Universe image Subito Texto Universe image Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent and Sami are starting high school. Together, they try to ease into a foreign world, full of promise but also fraught with worries!

Official sitefor Subito Texto
Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Wall of Fame

Vincent believes that since no one has said anything about the upcoming inauguration of the Victoire-Desmarais Wall of Fame, it´s because they want to surprise him with his own induction! So when he discovers that he´s wrong, his disappointment is palpable. Particularly since he had already told his mom about it, and she made plans for a celebratory party. Determined not to disappoint her, Vincent pours all his efforts into impressing Jasmine, so he can get inducted by the end of the day. First he creates a foundation to help students who´ve forgotten their lunch money, and then he performs a grand feat of heroism.



Production year: 2016

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Générique d'ouverture


Titre :
Subito texto


SAMI entre dans la maison des Beaucage. VINCENT mange un bol de céréales dans le salon.


SAMI

Hé! Je voulais juste

te dire merci

d'avoir donné mon nom

à Mme Cardinal

pour l'inauguration du mur

des célébrités.

Je vais jouer un peu de piano

pour la cérémonie de ce soir.


VINCENT

Euh... c'est la première fois

que j'entends parler

d'un mur des célébrités.


SAMI

Attends, t'étais pas

au courant?


VINCENT

Non. Qui est au courant?


MME CARDINAL et JULIEN B mesure le mur fraîchement peint en rouge dans le corridor. Dans le coin supérieur droit du mur, les mots «Mur des Célébrités» sont inscrits.


JULIEN B

En tout cas,

c'est vraiment une bonne idée,

votre mur des célébrités,

Mme Cardinal.


MME CARDINAL

Merci.

(Faisant signe de se rapprocher à JULIEN B)

Oh, oh, oh!

Merci, Julien!

Merci de m'aider aussi.


JULIEN B

Ça fait plaisir, voyons!


MME CARDINAL

Comment t'as su

que je faisais ça, donc?


JULIEN B

Je vous ai entendue en parler

à M. Nolin la semaine passée.

Et comme à chaque mardi,

vous portiez votre beau

chandail bleu

avec vos jeans noirs.


MME CARDINAL

T'as une bonne mémoire!


JULIEN B

(D'un air gaga)

Merci...


JULIE-PIER et NADINE arrivent près du mur.


JULIE-PIER

Euh... c'est quoi, ça?


MME CARDINAL

Ah! C'est une surprise!


JULIEN B

Oui, c'est une surprise.


JULIE-PIER

C'est parce que c'est écrit

"mur des célébrités".

Donc, on se doute que ça doit

être un mur des célébrités.


NADINE

Oui, tu sais,

on n'est pas tartes!


MME CARDINAL

Oui, mais c'est pas n'importe

quel mur des célébrités.

Celui-là, c'est fait

pour honorer les élèves

qui ont fait

des choses extraordinaires

pendant qu'ils étaient

encore à Victoire-Desmarais.


NADINE

OK... D'habitude, ça honore

qui, un mur des célébrités?


JULIEN B

Des élèves

qui ont accompli

des choses exceptionnelles

après avoir fréquenté l'école.


JULIE-PIER

Hé, wow!


JULIEN B

C'est Mme Cardinal

qui a eu l'idée.


MME CARDINAL

Bien oui! Je me suis dit

que ça serait une belle façon

de souligner la nouvelle

vocation de Victoire-Desmarais.


JULIEN B

En tout cas, ça va

être tellement beau, là!

Avec vos beaux lettrages et les

cadres que vous avez choisis!


MME CARDINAL

Merci, Julien.

Hum, hum!


JULIE-PIER prend JULIEN B à part.


JULIE-PIER

Toi, tu te magasines

un congé de devoirs, c'est ça?


JULIEN B

Hein? Pantoute!


JULIE-PIER

Bon, d'abord,

il y a une seule explication:

t'es amoureux de Mme Cardinal.


NADINE

(Ayant rejoint JULIE-PIER)

Wow!


SAMI et VINCENT discutent chez VINCENT.


VINCENT

Attends, si le président de l'école,

ce qui veut dire moi-même,

a pas été mis au courant

qu'il va y avoir

un mur des célébrités...

ça veut dire que le président

de l'école va être sur le mur

des célébrités?


SAMI

Ah ouin?


VINCENT

Mme Cardinal voulait

me faire une surprise,

c'est évident!


SAMI

Mais pourquoi toi, tu serais

sur le mur des célébrités?


VINCENT

T'es bien casseux de party!


SAMI

C'est quand même

un détail important, hum?


VINCENT

Mes records au hockey, ça fait

trois ans que je brûle la ligue!

C'est comme si j'étais "internisé"

au temple de la renommée!


SAMI

On dit "intronisé".


VINCENT

Ah!


MARIE rejoint VINCENT et SAMI en tenant sa tablette électronique.


MARIE

Voyons!

Qu'est-ce qui se passe ici?


VINCENT

Maman, je vais être sur le mur

des célébrités de l'école!


MARIE

Non, c'est pas vrai!

