Universe image Subito Texto Universe image Subito Texto

Subito Texto

Maude, Jennifer, Mélanie, Vincent and Sami are starting high school. Together, they try to ease into a foreign world, full of promise but also fraught with worries!

Official sitefor Subito Texto
Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Extreme Makeover

Today´s the day that Sami and Mélanie leave for the high school talent show finale in Gatineau. Jennifer is as excited as the duo, knowing how important the show is for her boyfriend and friend. But it all falls apart when Mona gets a surprise makeover during a nap. Convinced that Mélanie did it, she refuses to give them a lift! Mélanie and Sami can forget about Gatineau! Jennifer tries to prove Mélanie´s innocence, but Mona only gives her until the end of lunch break to make her case.



Production year: 2016

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Générique d’ouverture


Titre :
Subito texto


SAMI, MÉLANIE et JENNIFER sont dans le local du journal. SAMI inscrit l’ordre des chansons en vue du spectacle qu’il doit faire avec MÉLANIE.


SAMI

Bon! Est-ce que ça marche, ça,

comme ordre des tounes?


MÉLANIE

Allo! C’est la finale, il faut

que ça fesse plus que ça!

(Regardant la liste)

OK... Laisse-moi voir ça.

Bon! On pourrait commencer

par Chandail de loup.

Après ça, on se présente

aux juges et on enchaîne

avec Beau cube.


JENNIFER

Ah oui, OK.

Ça va fesser plus comme ça.


SAMI

Oui... Ayoye, je suis

tellement stressé!


JENNIFER

Bien non, ça va bien aller!

Essaie d’être relax

comme Mélanie.


SAMI

(S’adressant à MÉLANIE)

OK, parce que

t’es pas stressée, toi.


MÉLANIE

Pantoute! Regarde.


MÉLANIE tend la main et essaie de la garder immobile.


MÉLANIE

OK, oui, je suis vraiment

très stressée!


Le téléphone de MÉLANIE sonne. Elle répond.


MÉLANIE

Oh!

Oui, allo?

Tu me niaises?


Pendant ce temps, BASTIEN est assis dans la salle des pas perdus. JULIE-PIER l’aperçoit, elle se replace les cheveux et vient le rejoindre.


JULIE-PIER

Allo, Bastien!

Ha! Ça te dérange

si je m’assois ici?


BASTIEN

Bien non, bien non!


JULIE-PIER

Ah!

Hé, t’as vraiment

des beaux cheveux, hein!

Je te l’ai déjà dit?


BASTIEN

(Mal à l’aise)

Non. Ha! ha! ha!


JULIE-PIER

Bien, je te le dis!


BASTIEN

Bien, merci.


JULIE-PIER

Ils ont tellement l’air

le fun à coiffer!


JULIE-PIER passe sa main dans les cheveux de BASTIEN qui ferme les yeux.


BASTIEN

Ah! Tu trouves?


JULIE-PIER

Hum, hum!

Tu ferais vraiment

un bon cobaye

pour une métamorphose beauté.


BASTIEN

C’est quoi, ça?


JULIE-PIER

Une coiffure

et un maquillage

vraiment hot; le salon

où je travaille va offrir ça

pour le bal des finissants.


BASTIEN

Eh!


JULIE-PIER fouille dans son sac et en sort une affiche publicitaire sur laquelle une femme porte du maquillage et des cheveux blond et rose.


JULIE-PIER

Regarde!


BASTIEN

Ah...


JULIE-PIER

Ma patronne a besoin

de quelqu’un pour les faire,

mais je veux lui montrer

que je serais capable.


BASTIEN

Ah bien, c’est bien!


JULIE-PIER

Ça fait que tu veux?


BASTIEN

Bien...


Dans le local du journal, MÉLANIE met fin à son appel.


MÉLANIE

(Déçue)

OK, bye!

Mon père a une conjonctivite.

Il ne peut plus conduire

et venir avec nous à Gatineau!


JENNIFER

Es-tu sérieuse?


SAMI

On n’a plus de lift?


MÉLANIE

On n’a plus de lift.


FRANCIS vient rejoindre BASTIEN et JULIE-PIER à toute vitesse dans la salle des pas perdus. Il s’arrête devant la table et parle à BASTIEN.


FRANCIS

Man...as-tu regardé

tes courriels

depuis les

cinq dernières minutes?


BASTIEN

Non, pourquoi?


FRANCIS

On vient d’en recevoir un

de Pethesda!


BASTIEN

Hein?


FRANCIS

Oui!


JULIE-PIER

De qui?


BASTIEN

La boîte de jeux vidéo

où on a envoyé notre démo

de Super Cro-Magnon!

Bien là, l’as-tu lu?


FRANCIS

Non, je voulais qu’on le lise

en même temps.


BASTIEN

Bien, go!


BASTIEN et FRANCIS consultent chacun leur téléphone en même temps. JULIE-PIER lève les yeux, ennuyée.


Dans le local du journal, MÉLANIE, SAMI et JENNIFER cherchent une solution à leur problème de transport.


MÉLANIE

Bon! Mélany peut pas venir

avec nous.


SAMI

Mes parents non plus.


MÉLANIE

Qu’est-ce qu’on fait?

On peut pas rater la finale

de Secondaire en spectacle!


JENNIFER

C’est sûr qu’il y a

une autre option, là...


MÉLANIE

Ça coûterait combien,

en taxi?


JENNIFER

Je sais pas,

genre 1000 piastres.


MÉLANIE

En vélo?


SAMI

Non, ça prendrait

genre 1000 ans.


JENNIFER

Oui...


MÉLANIE

C’est donc bien compliqué,

se rendre à Gatineau!


MONA entend la fin de la conversation. Elle entre dans le local du journal.


MONA

Hein? Qui s’en va

à Gatineau?


