Universe image The Berenstain Bears Universe image The Berenstain Bears

The Berenstain Bears

The Berenstain Bears is a celebration of furry family values and good old-fashioned Bear Country living for your family to enjoy.

Share

Video transcript

The Big Blooper - Nothing to Do

Sister learns the importance of choosing her words wisely. Brother and Sister are grumpy because they have nothing to do.



Production year: 2002

Accessibility
Change the behavior of the player

video_transcript_title-en

Chanson thème


CHOEUR

♪ Dans un pays loin d'ici ♪

♪ Vivent des oursons

et leurs amis ♪

♪ La seule différence

entre eux et nous ♪

♪ C'est qu'ils sont un peu

plus coquins, c'est tout ♪

♪ Être des ours, c'est

s'amuser tous ensemble ♪

♪ Et c'est bien vrai si on me

dit qu'ils nous ressemblent ♪

♪ La famille Berenstain ♪

♪ Même si parfois

les choses tournent mal ♪

♪ Quelqu'un trouvera bien

une idée géniale ♪

♪ Papa, Maman, Léa et Léon ♪

♪ S'aimeront toujours

d'un amour profond ♪

♪ Être des ours, c'est

être doux comme le miel ♪

♪ Et c'est bien vrai

qu'ils rient d'une bagatelle ♪

♪ La faille Berenstain ♪

♪ Berenstain ♪

(Fin chanson thème)

(Début information à l’écran)

(La grosse gaffe)

(Fin information à l’écran)


LÉA (Narrateur)

Chaque jour, les oursons

apprennent des mots nouveaux et

parfois même des mots qui ne

sont pas très beaux.

(LÉA et LIZZIE se rendent au parc en poussant leur poupée dans leur carrosse. La poupée de LÉA s'appelle Angela. La poupée de LIZZIE s'appelle Brenda.)


LIZZIE

C'est une journée idéale pour ce

pique-nique au parc, n'est-ce pas, Léa?


LÉA

Oui, je suis entièrement

d'accord avec toi, Lizzie.

Ma petite Angela ne cesse

de m'en parler depuis

plusieurs jours.

Oh, tu ne peux pas savoir comme

elle était impatiente.


LIZZIE

Ah oui. Brenda m'a cassé la

tête à répéter: "C'est quand

samedi, c'est quand samedi?"


LÉA

Elle vont enfin pouvoir

profiter de ce beau soleil.

(Le ciel se couvre.)


LÉA

Oh! Non. Je crois que notre

pique-nique tombe à l'eau.


LIZZIE

Pourquoi?

On n'est pas obligées

de le faire à l'extérieur.


LIZZIE

Demi-tour, la première

arrivée chez moi!


LÉA

D'accord. Hi! Hi! Hi!

(Chez LIZZIE)


LIZZIE (Voix de poupée)

Maman, je n'ai plus faim,

je n'en veux plus. J'ai trop mangé.


LÉA (Voix de poupée)

Moi aussi, j'ai trop mangé.


LÉA

On vous a pourtant dit de ne

pas grignoter de gâteau avant.


LÉA (Voix de poupée)

Est-ce qu'on peut

aller jouer maintenant?


LIZZIE (Voix de poupée)

Oui, on veut s'amuser

à la course au sac.


LÉA

Qu'en penses-tu, Lizzie?


LIZZIE

Elles ont besoin de dépenser

leur trop-plein d'énergie.


LÉA (Voix de poupée)

Oui!


LIZZIE (Voix de poupée)

Allons-y!

(LÉA et LIZZIE font faire une course de sac de jute à leur poupée.)


LÉA

À vos marques...


LIZZIE

Attention...


LIZZIE (Voix de poupée)

Prêts...


LÉA

Partez!


LIZZIE

Allez, Brenda.

(Le téléphone sonne. La maman de LIZZIE vient répondre. LIZZIE et LÉA rient très fort.)


LIZZIE

Plus vite, Angela, tu peux gagner.


MAMAN LIZZIE

Allô! Oui, très bien, merci.

Comment allez-vous,

madame Haute Surpatte?

Excusez-moi une minute,

madame Surpatte.

Lizzie! Pourriez-vous faire

un peu moins de bruit pendant

que je parle au téléphone, s'il te plaît.


LIZZIE

D'accord. Brenda, ma petite

poupée d'amour, il est l'heure

de la sieste à présent.


LÉA

Ah oui, allez, les filles,

on va se reposer.


