Universe image Subito Texto Universe image Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent and Sami are starting high school. Together, they try to ease into a foreign world, full of promise but also fraught with worries!

Official sitefor Subito Texto
Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

A Crazy Project

To the delight of many (and the despair of Mona), the mysterious Bernie Flajins art project is blowing up at Victoire-Desmarais!



Production year: 2015

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Générique d’ouverture


Titre :
Subito texto


JENNIFER fouille dans son casier, pendant que SIERRA regarde des bracelets qu’a faits JENNIFER.


SIERRA

Ils sont donc bien beaux,

tes bracelets!


JENNIFER

Merci!


SIERRA

Coudonc! As-tu passé ton été

à faire des bracelets d’amitié?


JENNIFER

Sami est en France:

j’ai eu tout mon temps!


GEOFFROY se rend à son casier, situé à côté de celui de JENNIFER. DONALD, le surintendant de l’aréna le suit en brandissant un cellulaire.


DONALD

Tiens, Geoffroy!

T’as oublié ton cell!


MONA arrive à son tour.


MONA

Est-ce que j’ai l’air

d’une meunière?

Parce qu’on n’entre pas ici

comme dans un moulin!


DONALD

Mona, youhou!

C’est moi, Donald.


MONA

Pas de permission,

pas le droit de circuler!

Même pour Donald!


DONALD

L’expression

"abus de pouvoir",

ça vous dit quelque chose?


GEOFFROY

Laissez-nous vivre un peu.


MONA

Visiteurs non autorisés,

dehors!


GEOFFROY

OK! Calmez-vous

le poil des jambes, là!


DONALD s’en va.


MONA

(S’adressant à GEOFFROY)

Puis toi, là!

Va pas t’imaginer qu’ici,

ça va être comme

dans ton école d’avant!

Tu n’auras pas

de traitement spécial!


GEOFFROY

J’ai remarqué. C’est déjà pas

mal moins sympa.


MONA

Sympa et Mona,

ça rime pas!


GEOFFROY rigole.


MONA

Je me comprends.

Je vais t’avoir à l’œil!


MÉLANIE, dont le casier est tout près, intervient.


MÉLANIE

Je trouve que t’en mènes large

pour un petit nouveau.


GEOFFROY

À qui ai-je l’honneur?

La fille de Mona, peut-être?

Vous avez l’air de partager

les mêmes gènes.


MÉLANIE

Tu sauras

que les petits baveux

sont pas les bienvenus

à Victoire-Desmarais.


GEOFFROY

Ravi d’avoir fait

votre connaissance!


MÉLANIE s’en va. GEOFFROY également.


JENNIFER

Coudonc! Il manque donc bien

d’amour dans l’école ce matin!


SIERRA

Ouais...


JENNIFER prend son sac de bracelets dans son casier.


JENNIFER

J’ai le goût

d’essayer quelque chose.


SIERRA

Quoi?


JENNIFER

Suis-moi!


M. PRUDHOMME est dans son bureau. Il essaie d’ouvrir une bouteille d’un médicament visant à soulager les brûlures d’estomac. MÉLANIE entre dans le bureau.


MÉLANIE

Papa! Le petit nouveau, là,

est-ce écrit dans sa fiche

"intolérant

à Mélanie Prud’homme"?


M. PRUD’HOMME

Quoi, ma princesse? Hein? Non!

Non, non. Je pense pas.


MÉLANIE

Parce qu’il a été insolent

à l’égard de ta princesse.


M. PRUDHOMME essaie toujours d’ouvrir la bouteille.


MÉLANIE

Papa! Allô!

Il faut que tu lui donnes

une leçon!


M. PRUD’HOMME

T’es sûre

que t’exagères pas un peu?

C’est peut-être juste que t’es

pas habituée aux gens comme lui.


MÉLANIE

Comme lui? Dans quel sens?


M. PRUD’HOMME

Eh bien! Riche!


MÉLANIE

Geoffroy est riche?


M. PRUD’HOMME

Il est même très, très riche.


MÉLANIE

Miss Potin peut pas

toujours tout savoir.


M. PRUD’HOMME

Du genre à faire l’aller-retour

Toronto-Bermudes en jet privé

dans la même fin de semaine.


MÉLANIE

Wow...


M. PRUD’HOMME

Mais t’as raison:

on va le remettre à sa place.

Je vais lui donner

un avertissement.


MÉLANIE

Mais non! Non, Papa.

Tu peux pas faire ça.

Pauvre lui!

Il doit être

en énorme choc culturel!

Pauvre Geoffroy...

Je vais l’aider.