SAMI

Mélanie et moi, mais c’est

parce que c’est pour--


MONA

Hein, c’est donc bien drôle!

Je m’en vais justement

là tantôt!


JENNIFER

Pour vrai?


MONA

Oui, c’est le party de fête

d’une amie ce soir.


JENNIFER

Ça vous dérangerait

de les embarquer?


MÉLANIE

Woh, woh! Non, non.


JENNIFER

Mélanie, c’est votre seule option.


SAMI

(Chuchotant à MÉLANIE)

C’est vrai.


MÉLANIE

Ah!


JENNIFER

Ça serait hot si vous pouviez

aller les reconduire!


MONA

Bien... Êtes-vous tannants

en auto, vous autres?


SAMI

Pantoute.

Moi, je lis, d’habitude.


MÉLANIE

Et moi, je dors!


MONA

Bon, bien, OK, d’abord!


JENNIFER

Ah, cool!


MONA

Rendez-vous devant l’école

dès que le dernier cours finit.


MÉLANIE

Non. Il faut qu’on parte plus

tôt, à fin de l’heure du dîner.


SAMI

Oui. Sinon, on va être

en retard pour le test de son.


MONA

Non. Moi, je travaille,

cet après-midi.


JENNIFER

On pourrait

sûrement s’arranger

avec M. Prud’homme

pour qu’il vous donne congé.

Après tout, c’était lui

qui devait partir avec eux.


MONA

Coudon!

Bien, je dis pas non!


JENNIFER

Yes!


SAMI

Merci, Mona!


MONA

Hé, je piquerais peut-être

un petit somme avant.

Question d’être en forme

pour chanter en conduisant!

(S’adressant à JENNIFER)

J’ai l’air fatiguée?

Je voudrais pas avoir l’air

d’un zombie à mon party ce soir.


JENNIFER

Non, non.

C’est pas... C’est pas si pire.


MÉLANIE

Si vous voulez,

je pourrais peut-être

vous arranger le portrait

un peu.


MONA

Sans façon.


JENNIFER

Bon, bien, à tantôt.


SAMI

Bonne sieste.


MONA sort du local du journal.


MÉLANIE

A-t-elle dit

qu’elle chantait

en conduisant?


Dans la salle des pas perdus, BASTIEN et FRANCIS ne disent rien. JULIE-PIER veut connaître le contenu du message qu’ils ont reçu.


JULIE-PIER

Qu’est-ce que ça dit?


FRANCIS

Ils veulent rien savoir

de notre jeu.


BASTIEN

Ils nous invitent

à une visite

jeune public

de leur studio, toi!


JULIE-PIER

Ah! Ça pourrait être

intéressant, ça!


FRANCIS

On n’est pas des enfants

qui veulent apprendre

à faire un jeu vidéo,

on est capables!


BASTIEN

On est des créateurs,

des concepteurs!


JULIE-PIER

Coudon! Ça vous met donc bien

sur les nerfs,

cette affaire-là!


BASTIEN

J’en reviens pas qu’ils nous

aient pas pris au sérieux!

Il est bon, notre jeu!


FRANCIS

Il est pas juste bon,

il est malade!

Qu’est-ce que ça change

qu’on ait 16 ans

ou 40 ans ou 70 ans?


JULIE-PIER

OK! C’est vraiment cool,

mais est-ce qu’on pourrait

revenir à mon problème, hein?

J’ai besoin d’un cobaye,

genre tout de suite!


BASTIEN, préoccupé, n’écoute pas ce que dit JULIE-PIER.


JULIE-PIER

(Claquant des doigts pour attirer son attention)

Euh... allo?


BASTIEN

J’ai pas la tête à ça!


FRANCIS

Oui, moi non plus!


JULIE-PIER

Tsss!


JULIE-PIER prend ses choses et s’en va sans rien dire.


FRANCIS

Voyons, elle! Des cobayes.

Depuis quand Julier-Pier fait

des expériences scientifiques?


BASTIEN

Non, pas ce genre

de cobaye là.

(Faisant signe à FRANCIS de laisser tomber)

Ah!


JULIE-PIER marche dans le corridor. Elle passe devant le local du journal et s’arrête devant la porte quand elle entend des ronflements.


JULIE-PIER

Que c’est ça?


JULIE-PIER entre dans le local du journal et se dirige vers les ronflements. Elle entre dans le placard et y trouve MONA qui dort sur une chaise en ronflant bruyamment, ce qui la fait sourire.


De leur côté, SAMI et MÉLANIE sont au salon étudiant. Pendant que SAMI joue du piano, MÉLANIE consulte sa tablette électronique.


MÉLANIE

Oh! My God!


SAMI

Quoi?


MÉLANIE

Les gagnants de Secondaire

en spectacle de l’an passé,

sais-tu comment

ils s’appelaient? Air Fudge!


SAMI

Ouin... puis?


MÉLANIE

Air Fudge, Sami!

C’est tellement cool,

comme nom!


SAMI

Oui, c’est vrai

que c’est cool.


MÉLANIE

Mais attends,

t’as pas vu

les gagnants

des autres années.


MÉLANIE tend à SAMI sa tablette.


SAMI

(Lisant les noms des gagnants)

Boule Numéro 8,

Minute Papillon,

Métal Bowling,

Ringo et les derniers requins...

et Les boulets de canon.


MÉLANIE

À côté de ça, Samanie,

c’est pas mal ordinaire.


SAMI

Oui. C’est vrai que c’est

une coche en dessous.


MÉLANIE

Ah! On n’a pas le choix.

Il faut se trouver

un autre nom de groupe.


SAMI

Attends! Aujourd’hui, le jour

de la finale? Tu niaises, là?


MÉLANIE

Sami, on gagnera jamais

si on s’appelle Samanie!

Il faut trouver quelque chose

qui flashe plus que ça.


SAMI

Oui, t’as raison.


