Universe image Subito Texto Universe image Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent and Sami are starting high school. Together, they try to ease into a foreign world, full of promise but also fraught with worries!

Official sitefor Subito Texto
Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Salad Days

Brandon-Lee doesn´t have the grades to enrol in the sports specialization program at his new school; he´s afraid he´ll have to attend the regular program. That is, until he learns about the nature and environment program, which requires students to submit a portfolio rather than obtain a minimum grade. He decides to borrow Guylaine´s potted lettuce plants in order to document his horticultural talents. Unfortunately, he doesn´t quite have the greenest of thumbs, and the lettuce plants die. With Frank´s help, Brandon-Lee realizes that the regular program is a very honourable choice after all. Plus, it will give him time to figure out what he really wants to do with his life. Meanwhile, in order to nab the summer job at the library, Nadine wants to stage a lively reading of Alice in Wonderland—zoo for the kids and all!



Production year: 2016

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Générique d'ouverture


Titre :
Subito texto


MARC-O, BRANDON-LEE et FÉLICIE sont au local du journal. FÉLICIE est devant un ordinateur et MARC-O l'aide à naviguer.


MARC-O

Puis pour t'inscrire,

tu cliques ici.


FÉLICIE

Ah, bien, oui.

L'option sport

de l'école secondaire

La Rivière.


MARC-O

Combien il faut de moyenne

générale pour s'inscrire

à l'option sport?


FÉLICIE

Quatre-vingt.

Je suis tellement contente

d'avoir les notes pour entrer.


MARC-O

Je te comprends!

Si "sciences et technologies"

avaient pas marché,

je sais pas ce que j'aurais fait!


FÉLICIE

Tu serais allé en régulier...


MARC-O

Bien, non. Avec ma moyenne,

j'ai accès

à tous les programmes.

Si ça avait pas marché,

j'aurais trouvé autre chose.


BRANDON-LEE

(Ironique)

Bien, oui, c'est sûr.

C'est tellement poche,

le régulier.


FRANK, le technicien en loisirs, croise NADINE dans le corridor de l'école.


FRANK

Hé! Nadine!

Tu t'es trouvé

une job d'été?


NADINE

Non, pas encore.

Hugo m'a demandé d'être

son assistante à la tonte,

mais je suis allergique

au gazon coupé.

Ça me donne

des boutons de chaleur.


FRANK

Dans ce cas-là, j'ai peut-être

quelque chose pour toi.


NADINE

Hein? T'as quelque chose

pour les allergies

au gazon coupé?


FRANK

Non, mais j'ai une offre

pour une job d'été.


NADINE

Ah, oui?


FRANK

Hum-hum.

La bibliothèque cherche quelqu'un

pour donner des ateliers

de littérature aux 9-12 ans.

Une fois par semaine

pendant toutes les vacances.

L'entrevue, c'est demain.


NADINE

Hé, wow, ça me tente!


FRANK

Parfait. T'as juste à

monter un petit atelier pour

leur montrer ce que tu fais.


NADINE

Ça me prendrait un jeune

pour me pratiquer.


FRANK

Hum...


FRANK et NADINE s'approchent de CINDY, assise à une table de la salle des pas perdus.


FRANK

Cindy... penses-tu

que tu pourrais aider Nadine

à se préparer

pour son entrevue de demain?


NADINE

Ouais, j'ai besoin

d'un petit

pour un atelier 9-12 ans.


CINDY

(Offusquée)

Un petit?


FRANK

Non, ce que Nadine veut dire,

c'est que comme t'es proche

du groupe d'âge ciblé, tu vas

pouvoir mieux la conseiller.


NADINE

Wow! Hugo va tellement

être content pour moi!

Je vais le texter.


NADINE s'éloigne pour envoyer un message texte.


CINDY

(S'adressant à FRANK)

Ouais, c'est plate,

mais j'ai quelque chose

de prévu

toute la journée, puis demain

aussi, puis...


FRANK

Ça compterait pour

tes deux périodes

de bénévolat à rattraper...


CINDY

Pour vrai?


FRANK

Ouais.


CINDY

Je pourrais faire ça

au lieu d'aider Mme Café

à laver des cabarets?


FRANK

Je peux m'arranger.


CINDY

Dans ce cas-là...

je pense que je vais pouvoir

me libérer.


FRANK

Ah! Super.


NADINE revient auprès de FRANK et de CINDY.


NADINE

Ah, mon Dieu!


CINDY

Quoi?


NADINE

Est-ce que t'aimes les chats?


CINDY

Euh, ouais. Pourquoi?


NADINE

Je pense que je viens d'avoir

la meilleure idée du monde.


NADINE s'en va.


Au local du journal, BRANDON-LEE, MARC-O et FÉLICIE poursuivent leur discussion.


BRANDON-LEE

(Ironique)

N'importe quelle option,

c'est mieux que le régulier.

Ark, le régulier!


MARC-O

C'est pas ça que j'ai dit.


FÉLICIE

Il a dit que, le régulier,

c'était impensable pour lui.


MARC-O

Ça peut être bien

pour les autres.


