Universe image Subito Texto Universe image Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent and Sami are starting high school. Together, they try to ease into a foreign world, full of promise but also fraught with worries!

Official sitefor Subito Texto
Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Like Chips and Ice Cream

Francis and Audrey have confessed their love. But Audrey can´t take it anymore—she must tell Hugo everything once and for all. She´s wanted to break up with him for a while and decides that today is the day. But she knows that Hugo´s feelings are sincere, and she doesn´t want to hurt him. What Audrey doesn´t know is that Hugo also wants to break up with her and is afraid of hurting her feelings too. Meanwhile, Maude receives a royalty cheque, and she wants to be smart about spending it. What´s better than reinvesting in her writing? Stéphanie thinks that Maude should save the money, while Mélanie would love to take advantage of the windfall and go to the spa with Maude to relax. Meanwhile, Geoffroy wants to get involved in the prom, especially when he sees how overwhelmed Mélanie is. Will he have any amazing ideas? Will he be able to manage a super strict budget? Mélanie is in for a big surprise.
Short summary / Promotional teaser
Is this it for Audrey and Hugo? Not even Nadine would want to get in the way of this couple´s fairytale love story! Meanwhile, Geoffroy and Mélanie are on the hunt for a good place to hold the prom, despite a very strict budget.



Production year: 2016

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Générique d'ouverture


Titre :
Subito texto


MAUDE consulte son ordinateur portable, dans son lit, pendant que STÉPHANIE sa mère entre avec un panier de linge propre dans la chambre. AUDREY, la sœur de MAUDE, dort dans le lit d'à côté.


STÉPHANIE

Hé, Audrey dort encore?


MAUDE

Elle a pas bougé d'un centimètre.


STÉPHANIE

(Secouant légèrement AUDREY)

Audrey!

Hé, ma cocotte!

Tu voulais pas aller vider

ton casier à l'aréna ce matin?


AUDREY

J'ai pas bien dormi.


STÉPHANIE

Ça fait un petit bout

que tu ne files pas, toi.

Je pense que je sais

ce qui ne va pas, moi.


AUDREY

Ah, oui? Tu le sais?


STÉPHANIE

Bien... Abandonner

le patinage artistique,

c'est une grosse étape

dans ta vie.

C'est normal

que ça te fasse peur.


AUDREY

Oui, c'est ça.


STÉPHANIE

Allez, je t'amène

à l'aréna.

Lève-toi, ma chouette,

ça va bien aller.


AUDREY

(Se levant)

OK.


MAUDE

Hein? Maman!

J'en reviens pas:

je suis riche!


MÉLANIE est assise au casse-croûte de l'aréna. Elle a des allures de femme d'affaires : tailleur, cheveux tirés, lunettes, devant un bloc note et parlant au téléphone.


MÉLANIE

Non! Coudonc!

Je ne veux pas

de nappes rose saumon!

C'est pas un party de pêche

que je fais, monsieur,

c'est un bal de finissants!

(Soupirant)

Bon!

(S'adressant à GEOFFROY sur un ton autoritaire)

Un autre café!


GEOFFROY

Ça va?


MÉLANIE

Non, ça va pas, Geoffroy!

Il faut que je m'occupe

de tout pour le bal!

J'étais censée faire ça

avec Brandon-Lee,

mais pour lui, il y a juste

la musique qui compte!


GEOFFROY approche de la table de MÉLANIE et verse du café dans son gobelet.


Le téléphone de MÉLANIE annonce l'arrivée d'un message.


MÉLANIE

(Consultant son téléphone)

Bon, qu'est-ce qu'il y a, là?

Ah, c'est pas vrai!

Il n'y a plus d'ailes de poulet

chez Alimentation Gagnon

parce que Saint-Placide

a eu la merveilleuse idée

de faire un ailes-de-poulet-o-thon

à la même date que notre bal!

Alors, là, il n'y en a plus,

des ailes de poulet!


GEOFFROY

Bien, si tu veux,

je peux--


MÉLANIE

Je suis pas pour élever des poules

sur le toit de mon condo

pour avoir des ailes de poulet

dans trois semaines!


Le téléphone de MÉLANIE sonne. MÉLANIE répond.


MÉLANIE

(Sèchement)

Quoi encore?

(Changeant de ton)

Oui! Bonjour!

C'est pour la machine à karaoké,

c'est ça?

Oui, oui, oui. Écoutez,

je vais vous donner l'adresse.

Alors, vous allez livrer

ça au...

au...

Je vous reviens, OK?

Ah non!

Oh, my God,Geoffroy!

J'ai complètement oublié!

J'ai complètement oublié!

Je me suis pas

occupée de la salle!

On n'a pas de salle pour le bal!