M. PRUD’HOMME

Ah bien!

Ma fille qui est prête

à aider à l’intégration

d’un élève trop bien nanti?

Eille!

Un père peut être fier!

Excuse-moi...


M. PRUDHOMME essaie d’ouvrir la bouteille, mais n’y parvient pas.


M. PRUD’HOMME

Mais non! J’ai les mains

trop moites, je suis stressé!


MÉLANIE prend la bouteille et l’ouvre sans difficulté.


MÉLANIE

Voyons, papa.

Qu’est-ce qui se passe?


De leur côté, JENNIFER et SIERRA sont au salon étudiant. JENNIFER écrit sur un bracelet.


SIERRA

Donc, t’écris le début d’une

phrase sur ce bracelet-là...


JENNIFER

Puis la fin sur celui-là.


SIERRA

Quand on réunit

les deux bracelets,

la phrase est

complète, c’est ça?


JENNIFER

Puis leurs propriétaires

doivent faire ce qu’elle dit.


SIERRA

Ah! Tu vas faire

quoi avec ceux-là?


JENNIFER

Je vais les donner

à Mélanie puis Geoffroy

pour essayer de changer

leurs faces... d’air bête.


SIERRA

Tu prends pas les cobayes

les plus faciles!


JENNIFER

Ma mission, c’est d’essayer

de les faire sourire.


SIERRA

OK! T’aimes ça, toi,

les missions impossibles?

(Rigolant)

C’est quoi que tu as écrit?


SIERRA prend un des bracelets et lit la phrase que JENNIFER a écrite.


SIERRA

Ouin...


De son côté, M. PRUDHOMME boit une grande quantité du médicament devant MÉLANIE.


M. PRUD’HOMME

Oui, non,

mais c’est parce que...

Tu vois, ce soir,

c’est mon match d’impro

pour les activités

parascolaires de la Commission.


MÉLANIE

Toi? Tu vas faire de l’impro?

Voyons donc, papa!

Avant d’être bon,

il faudrait que tu te pratiques

pendant genre, 1000 vies!


M. PRUD’HOMME

Mais oui! Mais c’est ça!

M’exercer!

Excellente idée!

Ouf... Ouais, mais comment?


MÉLANIE

Impromania.com?

Ils ont plein d’exercices.

Comme ça, tu pourras

ne pas complètement

ruiner notre réputation.


M. PRUDHOMME prend son cellulaire et y entre l’adresse internet que vient de lui mentionner MÉLANIE.


M. PRUD’HOMME

Impro... mania... point com.

Mais oui, toi! Regarde donc ça!


MÉLANIE

(D’un air détaché)

Mais oui,

c’est le fun...

Bonne chance!


MÉLANIE

Puis punis pas Geoffroy:

je m’occupe de lui.


M. PRUD’HOMME

Oui, oui, c’est bon...


MÉLANIE sort du bureau. M. PRUDHOMME termine le contenu de la bouteille.


Plus tard, MÉLANIE et GEOFFROY se rendent à leur casier en même temps. Ils trouvent tous deux, chacun sur leur casier, un bracelet qui y a été collé. MÉLANIE décolle le sien et jette un regard interrogateur vers GEOFFROY.


MÉLANIE

C’est toi, qui...


GEOFFROY

(Avec sarcasme)

Mais oui.

Installer des bracelets d’amitié

sur des casiers,

c’est très Geoffroy DeGuire,

en effet.


MÉLANIE

Ah? Il y a quelque

chose d’écrit.

(Lisant la phrase)

"Créez un concours..."

OK... Un concours de quoi,

c’est pas super clair.


GEOFFROY

"De grimaces

avec votre bracelet jumeau".

C’est une sorte d’amusement?


MÉLANIE

Je sais pas...

Mais en tout cas,

nos bracelets sont jumeaux,

c’est excitant!


JENNIFER observe la scène de loin.


GEOFFROY

C’est... absurde.


MÉLANIE

Est-ce que... on dit ça,

à Toronto....

Chicken?


GEOFFROY

Hein? Euh... moi?

Chicken?


MÉLANIE imite la poule en caquetant.


MÉLANIE

Poule mouillée!


GEOFFROY

Observe le maître.


MÉLANIE

Ah, ah?


GEOFFROY imite la poule à son tour.


MÉLANIE

OK! OK! OK...


MÉLANIE se recroqueville et fait une grimace en agitant la main et en louchant du regard.


MÉLANIE

Allô!


GEOFFROY

Ha, ha! OK...


GEOFFROY fait une grimace à son tour.


MÉLANIE

Ouh!

Ça, c’était pas beau!