BRANDON-LEE

C'est correct, Marc-O, je sais

que c'est pourri, le régulier,

puis que je vais me ramasser

avec des losers.


MARC-O

Il y a pas juste les losers

qui vont en régulier.


Ah non? Nomme-moi

quelqu'un de cool

qui a pas pris d'option.


MARC-O

OK...


BRANDON-LEE

Mélanie et Sami

s'en vont en musique,

Vincent s'en va en sport,

Jennifer, en langues

et communications...


FÉLICIE

Ah, je sais!

Sierra s'en va en régulier.


MARC-O

Non, elle va en "nature et

environnement", finalement.


BRANDON-LEE

Hé, woh, woh!

C'est quoi, ce programme-là?


MARC-O

C'est sur l'écologie

puis l'agriculture.


BRANDON-LEE court devant l'ordinateur en poussant FÉLICIE.


FÉLICIE

Hé!


BRANDON-LEE

Je veux voir quelque chose.


FÉLICIE

Pourtant, Sierra,

elle a pas des super notes.


MARC-O

Elle m'a dit qu'il demandait

juste les notes de passage.


BRANDON-LEE

(Lisant)

Bien, oui, "aucune note

minimale requise".


FÉLICIE

Ouais, mais en dessous,

c'est écrit:

"sur présentation

d'un dossier de candidature".


BRANDON-LEE

Quel genre de dossier

de candidature?


BRANDON-LEE

Yes! J'ai trouvé une option!


BRANDON-LEE se lève et s'en va.


FÉLICIE

T'aurais peut-être pas dû

parler contre le régulier.

Il va s'inscrire

en n'importe quoi.


MARC-O

Je sais.

J'ai pas été vite.


FÉLICIE

Je pense qu'il a effacé

mon formulaire.

Veux-tu m'aider?


MARC-O

Oui, montre.


Dans le corridor, BRANDON-LEE se prend en photo avec une bouteille d'eau à la main, à côté d'un bac de récupération. FRANK l'aperçoit.


FRANK

Oh! Est-ce qu'il y a

une nouvelle sorte de selfie?


BRANDON-LEE

Ha, ha! C'est ça, ouais.


FRANK

Les "recy-selfie"?

Ou les "écoportraits".


BRANDON-LEE

Pourrais-tu me cadrer pour

qu'on voie ma face,

la bouteille,

puis le bac de recyclage

en même temps s'il te plaît?


FRANK

Je peux, mais ça ne sera plus

un selfie.


BRANDON-LEE

Justement, ça va faire

plus sérieux.


Avec le téléphone de BRANDON-LEE, FRANK se place pour le prendre en photo.


FRANK

OK. Euh...

Oui. Un peu...

C'est bon.

Et voilà.


BRANDON-LEE

(Regardant sa photo)

Ah, ça va faire la job.

Merci.


FRANK

Pourquoi tu veux prendre

des photos de recyclage?


BRANDON-LEE

Un dossier de candidature.


FRANK

Candidature pour...?


BRANDON-LEE

Pour le programme

"nature et environnement"

à l'école La Rivière.


FRANK

Ah! Cool.


BRANDON-LEE

Tu connais ça?


FRANK

Oui, ma nièce s'est inscrite.

Elle adore ça.


BRANDON-LEE

Ah, oui? Te souviens-tu

du dossier de candidature

qu'elle avait présenté?


FRANK

Oui, elle avait monté un

projet de jardin communautaire

en collaboration avec un centre

pour personnes âgées.

C'était fou!


BRANDON-LEE

OK. Elle avait vraiment monté

un gros dossier...


FRANK

Elle voulait pas rater

son coup.

La compétition est féroce

puis les places

sont limitées.


BRANDON-LEE

(Démoralisé)

Ah, oui, hein?


FRANK

Ah, oui!

Elle avait même organisé une

campagne de sociofinancement

pour donner des formations

d'horticulture aux résidents

du centre. Capoté!


BRANDON-LEE

(Se forçant pour sourire)

Cool.


CINDY entre au salon étudiant. Il n'y a personne. Une chandelle allumée repose sur la table devant le divan.


CINDY

Nadine?


CINDY s'assoit sur le divan. NADINE sort de derrière la porte.


NADINE

Joyeux non-anniversaire!


CINDY

Mais c'est pas ma fête!


NADINE

Je sais,

t'as pas bien écouté.

Je recommence.


NADINE retourne se cacher et réapparaît.


NADINE

Joyeux non-anniversaire!

Souffle!


CINDY souffle sur la chandelle.


NADINE

Tu sais, les non-annniversaires

comme dans

Alice.


CINDY

Alice?


NADINE

Au pays des merveilles.


CINDY

Ah! OK.


NADINE

C'est mon livre préféré.


CINDY

Ah!


NADINE

Tu lui ressembles!


CINDY

Bien, merci.


NADINE

C'est pour ça qu'on va monter

Alice au pays des merveilles

pour la bibliothèque.


CINDY

Hein? Qui ça, "on"?


NADINE

J'ai une super bonne idée.

On va faire jouer mon chat

dans le show.