Oh, my God!


GEOFFROY

Là, je veux pas me mêler

de ce qui me regarde pas,

mais tu as beaucoup

de symptômes.


MÉLANIE

Des symptômes de quoi?

Des symptômes de quoi?


MAUDE est toujours devant son ordinateur dans son lit, en discussion avec sa mère STÉPHANIE.


MAUDE

Je pensais pas que

mon roman me rendrait riche,

mais ils viennent de déposer

1 022,72$ de droits d'auteur

dans mon compte!

1 022,72$, maman!


STÉPHANIE

Hé! hé! hé!

Ça veut dire que ton roman

se vend bien!

Bravo, ma grande!

On va te préparer un plan

pour tes économies si tu veux.

Ça serait la meilleure

chose à faire.


MAUDE

Ark, non!

Tu parles d'une idée plate!

Mais je pourrais

utiliser cet argent-là

pour améliorer mon écriture!

Hein?

(Montrant son écran d'ordinateur)

Regarde. C'est le Salon

des auteurs aujourd'hui.

Justement, je voulais y aller.


STÉPHANIE

C'est pas un peu loin,

ce salon-là?

Et c'est beaucoup

d'argent aussi!


MAUDE

Ah, bien, ça dépend!

Il y a toutes sortes

de forfaits.

Il y a le forfait papier,

le forfait stylo de plastique

stylo de bronze,

d'argent, d'or...


STÉPHANIE

Oui, mais tu es certaine

que tu veux dépenser autant

pour une visite dans un salon?


MAUDE

J'ai 1 000$, maman.

Je peux en dépenser

autant que je veux.

Il va toujours m'en rester.


STÉPHANIE

Je sais que c'est ton argent,

c'est toi qui l'as gagné,

mais ce serait bien

que tu y penses un peu avant.


MAUDE

OK?


STÉPHANIE

Mais, maman,

je pourrais aussi m'acheter

une nouvelle table de travail!

Et une nouvelle version

de mon traitement de texte!

Et un ordi plus récent!


STÉPHANIE

1 000$, c'est beaucoup d'argent,

mais il va quand même falloir

que tu fasses des choix.


MAUDE

Oui, tu as raison.

Je vais demander

conseil à quelqu'un

qui aime beaucoup dépenser.


STÉPHANIE

Qui, ça?

À qui tu penses, Maude?


Toujours au casse-croûte de l'aréna, MÉLANIE peine à respirer tellement elle est stressée.


GEOFFROY

Avant que mon cousin

fasse un burn-out,

il était comme toi.


STÉPHANIE

Ah oui?


GEOFFROY

Et penses-y.

Si tu n'y arrives pas,

on n'aura pas de bal.


HUGO passe près de la table de MÉLANIE sans saluer personne en se dirigeant vers la sortie.


GEOFFROY

Hé, Hugo, tu veux quelque chose?

Ça va?


HUGO

(Sur un ton monocorde)

Oui, ça va.


GEOFFROY

Voyons, il est bien bizarre!


MÉLANIE

Il faut vraiment que je trouve

un moyen de me détendre.

Ah! Il y a le nouveau spa,

La Clochette du boisé,

qui ouvre demain.

Ça me ferait tellement de bien!


GEOFFROY

Non! Mieux que ça,

je vais t'aider à organiser le bal.

À mon ancienne école, j'organisais

« full » d'activités.


MÉLANIE

Ah, oui? Comme quoi?


GEOFFROY

J'ai fait du trekking

sur l'île de Pâques,

on est allés faire une expédition

pour voir les tortues géantes

aux îles Galapagos...

Ah oui! Et toute ma classe,

on est sortis pour aller voir

la Grande Muraille de Chine

en hélicoptère!


MÉLANIE

Allô, allô, la Terre

appelle Geoffroy!

Tu es à Victoire-Desmarais

maintenant; tu n'es plus à ton école

de riches!


GEOFFROY

Inquiète-toi pas,

je vais m'arranger.

C'est quoi, ton budget?


MÉLANIE tourne son ordinateur pour lui montrer le montant affiché sur celui-ci.


GEOFFROY

Il manque pas des zéros?


MÉLANIE

Non. Le zéro est pas mal tout là.

Bon, toi, tu vas t'occuper

de trouver un lieu;

moi, je m'occupe

de la bouffe et de la déco.


Le téléphone de MÉLANIE sonne; elle répond.


MÉLANIE

Bon! Maude?

Non, c'est parce que

tu comprends pas;

je suis vraiment débordée

en ce moment!

Tu as besoin de mes conseils?

OK, bien, viens me rejoindre

au casse-croûte.

Comment ça que personne n'est

capable de se passer de moi?

