Universe image The Secret World of Benjamin Bear Universe image The Secret World of Benjamin Bear

The Secret World of Benjamin Bear

The Secret World of Benjamin Bear

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

The Big Scare - Raymond´s Frisky Friend

Benjamin is so excited—he´s going to a dress-up Halloween dance! Sebastian needs to have a good scare himself; he´s always scaring the other bears for fun. Raymond´s Frisky Friend.



Production year: 2009

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

L'ours Benjamin est une série mettant en scène des peluches qui vivent différentes aventures. Les peluches s'animent lorsque les humains ne sont pas là, ce qu'ignorent les humains, à l'exception de madame Périgrinelle.


Début générique d’ouverture


VOIX MASCULINE

(Chantant)

♪♪♪

♪ Un ours en peluche ♪

♪ Tu le sais ♪

♪ N’est pas comme n’importe

quel autre jouet ♪

♪ Il est toujours

ton meilleur ami ♪

♪ Un ami pour la vie ♪

♪ Et si tu cherches cet ami-là ♪

♪ Un ours sans pareil ♪


CHŒUR

(Chantant)

♪ Franchis la porte viens ♪

♪ Suis le chemin ♪

♪ Du monde secret

de l’ours Benjamin ♪

♪ Franchis la porte viens ♪

♪ Suis le chemin du monde

secret de l’ours Benjamin ♪


Fin générique d’ouverture


Titre :
L’ours Benjamin La grosse frayeur


CÉCILIA MONTALBAN, la voisine d'ÉLISA et MAX, prépare une citrouille pour Halloween.


CÉCILIA

(Fredonnant)

Hum hum ♪

Parfait! Quand les voisins

verront ça, ils vont tous

avoir peur, c'est certain!


Un bruit de choc précède le passage de M. MONTALBAN devant la cuisine.


M. MONTALBAN

Ouh! Oh! Oh... Oh! Oh! Ouh!


CÉCILIA

(Rigolant)

Ha ha ha! C'était bien

essayé, papa! Je sais bien

qu'aujourd'hui, c'est Halloween,

mais il va m'en falloir beaucoup

plus pour me faire peur, ha ha!


M. MONTALBAN

(Revenant vers la cuisine)

Je n'essayais pas de faire

peur à qui que ce soit.

J'ai trébuché sur Brutus dans

le couloir et je me suis cogné

le gros orteil contre la porte

de la salle de bain. Ouh!


M. MONTALBAN s'assoit près de la table et CÉCILIA lui retire sa pantoufle pour voir la blessure.


CÉCILIA

Oh, c'est pas joli. Est-ce

que tu crois qu'il cassé?


Le gros orteil de M. MONTALBAN est tout rouge et enflé.


M. MONTALBAN

Ouh! Ah! Ouah! J'espère bien

que non. En revanche, une chose

est sûre: je ne vais pas

pouvoir faire la collecte

de bonbons avec toi.


CÉCILIA

Mais papa, Halloween, c'est ma

fête préférée de toute l'année.

Tu m'as toujours accompagnée!


M. MONTALBAN

Désolé, ma petite

citrouille, mais...


CÉCILIA

Ah d'accord, j'ai compris!

En fait, tu essayes

de me faire peur, c'est ça?

Là encore, bien tenté.


M. MONTALBAN

(Souffrant)

Ouh, ce que ça fait mal...

Écoute, tu n'as qu'à demander

à nos voisins les Cantin

de t'emmener avec eux

pour la collecte.


CÉCILIA

Il est hors de question que

j'aille où que ce soit avec

cette famille! Vilain chien!


CÉCILIA se dirige vers sa chambre en boudant, elle croise BRUTUS, le chien de la famille.


M. MONTALBAN

(Souffrant)

Ouh! Oh oh oh...

Aïe, aïe, aïe!


Chez les CANTIN, ÉLISA et MAX sortent de la maison pour se rendre à l'école avec leurs déguisements.


ÉLISA

Dépêche-toi, Max, on va

être en retard à l'école!


MAX

Élisa, attends-moi!


ÉLISA est déguisée en vampire, son frère la rejoint lentement dans son déguisement de Frankeinstein devant la maison des MONTALBAN.


ÉLISA

Tu peux me dire pourquoi

tu as besoin de mettre

ces énormes bottes?


MAX

Sans elles, mon déguisement

ne serait pas complet.

Il faut qu'il fasse vrai

pour que «tu-sais-qui» ait

la peur de sa vie.