LIZZIE

Et pas de bêtises, toutes les

deux. On vous surveille.

(Dans la salle de séjour.)


LIZZIE

Tu veux regarder une cassette?


LÉA

D'accord.


LIZZIE

(Jouant à être Vagabond)

Tu veux voir "Vagabond,

le chien sauveteur"? Ha-ha...

C'est comme ça.

Wouaf-wouaf!

Qu'est-ce qu'il y a, Vagabond?

Wouaf-wouaf!

Il y a des problèmes?

Wouaf-wouaf!

Je crois que Vagabond

veut qu'on le suive. Tu viens?


LÉA

Hi! Hi! Hi! Non, merci.

Je l'ai vu au moins 2000 fois.


LIZZIE

Moi aussi.


LÉA

Tu as quoi d'autre?


LIZZIE

"Françoise, la grenouille

intrépide". Tu connais?

Elle saute de feuille de

nénuphar en feuille de nénuphar

d'un simple bond.

Wrâ-wrâ-wrâ!


LÉA

Hi! Hi! Ça ne me dit rien.

Quoi d'autre?


LIZZIE

"Rencontre au club sportif

Oursillon." Mon grand frère

a dû la louer celle-ci.

(LIZZIE lit la description de la vidéo.)


LIZZIE

"Les règles d'une école et les

coeurs des mineures se brisent

quand l'adolescent Jason Kodiak

intègre le club sportif Oursillon."


LÉA

Qui est ce Jason Kodiak?


LIZZIE

Je ne sais pas.

Je ne suis pas une ado.

Qu'est-ce que tu en penses?


LÉA

Oui, mets-la, on verra bien.

(LIZZIE insère la cassette dans le lecteur.)


LÉA

Superbe, du basketball!


LIZZIE

Jusque-là, ça va.


JASON (À la télévision)

Pousse-toi de là, petit, que

je marque quelques paniers.


LIZZIE

Wow! Il joue pas mal.


LÉA

Han-han.


JOUEUR (À la télévision)

Ton équipe va perdre, face périmée.


JASON (À la télévision)

Ah, face périmée toi-même!


LÉA

Beau geste.


LIZZIE

Ton équipe va perdre, face périmée.


LÉA

Face périmée toi-même!

(Plus tard dans la journée. LIZZIE et LÉA jouent à nouveau avec leur poupée.)


LÉA

Attrape les cacahuètes.


LIZZIE

Vite, Brenda. Vas-y.


LÉA

Vas-y, Angela.


LIZZIE (Voix de poupée)

Hé, c'est ma cacahuète.


LÉA (Voix de poupée)

Ta cacahuète? Non, je l'ai

attrapée la première.


LIZZIE (Voix de poupée)

Moi, je l'ai vue la première.


LÉA (Voix de poupée)

Donne-la-moi, face périmée.


LIZZIE (Voix de poupée)

Cours toujours, face périmée.

(Plus tard, LÉA et LIZZIE jouent au badminton. CÉCILE et MILLIE viennent les rejoindre.)


LIZZIE

Bien joué, Lizzie.


LÉA

Oh!

(LÉA manque le volant. MILLIE lui relance.)


LIZZIE

Merci, Millie.


LÉA

Salut, Cécile.

Bonjour, Millie.

Vous voulez jouer avec nous?


CÉCILE

Oui.


MILLIE

D'accord.


LIZZIE

Génial, prenez une raquette.

Léa et moi, on joue contre vous deux.


LÉA

Tiens, sers la première si tu veux.


CÉCILE

Prêtes?


LÉA

Oui.


LIZZIE

Prêtes.

(CÉCILE envoie le volant qui tombe dans la zone de point.)


CÉCILE

Oui, un point pour nous.


MILLIE

Joli coup.


LIZZIE

Fausse joie.


LÉA

Hi! Hi! Hi! Tu dois servir

sous le filet, pas au-dessus.


CÉCILE

Depuis quand?


LIZZIE

Depuis que ce sont les règles,

ma chère.


LÉA

Ha-ha! Quelle face périmée!


LIZZIE

Ha! Ha! Ha! Une face périmée.

Exact!

(LÉA et LIZZIE rient. CÉCILE et MILLIE sont tristes.)


LÉA

Vas-y. À toi de servir, Lizzie.


LIZZIE

Hé! Où est-ce que vous allez?


MILLIE

Vous pouvez trouver d'autres

amies pour jouer.