Est-ce que je suis vraiment

si extraordinaire que ça?


GEOFFROY

Oui.


MÉLANIE

Oui, merci.


HUGO fait les cent pas dans les vestiaires de l'aréna.


Au même moment, AUDREY fait les cent pas dans sa chambre.


HUGO parle à voix haute, comme s'il s'adressait à AUDREY.


HUGO

Bébé chat...

Non.


Dans sa chambre, AUDREY fait le même exercice. En alternance, HUGO et AUDREY s'exercent chacun de leur côté à parler à l'autre.


AUDREY

Hugo!


HUGO

Bébé chat...

Non!


AUDREY

Hugo...


HUGO

Bébé chat,

il faut qu'on se parle.


AUDREY

Hugo, il faut qu'on se parle.


HUGO

Tu sais, nous autres,

c'est comme s'il n'y avait plus

de gaz dans la tondeuse.

Tu comprends?


AUDREY

Je suis désolée, je veux

vraiment pas te faire de peine.


HUGO

C'est sûr qu'on peut s'acheter

une tondeuse électrique,

mais ça serait tricher.

Notre tondeuse est vide.

Le gazon pousse, mais on n'est

plus capable de s'en occuper.

Tu comprends?


AUDREY

Ça fait des jours

que je ne dors plus.

Je trouve pas ça facile.

Mais non, Hugo! C'est pas parce

que je viens d'arrêter le patin.


HUGO

Tu vas rester

un bébé chat pareil,

mais tu ne seras plus

mon bébé chat.

Tu comprends, bébé chat?

Euh, Audrey.


AUDREY

Je veux casser, Hugo.


MAUDE entre dans la chambre à ce moment précis.


MAUDE

Quoi? Tu vas casser avec Hugo?


HUGO soupire, seul dans les vestiaires de l'aréna.


HUGO

Oui. Il faut que ça arrête.

C'est fini.


NADINE entre dans le vestiaire à ce moment précis.


NADINE

Hugo?

Tu veux pas arrêter ton stage

de zamboni, j'espère?


HUGO

Hein?


NADINE

Il faut pas que tu lâches!

Je suis sûre qu'il y a

plein de monde comme...

comme Gandhi

ou Christophe Colomb

qui ont commencé leur carrière

en conduisant une zamboni.

Je vais t'aider à aller

jusqu'au bout.

Tu vas voir, je te lâcherai pas!

(Prenant la main d'HUGO)

Viens!


MAUDE et AUDREY discutent dans leur chambre.


MAUDE

Votre couple, c'est comme

un monument dans l'école.

Je ne pensais jamais

que ça pourrait finir,

vous deux.


AUDREY

Arrête, je le sais bien trop!


MAUDE

Comment tu penses

que Hugo va prendre ça?

Il t'aime tellement!


NADINE parle de Zamboni avec HUGO dans les vestiaires de l'aréna.


NADINE

OK!

Question numéro 22.

"Un système de drapeaux

est utilisé pour indiquer

"aux utilisateurs

les conditions de la glace.

"Que signifie

un drapeau rouge?"


HUGO

La glace est fermée.


NADINE

Wow! Tu es trop fort!

J'ai demandé à mes amies

aujourd'hui de venir patiner.

Comme ça, tu vas pouvoir

refaire la glace plus souvent.


HUGO

Ah! Cool!


NADINE

Quand j'étais petite,

c'était mon rêve d'embarquer

sur la machine à faire la glace

avec le conducteur.

Je ne comprends pas

pourquoi tu pensais lâcher.

Audrey va tellement

être fière de toi!


HUGO

Oui. J'imagine.

Tu sais, tantôt,

j'abandonnais pas la zamboni.

Je me pratiquais à casser

avec Audrey.


NADINE

Non!

Hugo, vous allez tellement

bien ensemble!

Comme... Comme des chips

et de la crème glacée.


HUGO

Ha! C'est vrai que c'est bon

des chips et de la crème glacée!

(Soupirant)

Toi, tu penses que je devrais

pas casser avec Audrey?


NADINE

Bien, c'est sûr, Hugo.

(Se retournant pour cacher son émotion)

OK! On finit d'étudier

parce que ça va bientôt

être le temps de retourner

sur la Zamboni.


Pendant ce temps, GEOFFROY prend soin de MÉLANIE, au casse-croûte de l'aréna.


GEOFFROY

(Apportant un linge humide)

Tiens. Ça va te faire du bien.

Il faudrait surtout pas

annuler le bal parce que

tu es tombée malade.


MÉLANIE

Non.


GEOFFROY

Ah oui!

Et si tu en as encore trop,

je peux m'occuper

de la bouffe aussi.

