Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Alexandre Bisaillon: Ottawa Police Officers

Comedian Alexandre Bisaillon and the police haven´t always had a harmonious relationship. Ottawa being a bilingual city, its police officers are supposed to serve the people in both English and French. But we know that is not always the case. Alexandre Bisaillon learned that the hard way when he was younger and got a ticket for failing to come to a full stop in his car. Alexandre takes a lighthearted look at the incident with Ottawa police. Does the whole thing seem fair to you?



Réalisateur: Jean-Philippe Bélanger
Production year: 2016

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Titre :
TFO 24.7


Sur un trottoir, ALEXANDRE BISAILLON s'adresse au public de l'émission.


ALEXANDRE BISAILLON

Hé, salut, les chums! Salut,

les chumettes! Aujourd'hui, je

vous parle de la première fois

où je me fais arrêter par la

police à 16 ans ici même, quand

j'ai roulé mon premier stop.


ALEXANDRE BISAILLON indique un panneau de circulation « Stop ».


ALEXANDRE BISAILLON

Bien, rouler. Tu sais, mettons,

il y a pas de char autour, puis

j'ai le goût de faire pipi.


Une voiture s'avance et traverse l'intersection sans s'arrêter au stop.


ALEXANDRE BISAILLON

Oui, c'est moi, ça. Bravo!


Un POLICIER dans une voiture signale à la voiture de s'arrêter en mettant en marche une sirène.


ALEXANDRE BISAILLON

Et là, bien évidemment,

je me fais arrêter par la police

parce que je suis à Vanier,

leur quartier de prédilection.

Juste vous dire, les policiers,

puis Vanier, bien, c'est comme

des menteurs dans le Parlement:

il y en a tout le temps.

Blague engagée.


Le POLICIER s'approche et se penche vers ALEXANDRE BISAILLON qui conduit la voiture fautive. ALEXANDRE BISAILLON fait descendre la fenêtre de la voiture.


ALEXANDRE BISAILLON

(S'adressant au POLICIER)

Belle journée?


POLICIER

(Propos traduits de l'anglais)

Est-ce que tu sais pourquoi

je t'arrête?


ALEXANDRE BISAILLON (Narrateur)

Et là, j'avoue que j'aurais

pu répondre en anglais, jouer la

game, mais non, je connais mes

droits. Bien, pas tant que ça.

Mais bref, Ottawa est une ville

bilingue et elle se doit

d'offrir des services dans

les deux langues officielles.

Et quand je dis les deux langues

officielles, c'est pas le

fameux:

(Propos en anglais)

"I speak english",

(Propos en français)

et le:

(Propos en anglais)

"I don't speak french",

(Propos en français)

en étant certain d'oublier

le "sorry" en début de phrase.


Dans sa voiture, ALEXANDRE BISAILLON parle au POLICIER qui se tient devant sa fenêtre.


ALEXANDRE BISAILLON

Je comprends pas la question,

monsieur l'agent.


POLICIER

(Propos traduits de l'anglais)

(Parlant fortement)

Est-ce que tu sais

pourquoi je t'arrête?


ALEXANDRE BISAILLON

Non, c'est ça, c'est pas le

niveau de décibel, le problème,

c'est que je parle pas anglais.


POLICIER

(Propos traduits de l'anglais)

Tu ne parles pas anglais?


ALEXANDRE BISAILLON

Je parle pas anglais!

Français.


POLICIER

(Propos traduits de l'anglais)

Je reviens.


Le POLICIER s'éloigne.


ALEXANDRE BISAILLON

Gisèle Lalonde.


ALEXANDRE BISAILLON (Narrateur)

Puis là, le policier retourne

dans son char, mais vraiment

trop longtemps. C'était long.

Je sais pas ce qu'il faisait,

mais c'était long. J'aurais pu

finir au moins deux

Seigneurs

des anneaux ou un questionnaire

de six pages dans le magazine

Cool! À savoir quel type

de princesse de Disney je suis.

Hi, hi, hi! Puis là, je le vois

parler au téléphone, mais

j'entends pas ce qu'il dit,

puis je sais pas non plus

à qui il parle, mais c'était

sûrement à son supérieur.


Dans sa voiture, le POLICIER parle dans un téléphone.


POLICIER

(Propos traduits de l'anglais)

Je vais lui donner la plus

grosse amende possible.