Regarde...


NADINE montre une photo de son chat sur son téléphone.


NADINE

On dirait qu'il sourit.


CINDY

OK, mais c'est quoi,

le rapport?


NADINE

Comme le chat du Cheshire.


CINDY

Qui ça?


NADINE

Le Cheshire! Le chat

qui apparaît dans les arbres

avec son grand sourire

puis ses phrases intelligentes.


CINDY

Hum-hum, OK.


NADINE

À un moment donné,

il disparaît.

Il reste juste son sourire.

(Riant beaucoup)

Puis là...

Puis là, Alice,

elle dit...

Elle dit:

"J'ai déjà vu un chat

sans sourire,

mais j'ai jamais vu

un sourire sans chat"!

Elle est tellement drôle,

cette phrase-là!


CINDY

OK, mais l'entrevue,

c'est pas pour un atelier

de littérature des 9 à 12 ans?


NADINE

Oui!


CINDY

Tu penses pas qu'un spectacle

d'Alice au pays des merveilles,

c'est trop bébé pour eux?


NADINE

Bien, non!

Ça va être super le fun.

Il y a toi qui joues Alice,

il y a moi qui lis

puis mon chat qui sourit.


CINDY

(Ironique)

Pourquoi pas un zoo pour

enfants, tant qu'à y être?


NADINE

C'est tellement

une bonne idée!


CINDY

Non, mais je disais ça

en blague.


NADINE

Les enfants qui vont venir

écouter l'histoire

vont pouvoir câliner

les animaux!


CINDY

À 12 ans, tu peux pas dire

"les enfants".


NADINE

OK, les amis.


CINDY

Les amis non plus!


NADINE

OK! Bon! là, on va faire

la liste

de tous les animaux

pour notre zoo.

Donc...

il y a un lapin blanc.

Un lion...

un ours.

Euh... une truie...

des homards...

et euh... des dodos.


CINDY

Ça va pas être facile

à trouver,

ces oiseaux-là.


NADINE

Comment ça?


CINDY

Ça fait longtemps

qu'ils sont disparus, les dodos.


NADINE

Bien, on a juste

à les retrouver!


Au casse-croûte de l'aréna, GUYLAINE arrose des pousses de laitues placées sur une étagère éclairée.


GUYLAINE

Oh... wow!

Ça pousse, les championnes!

Hé! Si ça continue comme ça,

il va falloir

te changer de pot, toi!

(Chantant)

Let's go, ma belle ♪

Let's go, ma belle,

let's go ♪


BRANDON-LEE rencontre GUYLAINE.


BRANDON-LEE

Vous... chantez

à vos plantes?


GUYLAINE

Ha! ha! ha! Tu viens de me

pogner la main dans le pot!

Non, non.

C'est pas des plantes,

c'est des laitues.

Puis d'ici

quelques semaines,

ça va devenir

une salade du chef!


BRANDON-LEE

Là, elles sont

toutes petites.


GUYLAINE

Hé, hé, hé!

Insulte pas mes laitues, toi!

Avec un peu d'eau,

de l'engrais

puis du renforcement positif,

ces laitues-là

vont devenir gigantesques.


BRANDON-LEE

C'est si facile que ça,

pour vrai?


GUYLAINE

Quand on s'en occupe

bien, oui.


BRANDON-LEE

Voudriez-vous me les prêter

pour que je m'en occupe?


GUYLAINE

Oh, je te vois venir, toi.

Tu prépares un mauvais coup?


BRANDON-LEE

Non! J'essaie

de monter un dossier

pour entrer en option

"nature et environnement"

à l'école La Rivière.


GUYLAINE

Ah, oui?


BRANDON-LEE

Je dois démontrer comment

je suis bon avec les plantes.

Si vous me prêtez vos laitues,

je pourrais monter un dossier

avec des photos puis des textes

qui expliquent

comment je m'en occupe.


GUYLAINE

OK...


BRANDON-LEE

Ça fait longtemps que

je cherche le bon projet.

Le vôtre est

vraiment parfait!

Avec ça, je serais sûr

de rentrer.

Ce programme-là,

c'est ma vocation.

Vous voulez pas

m'encourager un petit peu?


GUYLAINE

Bien... je trouve que t'as

des belles intentions,

puis ça me ferait plaisir

de t'aider un peu, mais...

je voudrais pas qu'il arrive

quelque chose à mes laitues.


BRANDON-LEE

Je vais leur faire super

attention, c'est promis.


Au local du journal, FÉLICIE et MARC-O sont encore devant l'ordinateur. Un message d'erreur apparaît à l'écran.


MARC-O

Ça bogue encore?


FÉLICIE

Oui. J'ai essayé d'envoyer

mon formulaire,

mais ça plante

à chaque fois.


MARC-O

Peut-être que le site

est trop achalandé.

Ou bien...


FÉLICIE

Ou bien?


MARC-O

Ou bien le programme

est déjà complet.


FÉLICIE

Quoi?


MARC-O

C'est pas forcément ça.


FÉLICIE

Oui, mais les inscriptions

commençaient hier!