Il y a, Henri, un ami de mon père,

qui a une super grosse compagnie

d'alimentation.


MÉLANIE

Grosse comment?


GEOFFROY

Ça vaut des milliards.

Même que Henri a fait la page

couverture du magazine

Finances le mois passé.


MÉLANIE

Ah!


GEOFFROY

Ça sera pas gratuit parce

qu'il fait jamais de cadeaux,

mais on pourrait avoir

un prix intéressant.


MÉLANIE

Mais il faut encore que

je m'occupe de toute la déco!

Je t'avertis, ça va prendre

une grosse partie du budget.

Je sais même pas

par où commencer!


STÉPHANIE et MAUDE arrivent au casse-croûte.


STÉPHANIE

Geoffroy, sais-tu si la boutique

d'équipements usagés en bas

est ouverte aujourd'hui?

Je veux aller porter des vieux

accessoires de patin d'Audrey

qui traînaient dans le sous-sol.

Ça va faire des heureux.


GEOFFROY

Oui. Jusqu'à 5 h, madame Allard.

(S'adressant à MAUDE)

Je reviens tout de suite;

je vais aller appeler Henri.


MÉLANIE

OK.


MAUDE

Mélanie!


MÉLANIE

Quoi?


MAUDE

Je viens de recevoir

mon premier chèque

de droits d'auteur!

1 022,72$!


MÉLANIE

Maude, j'ai besoin de relaxer,

pas d'entendre tes problèmes de riche!


MAUDE

Bon! J'aimerais ça

que tu me donnes des conseils

pour bien dépenser mon argent.

Il faut que ça m'aide à devenir

une meilleure auteure.


MÉLANIE

Ark.


MAUDE

Si tu me donnes

un coup de main,

je vais te payer

quelque chose de spécial.


MÉLANIE porte un soudain intérêt à la conversation.


Dans les vestiaires de l'aréna, NADINE et HUGO sont encore ensemble. AUDREY se cache près de la porte pour écouter leur conversation.


NADINE

Wow!

Tu connais le programme

d'entretien mécanique par coeur!

Tu es comme le... le Justin Bieber

de la zamboni!


HUGO

Oui! Ha! ha!


NADINE

Euh...


HUGO

Je serais capable

de la démonter et de la remonter

avec les deux mains

attachées dans le dos.


NADINE

Wow! Il va falloir inventer

un prix Nobel de la zamboni

juste pour toi!

Hé, Hugo, je capote,

j'en ai des frissons!


HUGO

Ah, tu as froid?

Je sais que c'est humide ici...


NADINE

Non, ça va.

Hé, vas-y! Ça va être le temps

de refaire la glace.

Le monde compte sur toi.

Oublie pas...


HUGO ET NADINE

Drapeau rouge!


HUGO sort des vestiaires et NADINE soupire de bonheur. AUDREY profite de l'absence d'HUGO pour entrer dans les vestiaires.


NADINE

(Surprise)

Ah!

Audrey!


AUDREY

Nadine!


NADINE

Mon coeur a failli me sortir

par les oreilles!


AUDREY

Excuse-moi, je voulais

pas te faire peur.


NADINE

C'est correct.

(Bafouillant)

Je sais pas ce que j'ai

aujourd'hui.

J'ai comme les nerfs

qui capotent.

Hé, tu as manqué Hugo

de deux secondes.

Tu vas voir,

il va révolutionner

la façon de conduire

la Zamboni.


GEOFFROY revient au casse-croûte et s'adresse à MÉLANIE.


GEOFFROY

OK! J'ai parlé à Henri;

on devrait recevoir

une proposition bientôt.

Là, je m'occupe de la salle.


MÉLANIE

OK! Go! Go! Go!


MAUDE retrouve la page web du salon des auteurs sur l'ordinateur de MÉLANIE.


MAUDE

D'après toi, est-ce que

ça vaut la peine?

Regarde.

Je pourrais aller

au Salon des auteurs,

prendre le forfait Papier.

C'est pas trop cher.

Comme ça, ça me permettrait

d'acheter autre chose

pour améliorer mon écriture.


MÉLANIE

Comme quoi?

Des crayons à mine

et des aiguisoirs?

J'en ai plein; je pourrais

t'en vendre.


MAUDE

Oh! Il va aussi

y avoir des séminaires

qui montrent comment écrire

un best-seller en 15 chapitres!


MÉLANIE

Pas besoin d'un séminaire pour ça!

Je vais t'en donner, moi,

des idées de roman.

On va régler ça en deux minutes.

Bon! Une école de magie...


MAUDE

Mélanie!


MÉLANIE

Non, s'il vous plaît, Maude,

laisse-moi finir.

Euh...

Une école de magiciens

de beauté!