Attends! Le babouin...


JENNIFER qui observe toujours la scène s’amuse.


Tour à tour, MÉLANIE et GEOFFROY se relancent en y allant de leurs plus laides grimaces.


MÉLANIE

Ark!


GEOFFROY

T’es comique,

toi, finalement.

Je m’excuse pour tantôt,

j’ai été un peu-


MÉLANIE

Bête? Insolent? Exécrable?

L’ensemble de ces réponses?


GEOFFROY

T’étais pas pire de ton bord,

toi aussi.


MÉLANIE

Merci. Je suis experte

en la matière.

Mais moi aussi,

je m’excuse.


GEOFFROY et MÉLANIE se serrent la main.


Plus tard, JENNIFER retrouve SIERRA au salon étudiant. SIERRA joue du piano et arrête de jouer quand JENNIFER entre.


JENNIFER

Ç’a super bien marché!


SIERRA

Sérieux? T’as réussi?


JENNIFER

Ah oui! Ça me donne envie

de mettre des bracelets

partout à l’école avec plein

d’actions artistiques à faire!


SIERRA

Oui! Ça ferait

une ambiance débile!


JENNIFER

OK! Je le fais! Ah non,

plutôt Bernie le fait...


SIERRA

Bernie?


JENNIFER

Bernie Flajins. C’est moi,

mais sous un autre nom.

J’ai mélangé les lettres

de Jennifer Blais,

puis ç’a donné Bernie Flajins.

Tu sais, les poèmes à la craie

sur les marches du parc cet été?

Eh bien, c’était... son œuvre.


SIERRA

Oh! C’était tellement beau!


JENNIFER

Aujourd’hui, c’est le grand

retour de Bernie!


SIERRA

OK!


JENNIFER

Veux-tu être

son assistante?

Mais tu dois jurer

de garder le secret.


SIERRA

OK! Je le jure!


JENNIFER

Bon. Là, il faut trouver

des phrases créatives, comme...

Je sais pas... "Déguisez

votre partenaire de bracelet..."


SIERRA

En sapin de Noël?


JENNIFER

Ah ouais! C’est bon!

OK, j’écris ça.

Oh! Puis je pourrais

faire des... bracelets

pour réconcilier

Donald puis Mona!


SIERRA

Je peux aller porter celui de

Donald au casse-croûte ce midi.


JENNIFER

Parfait!


SIERRA

Ce projet-là va être dément!


Plus tard, MÉLANIE et GEOFFROY sont dans la salle des pas perdus. GEOFFROY reçoit un message texte de la part de DONALD qui l’informe qu’il a besoin de lui au casse-croûte ce midi.


GEOFFROY

Ark... Il faut que j’aille

aider mon oncle ce midi.


MÉLANIE

Oh... Je vais t’aider,

si tu veux.


GEOFFROY

Ouais! Cool!


MÉLANIE

Dis-moi: qu’est-ce

qui te manque

le plus de ta vie à...

Toronto?


GEOFFROY

L’équitation.

J’en faisais

tous les jours.


MÉLANIE

Ah! L’équitation,

c’est vrai que c’est le fun.


GEOFFROY

T’en fais, toi aussi?


MÉLANIE

Mais oui!

Oui, l’équitation, c’est...

C’est ma passion.


GEOFFROY

Pour vrai? As-tu un cheval?


MÉLANIE

Oui. Mais oui, si je fais

de l’équitation, j’ai un cheval!

Euh... Oui, j’ai un...

magnifique étalon. Euh-


GEOFFROY

Un étalon? Ayoye!

T’as peur de rien!

Dur à maîtriser, un étalon.

C’est un pur-sang? Quelle race?


MÉLANIE

Oui... Un pur-sang... Euh...

Mais la race... c’est...

Excuse-moi, c’est juste

vraiment dur pour moi

d’en parler parce que...

(Devenant émotive)

Jolly Jumper il est...

Il est très malade.

Ça se peut qu’il meure bientôt.


GEOFFROY

C’est... Ça va aller, Mélanie.


MÉLANIE appuie sa tête sur l’épaule de GEOFFROY.


GEOFFROY

Ça me fait du bien

d’enfin rencontrer

quelqu’un de normal comme moi.

Je m’étais dit que je passerais

l’année dans une école poche.


M. PRUDHOMME passe par là à ce moment.


GEOFFROY

Avec un directeur qui s’habille

comme un concierge.

(Rigolant)

Méchant tarla!


MÉLANIE

Ah! Mets-en...


GEOFFROY

L’espoir vient de renaître.


MÉLANIE

Pour moi aussi.


