Universe image Subito Texto Universe image Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent and Sami are starting high school. Together, they try to ease into a foreign world, full of promise but also fraught with worries!

Official sitefor Subito Texto
Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

A Helping Handful

Mélanie offers to clean the arena changing rooms as a favour to Geoffroy… in hopes that he´ll show his gratitude in return. Meanwhile, Marc-O needs to put in a few more hours of volunteer work to get his coveted badge. He offers to help Mélanie, but she´s not interested, which makes him pretty suspicious! Guylaine and Donald find other things to keep him busy: driving the Zamboni, trying candy, and testing out plush toys. Meanwhile, Mélanie is scrubbing away like it´s going out of style, and… she breaks a few shower tiles in the process. She tries to cover up her mess-up by blaming it on Marc-O, but Guylaine and Donald find out that the tiles have come loose because of the humidity in the bathroom.



Production year: 2015

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Générique d'ouverture


Titre :
Subito texto


MÉLANIE arrive au casse-croûte de l'aréna.


GUILAINE

(Accueillant MÉLANIE)

Ah ben! J'ai mon voyage!

Mélanie!


DONALD

(Sortant de derrière le comptoir)

Tu parles si on est content

que tu sois là.


MÉLANIE

Ben, j'ai dit à Geoffroy

que je viendrais l'aider

à s'occuper du vestiaire,

ça fait que me voilà.


GUILAINE

Geoffroy nous a dit que

t'étais pas une lâcheuse.


DONALD

Ses mots exacts étaient:

"Cherchez la définition du mot

'fiable' dans le dictionnaire,

"vous allez trouver la photo

de Mélanie."


MÉLANIE

Oh! Pour vrai?


GUILAINE

J'en reviens pas moi-même,

mais il avait raison.

Ah! Je sais pas ce

qu'on aurait fait sans toi.


MÉLANIE

Ça me fait plaisir, voyons.

Geoffroy et moi,

on trouve tout le temps

le moyen d'avoir du fun.

(Remarquant un malaise)

Quoi?


DONALD

(Se tournant vers GUILAINE)

Elle est pas au courant.


MÉLANIE

De quoi?


MÉLANIE reçoit un message texte de GEOFFROY. « Désolé ».


À l'école, FÉLICIE et MARC-O discutent dans la salle des pas perdus en dehors des heures de cours.


FÉLICIE

Je suis sûre, si tu veux bénévoler,

va voir l'organisation du tournoi.


MARC-O

Ils ont trop de bénévoles.

Ils ne savent plus comment

nous occuper.

Il y a même un gars

qui attend avec un bâton,

au cas où le ballon

resterait coincé entre l'anneau

et le panneau en arrière.


MAUDE

(Rejoignant FÉLICIE et MARC-O)

Hé!


FÉLICIE

Je savais que t'aimais l'école,

mais pas au point

de venir un dimanche.


MAUDE

(Soupirant)

Ma mère pratique le violon

à la maison.


MARC-O

Et tu préfères venir voir

le tournoi de basket-ball?

Elle doit vraiment être poche.


MAUDE

C'est comme écouter

un concert de fraise de dentiste.

Tu sais, là...


MAUDE imite le son aigu de la fraise de dentiste.


MAUDE

Et je me suis dit que le tournoi

pourrait peut-être m'inspirer

pour mon prochain article.


FÉLICIE

Qu'est-ce que tu penses

que je fais à l'école?

C'est moi qui m'occupe

des sports pour le journal.


MAUDE

Non, je veux pas couvrir le tournoi.

Juste trouver... un angle,

un sujet d'éditorial.

Comme "les traditions barbares

dans les sports".


FÉLICIE

Ben là! T'as jamais participé

volontairement à un sport.

Qu'est-ce que tu connais

à nos traditions?


MAUDE

Ben là, les high five,

les fans qui se maquillent la face

comme des peintures de guerre,

les parents qui engueulent

les arbitres : vider un seau

de boisson sportive

sur la tête de l'entraîneur...

Faut que t'avoues que c'est niaiseux.


MARC-O

Elle marque un point.


FÉLICIE

C'est un peu ça, le but,

d'être niaiseux.

C'est amusant, et en même temps,

ça forge l'esprit d'équipe.

Sauf les parents

qui engueulent les arbitres.


Madame CARDINAL arrive à son tour. Elle tient un équipement de pompon girl.


MADAME CARDINAL

Est-ce que vous pouvez

me sauver la vie?


MARC-O

Tout ce que vous voulez.


MADAME CARDINAL

Euh, je parlais plus

aux filles, désolée.

Euh, il me manque deux filles

dans l'équipe de cheerleading.

On est juste trois.

C'est pas la fin du monde,

mais une ou deux filles de plus,

ce serait pas du luxe.


MARC-O

Je suis pas désespéré

de bénévoler à ce point-là.

