Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

Alexandre Bisaillon, Legends: The Ghost of Mackenzie King

Comedian Alexandre Bisaillon takes a look at the legend of the ghost of Canada´s former Prime Minister, Mackenzie King, said to haunt the Mackenzie King Estate in Chelsea to this day. Fascinated by the paranormal, he had an entire room devoted to communicating with the great beyond. Bisaillon goes on location to meet an employee who… got tickled by Mackenzie King? Is this legend a complete fabrication, or is there some hidden truth to it?



Réalisateur: Jean-Philippe Bélanger
Production year: 2017

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

ALEXANDRE BISAILLON

(S’adressant au public de l’émission)

Eille, salut, les «chumies»,

salut, les «chumettes».

Aujourd’hui, je vous parle

de paranormal, de lieux hantés

et je tente d’entrer en contact

avec le fantôme

de Mackenzie King. Suivez-moi!


ALEXANDRE se dirige vers la maison Laurier, à Ottawa.


Texte informatif :
Légende : le fantôme de Mackenzie King


ALEXANDRE BISAILLON

Coucou! Je suis présentement

devant la maison Laurier

à Ottawa, là où le

«dude» sur

les billets de 5 piastres,

«aka»

Sir Wilfrid Laurier, a résidé.

Je pense qu’il est encore là.

Il fait dodo.


ALEXANDRE se retrouve ensuite devant deux grandes affiches, l’un de Sir Wilfrid Laurier et l’autre de William Lyon Mackenzie King.


ALEXANDRE BISAILLON

Puis là, Laurier, il l’a

transmise au

«dude» sur les

billets de 50 piastres, William

Lyon Mackenzie King. Et ce

dernier, étant un grand fan

du paranormal et de la vie après

la mort, il avait une boule

de cristal dans son bureau

du Premier ministre pour parler

aux esprits.


ALEXANDRE se retourne vers l’affiche de William Lyon Mackenzie King.


ALEXANDRE BISAILLON

T’es weird.

Il dit dans son journal intime

avoir parlé à Léonard de Vinci

et Louis Pasteur. Tu sais,

du petit monde. En même temps,

«good for him». Si moi, j’avais

le talent de pouvoir parler

à des morts, je parlerais pas

à ma famille, je l’ai fait toute

ma vie. Je parlerais à du monde

avec qui j’ai jamais parlé,

genre Steve Charles,

Walt Disney, Jésus.

Je leur poserais des questions:

«Eille, ça te fait-tu vraiment

chier que je ne vais plus

à l’église les dimanches?»


Des photographies apparaissent ensuite, représentant la Place Fulford et celle de ses propriétaires, M. Fulford et sa femme.


ALEXANDRE BISAILLON

Par contre, la Place Fulford à

Brockville, Ontario, appartenait

à M. Fulford, œuvrant

dans le milieu pharmaceutique.

Mais sa femme, Marie Fulford,

était aussi une grande

enthousiaste des fantômes.

Elle organisait chez elle

des séances de jasage au monde

avec son ami de longue date,

nul autre que Mackenzie King!

La Place Fulford serait hantée

par Marie Fulford. Tu sais,

celle qui aimait parler

aux fantômes. Coïncidence?

Réponds-moi pas,

je t’entends pas de toute façon.

Mais coïncidence: le domaine

Mackenzie King semble être

aussi hanté par le fantôme

du «dude» qui a le même nom

que son domaine.


Un peu plus tard, ALEXANDRE est au domaine Mackenzie King.


ALEXANDRE BISAILLON

Aujourd’hui, j’ai la chance

d’être au domaine Mackenzie King

pour tenter d’entrer en contact

avec son fantôme.

Puis, il risque de me donner

une chance parce que

c’était sa passion. Mais avant

tout, je rencontre un employé

voir si c’est pas trop dangereux

de juste commencer

à jaser avec un fantôme.


ALEXANDRE rencontre OLIVIER SABOURIN, un guide, devant le domaine Mackenzie King.


ALEXANDRE BISAILLON

Salut, Olivier.


OLIVIER SABOURIN

Salut, ça va bien?


ALEXANDRE BISAILLON

Ça va? On dirait

que c’est pas prévu. Il est

juste là, j’arrive comme ça.


OLIVIER SABOURIN

Bien non, bien non.


ALEXANDRE BISAILLON

Est-ce que t’as entendu parler

du fantôme de Mackenzie King?


OLIVIER SABOURIN

Oui, j’ai entendu

une couple d’histoires.


ALEXANDRE BISAILLON

Oui? Puis est-ce qu’il y a des

histoires qui font peur ou...


OLIVIER SABOURIN

Surtout des chatouillements.

Des fois, on sent des petites

affaires dans le dos.

Mais autre que ça,

pas grand-chose.