Je dois trouver

un moyen d'envoyer

mon formulaire.

Aide-moi, Marc-O.


MARC-O

C'est le site de l'école

qui a un problème.

Rendu là, le meilleur moyen,

c'est de les appeler.


FÉLICIE

Ah, non...


MARC-O

Quoi?


FÉLICIE

Je suis vraiment poche

pour parler au téléphone,

surtout à du monde

que je connais pas.

Je pourrais pas les texter,

à la place?


MARC-O

Je sais pas si ça se fait.

Texter le secrétariat de l'école

où tu veux t'inscrire?


FÉLICIE

(À contrecoeur)

OK, je vais les appeler.


MARC-O

Comme ça, ça va être fait.


MARC-O se lève.


FÉLICIE

Qu'est-ce que tu fais?

Tu restes pas avec moi?


MARC-O

Je vais aller aider Brandon-Lee

avec son affaire de dossier.

Je me sens mal d'avoir parlé

contre le programme régulier

devant lui.


FÉLICIE

Mais moi aussi,

j'ai besoin d'aide.


MARC-O

Je suis sûr

que tu vas bien faire ça.


MARC-O s'en va. FÉLICIE soupire et compose un numéro de téléphone.


FÉLICIE

Bon.

Oui, bonjour! J'appelle

parce que j'ai des problèmes

avec le formulaire

d'inscription, puis...

Ah, OK.


FÉLICIE dépose le téléphone et le met en mode haut-parleur. De la musique classique provient du téléphone.


Pendant ce temps, BRANDON-LEE est à la salle des pas perdus avec les pousses de laitue. MARC-O est à ses côtés.


BRANDON-LEE

Tu vas me prendre en photo

pendant que j'arrose celles-là.


MARC-O

OK.


BRANDON-LEE

OK... go!


BRANDON-LEE pose en versant une grande quantité d'eau sur une des pousses.


MARC-O

Ça fait

beaucoup d'eau, là.

Ça déborde!


BRANDON-LEE

Prends des gros plans

aussi.


MARC-O

Oui, mais ça déborde.


BRANDON-LEE

Des gros plans

de ma face.


BRANDON-LEE sourit pendant que MARC-O termine ses photos.


BRANDON-LEE

OK, montre donc.

C'est parfait, ça!


MARC-O

(Peu convaincu)

Oui.

Qu'est-ce que tu fais?


BRANDON-LEE

J'ai envoyé la photo

à Guylaine pour montrer

à quel point je suis

un bon gardien de laitues.


MARC-O

Tu penses qu'en étant

un bon gardien de laitues,

ils vont te prendre

en "nature et environnement"?


BRANDON-LEE

Bien, c'est sûr.


Le téléphone de BRANDON-LEE sonne. BRANDON-LEE répond.


BRANDON-LEE

Oui, allô.

Ah, salut, Guylaine!

Vous avez reçu

la photo?

Bien, non, j'ai pas versé

toute cette eau-là.

Non, c'est un montage pour...

vous faire une blague!

Ha! ha! ha!

Oui, je sais que ça aurait noyé

toutes les racines.

Inquiétez-vous pas,

tout va bien.

Bye!

(S'adressant à MARC-O)

Il faut qu'on la "désarrose".


MARC-O

Comment on fait ça?


BRANDON-LEE

On pourrait l'essorer.

C'est de la salade.


Au salon étudiant, NADINE est avec CINDY et lui fait dos.


NADINE

OK. Un...

deux... trois...

Tada!


NADINE se retourne montre une robe à CINDY.


CINDY

Ah, une robe

de bergère!


NADINE

Non!

C'est la robe d'Alice que

j'ai trouvée dans le costumier.

Tu vas tellement être cute,

là-dedans!


CINDY

Oui, mais c'est parce

qu'elle est trop grande,

puis le bleu,

ça me va pas...


NADINE

Moi, je suis super bonne en

couture, je vais t'arranger ça.


CINDY

(Ironique)

Super.


NADINE

OK. Maintenant

qu'on a ton costume,

on peut commencer

à travailler.


NADINE ouvre le livre «Alice au pays des merveilles».


NADINE

Je vais lire... hum...

la scène du croquet.


CINDY

C'est quoi, ça?


NADINE

Tu vas voir.

(Lisant)

"Alice n'avait jamais vu un terrain de croquet

aussi bizarre."

"Les boules étaient

des hérissons,

et les maillets,

des flamants vivants."


CINDY

Des flamants vivants?


NADINE

Oui! OK.

(Lisant)

"Dès le début,

Alice trouva

que le plus difficile

"était de se servir

de son flamant."

"Au moment précis

où elle s'apprêtait

"à cogner le hérisson,

le flamant se retournait

et la regardait

d'un air si intrigué

qu'elle ne pouvait

s'empêcher de rire."

(Riant)

C'est tellement drôle,

cette scène-là.


NADINE

(Ironique)

Bien, oui,

c'est crampant.


NADINE

(Ironique)

"Alice commença à se sentir

très inquiète..."


De la musique classique se fait entendre. NADINE s'émeut.