MÉLANIE

Je dis ça de même, mais...

Power Mélanie,

aimes-tu ça?


SAMI

Je vais faire comme si

c’était une joke.


FRANCIS et BASTIEN entrent dans le salon étudiant et vont s’asseoir sur le canapé.


MÉLANIE

Hé, les gars!


BASTIEN

Hé...


MÉLANIE

Est-ce que... vous en auriez,

vous, des idées

de noms de groupes

qui flashent?


FRANCIS

Pourquoi? Vous ne vous appelez

plus Samanie?


SAMI

Non, ça faisait un petit peu

trop ordinaire, finalement.


BASTIEN

Il faudrait

que j’y pense, là.


MÉLANIE

On n’a pas bien, bien le temps

d’y penser.


Une alerte sur son téléphone annonce à FRANCIS qu’il a reçu un courriel.


FRANCIS

Un autre courriel.


FRANCIS et BASTIEN consultent chacun leur téléphone en même temps, pendant que SAMI réfléchit à un nouveau nom de groupe.


SAMI

(Soupirant)

Pfft...


FRANCIS et BASTIEN éclatent de joie en criant et en riant.


MÉLANIE

Quoi?

Qu’est-ce qui se passe?


BASTIEN

On vient de recevoir

un courriel de Bibisoft!


SAMI

La compagnie de jeux vidéo?


FRANCIS

Oui! On a un rendez-vous Skype

avec un producteur

qui est intéressé

par notre jeu!


MÉLANIE

Hein! C’est donc bien cool!

Quand, ça?


BASTIEN

Tantôt, après l’heure

du dîner.


SAMI

C’est bien trop malade!

Félicitations!


FRANCIS

Bibisoft,

baby!


FRANCIS et BASTIEN se lèvent et commencent à danser et à célébrer.


FRANCIS ET BASTIEN

Bibisoft,

baby!

Bibisoft,

baby!

Bibisoft,

baby!

Yeah! Yeah!

Ouh! Ouh!

Bibisoft,

baby!


Pendant ce temps, JENNIFER entre dans le local du journal.


JENNIFER

Mona?


MONA sort du placard où elle dormait.


JENNIFER

Ah, fiou!

Je vous ai pas réveillée?


MONA

Bien non, non!

J’avais mis mon alarme.


MONA vient retrouver JENNIFER. MONA a une nouvelle coiffure et son visage est maquillé, mais elle n’en sait rien.


MONA

Une sieste efficace,

c’est 20 minutes, pas plus. Hum!


JENNIFER

OK. Oui, je savais pas.


MONA

Tu voulais me parler?


JENNIFER

Oui! Oui. J’ai parlé

à M. Prud’homme et il a dit

que c’était correct, vous êtes

libérée pour l’après-midi.


MONA

Bon, bien, c’est super, ça!


JENNIFER

Hé, Mona?


MONA

Oui!


JENNIFER

(Indiquant son visage)

Euh... c’est quoi, ça?


MONA

Quoi? Oh non! J’ai pas

de la bave qui a coulé?

Ça, ça m’arrive tout le temps

quand je fais une sieste!


JENNIFER

Non. Non,

mais regardez-vous donc.


JENNIFER prend son téléphone et utilise l’application du miroir. Elle tend son téléphone à MONA qui y voit son visage.


MONA

Ah! Bien, voyons!

Que c’est ça?

Hé! Je suis défigurée!


JENNIFER

Bien non.

Pas tant que ça.


MONA

Bien! Bien là!

Ça vient d’où, ça?


JENNIFER

C’est peut-être quelqu’un

qui vous a niaisée

pendant votre sieste?


MONA

Mélanie!


JENNIFER

Quoi, Mélanie?


MONA

C’est elle qui a fait ça,

c’est sûr!


JENNIFER

Non, Mélanie aurait

jamais fait ça!


MONA

Elle voulait m’arranger

le portrait avant ma sieste!


JENNIFER

C’était pour vous

rendre service.


MONA

Ah, bien oui! Hé!

J’en reviens pas!

Je propose

d’aller la reconduire

à Gatineau et c’est comme ça

qu’elle me remercie!


JENNIFER

Mais, Mona!


MONA

Hé! Tu peux être sûre

qu’elle peut oublier ça,

sa finale!

Elle met pas le pied

dans ma Choupette!


De leur côté, FRANCIS et BASTIEN continuent de célébrer.


FRANCIS ET BASTIEN

Bibisoft,

baby!

Bibisoft,

baby!


BASTIEN

Yes!


FRANCIS

Yes! Yes! OK.

(Prenant une voix très grave)

Salut. Salut.

Salut.

Salut. Moi, c’est Francis.


BASTIEN

OK. Puis moi,

c’est Bastien...


FRANCIS

Un petit peu...


BASTIEN se racle la gorge et prend une voix un peu plus grave.


BASTIEN

C’est Bastien...


MÉLANIE

Qu’est-ce que vous faites,

les gars?


BASTIEN

On essaie d’avoir l’air

plus vieux et plus matures.


FRANCIS

Oui, parce qu’il faut pas

que le producteur de Bibisoft

sache qu’on est au secondaire.


SAMI

Mais votre problème,

c’est pas votre voix.

C’est plus votre face.


BASTIEN

Non, mais--


SAMI

Surtout toi.


BASTIEN

OK. Qu’est-ce qu’elle a,

ma face?


SAMI

T’as l’air plus jeune, hein?


BASTIEN

Tant que ça?


FRANCIS

C’est vrai

que de côté, t’as--


MÉLANIE

Puis, ça? Il y a plein

de gars qui ont l’air jeunes

et qui sont cutes pareil!


BASTIEN

Et il y en a plein de filles

aussi, là. Ha! ha!


BASTIEN et MÉLANIE échangent un sourire et un regard attendri. FRANCIS les regarde d’un air interrogateur.