Un claquement de porte surprend MAX et ÉLISA. CÉCILIA sort en colère de la maison.


MAX

Oh?


CÉCILIA

Écartez-vous de mon chemin,

les enfants. Ça vaudra

mieux pour vous.


MAX

Laisse-moi deviner. Toi aussi,

tu es un monstre, c'est ça?


CÉCILIA

Hum! Au cas où vous ne

l'auriez pas remarqué, je

ne porte pas de costume. La fête

d'Halloween a été annulée

chez moi. Et quand je vois

vos déguisements dignes de la

maternelle, je me dis que

chez vous aussi, elle aurait

dû être annulée.


CÉCILIA continue son chemin.


MAX

Eh bien, même si elle n'a pas

de costume, pour moi,

elle reste un monstre.


ÉLISA

Bizarre cette histoire.

Cécilia adore Halloween.

Je te parie que c'est une ruse

pour pouvoir encore mieux

nous faire peur.


Dans la maison des CANTIN, les oursons LUCAS et BENJAMIN s'amusent à essayer de se faire peur. LUCAS tient un grand masque devant lui et pousse des gémissements en même temps.


BENJAMIN L'OURSON

Moins fort, Lucas.

Quelqu'un pourrait t'entendre.


LUCAS L'OURSON

Vivement qu'on soit ce soir.

Je sens qu'on va bien s'amuser

à notre bal costumé d'Halloween.

Ha ha ha! Hein que

je fais peur comme ça?


BENJAMIN L'OURSON

Oh oui, très. Enfin,

non pas que ça me fasse

peur à moi. Aaah!


BENJAMIN court se cacher en apercevant une grosse mite derrière LUCAS qui ne la voit pas.


LUCAS L'OURSON

Ça fait peut-être

trop peur en fin de compte.


Depuis sa cachette, BENJAMIN tente d'avertir LUCAS.


BENJAMIN L'OURSON

D... D... D... Derrière toi!


SÉBASTIEN l'ourson, déguisé en mite pousse des petits cris pour effrayer LUCAS.


LUCAS L'OURSON

Ah! Une mite géante! Ah!


LUCAS court rejoindre BENJAMIN dans sa cachette.


SÉBASTIEN L'OURSON

(Riant aux éclats)

Ah ah ah! Oh oh oh!

Ouh! Ouh! Ouh!


SÉBASTIEN finit par soulever le masque qui couvre son visage.


BENJAMIN L'OURSON

Sébastien, on peut

savoir ce que tu fais ici?


SÉBASTIEN L'OURSON

Je tombe mal peut-être?

Désolé, mais il fallait vraiment

que je teste mon costume sur

quelqu'un. Et vu la réaction

qu'il a provoquée chez vous,

j'en conclus qu'il est effrayant

à souhait. À plus tard!

(Sortant de la pièce)

Ha ha ha! Hou hou hou!


LUCAS L'OURSON

Ah! Dès que j'en aurai

l'occasion, moi aussi,

je vais lui faire peur.


BENJAMIN L'OURSON

Allons, Lucas, un ours bien

élevé ne ferait jamais ça.

Et puis d'ailleurs, la seule chose

qui fasse peur à Sébastien,

ce sont les araignées.


LUCAS L'OURSON

Les araignées?


BENJAMIN L'OURSON

(Posant une couronne sur sa tête)

Oui, une fois, Cécilia l'a

perdu dans la maison hantée

de la fête foraine. Il s'est

retrouvé entouré d'araignées et

il ne s'en est jamais remis. Oh?


LUCAS L'OURSON

Hum. Le pauvre Sébastien...


Plus tard, LUCAS sort dans le jardin par la chatière et se dirige sous la table de pique-nique où une grande toile d'araignée est tendue entre les bancs.


LUCAS L'OURSON

(Pour lui-même)

Je me moque de ce que Benjamin

peut raconter. Sébastien mérite

d'avoir une bonne frayeur.


LUCAS trébuche dans la toile d'araignée. En se relevant, il voit l'araignée perchée sur son museau.


LUCAS L'OURSON

Oh?

Ah... Oh? Oh! Désolé, petite

bête. J'espère que je ne t'ai

pas fait peur. Oh? Hi hi hi!


LUCAS prend l'araignée et traverse le jardin jusqu'au passage dans la clôture qui mène au jardin des MONTALBAN.


LUCAS L'OURSON

Viens là. Je vais te présenter

un ami. Il s'appelle Sébastien

et il adore les gentilles

petites araignées

comme toi. Ha ha ha!