NADINE

(Lisant)

"Mais Alice commença

à se sentir très inquiète..."


CINDY

Ça va?


NADINE

Hé, des fois,

ça m'émeut tellement,

quand je lis,

qu'on dirait que j'entends

de la musique.


CINDY

C'est pas l'émotion

qui fait ça.


NADINE

Non?


CINDY pointe FÉLICIE, assise sur le divan d'en face. Elle tient toujours son téléphone qui joue de la musique classique.


FÉLICIE

Je suis la prochaine.


NADINE

Ah.


À la salle des pas perdus, MARC-O et BRANDON-LEE essayent de faire sécher la salade avec un sèche-cheveux.


MARC-O

Puis?


BRANDON-LEE

La terre est sèche,

mais la laitue aussi.


MARC-O

Oups!


BRANDON-LEE

Peut-être que, si on la laisse

se reposer un petit peu,

elle va reprendre

sa forme?


MARC-O

Tu trouves pas qu'elle a l'air

un peu... morte?


BRANDON-LEE

Bon! On va dire que c'était

notre laitue de pratique.

Il en reste deux autres

pour se rattraper.

Toi, comment ça avance,

l'opération engrais?


MARC-O

Ça va super bien; j'ai mis

une tasse, comme tu m'as dit.


BRANDON-LEE

Tu trouves pas

qu'il y en a beaucoup?


MARC-O

Ouais, c'est ça

que je me disais aussi.


BRANDON-LEE lit les indications sur le pot d’engrais.


BRANDON-LEE

Ah, non!


MARC-O

Quoi?


BRANDON-LEE

J'avais mal lu.

C'est une cuiller à thé

pour une tasse de terre.


MARC-O

Oups!


BRANDON-LEE

Il faut enlever ça,

elle va mourir.


MARC-O

C'est mélangé avec la terre.

Comment on fait ça?


BRANDON-LEE

Je vais enlever

le plus gros.

Toi, va trouver

quelque chose d'autre.


MARC-O se lève et s'en va en courant. CINDY et NADINE entrent dans la salle des pas perdus. NADINE lit son livre à voix haute.


NADINE

"Bientôt, son regard tomba

sur un tout petit gâteau,

sur lequel les mots 'mange-moi'

était très joliment tracés

avec des raisins

de Corinthe.

Alice mangea

un petit bout de gâteau."

(S'adressant à CINDY)

Donc là, ce que tu fais,

c'est que tu prends un petit bout

de gâteau comme ça...


NADINE plonge sa main vers une des pousses de laitue recouverte d'engrais.


CINDY

Non!


CINDY pousse la main de NADINE, ce qui fait tomber la laitue sur le sol. BRANDON-LEE grimace d'effroi et ramasse la laitue.


NADINE

Qu'est-ce qui se passe?


CINDY

T'as failli manger

de l'engrais chimique!


NADINE

(Gênée)

Ah! Mais j'étais trop absorbée

dans ma lecture.


BRANDON-LEE

(Les larmes aux yeux)

Ma deuxième laitue!


GUYLAINE arrive à la salle des pas perdus.


GUYLAINE

Brandon-Lee!


Paniqué, BRANDON-LEE recouvre les laitues d'un drap.


GUYLAINE

Puis? Comment ça va,

le jardinage?


BRANDON-LEE

Ah, ça va super bien.


GUYLAINE

Formidable.

Ah, puis... tiens.


BRANDON-LEE

C'est quoi?


GUYLAINE

Une lettre de recommandation

pour ta future école.


BRANDON-LEE

Vous voulez pas attendre de

revoir vos laitues

avant de me donner la lettre?


GUYLAINE

Il faut faire confiance

aux gens.

C'est là qu'ils nous donnent

le meilleur d'eux-mêmes.

Tu vas être un super jardinier,

puis tu vas être admis

dans ton programme.


BRANDON-LEE

Bien, merci.


GUYLAINE

Let's go, hein!

On lâche pas.

Ha, ha, ha!


GUYLAINE s'en va. BRANDON-LEE lit la lettre.


CINDY

Qu'est-ce qu'elle t'a écrit?


BRANDON-LEE

(Lisant)

"Brandon-Lee est une personne

remplie de qualités."

"Sa ténacité, sa force de

caractère et sa débrouillardise

sont peu communs

chez un jeune de son âge."


CINDY

Wow!


NADINE

Oh! C'est donc bien

une belle lettre!


BRANDON-LEE

Il me reste une laitue pour

lui prouver que c'est vrai.


Plus tard, BRANDON-LEE et MARC-O sont au local du journal. Ils ont placé la dernière pousse sous une grosse lampe et ils portent des lunettes fumées. À côté d'eux, FÉLICIE est toujours en attente. De la musique classique joue sur son téléphone.


FÉLICIE

T'es sûr que ça marche?


BRANDON-LEE

Les plantes aiment ça,

la musique classique.

Tout le monde sait ça.


FÉLICIE

Ouais, bien, peut-être

qu'il faut être une plante

pour aimer ce genre

de musique plate.


La musique s'arrête.


FÉLICIE

Qu'est-ce qui se passe?