Hein? Besoin

d'un nouveau gloss? Pouf!

Besoin d'une nouvelle

coupe de cheveux?

Un petit coup

de séchoir magique!

Là, il y aurait un méchant,

qui sait vraiment pas

comment s'habiller,

qui vivrait dans un genre de spa

vraiment louche...


MAUDE

Il va y avoir T.J. Barriston

en personne!

Et elle va donner

tous ses trucs d'écriture!

Ah! Mais pour ça, il faut avoir

le forfait Stylo d'or.

Hi!

On peut même lire

le premier chapitre

de son nouveau roman en ligne!


MÉLANIE

OK, c'est qui, ça?


MAUDE

Oh! Elle a écrit

son premier roman à mon âge.

Elle est super connue!

C'est comme la Lady Pirate

des auteurs.


MÉLANIE

Hé! Mêle pas Lady Pirate

à tes histoires de stylos!


MAUDE

Ça va être ça ton cadeau

pour te remercier

de m'avoir donné des conseils:

Je vais t'emmener

au Salon avec moi!

Deux forfaits Stylo d'or!

Ça, ça va te changer les idées!


MÉLANIE

Ah! Wow!

Merci, c'est super gentil...

Hé, Maude! J'avais pas

remarqué ça avant,

mais tu as l'air

vraiment très stressée.

Moi, à ta place,

je ferais attention.

Tu as l'air d'être

sur le bord du burn-out.


MAUDE

Ah ouin?

Heureusement pour toi,

moi aussi, j'ai fait des petites

recherches.

Il y a le spa La Clochette

du boisé qui ouvre demain.

On pourrait aller faire

un petit tour!

Comme ça, après ça, tu aurais

les idées super claires

et tu écrirais un roman

les yeux fermés!

Hein?


GEOFFROY

(Revenant auprès de MÉLANIE et MAUDE)

OK!

J'ai fait 20 téléphones

à peu près et je pense que j'ai trouvé

une place pour le bal.

Le Camping de la mouche noire!

Il y a un chalet vraiment pas

cher qu'on pourrait utiliser.

Il faut juste vraiment

qu'il fasse beau,

car le toit a été arraché le

mois passé par des gros vents.


MÉLANIE

Geoffroy, on va pas finir

notre passage

à Victoire-Desmarais

en se faisant bouffer

par des mouches noires.


Le téléphone de GEOFFROY sonne.


GEOFFROY

(Répondant au téléphone)

Oui, allô?

Oui.

Excusez-moi,

j'ai une autre ligne.

(Répondant à la deuxième ligne)

Oui, allô?

On va oublier ça pour

les mouches noires finalement.


MÉLANIE

Tu vois, moi aussi,

j'ai vraiment besoin

de me détendre.

Je suis tellement stressée,

il faut que je m'occupe de tout!


MAUDE

Ouin. Je comprends.

Je voulais juste

que tu m'aides un peu,

mais tu as raison,

aller au Salon ensemble,

c'est pas la meilleure idée.

À la place...


MÉLANIE

Oui?


MAUDE

Je vais y aller toute seule.

J'espère que ça te dérange pas trop.


MÉLANIE

Bien non. C'est chill.


AUDREY discute avec NADINE dans les vestiaires de l'aréna. NADINE fait l'inventaire des articles de patinage d'AUDREY.


AUDREY

Vous allez l'air

à bien vous entendre, hein?


NADINE

Ah oui! Comme

des morons en foire!


AUDREY

Euh, on dit comme des larrons.


NADINE

Ah.


AUDREY

Mais... Toi, as-tu des sentiments

pour lui?


NADINE

Euh... Pour Hugo?


AUDREY

Oui?


NADINE

Hugo... Hugo...

Hugo Charlevoix?


AUDREY

Oui, ce Hugo-là.


NADINE

OK, Audrey, là,

je vais être franche avec toi.

Comme ça, tu vas être rassurée

une fois pour toutes.

Je tripe full sur lui!

C'est le plus beau,

le plus fin, j'en rêve la nuit!

Mais jamais, jamais,

je vais te le voler.

Inquiète-toi pas,

je suis pas de ce genre-là.

Et en plus, vous formez

tellement un beau couple!


AUDREY

Mais moi, je suis amoureuse

de quelqu'un d'autre.


NADINE

Ha!

Bien, voyons donc,

ça se peut pas!

Quand on a la chance

de sortir avec Hugo,

on peut pas tomber en amour

avec un autre gars.

(Trouvant une photo dans la boîte d'article de patinage d'AUDREY)

Hein! C'est Hugo!

Il est donc bien beau!

Chanceuse!


AUDREY sourit.


Au casse-croûte, MAUDE parle au téléphone avec sa mère.