Dans la chambre de CÉCILIA, SÉBASTIEN parle tout seul. LUCAS apparaît à la fenêtre.


SÉBASTIEN L'OURSON

Oh là là là!

C'est une catastrophe,

une catastrophe! Oh! Oh! Oh!


SÉBASTIEN est très énervé et court dans tous les sens.


LUCAS L'OURSON

Sébastien?


SÉBASTIEN L'OURSON

Pas le temps de parler.

Cécilia a besoin de moi.

Elle ne peut pas sortir faire

sa collecte de bonbons à cause

de l'orteil de son père, alors

qu'elle mourait d'envie d'aller

faire peur à tous les voisins.

(S'arrêtant soudainement)

Une petite minute, mon garçon.

Qu'est-ce que tu caches

derrière ton dos? Hum?


LUCAS L'OURSON

Moi? Rien du tout.


SÉBASTIEN L'OURSON

Comment ça, rien du tout?

J'exige que tu me montres

immédiatement ce que c'est.


LUCAS L'OURSON

Bon d'accord. Seulement, c'est

toi qui l'auras voulu. Je te

présente ma nouvelle copine.


LUCAS ouvre sa main sur l'araignée.


SÉBASTIEN L'OURSON

(Hurlant de peur)

Aaah!


LUCAS tombe au bas de la fenêtre dans le jardin et reste raide sur le sol.


LUCAS L'OURSON

Ha ha ha! Ha ha ha!

Je t'ai bien eu.

Hein, Sébastien?

(Voyant que SÉBASTIEN ne bouge pas.)

Sébastien?


BENJAMIN L'OURSON

(Traversant la clôture)

Lucas, est-ce que ça va?

J'ai cru t'entendre crier.

Alors?

(Apercevant SÉBASTIEN tout raide)

Ah, ça y est, je comprends.

Écoute, Sébastien, je

sais que c'est Halloween, mais

il y a des limites. Alors, arrête

de vouloir nous faire peur.


LUCAS L'OURSON

Euh... Benjamin...


BENJAMIN L'OURSON

Non, Lucas. Je veux qu'il

comprenne que c'est très malpoli

de s'amuser à faire peur aux

autres ours. Et tant

qu'il ne se sera pas excusé,

je ne partirai pas.


LUCAS L'OURSON

Mais Benjamin--


BENJAMIN L'OURSON

Je t'écoute, Lucas.


LUCAS L'OURSON

En fait, c'est moi

qui lui ai fait peur, avec ça.


L'araignée se promène sur la patte de LUCAS. BENJAMIN recule de quelques pas.


BENJAMIN L'OURSON

Ah! Oh non... Je crois

savoir ce qu'il se passe.

Il est tellement effrayé

qu'il refuse de s'animer.


LUCAS L'OURSON

Désolé, Sébastien. Je te

promets de ne plus recommencer.

Mon araignée aussi te le promet.


LUCAS tend la main en tenant toujours l'araignée devant SÉBASTIEN inanimé.


BENJAMIN L'OURSON

Évite plutôt de la lui

mettre sous le nez.


LUCAS L'OURSON

Oh. Hé hé...

Mais alors, qu'est-ce qu'on va faire?


BENJAMIN L'OURSON

Il ne peut pas remplir ses

fonctions dans cet état. Allez,

viens. Aide-moi à le porter.

Hum... Gnn!


LUCAS et BENJAMIN transportent SÉBASTIEN jusqu'à la maison des CANTIN et le montent péniblement dans l'escalier.


LUCAS L'OURSON

Sébastien doit vraiment avoir

un gros blocage. En temps

normal, il ne supporterait

jamais qu'on lui fasse ça.


BENJAMIN L'OURSON

Voilà, oui. Ça y est.


En haut de l'escalier, BENJAMIN lâche SÉBASTIEN, qui a encore le corps pendant dans les dernières marches. LUCAS doit déployer encore plus d'efforts pour terminer la montée.


BENJAMIN L'OURSON

Tout ce que nous avons à faire

pour le forcer à s'animer

à nouveau, c'est de lui

rendre la vie insoutenable.


LUCAS L'OURSON

Insou... Insoutenable?


LUCAS oublie aussi qu'il tient SÉBASTIEN et le laisse tomber dans les marches. SÉBASTIEN se retrouve au rez-de-chaussée.


LUCAS L'OURSON

Tu as tout compris.


