Universe image Subito Texto Universe image Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent and Sami are starting high school. Together, they try to ease into a foreign world, full of promise but also fraught with worries!

Official sitefor Subito Texto
Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

So Much to Do, So Little Time

Vincent agrees to help Sierra with a school project. Problem is, he promised Benjamin they were going to spend the day together before Benjamin leaves for Toronto. Can he be in two places at once?



Réalisateur: Stephan Joly
Production year: 2015

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Générique d'ouverture


Titre :
Subito texto


VINCENT est chez lui, discutant avec BENJAMIN. BENJAMIN fait des étampes sur la page couverture d'un journal.


BENJAMIN

J'espère que la raclée

que je t'ai foutue hier

à Super Smashoïd t'empêchera pas

de passer une bonne journée.


VINCENT

Pfft!

Pantoute, c'était prévu.


BENJAMIN

Hein?


VINCENT

Passe-moi donc

mon encre à étamper, là.


BENJAMIN

Hé!


VINCENT

Hé, hé, hé! Envoie!


VINCENT reprend l'encrier des mains de BENJAMIN.


VINCENT

Penses-tu vraiment que j'allais

te faire de la peine

la veille de ton départ?


BENJAMIN

Bien oui! Facile à dire, ça,

après avoir perdu

23 parties en ligne.


VINCENT

Bien non, je suis sérieux!

Ça faisait partie

du super programme

que j'avais préparé pour toi

avant que tu quittes à Toronto.

Hein, si tu me crois pas...

regarde mon agenda.


BENJAMIN

Pour vrai?


VINCENT

Oui.


BENJAMIN

(Lisant l'agenda)

"Laisser gagner Ben

à Super Smashoïd"?

Ah! Non.

Attends...

(Lisant l'agenda)

"Dîner grilled-cheese."

Ouh, un classique, ça, monsieur!


VINCENT

Oui.


BENJAMIN

(Lisant)

"Passer l'après-midi

avec Ben".

Attends!

T'as pas de cours, toi?


VINCENT

Bien non, on a une activité

spéciale obligatoire.

Je me suis arrangé

pour me libérer rapidement.


BENJAMIN

Pour moi?


VINCENT

Oui!

J'ai même trouvé sur Internet

le match Canadiens-Maple Leafs

de 1967,

la dernière fois que Toronto

a gagné la Coupe!

Puis, bien,

on va le regarder ensemble.

Avoue que je suis concept!


BENJAMIN

T'es trop hot, Vincent.


VINCENT

Je pouvais pas laisser partir

mon chum à Toronto

sans rien faire!

Hé, on se reverra pas

avant un méchant bout.


BENJAMIN

Euh... je sais pas trop

quoi dire, là.


SIERRA et MÉLANIE discutent dans un corridor de l'école. SIERRA manipule plusieurs vieux appareils photo.


MÉLANIE

(Touchant un appareil)

Oh!


SIERRA

Attention, c'est fragile!

C'est une vieille caméra

qui appartient à mon père.

C'est pour mon projet

de photo.


MÉLANIE

En veux-tu une bonne?


SIERRA

Quoi, il y a quelqu'un

qui porte la même robe que toi?


MÉLANIE

Pire que ça!

Je viens d'apprendre

que St-Placide

permet maintenant à ses élèves

d'utiliser la tablette

électronique dans les classes.


SIERRA

OK... puis c'est quoi,

le drame?


MÉLANIE

Comment ça se fait que nous

autres, à Victoire-Desmarais,

on n'ait pas le droit?


SIERRA

C'est une bonne question.

Est-ce que t'en as parlé

à ton père?


MÉLANIE

Il dit qu'il a

d'autres priorités.


SIERRA

Hum! S'il le dit,

c'est quand même lui

le directeur.


MÉLANIE

N'empêche qu'on est

en train de passer

pour une gang d'arriérés!


SIERRA

T'exagères pas un peu, là?


MÉLANIE

Si tu penses que je vais

laisser passer ça, ah!


SIERRA

Qu'est-ce que

tu vas faire?


MÉLANIE

Une méga campagne

de promotion.

S'il y a encore quelqu'un

d'ici la fin de la journée

qui croit pas aux bienfaits

de la tablette,

je m'appelle pas

Mélanie Prud'homme.


SIERRA

Tu vas faire ça

pendant l'activité obligatoire?


MÉLANIE

C'est l'occasion parfaite.

Monsieur Nolin voulait

qu'on réfléchisse

à ce que représente pour nous

l'école de demain.


SIERRA

Donc, ton oeuvre,

ça va être

un dessin de tablette?


MÉLANIE

Un dessin?


Plus tard, DONALD et GUYLAINE sont au casse-croûte de l'aréna. DONALD lave le plancher, pendant que GUYLAINE est derrière le comptoir.


GUYLAINE

Qu'est-ce qu'il fait?


DONALD

Voyons donc, Guylaine!

Vincent aussi a le droit de voir

son chum avant qu'il parte!


