Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Improtéine Ltd. - François Boileau

A Francophone organization from Oshawa has a mission for Improtéine´s communications agency: to recruit someone important to speak on their behalf at an event for the designation of the Oshawa area. The Improtéine team is convinced François Boileau is the man for the job, but they soon realize that while Boileau is a great speaker, he may not necessarily be the best fit for a young crowd. Now they have to turn Boileau´s legalese-filled speech into something that will appeal to youth.



Réalisateur: Renaud Lafond
Production year: 2016

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

Improtéine est un groupe composé de plusieurs membres, dont VINCENT, STÉPHANE, OLIVIER et MARTIN. VINCENT rejoint STÉPHANE et OLIVIER à une table dans un bureau situé dans un immeuble commercial.


VINCENT

Je suis vraiment pas

sûr que François Boileau,

c’est la bonne personne.


STÉPHANE

Mais oui. Je l’ai vu animer au

dévoilement du nouveau règlement

ministériel sur l’inclusion

inclusive. Tout le

monde a capoté.


VINCENT

Il y avait combien

de jeunes dans la salle?


OLIVIER

(Levant la main)

Euh, c’est qui François

Boileau au juste?


Titre :
Improtéine limitée


FRANÇOIS BOILEAU est accueilli par l’équipe d’Improtéine, composée de VINCENT, STÉPHANE et OLIVIER.


VINCENT

François Boileau.


FRANÇOIS BOILEAU les salue tour à tour.


FRANÇOIS BOILEAU

Vincent, Stéphane.


FRANÇOIS BOILEAU met les mains sur les épaules de OLIVIER pour le saluer.


FRANÇOIS BOILEAU

Olivier,

ça me fait tellement

plaisir de te revoir.


FRANÇOIS BOILEAU fait un gros câlin à OLIVIER et demeure appuyé sur la poitrine de ce dernier.


OLIVIER

Moi aussi.


OLIVIER se tourne vers VINCENT et STÉPHANE.


OLIVIER

(Chuchotant)

C’est qui?


Texte informatif :
François Boileau : Commissaire aux services en français de l’Ontario; Avocat autrefois redouté; Hygiène corporelle irréprochable.


FRANÇOIS BOILEAU s’assoit en face de VINCENT, STÉPHANE et OLIVIER pour discuter.


FRANÇOIS BOILEAU

Bon, les gars, votre dernière

capsule était super. Vraiment

fantastique. En plein dans

les dents, comme je les aime.


STÉPHANE

Merci.


VINCENT

Bon, es-tu déjà allé à Oshawa?


FRANÇOIS BOILEAU

J’adore Oshawa.


VINCENT

Donc, t’es jamais allé.


FRANÇOIS BOILEAU

Non.


VINCENT

Comme tu sais, l’ACFO là-bas

veut que la région soit désignée

en vertu de la Loi sur les

services en français.

(Levant les yeux au ciel)

Bla, bla.


STÉPHANE

Ils cherchent un porte-parole,

puis on a pensé à vous.

Il faudrait parler dans un grand

rassemblement de jeunes.


FRANÇOIS BOILEAU

C’est ma spécialité. J’adore

parler aux jeunes. Leur parler

vraiment du processus de

désignation, c’est comme un rêve

de parler de ça. C’est tellement

simple. Il y a juste à peu près

34 exigences.


VINCENT semble déjà ennuyé, tandis que MARTIN, qui se trouve plus loin, appuyé sur une machine distributrice d’eau, détourne le regard de lassitude.


FRANÇOIS BOILEAU

Si on commence

avec la première qui est

relativement simple, ça veut

dire qu’on demande aux gens

de signer une lettre pour

envoyer ça au gouvernement...


Texte narratif :
20 minutes plus tard...


FRANÇOIS BOILEAU

... et on a enfin

une région désignée.


Tandis que FRANÇOIS BOILEAU sourit, VINCENT ne semble pas convaincu. De son côté, MARTIN dort appuyé sur la machine distributrice d’eau.


STÉPHANE

C’est excellent.


MARTIN se réveille subitement.


VINCENT

Non. Non, non, non. Hum...

C’est pas les jeunes qui vont

faire le processus, hein?

Eux sont vraiment juste

au rassemblement.


STÉPHANE

Peut-être leur parler

de l’importance d’avoir des

services dans leur langue.


FRANÇOIS BOILEAU

On pourrait leur parler

de la Loi sur les services

en français, le fait que

c’est une loi qui est

quasi-constitutionnelle.

D’ailleurs, ça commence par un

préambule fascinant. Hum...



Tandis que VINCENT, STÉPHANE, OLIVIER et MARTIN écoutent distraitement les propos de FRANÇOIS BOILEAU, la voix de ce dernier est modifiée, de telle sorte que ses propos deviennent rapidement inaudibles. Au bout d’un moment, les propos redeviennent audibles.


FRANÇOIS BOILEAU

C’est une loi qui

confère le droit aux citoyens

d’obtenir des services et une

fois qu’on a vraiment tout

ça, tous les citoyens...