VOIX MASCULINE

(Propos traduits de l'anglais)

Pourquoi tu ne lui donnes

pas un avertissement,

ce n'est qu'un stop américain!

C'est juste un étudiant...


POLICIER

(Propos traduits de l'anglais)

Parce qu'il parle français.

Il agit comme s'il ne parlait

pas anglais.

Il est né et a grandi à Ottawa.

Il doit parler anglais.

C'est impossible de ne pas

parler anglais quand on est né

et qu'un a grandi à Ottawa.


VOIX MASCULINE

(Propos traduits de l'anglais)

Quel est son nom?


POLICIER

(Parlant avec un accent anglais)

Alexandré Bisalonne.


VOIX MASCULINE

(Propos traduits de l'anglais)

Ça sonne assez français.

Pourquoi tu ne lui

parles pas en français?

Il doit comprendre

pourquoi il se fait arrêter.


POLICIER

(Propos traduits de l'anglais)

Parce que je n'ai jamais

appris le français.


VOIX MASCULINE

(Propos traduits de l'anglais)

Bon point. Donne-lui l'amende.


ALEXANDRE BISAILLON est assis sur une chaise à côté de la voiture de POLICE. Il continue son histoire.


ALEXANDRE BISAILLON

Là, le policier revient me voir,

puis moi, je suis stressé

parce que là, je remarque sur

le ticket qu'il m'a enlevé des

points d'inaptitude, m'a donné

235 piastres de contravention,

plus 60 piastres parce que les

enregistrements du char étaient

dans la sacoche de ma mère.


Texte narratif :
235$ + 60$ = ouch!


ALEXANDRE BISAILLON

Puis moi, dans ce temps-là,

j'avais une job à 10 piastres de

l'heure, OK? C'est comme si un

adulte au salaire moyen recevait

un ticket de 1000 piastres

pour un stop semi-roulé.

Puis là, je vais me lever.


ALEXANDRE BISAILLON se lève.


ALEXANDRE BISAILLON

Puis là, je craque, je suis plus

capable de jouer mon rôle de

profranco. Je comprends pas la

contravention. Je me dis: Si je

continue de parler français, le

policier va juste plus se fâcher

et il me l'expliquera pas

plus, le ticket. Fait que

j'ai essayé de jouer le gars qui

savait pas parler anglais, mais

j'étais un assez bon acteur,

et ce, même si j'ai rajouté

des "euh" entre les mots

en terminant la phrase

avec un mot français.


Dans sa voiture, ALEXANDRE BISAILLON examine un ticket que lui a donné le POLICIER.


ALEXANDRE BISAILLON

Mais non, mais non, mais non.

Hum...

(S'adressant au POLICIER)

(Propos traduits de l'anglais)

Qu'est-ce... qu'est-ce que...

ça dit... sur le papier?


POLICIER

(Propos traduits de l'anglais)

Ah! Tu parles anglais!

Je le savais.

Arrête de faire le malin,

tu as 30 jours pour payer.

En passant,

si tu m'avais parlé

en anglais dès le début,

je t'aurais laissé partir

avec un avertissement.

Bonne journée monsieur Bisalonne!


Le POLICIER s'éloigne. Dans la voiture, ALEXANDRE BISAILLON est étonné.


ALEXANDRE BISAILLON

Hein?


Sur la rue, ALEXANDRE BISAILLON continue sont histoire en marchant à reculons.


ALEXANDRE BISAILLON

Là, je vais marcher de reculons.

Et si c'est le contraire qui

s'était produit, si la ville

d'Ottawa avait engagé un

policier francophone unilingue

et s'il avait terminé son

arrestation par: "Hé, juste vous

dire que si vous aviez parlé

français dès le départ, je vous

aurais laissé partir avec un

simple avertissement." Pas mal

sûr que là, on en aurait parlé

un peu plus. Bref, la ville

d'Ottawa, hein, la police:

(Propos en anglais)

"To serve and protect."

(Propos en français)

Oui, là, je l'ai dit en anglais

parce que si jamais la police

qui m'a arrêté voilà neuf ans

écoute l'émission, je veux

qu'elle comprenne ces deux

mots-là qu'elle semble avoir

oubliés. Bref, on se revoit

bientôt. Là, je vais

m'enfuir dans des cèdres.


ALEXANDRE BISAILLON fonce dans une haie de cèdres.

Episodes of TFO 24.7

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season
  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par