GUYLAINE

Ils ont passé

la soirée ensemble,

il me semble que c'est assez.


BENJAMIN entre dans le casse-croûte.


GUYLAINE

Ah, enfin!

Enfin, mon petit Benjounet!


BENJAMIN

Benjounet? Maman!


GUYLAINE prend BENJAMIN dans ses bras.


GUYLAINE

Oh...


BENJAMIN

Maman, la dernière fois

que tu m'as appelé comme ça,

j'avais 8 ans!


DONALD

Ta mère est fragile

à matin.


GUYLAINE

(Pinçant les joues de BENJAMIN)

Je vais assez d'ennuyer

de cette belle face-là!


BENJAMIN

Oui, oui.

(Repoussant les mains de GUYLAINE)

Maman...


GUYLAINE

Bon! Assis-toi,

je vais te faire à déjeuner.


BENJAMIN

Ah non, c'est beau.

J'ai déjà mangé chez Vincent.


GUYLAINE

(Déçue)

Ah! Ah...

T'as... T'as pris

ton dernier déjeuner

et j'étais pas là

pour voir ça?


DONALD

Voyons, Guylaine...


GUYLAINE sanglote.


BENJAMIN

Bien, désolé, je pensais pas

que ça te ferait de la peine

que je mange mes toasts

tout seul.


GUYLAINE

Non, non,

c'est correct, c'est correct.

Ha! ha! ha!

C'est correct, hein?

Qu'est-ce qu'on fait

aujourd'hui?


BENJAMIN

Vincent a libéré

son après-midi pour moi.

C'est le fun, hein?


GUYLAINE sanglote de nouveau, en se tournant vers DONALD.


BENJAMIN

Euh... ça dérange?


DONALD

Non! Pas du tout.

Guylaine, respire.

Il s'en va juste étudier

à Toronto.


GUYLAINE se met à pleurer. GUYLAINE retourne derrière le comptoir du casse-croûte.


DONALD

(S'adressant à BENJAMIN)

Regarde, va passer la guenille

sur les tables,

je vais parler à ta mère

deux minutes.


DONALD se tourne vers GUYLAINE. BENJAMIN écoute discrètement la conversation.


DONALD

Guylaine, torbine!

Contrôle-toi, t'es en train

de le traumatiser!


GUYLAINE

Je sais pas comment tu fais

pour rester aussi calme!


DONALD

Mais... Euh...

Pense à des choses positives!


GUYLAINE sanglote.


DONALD

Bien là,

pense moins fort, là, hein?

Souris et montre-lui

que c'est le fun,

ce qui l'attend.


DONALD et BENJAMIN échangent un regard complice.


GUYLAINE

Ah! OK.


De retour dans le corridor de l'école.


MÉLANIE

Une murale?


SIERRA

Bien oui! Avec des dessins,

des collages, des photos.

Ce que tu veux,

en autant que le thème

de ton oeuvre

représente l'école de demain.


MÉLANIE

Une murale?

On faisait ça en maternelle!


SIERRA

Oui, j'avoue que c'est

un peu dépassé, mais...


MÉLANIE

Un peu? Mais voyons!

Ça date de l'Antiquité!


SIERRA

Mais là, ça reste quand même

quelque chose d'artistique!


MÉLANIE

Comment veux-tu

que je convainque tout le monde

que la tablette

est un outil révolutionnaire

en faisant un petit dessin

pouet-pouet, hein?


Plus tard, VINCENT et SIERRA sont dans le local du journal. VINCENT étampe son pouce sur du papier, pendant que SIERRA installe un vieil appareil photo.


VINCENT

(Regardant son étampe)

Et voilà le travail!

Ha! ha!


SIERRA

Qu'est-ce que tu fais?


VINCENT

Je viens de finir

mon oeuvre pour la murale.


SIERRA

Déjà?


VINCENT

Ouais!


VINCENT montre son étampe à SIERRA.


VINCENT

Qu'est-ce que t'en penses?

Dans mon école de demain,

au lieu d'avoir

des cartes d'identité,

on remplacerait ça

par ceci.


SIERRA

Une empreinte digitale,

mais c'est génial!


VINCENT

Merci.

Oui, je suis pas mal fier.

Puis, vu que j'ai fini,

je vais pouvoir avoir congé

de l'école cet après-midi.


SIERRA

Ah! Chanceux.

Hé, mais je pense à ça:

si t'as fini,

peut-être que tu pourrais

m'aider avec mon oeuvre!


VINCENT

Euh... oui, oui.

Peut-être, ça dépend.


SIERRA

Ça serait vraiment

super cool!

J'ai besoin d'un modèle

et tu serais parfait!


VINCENT

Un modèle?

Tu me demandes ça

à moi?


SIERRA

Hum, hum!


VINCENT

Ha! ha!


MÉLANIE est dans la salle des pas perdus. MÉLANIE demande l'attention des autres élèves.


MÉLANIE

OK, tout le monde!

J'ai un message important.

