Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Stress in Children: How to Beat Anxiety

Stress is an issue that affects about 10% of Canadian children. At the Social Pediatric Centre of Gatineau, children learn to control their anxiety by facing their fear of heights and learning how to climb. The program, which combines theory and practice, offers children weekly one-hour sessions over a period of 12 weeks. In the sessions, children and parents develop tools to overcome stress. The program works, and it yields impressive results.



Réalisateur: Carine Ouellet
Production year: 2017

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

FRÉDÉRIK, un garçon de 10 ans, erre dans son quartier, un ballon de basket-ball sous le bras.


FRÉDÉRIK (Narrateur)

Peur. J'ai peur.

Quand je suis stressé, j'ai mal

À la tête, qui me donne

un mal de ventre, puis j'ai

de la misère à dormir.


MARIE-FRANCE LACHAINE, la mère de FRÉDÉRIK, est interviewée dans son salon.


MARIE-FRANCE

Ce qui déclenche ses crises

d'anxiété, c'est un peu

n'importe quoi, n'importe quelle

situation qui va changer,

n'importe quelle activité qu'on

va faire qu'il ne connaît pas.


Texte narratif :
10% des enfants canadiens souffrent de troubles anxieux.


FRÉDÉRIK et MARIE-FRANCE se promènent dans les corridors d'un centre d'escalade.


Texte narratif :
Frédérik et sa mère participent à un programme innovateur pour aider les enfants avec des troubles d'anxiété.


Plus tard, FRÉDÉRIK est attaché à un harnais et s'apprête à grimper un mur d'escalade, sous la supervision d'un instructeur.


INSTRUCTEUR

Dans trois, deux, un,

go!


MARIE-FRANCE

Go, Frédérik!


FRÉDÉRIK commence à grimper.


INSTRUCTEUR

Come on, let's go, tu l'as!

Hop, hop, hop!

Let's go, Fred!


Texte narratif :
«Le stress vu d'en haut» utilise l'escalade pour confronter les enfants à leurs peurs.


MARIE-FRANCE

Lâche pas, Fred! Youhou!


FRÉDÉRIK continue son ascension.


Texte narratif :
Mais d'abord, la théorie...


Cinq femmes discutent autour d'une table.


FEMME

Avoir de l'autorité...


LES AUTRES

Autorité sans être

autoritaire.


INTERVENANTE

Oui, c'est ça.


L'une des femmes, VALÉRIE DIGNARD, est bachelière en psychoéducation. Elle est interviewée.


VALÉRIE DIGNARD

Souvent, les enfants sont

anxieux parce qu'ils ont pas une

routine stable, ils ont pas une

discipline claire à la maison.

Donc, on va voir ça

surtout avec les parents.


La discussion des intervenantes autour de la table se poursuit.


FEMME 2

Établir ses priorités.


FEMME 3

On n'en a pas parlé, ça.


FEMME 2

Ah?


FEMME 3

Non.


Texte narratif :
Le programme dure 12 semaines. Les familles reçoivent 6 heures de théorie et 6 heures de pratique.


Une INTERVENANTE donne un cours théorique à un groupe d'enfants. FRÉDÉRIK est l'un des enfants. L'INTERVENANTE montre une feuille aux enfants.


INTERVENANTE

Le un, ça veut dire que j'ai

pas du tout d'anxiété. Fait

que je suis pas stressé du tout.

Puis plus ça monte, plus ça veut

dire que je suis stressé.


MARIE-FRANCE (Narratrice)

D'être accompagné avec d'autres

enfants de son âge qui vivent à

peu près la même chose que lui,

c'est plus facile de réaliser

vraiment les symptômes qu'il vit

sont pareils à ceux des autres.

Puis à réaliser un peu, puis

comprendre ce que c'est

l'anxiété pour trouver

des solutions.


Pendant le cours théorique, FRÉDÉRIK se cache sous une table.


INTERVENANTE

C'est correct,

tu peux rester là.


MARIE-FRANCE (Narratrice)

Quand il se sent pas bien

à quelque part, il se referme

sur lui-même, puis il veut plus

parler, il veut plus discuter,

il peut pleurer souvent.


VALÉRIE DIGNARD (Narratrice)

Souvent,

les enfants vont avoir des

pensées obstacles, des pensées

négatives, par exemple: « Je

suis pas capable ». Puis on va

tenter de changer ces pensées-là

en pensées aidantes.

Donc: «Je suis capable,

je peux y arriver.»


FRÉDÉRIK est interviewé dans sa chambre.


FRÉDÉRIK

Les pensées obstacles,

c'est comme si moi, je dirais:

«Je vais sauter, puis je vais

aller à l'hôpital.»


REPORTER

Puis une pensée aidante?


FRÉDÉRIK

«Je sauterais,

mais j'ai un harnais.»


Texte narratif :
De la théorie à la pratique


Pendant son cours, FRÉDÉRIK doit grimper sur des poteaux qui deviennent de plus en plus haut. FRÉDÉRIK est à mi-parcours.


FRÉDÉRIK

Je vais essayer.