SAMI

On parle pas d’être cute,

on parle d’avoir l’air

plus vieux, hum?

Hé! Ce qu’il vous faudrait,

c’est un genre de veston

cravate, hein?

Quelque chose du genre.


FRANCIS

Oui, bonne idée!

Mon père en a plein

dans son garde-robe.

Je vais aller

en chercher deux.


MÉLANIE

Et vous allez faire ça où,

votre rendez-vous Skype?


BASTIEN

J’en ai aucune idée.


FRANCIS

Dans la salle de conférence

de l’aréna.

On aurait vraiment l’air pro,

ça serait parfait.


BASTIEN

Bonne idée.

Je m’en occupe!


FRANCIS

OK. On se dépêche, il reste

moins de 60 minutes. Go!


FRANCIS et BASTIEN se lèvent et partent en s’encourageant mutuellement.


FRANCIS ET BASTIEN

Go, go! Go!


SAMI

Comme ça, Bastien...

il est cute?


MÉLANIE

(Mal à l’aise)

C’est pas exactement ça

que j’ai dit, Sami!


Pendant ce temps, JENNIFER et MONA poursuivent leur discussion.


JENNIFER

Vous pouvez pas

l’accuser comme ça.


MONA

Ah! Bien oui,

je peux!


JENNIFER

Vous avez pas

de preuve.


MONA

Elle propose

de m’arranger

le portrait

et je me réveille

le portrait arrangé;

que veux-tu de plus?


JENNIFER

Ça veut pas dire

que c’est elle.


MONA

Hon! OK.

C’est qui, d’abord?


JENNIFER

Bien...


MONA

C’est ça que je disais.


MONA sort du local du journal.


JENNIFER

Non. Mona!

Vous pouvez pas faire ça!


MONA

Ah! Ah!


JENNIFER

C’est tellement important

pour Sami et Mélanie

d’aller à Gatineau!


JENNIFER et MONA poursuivent leur conversation dans le corridor.


MONA

Je le sais, hé!

C’est pas rien!

La finale de Secondaire

en spectacle!


JENNIFER

Oui, ils capoteraient

tellement de manquer ça!

Et vous êtes

leur seule option!


MONA

Mélanie avait juste à pas

me défigurer de même!


JENNIFER

Je vais vous le prouver

que c’est pas elle.


MONA

Ha! Puis moi,

je vais te prouver le contraire.


De son côté, BASTIEN parle au téléphone en se rendant à son casier.


BASTIEN

Hein, pour vrai?

OK. Merci, Donald.


BASTIEN raccroche. JULIE-PIER vient le rejoindre à toute vitesse.


JULIE-PIER

Bastien!

J’ai vraiment besoin

de toi, là!


BASTIEN

T’as pas encore

trouvé ton cobaye?


JULIE-PIER

Euh, oui. J’ai comme

un petit peu raté mon coup.

Est-ce que je peux

me reprendre sur toi?


BASTIEN

J’ai pas vraiment

le temps.


JULIE-PIER

(Suppliant)

Please!

Ça sera vraiment pas long.


BASTIEN

Mais j’ai un rendez-vous Skype

avec Bibisoft pour mon jeu.


JULIE-PIER

Bien, justement! Je vais

pouvoir t’arranger un peu.

Parce qu’honnêtement, t’es

vraiment pas à ton meilleur.


BASTIEN

Hum! Penses-tu

que je pourrais

avoir l’air

un peu plus... hum, hum!

(Se raclant la gorge)

... vieux?


JULIE-PIER

Ha! Bien là!

Tu me prends pour qui?

Une débutante ou quoi?

Je vais t’arranger ça.


BASTIEN

Mais fais ça vite; il faut pas

que tu rates ton coup.


JULIE-PIER

Relaxe et assis-toi.


BASTIEN s’assoit sur le banc devant son casier. JULIE-PIER fouille dans son sac et en sort des produits de maquillage et de coiffure.


BASTIEN

Qu’est-ce que tu fais?


JULIE-PIER

Bien, je sors mon kit.


BASTIEN

Je veux pas que les gens

me voient me faire maquiller!


JULIE-PIER

Tu veux qu’on fasse ça où?


BASTIEN

Bien...


Dans le salon étudiant, SAMI et MÉLANIE cherchent un nouveau nom pour leur groupe.


SAMI

OK! J’en ai un autre.

Pop Liqueur!


MÉLANIE

Ark! Non.


SAMI

OK. Trouves-en

un autre, d’abord.


MÉLANIE

Moi, j’ai proposé

Black Cheval.


SAMI

Oui, mais ça "fitte" pas

pantoute avec notre musique.


MÉLANIE

(D’un ton autoritaire)

Peut-être, mais ça sonne bien.


SAMI

Pouille Ketchup!


MÉLANIE

Pouille Ketchup...

Que c’est ça?


SAMI

Pouille, c’était mon nom de

camp de jour quand j’étais petit

et toi, tu tripes

sur le ketchup: Pouille Ketchup.


MÉLANIE

(Découragée)

Ah... On trouvera jamais!


MONA fait irruption dans le salon étudiant.


MONA

Mélanie!


MÉLANIE

(Remarquant l’allure de MONA)

Eh, boy!


SAMI

Ha! ha! ha!

Pas pire,

votre nouveau look, Mona!


MÉLANIE

C’est pour votre party

à Gatineau?


MONA

(Sarcastique)

Elle est bonne!


MÉLANIE

(Sarcastique)

En tout cas,

c’est pas mal réussi.


MONA

OK. Toi,

ma petite comique!


JENNIFER vient les rejoindre.


JENNIFER

Mélanie, t’étais où, tantôt?


MÉLANIE

Tantôt quand?


JENNIFER

Quand t’es partie

du local du journal

pour laisser Mona dormir.