Oh! Je suis tellement fière

de toi, mon fils!

(Riant)

Ha! ha! ha!


JULIEN B se justifie auprès de JULIE-PIER et NADINE à l'écart de MME CARDINAL, dans un corridor de l'école.


JULIEN B

Je vous jure, je fais

juste aider Mme Cardinal!


JULIE-PIER

Prends-nous pas pour

des valises, hein, Nadine?


NADINE

Oui, parce que c'est pas ce

qu'on est. On est des filles!


JULIE-PIER

Hum!

Oui. C'est ça, Nadine.

Et des filles,

ç'a comme un sixième sens

pour sentir quand il y a

de l'amour dans l'air.


JULIEN B

Arrêtez!


JULIE-PIER

C'est toi qui vas arrêter

tout de suite "drette" là,

parce que sinon, tu... Hum!

Je vais te le dire

le plus gentiment possible

pour pas te faire de la peine,

t'es prêt?

Tu vas te planter et tu vas

avoir l'air d'un zouf.


NADINE

Ça, c'est ton

plus gentiment possible?


JULIEN B

Pour la 300e fois, je sais pas

de quoi tu parles!


JULIE-PIER

Laisse-moi juste te rappeler

qu'elle a quasiment

trois fois ton âge!


JULIEN B

Je sais pas de quoi tu parles,

je veux juste l'aider!

Il y a rien entre nous,

je te jure!


JULIE-PIER

Bon! C'est une bonne affaire

de réglée d'abord!

Pas besoin de me remercier.


NADINE

Tu sais, Julien,

je te comprends.

Moi aussi,

j'ai un amour impossible.


JULIEN B

Il m'arrive rien!


NADINE

Je sais!

Mais dis-toi que rien,

c'est quand même quelque chose

parce que ce rien-là,

c'est ton rien à toi.

T'as le droit

de le laisser vivre.


Chez les Beaucage, SAMI attend VINCENT près de la porte. MARIE vient voir SAMI.


MARIE

Bon! On n'a pas

beaucoup de temps,

Vincent est en train

de se brosser les dents!


SAMI

Qu'est-ce qui se passe?


MARIE

Ce serait le fun de souligner

sa nomination, non?


SAMI

Euh... oui. Oui.


MARIE

On pourrait organiser

un petit quelque chose,

un truc, rien de compliqué

ici ce soir après la cérémonie.

Je lui ferais son plat préféré,

tu pourrais être là

et je pourrais même

chanter une chanson!


SAMI reste bouche bée.


MARIE

Bien non!

Je te taquine!

Je sais très bien

que c'est le genre de chose

qui vous met mal à l'aise!


SAMI

Ah, OK! Je vous imaginais déjà

en train de chanter

"Sébastien, c'est l'amour

sous les étoiles!"


MARIE

C'est une excellente idée, ça!

Mais oui!

On pourrait adapter

Sébastien pour Vincent!

On garderait la même musique,

mais on changerait les paroles!


SAMI

(Hésitant)

Euh... oui, oui. Non.

Je pensais que vous saviez

que c'était quelque chose qui

nous rendait mal à l'aise.


MARIE

Je ferais pas ça sérieusement,

ça serait ironique.

Au lieu d'appeler ça

Sébastien,

on pourrait appeler ça,

je sais pas, moi...


SAMI

Vincent?


MARIE

Oui! Ça serait drôle!

Tu veux t'occuper

des paroles?


SAMI

Je sais pas, je...


MARIE

Je peux m'en occuper,

si tu préfères.

J'ai plein d'anecdotes

de Vincent

quand il était tout petit,

je pourrais intégrer ça

au couplet.

Quand il était bébé,

c'était drôle,

il a mis une couche

sur sa tête comme un chapeau!


SAMI

C'est bon!

Je vais m'en occuper. Oui.


MARIE

Excellent!


MARIE s'en va en courant


SAMI

(Très inconfortable)

Ha!


NADINE et JULIE-PIER sont devant leurs casiers ouverts.


NADINE

Tu trouves pas que t'as été

dure un peu tantôt avec Julien?

Tu lui as fait de la peine.


JULIE-PIER

Hein, comment ça, raide?

Il faut que quelqu'un lui dise!


NADINE

OK, mais pas "frette"

de même.


JULIE-PIER

Ces affaires-là,

c'est comme enlever un

plaster: tu y vas d'un coup sec!


NADINE

Mais ce qui est bien après,

c'est de mettre une petite crème.


JULIE-PIER

Ha! Coudon, es-tu en train de

me dire qu'il aurait fallu

que je l'encourage

après l'avoir découragé?


NADINE

Non! Non, non, non.


JULIEN B arrive et s'adresse à NADINE.


JULIEN B

Salut, Nadine. J'ai repensé

à ce que tu m'as dit tantôt,

pour m'encourager

et je pense que j'ai compris.

J'ai décidé de laisser vivre

mon rien.


NADINE

(Émue)

Ah!


JULIE-PIER

Et c'est quoi, ça, ton rien?