Ce matin, j'ai appris

que les élèves de St-Placide

ont le droit d'utiliser

la tablette électronique

dans tous leurs cours,

alors que nous autres,

à Victoire-Desmarais,

on nous demande d'imaginer

notre école de demain

en nous faisant faire quoi?

Une murale!

Une murale, gang!

St-Placide entre

dans l'ère de la modernité

alors que nous, on replonge

dans l'ère de l'Antiquité.

Il faut dire non à la murale

et oui à la nouvelle technologie!


M. NOLIN entre discrètement dans la salle des pas perdus, écoutant le discours de MÉLANIE.


MÉLANIE

A-t-on vraiment besoin

de tous ces objets archaïques

qui prennent trop de place,

alors qu'on pourrait

remplacer tout ça

par une toute petite

tablette électronique?

Alors, allez chercher

vos livres,

vos cahiers d'exercices,

vos cartables!

Aidez-moi à montrer

à la direction

que tout ça,

c'est du passé!

L'école de demain

est une école intelligente.

Pas besoin

d'une murale poche pour...


MÉLANIE se tourne vers M.NOLIN.


M. NOLIN

Vous êtes en feu,

mademoiselle Prud'homme!


MÉLANIE

Ha! ha!


De retour dans le local du journal.


SIERRA

Je suis sûre

que t'es super photogénique.


VINCENT

(En pensée)

Dis-moi donc la vraie raison.


VINCENT

T'exagères.


SIERRA

Pas du tout!

T'es un sujet

super intéressant.


VINCENT

(En pensée)

T'es tellement belle

quand tu me regardes comme ça!


VINCENT

Tu dis ça

juste pour me convaincre.


SIERRA

Bien non,

je le pense pour vrai!


VINCENT

(En pensée)

C'est clair qu'elle veut

sortir avec moi!


VINCENT

Oui, je le veux.


SIERRA

Euh... Bien là,

j'en demandais pas tant que ça!


VINCENT

J'ai dit ça fort?


SIERRA

Ha!


VINCENT

Ah bien... Mais c'est pas ça

que je voulais dire.

Je pensais à autre chose.

Ha! ha!


SIERRA

OK, mais tu veux

ou tu veux pas?


VINCENT

Oui, oui.

C'est sûr que je veux.

Puis toi,

est-ce que tu veux?

Est-ce que tu veux

ce que je veux?

Euh...

C'est quoi que tu veux?


SIERRA

Bien, les photos!


VINCENT

Oui, oui, oui.

Ha! ha! ha!

Les photos, oui.


SIERRA

Bien oui!

Ha! ha! ha!


VINCENT

Oui...


De retour dans la salle des pas perdus. MÉLANIE discute avec M. NOLIN.


MÉLANIE

J'étais juste en train

de dire que...

que votre activité...


M. NOLIN

... "poche", c'est bien

le terme que vous avez utilisé,

hein, il me semble?


MÉLANIE

Oui. Oui, en effet,

j'ai peut-être dit "poche".

Mais ce que je voulais vraiment

dire, c'est que je trouve ça...

bébé de faire faire du bricolage

à des élèves du secondaire.


M. NOLIN

Ah, du bricolage!

C'est pas ce que vous êtes

en train de faire,

avec votre sculpture?


MÉLANIE

Euh... bien, oui, oui,

mais c'était pas ça mon but.


M. NOLIN

Ah! Mais pourquoi pas

transposer le but

de votre sculpture

dans une oeuvre

pour la murale?


MÉLANIE

Non. La murale,

je ne peux pas,

je suis une fille

trop moderne, désolée!


M. NOLIN

Justement,

mademoiselle Prud'homme.

Au lieu de demander aux élèves

de boycotter ma murale poche,

pourquoi ne pas mettre

votre énergie

à la transformer

en murale moderne,

comme vous?


MÉLANIE

Euh... qu'est-ce

que vous voulez dire?


M. NOLIN

Eh bien, mademoiselle

Prud'homme, je vais vous nommer

responsable artistique

de la murale.


MÉLANIE

Ah bien... Ha!


De retour au local du journal. VINCENT prend la pose pour SIERRA en plaçant son poing contre son front, à la manière d'un penseur.


SIERRA

Tu fais peut-être

un peu trop statue.


VINCENT

Celle-là,

tu vas l'aimer.


VINCENT se lève et prend une pose de culturiste.


VINCENT

(Forçant)

Grr!


SIERRA

C'est cute,

mais c'est pas tout à fait ça.


VINCENT

Si tu m'expliquais

c'était quoi ton concept,

je comprendrais mieux.


SIERRA

Je veux faire

un portrait d'époque,

genre années 1900.


VINCENT

OK. Tu veux faire

des photos d'époque

pour représenter

l'école de demain.

Es-tu sûre

de ton affaire?


SIERRA

S'il y a

une école de demain,

c'est parce qu'il y a

une école du passé.


VINCENT

C'est songé, ouais.