ALEXANDRE BISAILLON

Fait que Mackenzie King,

il aimait chatouiller le monde.


OLIVIER SABOURIN

Oui, apparemment.


ALEXANDRE BISAILLON

Si moi, je rencontre

le fantôme de Mackenzie King

aujourd’hui, est-ce que

j’appelle la police?

Je lui dis quoi?


OLIVIER SABOURIN

Bien non. Il y a rien de

dangereux. Moi, je dirais juste

de prendre un petit thé avec lui

et parler de ce qu’il a fait.


ALEXANDRE BISAILLON

Est-ce qu’il y avait une salle

ici dans son domaine

pour parler aux morts?


OLIVIER SABOURIN

Oui. Il avait vraiment une

salle dédiée au spiritisme ici.

Durant le jour, c’est une salle

tout à fait normale, vraiment

des trucs administratifs,

courrier, téléphone. Mais

le soir, quand tout le monde

partait, il amenait des invités

privés, il amenait une médium.


ALEXANDRE BISAILLON

Là, ils jasaient aux fantômes.


OLIVIER SABOURIN

Ils jasaient aux fantômes.


Un hologramme de Mackenzie King apparaît dans une salle du domaine.


HOLOGRAMME DE MACKENZIE KING

Bonjour!


Un peu plus tard, ALEXANDRE BISAILLON se retrouve devant le domaine.


ALEXANDRE BISAILLON

Là, là, je vais rentrer

en contact avec le fantôme

de Mackenzie King

et il doit être drette là.


ALEXANDRE se pointe l’immense balcon devant le domaine, accompagné d’un caméraman.


VOIX DU CAMÉRAMAN

Comment tu sais ça?


ALEXANDRE BISAILLON

Hein? Bien, parce que

sur ses vieilles photos,

il était tout le temps assis

sur le perron. Voyons!


Une photo de Mackenzie King assis sur son perron est présentée. La photo s’anime de telle sorte qu’elle commence à parler.


PHOTO DE MACKENZIE KING

Hello!


ALEXANDRE BISAILLON entre ensuite dans le domaine.


ALEXANDRE BISAILLON

(Criant)

M. Mackenzie King?

Je suis un fan de paranormal et

j’ai des questions à vous poser!


VOIX DU CAMÉRAMAN

Pourquoi tu cries?


ALEXANDRE BISAILLON

Aucune idée. Là, là, si vous

me répondez pas à trois...

Alexandre va se fâcher!

Un, deux, trois...


ALEXANDRE arrête subitement de parler et est animé de légers spasmes.


VOIX DU CAMÉRAMAN

Ça va?


ALEXANDRE BISAILLON

Oui, je vous niaisais. Ha ha!


On entend alors un rire maléfique.


ALEXANDRE BISAILLON

Hé, ça va?


Les images tournées par la caméraman sont perdues, alors que l’écran devient embrouillé quelques instants.


ALEXANDRE BISAILLON

(S’adressant au public de l’émission)

Bon là, le fantôme ne semble pas

se manifester. Je sais que

c’est pas une bonne idée, mais

je vais tenter de le choquer.

Eille? Ça pue chez vous.

Ça sent la marde.


Un peu plus tard, ALEXANDRE est à l’extérieur du domaine et tient une roche qu’il pointe en direction d’une fenêtre.


ALEXANDRE BISAILLON

Eille! Si tu me réponds pas,

je vais casser ta fenêtre!

On dirait les menaces

que je faisais à mon ex.


Un peu plus tard, ALEXANDRE urine dans les plates-bandes du domaine.


ALEXANDRE BISAILLON

(S’adressant au public de l’émission)

C’est une bouteille d’eau.

Avec mon vrai pipi.


Un peu plus tard, ALEXANDRE est de retour à l’intérieur du domaine.


ALEXANDRE BISAILLON

Hé, j’ai le bras long, moi.

J’ai retrouvé ton journal intime

non publié que t’as demandé de

brûler après ta mort! Puis là,

je vais lire des passages

très personnels à tout le monde!


Un peu plus tard, ALEXANDRE sort du domaine, déçu.


ALEXANDRE BISAILLON

(S’adressant au public de l’émission)

Pfff... Bon, on n’a rien

ressenti pantoute, sauf une

grande déception.


OLIVIER se trouve tout près de lui. Il s’occupe des plantes.


ALEXANDRE BISAILLON

Hé, Olivier?

Ça veut-tu dire, ça,

que les fantômes existent pas

ou que Mackenzie King était

peut-être juste occupé?


OLIVIER SABOURIN

Je sais pas.


ALEXANDRE BISAILLON

Pfff... Maudit...

Conclusion? On le sait pas trop.



Episodes of TFO 24.7

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season
  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par