MONA

Ah, ah!


MÉLANIE

Je suis venue ici.


JENNIFER

Bon! Il me semblait, aussi.


MONA

OK. T’es venue ici tout

de suite ou pas tout de suite?


MÉLANIE

Pas mal tout de suite.


MONA

Ah, ah! Réponse vague,

c’est louche.


MÉLANIE

Qu’est-ce qui est louche?


SAMI

C’est quoi,

ces questions-là?


JENNIFER

Pour savoir.

(S’adressant à SAMI)

T’étais tout le temps avec Mélanie?


SAMI

Bien oui!


MONA

Vraiment tout le temps

ou quasiment tout le temps?


SAMI

Tout le temps, tout le temps!


MONA

Ah!


JENNIFER

Vous voyez?


MONA

Ah!

(S’adressant à JENNIFER)

J’ai pas dit

mon dernier mot!

Tasse-toi!


MONA s’en va. JENNIFER la suit.


SAMI

Bon! Pouille Ketchup.


MÉLANIE

Non, Mélanie Power.


SAMI

Pouille Ketchup.


MÉLANIE

Mélanie Power!


Plus tard, dans une salle de classe, JULIE-PIER maquille BASTIEN qui se trouve dans un isoloir pour éviter d’être vu en train de se faire maquiller.


BASTIEN

Bon! Ça achève, là?


JULIE-PIER

Bien là!

Je viens juste de commencer.


FRANCIS passe par là et entre dans la classe. Il remarque l’isoloir et demande à JULIE-PIER ce qu’il en est.


FRANCIS

Bien...

qu’est-ce que tu fais?


JULIE-PIER

Une métamorphose beauté.


FRANCIS

Ah! Super.

Est-ce que t’as vu Bastien?


BASTIEN

(Levant la main)

Hello!


FRANCIS

Est-ce que

c’est une joke?


JULIE-PIER

Non, non! Tu peux pas voir

tant que j’ai pas fini.

C’est comme ça, dans l’émission

Transformation extrême.


FRANCIS

(S’adressant à BASTIEN)

Me niaises-tu, man?

T’es vraiment en train

de te faire maquiller?

Maintenant?


BASTIEN

Bien... oui, là.


FRANCIS

Et notre rendez-vous?


BASTIEN

Justement.

Je veux avoir l’air

plus vieux.


FRANCIS

De quoi, plus vieux?


BASTIEN

Comme un concepteur

mature et crédible.

(S’adressant à JULIE-PIER)

C’est ça que tu me fais?


JULIE-PIER

Bien oui, relaxe!

(S’adressant à FRANCIS)

Je peux t’arranger toi aussi,

si tu veux.


FRANCIS

Non, merci.

(S’adressant à BASTIEN)

As-tu parlé à M. Donald

pour la salle de conférence,

au moins?


BASTIEN

Oui, mais c’est

déjà réservé.


FRANCIS

(Déçu)

Ah! Il va falloir faire ça

ailleurs dans l’école.

OK. Tu viendras me trouver

quand tu seras...

métamorphosé.

Julie-Pier,

peux-tu te dépêcher un peu?


JULIE-PIER

Hum, hum! J’aimerais ça

que tu me presses pas,

je suis une artiste.


BASTIEN

Bon! Ça achève, là?


JULIE-PIER soupire et lui fait de gros yeux.


De leur côté, JENNIFER et MONA entrent dans le local du journal.


JENNIFER

Je vous l’avais dit

qu’elle avait un alibi.


MONA

Ha! Ça avait pas mal

plus l’air d’un mensonge

que d’un alibi, je vais te dire.


JENNIFER

My God, Mona!

Mélanie, c’est pas elle qui vous

a arrangée comme ça!


MONA

Hein?

C’est ce qu’on va voir!


JENNIFER

Hein?


MONA

C’est la valise qu’elle

apporte à Gatineau?


JENNIFER

Oui.


MONA

Ah!


JENNIFER

Quoi?


MONA

(Soulevant la valise)

Ah! Ffft!


MONA dépose la valise de MÉLANIE sur la table et l’ouvre.


JENNIFER

Qu’est-ce que vous faites?


MONA

Je cherche une preuve.


MONA trouve dans la valise plusieurs brosses à cheveux.


MONA

Ha! Tadam! Tu peux m’appeler

Mona Sherlock Tanguay.


JENNIFER

Mais ça veut

rien dire, ça.


MONA

Hé! J’ai jamais vu Mélanie se

promener avec tout ça à l’école.


JENNIFER

Non. C’est vrai, là, mais....


MONA

Elle a l’arme du crime

dans sa valise.

C’est la preuve

qu’elle est coupable!


JENNIFER

Mélanie joue dans la finale de

Secondaire en spectacle ce soir!


MONA

Oui, puis?


JENNIFER

C’est pour ça qu’elle a

apporté tout son kit,

pour se faire

un look de scène!


MONA

Mouais, peut-être.


JENNIFER

Mélanie aurait jamais apporté

tout ça juste pour vous niaiser.


MONA trouve l’affiche publicitaire sur laquelle une femme aux cheveux blond et rose porte du maquillage.


MONA

Bien, ça, c’est pas

une preuve, ça?


JENNIFER

Bien...


MONA

Regarde.

Mélanie avait prévu

me peigner comme ça!

Tu le vois bien!


JENNIFER

C’est juste un dépliant

du salon où elle travaille.


MONA

Chut! J’ai raison

et tu le sais!


MONA s’en va.


JENNIFER

Ah! J’aurais dû

y penser avant!


JENNIFER prend son téléphone et envoie un message texte à JULIE-PIER.


JENNIFER

(Par message texte)

T’es où? C'est urgent!

OK!


JULIE-PIER

(Par message texte)

Local B-210, pkoi?