GEOFFROY

Je pourrais passer chez toi

après l’école?


MÉLANIE

Chez moi?


GEOFFROY

Ça me ferait du bien

de me retrouver enfin

dans une maison luxueuse.


MÉLANIE

(Inconfortable)

Ah oui...


Une cloche sonne.


MÉLANIE

Oh!


GEOFFROY

Oh! Il faut

que j’aille à mon casier.


GEOFFROY s’en va.


MÉLANIE

(Pour elle-même)

Chez moi...


Pendant ce temps, SIERRA est au salon étudiant et filme un élève déguisé en sapin de Noël.


SIERRA

Ouais! C’est bon! J’adore!


MONA entre dans le salon étudiant au moment où l’élève déguisé en sapin sort.


MONA

(S’adressant à SIERRA)

Voyons donc! C’est quoi,

ces niaiseries-là?


SIERRA

C’est pas des niaiseries,

c’est de l’art performatif.


MONA

Oh! T’as l’air

bien renseignée.

C’est toi qui es derrière

ces bêtises-là? Avoue!


SIERRA

Non, c’est pas moi.

C’est Bernie Flajins!

Il met des bracelets partout

puis il suggère de faire

des affaires full flyées.


MONA

Bernie Flajins?

C’est un élève, ça?


SIERRA

Je sais pas. Personne sait

vraiment c’est qui.


MONA

C’est clair

que c’est un élève.

Si je l’attrape, je vais

le mettre en retenue...

pour le reste de ses jours!


SIERRA

Mais là! Mona!

Vous exagérez pas un peu?


MONA

Moi, ça? J’exagère? Ha!

Je m’excuse, mais quand

on sème l’anarchie,

il faut en payer le prix.


De son côté, M. PRUDHOMME est dans le corridor. Il lit une carte pour lui-même.


M. PRUD’HOMME

Catégorie d’impro: variation

sur un même thème.

Prenez une courte phrase

qui vous inspire

et répétez-la

de manière multiple.


MONA arrive à ce moment.


MONA

Monsieur le directeur!


M. PRUD’HOMME

(Sursautant)

Hein?


MONA

L’école Victoire-Desmarais

vit une crise importante!


MONA jette un rapide coup d’œil sur le babillard qui se trouve derrière M. PRUDHOMME.


MONA

Argh! Voyons!

Juste là, sur le babillard!


M. PRUD’HOMME

Quoi?


MONA

Un bracelet d’amitié!

(Prenant le bracelet du bout des doigts)

Démoniaques bracelets d’amitié!

Ils sont partout!

C’est épouvantable!

Il faut faire quelque chose.


Pendant ce temps, JENNIFER retrouve SIERRA au salon étudiant.


JENNIFER

Wow! Tout le monde embarque!


SIERRA

Je le sais,

c’est un succès monstre!

J’ai même créé une page

Facebook à Bernie:

la vidéo du gars sapin

de Noël a déjà 20 "j’aime"!


JENNIFER

Hein? Bernie Flajins

est vraiment hot!

As-tu entendu

le jam de tam-tam casier?


SIERRA

Hein? Non! Oh! Je devais

être au casse-croûte.


JENNIFER

T’as été porter

le bracelet à Donald?


SIERRA

Mission accomplie!


JENNIFER

Il faut que je distribue

celui-là maintenant.


SIERRA

Fais attention: Mona n’est pas

trop emballée par le projet.

Fais-toi pas prendre!


JENNIFER

En espérant que la magie

de Bernie opère pour elle aussi!

Let’s go!


SIERRA

OK!


MONA et M. PRUDHOMME continuent leur conversation.


MONA

(Montrant le bracelet)

Il faut mettre fin

à cette horreur!


M. PRUD’HOMME

Hein, attends!

Ça, c’est une phrase inspirante.


MONA

Oh, merci,

monsieur Prud’homme!


M. PRUD’HOMME

(Répétant la phrase de manière théâtrale)

Il faut mettre fin

à cette horreur!


MONA

Exactement! Il faut pas

laisser dégénérer la situation!


M. PRUD’HOMME

(Chantant)

♪♪ Il faut mettre fin ♪

♪ à cette horreur ♪♪


MONA

Merci!

Je m’occupe de tout!

Inquiétez-vous pas!


M. PRUD’HOMME

(Répétant la phrase en rappant)

Il faut mettre fin

à cette horreur. Woh!


MONA

Woh...


MONA s’en va à toute vitesse.


M. PRUD’HOMME

Mona? Mona!

Tu t’occupes de quoi?

Mona? Mona!


