Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

Video transcript

Daniel Gervais, Fiddler

In August 2016, Morinville, Alberta, hosted the Canadian Grand Masters Fiddling Competition. For the second time in his career, Daniel Gervais took home the event´s big prize (the first time he won was in 2011). One of the few Franco-Albertan artists who are able to make a living off their craft, Gervais became a professional musician at a very young age, having picked up the violin when he was just five years old. Sometimes he acts as a backing musician for other artists, and sometimes he has other musicians back him. He also performs as a solo artist, and his songs are both in English and in French, an almost inevitable result of living in a minority setting. In a career that has been peppered with awards and recognition from his peers, Gervais has played at some very prestigious venues, including Toronto´s Glenn Gould Studio, New York City´s Carnegie Hall, and the 2012 London Olympic Games.



Production year: 2016

Accessibility
Change the behavior of the player

video_transcript_title-en

Titre :
TFO 24.7


DANIEL GERVAIS, violoniste, témoigne.


DANIEL GERVAIS

J'ai commencé à l'âge de 5 ans

et je pensais vraiment pas

À la carrière de musique

À cet âge-là. Mais c'est vers

peut-être l'âge de 12 ans, 13

ans, 14 ans, que je voyais que

je pourrais gagner ma vie de ça.

Un de mes premiers contrats,

ça a été de jouer dans un

restaurant à Saint-Paul, Chez

Line. C'était les vendredis,

samedis, deux heures de temps

entre 18h et 20h et ils me

payaient 10$ de l'heure.

Et vers 18 ans, je travaillais

déjà à temps plein comme

musicien, beaucoup de spectacles

scolaires, des festivals, dans

des théâtres, des événements

privés. Ça fait que j'ai

vraiment vu le potentiel

de tout ça.

Je suis né pendant que

mes parents étaient étudiants

À l'Université de Lethbridge.

Mon père prenait un bac

en éducation, ma mère, un bac

en éducation ainsi qu'un bac

en musique. Donc ma mère

est musicienne. Et ils ont

vraiment décidé ensemble que

leurs enfants allaient jouer

les sports ainsi que la musique.

On est au lac la Biche, au nord

de la province et le soir, il

y avait pépère Malo. C'était pas

mon pépère, on l'appelait pépère

Malo, et il était violoneux et

il jouait autour du feu. C'est

vraiment ce moment-là qui m'a

inspiré de jouer du violon.

C'est à ce moment-là que

j'ai dit à ma mère: "Je veux pas

jouer du piano, je veux que tu

m'achètes un violon et je veux

suivre des cours de violon." Ça

fait que j'ai commencé au mois

de septembre cette année-là.

Je me sens vraiment confortable

avec mon violon. Je m'exprime

vraiment bien avec le violon.

Il y a des gens qui me disent:

"Ça a l'air tellement naturel."

Parce que ça l'est.

C'est une autre langue que je

peux parler avec mon violon.


DANIEL GERVAIS joue du violon pendant qu'un homme chante et que des gens dansent.


DANIEL GERVAIS (Narrateur)

Moi, je joue de la musique

canadienne-française

traditionnelle, la musique

métisse traditionnelle, et j'ai

une fierté de jouer ça et

de garder ça aussi pur que

possible.


DANIEL GERVAIS témoigne.


DANIEL GERVAIS

Mais en même temps,

j'explore d'autres domaines

aussi, d'autres mondes

de musique. Alors, je joue

de la musique contemporaine,

du jazz. Et tu sais, la musique

classique, c'est très ancien,

mais en même temps, c'est très

moderne. Ça fait que...

Voilà, c'est tous ces

styles-là que je joue.

Cette année, surtout après les

Grand Masters, j'essaye de me

donner des objectifs, des buts,

de créer plus en tant qu'artiste

créatif. C'est dans le mot.


DANIEL GERVAIS est en studio.


DANIEL GERVAIS (Narrateur)

Alors, c'est pour ça que j'ai

décidé d'aller en studio,

composer, enregistrer.

J'ai créé mon premier album en

2003, je pense, quand j'avais 14

ans ou 15 ans. Et là, j'en ai

six, et des différents projets.

Il y avait plus traditionnel,

plus contemporain. Je vais créer

un autre album cette année pour

ma tournée

Chemin Chez Nous au

Manitoba et pour tous mes autres

projets pour vendre, mais

je suis vraiment... Ça me

prend ça, parce que je veux

mettre ça à jour.

Mon but ultime vraiment, dans la

vie, c'était de gagner ma vie en

jouant de la musique, en jouant

de mon violon, et de pouvoir

soutenir ma famille. Alors,

c'est ce que je fais, j'ai déjà

accompli mes rêves, et c'est

de continuer dans ce rêve-là.


Episodes of TFO 24.7

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season
  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par