Je vais essayer de me trouver

d'autre chose.


FÉLICIE

Je regarde le tournoi,

de toute manière...

Pourquoi pas aider

les cheerleaders

en même temps!


MADAME CARDINAL

Merci! Je savais que

je pouvais compter sur toi!

Maude?


FÉLICIE

Vous demandez vraiment

à la mauvaise fille.

Vous auriez eu plus de chance

avec Marc-O.


MAUDE

Si madame Cardinal

a besoin d'aide,

ça va me faire plaisir

de l'aider.


MADAME CARDINAL

Merci! Tu vas voir,

on va s'amuser.


DONALD et GUILAINE discutent au casse-croûte pendant que MÉLANIE consulte ses messages.


DONALD

T'aurais dû le dire à Mélanie

qu'il "feelait" pas.

(S'adressant à DONALD)

Texte-lui donc qu'il est lâche.


GUILAINE

Donald...


DONALD

Non, mais c'est vrai!

Ça se fait pas, poser un lapin

à une fille de même.

(S'adressant à MÉLANIE)

Hein?


MÉLANIE

C'est...

C'est vraiment pas grave.


GUILAINE

Laisse-la tranquille.

C'est déjà assez dur de même

que Geoffroy puisse pas l'aider...

Après tout, ils ont vraiment

du fun, ensemble.


MÉLANIE

Hein? Non, non, non!

J'ai pas dit ça de même.

C'est pas parce qu'on a du fun

ensemble que...

J'ai pas besoin de Geoffroy

pour faire des choses.


DONALD

Tant mieux,

parce que je commençais

à avoir peur que tu te désistes.


GUILAINE

Mais tu pourrais te désister,

parce que c'est pas

dans le contrat, que tu fasses

tout ça toute seule.


DONALD

Non, non!

On t'en voudrait pas.


MÉLANIE

Ben non, je vais pas vous

laisser tomber de même, voyons!

On est fiable ou on l'est pas, hein?


DONALD et GUILAINE se tape la main, contents de leur coup.


GUILAINE

En tout cas, on manquera pas

de dire à Geoffroy

à quel point il est chanceux

de t'avoir comme amie.

Et t'es tellement jolie,

à part de ça!


MÉLANIE

Merci!


DONALD

Euh, oui, viens, viens,

je vais te montrer

ce qu'il y a à faire.

OK?


GUILAINE

Wou!


FÉLICIE et MAUDE marchent dans l'école avec leurs costumes de cheerleaders.


FÉLICIE

Je pensais que t'haïssais ça,

les cheerleaders.


MAUDE

Pas du tout.

Elles me laissent parfaitement

indifférente, c'est pas pareil.


FÉLICIE

Pourquoi t'as accepté, d'abord?


MAUDE

Parce que Jasmine

me l'a demandé et...

Attends, là: tu trouves

que je suis trop nulle

pour faire du cheerleading?


FÉLICIE

Je dis pas que t'es nulle.

Je dis que c'est un sport

plus difficile que tu penses.


MAUDE

Un sport...

Faut pas exagérer!


FÉLICIE

OK! Je veux

que tu me répètes exactement ça

quand t'auras la langue à terre

après l'entraînement.


MAUDE

Je vais faire mieux que ça.

Si je suis pas capable

de faire du cheerleading,

je vais écrire un article

qui va vanter toutes

les cheerleaders

du monde entier,

dire à quel point ce sont

des athlètes formidables.


FÉLICIE

Intéressant.

Et si tu gagnes?


MAUDE

Toi, t'écris un article sur les traditions

sportives niaiseuses.


FÉLICIE

OK!

J'espère que

tu t'es mis ben du déo,

parce que tu vas

suer un coup.


MAUDE

Même si j'en avais pas mis...

Ah oui, je pense

que j'en ai un dans ma case.


DONALD conduit MÉLANIE jusqu'aux vestiaires de l'aréna.


DONALD

En tout cas, je vais faire

comprendre à Geoffroy

qu'il est mieux de se trouver

une bonne façon

de se faire pardonner

de t'avoir abandonnée.


MÉLANIE

Ah, pas besoin.

Mais si vous insistez.

Bon, j'ai déjà quelques idées

pour les couleurs.

On pourrait mettre ce mur-là

un beau vert lime énergisant.


DONALD

Euh... c'est parce qu'on va

pas repeindre le vestiaire.


MÉLANIE

Ah? Si je peux pas

changer la couleur des murs,

faut pas s'attendre

à des miracles.


DONALD

C'est parce que t'es pas ici

pour le décorer.

T'es ici pour frotter.


MÉLANIE

Hein?


DONALD

Qu'est-ce qu'il t'a dit,

au juste, Geoffroy?


MÉLANIE

Il est resté très flou.

Et là, je commence

à comprendre pourquoi.