Qu'est-ce que j'ai dit?


La voix d'une secrétaire provient de l'autre bout du fil.


SECRÉTAIRE

École La Rivière, bonjour.


MARC-O

(S'adressant à FÉLICIE)

C'est à toi, là, réponds.


SECRÉTAIRE

Bonjour!


FÉLICIE reprend son téléphone.


FÉLICIE

Oui, bonjour. J'appelle

parce que j'ai des problèmes

avec le formulaire

d'inscription

pour l'option sport.


FÉLICIE s'éloigne. MARC-O et BRANDON-LEE enlèvent leurs lunettes fumées.


BRANDON-LEE

Ouais, bien, ça marche pas.

Elle grandit pas pantoute.


MARC-O

Il faut que tu

lui donnes du temps.

C'est une laitue,

pas du bambou.


BRANDON-LEE

C'est quoi, le rapport

avec le bambou?


MARC-O

Il paraît que ça pousse

tellement vite

que c'est possible de le voir

grandir à l'oeil nu.


BRANDON-LEE

Wow!


MARC-O

D'ailleurs,

quand ils modifient les plantes,

ils ajoutent des gènes de bambou

pour que ça pousse plus vite.


BRANDON-LEE

Puis penses-tu que tu pourrais

faire ça avec ma laitue?


MARC-O

Je suis bon en sciences,

mais pas assez

pour faire de la modification

génétique.


BRANDON-LEE

Ah.


MARC-O

Le seul moyen de faire

pousser une plante

en une journée,

c'est avec Photoshop.


BRANDON-LEE

(Frappé d'une idée)

Photoshop.


MARC-O

Non, c'était une blague.


BRANDON-LEE

Photoshop!


NADINE est seule à une table de la salle des pas perdus. Elle parle au téléphone.


NADINE

Ah, Hugo, t'es tellement fin

de m'écouter!


À la table d'à côté, FÉLICIE parle au téléphone.


FÉLICIE

(Parlant au téléphone)

Ma question, c'est:

Est-ce qu'il reste de la place

dans l'option sport?


NADINE

(Parlant au téléphone)

Bien, oui!


FÉLICIE

(Parlant au téléphone)

C'est presque complet?

OK, comment je peux faire

pour m'inscrire?


NADINE

(Parlant au téléphone)

Je le sais qu'il faut

que je persévère,

mais c'est vraiment pas facile.


FÉLICIE

(Parlant au téléphone)

J'ai essayé d'envoyer

mon formulaire sur Internet,

mais ça marche pas.


NADINE

(Parlant au téléphone)

J'arrête pas de faire

des gaffes.

Bien, tantôt, j'ai failli

manger de l'engrais.


FÉLICIE

(Parlant au téléphone)

Comment ça?


NADINE

(Parlant au téléphone)

Ça ressemble à des

petits bonbon!


FÉLICIE

(Parlant au téléphone)

Hum-hum.


NADINE

(Parlant au téléphone)

Hum-hum.


FÉLICIE

(Parlant au téléphone)

Oui! M'inscrire par téléphone,

c'est une super bonne idée!


NADINE

(Parlant au téléphone)

Oui! Faire aller mes contacts,

c'est vraiment une bonne idée.


FÉLICIE

(Parlant au téléphone)

Félicie Étienne. Non, Étienne,

c'est mon nom de famille.

Mon prénom, c'est...

Allô?

Madame!

Allô!

Ah, maudit téléphone!


FÉLICIE se lève et s'en va. NADINE la regarde distraitement s'en aller.


NADINE

(Parlant au téléphone)

Oui? Oui.

Oui, oui, allô?

Ah, excuse-moi, Hugo,

Félicie était fâchée,

après son téléphone,

ça m'a déconcentrée.


CINDY est assise un peu plus loin et écoute la conversation de NADINE.


NADINE

(Parlant au téléphone)

Non, mais dans le fond,

ce qui me fait de la peine,

c'est que Cindy a vraiment pas

l'air de bien aller.

J'aimerais ça qu'elle tripe

autant que moi,

mais je sais pas comment faire!


Plus tard, NADINE est au salon étudiant. CINDY la rejoint. Elle tient «Alice au pays des merveilles» dans ses bras.


CINDY

Nadine...

il faut que je t'avoue

quelque chose.


NADINE

Quoi?


CINDY

Je l'avais pas vraiment lu.


NADINE

T'avais pas lu Alice?


CINDY

Non, puis j'étais sure

que j'allais vraiment pas

aimer ça,

puis que j'allais

trouver ça super bébé.

Mais j'ai eu le temps

de le commencer

durant le cours de français,

puis tu sais quoi?


NADINE

Quoi?


CINDY

Bien, j'ai trouvé ça

super bon.


NADINE

Yé!


CINDY

Ça me tente vraiment de monter

la lecture avec toi,

à condition

que tu manges pas d'engrais...


NADINE

(Riant)

Je vais essayer.


CINDY

OK, on est rendues où?

On travaille quoi?


NADINE

Bien, là, on est pas mal

rendues à travailler sur le zoo.


