Universe image TFO 24.7 Universe image TFO 24.7

TFO 24.7

TFO 24.7, the new francophone point of view. A magazine that entertains, informs, and comments on French-Canadian social and cultural finds. TFO 24.7 presents artisans, artists, youths, entrepreneurs, leaders, and many others who breathe life into French-Canadian culture from coast to coast. Stories, features, interviews, humour, and opinion videos: a show that offers an authentic look on our French-Canadian identity.

Share

Video transcript

Saving Prince Edward Island Lighthouses

“Prince Edward Island, the smallest Canadian province, is home to the highest concentration of lighthouses in the country. It should be no surprise that it is also home to passionate volunteers who will stop at nothing to preserve these historic structures, a charming staple of the region. Since the federal government sold off the lighthouses, the community has stepped up to the plate. Carol Livingstone, also known as Mrs. Lighthouse, was a pioneer in preserving the Westpoint Lighthouse, now converted into an inn. On the other side of the island, in St. Peters Harbour, Katie Sheahan is part of a group of volunteers who are trying to restore the local lighthouse to its former glory.

Additional images: Kim Boulter “

Réalisateur: Andréanne Baribeau
Production year: 2017

Accessibility
Change the behavior of the player

video_transcript_title-en

Quelques phares de l'Île-du-Prince-Édouard sont présentés. Les propos de KATIE SHEAHAN, bénévole à la St. Peters Harbour Lighthouse Society, sont entendus.


KATIE SHEAHAN (Narratrice)

La plupart des phares

sur l'Île-du-Prince-Édouard

ont une valeur historique.


CAROL LIVINGSTONE, fondatrice de la St. Peters Harbour Lighthouse Society, est interviewée.


CAROL LIVINGSTONE

(Propos traduits de l'anglais)

Les phares et leurs employés

faisaient partie

du tissu social de l'Île-du-Prince-Édouard.


KATIE SHEAHAN est interviewée.


KATIE SHEAHAN

La technologie est avancée

maintenant et donc, plusieurs

phares ont été mis hors service.

Mais ça ne donne pas une raison

pour les gens d'oublier

comment c'était vraiment,

extraordinairement important,

pour garder en vie

tous ces pêcheurs-là.


Texte narratif :
En 2010, le gouvernement fédéral s'est départi d'environ 1000 phares à travers le pays. Depuis, des citoyens tentent d'acquérir et de sauver certains de ces phares, notamment sur l'Île-du-Prince-Édouard.


CAROL LIVINGSTONE

(Propos traduits de l'anglais)

C'était un choc, non seulement pour

les résidents de l'île mais du pays en entier,

lorsque le gouvernement a décidé

de céder ces phares.

La plupart des phares sur l'île appartiennent

maintenant à la communauté.


KATIE SHEAHAN

Je suis en fait

une nouvelle arrivée sur

l'Île-du-Prince-Édouard depuis

quatre ans. Mon mari et moi,

on était nés à Montréal

tous les deux.


KATIE SHEAHAN conduit sa voiture. Elle en débarque sur le bord de la plage, puis se dirige vers un petit phare.


KATIE SHEAHAN (Narratrice)

Quand on parle du phare de

l'Havre-Saint-Pierre, et ce qui

nous a attrapés même avant que

nous soyons déménagés, c'était

le fait qu'il y avait déjà un

groupe de bénévoles de résidents

du quartier qui étaient assez

engagés pour effectivement

sauvegarder et préserver

ce phare-là pour les

générations qui nous suivent.


Texte narratif :
Grâce aux efforts du groupe et à une subvention fédérale, le phare de St. Peters Harbour a été rénové durant l'été 2017.


KATIE SHEAHAN (Narratrice)

La fondation a été réparée, la

structure a été élevée aussi. Il

y avait aussi la décontamination

de l'extérieur et la peinture.


KATIE SHEAHAN est devant le phare, tenant dans ses mains une plaque patrimoniale en hommage au phare.


KATIE SHEAHAN (Narratrice)

Ce Havre-Saint-Pierre a été

vraiment une pierre angulaire de

l'historique de l'île. C'était

un établissement français

pendant plusieurs années.

Ça date depuis 1720.


CAROL LIVINGSTONE monte à l'intérieur d'un phare.


CAROL LIVINGSTONE

(Propos traduits de l'anglais)

Sur l'Île-du-Prince-Édouard,

Il y a 63 phares et feux d'alignement.

Trois d'entre eux sont en très piteux état.

Il y en a plus de trente qui servent toujours

d'aide à la navigation, incluant

le phare de West Point.


Le phare de West Point est présenté.


CAROL LIVINGSTONE (Narratrice)

(Propos traduits de l'anglais)

Le phare de West Point fut le premier

à être construit après que l'île se soit jointe

à la Confédération. Du personnel

y a travaillé pendant 88 ans.

Il a ensuite été abandonné

pendant 20 ans. J'avais quitté

la région et quand

j'y suis revenue, il y avait

un vide dans ma vie

puisque je ne pouvais plus

visiter le phare.


Texte narratif :
Carol Livingstone et d'autres bénévoles ont fondé la West Point Development Corporation, aujourd'hui responsable de l'entretien du phare. On y a même aménagé un musée et une auberge.


CAROL LIVINGSTONE (Narratrice)

(Propos traduits de l'anglais)

C'est la première auberge

au Canada aménagée dans un phare

en service. C'est devenu

un point de ralliement pour

les résidents de l'île.

D'autres groupes ont aussi

eu des idées et ont fait

des choses fantastiques

avec leur phare.


KATIE SHEAHAN est interviewée devant le phare St. Peters Harbour.


KATIE SHEAHAN

C'est vraiment devenu un site

important pour la communauté

et qui donne un respect

extraordinaire pour l'héritage

que ce phare-là a dans

cette communauté. Et des fois,

ça prend un mouvement

et quelque chose à célébrer.


CAROL LIVINGSTONE est chez elle et installe un petit cadre dans lequel se trouve la photo d'un phare.


CAROL LIVINGSTONE (Narratrice)

(Propos traduits de l'anglais)

Je dis depuis des années

que les phares ont veillé sur nous,

et que c'est maintenant

à notre tour de s'occuper d'eux.

Episodes of TFO 24.7

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Season
  • Category Documentary
  • Category Education
  • Category Entertainment
  • Category Fiction
  • Category Music
  • Category Report

Résultats filtrés par