DONALD

Hé, saint-cibarouette!

Je suis désolé, Mélanie.

Tu peux t'en aller,

si tu veux. Je vais dire

à Geoffroy qu'il aurait dû

être honnête avec toi,

et je vais lui faire comprendre

que t'es fâchée contre lui.


MÉLANIE

Pas... pas besoin!

(Riant nerveusement)

Je vais le faire, votre ménage.


DONALD

Pour vrai?

Oh! Ben là, Mélanie,

je t'en dois toute une.


MÉLANIE

C'est surtout Geoffroy

qui m'en doit une.


DONALD

Oui, et je vais lui rappeler,

inquiète-toi pas.

(Sortant une feuille de sa poche)

Bon, ça, c'est la liste

de ce qu'il y a à faire.

Ça...

Moi, j'ai du travail à faire,

ça fait que je vais y aller.

Merci encore, Mélanie.

Pis... bonne chance.


MARC-O arrive au casse-croûte et se dirige au comptoir de service.


MARC-O

Un grilled-cheese

pour emporter, s'il vous plaît.

Laissez faire, ça va être trop long.


GUILAINE

T'es ben pressé!


MARC-O

C'est parce qu'il est

presque 10 h, et j'ai pas trouvé

de place pour bénévoler.


GUILAINE

Un petit dimanche tranquille,

ça te tente pas?


MARC-O

Je peux pas: les Jeunes Bénévoles

viennent de sortir

un nouveau badge,

et pour l'avoir,

faut faire 20 heures

de bénévolat en une semaine.


GUILAINE

Hi! C'est beaucoup, ça.


MARC-O

Oui, je sais.

Je l'ai presque, mais j'ai

nulle part où bénévoler.


GUILAINE

Je vais t'en donner,

des heures de bénévolat,

si tu veux.


MARC-O

Je vais faire tout ce

que vous voulez!


GUILAINE

Parfait. Regarde,

Mélanie est en train

de nettoyer le vestiaire.

Va la voir, je suis certaine

qu'elle refusera pas d'aide.


MARC-O

Mélanie?


GUILAINE

Hum-hum.


MARC-O

Prud'homme.


GUILAINE

Oui?


MARC-O

Pourquoi?


GUILAINE

Secret professionnel.


Les cheerleaders s'entraînent dans la salle des pas perdus de l'école


MADAME CARDINAL

V-Haut, low touchdown,

X, demi-X...

C'est bon!

Entrain! Sourire!

Ouais!

Ouais! Oui, Félicie!

Oui!

Oui! Excellent!

Énergique, oui!

Oui, oui, très bien.

Maude, Maude, Maude, Maude!

Oui. Maude!

Excellent!

Oui!

(Coup de sifflet)

Très bon, les filles!

Beau travail. Excellent.

OK, je vous veux ici

10 minutes avant le début

de la prochaine partie.

Bravo!


FÉLICIE

Pis? Pas trop dur

de secouer tes pompons?


MADAME CARDINAL

Maude, comme tu viens

juste de commencer,

on va pratiquer

encore un petit peu.


MAUDE

Je sais, je suis nulle.

Mais ça va aller mieux quand

je vais me souvenir des termes.


MADAME CARDINAL

Mais pour ça,

je suis pas trop inquiète.

C'est plus...

Le sourire, ton problème.


MAUDE

Qu'est-ce qu'il y a?

J'ai quelque chose?


MADAME CARDINAL

Je peux pas le savoir,

parce que tu souris pas.

Le cheerleading, c'est beaucoup

une question d'expression.

Dis-toi que plus que t'as d'attitude,

moins les gens

voient tes erreurs.


MAUDE

Ah. Mais on n'est pas

au stade olympique.

Les estrades sont à deux mètres

et il y a juste quatre rangées.


MADAME CARDINAL

Hé, hé, hé! Faut toujours

donner son 110%.


FÉLICIE

Tu sais, les cheerleaders,

c'est des vraies athlètes.

Des athlètes qui méritent

un bel article dans le journal.


MAUDE

OK, ça, j'admets que c'est vrai.

Mais le pari,

c'est que j'étais capable

de faire du cheerleading,

et j'ai pas encore perdu.


MADAME CARDINAL

T'as l'esprit de compétition,

c'est bon, ça.

Sers-toi-s'en.

Bon, OK, on recommence.

(Donnant du sifflet)

Je veux voir de l'entrain.


MAUDE

Comment on montre ça,

de l'entrain?


MADAME CARDINAL

Ben, vas-y, bouge!

Bouge tes pompons.

Oui.


MAUDE

OK...

Euh, je fais quel mouvement?


MADAME CARDINAL

Oublie les chorégraphies, OK?

Fais n'importe quoi.

Je veux juste voir

de l'enthousiasme, de l'énergie!

Vas-y!