CINDY

Ah, c'est vrai,

il y a un zoo.


NADINE

Bien, oui! Tantôt, j'ai appelé

Hugo parce que j'étais

un peu déprimée,

découragée.

Il m'a donné des bons conseils

pour le zoo.

Il m'a dit de faire aller

mes contacts; j'ai appelé Nadya.


CINDY

Elle fait du bénévolat

dans un refuge d'animaux!


NADINE

Han-han. Puis regarde

ce qu'elle va nous prêter.


NADINE montre une photo d'un lapin sur son téléphone.


CINDY

Oh!

Il est bien cute!


NADINE

Il reste juste 44 autres

espèces à trouver.


Au local du journal, BRANDON-LEE et MARC-O sont devant un ordinateur.


BRANDON-LEE

Plus gros.

Encore plus gros.

Encore...


Sur l'écran d'ordinateur, MARC-O truque la photo de BRANDON-LEE et des pousses en faisant grossir les laitues.


BRANDON-LEE

Un petit peu plus.


MARC-O

T'es sûr?


BRANDON-LEE

Il faut que j'aie l'air d'un

bon jardinier pour être admis.


MARC-O

Il faut que ce soit

crédible.

Tes laitues ont l'air

d'une haie de cèdres.


BRANDON-LEE

Tu penses?


MARC-O

De toute façon, je pense pas

que c'est une bonne idée

de mettre une photo retouchée

dans un dossier de candidature.

Puis t'as l'air

d'un vendeur de chars.


BRANDON-LEE

Hé, hé, qu'est-ce que

tu dis là?


MARC-O

Regarde, ça paraît que

t'essaies de leur en passer une.


BRANDON-LEE

OK, Marc-O, c'est beau.

Je vais aller en régulier

avec les losers.


MARC-O

Non. On va prendre une photo

normale avec une laitue normale

puis un sourire normal,

puis ça va être bien correct.

Elle est où, ta laitue?


MARC-O et BRANDON-LEE se lèvent en panique.


BRANDON-LEE

Je pense que je l'ai laissée

dans la salle des pas perdus.


NADINE entre au local avec un sac à sandwich rempli de laitue.


BRANDON-LEE

C'est quoi, ça?


NADINE

Ça? C'est un sac à sandwich.

C'est super pratique.


BRANDON-LEE

Non, dans le sac,

c'est quoi?


NADINE

De la laitue!


BRANDON-LEE

T'as coupé

ma laitue?


NADINE

Non, j'ai pas coupé

ta laitue, j'ai...

Ah, c'était peut-être

ta laitue.


BRANDON-LEE

Ah, non.


NADINE

Ah, je m'excuse!


MARC-O

Pourquoi t'avais besoin

de laitue?


NADINE

Pour donner à manger au lapin!


BRANDON-LEE

Quel lapin?


NADINE

Nadya m'a prêté un lapin

pour la lecture

d'Alice au pays des merveilles.


BRANDON-LEE

Qu'est-ce que je vais dire

à Guylaine?


Le téléphone de NADINE sonne.


NADINE

Allô? Ah, Nadya!

Hé, tu diras au lapin que

j'ai une belle surprise pour...

Hein? Ils veulent pas

nous le prêter?

Mais comment ça?


BRANDON-LEE

En plus, elle a coupé

ma laitue pour rien.


Plus tard, BRANDON-LEE et MARC-O attendent dans un corridor, en compagnie de FRANK.


FRANK

Hum.

Ça va aller, Brandon-Lee.


BRANDON-LEE

Non, ça ira pas!

Guylaine attend que j'aille

lui remettre ses laitues.

Qu'est-ce que je vais

lui dire?


MARC-O

Dis-lui ce qui s'est passé.


BRANDON-LEE

Bien, non!


FRANK

Pourquoi?


BRANDON-LEE

Si je fais ça,

elle voudra pas

que j'utilise

sa lettre de référence.

Puis sans sa lettre, j'ai rien

à mettre à mon dossier.

Sauf... une photo de moi

qui souris trop

avec une laitue grosse

comme une haie de cèdres.


MARC-O

Ça va être dure

d'être admis avec ça.


BRANDON-LEE

Je vais être obligé

d'aller en régulier.


FRANK

Dis-moi donc:

pourquoi tu voulais

absolument t'inscrire

en "nature et

environnement"?


BRANDON-LEE

Je sais pas trop.

Parce que...


FRANK

Parce que t'aimes la nature

puis l'environnement ou...

parce que ça te tentait pas

d'aller en régulier?


BRANDON-LEE

C'est normal de pas vouloir

aller en régulier;

c'est un programme de losers.


FRANK

Des losers comme...

moi, mettons.


FRANK

Toi?


BRANDON-LEE

T'as étudié en régulier?


FRANK

Bien, oui.

Dans mon temps, il y avait pas

ça, des options.

Tout le monde étudiait

en régulier.

Puis on n'est pas devenus

des losers pour autant.


BRANDON-LEE

Ouais.


FRANK

Puis encore aujourd'hui,

il y a plein de monde

qui choisissent d'aller

en régulier.

