Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Alain Lamothe: Cutting-Edge Collector

If it exists, there´s a collection of it somewhere out there. And Alain Lamothe is living proof. Lamothe has had a passion for saws since the age of 13. Now retired, he decided to start an actual collection. He shows us some of the 650 saws on display in his museum. Careful! These things are sharp!



Réalisateur: Jean-Philippe Bélanger
Production year: 2016

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

ALAIN LAMOTHE, qui se spécialise dans la collection et la restauration de scies mécaniques, entre dans son garage, qui est un véritable musée, et accorde une entrevue. L’entrevue est entrecoupée d’images de ses nombreuses scies mécaniques.


ALAIN LAMOTHE

Mon père pour défricher autour

du chalet, avait acheté deux

vieilles scies en 1964.

À 13 ans, je m’en servais. Ces

scies-là, je les ai retrouvées

dans mon sous-sol. À partir de

là, ça a été comme une piqûre.

Ici, ça fait à peu près 13,

14 ans que j’opère ça, comme

un hobby. Mes scies viennent

de tous les pays du monde sans

exception. C’est quelque chose

qui est quand même

assez difficile. Il faut

savoir chercher et aller

aux bonnes places.

J’ai 650 scies dans ma

collection. Je possède la seule

au Canada qui s’appelle une

Mirault. Ma plus vieille scie,

c’est une Vaughan, une 1915. La

compagnie Power Machinery, c’est

l’histoire de la scie au Canada.

Cette scie-là, c’est l’ancêtre

de la compagnie Jonsered. Une

scie qui a de la grande valeur

pour moi, c’est une scie

qui est totalement

québécoise, La Rapide.

Je laisse les gens venir voir

les scies dans mon musée

parce que ça leur rappelle

des souvenirs de leur enfance.

Ces scies-là, je veux dire,

elles sont quand même

d’un certain âge.

Dans notre région, c’est

l’héritage qui nous été légué

par nos pionniers. C’était les

compagnies Boot, les compagnies

E. B. Eddy qui existaient

à Hull dans le temps.

Il y a de l’histoire en arrière

de ça, et il y a

beaucoup d’histoire.


Episodes of TFO 24.7

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season
  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par