De son côté, GEOFFROY est au casse-croûte. DONALD, son oncle, lui tend une vadrouille.


DONALD

Mon cher neveu, voici!


GEOFFROY

Tu... Tu veux que je moppe?


DONALD

Exactement!

Leçon de vie numéro 1:

un lieu non propre

est un lieu non invitant.


MÉLANIE, qui accompagne GEOFFROY, consulte son cellulaire.


MÉLANIE

Oh, non!


GEOFFROY

Qu’est-ce qu’il y a?


MÉLANIE

C’est madame Rosita,

notre domestique.

Elle vient

de m’envoyer un texto:

elle est malade

aujourd’hui.

Elle n’a pas pu faire

le ménage de la maison.

Ce serait peut-être mieux

si tu passais pas chez nous.


GEOFFROY

Ouais... C’est plate,

parce que ta madame Rosita,

j’aurais besoin d’elle pour

m’apprendre à utiliser ça.


MÉLANIE

Je vais t’aider, moi.

Donne-moi ça.


MÉLANIE prend la vadrouille.


GEOFFROY

Tu sais mopper?


MÉLANIE

Non! Non! Non, je sais pas

mopper, voyons donc!

J’ai l’air d’une domestique?

Non, la seule fois

que j’ai utilisé ça,

c’était pour une séance

d’air guitar.


MÉLANIE utilise la vadrouille en guise de guitare, puis de micro.


MÉLANIE

Rock on!


DONALD

C’est un rock

fort décapant,

mais ça décapera pas la saleté

sur mon plancher!

Enweye, au boulot!


MÉLANIE redonne la vadrouille à GEOFFROY, qui la tient avec dégoût.


MÉLANIE

Oh! J’ai une idée.

(Utilisant son cellulaire)

"Tutoriel..."

"Comment... passer...

la moppe?"


GEOFFROY

Brillant!


Une vidéo montre un homme qui moppe un plancher.


GEOFFROY

OK. Ç’a l’air facile.


MÉLANIE

Mais pas aussi tripant qu’une

séance d’air moping guitar?


MÉLANIE prend la vadrouille et fait semblant de jouer de la guitare en approchant la vadrouille de GEOFFROY qui recule d’un air dégoûté.


MÉLANIE

OK! Je joue

de la guitare, tu chantes!


GEOFFROY

Non, merci!


MÉLANIE

Un petit

rock on, là!


GEOFFROY

Ça va, ça va!


De leur côté, JENNIFER et SIERRA espionnent MONA dans le corridor près de la salle des pas perdus. MONA tient un bâton sur lequel sont enfilés plusieurs bracelets. SIERRA et JENNIFER se font un signe complice. SIERRA s’approche alors de MONA, tandis que JENNIFER arrive derrière elle en douce.


SIERRA

Mona! Vous confisquez

les bracelets?


JENNIFER profite de l’inattention de MONA pour glisser dans sa poche un bracelet.


JENNIFER

Voyons, Mona!

Vous pouvez pas faire ça!

Ce projet-là est génial! Il met

plein de vie dans l’école!


MONA

Oui, mais il enfreint au moins

la moitié des règlements.


M. PRUDHOMME passe par là.


JENNIFER

Monsieur Prud’homme?

Vous pouvez pas laisser Mona

mettre fin

au projet des bracelets!

C’est positif, c’est magique,

c’est de l’art!


M. PRUD’HOMME

L’art, l’art...

Ça peut être stressant,

aussi, des fois, l’art.

Puis le stress,

c’est pas bon pour personne.


JENNIFER

Monsieur Prud’homme!


M. PRUD’HOMME

Pour l’instant,

vous allez m’excuser:

j’ai des préoccupations plus

importantes... et stressantes.


MONA

Vous m’excuserez aussi,

parce que mon œil de lynx

doit reprendre du service.


M. PRUDHOMME et MONA s’en vont.


SIERRA

Bon, eh bien, tant qu’elle

aura l’approbation du directeur,

ça va être bye-bye, Bernie.


JENNIFER

Raison de plus pour essayer de

le convaincre de changer d’avis.

Il me reste une paire

de bracelets,

je pourrais l’utiliser

avec monsieur Prud’homme.


SIERRA

OK! Pour faire quoi?


JENNIFER

Je sais pas.

Quelque chose de percutant.


SIERRA

Ouais!


De son côté, GEOFFROY passe la vadrouille sur le plancher du casse-croûte en poussant des cris d’effort.


GEOFFROY

J’ai mal au dos.

C’est dur, mopper.

Je pense à ça...

Je m’en fous

si c’est le bordel chez toi.

Je passe après l’école pour

prendre une douche multijets,

ça va me détendre.