Pendant ce temps, dans le salon étudiant, SAMI est installé au piano. Il est avec MÉLANIE.


SAMI

OK! On fait l’interlude

entre nos tounes

pour voir si ça marche.


MÉLANIE

OK!


SAMI commence à jouer une mélodie.


MÉLANIE

Mesdames et messieurs

les juges,

on représente

l’école Victoire-Desmarais

et on s’appelle

Les deux fabuleux.


SAMI

(Arrêtant de jouer)

Ça marche pas.


MÉLANIE

Hé, mets-en!

On passe au plan B.


SAMI

Quel plan B?


MÉLANIE

Hé, hé! Joue!


SAMI reprend sa mélodie.


MÉLANIE

Mesdames et messieurs

les juges,

on représente

l’école Victoire-Desmarais

et on s’appelle...

Mélanie Power.


FRANCIS entre à toute vitesse dans le salon étudiant et s’assoit sur le canapé.


SAMI

Hé! T’as bien

l’air pressé, toi!


FRANCIS

Oui. Il faut que j’organise un

set-up qui a de l’allure

pour notre rendez-vous Skype.


MÉLANIE

Il est où, Bastien?


FRANCIS allume son ordinateur.


FRANCIS

Je préfère pas en parler.

(S’adressant à MÉLANIE)

Est-ce que tu pourrais

venir voir ce que ça donne

comme décor sur la webcam?

Ça fait bureau

de concepteur branché?


MÉLANIE

Honnêtement, ça fait plus

maison des jeunes.


FRANCIS

Tu me niaises?


SAMI

Pourquoi vous allez pas

ailleurs dans l’école?


FRANCIS

C’est pas mieux,

les murs sont multicolores.


MÉLANIE

Non! Allez dans le bureau de

mon père, il est à la clinique.


FRANCIS

Oui! C’est parfait, ça!

Merci, Mélanie!


SAMI

Ah! Francis, Francis!

T’aurais pas des idées

de noms de groupe?


MÉLANIE

Oui, quelque chose

qui flashe.


FRANCIS

Euh... Gorgoroth.

Balrog Géant.

Les flammes du Mordor.


SAMI

T’en as pas qui viennent pas

du Seigneur des anneaux?


FRANCIS

Euh... non.


FRANCIS s’en va aussitôt.


MÉLANIE

Bon! Bien... Mélanie Power.


SAMI la regarde sans réagir.


MÉLANIE

Bien, quoi?


Pendant ce temps, JULIE-PIER est sur le point de terminer de coiffer et de maquiller BASTIEN.


JULIE-PIER

(Appliquant du fixatif)

Et maintenant,

pour la touche finale!


JENNIFER entre dans la classe.


JENNIFER

Julie-Pier! Je savais

que c’était toi.


JULIE-PIER

De quoi?


JENNIFER

T’as maquillé

et coiffé Mona.


JULIE-PIER

Hein? Pantoute! Ha!


BASTIEN

OK! C’est Mona,

ton autre cobaye.


JENNIFER jette un œil dans l’isoloir.


JULIE-PIER

J’ai pas fini!


JENNIFER

Bastien! Oh,

my God!


BASTIEN

Quoi, "oh, my God"?


JULIE-PIER

J’ai dit:

J’ai pas fini.


BASTIEN

Je peux me voir, là?


JULIE-PIER

Les nerfs,

ça s’en vient!


JENNIFER

Qu’est-ce que t’as

à crêper

tout le monde

de même, toi?


JULIE-PIER

Hum, hum! Ça s’appelle

une métamorphose beauté.


JENNIFER

OK. Mais à cause de toi,

ça se peut que Sami et Mélanie

ne puissent plus

aller à Gatineau.


JULIE-PIER

De quoi tu parles?


JENNIFER

Mona est "fru" parce que tu

lui as arrangé le portrait!


JULIE-PIER

J’ai rien fait à Mona!


BASTIEN

Je peux me voir, là?


JULIE-PIER claque des doigts vers BASTIEN pour lui indiquer de se taire.


JENNIFER

Arrête, je sais

que c’est toi.


JULIE-PIER

T’as pas de preuve.


JENNIFER

Bien... oui.

T’as un fixatif

et un peigne

dans les mains.


JULIE-PIER

Oui, puis? Plein d’autres

filles à l’école en ont.


JENNIFER

Du fixatif, je pense pas.


JULIE-PIER

Peut-être que oui.


JENNIFER

Come on, Julie-Pier!


JULIE-PIER

J’ai rien fait.


JENNIFER

OK. C’est beau.

Laisse faire.


JENNIFER s’en va.


JULIE-PIER

Hum, hum!


BASTIEN

C’est quoi,

l’affaire avec Mona?


JULIE-PIER

Oublie ça. OK, bon!

Tu voulais te voir...

je pense que j’ai fini!


BASTIEN

Bon!


JULIE-PIER utilise l’application du miroir sur son téléphone et le place devant BASTIEN pour qu’il se voit.


JULIE-PIER

Tadam!


BASTIEN

Hein?

Que c’est ça?


JULIE-PIER

C’est hot, hein?


BASTIEN porte du maquillage autour des yeux, ses lèvres sont rouges et il porte du fard à joues.


BASTIEN

Tu me niaises! On dirait

que je sors d’un manga!


JULIE-PIER

Bien non!


BASTIEN

Pourquoi t’as pas fait

ce que je t’ai demandé?


JULIE-PIER

Ça va bien plus impressionner

ma patronne comme ça.


BASTIEN

Et mon rendez-vous avec

Bibisoft, je fais quoi, moi?


JULIE-PIER

Quel rendez-vous?


BASTIEN

OK. Donc, t’écoutes vraiment

pas quand je te parle.


JULIE-PIER

Hein? Bien oui! Ha!


BASTIEN

J’en reviens pas

que tu m’aies fait ça.