JULIEN B

J'aime Mme Cardinal

et je suis prêt à attendre

le temps qu'il faut

pour qu'elle m'aime elle aussi.


JULIE-PIER

Nadine Miron...


JULIEN B s'en va et NADINE est sous le charme.


NADINE

Hum?


JULIE-PIER

Qu'est-ce que tu lui as dit?


NADINE

(Revenant à la réalité)

Euh...


Au local du journal étudiant, MME CARDINAL prépare des photos pour le mur des célébrités. VINCENT arrive.


VINCENT

Wow! Beaucoup d'anciens

qui vont être intronisés!


MME CARDINAL

Hum! Une vingtaine.


VINCENT

Lui a fait quoi?


MME CARDINAL

Lui, il a gagné l'Expo Sciences

provinciale en secondaire deux!


VINCENT

Ah! Lui?


MME CARDINAL

Lui, il a rentré six balles de ping-pong

dans sa bouche en même temps.


VINCENT

Six balles de ping-pong, wow!

Gros exploit!


MME CARDINAL

T'essaieras, tu vas voir

que c'est pas si facile.


VINCENT

Mme Cardinal, je me demandais,

pourquoi vous m'avez pas parlé

du mur des célébrités?


MME CARDINAL

Bien, parce que je voulais

que ça soit une surprise.


VINCENT

Je suis quand même

le président de l'école.


MME CARDINAL

Oui, mais disons qu'il y a

une des nominations

qui te concerne un peu.


VINCENT

Hein? Comment ça?


MME CARDINAL

Bien, exceptionnellement,

j'ai décidé d'introniser quelqu'un

qui fréquente encore l'école.


VINCENT

Ah oui?


MME CARDINAL

Oui, et disons que cette

personne-là, bien...

tu la connais un peu.


VINCENT

Ah! Mettons que je vois

où vous voulez en venir!


MME CARDINAL

Tu me promets que tu

le diras pas à personne?


VINCENT

Promis, juré!


MME CARDINAL

C'est Maude!


VINCENT

Ah, wow! Je m'attendais

tellement pas à...

(Réalisant qu'il ne s'agit pas de lui)

Maude?


MME CARDINAL

Bien oui! Avec son livre

publié en France et au Canada,

je pouvais comme pas passer

à côté d'elle, tu sais.

Comme vous êtes amis

et en plus voisins,

je voulais pas risquer

que tu lui dises

avant que je lui annonce

la bonne nouvelle ce matin.


VINCENT

Je comprends.


MME CARDINAL

Mais là, c'est excitant,

mais tu le dis pas, hein?


VINCENT

Pas de danger.


MME CARDINAL

OK! Ha! ha! ha!


VINCENT

Bon, bien, salut!


MME CARDINAL

À tantôt!


NADINE attend JULIE-PIER qui marche en regardant son téléphone dans le corridor. JULIE-PIER dépasse NADINE qui commence à la suivre.


JULIE-PIER

(S'arrêtant brusquement)

Euh... où tu t'en vas,

comme ça?


NADINE

Je viens voir Julien avec toi.


JULIE-PIER

Tu trouves pas que t'en as

déjà assez fait?


NADINE

Justement, je veux

me reprendre. Regarde.


NADINE hoche la tête de haut en bas.


JULIE-PIER

Qu'est-ce que tu fais?


NADINE

J'approuve tout

ce que tu vas dire à Julien

pour le faire changer d'idée.


La voix de MME CARDINAL est transmise dans l'interphone de l'école.


MME CARDINAL

(Parlant à l'interphone)

Attention à tous les élèves,

l'inauguration du mur des

célébrités aura lieu ce soir

à 19 h dans le corridor

du deuxième étage.

On vous attend en grand nombre!

Merci et à ce soir!


JULIE-PIER

Elle me verra pas

là certain!

(Ricanant)

Ha! ha! ha!


JULIEN B passe près de NADINE et JULIE-PIER.


JULIE-PIER

(S'adressant à JULIEN B)

Oh! Minute, toi!

Tu t'en vas où, de même?


NADINE

Hum, hum!


JULIEN B

Je m'en vais aider Jasmine

à construire notre mur de célébrités.


JULIE-PIER

Ha! Depuis quand

tu l'appelles Jasmine?


NADINE

Hum, hum!


JULIEN B

Je l'appelle comme ça

quand elle est pas là.

On est rendus là

dans notre relation.


NADINE

Hum, hum!


JULIE-PIER jette un regard désapprobateur à NADINE.


NADINE

(Changeant de ton)

Ah, ah, ah!


JULIE-PIER

Elle a trois fois ton âge!


JULIEN B

Ça me dérange pas!

De toute façon, je trouve

que les filles de mon âge

sont trop bébés.


JULIE-PIER

C'est pas toi que c'est

supposé déranger, c'est elle!

Une femme de 30 ans,

ç'a pas les mêmes intérêts

qu'un "ti-cul" de 13 ans!


JULIEN B

13 ans et deux mois.


NADINE

J'ai lu quelque part

que le cerveau

évolue pas tant que ça

entre 13 et 30 ans.