MAUDE bouge de tous les côtés en secouant ses pompons.


MADAME CARDINAL

C'est bon! Oui.

Je veux voir que t'es contente

d'encourager ton équipe.

Oui, du plaisir, de la joie!

C'est bon! Oui!


MÉLANIE utilise une ponceuse électrique pour retirer les gommes dessous les bancs du vestiaire.


MÉLANIE

(Toussant)

Ah... Coudonc,

personne a appris

à jeter leur gomme

à la poubelle?


MARC-O

Si ça t'écoeure,

laisse-moi t'aider.


MÉLANIE

(Soupirant)

Non, je peux le faire

toute seule.


MARC-O

Pourquoi? C'est pas ton genre

de rendre service de même.

Encore moins si ça demande

des efforts.

Qu'est-ce que tu caches?


MÉLANIE

Rien.


MARC-O

Tu veux le nouveau badge

des Jeunes bénévoles avant moi,

c'est ça?


MÉLANIE

Non.


MARC-O

D'abord, c'est un nouveau

badge que je connais pas.


MÉLANIE

OK, là, tu m'énerves

avec tes badges, OK?

Ç'a pas rapport.


MARC-O

Tu peux pas te taper

tout ce travail-là

par bonté de coeur.

Tu dois avoir une raison,

un mobile. Mais lequel?

Tu veux que tout le mérite

te revienne?

Peut-être. Mais pourquoi

tu voudrais ça, si c'est pas

pour gagner un badge?

Quelque chose de secret.


MÉLANIE

As-tu fini, là?


DONALD

(Entrant dans le vestiaire)

Ah! Ça se passe bien, ici?


MARC-O

Non, Mélanie veut rien

savoir que je l'aide.


MÉLANIE

J'ai pas besoin d'aide.


DONALD

Pourquoi?


MARC-O

C'est ce que je me tue

à essayer de comprendre.


MÉLANIE

Bon, j'ai ma technique,

j'ai mon plan de match.

Et lui, il arrive comme un chien

dans la soupe.


MARC-O

Non, c'est comme un chien

dans un jeu de quilles

ou comme un cheveu

dans la soupe.


DONALD

Hum, non, je pense

que Mélanie a raison, moi.

J'ai entendu plusieurs

commentateurs sportifs dire ça.


MARC-O

Peu importe.


MÉLANIE

Pourriez-vous

lui trouver autre chose

à faire dans l'aréna,

pour qu'il me laisse tranquille?


DONALD

Aimerais-tu ça apprendre

à conduire la resurfaceuse?


MARC-O

Ben oui!


MÉLANIE

Hein?!

J'ai toujours voulu

conduire la zamboni, moi!


MARC-O

Ben oui, comme tout le monde.

C'est plate que tu sois trop occupée

à sabler des vieilles gommes

pleines de bave séchée.


DONALD

Hé, viens-t'en.

Je vais te laisser "spiner".


MÉLANIE

(Se moquant)

"Je vais te laisser 'spiner'.

Ha! ha! ha!"


MÉLANIE change le papier de la ponceuse.


MAUDE s'émoustille devant madame CARDINAL devant la salle des pas perdus de l'école. Un coup de sifflet donne le signal de la pause.


MADAME CARDINAL

Beaucoup mieux!


MAUDE

L'entraînement est fini?


MADAME CARDINAL

Non, non, non. Là, il te reste

les chorégraphies à apprendre,

mais repose-toi, un petit 15 minutes

de pause.


MADAME CARDINAL s'éloigne en chuchotant quelque chose à FÉLICIE qui a assisté à la performance de MAUDE.


MADAME CARDINAL

(Chuchotant)

Aide-la.


MAUDE

En cheerleading, apprendre

les chorégraphies,

c'est le bout facile, non?


FÉLICIE

Ben oui! C'est comme...

sauter à la corde à danser

en récitant une comptine

pendant que t'épluches

une banane. Super facile!


MAUDE est sur le point de s'effondrer de découragement.


MARC-O est de retour au casse-croûte avec GUILAINE.


MARC-O

Vous voulez que je goûte

à des bonbons?


GUILAINE

Tant qu'à changer

de fournisseur pour le casse-croûte,

autant trouver les meilleurs.

Et qui de mieux placer

qu'un bénévole pour goûter

des bonbons?


MARC-O

Si ça peut vous rendre service!


GUILAINE

Je sais pas ce que je ferais sans toi!


MAUDE arrive dans son costume de cheerleader au casse-croûte de l'aréna.


MARC-O

Vous ressemblez à quelqu'un

que je connais, vous.


MAUDE

Ah, très drôle.

Bonjour, Guylaine.

Est-ce que ça marche vraiment,

les boissons pour sportifs?


GUILAINE

Si t'as besoin d'électrolytes,

il y a rien de mieux.


MAUDE

Et c'est quoi, ça,

des électrolytes?