MARIE-FRANCE

Qu'est-ce qu'on dit

quand on a peur?


FRÉDÉRIK

(Chuchotant)

Je suis capable.


MARIE-FRANCE

Qu'est-ce qu'on dit? Je...


FRÉDÉRIK

(Plus fort)

Je suis capable.


VALÉRIE DIGNARD (Narratrice)

Au départ,

avec l'escalade, les enfants

vont grimper seulement

une roche ou des fois, ils

grimperont juste pas tellement

que c'est une activité

qui est impressionnante.


FRÉDÉRIK est interviewé dans sa chambre.


FRÉDÉRIK

J'ai grimpé, puis quand je

voulais descendre, j'avais peur.


MARIE-FRANCE

La première journée

d'escalade, ça a été très

difficile, pour maman aussi,

avec la façon de le pousser pour

essayer de lui faire comprendre

qu'il peut le faire s'il

le veut. Il voulait rien savoir.

Ça a été des pleurs, des crises.

Il s'est vraiment refermé

sur lui-même, dans le sens:

«Achale-moi pas, je suis pas

capable, je te l'ai dit.»


FRÉDÉRIK

Comme, maintenant, je suis

moins stressé qu'avant.

Je ferme mes yeux, je respire,

puis je le fais.


Après avoir monté l'un des murs, FRÉDÉRIK redescend.


MARIE-FRANCE

Youhou!

Yeah!


FRÉDÉRIK

Tiens!


FRÉDÉRIK tape dans les mains de sa mère.


VALÉRIE DIGNARD (Narratrice)

Puis on voit qu'au fil des

semaines, il prend confiance,

puis il en grimpe un peu plus.

Donc, on voit qu'il vit

des réussites.


Plus tard, FRÉDÉRIK grimpe à un autre poteau. Sa mère l'encourage.


MARIE-FRANCE

Vas-y, champion!


MARIE-FRANCE (Narratrice)

L'escalade, c'est très concret.

Tu montes une pierre. Tu es bon,

t'es fier de toi. T'en montes

deux, t'es encore plus fier de

toi. Mais la troisième, si elle

est difficile, c'est là que

tu ressens tous les effets que

l'anxiété peut t'apporter en une

fraction de seconde. Puis c'est

là que tu dois dire: «OK, je

suis capable», pour le faire.


VALÉRIE DIGNARD (Narratrice)

C'est un programme où on voit

vraiment l'évolution, puis qu'on

voit les enfants pousser leurs

limites, se mettent en défi,

si on veut, puis on voit les

progrès qu'ils font. On voit

aussi les parents, la fierté

d'accompagner leur enfant

dans cette activité-là. C'est

un programme que les enfants,

les parents repartent avec

des outils qui pourront

leur servir à long terme.


FRÉDÉRIK est presque au sommet d'un autre mur.


MARIE-FRANCE

Encore deux.


FRÉDÉRIK atteint le sommet du mur.


MARIE-FRANCE

Youhou!


FRÉDÉRIK

Combien de temps?


MARIE-FRANCE est interviewée dans son salon.


MARIE-FRANCE

Aujourd'hui, je suis capable

de mettre le mot sur t'as mal au

ventre parce qu'il y a quelque

chose qui te dérange. Donc,

essaie de trouver ce qu'il y a

dans ta journée, dans ta

semaine, qu'est-ce qui s'en

vient à l'école pour gérer

un peu... Te dire:

«Calme-toi, respire.»


FRÉDÉRIK

Quand ça m'arrive que j'ai

du stress, je ferme les yeux,

puis je respire pour

battre mon stress.


Au centre d'escalade, MARIE-FRANCE aide FRÉDÉRIK à enfiler une combinaison.


MARIE-FRANCE

Quand tu commences à avoir

peur, tu comptes jusqu'à trois

et tu dis «stop», OK?


FRÉDÉRIK

OK.


FRÉDÉRIK s'accroche à une barre horizontale et se fait hisser au sommet d'une très haute glissade.


MARIE-FRANCE (Narratrice)

Ça l'a beaucoup changé

parce qu'il a beaucoup plus de

confiance en lui. Il sait qui...

Admettons qu'il veut faire

quelque chose, puis il est

pas capable, bien, il sait

qu'il peut l'essayer quand même

parce que c'est juste une façon

de voir. Puis s'il pousse un peu

plus loin, il est capable de

surmonter ce qui le dérange,

ce qui lui fait peur.


FRÉDÉRIK arrive au sommet de la glissade.


MARIE-FRANCE

T'es capable, Frédérik!


FRÉDÉRIK lâche la barre horizontale et glisse jusqu'en bas.


MARIE-FRANCE

Youhou!

Youhou!

Comment tu te sens?


FRÉDÉRIK

Hum... Fier.


MARIE-FRANCE

Fier, hein? Mais moi aussi,

je suis fière de toi.


FRÉDÉRIK

Je vais essayer de le refaire.


Texte narratif :
Les troubles anxieux et de l'humeur constituent les types de maladies mentales les plus courants au Canada et partout dans le monde.


Episodes of TFO 24.7

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season
  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par