MÉLANIE

Mais oui! Une douche

multijets, quelle belle idée!

Tout le monde a ça

chez eux, ha, ha!


DONALD arrive à ce moment.


DONALD

Mon Dieu! Ça sent donc bien

bon! Ça sent propre!

Puis t’es même pas mort!


GEOFFROY

Pas mort, mais pas fort.


DONALD

T’es quand même assez fort

pour aller ranger tout ça

dans le placard

à côté des vestiaires.


GEOFFROY s’en va en apportant la vadrouille et le seau.


DONALD

Rentre ça!


MÉLANIE

Donald?


DONALD

Oui?


MÉLANIE montre l’écran de son cellulaire à DONALD.


MÉLANIE

Mettons que je vous dis

"douche multijets",

laquelle vous me suggérez?


DONALD

C’est drôle, Geoffroy arrête

pas de se plaindre--


MÉLANIE

Oui, non. C’est pour mon père.

Je vous dis: bonne qualité,

pas trop cher

et facile à installer,

vous me dites quoi?


DONALD

Je te dirais celle en bas.

C’est une bonne-


MÉLANIE

OK! Merci!


De son côté, MONA est au salon étudiant. Elle lit un livre.


MONA

Ah! Le calme, enfin!


SIERRA entre dans le salon étudiant.


MONA

Il y en a pas un seul

qui a su échapper

à la vigilance

de mon œil de lynx!


SIERRA

Je trouve ça vraiment dommage.

Le projet reçoit plein

de commentaires super positifs.


SIERRA lit un commentaire à voix haute sur la page Facebook de Bernie Flajins.


SIERRA

"Bernie, tu me donnes le goût

de rester même après les cours!"


MONA fouille dans sa poche.


MONA

Mais voyons...

Qu’est-ce que ça fait là, ça?


SIERRA

Mona! Vous vous êtes

gardé un bracelet?


MONA

Pas du tout!

C’est pas à moi!


SIERRA

Mais là! D’abord, pourquoi

c’est écrit: "Mona"?


MONA

Mais oui... Regarde donc ça!


SIERRA

Bernie vous a fait

un bracelet personnalisé!

Chanceuse! Qu’est-ce

qui est écrit?

(Lisant le message sur le bracelet)

"Buvez un..."


MONA prend le bâton sur lequel se trouvent tous les autres bracelets.


MONA

Attends! On va voir ici.

Mais voyons! C’est bizarre,

je trouve pas son jumeau.


SIERRA

C’est pas celui-là?


MONA

Pas du tout, il est pas aussi

beau que mon beau bracelet.

Je veux dire aussi beau

que ce bracelet vulgaire

et sans intérêt.

Je vais quand même

trouver son jumeau...

pour des raisons

strictement disciplinaires!


SIERRA

Mais oui! C’est sûr.

En tout cas,

j’ai vu des bracelets

au casse-croûte ce midi.


MONA

Au casse-croûte?


SIERRA

Ça vaut peut-être la peine

d’aller faire un petit tour...


Tandis que SIERRA s’en va, MONA enfile le bracelet à son poignet et le contemple en souriant.


Plus tard, JENNIFER aperçoit MÉLANIE qui se rend à son casier.


JENNIFER

Ah! Mélanie!

Tu sais, ton père--


MÉLANIE

Je sais! Il est

très intense aujourd’hui.

C’est parce qu’il est

stressé à mort.


JENNIFER

Comment ça?


MÉLANIE

Il participe à un match

d’impro ce soir.

L’impro puis lui,

c’est pas un bon

match!


JENNIFER

Mais ça le stresse

tant que ça?


MÉLANIE

À l’heure où on se parle,

il doit avoir un ulcère

d’estomac plus gros que ma face.


JENNIFER

Hum... Le directeur qui fait

de l’impro. On aura tout vu!


MÉLANIE

Je sais, parle-moi-s’en pas!

Je veux tellement pas voir ça!

Oh, bonjour la honte!


JENNIFER prend un bracelet dans son casier et esquisse un sourire en coin.


Quelques instants plus tard, M. PRUDHOMME entre dans le salon étudiant. JENNIFER y est assise.


M. PRUD’HOMME

Bon, bon, bon!

Comment ça, plus d’électricité

dans le salon étudiant?


SIERRA est tout juste derrière M. PRUDHOMME.


SIERRA

Ah bien! C’est revenu!


JENNIFER

Eille! Monsieur Prud’homme!

vous avez échappé ça!


JENNIFER ramasse un bracelet sur le plancher.