SIERRA

Moi, je veux représenter

l'élève d'hier à celui

d'aujourd'hui, tu comprends?


VINCENT

OK, mais si tu prends

une photo d'époque de moi,

ça va vouloir dire

que j'ai pas évolué.


SIERRA

Pas si tu fais

une face d'époque.


VINCENT

OK... mais c'est quoi,

une face d'époque?


SIERRA

Tu sais,

comme sur les vieux portraits?

Les gens avaient toujours des

faces beaucoup trop sérieuses.


VINCENT

Ah! Oui, oui.


SIERRA se place derrière son appareil photo. VINCENT reçoit un message texte de BENJAMIN.


BENJAMIN

(Par message texte)

Prépare tes Grilled-cheese j'arrive!!!

Oh yeah!!!


VINCENT regarde vers SIERRA.


VINCENT

(Surpris)

Pas déjà midi?


SIERRA

C'est bon, ça!


SIERRA prend une photo.


VINCENT

OK, OK! Ça y est?

La photo est bonne?


SIERRA

Il va falloir que je développe

la photo pour le voir,

mais en tous cas,

elle est prise.


VINCENT saisit son sac.


VINCENT

(Pressé)

Super! Ça m'a fait

vraiment plaisir.

J'ai hâte de voir ça!

Je vais te laisser mon oeuvre.

Tu la remettras à monsieur Nolin

en même temps que la tienne.


SIERRA

OK, mais tu vas où?

Il me reste encore

deux autres photos à prendre.


VINCENT

Quoi?


De retour dans la salle des pas perdus. MÉLANIE montre plusieurs photos de murales enfantines à M. NOLIN, en faisant défiler les photos sur une tablette électronique.


MÉLANIE

On s'entend qu'on veut pas

une murale qui ressemble à ça.


M. NOLIN

Non. Ha! ha!


MÉLANIE

Ni à ça.


M. NOLIN

D'accord.


MÉLANIE

Ah, génial! Vous voyez?

C'est ça qui est vraiment le fun

avec la tablette.

On peut avoir l'heure juste

tout de suite!


M. NOLIN

Pour ça, c'est pratique.


MÉLANIE

Pas juste pratique;

je dirais... essentiel.


M. NOLIN

Vous m'avez l'air

de plus en plus motivée,

est-ce que je me trompe?


MÉLANIE

Vous vous trompez pas.

En tant que directrice

artistique de la murale,

je vais veiller

à ce que les oeuvres

de tout le monde

respectent le thème.


M. NOLIN

Très bien,

madame la directrice.


MÉLANIE et M. NOLIN se tapent dans la main.


De retour dans le local du journal.


SIERRA

Mon concept, c'est trois

photos du même étudiant

prises à trois époques

avec trois caméras différentes.


VINCENT

Tu me niaises, là?


SIERRA

Est-ce que ça te dérange?


VINCENT

Bien, bien...

Non, non.


SIERRA

OK, cool!

Bien, d'abord,

je vais développer la première

photo et si t'as pas trop peur

de rester tout seul

dans le noir avec moi,

ça va me faire plaisir

de te montrer

comment ça fonctionne,

une chambre noire.


VINCENT

J'ai tellement pas peur

de rester tout seul avec toi

dans le noir!


SIERRA sort le film de sa caméra. VINCENT reçoit un message texte de BENJAMIN.


BENJAMIN

(Par message texte)

Qu'est-ce que tu fais?

T'es où?


VINCENT

Mais je veux pas

te déranger, hein!

Je vais aller...

chercher un costume

pour la deuxième photo.


SIERRA

C'est une bonne idée!

Essaie de trouver quelque chose

qui fait années 80.


VINCENT

Ah bien oui, bien oui!

Ça va être super facile, hein!

J'ai le temps.


VINCENT est chez lui, avec BENJAMIN. VINCENT cuisine.


BENJAMIN

En tous cas,

t'avais raison.

C'est vrai que c'est pas facile,

des adieux.


VINCENT

T'as pleuré?


BENJAMIN

Non, non. Pas moi.

Ma mère, oui, par exemple.

Chaque fois

que je fais quelque chose,

elle se met à brailler en disant

que c'est la dernière fois

qu'elle me voit

faire ça. Pfft!


VINCENT

Elle est bien intense,

ta mère!

Toronto, c'est pas plus loin

que le Saguenay.


BENJAMIN

Je sais. Pour elle,

c'est l'autre bout du monde.

Ha! ha! ha!

Veux-tu que je t'aide?

C'est quand même moi

le futur cook.


VINCENT

Non, non.

Tout est sous contrôle.

Pendant ce temps-là,

tu pourrais commencer

à regarder le match

Canadiens-Maple Leafs, hein?


VINCENT pousse BENJAMIN vers la salle à manger.


BENJAMIN

On n'est pas pressés,

Vincent, il me semble?


VINCENT

Non, non. On n'est pas

en avance non plus.

Oublie pas qu'on a

un super gros programme.