MAUDE

Maman, ça te prend

donc bien du temps!

Je vais arriver au Salon

et il ne restera plus

de billets!

OK, mais dépêche-toi,

s'il te plaît.


Un livreur apporte un plateau roulant sur lequel il y a trois repas sous cloche. MÉLANIE est bouche bée en voyant le plateau.


GEOFFROY s'occupe du livreur.


LIVREUR

Voilà.


GEOFFROY

Merci!

(Poussant le chariot vers MÉLANIE)

Des échantillons

pour le souper du bal!


MAUDE

Wow! La grande classe!


MÉLANIE

C'est vraiment chic!

Tu es sûr que ça rentre

dans notre budget?


GEOFFROY

Mieux que ça, c'est même

largement en dessous

de notre budget.


MÉLANIE soulève une des cloches.


MÉLANIE

C'est ça ta bouffe de compagnie

de milliardaire?


GEOFFROY

Oui! Ça vient de

Can Food International!

C'est une entreprise spécialisée

dans la nourriture pour hôpitaux

et pour prisons.

Ils ont une philosophie

zéro gaspillage.

Ils utilisent toutes

les parties de l'animal

pour créer leurs plats.


MÉLANIE goûte un des plats en écoutant GEOFFROY. Mais plus il explique, moins elle mâche.


MÉLANIE

(Parlant en s'assurant de ne pas mâcher la nourriture dans sa bouche)

Et ça, c'est...

C'est quel type de viande?


GEOFFROY

C'est une mélange indéterminé.

Tu vois, ça, c'est le spécial

ragoût du mercredi à la prison

de Saint-André-du-Lac-des-Castors.


MÉLANIE crache la nourriture dans la cloche


GEOFFROY

Et puis, ça revient

à 18 cents par personne.

Geoffroy, c'est parce que

c'est notre bal de finissants.

J'ai pas envie de manger

la même chose que si j'étais

une meurtrière en série!


GEOFFROY

Je veux bien, mais tu prends

tout le budget pour ta décoration,

alors il reste plus grand-chose

pour manger.


MÉLANIE

Occupe-toi de la décoration d'abord!

Hein, monsieur expert en budget

comptable bas brun!


GEOFFROY

OK, tu me délègues

la décoration aussi?


Le téléphone de GEOFFROY sonne. GEOFFROY s'éloigne pour répondre.


GEOFFROY

Oui, allô!

Non, là, ça...


MAUDE

(Soupirant)

Comment ça se fait

que ma mère arrive pas?


MÉLANIE

Je capote!

C'est tellement stressant,

gérer du personnel!

J'ai pas une minute à moi!


MAUDE soupire.


AUDREY et NADINE sont toujours dans les vestiaires de l'aréna. HUGO arrive.


HUGO

Ah! Audrey!

Je sais pas ce que j'ai,

j'ai comme les nerfs

qui capotent aujourd'hui.


AUDREY

J'avais des choses

à venir chercher.


HUGO

J'ai vu ton casier vide

en passant. Ça fait bizarre.


AUDREY

Oui.


NADINE

OK, là, je n'en peux plus!


HUGO

Quoi?


NADINE

Hugo, tu aimes Audrey

et je sais qu'Audrey t'aime.

C'est beau, je m'enlève

du chemin, je m'en vais.

Je casse.


HUGO

Tu casses?


AUDREY

Avec Hugo?


HUGO

On sort même pas ensemble.


NADINE

Je sais qu'on sort pas

ensemble!

C'est un cassage préventif

parce que je veux pas

faire de peine

ni à toi ni à Audrey,

parce que je trouve que

vous êtes des belles personnes!

Et je veux pas être

celle qui... En tout cas!


HUGO

Je te jure qu'il s'est rien passé.

J'ai le gène de la fidélité.


Au casse-croûte, STÉPHANIE rejoint MAUDE.


STÉPHANIE

Le gars à la boutique

d'équipements usagés,

il avait de la jasette!

Pas moyen de m'en aller!

Il m'a raconté toute l'histoire

de son équipe de hockey

en Europe.

Audrey a pas fini?


MAUDE

Non.


NADINE arrive en pleurnichant.


NADINE

J'ai tout gâché!

À cause de moi,

Hugo et Audrey vont se laisser!

Je me trouve tellement

nounoune des fois!


STÉPHANIE

Je comprends pas.


NADINE

C'est full compliqué!

(Remarquant les assiettes sur le chariot)

Hein! C'est donc

bien réconfortant!

Ça sent la bouffe

de ma grand-mère!


NADINE commence à manger.


STÉPHANIE

Maude... Je pourrai pas aller

te reconduire à ton Salon ce soir.