JULIE-PIER

Nadine!


NADINE

J'ai rien dit.


JULIE-PIER prend une chaise et la déplace devant un banc.


JULIE-PIER

(Ordonnant à JULIEN B)

Assis!


JULIEN B

Pourquoi?


JULIE-PIER

Camp d'entraînement.

Tu vas voir que t'as pas

ce qu'il faut pour sortir

avec une femme de 30 ans.

Les femmes de 30 ans,

ça aime aller au théâtre,

et le théâtre, c'est plate!

Aussi plate que de regarder

un mur; ça fait que tu vas

le regarder le plus longtemps

possible sans bouger ni chialer.


JULIE-PIER appuie sur les épaules de JULIEN B pour le faire asseoir.


NADINE

(Chuchotant à JULIE-PIER)

Il est vraiment bon, hein?


JULIE-PIER

Si t'es pour m'approuver aussi

bien que ça, tu peux y aller.


JULIEN B

Chut!

Vous dérangez toute la salle!


Au salon des étudiants, VINCENT et SAMI parle de la non-nomination de VINCENT.


SAMI

Ha! Au moins, t'auras pas

à assister à la petite fête

que ta mère voulait t'organiser.


VINCENT

Ma mère voulait m'organiser

une fête?


SAMI

Hum, hum! Et elle voulait

te chanter une chanson,

et c'est moi qui étais censé

écrire les paroles.


VINCENT

Yark! Pourquoi tu voulais

me faire ça?


SAMI

Si c'était elle qui s'en

chargeait, elle aurait inclus

un couplet sur la fois où t'es

mis une couche sur la tête.


VINCENT

Ah oui, hein...

Merci, d'abord.

Ma mère a sûrement déjà fait

les invitations!

Elle va être obligée

d'expliquer à tout le monde

que son fils est un raté.

Comment je vais

lui annoncer ça, moi?


SAMI

Je peux le faire,

si tu veux.


VINCENT

Pour vrai?


SAMI

Hum, hum!


VINCENT

Merci.


MARIE entre dans le salon des étudiants à ce moment précis.


MARIE

Bonjour, les garçons!


VINCENT

Maman, qu'est-ce que tu fais ici?


MARIE

Ah! Secret.

(Riant)

Ha! ha! ha!

Je viens voir Sami.


VINCENT

Bon, bien, je vais vous laisser.

(S'adressant à SAMI)

Merci encore.

(Passant devant sa mère)

Salut!


MARIE

Bye!


MARIE

(Soupirant)

Ah!


SAMI

Justement, je voulais vous

parler moi aussi, ça tombe bien.


MARIE

Ah oui, hein? Ah!


MARIE soupire d'émotions.


SAMI

Est-ce que ça va?


MARIE

Oui, oui, excuse-moi.

C'est juste que je viens

de passer devant le futur

mur des célébrités

et juste de penser

que mon grand Vincent

va se retrouver là,

c'est... Ah!

Ça m'a rendue tout émue.


JULIEN B est toujours assis face au mur. NADINE est debout derrière lui et l'observe tandis que JULIE-PIER est assise les jambes allongées près de JULIEN B


JULIEN B

(Riant en pointant le mur)

Ha! ha! ha!


JULIE-PIER

Qu'est-ce que t'as à rire?


JULIEN B

Bien là, c'est une pièce drôle!


NADINE

(Approchant pour mieux voir)

Ah oui?

C'est quoi, le titre?


JULIE-PIER

OK! Ça va faire!

On change d'activité plate.


JULIE-PIER prend JULIEN B par la main et l'entraîne plus loin.


JULIEN B

On fait quoi?


NADINE prend un moment avant de les rejoindre devant le buste de Victoire-Desmarais.


JULIE-PIER

Je suis Mme Cardinal

et je t'ai traîné

de force au musée.

Il faut regarder des statues

pendant trois heures.


JULIEN B

Facile!


JULIE-PIER

Ah oui?

C'est parce qu'il faut aussi

que tu m'impressionnes

avec tes connaissances.

Sinon, je vais être déçue de sortir

avec un gars pas cultivé, hum?


NADINE

Oui.


JULIEN B pose son bras autour des épaules de JULIE-PIER et observe le buste de Victoire-Desmarais.


JULIE-PIER

(Retirant le bras de JULIEN B)

Qu'est-ce que tu fais?


JULIEN B

Bien... on est au musée.

Tout le monde sait

que les musées, c'est un bon

prétexte pour "cruiser".

J'ai tout compris quand tu m'as

invité ici, ma belle Jasmine.


JULIEN B avance vers JULIE-PIER qui se retrouve dos au mur.


JULIE-PIER

Bien...


NADINE

(Émerveillée)

Wow...

Il est tellement mature

pour son âge!


JULIE-PIER

OK! T'as gagné, va-t'en.


JULIEN B

Wow! Ça veut dire que j'ai

réussi le camp d'entraînement?


JULIE-PIER

Mettons, hum!


JULIEN B

Yes!


MARIE se confie à SAMI sur le divan du salon des étudiants.