Plus tard, dans la chambre de MAX, BENJAMIN place des écouteurs sur les oreilles de SÉBASTIEN qui est toujours inanimé.


BENJAMIN L'OURSON

Tout le monde sait

combien Sébastien aime

la musique classique.


LUCAS L'OURSON

Mais c'est un CD de hard

rock que tu lui as mis.


BENJAMIN L'OURSON

Exactement. Et crois-moi,

il a horreur de ça.


BENJAMIN démarre la musique.


LUCAS L'OURSON

(Dansant)

J'adore! Ouais!

(Vérifiant l'état de SÉBASTIEN)

Aucune réaction. Hé, je crois

que j'ai une idée. Attends.


LUCAS tient des marqueurs de couleurs vives dans ses mains.


LUCAS L'OURSON

Si ça, ça ne le met pas hors de

lui, je ne m'appelle plus Lucas.


BENJAMIN L'OURSON

Hé hé! Eh bien, Sébastien, tu

ne vas quand même pas le laisser

s'en tirer comme ça après

ce qu'il a osé te faire?


SÉBASTIEN est maquillé avec du rouge sur la bouche et sur les joues, mais il reste impassible.


LUCAS L'OURSON

Mince alors. Et Cécilia qui va

bientôt rentrer de l'école.

Elle a besoin de lui.


BENJAMIN L'OURSON

Bon, Lucas, je ne voulais pas

en arriver là, mais c'est

pour le bien de Sébastien,

alors... Dans mes bras!


BENJAMAIN approche de SÉBASTIEN pour l'étreindre et celui-ci sort enfin de sa torpeur.


SÉBASTIEN L'OURSON

Han... Écoutez-moi bien,

vous deux, j'ai été très patient

jusque-là, mais je commence à

en avoir assez de vos sottises.


LUCAS L'OURSON

Ça a marché, Benjamin!


SÉBASTIEN L'OURSON

(Se cachant derrière BENJAMIN)

Oh! Toi, ne t'approche pas de moi!


BENJAMIN L'OURSON

Calme-toi, tu n'as rien

à craindre. Lucas a relâché son

araignée. Et cesse de ne penser

qu'à toi. Cécilia va avoir

besoin de ton soutien ce soir.


M. MONTALBAN se fait un bandage au pied et a sorti des béquilles pour pouvoir marcher. Il parle seul dans la cuisine.


M. MONTALBAN

Et voilà! Le truc, c'est de

faire des tours bien réguliers,

comme ça.

(Entendant quelqu'un entrer)

C'est toi, ma chérie?

Tu rentres tôt.

Il y a un problème?


CÉCILIA

Tout va bien, papa.

Ils faisaient une fête

pour Halloween à l'école, mais

je ne suis pas restée. De tous

les élèves, j'étais la seule

à ne pas avoir de déguisement.


​​[M. MONTALBAN:]

(Bafouillant)

Ben... Je... Je...

Je te demande pardon,

mon trésor. Tu disais?


CÉCILIA

(Au bord des larmes)

Bouhou... Aucune importance!


CÉCILIA court dans sa chambre


CÉCILIA

De toute façon, Halloween,

c'est pour les petits.


Les oursons, BENJAMIN, LUCAS et SÉBASTIEN ont tout entendu par la trappe du chien. Ensuite, ils discutent dans le jardin des MONTALBAN.


LUCAS L'OURSON

Pourquoi est-ce que Cécilia

n'a pas dit à son père

que ça lui faisait de la

peine de rater Halloween?


BENJAMIN L'OURSON

Je pense qu'elle ne voulait

pas qu'il se sente responsable.


SÉBASTIEN L'OURSON

Elle ne dira peut-être rien

à son père, mais elle parlera à

son ours en peluche. Donnez-moi

une minute et arrangez-vous

ensuite pour qu'il aille

la voir dans sa chambre.


SÉBASTIEN prend la direction de la chambre de CÉCILIA tandis que BENJAMIN et LUCAS observent M. MONTALBAN et son chien BRUTUS, qui dort sur le plancher de la cuisine.


M. MONTALBAN

Ouille! Ouh! Ouh!


LUCAS L'OURSON

Comment on va faire, Benjamin?

Monsieur Montalban n'a pas

l'air en état de se déplacer.


M. MONTALBAN

Aïe! Ouille, ouille, ouille...


BENJAMIN L'OURSON

Brutus!


BENJAMIN et LUCAS entrent dans la cuisine et s'approchent de BRUTUS.


