Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Impromptu Duo: For or Against Bikes in Toronto

Pierre Filion is a professor of urban planning at the University of Waterloo. Yvonne Bambrick, founder of the Toronto Cyclists Union, has written a book about cycling survival in large urban centres. Do they have the same two-wheel etiquette? When they think of their ideal city, are they thinking of the same thing? What do they suggest we do so we can all share the roads better, and what do they think the future holds for self-driving cars? Filion and Brambrick open up, talk and debate over a board game at the Snakes and Lattes café in Toronto.



Réalisateurs: Chrystelle Maechler, Andréanne Baribeau
Production year: 2016

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Pierre Filion, professeur d’urbanisme à l’Université de Waterloo, et Yvonne Bambrick, fondatrice de l’union des cyclistes de Toronto et auteur de « The urban cycling survival guide » se rencontrent dans un café pour jouer à un jeu de société, mais, surtout, pour discuter.


Titre :
Duo impromptu


PIERRE FILION

Mais moi, je vais te dire.

J’aime beaucoup le vélo, mais

lorsque je suis en vélo en

ville, je deviens enragé.

C’est peut-être parce que

je suis pas habitué.

Mais toi, comment tu fais?


YVONNE BAMBRICK

Plutôt, c’est lorsque je suis

en auto que je me stresse.

À vélo, il y a toujours... Tu

sais, on peut s’enlever

des problèmes.


PIERRE FILION

C’est vrai.


YVONNE BAMBRICK

Mais c’est les interactions

avec les gens. C’est pas

toujours confortable. C’est

pour ça que c’est important

d’améliorer les routes, créer

les voies cyclables séparées,

faire l’éducation publique avec

les gens. C’est quoi les droits

de ceux à vélo et comment

se comporter ensemble.


PIERRE FILION

Ah oui, c’est vrai,

il faut qu’on joue. Bien oui,

faut qu’on joue. Alors,

c’est deux cartes je pense.


YVONNE BAMBRICK

Deux cartes, OK.


PIERRE FILION

En politique de transports,

ce serait quoi la ville idéale?


YVONNE BAMBRICK

Bien la mienne, Toronto,

lorsqu’on l’améliore.


PIERRE FILION

Moi, ma ville idéale, c’est

une utopie où il n’y aurait

plus d’automobiles, où la ville

serait réorganisée de façon

à ce qu’on n’ait pas besoin

d’avoir d’automobiles.


YVONNE BAMBRICK

Exact.


PIERRE FILION

Mais ça ira pas dans

ce sens-là parce que les

automobiles vont évoluer et puis

bientôt, on va avoir des

automobiles qui vont se conduire

elles-mêmes, sans conducteurs,

et puis ça va complètement

révolutionner le paysage urbain.


YVONNE BAMBRICK

Oui, c’est sûr.

Alors, c’est à toi?


PIERRE FILION prend deux jetons bleus dans le cadre du jeu.


PIERRE FILION

J’en ai deux.


YVONNE BAMBRICK

Voilà. Deux bleus.


PIERRE FILION

C’est tout.


YVONNE BAMBRICK

Bon.


PIERRE FILION

Yvonne, tu as écrit un

livre sur les vélos.


YVONNE BAMBRICK

C’est tout ce qu’on a besoin

de savoir pour faire du vélo,

pour "transportation", en ville,

pour l’Amérique du Nord. Alors,

les règlements, comment avoir

les paniers dessus, comme faire

les... tourner à gauche par

exemple. Il y a plusieurs façons

de le faire. Qu’est-ce qu’on

fait si on est arrêté par la

police ou si on a une collision

avec quelqu’un. Comment éviter

d’avoir notre vélo volé.

Tout ce qu’on a besoin, c’est là

dedans. Et pour les nouveaux

cyclistes qui veulent commencer,

parce qu’il y a plein, plein de

gens qui veulent être à vélo

en ville, mais ils ont peur.

Alors, comment tu as

décidé d’être urbaniste?


PIERRE FILION

Dans mon cas,

c’était génétique.


YVONNE BAMBRICK

Ah bon, voilà!


PIERRE FILION

Parce que lorsque j’étais

enfant, à l’école primaire,

je dessinais des villes.


YVONNE BAMBRICK

Ah oui?


PIERRE FILION

Alors, pendant les cours, je

dessinais des villes, puis je me

souviens, à un moment donné,

j’étais en train de dessiner une

ville et puis le professeur m’a

attrapé parce que je me cachais

pour faire ça. Il m’a attrapé et

il a dit: "Demain là, je veux

que tu me dessines une ville

d’un million de population."


YVONNE BAMBRICK

Eille, bon prof.


PIERRE FILION

Oui, oui. Mais j’en avais

plein de villes chez nous, parce

que je faisais ça en regardant

la télévision, partout. Alors,

je lui ai amené une ville d’un

million. Il a dit: "Tu as pas

fait ça pendant la soirée." J’ai

dit: "Mais non, évidemment."


YVONNE BAMBRICK

Alors, je fais un...


Un serveur apporte des boissons.


PIERRE FILION

(Propos en anglais)

Thank you.


YVONNE BAMBRICK

Alors, avec nos boissons, on a

aussi des questions.

Alors, j’en prends une.


PIERRE FILION

Oui, oui. OK, vas-y.


YVONNE BAMBRICK pige un bout de papier et lit la question inscrite sur le bout de papier.


YVONNE BAMBRICK

"Seriez-vous prêt

à sous-louer votre voiture?

Pourquoi ou pourquoi pas?"


PIERRE FILION

Oui, parce que je m’en sers

pas beaucoup. Si on a une

automobile et on s’en sert pas

une journée, on pourrait

la louer aux gens.


YVONNE BAMBRICK

Et les gens sont vraiment

attachés à leurs autos et

leurs bikes. Tu sais...


PIERRE FILION

Pour moi, ça dérangerait pas,

mais le vélo? Est-ce qu’on

pourrait faire la même chose

avec le vélo? Probablement pas.


YVONNE BAMBRICK

Non, tu prends pas mon vélo.

Jamais. C’est mon vélo.

Pierre, c’est quoi la leçon

la plus importante que

tu aimerais que tes étudiants

retiennent lorsqu’ils partent

de l’université?


PIERRE FILION

Je veux pas leur dire quoi

faire. C’est eux qui doivent

décider ce qu’ils veulent faire.

En ce sens-là, la leçon la

plus importante, ce serait

d’apprendre à penser.

Qu’ils puissent penser

et qu’ils puissent trouver

leurs propres solutions.

Moi, ma génération, on a fait

ce qu’on a fait. On a causé

beaucoup de problèmes.

On en a solutionné quelques-uns.

Mais là, ça va être votre tour.


YVONNE BAMBRICK

Bien, c’est une bonne

philosophie.

Cheers!


PIERRE FILION

Santé!


YVONNE BAMBRICK

Santé!



Episodes of TFO 24.7

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season
  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par