Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

On the Trail of the Morel Mushroom

Forest fires leave behind a devastating trail of destruction. But life always finds a way, and not long after a fire, morel mushrooms sprout out of the charred woods. Known as the black gold of the Boreal forest, these wild mushrooms have become a delicacy; over the past fifteen years, they have found even their way onto grocery store shelves. A kilo of dried morels sells for between $200 and $400. For the past ten years, Sudbury morel picker Thierry Bissonnette has spent the first month of every summer foraging for wild morels. He shares his passion for this most prized of mushrooms.



Réalisateur: Eric Bachand
Production year: 2016

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Un homme charge de l'équipement dans une voiture. C'est THIERRY BISSONNETTE, il est cueilleur de champignons sauvages.


THIERRY BISSONNETTE

Alors là, je m'en vais

assouvir ma pyro dépendance.

C'est-à-dire que ça fait une

dizaine d'années que je suis

dépendant aux feux

de forêt, puis aux champignons

qui poussent dedans.

Alors là, ça fait deux

semaines que je prospecte

pour cueillir des champignons,

donc des morilles de feu.

La morille de feu, c'est

un champignon sauvage qu'on

retrouve dans les forêts qui ont

été incendiées un an après le

sinistre, qui vont coloniser

le milieu après la destruction.


Des images montrent des champignons poussant sur le sol forestier.


THIERRY BISSONNETTE

Deux ans après, c'est fini. On

dit parfois que la récolte peut

s'étirer jusqu'à la deuxième

année, mais j'ai jamais

pu constater ça.


THIERRY BISSONNETTE se trouve en forêt, dans une éclaircie avec deux autres hommes. Ils consultent une carte.


THIERRY BISSONNETTE

L'idée, c'est d'être là

en premier, de sélectionner

les endroits qui sont

les plus propices.

C'est comme aller à la pêche. Si

on peut prospecter l'endroit en

premier, c'est plus agréable.

On va regarder ça, là. Ici,

l'autre côté du lac, j'en

ai trouvé toute la semaine

dernière. On va regarder

sur les côtés du plateau,

donc à l'ombre.

La cueillette des champignons

dans un feu, tout ça se passe

dans un milieu assez hostile. La

chaleur qui est souvent intense

au mois de juin, on se fait

souvent attaquer par des

essaims de mouches noires, de

moustiques. Donc, on a beau se

protéger, parfois ça peut être

assez intolérable.


Les trois hommes marchent dans une forêt brûlée.


THIERRY BISSONNETTE

Quand j'amène

quelqu'un de nouveau, je le

préviens tout de suite. Tu

apportes des vêtements dont tu

voudras peut-être plus te servir

après, que tu vas peut-être

déchirer sur des troncs brûlés.

Ça prend d'excellentes bottes de

marche. C'est très facile de se

tordre une cheville. Parfois,

il faut se glisser en dessous

des troncs, se faufiler avec

une chaudière pleine. C'est

des très longues journées,

de 7h du matin à 7h du soir.


THIERRY BISSONNETTE

(S'adressant à ses compagnons)

À 1h de l'après-midi,

ouvrez les walkies-talkies.


HOMME

(Trouvant un champignon)

Une morille blonde.

Hé Yvon, tu vas être

content, une blonde!


YVON

Oui, j'aime bien les blondes.


YVON rit.


HOMME

La morille d'or.


YVON

Celle-là est belle.


THIERRY BISSONNETTE

Les morilles de feu vont

pousser en début de saison

végétative, au printemps,

au début de l'été, et ça dure

pendant un mois, si on est

chanceux. L'idéal, c'est d'avoir

des grandes chaleurs avec

un peu d'humidité.

Des spécimens déshydratés sur

place, ça nous sauve du travail.

La morille de feu, on trouve

ça de plus en plus depuis une

quinzaine d'années dans nos

épiceries, donc la plupart

du temps, ça vient de l'Ouest

canadien là où les récoltes sont

plus abondantes. Ici, on a pas

le même climat que sur la

côte pacifique, évidemment.

Entre autres, ce qui explique

pourquoi ce n'est pas devenu une

industrie comme celle de l'Ouest

canadien où on récolte pour

plusieurs millions de dollars

de morilles de feu par année.


THIERRY BISSONNETTE

(S'adressant à ses compagnons)

C'est parfait. S'il y en a

des jaunes oranges, je

les cueille pareil.

C'est une course contre

la montre. Lorsqu'il fait chaud,

ça peut prendre une à deux nuits

pour que le champignon soit

mature. Ensuite, deux à trois

jours pour qu'il se dessèche.

S'il fait trop chaud, qu'il

pourrisse si c'est trop humide.

Comme on va souvent très loin,

jusqu'à 1000-1500 km pour

atteindre le feu, donc on a

pas nécessairement tout ce qu'il

faut à portée de la main, donc

un défi, c'est de conserver sur

place. Mon casse-tête depuis 10

ans, ça a été la déshydratation

en forêt. On a besoin d'une

génératrice ou encore d'un poêle

à bois artisanal pour, dans un

abri, faire la déshydratation.

Il faut avoir un degré

d'humidité, de chaleur,

bien calibré.


Les trois hommes rapportent des seaux remplis de champignons qu'ils font sécher sur un poêle artisanal en forêt.


THIERRY BISSONNETTE

La notion de valeur commerciale,

ça vaut entre 200 et 400$, donc

un kilo sec. Je cueille pas dans

le but de faire du commerce ou

nécessairement pour la quantité.

Bien sûr, j'aime bien cuisiner.

Je les mange, les morilles, mais

la pulsion de cueillir continue.

Donc, après une dizaine de jours

de récolte, je vais me mettre à

les sélectionner. J'essaie de

cueillir pour l'expérience,

pour le plaisir, pour l'aspect

fugace aussi, de tout ça.

D'une manière la plus

gratuite possible.


THIERRY BISSONNETTE

(S'adressant à son compagnon)

Gary, t'es dans un bon

secteur, là. Oui.


Episodes of TFO 24.7

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season
  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par