MARIE

Tu sais, mon grand,

il l'a pas toujours eu facile,

depuis son entrée au secondaire,

mais malgré toutes les embûches,

il a réussi à faire son chemin.

Note ça pour la chanson.


SAMI

Oui, justement.

Pour ce qui est de la chanson--


MARIE

Je sais, c'est pas facile,

écrire une chanson.

D'ailleurs, c'est pour ça

que j'ai pensé à t'apporter

quelques idées que j'ai eues

ce matin.

(Donnant ses notes à SAMI)

Tiens!


SAMI

C'est pas ça...


MARIE

Non, c'est quoi?


SAMI

J'ai fini la chanson.


MARIE

Ah! C'est pas vrai! Elle est où?


SAMI

Je l'ai... Je l'ai donnée

à Mme Préfontaine,

oui, pour qu'elle corrige

les fautes.


MARIE

Ah, le perfectionniste, va!


SAMI

Oui. Donc, je peux vous donner ça

à la fin de l'école, chez vous?


MARIE

Oui! C'est parfait, ça!

J'ai tellement hâte de voir ça!

Ah oui! Et on s'entend, hein?

Pour Vincent, zip!


SAMI

(Faisant un signe devant sa bouche.)

Zip!


MARIE

Yes!


MARIE part et VINCENT revient.


VINCENT

Puis?


SAMI

J'ai pensé à ça, Vincent,

puis tu peux pas abandonner.

C'est ton rêve d'être sur ce mur

des célébrités là!


VINCENT

OK, t'as été trop pissou

pour lui dire.


SAMI

En plein ça.


À l'heure du repas, NADINE et JULIE-PIER mangent ensemble dans la salle des pas perdus.


NADINE

Je veux pas être fatigante,

mais je trouve ça

un peu bizarre,

la façon que tu t'acharnes

sur Julien de même.


JULIE-PIER

Hein! Je te l'ai dit,

je m'en fiche! Qu'il s'arrange!


NADINE

On dirait que tu prends ça

vraiment personnel.


JULIE-PIER

Bien non!


NADINE

C'est comme s'il t'était

arrivé la même chose,

et tu voulais pas qu'il vive

la même affaire.


JULIE-PIER

Ça va faire, la psychologue

à cinq cennes!


NADINE

Non, je te jure!


JULIE-PIER

(Sèchement)

Moi, je te jure

que t'es dans le champ.


NADINE

OK...


JULIE-PIER

(Tristement)

Tu sais, c'est pas comme si...

il m'était arrivé un truc du genre

à l'épicerie quand j'avais six ans.


NADINE

Mais en pire!

Il va se rendre compte tout seul

que ç'a pas d'allure,

quitte à faire rire de lui.


JULIE-PIER

Bon, bien. je...

je vais y aller, moi.


VINCENT joue avec son téléphone pendant que SAMI écrit dans la section des casiers.


VINCENT

(Rigole)

Hé! Hé! Hé!

Grâce à la Fondation

Vincent-Beaucage

pour une alimentation saine,

je vais être un vrai héros!

Mme Cardinal aura pas le choix

de mettre ma face sur son mur.

Combien tu penses

que je devrais demander

pour cette vieille roulette de tape-là?


SAMI

Pfft! Euh... 75 cennes.


VINCENT

C'est une fondation sérieuse,

pas une vente de garage!


SAMI

Regarde, Vincent, je suis

concentré sur ta chanson.


NADINE arrive devant son casier.


VINCENT

Nadine! Aimerais-tu ça

venir en aide

à la Fondation Vincent-Beaucage

pour une alimentation saine?


NADINE

C'est quoi?


SAMI

Il vend des pièces d'équipement

dont il a pas besoin.


VINCENT

Non. Des pièces du légendaire équipement

qui m'a permis de fracasser

tous les records de la ligue!

C'est pour venir en aide aux

élèves qui oublient leur lunch.


NADINE

Quelles pièces tu vends,

exactement?


VINCENT

Pour l'instant, des pièces

de tape à hockey.

C'est environ trois centimètres

pour 5$.

C'est numéroté, certifié

et autographié.


NADINE

C'est donc bien cher!

Il y a des magasins

qui vendent le rouleau

au complet pour 1$!


VINCENT

Non, mais c'est le but:

faire un don symbolique

pour une grande cause.


NADINE

Je pense que je comprends pas.


VINCENT

Pas grave. Veux-tu venir

en aide à la fondation?


NADINE

Hum!


VINCENT

Arrange-toi pour que le plus

de monde possible

soit au courant.

Tu pourrais commencer par...

je sais pas... Mme Cardinal!


MME CARDINAL passe devant les casiers et s'arrête en entendant son nom.


MME CARDINAL

Oui?


NADINE

Vincent échange son rouleau

contre de la nourriture

pour dîner.


MME CARDINAL

Pauvre Vincent!

T'as oublié ton lunch?


VINCENT

Oui, mais de toute façon,

j'ai pas le temps de manger.


MME CARDINAL

Regarde... Garde tes rubans,

prends ça, va t'acheter quelque chose,

t'es pâle. Tu me le remettras

demain, OK?