M. MONTALBAN continue d'enrouler des bandages autour de son pied en geignant.


BENJAMIN et LUCAS montent sur le comptoir de la cuisine et font tomber un pot de farine sur BRUTUS.


BENJAMIN L'OURSON

Hé? Brutus? Joyeuse Halloween.


Aussitôt, BRUTUS se réveille et part en courant et en aboyant.


BRUTUS LE CHIEN

Wouf! Wouf! Wouf!


M. MONTALBAN

Huh? Qu'est-ce que... Brutus!

Mais il est fou ce chien!


BRUTUS revient dans la cuisine et saute sur M. MONTALBAN qui tombe à la renverse.


M. MONTALBAN

Non, non, non! Ah! Ouille,

ouille, ouille! Oh! Oh! Oh!


BRUTUS LE CHIEN

Wouf! Grrr! Wouf! Wouf! Wouf!


Les oursons profitent de l'occasion pour sortir de la cuisine. M. MONTALBAN est couché sur le sol et BRUTUS aperçoit les oursons et les pourchasse. Dans le couloir, BENJAMIN et LUCAS empruntent un passage secret pour échapper à BRUTUS qui aboie férocement.


BENJAMIN L'OURSON

Après vous, mon cher.


LUCAS L'OURSON

Je n'en ferai rien.

À vous l'honneur.


M. MONTALBAN

Ça suffit maintenant,

Brutus! Vilain chien!


M. MONTALBAN se déplace dans le couloir avec ses béquilles.


M. MONTALBAN

Regarde-moi cette pagaille!


En passant devant la porte de la chambre de CÉCILIA, M. MONTALBAN entend ses pleurs.


CÉCILIA

(Sanglottant)

Oh, Sébastien! Je sais que

j'ai dit que Halloween, c'était

pour les petits, je sais que ce

n'est pas la faute de papa, mais

tu comprends, j'avais tellement

envie de fêter Halloween...


M. MONTALBAN entre lentement dans la chambre de CÉCILIA.


M. MONTALBAN

Cécilia?


CÉCILIA

Papa?


M. MONTALBAN

Pourquoi est-ce que tu ne

m'as pas dit que ça te faisait

de la peine de ne pas pouvoir

fêter Halloween cette année?


CÉCILIA

Je ne voulais pas

que tu te sentes coupable.


M. MONTALBAN

Ah... Il n'est pas encore trop

tard pour demander aux Cantin

de t'emmener avec eux

faire la collecte.


CÉCILIA

Oui, tu as sûrement raison.

Mais sans toi, ce ne sera pas

la même chose. Et puis,

comment je vais faire peur

aux gens sans déguisement?


M. MONTALBAN

Hum... Hum! Ne t'en fais pas

pour ça! Je m'en charge.

J'ai une idée de déguisement

qui devrait être on ne peut

plus effrayante, tu vas voir.


M. MONTALBAN lève son pied bandé.


CÉCILIA

Ah oui?


CÉCILIA embrasse son père.


La nuit tombe. ÉLISA et MAX sortent déguisés pour faire la collecte de bonbons.


ÉLISA

Vite, Max, faut y aller,

sinon tous les meilleurs bonbons

seront partis.


Un gémissement attire l'attention d'ÉLISA qui est sortie la première.


ÉLISA

Aaah!


CÉCILIA est déguisée en momie et elle avance vers ÉLISA en grognant.


CÉCILIA

Raaah! Raaah! Raaah!


MAX

Une seconde, j'arrive.

(Apercevant CÉCILIA)

Wow!


CÉCILIA

Raaah! Des bonbons ou la vie!


MAX

Cécilia, je savais que tu nous

réservais une grosse frayeur.

Il est génial ton déguisement.

Ça te dirait de nous accompagner?

On ferait une bonne

équipe tous les trois.


CÉCILIA

Ah oui, tu crois?


MAX

Hum hum!


CÉCILIA

D'accord, si vous insistez.

Vous savez, vos déguisements

ne sont pas mal non plus.


CÉCILIA sursaute en voyant SIMON, le papa de MAX et ÉLISA sortir avec son déguisement de robot.


SIMON

Qu'est-ce qui veut venir

avec moi? Faire la collecte.


LES ENFANTS

Moi! Moi!


SIMON

C'est parti, hi hi hi!


Les oursons, BENJAMIN, LUCAS et SÉBASTIEN sont perchés dans un arbre et observent la scène.


BENJAMIN L'OURSON

Nous aussi, on ferait bien

de se mettre en route. Notre bal

costumé va bientôt commencer.