GUILAINE

C'est... une affaire

que les sportifs ont besoin.


MAUDE

Je vais en prendre une.


GUILAINE

Tout de suite, championne!


MARC-O

Je suis obligé

de poser des questions

ou tu les as devinées?


MAUDE

J'ai accepté d'aider

madame Cardinal

pour prouver à Félicie

que j'étais capable

de faire du cheerleading.


MARC-O

C'est du sport.

Le sport, c'est pas fait

pour le monde comme nous.


MAUDE

Je suis pourrie!

C'est vraiment plus dur

que ce que je pensais.

Mais là, il est trop tard.

Il faut que j'y arrive.

Qu'est-ce que je dis?

J'y arriverai jamais.


MARC-O

Habillée de même, personne va

remarquer que t'es poche.


MAUDE

Tu m'aides pas!


MARC-O

Désolé.


GUILAINE

Bon, je veux pas me mêler

de ce qui me regarde pas, mais...

Si ça peut te consoler,

tu seras jamais

aussi mauvaise cheerleader

que moi quand j'étais jeune.


MAUDE

Vous aussi,

vous avez essayé?


GUILAINE

J'ai pas juste essayé,

j'en ai fait pendant quatre ans.

Écoute, je me mélangeais

tout le temps dans mes lettres,

dans mes pas.


Je tombais tout le temps.

J'étais pleine de bleus.

Tout le monde

m'appelait le bleuet!


MARC-O

Pourquoi avoir continué

si vous étiez si mauvaise?


GUILAINE

Pour le fun. Hé!

J'étais même rendue

avec mes fans.

Il y a du monde

qui venait voir la partie

juste pour me voir aller.


MAUDE

Euh, pour rire de vous,

vous voulez dire?


GUILAINE

Je riais avec eux autres,

tu sauras.


MAUDE

Bon, merci, mais j'ai parié

que j'étais capable d'être

cheerleader, pas d'être clown.


GUILAINE

C'est vrai que c'est

difficile, le cheerleading,

mais avec beaucoup

de pratique, je-


MAUDE

La partie est dans 45 minutes.


GUILAINE

Oh. Ta boisson,

je te l'offre.

Bonne chance.


MAUDE

Merci!


MÉLANIE ramasse des déchets sur le bout des doigts et avec dédain.


MÉLANIE

Ah! Dégueulasse!

Je suis dans une vraie

soue à cochons

pendant que l'autre

conduit la zamboni! Argh!

(Trouvant une coquille protectrice pour garçon)

C'est quoi, ça?


MÉLANIE chante à quelques centimètres de la coquille, puis la rapproche de son nez pour sentir l'odeur. Elle réalise soudainement quelle partie du corps la coquille couvre et jette aussitôt l'objet dans la poubelle en criant. MÉLANIE court chercher un produit désinfectant pour se purifier en gémissant.


MARC-O teste les bonbons pendant que MAUDE boit sa boisson énergétique au casse-croûte.


MÉLANIE rejoint MAUDE et MARC-O.


MÉLANIE

(S'adressant à MAUDE)

C'est drôle, vous ressemblez vraiment

à quelqu'un que je connais.


MARC-O

Ha! Je lui ai dit, celle-là, tantôt.


MAUDE

J'essaie de prouver à Félicie

que je suis capable

de faire du cheerleading.

Et non, je gagne pas le pari.


MÉLANIE

OK, ç'a l'air super intéressant,

mais j'ai pas le temps.

(D'un ton charmeur)

Marc-O...


MARC-O

Ouiii?


MÉLANIE

Si je te disais que j'étais prête

à te laisser m'aider avec-


MARC-O

(Goutant un bonbon)

Wow!


MÉLANIE

Qu'est-ce que tu fais, là?


MARC-O

Du bénévolat.

Guylaine change

de fournisseur de bonbons,

et elle m'a demandé

de déterminer lequel était

le meilleur.


MARC-O

Ah.

Ça fait que...

si je te dis que je suis prête

à te laisser m'aider à faire

le ménage du vestiaire...


MARC-O

C'est gentil, mais j'ai

une grande responsabilité

qui demande toute mon attention.


MÉLANIE

Ben oui.


MARC-O

Désolé.


MÉLANIE

Attends, toi,

tu fais le ménage du vestiaire?

Pourquoi?


MÉLANIE

Parce que je suis une personne

vraiment généreuse.


MARC-O

Bon, OK, là, ça va me rendre

fou. Qu'est-ce que tu caches?


GUILAINE

Marc-O, apporterais-tu

les bonbons en cuisine?

J'aimerais ça te les faire

essayer avec de la crème glacée.

Oh! J'arrive.


MAUDE

OK, à moi, tu vas me le dire.


MÉLANIE

J'ai promis à Geoffroy

de l'aider à faire le ménage

du vestiaire, mais il est malade.