VINCENT dépose un ordinateur portable devant BENJAMIN.


BENJAMIN

Puis... ça, on va

pas le regarder ensemble?


VINCENT

Ah bien non,

mais je vais quand même

l'entendre de la cuisine, hein?

Je vais pas

te laisser tout seul.


BENJAMIN

Euh...

Tu trouves pas que ça sent

le brûlé dans la cuisine?


VINCENT

Ah non,

les grilled-cheese!


VINCENT court dans la cuisine.


VINCENT

(Regardant les sandwichs)

Ah... c'est une perte totale.


BENJAMIN

C'est pas grave, Vincent,

on en fera d'autres.


VINCENT

Bien... il ne reste plus

de pain.


BENJAMIN

On va aller

en chercher d'autre.


VINCENT

Ou bien

manger autre chose, hein?


BENJAMIN

Ah! De toute façon,

il faut sortir.


VINCENT

Comment ça, il faut sortir?

Où, ça? Quand, ça?


BENJAMIN

OK. Tantôt, en regardant

ma liste de matériel scolaire,

je me suis rendu compte

qu'il me manquait une maryse.


VINCENT

Maryse...

C'est qui, celle-là?


De retour au local du journal. SIERRA fait sécher les photos qu'elle a développées en les suspendant à une corde. MÉLANIE entre dans le local.


MÉLANIE

Qu'est-ce que tu fais?


SIERRA

Je fais de la photo.


MÉLANIE

(Regardant les photos)

C'est ça, ton oeuvre?

Ha! ha! La face à Vincent

est bien trop sérieuse,

on dirait

qu'il s'emmerde!

C'est pas du tout le genre

de face qu'on fait

quand on est

dans une école intelligente.


SIERRA

Une école intelligente?

C'est quoi, le rapport?


MÉLANIE

C'est la nouvelle orientation

que j'ai donnée à la murale.

J'ai remplacé le thème

"école de demain"

par "école intelligente".


SIERRA

Et de quel droit?


MÉLANIE

Monsieur Nolin m'a nommée

directrice artistique

de la murale.

J'ai tous les droits.


SIERRA

Ha! ha! Tous les droits.


MÉLANIE

Eh oui!

Mais inquiète-toi pas,

je vais te donner

quelques conseils

pour que ton oeuvre

soit plus, disons, adéquate.


SIERRA

C'est super gentil,

mais ça sera pas nécessaire.

J'aime mon concept

et j'y tiens.


MÉLANIE

Si tu veux être sûre que ça

passe, je m'arrangerais au moins

pour qu'on lui voie les mains,

à ton modèle,

pour qu'il puisse

tenir une tablette.


SIERRA

Bien oui, toi!

Une tablette en 1920.


MÉLANIE

Hein?


De retour dans la cuisine chez VINCENT.


VINCENT

Tu veux des spatules?

J'en ai, des spatules là-bas.


BENJAMIN

Laisse faire, Vincent,

on va aller en acheter une

en allant

chercher le pain tantôt.


VINCENT dépose un bocal rempli d'ustensiles devant BENJAMIN.


VINCENT

Ah! On va trouver

une maryse là-dedans!


BENJAMIN

(Pigeant un ustensile dans le bocal)

C'est une maryse!


VINCENT

Hum!


BENJAMIN

Mais une maryse

très, très, très usagée.


VINCENT

Bon, le futur chef

fait son difficile.


BENJAMIN délaisse l'ordinateur.


VINCENT

Tu ne veux plus

écouter le match?


BENJAMIN

Ça, t'appelles ça

un match de hockey?

On dirait plus

une partie de curling

parce qu'il se passe rien!


VINCENT

Avoir su...


De retour dans le local du journal. MÉLANIE regarde l'étampe de VINCENT.


MÉLANIE

Et ça... c'est quoi?


SIERRA

Ça, c'est l'oeuvre

à Vincent.

Ça passera pas, j'imagine,

il y a pas de tablette!


MÉLANIE

Non. Ça pourrait passer;

les nouvelles tablettes

sont munies d'un lecteur

d'empreintes digitales.

Je vais pouvoir faire

quelque chose avec ça.


SIERRA

C'est n'importe quoi!


MÉLANIE

Bon! Bien, je vais

te laisser travailler,

vu qu'il faut

que tu recommences.

Si jamais t'as besoin

de conseils intelligents...

fais-moi signe.


MÉLANIE quitte le local avec l'étampe de VINCENT.


De retour dans la cuisine.


BENJAMIN

Envoie! On sort d'ici! Hum?

Parce que ton super plan

est pas très palpitant.

Il y a rien qui marche

comme prévu.


VINCENT reçoit un message texte de SIERRA.


SIERRA

(Par message texte)

Je t'attends!


BENJAMIN

C'est qui?


VINCENT

Regarde, Ben,

c'est un peu compliqué.


BENJAMIN

OK.

C'est une fille.


VINCENT

Comment tu sais?


BENJAMIN

Je suis pas con.