LUCAS L'OURSON

(S'adressant à SÉBASTIEN)

Tu te sens capable d'aller

jusqu'au parc, Sébastien?


SÉBASTIEN L'OURSON

Ne t'approche pas de moi,

petit monstre! Avec ton

araignée, j'ai déjà eu ma dose

de frayeurs pour la journée.


LUCAS L'OURSON

Je sais, j'ai bien

retenu la leçon.

(Soulevant son masque)

Bouh!


SÉBASTIEN L'OURSON

Oh!


BENJAMIN L'OURSON

Oh, Lucas, ha ha ha!

Tu as fini, oui?


En bas, dans la rue, les enfants demandent des bonbons à M. MONTALBAN assis sur son balcon. Il a retiré son bandage et son orteil est immense et rouge.


LES ENFANTS

Des bonbons ou la vie!


ÉLISA

Oh, vous faites peur

avec votre gros orteil,

Monsieur Montalban.


MAX

(Touchant l'orteil)

On dirait un vrai.


M. MONTALBAN

(Criant de douleur)

Oh! Ouh! Ouh!


LES ENFANTS

(Riant)

Ha ha ha!


Fin de l'épisode


Titre :
Raymond et sa nouvelle amie


Au magasin de jouets Maclarens, RAYMOND l'ourson géant est bien assis dans son fauteuil à bascule devant la vitrine. Sur le trottoir, un chien semble perdu, il hurle et aboie. RAYMOND entend la plainte du chien et le suit, de son côté de la vitrine.


RAYMOND L'OURSON

Oh?


Le chien remarque RAYMOND et s'arrête, trop content d'avoir trouvé quelqu'un.


RAYMOND L'OURSON

Oh!

(Sifflant pour appeler le chien)

Viens ici, petit. Allez, entre.


RAYMOND pousse la porte et fait entrer le chien dans le magasin. RAYMOND va dans le bureau du magasin et fouille dans un tiroir, en tenant le chien dans ses bras.


RAYMOND L'OURSON

Tu dois avoir faim. Tiens,

c'est une barre de céréales.


Le chien renifle la barre et la prend dans sa gueule.


RAYMOND L'OURSON

Il ne faut pas que tu

t'inquiètes, le chien. Hector

devrait bientôt repasser par

ici. Il t'aidera à retrouver ton

maître, c'est quelqu'un de très

gentil. Oh, justement, le voilà.


Un sifflement annonce l'arrivée d'HECTOR le gardien du magasin. [HECTOR

♪ Fiut fiut fiut ♪

♪ Fiut fiut fiut ♪

♪ Fiut fiut fiut ♪

♪ Fiut fiut fiut ♪


RAYMOND L'OURSON

Au revoir, petit, et bonne

chance pour la suite.


RAYMOND se cache sous le bureau pour ne pas être vu.


HECTOR entre dans le bureau, mais ne remarque pas le petit chien. Il prend des clés et sort aussitôt du bureau en fermant la lumière.


RAYMOND sort du bureau en tenant le petit chien et s'aperçoit qu'HECTOR est déjà parti.


RAYMOND L'OURSON

Oh? Oh, mince alors!

Apparemment, il rentre chez lui.

Ça veut dire qu'il ne sera pas

de retour avant demain matin.


RAYMOND dépose le petit chien par terre et celui-ci commence à courir dans les allées.


RAYMOND L'OURSON

Oh! Si tu veux, tu peux passer

la nuit dans le magasin, mais

il va falloir que tu sois sage.


Devant le rayon des balles, le petit chien se met à aboyer.


RAYMOND L'OURSON

Doucement, doucement. C'est

une balle que tu veux?


RAYMOND saisit une balle et la laisse tomber sur le sol. Aussitôt le petit chien attrape la balle dans sa gueule.


RAYMOND L'OURSON

Ho ho ho!

Oh, je crois que j'ai compris.

Prêt... Han! Va chercher.


RAYMOND reprend la balle et la lance. Le petit chien s'élance pour rattraper la balle et frappe un présentoir de canards en plastique qui tombent en cascade sur le sol.


RAYMOND L'OURSON

(Riant de bon cœur)

Ho ho ho! Ha ha

ha! Hou hou hou


Le chien rapporte la balle et retourne dans l'allée des balles. RAYMOND l'observe au bout de l'allée. Le petit chien revient sur ses pas et saute sur RAYMOND qui se retrouve sur le dos en accrochant des dizaines de ballons au passage.