MAUDE

Ah... Et là, tu cherches

un moyen de t'en sauver?


MÉLANIE

Non. Je veux que Geoffroy

m'en doive une et qu'il réalise

à quel point

je suis une personne

extraordinaire.

Dis pas ça à personne, OK,

parce que c'est gênant

et un peu pathétique.


MAUDE

Ben non... Je comprends,

mais tu sais que Geoffroy

s'intéresse à Félicie.


MÉLANIE

Je le sais.

Je veux lui donner

une dernière chance.

Peux-tu m'aider, s'il te plaît?


MAUDE

Non, je suis déjà en retard

à ma pratique de cheerleading.

Mais en même temps,

je perds déjà le pari.


MÉLANIE

Mais t'as parié que tu serais

bonne en cheerleading

ou que tu pourrais en faire?

Parce que tant que t'es là

et tu participes, tu gagnes, non?


MAUDE

T'as tellement raison!

Je peux être pourrie et avoir

l'air d'un clown comme Guylaine,

mais tant que je suis là,

je vais gagner!

Ah!


MÉLANIE

Hé, euh...

Je viens de t'encourager

à pas m'aider?

Moi aussi, je peux t'encourager.


MAUDE

(Secouant ses pompons.)

Go! Go! Mélanie!

Va frotter tous les éviers!

Fais briller les douches

avec du pouche-pouche!

Wouhou!


MÉLANIE

Maude...

T'es la pire cheerleader au monde.


MAUDE

Oui, mais cheerleader

quand même!


DONALD entre dans le vestiaire transformé et propre.


DONALD

Saint-cibarouette,

Mélanie!

C'est tellement propre

que ça sent juste un peu

le fond de sac de sport!


MÉLANIE

Oui, merci.

Bon, là, je viens de finir

de laver les douches.

Il me reste à passer la mope

et à ôter les cheveux moisis

des lavabos.

Après ça, j'ai fini.

(Apercevant un gros ourson déposé dans un coin)

Oh! Oh! Il est tellement cute!

(Approchant de l'ourson)

Allô!


DONALD

Ha! ha! ha! Tu l'aimes?


MÉLANIE

Je l'adore! T'es tellement cute!

Tant mieux, tant mieux.

Coucou!

Faut que je texte Geoffroy

pour le remercier.


DONALD

Oh, attends un peu.

C'est pas pour toi, ça, là.


MÉLANIE

Ah?


DONALD

Non, non.

Ça, c'est pour...

C'est un prix

pour le tournoi Atome.

J'en ai fait faire

quatre semblables.

J'ai demandé à Marc-O

de déterminer lequel est

le plus confortable.

Je suis content que tu l'aimes,

je vais dire ça à Marc-O.

Ça va peut-être l'aider

dans sa décision.

Merci beaucoup, Mélanie.

Si on prend pas celui-là,

je te le donne, OK?

(Se cachant derrière l'ours)

Bye-bye, Mélanie! Ha!


MÉLANIE

Ouais.


MÉLANIE entend des bruits provenant du couloir et sort du vestiaire.


MAUDE arrive en catastrophe à l'entraînement de cheerleading.


MAUDE

Hé!

Hé, désolée pour le retard.

Je pensais pas que j'avais

besoin d'une pause aussi longue,

mais là, je suis en feu!

Wouhou!


MADAME CARDINAL

Viens ici, Maude.

Viens ici une seconde.

Euh, c'est parce que

comme t'avais disparu,

on a décidé de continuer

sans toi.


MAUDE

Ah! Non, mais c'est pas grave

si je connais pas les chorégraphies:

j'ai l'attitude! Je vais faire

n'importe quoi!

Le monde va rire,

on va avoir du fun!


MADAME CARDINAL

Non, je peux pas

te laisser faire n'importe quoi,

parce que si tu fais pas

les chorégraphies,

ça pourrait entraîner

des accidents et des blessures.


MAUDE

Euh, je vais quand même pas

donner un coup de pied

dans la face à quelqu'un.

Ma jambe lève pas

plus haut que ça.


MADAME CARDINAL

J'apprécie ton enthousiasme.

Vraiment une nette amélioration

depuis ce matin.

Mais je pense pas que les filles

aimeraient ça que tu fasses

n'importe quoi, parce qu'elles,

elles ont travaillé fort

pour apprendre les chorégraphies.

Ce serait pas juste.


MAUDE

Je connais pas

grand-chose au sport,

mais il me semble que le but,

c'est de s'amuser?


MADAME CARDINAL

Hum, regarde...

Si tu veux vraiment participer,

inscris-toi officiellement

à l'équipe de cheerleading

et viens à la pratique

cette semaine.

Ça va me faire plaisir

de t'apprendre, mais là,

on manque de temps.


MAUDE

On va oublier ça.