LÉA

Hum...

Quelles mauvaises joueuses,

vraiment!


LIZZIE

Oui, vraiment.

(Chez la famille Ours. Tout le monde est à table.)


PAPA

Mmmm! Chérie, ces épinards

en salade sont délicieux.


MAMAN

Merci, Papa.

On dirait que tu ne partages pas

le même enthousiasme, Léon.


LÉON

Peut-être que ça passera

avec un peu de ketchup.

Oups!

(En prenant le ketchup, LÉON renverse le verre de lait de LÉA.)


LÉA

Léon! Regarde ce que t'as fait.


LÉON

Désolé.


LÉA

Espèce de face périmée.


MAMAN

Hein!


LÉA

Quoi?... Est-ce que j'ai dit

quelque chose de mal?


PAPA

Oui, en effet, jeune fille,

c'est redoutable d'appeler une

personne de cette façon.


MAMAN

Ou as-tu entendu

ce genre de propos, Léa?


LÉA

Sur une cassette vidéo.


MAMAN

Quelle sorte de cassette?


LÉA

"Rencontre au club

sportif Oursillon."


LÉON

Ho! Ho! Ho! "Rencontre au club

sportif Oursillon." C'est pas un

film pour les petits oursons.


MAMAN

Avec de telles expressions,

j'imagine qu'il ne s'adresse pas

aux grands non plus.


LÉA

C'est le grand frère de Lizzie

qui l'a loué. Je ne savais pas.


PAPA

Je sais que tu ne savais pas,

Léa, mais maintenant oui.


MAMAN

Tu peux réellement blesser

quelqu'un avec ces mots.

Mais l'importance, c'est que tu le

saches avant de t'amuser à le

dire à d'autres personnes.

(Le visage de LÉA devient tout triste.)


LÉON

Oh, si vous voulez mon avis,

c'est trop tard.


MAMAN

Ah, Léa.


LÉA

Maman, il faut que j'aille

voir Lizzie tout de suite. Je peux?


MAMAN

Dépêche-toi alors.


LÉON

Ah! Je pensais que j'étais le

seul à faire des petites bêtises.

(LÉON renverse tout le ketchup dans son assiette.)


LÉON

Oups!

(LÉA arrive en courant chez LIZZIE qui est assise dans les marches devant la maison.)


LÉA

Lizzie!

Tu sais, ces mots qu'on a dits,

eh bien, ce sont des gros mots.


LIZZIE

Ne m'en parle pas. J'ai traité

mon grand frère de... de tu sais

quoi juste devant ma mère.


LÉA

Ah non!


LIZZIE

Ah si!

Je ne savais pas que c'était pas bien.

Qu'est-ce que je me suis fait gronder!

J'aurais préféré ne jamais regarder

cette cassette.


LÉA

Moi non plus. Je comprends

maintenant pourquoi Millie et

Cécile n'ont pas joué avec nous.


LIZZIE

Je les avais oubliées toutes

les deux, les pauvres. Je me

demande ce qu'elles pensent de

nous. Qu'est-ce qu'on peut faire, Léa?


LÉA

On va leur demander pardon.

Viens.

(LÉA et LIZZIE jouent au badminton avec CÉCILE et MILLIE.)


LÉA

Oui, je l'ai.


MILLIE

Je te la renvoie, attention, Léa.


CÉCILE

Aaah!


LÉA

Oui!


MILLIE

On a gagné!


LÉA

Belle partie.


LIZZIE

Oui, merci d'avoir accepté de jouer.

On a eu peur que vous soyez fâchées

avec nous à cause de ces mots.


CÉCILE

Bah, au début, on n'avait pas

vraiment envie.


MILLIE

Après tout, se montrer

grossier, c'est mal élevé.


CÉCILE

Et injurier, c'est très méchant.


LÉA

Vous avez raison.


LIZZIE

On est vraiment désolées.


CÉCILE

C'est pas grave, tout le monde

peut se tromper... sauf Millie

et moi, évidemment.

Oh!


LIZZIE

Oups!

Est-ce qu'on attaque

une autre partie, les filles?


LÉA

Allons-y. Les 2 meilleures des

3 manches. Vous êtes d'accord?


MILLIE

Attention!

(Chez la famille Ours. En allant au lit.)


LÉA

Maman, pourquoi certains

oursons disent des vilains mots?


MAMAN

C'est une manière d'attirer

l'attention sur soi, je suppose.