De son côté, MONA revient au local du journal. JENNIFER la suit.


MONA

(Exaspérée)

Mais qu’est-ce

que tu veux encore?


JENNIFER

Je vais vous le dire, qui vous

a coiffée et maquillée comme ça.


MONA

Arrête, Jennifer!

Je l’ai, ma coupable!


JENNIFER

Non, c’est pas Mélanie.

C’est moi.


MONA

Toi?


JENNIFER

Oui!

Mélanie a rien fait.

Vous pouvez l’amener

à Gatineau avec Sami.


MONA

Pourquoi tu me l’as pas dit

avant que c’était toi?

C’est louche!


JENNIFER

Parce que je voulais pas

avoir de retenue.


MONA

OK. Prouve-le.


MONA ouvre la valise de MÉLANIE et donne à JENNIFER une brosse et du fixatif.


MONA

Tiens...

Peigne-toi

comme tu m’as peignée, hein.

On va voir si t’es capable.


JENNIFER

Euh...


MONA

(Sifflotant)

Hum, hum, hum!


Alors que JENNIFER s’apprête à se mettre du fixatif, MÉLANIE entre dans le local du journal.


MÉLANIE

Bien voyons, Jen!

Toi aussi, tu te crêpes

les cheveux? C’est quoi?

Vous essayez de partir

une nouvelle mode?


MONA

Ah bien, oui!

Regarde donc.


MÉLANIE

Je suis pas certaine

que ça va pogner, par contre.


JENNIFER

Je veux juste essayer

pour voir.


MÉLANIE

(Peu convaincue)

Hum, hum!


MONA

(Peu convaincue)

Hum, hum!


MÉLANIE

T’as pas l’air

super à l’aise.


MONA

Bien non, hein?


MÉLANIE

Laisse-moi faire.

Moi, le fixatif, je suis tombée

dedans quand j’étais petite.


MONA

Ah oui?


MÉLANIE

Oui!

D’ailleurs, vous auriez vraiment

dû me laisser m’en occuper.

Parce que clairement,

vous non plus,

vous êtes pas

super à l’aise avec ça!


MONA

Bon! Ça va faire! Je suis

tannée de me faire niaiser!


MÉLANIE

Mais c’était

juste une joke.


MONA

T’es en retenue

pour la journée.


MÉLANIE

Quoi?


MONA

Je sais pas si t’avais hâte

d’aller à Gatineau,

mais tu n’y vas plus!


MONA sort du local du journal. MÉLANIE et JENNIFER la suivent.


MÉLANIE

Hein?

Non, non, non! Mona!


Pendant ce temps, BASTIEN marche dans le corridor, poursuivi par JULIE-PIER qui brandit son téléphone.


JULIE-PIER

Come on, Bastien!

Laisse-moi juste prendre

un mini bébé selfie!


BASTIEN

T’es malade, là!


Ils arrivent à la salle des pas perdus.


JULIE-PIER

Ah!


De l’autre de la salle des pas perdus, JENNIFER et MÉLANIE essaient de convaincre MONA.


MÉLANIE

Je vous jure que j’ai rien

fait, moi!


MONA

Bien oui! Et moi,

je me suis retrouvée

crêpée comme ça

juste par magie.


MONA s’arrête devant BASTIEN. Elle fait le saut en l’apercevant.


MONA

Bastien!

Mon Dieu! Es-tu devenue

coiffeuse en série?


JENNIFER

C’est Julie-Pier,

la coiffeuse en série!


JULIE-PIER

Hein? Pantoute!


MONA

Bien, voyons...

Mais Bastien,

qui t’a défiguré de même?


JULIE-PIER

Ha! Bien là!

"Défiguré"!


MONA

Bien...


BASTIEN

(Pointant JULIE-PIER)

C’est elle!


MONA

Hein? C’est pas Mélanie?


BASTIEN

Non, pourquoi?


JENNIFER

Vous voyez bien!


MÉLANIE

Je suis innocente.


MONA

Hein?

OK! C’est toi qui m’as crêpée

comme ça, Julie-Pier?


JULIE-PIER

Non, non.

C’est Mélanie, je l’ai vue!


MÉLANIE

Hé! Non, non!

C’est tellement pas vrai!


JULIE-PIER

C’est pas parce que

c’est moi qui ai crêpé Bastien

que je vous ai crêpé vous!

Mélanie aussi est très bonne

en coiffure.


JENNIFER

Mais t’es

tellement menteuse!


BASTIEN

Hé, mets-en! J’aurais dû

m’en rendre compte avant.


BASTIEN arrache des mains de JULIE-PIER son téléphone.


JULIE-PIER

Hé! Mais qu’est-ce

que tu fais?


BASTIEN

Je prouve que Mélanie

a rien fait!

Regardez ça!


BASTIEN donne le téléphone de JULIE-PIER à MONA. Une photo est affichée sur l’écran. On y voit JULIE-PIER à côté de MONA qui dort, une fois que cette dernière a été coiffée et maquillée.


MONA

Ah!


JULIE-PIER

Comment t’as fait

pour savoir?


BASTIEN

C’est assez simple;

tu peux pas t’empêcher

de prendre des selfies.


MONA

Ah bien, j’ai mon voyage!


JULIE-PIER

Mais j’avais

une bonne raison.


MONA

Ah! Excuse-moi, Mélanie.

Je-je... Ta suspension est annulée,

j’étais dans le champ!


MÉLANIE

Yes!


JENNIFER

Yes!


MONA

(S’adressant à JULIE-PIER)

C’est toi qui es suspendue.


JULIE-PIER

Quoi?

(Se tournant vers BASTIEN)

Hé, merci!


BASTIEN

De rien.


BASTIEN s’éloigne.


MÉLANIE

(Le rejoignant)

Bastien, attends!


JULIE-PIER

Je comprends pas.

