Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

The Expulsion Of The Acadians

Does the Expulsion of the Acadians, or Great Upheaval, mean anything to you? It began on one fateful day in 1755, when the Nova Scotia Council decided to deport 75% of the Acadian population over a period of eight years. Lieutenant Governor Charles Lawrence believed that the Acadians were an obstacle to the establishment of a Protestant British colony. And like all pivotal historical events, the Expulsion inspired a poem about Gabriel Lajeunesse and Évangéline Belfontaine, who were separated by the expulsion.



Production year: 2016

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

NATHAN DIMITROFF est assis seul dans une salle de cinéma.


NATHAN DIMITROFF

Attends, attends.

J'adore regarder les génériques.


NATHAN DIMITROFF appaludit.


NATHAN DIMITROFF

Ah, les Américains savent

tellement comment faire

des films sur les tragédies.

Mais les Acadiens aussi, on a eu

notre tragédie, hein. On appelle

ça la déportation ou le Grand

Dérangement. Après le traité

d'Utrecht en 1713, les Anglais

ont renommé l'Acadie la

Nouvelle-Écosse. Puis ils

allaient nous laisser vivre

là à trois conditions.

Première condition:

(Propos en anglais)

you must speak English.

Deuxième condition:

(Propos en anglais)

you must renounce

your catholic faith.

Troisièmement:

(Propos en anglais)

you must...

(Avec un accent anglais)

Prêter le serment d'allégeance à la

queen de l'Angleterre. Oh oh...

(De retour sans accent anglais)

Plus tard, en 1755, l'expulsion

de plus de 10 000 Acadiens

commença. Des familles furent

séparées et le Grand Dérangement

débuta. C'était vraiment "la"

tragédie acadienne. Puis on le

sait, des histoires de tragédie,

ça se vend bien. Surtout si on

se fie au box-office américain

avec les films...

«Le Titanic» ou «Pearl Harbor».

Il y a même eu un documentaire

sur Don Cherry puis ses habits,

en parlant de tragédie.

Le poète Henry Wadsworth

Longfellow a décidé de rendre

hommage à la tragédie acadienne

avec le poème épique:

Évangéline.


NATHAN DIMITROFF fait un mouvement de tête et replace ses cheveux de façon sensuelle.


NATHAN DIMITROFF

Au tour d'un verre en 1847,

un des chums de Longfellow,

Nathaniel Hawthorne, que les

francophones ont vraiment de la

misère à prononcer son nom, lui

a conté l'histoire d'un peuple

qui vivait au nord de la

frontière puis ils se sont

fait malmener par les Anglais.

L'histoire a inspiré Longfellow

d'écrire sur Gabriel Lajeunesse

et Évangéline Bellefontaine,

deux jeunes qui allaient se

marier en 1755. Hashtag mauvais

timing. Parce qu'aussitôt

que les cloches sonnèrent,

la déportation débuta et Gabriel

fut envoyé dans un bateau.

Mais des années plus tard,

il y a un vieillard qui est

rentré en ville. Un vieillard,

tu sais, assez vieux pour

qu'on l'appelle: un vieillard.

Il est rentré en ville puis

il tomba gravement malade.

Évangéline, rendue infirmière à

ce moment-là, prit soin de lui.

Mais à un moment donné, le petit

monsieur a ouvert ses yeux puis

leurs regards se sont croisés.

Devinez c'était qui,

le vieillard? Bien oui!

C'était Gabriel.


Un bruit de foule en liesse se fait entendre.


NATHAN DIMITROFF

Oh my god!

Fin d'Oscar, fin de film

hollywoodien, ça n'a pas

de bon sens! Yeah!


Une mélodie de flûte à bec se fait entendre.


NATHAN DIMITROFF

Mais comme Jack et Rose dans

Titanic, leurs retrouvailles

furent brèves. Gabriel est mort

dans les bras d'Évangéline.

Mais comme Jack et Rose dans

Titanic, Gabriel et Évangéline,

c'est juste des

personnages fictifs.

Le fruit de l'imagination d'un

poète américain, Henry Wadsworth

Longfellow, qui voulut rendre

hommage à la tragédie

acadienne, la déportation.


Un employé du cinéma parle à NATHAN DIMITROFF depuis le fond de la salle.


VOIX DE L'EMPLOYÉ

Excusez! C'est parce que...

Le film est fini, là.


NATHAN DIMITROFF

Oui, c'est beau. Je m'en vais.

(S'adressant au public de l'émission)

Ça ferait un bon film, «though».


NATHAN DIMITROFF se lève et s'en va.



Episodes of TFO 24.7

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season
  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par