M. PRUD’HOMME

Quoi, ça? Hein? Voyons!

C’est pas à moi, ça!


JENNIFER

Oui! J’ai trouvé son jumeau

dans les toilettes!

(Lisant le message)

"Livrez-vous à un...

luv rap battle!"


M. PRUD’HOMME

C’est quoi, ça,

un luv rap battle?


JENNIFER

C’est une impro où on se rappe

des mots gentils.


M. PRUD’HOMME

Attends! C’est une

improvisation? Oh, non!

Il fallait le dire avant!

Quand est-ce qu’on commence?


JENNIFER

Eh bien... Tout de suite?


SIERRA

OK!

Luv rap battle!


SIERRA invite les élèves à venir les rejoindre au salon étudiant pour le luv rap battle.


SIERRA

Luv rap battle!

Luv rap battle!


Au son d’un musique rap, JENNIFER commence, tandis que SIERRA filme avec son cellulaire.


JENNIFER

♪♪ Hé, gang ♪

♪ C’est quoi son nom? ♪


SIERRA

♪ Monsieur J-P ♪


JENNIFER

♪ Monsieur J-P

c’est le king de ♪


SIERRA

♪ V-D ♪


JENNIFER

♪ Champion de nos passions ♪

♪ Tu trouves les bons mots

quand notre moral est à zéro ♪


M. PRUD’HOMME

♪ Jennifer ♪

♪ Ça me touche

ce que tu me dis ♪

♪ Mais j’suis pas un rappeur ♪

♪ J’suis juste un director ♪


ÉLÈVES

Oh!


JENNIFER

♪ Si t’étais pas mon boss ♪

♪ Tu pourrais être mon best ♪

♪ Parce que j’aime ça ce qui

se passe dans ton cortex ♪


ÉLÈVES

Oh!


M. PRUD’HOMME

♪ T’es la reine des rimes ♪

♪ L’ado à l’audace

des plus coriaces ♪

♪ Tu me donnes envie

de prendre ma place ♪


ÉLÈVES

Oh!


JENNIFER

♪ Si tu veux tu peux être

le king de ce rap ♪

♪ Monsieur J-P,

king de V-D ♪

♪ Parfaite combinaison

d’humour et de bravoure ♪


SIERRA

Youhou!


M. PRUD’HOMME

♪ Right now! C’est grâce

à ta folie ♪

♪ Si je dis ce que je dis

si je suis ce que je suis ♪


SIERRA et les ÉLÈVES montrent leur enthousiasme.


JENNIFER

Voyez comment le projet de

Bernie Flajins est intéressant!


M. PRUD’HOMME

Oui, hein! Je pense que

l’essayer, c’est l’adopter!

Bernie a mon autorisation

pour poursuivre son projet

jusqu’à la fin de la semaine.


JENNIFER, SIERRA et les ÉLÈVES applaudissent.


De son côté, MÉLANIE est dans le condo où elle habite. Elle essaie d’installer le nouveau pommeau de douche qu’elle a acheté.


MÉLANIE

Voyons!

Ça veut pas!

Maudite cochonnerie de pommeau

de douche pas installable!


GEOFFROY sonne à la porte d’entrée.


MÉLANIE

Déjà?

Merde!


MÉLANIE cache dans la salle de bain le sac et la boîte du nouveau pommeau de douche et referme la porte. GEOFFROY sonne de nouveau.


MÉLANIE

J’arrive!


MÉLANIE retire sa chemise qu’elle avait enfilée par-dessus son t-shirt pour effectuer les travaux et la cache dans le lavabo de la cuisine. Elle ouvre ensuite la porte


MÉLANIE

(Ouvrant la porte)

Allô! Entre!

Je prenais rendez-vous

pour ma manucure.


GEOFFROY

Pas de trouble.


GEOFFROY observe la pièce principale du condo, une grande pièce à aire ouverte.


GEOFFROY

C’est... exigu.


MÉLANIE

Non, ça, c’est juste

un pied-à-terre.

Dans notre villa,

c’est tellement grand

que t’aurais besoin d’un plan

pour te retrouver...


M. PRUDHOMME entre à ce moment dans le condo.


M. PRUD’HOMME

Salut, les jeunes!

Non, je fais juste passer!


MÉLANIE

Monsieur Prud’homme?

Voyons, qu’est-ce que vous

faites chez moi?


De leur côté, JENNIFER et SIERRA sont assise l’une en face de l’autre au casse-croûte.


SIERRA

La vidéo de

luv rap battle

a été visionnée

plus de 3000 fois

depuis une heure!


JENNIFER

Ah?

Yeah!