MME CARDINAL donne un billet à VINCENT et continue son chemin.


NADINE

Ah, je m'excuse! Je sais pas

qu'est-ce que j'ai aujourd'hui,

je suis tellement poche!

Qu'est-ce que je peux faire

pour me racheter?


VINCENT

Arrange-toi pour être

le plus poche possible.

Comme ça, je pourrai

te sauver la vie!

Oui! Reste ici,

je reviens dans 15 minutes.


JULIEN B accroche les photos des étudiants qui se sont démarqués sur le mur des célébrités. JULIE-PIER s'approche de lui.


JULIEN B

OK, je t'avertis:

si tu veux m'amener

à l'opéra, c'est non.


JULIE-PIER

Les nerfs, je fais juste t'aider!

Tu sais, Julien, j'ai beaucoup

repensé à ton histoire

avec Mme Cardinal,


JULIEN B

Il me semblait, aussi.


JULIE-PIER

Et en réfléchissant,

je me suis rendu compte

que si ça me dérange

tant que ça,

c'est parce qu'il m'est

déjà arrivé la même affaire.


JULIEN B

T'as été en amour

avec Mme Cardinal?


JULIE-PIER

Hé, Julien! Niaise pas!


JULIEN B

OK...


JULIE-PIER

Est-ce que t'es capable

de garder un secret?


JULIEN B

J'imagine.


JULIE-PIER

Promets!


JULIEN B

Oui, oui! Je promets!

(Soupirant)

Quand j'avais six ans,

j'étais tellement amoureuse

d'un emballeur de l'épicerie

que je l'ai demandé en mariage!

Hé, je m'en souviens,

j'avais mis ma plus belle robe.

J'ai fait ça devant tout le monde.

Bien, le gars, il est parti à rire

et les clients aussi!

C'était la honte totale!

Des fois, la nuit,

j'en fais encore des cauchemars.


JULIEN B

OK. Premièrement,

j'ai pas six ans.

Deuxièmement, ma Jasmine,

elle est pas emballeuse

à l'épicerie.

Troisièmement, je veux pas

me marier avec elle.

Je l'aime, c'est tout.


JULIE-PIER

Écoute ce que je te dis!

Oublie-la avant de faire

la gaffe de ta vie.


VINCENT et NADINE élaborent un plan dans le corridor.


VINCENT

Bon! Tu te souviens du plan?


NADINE

Oui! On l'a répété

comme 15 fois!


VINCENT

Répète-le encore une fois!


NADINE

OK...

T'es allé chercher le faux buste

chez Bastien et Francis.


VINCENT

Parce qu'il est beaucoup

plus léger que l'original.


NADINE

Là, on va remplacer le vrai

buste par le faux buste.

Quand la cloche sonne, moi,

je fais semblant

d'avoir ma main coincée

en dessous du faux buste.

Là, je crie pour attirer

l'attention des élèves.


VINCENT

Et de Mme Cardinal.


NADINE

T'arrives... en sauveur.

Tu soulèves le buste,

tu me libères, t'es un héros.


VINCENT

C'est bon!

Bon, prends ton bord!


NADINE et VINCENT soulèvent le buste de Victoire-Desmarais.


MME CARDINAL voit VINCENT et NADINE déplacer le buste.


NADINE

Qu'est-ce que vous faites là?

Nadine... Nadine?

Vincent, je t'ai posé une question!


VINCENT

(Retenant le buste)

Oui, mais venez m'aider,

Mme Cardinal.


MME CARDINAL

Ah!


MME CARDINAL aide VINCENT à déplacer le buste. VINCENT laisse tomber la lourde pièce sur la main de MME CARDINAL.


MME CARDINAL

Ah, Vincent! Enlève-la!


VINCENT

Bien là...


MME CARDINAL

Enlève-la!


VINCENT

Je suis pas capable!


MME CARDINAL

Ah! Aidez-moi, quelqu'un!


JULIEN B accourt pour secourir MME CARDINAL.


MME CARDINAL

Ayoye!


JULIEN B

Tassez-vous, tout le monde!


MME CARDINAL réussit à dégager sa main, sauvée par JULIEN B.


MME CARDINAL

Ah!

Ah! Ah! Merci, Julien!


JULIEN B

Il y a rien là, voyons!


MME CARDINAL

(Embrassant la joue de JULIEN B)

Ah... Merci!

(S'adressant à VINCENT)

Toi, viens avec moi,

il faut qu'on se parle.


JULIEN B

Ah!


JULIE-PIER arrive en courant.


JULIE-PIER

(S'adressant à JULIEN B)

Qu'est-ce qui s'est passé?


JULIEN B

Jasmine m'a embrassé.


JULIE-PIER

Hein?


JULIEN B

Je pense que je vais lui dire

que je l'aime.


JULIEN B s'en va, la tête dans les nuages.


SAMI et VINCENT sont assis dans le salon des Beaucage.


SAMI

Elle t'a dit quoi?


VINCENT

Que j'étais immature.