Je sais pas ce qui se passe,

mais c'est sûr qu'Audrey

va avoir besoin de moi.


MAUDE

Maman, comment

je vais y aller?

T.J. Barriston va être là!


STÉPHANIE

C'est trop loin,

ça coûte trop cher

et je veux pas que tu y ailles

toute seule en autobus.


MAUDE

Un taxi?


STÉPHANIE

Bien là, voyons donc!

C'est déjà loin en autobus.

Combien tu penses

que ça va coûter en taxi?


MAUDE

Et si j'y vais en autobus

avec quelqu'un?


MÉLANIE qui écoute semble déroutée par la proposition de MAUDE.


STÉPHANIE

Bon, OK, mais tu rentres pas

trop tard et tu m'appelles

quand tu pars.

Je vais aller voir Audrey,

ça m'inquiète trop.


MAUDE

Mélanie, viens avec moi,

s'il te plaît!


MÉLANIE

Tu sais que ça me tente,

mais j'ai pas le temps.

Geoffroy essaie

de m'aider avec le bal,

mais il est pas fort, fort.


GEOFFROY entend les propos de MÉLANIE derrière son comptoir.


Un groupe de patineuses entre dans le casse-croûte.


NADINE

Ah! Salut, gang!

Je suis tellement contente

que vous ayez répondu

à mon invitation!

J'en connu un qui va avoir

besoin de refaire la glace.

Ça va lui faire du bien.

Patinez fort!


GEOFFROY

Je le sais!

On va avoir le bal

le plus cool

de l'histoire

de Victoire-Desmarais!


HUGO ET AUDREY sont seuls dans les vestiaires de l'aréna.


HUGO ET AUDREY

Je veux qu'on casse!

Quoi?

Je veux qu'on casse!


HUGO

(Riant)

Ha!


AUDREY

Hugo...

Je vais être honnête avec toi,

je suis amoureuse

de quelqu'un d'autre.


HUGO

Bon. C'est qui, le chanceux?


AUDREY

Francis.


HUGO

Hé! À un moment donné,

il m'a justement parlé

qu'il était en amour

avec une fille blonde.

Ça serait capoté

que ce soit toi!


AUDREY

Oui, hein, ça serait capoté!


HUGO

Bien oui!


AUDREY

Et est-ce que ça te ferait bizarre

si on sortait ensemble

à un moment donné?


HUGO

Francis, c'est un bon Jack!

La seule affaire,

c'est que je comprends jamais

rien quand il parle.

C'est sûr que c'est pas

de sa faute non plus.


AUDREY

Oui.


GEOFFROY expose son idée à MÉLANIE.


GEOFFROY

Écoute bien ça:

on va faire le bal...

Ici, à l'aréna!


MÉLANIE

(Riant)

À l'aréna?

Es-tu fou?

Tu es...

Tu me niaises, là?


GEOFFROY

Pantoute!

Ce qui va rendre le bal

bien spécial,

c'est qu'on va fêter

sur la glace, en patins.

On va faire jouer

de la musique

dans le système de son

et on va avoir des éclairages

de malade!


MAUDE

Mélanie, un bal sur patins!

C'est super original!

On va s'en souvenir

toute notre vie!


MÉLANIE

(Marmonnant)

Tu le sais, je sais pas patiner.


MAUDE

Quoi?


MÉLANIE

(Très sèchement)

Tu le sais que je ne sais pas

patiner!


MAUDE

Ah! C'est vrai!

J'avais oublié!

Au pire, tu prendras

des patins à 4 lames.

Bien oui!


GEOFFROY

Ça, c'est cool!

Je viens de recevoir

un courriel.

C'est un entrepreneur qui va

s'occuper de tout le reste.

La nourriture, la décoration...

Un bal clé en main!

Et en plus, ça rentre

dans le budget.


MÉLANIE

Ah! Oui, mais là...

Il me reste quoi à faire, moi?


GEOFFROY

Bien... il te reste à relaxer.


MAUDE

Ah, Mélanie, c'est génial!


MÉLANIE

Quoi?


MAUDE

Tu vas pouvoir venir

au Salon des auteurs avec moi!


MÉLANIE

Yé.


MAUDE

OK! Si tu m'accompagnes,

je vais à ton spa demain.


MÉLANIE

Ah oui? Cool!

OK, bye!


GEOFFROY

Bye!


MAUDE

Hé, dépêche-toi!


MÉLANIE

Oui, oui!

(Ramassant ses affaires)

OK, go!


Les filles s'en vont avec le sourire.


NADINE reste seule au casse-croûte et reluque les deux assiettes qui restent sur le chariot.


AUDREY et HUGO terminent leur conversation, aux vestiaires de l'aréna.