RAYMOND L'OURSON

Ho ho ho! Ah!

Non! Non, arrête!

Arrête! Ha ha ha!


Le petit chien monte sur RAYMOND et lui lèche les oreilles. Ensuite, le petit chien court dans le magasin.


RAYMOND L'OURSON

Je vais t'attraper. Je vais

t'attraper! Hou hou hou!


Au matin, chez les Cantin, les oursons BENJAMIN et LUCAS sont assis au salon. BENJAMIN regarde un livre et LUCAS écoute un dessin animé à la télé. LUCAS monte le volume de la télé.


BENJAMIN L'OURSON

Qu'est-ce qui te prend?

Tu es devenu fou? Baisse

le volume, tu veux?


LUCAS L'OURSON

Mais, Benjamin, personne

ne risque d'entendre.

Tout le monde dort ici.


Soudain le téléphone de la maison sonne.


BENJAMIN L'OURSON

Plus pour longtemps.


LUCAS se dépêche de fermer le téléviseur. BENJAMIN et LUCAS reprennent leur pose inanimée.


LAURA, la maman de MAX et ÉLISA, arrive dans le salon en cherchant son téléphone sans fil.


LAURA

Où est encore passé ce téléphone?

C'est toujours quand

j'en ai besoin... Ah, enfin, le

voilà. Allô? Hector? Est-ce que

vous avez vu l'heure qu'il est?

Un cambriolage?! Au cours de

la nuit! Oh, ce n'est pas vrai!

Bon, j'arrive tout de suite.

En attendant, n'ouvrez pas

le magasin!


Dès que LAURA a quitté le salon, les deux oursons se dépêchent de partir.


Au magasin Maclarens, BENJAMIN et LUCAS tentent d'attirer l'attention de RAYMOND qui a repris sa place sur le fauteuil à bascule.


BENJAMIN L'OURSON

Psst! Raymond? Raymond?


RAYMOND L'OURSON

Benjamin? Lucas? Qu'est-ce

que vous faites là?


BENJAMIN L'OURSON

On vient d'apprendre

ce qui s'est passé cette nuit.


RAYMOND L'OURSON

Ah bon?


LUCAS L'OURSON

À quoi ils ressemblaient?

Est-ce qu'ils portaient

des cagoules?


RAYMOND L'OURSON

Qui ça?


BENJAMIN L'OURSON

Les cambrioleurs, pardi.

On a vu comment ils ont saccagé

les rayons. Quelle pagaille!


RAYMOND L'OURSON

Oh, les voleurs? Oui, euh...

Je leur ai fait peur

et ils sont partis.


BENJAMIN L'OURSON

Attends une seconde.

Tu veux dire qu'ils t'ont vu?


RAYMOND L'OURSON

Oh non, non! Ils m'ont

seulement entendu. En fait,

j'étais caché et je leur ai dit

ceci: «Hé, vous! Sécurité!

Rendez-vous, les gars,

vous êtes cernés!» et ensuite,

ils sont sortis en courant

par l'issue de secours.


BENJAMIN L'OURSON

Tu as eu un excellent réflexe.


RAYMOND L'OURSON

Oh, tu sais,

ce n'était pas grand-chose.


Des aboiements attirent l'attention de LUCAS et BENJAMIN.


LUCAS L'OURSON

Oh?


BENJAMIN L'OURSON

Qu'est-ce que...


LUCAS L'OURSON

Il y a un chien

dans le magasin.


RAYMOND L'OURSON

Mais non, pas du tout.

C'est... C'est sûrement

un de ces robots. Vous voyez

de quoi je parle? Les nouveaux

chiens robots qui sont

exposés au premier étage.


La voix de LAURA alerte les oursons. RAYMOND reprend sa place et BENJAMIN et LUCAS se cachent. LAURA et HECTOR arrivent près de l'entrée.


LAURA

Ce que je ne comprends pas,

c'est comment ils ont pu

entrer sans déclencher l'alarme.


BENJAMIN L'OURSON

Oh-oh. Nous, on file.


LUCAS L'OURSON

Salut.


RAYMOND L'OURSON

(Sautant dans son fauteuil à bascule.)

Ouh!


HECTOR

À première vue, ils ne nous

ont rien volé. C'est quand même

étrange pour des cambrioleurs,

surtout que les portes sont

fermées à clé, telles que

je les ai laissées hier. Tout ce

qu'ils ont fait, c'est s'amuser

avec les jouets.