Et ils pensent sûrement qu'on

les prend pour des grands.


LÉA

Pour des grands?


MAMAN

Hum-hum. Les grandes personnes

disent quelquefois des mots

grossiers aussi. Ah, mais ça ne

sert strictement à rien.


LÉA

Eh bien, je ne trouve pas ça

tellement responsable de dire

des mots qui froissent des gens.


MAMAN

Tu as raison. Notre langue est

assez riche pour nous laisser le

choix. Les bons mots que tu

utilises témoignent de ton

respect pour les autres et en

disent long sur toi-même.


LÉA

Moi, je connais beaucoup

de jolis mots.


MAMAN

C'est parce que tu es

un gentil petit ourson.

Bonne nuit, ma chérie.


LÉA

Bonne nuit, maman.

(LÉON qui faisait semblant de dormir lance un serpent en plastique dans le lit de LÉA.)


LÉA

Aaaah!


LÉON

Ho! Ho! Ho! Le cobra en

plastique a encore frappé.


LÉA

Tu as failli me faire mourir

de peur, face p...

Oh! Face de gros nounours préféré.


MAMAN

Tout va bien, les enfants?


LÉON

Oui, très bien, Maman.

N'est-ce pas, Léa?


LÉA

Han-han. Oui,

tout va très bien.


LÉON

Ha-ha-ha... Bonne nuit,

petite soeur.


LÉA

Bonne nuit, grand frère...

(LÉA lance une araignée en plastique dans le lit de LÉON.)


LÉON

Aaaaah!...

(Fin épisode)

(Début information à l’écran)

(Rien à faire)

(Fin information à l’écran)


MAMAN (Narrateur)

Quand les oursons se plaignent

de n'avoir rien à faire, c'est

justement au moment ou ils ont

une tâche ou deux à satisfaire.

(MAMAN fait le ménage. LÉON est assis dans les marches et bloque le chemin.)


MAMAN

Je dois nettoyer les

carreaux de la chambre.

Oh! Je peux passer, s'il te plaît?


LÉON

Excuse-moi.

(MAMAN continue à s'activer. Elle sort dehors. LÉA et LÉON sont déprimés.)


MAMAN

Oh! Qu'est-ce que vous

faites là, mes oursons?


LÉA

Rien...


LÉON

Y a rien à faire.


MAMAN

Rien à faire?

Tout le monde semble capable

de trouver une occupation.


LÉON

Qu'est-ce que tu veux dire?


MAMAN

Jette un oeil ici.

Ce rouge-gorge nourrit

sa petite famille.

Ces abeilles collectent

le nectar des fleurs.

Quand elles regagneront leur ruche,

elles fabriqueront du miel.

Et regarde ce crapaud là-bas.


LÉA

Il n'a pas l'air très occupé.


LÉON

Hum, je crois qu'il est absorbé.


MAMAN

Pourquoi n'iriez-vous pas vous promener?

Le temps est splendide aujourd'hui.


LÉA

Se promener veut dire marcher

un peu n'importe où, et ce n'est

pas drôle de marcher.


LÉON

Après, on doit faire demi-tour

pour revenir encore en marchant.


MAMAN

Bon, y a plein d'autres choses à faire.

Ramasser des framboises

dans le jardin, jouer dans votre

cabane, grimper aux arbres...


LÉA

Non, ça ne me dit rien.

Merci quand même, Maman.


LÉON

Je ne me sens pas de faire

tout ça moi non plus.


MAMAN

Dites...

J'ai une idée tout à coup.

Suivez-moi.

(Dans la maison, MAMAN donne des tâches ménagères aux enfants. MAMAN sort deux balais.)


MAMAN

Finalement, ça m'arrange que

vous soyez désoeuvrés...

...parce que j'ai un travail fou

aujourd'hui. Vous allez pouvoir

m'aider.


LÉON

Ah-ah. En fait, tout à coup,

ça me revient, j'ai quelque

chose d'urgent à faire.


LÉA

Moi aussi.


MAMAN

Oh!


LÉA

J'ai promis à Léon de l'aider

à ramasser les framboises.


LÉON

Exact, j'ai promis à Léa de

l'aider à ramasser les framboises.


LÉON ET LÉA

Au revoir.


MAMAN

Bon... au moins, je ne les

aurai plus dans les jambes.

(LÉON et LÉA ramassent les framboises.)


LÉA

Il faut un récipient plus

grand pour mettre les framboises.