Depuis tantôt,

t'essaies de faire des choses

pour passer le moins de temps

possible avec moi.

Ça peut juste être une fille.


VINCENT

Comprends-moi, Ben.

C'est Sierra et elle m'attend.


BENJAMIN

Oui. J'avoue que tu peux pas

laisser passer ça.


VINCENT

Tu pourrais venir

à l'école avec moi.


BENJAMIN

Bien non! T'as pas besoin

de mon aide pour "cruiser".

Regarde... bonne chance,

man!


BENJAMIN quitte la cuisine. Plus tard, VINCENT retrouve SIERRA dans le local du journal. SIERRA manipule un appareil de type Polaroid.


SIERRA

J'ai pas eu le choix

de me plaindre à monsieur Nolin.

Des fois, je trouve que Mélanie,

elle va trop loin.


VINCENT

Moi aussi,

ça m'arrive d'aller trop loin.


VINCENT sort de son sac un fixatif pour cheveux.


SIERRA

Euh... c'est ça,

ton costume?


VINCENT

J'ai regardé ça

sur Internet

et c'était le gros hit

dans les années 80.


SIERRA

Ah! Mais si tu le dis.


VINCENT

Mais t'as pas l'air sûre.

Parce que je voulais

faire un bon coup puis...

Eh! que je suis nul...


SIERRA

Ça va?


VINCENT

Oui, oui. Je suis là,

je suis tout là.


SIERRA

OK! Bon, bien, je vais prendre

la photo au même moment

où tu vas mettre du fixatif,

et je pense que ça va être beau

avec le spray et tout.


VINCENT

OK! Super.


SIERRA

OK, t'es prêt?


VINCENT

Oui!


SIERRA

Go, fixatif!


VINCENT envoie du fixatif dans les airs. VINCENT se place ensuite sous le nuage de fixatif.


VINCENT

Aïe! Aïe! Ça brûle!

Ça chauffe dans les yeux!


VINCENT se frotte les yeux.


SIERRA

Frotte pas, frotte pas!


VINCENT verse une larme.


SIERRA

Est-ce que... tu pleures?


VINCENT

Pas pantoute,

c'est le fixatif.

Tout ça serait pas arrivé

si tu m'avais pas demandé

d'être ton modèle.


SIERRA

Si je t'avais pas demandé...

Mais de quoi tu parles?


VINCENT

J'avais promis à Ben de

souligner son départ en grand.


SIERRA

Ah...

puis t'as accepté

de m'aider à la place.


VINCENT

Puis j'ai tout fait foirer.

C'est sûr, il le dit pas,

mais il est fâché.


SIERRA

Oui, mais pourquoi

tu me l'as pas dit

que tu voulais être

avec Benjamin?

Moi, j'aurais trouvé quelqu'un

d'autre pour faire mes photos!


VINCENT

J'ai déçu Ben, et là,

c'est toi que je suis

en train de décevoir.

Bravo, Vincent!

Tout un champion!


SIERRA

Il est où, là, Benjamin,

en ce moment?


VINCENT

Ah... à l'aréna, sûrement.


SIERRA

Tu vas aller le chercher

et tu vas le ramener ici.

On peut pas le laisser

partir de même.

J'ai une idée.

Envoie,

skate,

skate, skate!

Go!


Plus tard, MÉLANIE affiche l'étampe de VINCENT sur un mur de la salle des pas perdus. M. NOLIN rejoint MÉLANIE.


M. NOLIN

Ah! Mademoiselle Prud'homme.


MÉLANIE

Hum, hum?


M. NOLIN

Je crois qu'on a

un petit problème.


MÉLANIE

Je suis bien d'accord

avec vous.

Il va falloir

que les élèves

s'activent un peu

si on veut y arriver.


M. NOLIN

Non. C'est pas ça,

le problème.

J'ai reçu énormément

de plaintes à votre sujet.


MÉLANIE

Ah?


M. NOLIN

Ces élèves

ne comprennent pas

pourquoi leurs oeuvres

ont été rejetées.


M. NOLIN montre à MÉLANIE des dessins ornés d'un gros X rouge.


MÉLANIE

Mais c'est

pourtant évident, non?

Voyez-vous quelque part

dans ce dessin

une seule

tablette électronique?


M. NOLIN

Ah, parce que c'est vous qui

décidez du contenu des oeuvres?


MÉLANIE

Bien, je décide pas,

je... je suggère.


M. NOLIN

Alors, je vous suggère

de remédier immédiatement

à la situation.


MÉLANIE

Bon, je pourrais

peut-être élargir

mes critères de sélection

en permettant aussi

d'autres bidules électroniques.

Les nouvelles technologies

offrent tellement

de possibilités!


M. NOLIN

Et pourquoi pas

simplement commencer

par s'excuser

auprès des élèves refusés?


MÉLANIE

M'excuser?


M. NOLIN

Et vous organiser pour enlever

tous les "X" rouges

que vous avez mis

sur leurs dessins.