MAUDE rend ses pompons à Madame CARDINAL et se retourne vers FÉLICIE.


MAUDE

Je pense que j'ai

un article à écrire.

Je te promets que tu vas l'adorer.


MÉLANIE revient vers le vestiaire, suivie de MARC-O.


MARC-O

C'est quoi le problème, là?

Fais ça vite, j'ai d'autres

toutous à aller câliner.

(Apercevant des carreaux de céramique brisés.)

Comment t'as fait ça?


MAUDE

Je pense que j'ai frotté

les douches un peu trop fort.


MARC-O

T'as frotté avec quoi?

Un marteau-piqueur?


MÉLANIE

Peux-tu m'aider, oui ou non?


MARC-O

Avant, je sais que je suis fatigant,

mais je suis trop curieux.

Je dormirai pas de la nuit

si tu me dis pas pourquoi

tu voulais faire le ménage.


MÉLANIE

C'est une affaire de gars.


MARC-O

Là, je comprends!

Tu veux rendre service

à Geoffroy parce que t'as

un kick dessus!

Mais tu veux pas qu'il apprenne

que t'as fait une gaffe.


MÉLANIE

Vas-tu m'aider?


MARC-O

Oui, oui.


MAUDE écrit son article au local du journal. FÉLICIE rejoint MAUDE.


FÉLICIE

Hé... C'est si grave que ça,

d'avoir perdu ton pari

et d'être obligée d'écrire

des belles choses

sur les cheerleaders?


MAUDE

Je l'aurais écrit quand même,

l'article, tu sais.


FÉLICIE

Il est ou le problème, d'abord?


MAUDE

Je pense que j'aurais

aimé ça être bonne.

ou au moins, participer

à la partie.


FÉLICIE

Donc tu veux être cheerleader

pour vrai?


MAUDE

À part les jupettes,

les pompons...

Ah, pis les chorégraphies,

aussi... Je pense que oui.


FÉLICIE

Ha! T'aimes épeler

le nom de l'équipe?


MAUDE

Non, pas vraiment.

(Soupirant)

Je sais pas, là!

Je pense que j'aurais

aimé aimer ça.

Je sais, c'est bizarre.


FÉLICIE

C'est pas bizarre.

Le cheerleading, c'est comme

les autres traditions sportives.

C'est un peu niaiseux

à première vue,

mais c'est le fun

et ça forme l'esprit d'équipe.

C'est ça que j'aimais,

dans le sport.

Que j'aurais aimé aimer.

Je vous regarde, toi,

ma soeur, Vincent,

et vous avez tellement de fun

à faire quelque chose

que moi, je suis même pas

capable de supporter.

Je commençais presque

à comprendre pourquoi.


FÉLICIE

Tu sais, il est peut-être trop tard

pour être cheerleader

aujourd'hui, mais il est pas trop tard

pour essayer d'autres traditions sportives.


MAUDE

À quoi tu penses?


MARC-O et MÉLANIE n'arrivent pas à recoller les morceaux de céramique.


MARC-O

Non, non,

on y arrivera jamais.


MÉLANIE

Le truc, Marc-O,

c'est de commencer

par les coins et les côtés.


MARC-O

Ah, ben oui, et on va

les coller avec quoi?

Va falloir aller avertir Donald.


MÉLANIE

Ah! Ben oui!

Pour que Donald en parle à Geoffroy,

qui va en parler à son père,

qui va en parler à ses amis

riches et puissants.

Et moi, j'aurai jamais une job

à un million de dollars par année!


MARC-O

Je doute que le fait

que t'aies cassé quelques

carreaux dans un vestiaire d'aréna

soit le sujet du jour

au club de golf.


MÉLANIE

Tu dis juste ça pour être gentil.

C'est vrai que t'es très gentil.


MARC-O

Qu'est-ce que tu veux, encore?


MÉLANIE

Bien, on... on pourrait dire

que c'est toi qui as fait ça.

S'il te plaît, Marc-O!

C'est un petit peu de ta faute,

vu que t'es même pas capable

de les réparer. Ha!


MARC-O

Non, non. Je vais pas

risquer de perdre la plus belle job

de bénévolat de ma vie

pour que t'impressionnes

un gars, OK?


MÉLANIE

Bon. D'accord.

Je vais aller tout raconter

à Donald, et voir mon futur

s'engouffrer dans un trou noir.

Tu sais, pour le meilleur

bénévole de l'école,

je te trouve pas mal égoïste.

Tu me déçois, Marc-O.


FÉLICIE maquille MAUDE en Viking près des casiers dans l'école.


MADAME CARDINAL

Félicie, viens-tu?


FÉLICIE

Oui, oui, j'arrive dans

deux minutes.


MADAME CARDINAL

OK.


MAUDE

Et si je crie quand l'équipe

adverse marque un point?