LÉON

Retournons à la maison

chercher des bols.


LÉA

Bonne idée.

(LÉON et LÉA entrent dans la maison en tentant de faire le moins de bruit possible. Peu après eux, PAPA entre.)


LÉON

Chut!


LÉA

Ce n'est pas moi, c'est la porte.


MAMAN

Papa, c'est toi?


PAPA

Oui, ma chérie, j'ai terminé

mon travail. Ça m'a pris moins

de temps que prévu. Tu n'as pas

envie d'aller faire un tour par

cette magnifique journée?


MAMAN

Ah, Papa. Ce serait avec

plaisir, mais j'ai à peine

commencé mes tâches. Je dois

laver par terre, nettoyer les

carreaux, dépoussiérer, j'en ai

pour toute la journée.


PAPA

Eh bien, 4 mains

travaillent plus vite que 2.

Je vais t'aider.


MAMAN

Ah... Tu es vraiment trop gentil.


PAPA

Et quand on aura fini,

on pourra profiter de cette

belle journée ensemble.

(Cachés dans la cuisine, LÉON et LÉA ont tout entendu.)


LÉON

Ça nous oblige à réfléchir, n'est-ce pas?


LÉA

Oui. Quand Maman a énuméré à

Papa toutes les tâches qu'elle

devait faire, il n'est pas parti

en courant comme nous.


LÉON

Non... Et maintenant, il se

retrouve enfermé à faire le ménage.


LÉA

C'est une journée si belle.


LÉON

Hum...

Et si on les aidait, nous aussi.

Le ménage serait plus vite fini.

Et on pourrait tous sortir nous amuser.


LÉA

C'est une super idée.


LÉON

D'accord. Je vais leur

demander ce qu'on doit faire.


LÉA

Attends. Et si on leur faisait

une bonne surprise?


LÉON

Une surprise... Han-han!

Oui, ce serait amusant.

C'est quoi ton plan?


LÉA

Eh bien, je pensais que

pendant que Maman et Papa

s'occupent du premier,

on pourrait se charger

du rez-de-chaussée.

(Un peu plus tard. Toute la famille fait le ménage. LÉON et LÉA le font en cachette. MAMAN lave les fenêtres à l'intérieur et voit PAPA qui lave les mêmes dehors.)


MAMAN

Oh!

Ha-ha-ha!


PAPA

Ah! Tiens, j'ai déjà lavé ces vitres?

Hum...

Je devais sûrement rêver quand

je les ai nettoyées.

(Dans la maison.)


LÉA

Tu peux m'aider à atteindre

les fenêtres d'en haut, s'il te plaît, Léon?


LÉON

J'arrive.


LÉA

Oh! Maman vient par ici!

(Les enfants se cachent.)


MAMAN

Oh-oh! Papa a déjà

dépoussiéré ce piano!


LÉON

On l'a échappé belle.


LÉA

Dépêchons-nous.

(PAPA répare une marche d'escalier extérieur. MAMAN arrache les mauvaises herbes.)


PAPA

Ah, parfois je pense que tu grinces

uniquement pour attirer l'attention.


MAMAN

Papa, tu n'as pas vu

les oursons?


PAPA

Non.


MAMAN

Je suppose qu'ils ont trouvé

de quoi s'occuper.

(Les oursons font le ménage de leur chambre.)


LÉON

Plus vite!

(LÉA accroche la lampe mais la rattrape avant qu'elle ne tombe au sol.)


LÉON

Oh non!


LÉA

Ah! Ouf...


LÉON

Fais attention.


LÉA

Je ne peux pas être

rapide et prudente.


LÉON

Allons-y!

(LÉA et LÉON quittent leur chambre toute propre. MAMAN arrive pour changer les draps de lit.)


MAMAN

Quoi?

Papa m'a devancée cette fois

encore. Fantastique!

Je crois que mon mari

est une vraie fée du logis.

(LÉON et LÉA se préparent un pique-nique et sortent de la maison. PAPA arrive dans la cuisine.)


LÉA

Tu as pris la limonade?


LÉON

Oui, toi, tu n'as rien oublié?


LÉA

Je suis prête, regarde.


LÉON

Rien à l'horizon.

Tu peux venir.


PAPA

Les oursons ont pris toute la

limonade et ils ont remis le pot

vide au réfrigérateur.


MAMAN

Nous en préparerons dès que

nous aurons fini, Papa.

On arrive au bout de nos peines.

