMME

Euh non,

elle rentre juste demain.

Avec un peu de chance,

elle sera pas chez elle!


MONA

Oui, mais vous avez

son numéro de cellulaire.


M. PRUD'HOMME

Oui...

Merci de me le rappeler...


HUGO revient dans le bureau.


HUGO

Monsieur Prud'homme?


M. PRUD'HOMME

Hmm?


HUGO

Je pensais à ça, là...

Puis si je regagne encore,

à la 2e manche de cache-cache,

cet après-midi...

est-ce que je vais avoir

deux congés de devoir?


Dans la cuisine chez JULIEN A, JULIEN A, JULIEN B et GAÏA discutent.


JULIEN B

Euh... excuse!

Mais on a gâché

le rallye du directeur.

On a parti Homme sur terre.

J'ai eu l'idée

de la tague toilette.

Et j'ai encouragé Cindy à garder

le quadriporteur de Mona.


JULIEN A

Wô! Homme sur terre,

c'était mon idée.


JULIEN B

Un détail!

L'important, c'est que tout

ce qui t'est arrivé aujourd'hui,

c'est de notre faute.


JULIEN A

Puis on s'excuse.


JULIEN B

Viens pas nous dire

qu'on mérite pas d'être

sur la liste noire!


GAÏA

OK, mais vous avez rien fait

par vous-mêmes.

C'est super brillant!

Ce que voulais dire tantôt,

c'est que vous êtes

trop intelligents

pour être sur la liste.


JULIEN A

Ouais! C'est...

C'est vrai qu'on est trop

intelligents!


JULIEN B

Ça serait le fun d'avoir

un peu de reconnaissance.


JULIEN A

On pourrait se dénoncer.


JULIEN B

Bien non! Ça, ça serait

vraiment pas intelligent.


GAÏA

Je peux peut-être vous aider.


Une sonnerie de téléphone se fait entendre. JULIEN A saisit le cellulaire de STÉPHANIE.


JULIEN A

(Décrochant)

Fromagerie de la vache folle,

bonjour!


JULIEN B s'esclaffe.


JULIEN A

Oh... Bonjour,

monsieur le directeur.

Ah! Désolé, on...

on savait pas

qu'on n'avait pas le droit

de sortir pour dîner.

Non, je l'ai pas vue...

C'est qui, ça, Gaïa?


JULIEN B et GAÏA s'esclaffent.


JULIEN A

Non, non, paniquez pas,

paniquez pas!

Elle est avec nous,

c'est juste une blague.

OK. OK...

On arrive. Bye...


JULIEN A raccroche.


JULIEN A

Si on n'est pas dans 15 minutes

à l'école,

il nous convoque avec

nos parents dans son bureau.


GAÏA

Bien, merci,

les gars, hein...

Il y a jamais personne

au primaire

qui m'a invitée

à manger chez eux.


JULIEN A

Bien là,

on va te réinviter!

Tu es plus le fun

que je pensais

puis en plus, tu nous trouves

intelligents.


Plus tard, NADYA est dans la salle des pas perdus, affichant un air inquiet. GAÏA entre dans la salle., rejoignant NADYA.


NADYA

Ah! Je me suis tellement

inquiétée pour toi!

Pourquoi tu me l'as pas dit,

que tu partais?


GAÏA

Bien, t'étais cachée...


NADYA

Oui, bon, j'ai pas été super

gentille, tantôt...

Bien, je m'excuse.

En tout cas, à partir

de maintenant,

je ne te lâche plus

pour toute la journée.


GAÏA

Ha! Ha! Cool!


M. PRUD'HOMME entre dans la salle.


M. PRUD'HOMME

(S'adressant à GAÏA)

Oh! T'es là, toi!

Encore deux minutes

et j'appelais tes parents.

Ils sont où,

les Julien, là?


GAÏA

Ils sont partis

au salon étudiant.


M. PRUD'HOMME

Bon. OK...

Alors, on va mettre

cet incident-là

derrière nous, OK?

Parce que finalement,

vous serez peut-être pas

une cohorte

aussi insupportable

que je pensais,

dans le fond...

Ah non, mais vous êtes super,

là, hein?

Oui, oui... vous êtes une belle

bande de jeunes dynamiques.


GAÏA

Si ça peut vous rassurer,

je peux vous dire qui a causé

tout le désordre, dans l'école.


M. PRUD'HOMME

Ah oui?


M. PRUD'HOMME et MONA rejoignent JULIEN A et JULIEN B dans le salon étudiant.


M. PRUD'HOMME

Comme ça,

c'est de votre faute,

si on a eu la pire rentrée

des huit dernières années?


MONA

Gaïa nous a tout raconté.

Homme sur terre,

les sièges des toilettes,

mon quadriporteur, tout!

J'ai juste une chose

à vous dire:

vous venez de vous mériter

une place de choix au sommet

de la liste noire!


JULIEN B

Ah non!

Ah non, pas la liste noire!


JULIEN A sourit de satisfaction.


MONA

Trop tard pour les regrets.

à partir de maintenant,

je vais vous avoir à l'oeil

comme un aigle

sur deux petits rats.

Vous pourrez même pas aller

aux toilettes sans que je sache

si vous faites un numéro 1

ou un numéro 2.

Oh! On trouve ça

moins drôle, hein?

Bien, c'est ça: je vous souhaite

beaucoup de bonheur,

au secondaire,

mes petits amis...

(Actionnant des boutons sur le quadriporteur)

Comment ça marche,

cette patente-là?


MONA quitte le salon en marche arrière.


JULIEN A

Finalement, on était

peut-être mieux

avant d'être

sur la liste noire...


MONA percute un mur en reculant avec son quadriporteur.


MONA

Bien, voyons donc!


Fin de l'épisode


HUGO et AUDREY s'adressent au public de l'émission.


HUGO

Envie de relever des défis?


AUDREY

Viens nous rejoindre

sur le site de

Subito Texto!


L'adresse internet suivante apparaît: «tfo.org/subitotexto».


Générique de fermeture

Episodes of Subito Texto

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season

Résultats filtrés par