SAMI

Bien là, c'est pas si pire!


VINCENT

C'est super insultant,

je suis le président de l'école!

Si quelqu'un doit être mature

à Victoire-Desmarais,

c'est bien moi.


SAMI

Bon! Donc, on va le dire

à ta mère?


VINCENT

Pas bien, bien le choix.


SAMI se lève, mais VINCENT l'oblige à se rasseoir.


SAMI

Hum!


VINCENT

Sami?

Je suis immature!


SAMI

Bien non, Vincent,

t'es super mature.


VINCENT

Non, non, non!

Je suis immature.

Tu comprends pas?

C'est génial!

Viens-t'en, je vais avoir besoin de toi.

Envoie!


Devant le mur des célébrités, JULIEN B se pratique pour parler à MME CARDINAL.


JULIEN B

Mme Cardinal,

j'aurais quelque chose

à vous dire.

Hum... Ah!

Jasmine, j'aurais quelque chose

à te dire.


MME CARDINAL arrive dans une jolie robe en se secouant les cheveux. JULIEN B est sidéré en la voyant.


JULIEN B

C'est beau

ce que vous portez.


MME CARDINAL

Ah! Merci, t'es bien fin!

Je me suis dit qu'une soirée de

gala, ça méritait bien ça, hein?

D'ailleurs, tu peux rester, si tu veux.

Tu pourrais être mon cavalier!


JULIEN B répond par un rire niais.


JULIEN B

Mme Cardinal...

j'aurais quelque chose

de très important à vous dire.


SAMI arrive derrière MME CARDINAL.


SAMI

Mme Cardinal,

j'ai quelque chose à vous dire.


MME CARDINAL

(Se retournant pour voir SAMI)

ÀMon Dieu, je suis donc bien

en demande!

Ça sera pas long, Julien voulait

me dire quelque chose.

(Se retournant vers JULIEN B)

Julien?


JULIEN est disparu et a rejoint JULIE-PIER qui le pousse jusqu'à la salle des pas perdus. JULIE-PIER cherche sur son téléphone.


JULIEN B

Arrête de nous achaler, elle

m'a demandé d'être son cavalier!

C'est clair qu'elle aime

les gars plus jeunes!


JULIE-PIER

Et si elle avait un chum?


JULIEN B

Elle en a pas.


JULIE-PIER

Qu'est-ce que t'en sais?

Je suis sur son Facebook.


JULIEN B

J'ai déjà vérifié,

tu me prends pour qui?


JULIE-PIER

Bon, OK! C'est vrai que ça dit

pas qu'elle est en couple...


JULIEN B

Tu vois?


JULIE-PIER

Mais ça dit pas qu'elle est

célibataire non plus. Ah!

Plein de photos. Ha!

Ici, c'est Mme Cardinal

avec son père en ski.

Ici, c'est Mme Cardinal

avec son père au chalet.

Et ici, finalement,

on descend jusqu'à la

toute dernière photo...

Ah! Mme Cardinal

avec son père en train

de "frencher"!


JULIEN B

Hein?


JULIE-PIER

Ils sont vraiment proches

dans la famille.


JULIEN B

Mais... le vieux bonhomme avec

les cheveux gris, c'est...


JULIE-PIER

C'est pas son père,

c'est son chum.


JULIEN B

Mais il a genre 40 ans

et il s'appelle Sylvain!

Ouache!


JULIE-PIER

Je le sais, que c'est

pas facile, hum?


JULIE-PIER console JULIEN B en lui frottant les bras.


JULIEN B

Je viens de tout comprendre.


JULIE-PIER

Comprendre quoi?


JULIEN B

Comprendre pourquoi

t'as tout fait

pour que ça fonctionne pas

entre moi et Mme Cardinal.

Dans le fond, c'est toi

qui aimes les plus jeunes.


JULIE-PIER

OK, tu t'approches pas de moi.


JULIEN B

C'est correct, on peut prendre

notre temps.


JULIEN B s'approche en tendant les lèvres, les yeux fermés. JULIE-PIER n'attend pas qu'il arrive jusqu'à elle et se sauve en courant.


JULIE-PIER

Au secours!


SAMI est toujours près du mur des célébrités avec MME CARDINAL.


SAMI

Je réfléchissais à ça

en passant dans le coin

par pur hasard

et je me disais à quel point

Vincent a été immature

cet après-midi.


MME CARDINAL

C'est tout?


SAMI

Non. Non, non, non.

Après, je me suis demandé

pourquoi il agissait

de façon immature.

Et c'est là que je me suis

rappelé de quelque chose

que M. Prud'homme

a dit une fois.


MME CARDINAL

Quoi, ça?


SAMI

Vincent est le plus jeune président

de l'histoire de Victoire-Desmarais.

C'est fou, hein?

C'est certain qu'il peut agir

de façon un petit peu

plus immature des fois,

mais c'est quand même

tout un exploit

d'être devenu président

à un si jeune âge.

Hé, j'y pense! C'est pas un

genre de chose qui lui vaudrait

une place sur votre mur

des célébrités?