MÉLANIE

Mais comment voulez-vous

que je fasse ça?


M. NOLIN

Les nouvelles technologies

offrent tellement de possibilités!


Plus tard, DONALD est au casse-croûte, regardant un message vidéo concocté par BENJAMIN. DONALD regarde le message sur une tablette électronique.


BENJAMIN

Salut, papa. Salut, maman.

Euh... je voulais vous faire

mes adieux tout de suite.

Comme ça,

on n'aura pas besoin

de brailler tantôt

quand je vais partir.

Ah... Sérieux, ça serait

vraiment le fun de pas pleurer

quand mon oncle va venir

me chercher.

Comme ça, bien,

on pourra faire des blagues

puis...puis tout, hein?

Bon! Bien... à tantôt. Ah!

Puis je vous aime.


DONALD ferme la tablette. GUYLAINE rejoint DONALD.


GUYLAINE

Tu sais que ça marche,

ton truc, hein?

Ça fait au moins dix minutes

que j'ai pas pleuré.


DONALD

Ah oui?

Je suis bien content pour toi.


DONALD tente de masquer sa peine.


GUYLAINE

J'ai même réussi

à trouver

du positif dans le départ

de Benjamin:

on ne sera plus obligés

de passer en arrière de lui

pour faire son lit

et faire sa chambre.


DONALD

En même temps,

ça nous occupait.


GUYLAINE

Je ne serai plus obligée

de répéter cent fois par jour

de rincer son lavabo

après s'être brossé les dents.


DONALD

C'est normal, à cet âge-là,

de pas comprendre

du premier coup.


GUYLAINE

On ne recevra plus

ses maudits textos

pour nous dire

qu'il va être en retard!


DONALD

Sais-tu quoi?

(Pleurant)

Moi, je préfère

ses torbines de textos...

à ses vidéos tristes.


GUYLAINE

Quelle vidéo?


VINCENT rejoint DONALD et GUYLAINE.


VINCENT

Il est où, mon Ben?


GUYLAINE

Il est pas là.


VINCENT

Savez-vous

quand il va être de retour?


DONALD éclate en sanglots.


DONALD

C'est tellement cruel!

Je vais tellement m'ennuyer!

On devrait pas avoir le droit

de laisser partir ses enfants!


GUYLAINE

Il est pas parti

pour toujours, il va revenir.


DONALD

C'est sa vidéo d'adieu

qui me met tout à l'envers!


VINCENT

Quelle vidéo d'adieu?


GUYLAINE

Une vidéo d'adieu?


DONALD

Je le revois,

il était tout petit!


GUYLAINE

Non, OK.

Donald, pleure pas comme ça ici.


DONALD

Il me semble

que le temps passe trop vite!

Il s'en va à Toronto!


MÉLANIE retrouve SIERRA dans le local du journal.


SIERRA

OK. Si t'es venue

pour critiquer mon oeuvre,

tu peux revirer de bord.


MÉLANIE

Non! Il paraît

que la directrice artistique

de la murale a pas

son mot à dire sur les oeuvres,

ça fait que t'es sauvée.

Je suis juste venue

la ramasser.


SIERRA

Bon, bien,

enfin une bonne nouvelle!

Il me reste juste

ma troisième photo.


MÉLANIE

Je vais l'avoir quand?


SIERRA

Aussitôt que je vais avoir

réussi à faire fonctionner

la caméra numérique de mon père

qui est super compliquée

et que Vincent va être revenu

avec Benjamin.


MÉLANIE regarde les photos de SIERRA.


MÉLANIE

Vincent a donc bien

les yeux rouges là-dessus!


SIERRA

OK, il me semblait que

tu n'avais plus ton mot à dire

sur les oeuvres

des autres, toi!


MÉLANIE

Je dis juste

que si t'avais utilisé

une tablette pour prendre

ta photo,

t'aurais pu te servir de

l'application

Baguette magique

pour supprimer

les yeux rouges.

Ça corrige tout, la tablette.


SIERRA

Mais oui, la tablette!

Pour prendre une photo du 21e

siècle, il y a pas plus actuel!


MÉLANIE

Tu t'intéresses aux tablettes,

toi, maintenant?


SIERRA

J'ai pas dit que la tablette

était pas utile,

j'ai juste dit

que j'étais pas d'accord

avec l'idée

d'en mettre partout.


MÉLANIE

Des tablettes partout...

Mais oui, pourquoi pas?

Oh!


MÉLANIE quitte le local.


Plus tard, VINCENT et BENJAMIN se croisent dans un corridor de l'école. Les deux portent des lunettes fumées.


VINCENT

Ben? Je pensais

que t'étais parti.


BENJAMIN

Bien non, voyons donc!

Je serais pas parti

sans te dire bye.


VINCENT

T'aurais pu,

j'ai tellement été poche.


BENJAMIN

Non, non.

J'étais juste allé m'acheter

une maryse pas usagée.


VINCENT

Ah! Ha! ha! ha!