Regarde, on a quasiment effectué

toutes les tâches de la liste.


PAPA

Je ne pensais pas qu'on

terminerait si vite.


MAMAN

C'est ce qui arrive quand

on se partage le travail.

Merci pour ton aide, mon chéri.


PAPA

Ah, je te l'avais dit, 4 mains

travaillent plus vite que 2.

(Plus tard, dans le jardin.)


PAPA

La balle de baseball de Léon!


MAMAN

Ce n'est pas dans ses habitudes

de laisser traîner ses affaires.


PAPA

On n'a pas assez travaillé aujourd'hui,

il faut encore ramasser derrière eux.


MAMAN

Est-ce mon chapeau de soleil

que j'aperçois?


PAPA

Tu crois qu'un coup de vent

l'aurait fait voler jusqu'ici?


MAMAN

Non, sauf s'il est passé par

la porte arrière et l'a décrochée

du porte-manteau. Je ne l'ai pas

porté aujourd'hui.


PAPA

Hum...

Alors peut-être que Léa

te l'a emprunté pour jouer?


MAMAN

Ah, ce n'est pas possible.

C'est une de mes serviettes.

Les oursons vont avoir quelques

explications à nous donner.

(À chaque objet que MAMAN et PAPA trouvent dehors, ils s'éloignent de la maison par le sentier. Quand MAMAN vient pour ramasser la serviette, les oursons tirent sur une ficelle. PAPA et MAMAN suivent la serviette.)


MAMAN

Mais enfin!...


PAPA

Il se passe des choses bizarres ici.

Allons voir, Maman.


LÉON ET LÉA

Surprise!


LÉA

Hi! Hi! Hi! Oh, regarde

qui vient pique-niquer!


LÉON

Ha-ha-ha! Oh!

Bon appât, la serviette.


MAMAN

Alors voilà à quoi vous avez

occupé votre temps aujourd'hui.


LÉON

Oui, tiens, Papa,

un verre de limonade;

on dirait que tu as soif.


PAPA

En effet, oui, j'ai très soif.


MAMAN

Et très, très faim.


LÉA

Il y en a au miel et au beurre

de cacahuète, au miel et à la

banane et au miel tout seul.


MAMAN

Merci, Léa, pour une surprise,

c'est une surprise magnifique.

Léa, c'est quoi, ça?...


LÉA

Oh, rien.

(MAMAN voit une serviette dans la poche des pantalons de LÉA.)


MAMAN

Ça sent le produit

dépoussiérant au citron.

Papa, c'est toi qui as essuyé

les meubles du salon?


PAPA

Hum?

Non, j'ai cru que tu l'avais fait.


LÉA

Vous êtes sûrs

que vous n'avez pas oublié?


LÉON

Ha-ha-ha!


MAMAN

Ahhh! Nous avons bénéficié de

2 collaborateurs de choix.


LÉON

Oui, c'était nous. Il faisait

tellement beau, on se sentait

mal de vous laisser faire tout

ce travail.


LÉA

Et comme Papa a proposé de

t'aider, on s'est dit qu'on devait participer.


LÉON

Mais on a voulu

que ce soit une surprise.


PAPA

Mais là, c'était réussi.


MAMAN

Finalement, on n'a pas nettoyé

aussi vite qu'on le pensait.


PAPA

Non, 4 mains travaillent

plus vite que 2, mais pas aussi

rapidement que 8, n'est-ce pas?

(Une abeille se pose sur la pile de sandwichs.)


LÉON

Oh-oh! On devrait finir les

sandwichs avant que l'abeille

ne reprenne son miel.

(LÉON et LÉA ramassent la nappe à pique-nique pendant que MAMAN et PAPA jouent au croquet.)


PAPA

Bien joué.


LÉA

Tu sais pourquoi j'aime les pique-niques?

Parce qu'il n'y a pas de vaisselle à faire.


LÉON

Oui. J'ai assez fait de ménage

pour aujourd'hui.


LÉA

Moi aussi.


LÉON

Tu sais quoi, Léa?

On voulait seulement faire

plaisir à Maman et à Papa.

Mais en fait, on s'est drôlement

fait plaisir à nous aussi.


LÉA

Oui, tu as raison.


MAMAN

Vous venez jouer, les oursons?


LÉON ET LÉA

On arrive!

(Chanson thème)

(Générique fin émission)

Episodes of The Berenstain Bears

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age
  • Category Fiction

Résultats filtrés par