DONALD

Est-ce que je peux

vous aider, Mona?


MONA

(En grommelant)

Non, non!

Non, non, non.


DONALD dépose un cabaret sur la table entre SIERRA et JENNIFER.


DONALD

Tenez!


SIERRA ET JENNIFER

Merci!


SIERRA

Mona! Voyez-vous

ce que je vois?


MONA

Une table.


SIERRA

Un peu plus haut...


MONA

Des poutines, du poivre et...


SIERRA

Votre œil de lynx

fait défaut?


MONA jette un coup d’œil au poignet de DONALD.


MONA

C’est le même bracelet

que le mien!

Attendez! Attendez!

Attendez!

(Lisant les messages des deux bracelets)

"Buvez un... verre

"et trinquez

à la réconciliation".


DONALD

Ça tombe bien!

Ça tombe très bien!

Parce que ce matin... a été

un peu orageux entre nous.

(Offrant un verre à MONA)

Voilà, Mona!

À la réconciliation!


JENNIFER

Et à Bernie Flajins!

C’est grâce à lui

si vous êtes réconciliés.


M. PRUDHOMME et MÉLANIE continuent de discuter devant GEOFFROY.


M. PRUD’HOMME

C’est pas nécessaire

de me faire répéter mon impro,

ma princesse.

Non, je me sens prêt.


MÉLANIE

Moi, votre princesse?

Malaise!


M. PRUD’HOMME

Oh! Excuse-moi, Geoffroy,

je vais prendre mon chandail.

Bon! OK! Puis, le trouves-tu

beau, notre nouveau condo?

Il doit avoir à peu près

la même grandeur

que ta salle de bains

privée à Toronto!


GEOFFROY

Non, ma salle de bains est

un peu plus spacieuse.

Vous auriez besoin d’un plan

détaillé pour vous y retrouver.


M. PRUD’HOMME

Ah... OK... Bon, eh bien,

je file. Bonne soirée!


M. PRUDHOMME embrasse MÉLANIE sur le front avant de partir.


MÉLANIE

(Mal à l’aise)

Oh, my God...


GEOFFROY

Le directeur, c’est ton père?

Puis vous avez une villa?


MÉLANIE

Non...


GEOFFROY

Madame Rosita?


MÉLANIE

Mais non!


GEOFFROY

Jolly Jumper?


MÉLANIE

Il me semble que j’ai déjà eu

une petite pouliche de ce nom.


GEOFFROY

Donc, vous êtes pas

vraiment riches.


MÉLANIE

Comme dirait mon père,

nous sommes riches du cœur.


GEOFFROY

Bien, là!

Pourquoi t’as fait ça?


MÉLANIE

Parce que! Je pensais

que tu voudrais juste être ami

avec quelqu’un

de ta classe sociale!


GEOFFROY

Ayoye! C’est la première fois

que quelqu’un fait

autant d’efforts

pour être mon ami.

T’es comique, toi!


MÉLANIE

Tu trouves?


GEOFFROY

Ouais, très comique, même.

T’as pas besoin d’être riche

pour que je te trouve cool.


MÉLANIE

Ça veut dire

qu’on peut être des amis?


GEOFFROY

Ouais! Toi puis moi, on va

se faire du fun, je le sens.


Pendant ce temps, le cellulaire de SIERRA sonne, annonçant qu’elle a reçu un message.


SIERRA

(Consultant la page Facebook de Bernie Flajins)

Eille!

Bernie a reçu un message

d’une certaine Lizbeth.


JENNIFER

Lizbeth? Montre!

(Consultant le téléphone de SIERRA)

Elle dit qu’elle trouve

que le projet de Bernie

est super intéressant

puis qu’il devrait soumettre

sa candidature au Festival d’art

subversif de San Francisco!


SIERRA

Hein? Mais c’est trop cool!

Qu’est-ce qu’il faut faire?


JENNIFER

Il faut envoyer un portfolio.


SIERRA

C’est génial!


JENNIFER

Merci de m’avoir

aidée aujourd’hui!


SIERRA

Pour vrai, je recommence

n’importe quand.


JENNIFER

Je te ferai signe quand Bernie

aura besoin de son assistante.


SIERRA

Excellent!

Bernie! Bernie! Bernie!

Cheers!


JENNIFER

Cheers!


Fin de l’épisode


BRANDON-LEE

Oh! Tu veux en apprendre plus

sur Subito Texto?

Viens nous voir

sur notre site web!


L’adresse internet suivante apparaît: «tfo.org/subitotexto».


Générique de fermeture

Episodes of Subito Texto

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season
  • Category Fiction

Résultats filtrés par