Il prend toujours

mon bord, d’habitude!


JENNIFER

Bien là,

ça ne lui tente plus.


MONA

Eh!


Pendant ce temps, dans le salon étudiant, FRANCIS termine de se préparer pour son rendez-vous Skype en ajustant sa cravate. Il est avec SAMI.


FRANCIS

Euh... Black Dauphin?


SAMI

Ça peut être autre chose

qu’un animal, tu sais.


FRANCIS

Euh... Black Menhir.


SAMI

Ah... ça sonne mal.


FRANCIS

Euh... Black Kayak.

Tiens! Ça sonne bien,

ça, Black Kayak.


SAMI

OK, laisse faire.


Le téléphone de FRANCIS émet un signal sonore.


FRANCIS

(Consultant son téléphone)

Il reste 19 minutes

avant l’entrevue!

Il est où, Bastien?


Pendant ce temps, BASTIEN est à son casier. MÉLANIE est avec lui.


MÉLANIE

Merci de m’avoir défendue.

T’es comme un genre de héros.


BASTIEN

C’est la moindre des choses.

Julie-Pier est tellement

insupportable, des fois. Ah!

J’ai tellement été niaiseux

de triper sur elle. Ah!


MÉLANIE

Je voulais pas le dire,

mais... oui!


BASTIEN

Ha!


FRANCIS arrive à ce moment au casier de BASTIEN.


FRANCIS

Euh... Bien, voyons donc...

Je... Bien, voyons donc!


MÉLANIE

Woh! Non, c’est pas

si pire que ça, quand même!


FRANCIS

Comment, pas si pire? On a un

rendez-vous Skype avec Bibisoft

dans 17 minutes, tu peux pas

avoir l’air de ça!


BASTIEN

Je sais.


SAMI

C’est une nouvelle mode,

ce look?


MÉLANIE

Je peux t’arranger ça,

si tu veux.


BASTIEN

Tu ferais ça?


MÉLANIE

C’est la moindre des choses.


BASTIEN fait un clin d’œil à MÉLANIE.


FRANCIS

Euh... OK, oui, go, go!


MÉLANIE

Bien oui, bien oui!


BASTIEN et MÉLANIE s’en vont. BASTIEN s’arrête et se retourne vers SAMI.


BASTIEN

J’ai une idée de nom

pour ton groupe.


SAMI

Quoi?


BASTIEN

La belle et le bête.


MÉLANIE

C’est moi, ça, la belle?


BASTIEN

Qu’est-ce que t’en penses?


SAMI

Et pourquoi moi,

je suis le bête?


BASTIEN

T’as l’air bête quand t’es

concentré et tu fais du clavier.


FRANCIS

Ha! ha!


SAMI

Oui... OK. J’haïs pas ça.


MÉLANIE

Moi non plus.


FRANCIS

La belle et le bête...

C’est vrai que ça sonne bien.

C’est meilleur

que Black Kayak.


Quelques instants plus tard, MÉLANIE et BASTIEN sont dans le salon étudiant. MÉLANIE aide BASTIEN à se démaquiller.


MÉLANIE

Ha! ha!

Quasiment tout parti.

Voilà...

En même temps,

ça aurait pu te donner

un air full créatif.


BASTIEN

Oui, mais il y a

une nuance

entre créatif

et bien trop bizarre!


MÉLANIE

Oui, j’avoue.


JENNIFER et SAMI les regardent de loin.


JENNIFER

Ils s’entendent bien,

tout d’un coup.


SAMI

Oui.


MONA entre dans le salon étudiant.


MONA

Sami, Mélanie!

Êtes-vous prêts?

Choupette est devant

la porte de l’école.


SAMI

OK!


MONA

Mélanie!


MÉLANIE ne peut détacher son regard de BASTIEN.


MONA

Mélanie Prud’homme!


MÉLANIE

Hein, quoi?


MONA

On s’en va à Gatineau, go!


MÉLANIE

Ah oui! Oui, oui, oui!


BASTIEN

(S’adressant à MÉLANIE)

Hé, merci pour ça, hein?

Je vais faire moins dur pour

mon entrevue avec Bibisoft.


MÉLANIE

Je suis sûre

que vous allez torcher.


BASTIEN

Sami et toi aussi.

Surtout toi.


MÉLANIE

(Quelque peu gênée)

Merci.


FRANCIS entre dans le salon étudiant et donne à BASTIEN un sac contenant un veston.


FRANCIS

Tout est prêt dans le bureau

de M. Prud’homme.

Enfile ça! Vite,

il reste deux minutes!


BASTIEN

Relaxe, man.


MÉLANIE et BASTIEN se saluent.


MÉLANIE

Bye!


BASTIEN

Bye.


JENNIFER

(S’adressant à SAMI avant son départ)

Tu vas me texter

avant la finale,

après la finale

et avant de te coucher?


SAMI

Je vais te texter

tout le temps.


JENNIFER

Ah!

Bye.


JENNIFER et SAMI s’embrassent.


Quelques instants plus tard, dans le corridor, alors que MONA, SAMI et MÉLANIE se rendent à la voiture de MONA, MÉLANIE interpelle MONA.


MÉLANIE

Mona? Vous êtes sûre

que vous voulez pas

que je vous arrange ça

avant de partir?


MONA

Non, non, non! Ça va "fitter"

avec les vieilles tounes

des années 1980 qu’on va chanter

tout le long dans le char!


MÉLANIE

(Découragée)

Les années 1980...

Oh, my God!

Ça va être long!


Fin épisode


MAUDE

(S’adressant au public de l’émission)

Pour jouer

ou revoir des émissions,

visite le site web

de Subito texto.


L’adresse internet suivante apparaît: «tfo.org/subitotexto».


Générique de fermeture

Episodes of Subito Texto

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season
  • Category Fiction

Résultats filtrés par