Comme... je sais pas, moi,

Maude.


BRANDON-LEE

Maude est en régulier?


FRANK

Hum-hum.

Dans le fond, Brandon-Lee,

tu devrais prendre

la journée d'aujourd'hui

comme un avant-goût

de ce qui t'attend

si tu choisis l'option

"nature et environnement".

La question qu'il faut

que tu te poses, c'est:

Est-ce que j'aime ça tant que

ça, faire pousser des affaires?

Serai-je heureux là-dedans?


BRANDON-LEE

Bof.


FRANK

Bon, tu l'as, ta réponse.


GUYLAINE rencontre BRANDON-LEE.


GUYLAINE

Tiens, le jardinier en herbe.

C'est toi que je voulais voir.


BRANDON-LEE

Euh... Guylaine,

il faut que je vous dise.

J'ai... euh...

J'ai détruit vos laitues.


GUYLAINE

Quoi?


BRANDON-LEE

J'ai vraiment essayé de faire

mon mieux pour en prendre soin,

mais j'étais juste

pas capable.

Je pense que j'ai pas

le pouce vert.

Vos laitues m'ont fait

comprendre que...

je veux pas aller étudier

là-dedans.


MARC-O

Au moins, vos laitues

sont pas mortes pour rien.


GUYLAINE

Ouais.


BRANDON-LEE

Ça fait que...

c'est ça,

je suis désolé, puis tenez.


BRANDON-LEE remet la lettre de recommandation à GUYLAINE.


GUYLAINE

Tu peux garder ça.


BRANDON-LEE

Euh... comment ça?


GUYLAINE

Tout ce qui est écrit

là-dedans est encore vrai:

"ténacité, force de caractère,

débrouillardise..."

Pas besoin d'avoir le pouce vert

pour avoir ces qualités-là.


BRANDON-LEE

Fort.


GUYLAINE

Tu la ressortiras...

quand t'auras vraiment trouvé

un domaine qui te passionne.


BRANDON-LEE

Merci beaucoup,

vous êtes vraiment fine.


GUYLAINE

Puis... c'est normal de pas

savoir ce que tu veux faire,

à ton âge, voyons!


FÉLICIE arrive en courant.


FÉLICIE

(Essoufflée)

J'ai réussi!


GUYLAINE

T'as réussi quoi?


FÉLICIE

(Essoufflée)

J'ai... j'ai...


Au salon étudiant, NADINE pleure sur le divan. CINDY est à côté d'elle.


CINDY

Pourquoi ils t'ont dit

qu'ils voulaient pas

nous prêter le lapin?


NADINE

Parce qu'ils considèrent

que de faire

jouer un animal

dans un spectacle,

c'est de la cruauté.


CINDY

Bien, voyons donc!


NADINE

Je sais! Moi, je voulais pas

lui faire mal, au lapin.

Je voulais qu'il nous aide à

raconter l'histoire

d'Alice.

Je me sens vraiment,

exactement comme elle.


CINDY

Comme qui?


NADINE

Comme Alice!

Tout le monde l'accuse

et veut lui couper la tête

alors qu'elle a rien fait

de mal!


CINDY

Hé! Pourquoi c'est pas toi

qui la joues?


NADINE

Hein?


CINDY

Pourquoi c'est pas toi

qui joues Alice,

puis moi qui raconte l'histoire?

Tu pourrais porter la robe bleue

puis être émotive comme tu veux.


NADINE

Ah, puis je pourrais jouer

avec mon chat qui sourit!


CINDY

Bien, oui!


NADINE

Ah, puis tu sais quoi?

On n'aurait même pas

besoin d'animaux;

je pourrais tous

les faire moi-même.


NADINE imite les sons de différents animaux.


CINDY

Nadine, tu trouves pas

qu'imiter des animaux,

c'est un petit peu bébé?


NADINE

(Riant)

Bien, non! Moi, j'ai 16 ans

puis j'adore ça.


NADINE imite un lapin.


De son côté, FÉLICIE reprend encore son souffle.


MARC-O

Je sais! T'as réussi

à t'inscrire en option sport.


FÉLICIE

(Propos en anglais)

Yes!


GUYLAINE

Bravo!


FRANK

Mais pourquoi

t'es essoufflée?


BRANDON-LEE

T'as déjà passé ton test?


FÉLICIE

Non, non. Ça marchait pas

par Internet ou par téléphone.

Je suis allée en personne,

en courant.


MARC-O

Veux-tu que j'aille

te chercher de l'eau?


FÉLICIE

Non, ça va.

Ça m'a surtout donné faim.


GUYLAINE

Que dirais-tu d'une belle

grosse salade du chef?

J'ai de la laitue à passer.

OK. Tout le monde

au casse-croûte.

C'est ma tournée.


Fin épisode


MÉLANIE

(S'adressant au public de l'émission)

Savais-tu qu'on a un blogue

maintenant?

Visite-le en allant

sur le site de


L'adresse internet suivante apparaît: «tfo.org/subitotexto».


Générique de fermeture


Episodes of Subito Texto

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season

Résultats filtrés par