AUDREY

J'ai été super

heureuse avec toi!

Tu m'as fait voir

bien des choses

avec un regard

tellement différent.


HUGO

J'en reviens pas qu'on casse,

bébé ch... Audrey.


AUDREY

Bébé "Chaudrey"?

C'est mon nouveau

surnom, ça?


HUGO

(Ricanant)

On peut dire!


AUDREY

Et toi, Hugo,

as-tu quelqu'un d'autre?


HUGO

Bien non!

Je ne pense pas, là. Non.


AUDREY

Bien, tu sais, j'ai vu tantôt

comment Nadine te regardait.

Je pense qu'elle aimerait

bien ça mieux te connaître.


HUGO

Tu penses ça?

Tu es vraiment hot!

Si on sortait encore ensemble,

je t'embrasserais!


STÉPHANIE entre dans les vestiaires en croisant HUGO qui sort.


AUDREY

Hugo et moi, c'est fini.


STÉPHANIE

(Tendant les bras à AUDREY)

Mmmm!


HUGO rejoint NADINE au casse-croûte.


NADINE

Je suis vraiment désolée!

Tu dois penser que

je suis une vraie folle!


HUGO

Hé, pantoute, tu es la fille

la plus extraordinaire

que je connais.

Avec Audrey, mettons.


NADINE

Ha! Tu me trouves aussi

extraordinaire qu'Audrey?


HUGO

Regarde.

Parles-en à personne,

mais... je dirais peut-être même

une coche de plus.


NADINE

Ha! Hugo! Ha! ha!


HUGO

Je pense vraiment

qu'on va aussi bien ensemble

que des chips

et de la crème glacée.


NADINE

Ah!


HUGO prend une serviette de papier pour essuyer le visage de NADINE.


HUGO

Ton mascara coule.


NADINE

Ah oui, c'est l'humidité, là!


HUGO

Oui! Ça te tenterait d'aller

faire un tour de zamboni?

La glace est pas mal maganée.


NADINE

Je pensais que tu me le

demanderais jamais!


HUGO

Tu sais, Audrey et moi,

c'est fini.


NADINE

Hein?


NADINE se retient d'embrasser HUGO qui s'avance aussi.


HUGO

Oui.

Est-ce que ça te tenterait

qu'on... qu'on sorte ensemble?


NADINE

Oh, Hugo!

Oui, je le veux!


HUGO et NADINE s'embrassent.


NADINE recule un peu et remarque des traces noires sur le visage d'HUGO.


NADINE

Ha! ha!

Ton mascara a tout coulé!


HUGO

Ah, c'est l'humidité.


HUGO et NADINE s'embrassent de nouveau.


AUDREY se laisse réconforter sur l'épaule de sa mère, à la maison.


STÉPHANIE

Tu sais, j'aurais

jamais pensé ça,

mais on dirait

que je vais m'ennuyer

de voir Hugo débarquer chez nous

à n'importe quel moment

comme un cheveu

sur la soupe.


AUDREY

Oui.

Moi aussi, ça me fait de la peine.


STÉPHANIE

Ça va aller, ma chouette?


Quelqu'un entre dans la maison.


HUGO

Salut, Audrey! Salut, Steph!


AUDREY

Hugo?

Que fais-tu ici?


HUGO

Je voulais apporter

un petit quelque chose

pour être sûr que tout est cool

entre nous autres.

C'est pas parce qu'on sort

plus ensemble qu'il faut perdre

le contact.


AUDREY

Oui, c'est ce que je pense.


HUGO

C'est une photo

autographiée de moi.

Gardez ça en souvenir

parce que plus tard,

ça va peut-être valoir cher.


AUDREY

Je m'attendais pas à ça.

Vraiment pas, mais merci.


HUGO

Il n'y a rien là.

De toute façon,

on va encore se voir,

vous allez rester

comme ma deuxième famille.

Je vais encore

débarquer ici

comme un poil sur la soupe

n'importe quand!

Inquiétez-vous pas!


STÉPHANIE

Bien là, tu me rassures, Hugo!


HUGO

Tu fais le message à Jack, hein?


STÉPHANIE

Promis! Il va être content

d'apprendre ça.


HUGO

Parfait!

Bon! À la prochaine

chicane!

Salut!


AUDREY

Bye, Hugo!


STÉPHANIE et AUDREY éclatent de rire en regardant la photo de HUGO.


Fin épisode


HUGO s'adresse au public de l'émission pendant que l'adresse suivante apparaît: tfo.org/subitotexto.


HUGO

Pour jouer ou revoir

des émissions, visite le site Web

de Subito texto.


Générique de fermeture

Episodes of Subito Texto

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season
  • Category Fiction

Résultats filtrés par