Tout le monde va savoir

que je suis pas une vraie fan!


FÉLICIE

T'étais pas une vraie

cheerleader non plus, hein?

Et au basket, ça marche par coup

de deux ou trois points,

sauf dans les lancers

de punition: c'est un point.


MAUDE

Ah, tu viens déjà de me perdre.

Ça va aller.

C'est comme du cheerleading,

mais pas de pompons,

pas de jupette

et pas de chorégraphie.

Tu vas adorer.


MAUDE

Tu penses?


FÉLICIE

Ben oui! Tu peux manger

des cochonneries,

essayer de distraire

l'équipe adverse,

crier des insultes aux arbitres...

Euh, non, peut-être pas.


MAUDE

Hum ouais.

J'imagine qu'avant de commencer

à faire du cheerleading,

c'est une bonne idée

d'apprendre à encourager l'équipe

dans les gradins, hum?


FÉLICIE

Hé! T'es plus ouverte d'esprit

que je pensais.


MAUDE

Go! Vikings!


FÉLICIE

Wou!


MARCO arrive dans le vestiaire avec MÉLANIE.


MARC-O

Guylaine, écoutez pas

ce que Mélanie vous a dit.

C'est moi qui ai brisé

le mur des douches.


GUILAINE

C'est exactement

ce qu'elle nous a dit.

J'ai aussi dit que c'était pas

entièrement de ta faute;

la céramique était mal collée.


MARC-O

Je suis désolé, Guylaine.

Je voulais seulement aider.


GUILAINE

C'est pas grave.

C'est pas comme si on payait

nous-mêmes les réparations:

c'est l'aréna de la Ville.


MARC-O

On dirait que je me suis

inquiété pour rien.


DONALD

(Entrant en tenant des morceaux de céramique )

Oui, c'est des moisissures.

Et il y en a plein les murs.


GUILAINE

C'est pas vrai!

Ça, c'est pas de ma faute, par contre.


DONALD

Non, ben sûr que non.

Même que grâce

à ton accident, on va pouvoir

empêcher la moisissure

de contaminer l'aréna

au complet.


MARC-O

Parce que j'ai sauvé

l'aréna, en plus!

T'entends ça, Mélanie?


MÉLANIE

Exagère pas non plus, là.

T'as pété quelques carreaux.

Moi, j'ai passé la journée à frotter.


GUILAINE

Pauvre Mélanie!

T'as frotté les douches

pour rien, je pense.


MÉLANIE

Hein?


DONALD

Ben, va falloir rénover

les douches au complet.

Désolé! Avoir su...


GUILAINE

Ben oui...


La sonnerie du téléphone de MÉLANIE annonce un message entrant


MÉLANIE

(Soupirant)

Ah! C'est Geoffroy.

Il m'invite au cinéma.

Bye. Bonne chance

avec vos champignons.


DONALD

Il est pas supposé

être malade, lui?


MARC-O

J'ai encore quelques heures

devant moi.

Avez-vous quelque chose à faire?


GUILAINE

Ouf...


DONALD

Euh...


Les cheerleaders sont de retour à l'école après le match.


FÉLICIE

Je te déclare maintenant

fan officielle des Vikings

de Victoire-Desmarais!


MAUDE

Hé, exagérons pas!

Non, je me suis bien amusée,

j'ai compris l'intérêt pour le sport,

mais je pense pas

que je vais aller voir

toutes les parties de l'équipe.


FÉLICIE

Pourquoi pas?

Je t'ai vue crier deux fois

quand les Vikings ont compté!


MAUDE

OK, je me suis peut-être

un peu laissée emporter!

Je t'ai vue faire un high five!


MAUDE

C'est pas moi qui l'ai initié!


FÉLICIE

Ha! T'as même crié des insultes

à l'arbitre!


MAUDE

Ben là, la pénalité était injustifiée!

Je pense que je vais élargir

le thème de mon article.

Ça va s'intituler:

Une intello chez les sportifs.


FÉLICIE

Bonne idée!


FÉLICIE prend une photo de MAUDE avec son casque et son maquillage de Viking


MAUDE

Qu'est-ce que tu fais?


FÉLICIE

T'as même ta photo

pour l'article.


MAUDE

Ah non! Je suis pas sûre

que je veux que toute l'école

voie ça.

Ha! Pis, OK!

C'est quand même drôle,

les peintures de guerrier

dans la face!

(Riant)

Souris!


MAUDE fait quelques photos avec FÉLICIE.


BRANDON-LEE s'adresse au public de l'émission pendant qu'apparaît l'adresse suivante : tfo.org/subitotexto.


BRANDON-LEE

Envie de t'amuser?

Les personnages de

Subito t'attendent sur

le site web de l'émission.


Générique de fermeture

Episodes of Subito Texto

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season
  • Category Fiction

Résultats filtrés par