... pour obtenir des services

en français de la part de leur

gouvernement provincial.


OLIVIER

Là, je te reconnais. T’es le

dude des services en français.

(Chuchotant à l’intention de VINCENT et de STÉPHANE)

C’est le dude.


VINCENT

Il faudrait peut-être

plus utiliser du vocabulaire

de jeunes. Tu sais, des mots

qu’ils vont comprendre.


STÉPHANE

Faire des liens avec des

choses qui les intéressent.


FRANÇOIS BOILEAU

OK, comme...


MARTIN

(Montrant le verre qu’il tient)

Des shooters!


VINCENT

Non.


FRANÇOIS BOILEAU

Napster. Il y en a-tu

qui vont sur Napster?


MARTIN

(Haussant les épaules)

Napster?


OLIVIER

On pourrait leur parler

de plaintes, hein? Les jeunes,

ils adorent ça, chialer.

Ils embarqueraient au bout.


FRANÇOIS BOILEAU

J’ai tellement la bonne

anecdote à raconter. Justement,

un sous-ministre associé

adjoint, il était dans

un service gouvernemental,

ServiceOntario, et là,

il essayait de se faire prendre

en photo pour une carte santé.


Pendant que FRANÇOIS BOILEAU poursuit son laïus, VINCENT, STÉPHANE et OLIVIER émettent des commentaires entre eux en ne prêtant à peu près aucune attention à FRANÇOIS BOILEAU qui se trouve devant eux.


VINCENT

(Chuchotant)

OK, je suis vraiment pas sûr

que c’est la bonne personne.


STÉPHANE

Chut! J’adore ses anecdotes.


OLIVIER

Oui, mais toi, t’es vieux.


VINCENT

Puis toi, t’es cave.


OLIVIER

Exactement, puis si moi,

je comprends pas ses anecdotes,

imagine les jeunes.


VINCENT

Il est-tu trop tard

pour inviter Stephen Harper?


FRANÇOIS BOILEAU est maintenant debout et tient une chaise dans ses mains qu’il brandit vers VINCENT, STÉPHANE et OLIVIER.


FRANÇOIS BOILEAU

(Criant)

Je suis pas une momie sèche!

Hum-hum.


Un malaise s’installe dans la pièce. FRANÇOIS BOILEAU se rassoit.


VINCENT

Euh... On va revenir

à la base. Hein?

Qu’est-ce que les jeunes aiment?


OLIVIER

YouTube.


STÉPHANE

Snapchat.


FRANÇOIS BOILEAU

La jurisprudence.


OLIVIER

Les Pokémon.


STÉPHANE

Netflix.


FRANÇOIS BOILEAU

La rigueur administrative.


VINCENT

OK, ça marche pas.


STÉPHANE

Attendez, on va essayer

de faire des phrases-clés.

Pouvez-vous prendre les mots

qu’on a dit et essayer d’en

faire des phrases de jeunes?


FRANÇOIS BOILEAU

Comme quoi? La Loi 8 permet

de "snapchatter" sur YouTube?


VINCENT

(Soudainement un peu plus intéressé)

OK.


FRANÇOIS BOILEAU

Les Pokémon désignés

ont plus de services

en français sur Netflix.


OLIVIER

C’est bon, ça.


FRANÇOIS BOILEAU

Instagram,

hashtag gouvernement?


STÉPHANE

Oui!


FRANÇOIS BOILEAU

Mais ça veut

absolument rien dire.


VINCENT

C’est pas grave, ça. C’est pas

les mots qui comptent.

C’est le feeling.


STÉPHANE

On se voit à Oshawa.


VINCENT, STÉPHANE et OLIVIER se lèvent et s’en vont.


FRANÇOIS BOILEAU

Mais les gars, je vous ai même

pas parlé des recommandations

de mon dernier rapport annuel.

C’est mon meilleur.

J’ai 34 recommandations.


On entend la porte du bureau qui se ferme.


FRANÇOIS BOILEAU

Elles sont excellentes.

Elles sont vraiment

toutes bonnes.


Fin épisode


Texte narratif :
Dans le prochain épisode... Yao


L’équipe d’Improtéine est avec un jeune noir, Yao, et discute avec lui.


STÉPHANE

On te veut comme animateur.


YAO

Mais pourquoi moi

en particulier?


MARTIN, appuyé sur la machine distributrice d’eau, intervient en faisant des gestes maladroits avec ses mains comme s’il faisait du rap.


MARTIN

C’est parce que t’es

un rappeur. Tu fais du rap. Les

jeunes, ils adorent ça, le rap.


VINCENT

(Un peu mal à l’aise)

Bien, bien, oui, oui, oui.


STÉPHANE

Le rap, exactement. Et voilà.


OLIVIER

Tout le monde aime ça,

le rap. Même les blancs.


Un malaise s’installe dans la pièce.


Quelques instants plus tard, on entend la porte du bureau qui se referme. MARTIN qui s’était endormi, appuyé contre la machine distributrice d’eau, se réveille et soupire.

Episodes of TFO 24.7

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season
  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par