Tellement content

que tu sois là!


BENJAMIN

Ma mère m'a dit

que tu me cherchais.


VINCENT

Oui, oui, bien... Sierra veut

prendre une photo de nous deux.


BENJAMIN

Je suis pas sûr que je sois

assez en forme

pour prendre une photo,

je suis pas à mon meilleur.


VINCENT

Les lunettes, est-ce que c'est

bien pour ce que je pense ou...?


BENJAMIN

Non, non, non.

Bien non!


VINCENT

Ah!


BENJAMIN

Puis toi?


VINCENT

Non plus...


BENJAMIN

Bon! Bien, parfait.


VINCENT

Hum!

C'est cool, ça!


BENJAMIN

On pense pas à ce qu'on pense.

Ha! ha! Ha!


SIERRA rejoint VINCENT et BENJAMIN dans le corridor.


SIERRA

Bon! Vous êtes là,

vous deux!


VINCENT

Oui, oui, oui.


BENJAMIN

Sierra, c'est quoi,

ta photo, au juste?


SIERRA

C'est pour une murale qui

représente l'école de demain.


BENJAMIN

Bien!

C'est parce que moi, demain,

je vais pas être là,

je vais avoir changé d'école.

Je suis pas sûr que je "fitte"

dans ton concept.


SIERRA

Tu "fittes" parfaitement

dans mon concept

parce que l'école de demain,

c'est aussi l'école du passé.


VINCENT

C'est correct

si tu comprends pas, hein.

Je pense que c'est juste elle

qui comprend son concept.


SIERRA

OK! Les gars,

vous allez enlever vos lunettes,

par exemple.


BENJAMIN

Ha! ha! ha! Non!

Ha! ha! ha!


SIERRA

OK, venez-vous-en! Envoie!


M. NOLIN rejoint MÉLANIE dans la salle des pas perdus. L'un des murs de la salle est tapissé de dessins recouverts d'une feuille de papier coloré.


MÉLANIE

Avant de paniquer,

laissez-moi vous rassurer.


M. NOLIN

Je vous écoute.


MÉLANIE

Hum! Ce que vous voyez là,

c'est juste le contenant;

attendez de voir le contenu.

(Soulevant une feuille)

Quand on soulève les couvercles,

on tombe sur les oeuvres

des élèves

qui ont tous eu la chance

d'illustrer leur propre vision.


M. NOLIN

Oh! Eh bien,

mademoiselle Prud'homme,

je suis... sans mot.


MÉLANIE

Je peux vous en suggérer,

moi, des mots!

Qu'est-ce que vous diriez

d'une murale intelligente?


M. NOLIN

Je dirais plutôt

que c'est à votre image:

très artistique. Ha!

Mais pourquoi l'espace, là?

Est-ce qu'il manque une oeuvre?


SIERRA, VINCENT et BENJAMIN rejoignent MÉLANIE et M. NOLIN dans la salle.


SIERRA

J'arrive avec

ma dernière photo. Tiens!


MÉLANIE

Merci!


MÉLANIE dépose la photo sur la murale.


SIERRA

(S'adressant à M. NOLIN)

Voudriez-vous prendre

une photo de nous?

Avec toi aussi, Mélanie?


MÉLANIE

Ah oui!


M. NOLIN

Certainement! Ha! ha!

Avec quel appareil?


SIERRA

Avec la tablette, c'est sûr!

Est-ce que vous savez

comment ça fonctionne?


M. NOLIN

Oui, évidemment, évidemment.


Tout le monde se place pour une photo.


MÉLANIE

OK!

Go, go!


M. NOLIN

Bon! L'appareil photo, voilà.

Attention... OK...


M. NOLIN prend une photo.


M. NOLIN

Ha! ha! ha!

Vous me direz si c'est bon.

J'ai pas l'expérience

comme mademoiselle Prud'homme.


Tous regardent la photo.


SIERRA

Ah! C'est bon, ça!


VINCENT

(S'adressant à BENJAMIN)

Comme ça, tu feras toujours

partie de la gang.

Qu'est-ce que t'en penses?


BENJAMIN

Sérieux, merci, les amis.

Ça me touche beaucoup

ce que vous faites pour moi.


MÉLANIE installe la tablette affichant la photo sur le mur, en plein cœur de la murale.


MÉLANIE

Et voilà la touche finale!


SIERRA

Bravo!


MÉLANIE

Ah!


VINCENT, MÉLANIE et SIERRA embrassent BENJAMIN.


BENJAMIN

Non, non, non!

Arrêtez!

Arrêtez, je vais pleurer!


MÉLANIE

Hon...


Fin de l'épisode


SIERRA

(S'adressant au public de l'émission)

Si tu veux en apprendre plus sur nous,

visite le site Web de Subito texto.


L'adresse internet suivante apparaît: «tfo.org/subitotexto».


Générique de fermeture

Episodes of Subito Texto

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season
  • Category Fiction

Résultats filtrés par