MME CARDINAL

Hé! C'est quasiment subtil,

ton affaire, Sami.


SAMI

Ah! Bon, OK, pas tant que ça.

Mais c'est quand même vrai,

ce que je vous dis.

Hein, vous voulez honorer du monde

qui a accompli des affaires

importantes?

Moi, je pense que ce que

Vincent a accompli,

c'est pas mal plus important

que de se mettre

des balles de ping-pong

dans la bouche.


MME CARDINAL

Tu vois, ça, ça sonnait

pas mal plus sincère.

Et t'as raison: ça mérite effectivement

une place sur le mur des célébrités.


SAMI

Yes!Ah...

Il faut encore que j'écrive

une chanson, par exemple.


MME CARDINAL

Ah! C'est ça.


Le soir venu, chez les Beaucage, VINCENT porte son veston et un nœud papillon et se tient debout au milieu du salon.


VINCENT

Bon! J'aimerais prononcer

mon discours. Hum, hum!


SAMI

On l'a déjà entendu,

ton discours plate,

à l'inauguration du mur!


SAMI écoute avec MARIE et JULIEN B, lui, est au téléphone.


VINCENT

Bien non,

c'est pas le même!


JULIEN B

(Parlant au téléphone)

Oui, allo?

Oui, c'est encore moi.

Je voulais savoir

si Julie-Pier était rentrée.


VINCENT

Va donc "cruiser" ailleurs!


JULIEN B

Oui, Julie-Pier?

Oui, je voulais savoir...


JULIEN B s'éloigne pour parler au téléphone. MARIE se lève pour prendre place au centre du salon.


VINCENT

Ton petit discours

va attendre, mon grand.

Va t'asseoir, je t'ai préparé

un petit quelque chose.

Voici donc en grande première mondiale

la chanson qui s'intitule Vincent,

paroles de Sami Mazari!

Musique!


SAMI démarre l'enregistrement musical avec son ordinateur. MARIE se trémousse au centre du salon.


MARIE

Wouh! Yeah!

Tu la reconnais, hein?

Wouh!

(Chantant)

♪♪ Ouh ouh ouh ♪

♪ Vincent ♪

♪ Président des têtes de mule ♪

♪ Champion des têtes de cochon ♪

♪ Ouh ouh ouh ♪

♪ Vincent ♪

♪ Ta photo dans le corridor,

wow ♪

♪ T'as vraiment travaillé fort ♪

♪ Ouh ouh ouh ♪

♪ Wouh ♪♪


MARIE rit aux éclats.


VINCENT

Ah, merci!


MARIE

Merci, merci!

(Riant)

Ha! ha! ha!

Pauvre toi! Je suis pas sûre

encore de comprendre

les paroles de ma chanson,

mais c'est une métaphore?


VINCENT

C'est une longue histoire.


VINCENT rit. On sonne à la porte. VINCENT et MARIE semblent surpris.


MARIE

Ah!


VINCENT

Ah!


VINCENT se lève pour ouvrir. MARIE se tourne vers SAMI.


MARIE

Merci, mon cher.


SAMI

Ça fait plaisir.


Dans l'entrée, VINCENT ouvre à NADINE.


VINCENT

Salut!


NADINE

Allo...

Je m'excuse de m'être

sauvée tantôt, j'ai paniqué.


VINCENT

Non, c'est correct.


NADINE

(Entrant dans le salon)

Salut, tout le monde!


MARIE

Ah! Bonjour.


VINCENT

Maman, je te présente Nadine.


NADINE

Enchantée!


MARIE

Bonjour! Marie.


NADINE

Je t'ai rapporté ta fausse statue.


MARIE

Ta fausse statue...


NADINE

Oui!

Vincent voulait s'en servir

pour faire semblant

de me sauver la vie

pour avoir sa photo

sur le mur des célébrités

de l'école!


MARIE

Ah bon!


NADINE

Mais j'ai tout gâché!

(Riant)

Ha! ha! ha!

(Voyant les têtes de SAMI et VINCENT)

Ah... J'ai encore gâché

quelque chose?


MARIE

Oh non, non!

Au contraire.

Tu viens de m'aider à comprendre

les paroles de ma chanson.


VINCENT

Mais c'est l'ancien Vincent, ça.

Depuis, j'ai compris que j'avais

pas besoin d'inventer des choses

pour être légendaire, hein,

je le suis naturellement.

Bon, maintenant,

si vous me le permettez,

j'aimerais prononcer

mon discours.


VINCENT se retourne pour prendre place au centre du salon pendant que MARIE, SAMI et NADINE disparaissent dans une autre pièce.


VINCENT

Bon!

Dans la cuisine, d'abord!


Fin épisode


MAUDE et MÉLANIE sont de part et d'autre du buste de Victoire-Desmarais et s'adressent au public de l'émission. Une adresse apparaît.


tfo.org/subitotexto


MAUDE

Viens sur le site

de l'émission.


MÉLANIE

Il y a du nouveau

toutes les semaines.


Générique de fermeture

Episodes of Subito Texto

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season

Résultats filtrés par