LAURA

(Tenant un petit canard)

Pas seulement.

Ils en ont aussi mordu.


HECTOR

Oui, j'ai remarqué. Avouez

que c'est tout de même bizarre.


HECTOR et LAURA passent dans une autre section du magasin. RAYMOND se dépêche de quitter sa place pour aller voir le petit chien dans sa cachette.


RAYMOND L'OURSON

Chut... Sage.

(Donnant une barre de céréale)

Tiens, cadeau.

Et maintenant, plus un bruit.


La voisine de MAX et ÉLISA, LOANE appelle son chien sur le balcon.


LOANE

Marguerite! Marguerite!

Marguerite!

(Sanglotant)

Bouhou...

Où est-ce que tu es?


BENJAMIN et LUCAS qui arrivent chez les Cantin entendent les appels de LOANE.


BENJAMIN L'OURSON

Tu entends? C'est Loane.


LOANE

(Appelant au loin)

Marguerite!


BENJAMIN L'OURSON

Je me demande qui c'est,

cette Marguerite.


LUCAS L'OURSON

J'en sais rien.

Peut-être que c'est sa fleur.


BENJAMIN L'OURSON

Allons bon! Et tu peux me dire

pourquoi elle parlerait

à une fleur?


JULIE, l'ourson de LOANE accourt pour chercher de l'aide auprès de BENJAMIN et LUCAS.


JULIE L'OURSON

Benjamin! Lucas!


BENJAMIN L'OURSON

Julie? Eh bien,

qu'est-ce qu'il t'arrive?


JULIE L'OURSON

C'est la nouvelle chienne de

Loane. Elle s'est perdue! Elle

s'appelle Marguerite, c'est un

beagle à peu près haut comme ça.

Vous ne l'auriez pas

vue, par hasard?


BENJAMIN L'OURSON

Non, ça ne me

dit rien. Désolé.


LUCAS L'OURSON

Mais j'y pense, on n'a pas

entendu un chien dans

le magasin? Ah non, c'est

vrai, c'était un robot.


BENJAMIN L'OURSON

Hum, cela reste à prouver.


JULIE L'OURSON

Comment ça? Tu penses que

ça pourrait être Marguerite?


BENJAMIN L'OURSON

Possible. Mais d'abord,

il va falloir que nous ayons

une petite conversation

avec Raymond.


JULIE L'OURSON

Allons-y alors. Il n'y a pas

une minute à perdre.


BENJAMIN L'OURSON

Non, il faut qu'on attende

que tout le monde soit couché.


LUCAS L'OURSON

Ha ha! Il a raison.

À ce soir, Julie.


Le soir venu, les trois oursons, BENJAMIN, LUCAS et JULIE cherchent RAYMOND dans le magasin de jouets.


LUCAS L'OURSON

Je me demande où il est passé.


Des aboiements font sursauter les oursons.


TOUS

Han!


JULIE L'OURSON

On dirait l'aboiement

de Marguerite!


Près de la fontaine, les rires de RAYMOND et les aboiements de MARGUERITE, le petit chien, retentissent.


RAYMOND L'OURSON

(Riant)

Ho ho ho!


BENJAMIN L'OURSON

Tiens, tiens, tiens...

Suivez-moi, vous deux.


Les portes d'un ascenseur s'ouvrent à l'étage. BENJAMIN, JULIE et LUCAS sortent et voient des balles rouler sur le sol.


Au loin, les oursons aperçoivent RAYMOND et MARGUERITE qui s'amusent follement dans le parc à balles, dédié aux enfants qui visitent le magasin. Les rires et les aboiements marquent le plaisir qu'ils ont ensemble.


BENJAMIN L'OURSON

Hé ho, Raymond?


RAYMOND s'arrête soudainement et s'enfouit sous les balles.


Les trois oursons courent vers le parc à balles et montent sur le pourtour.


BENJAMIN L'OURSON

Raymond, je sais que

tu es là. Allez, montre-toi!


RAYMOND sort la tête des balles.


RAYMOND L'OURSON

Oh, bonsoir, les amis.

(Tenant MARGUERITE)

Regardez ce que j'ai trouvé.


MARGUERITE LE CHIEN

(aboyant)

Wouf!


JULIE L'OURSON

Je suis là, Marguerite!


Aussitôt, MARGUERITE quitte les bras de RAYMOND et court en aboyant vers JULIE. La petite chienne renverse JULIE et lui lèche le visage.


JULIE L'OURSON

(Riant des chatouilles)

Ha ha ha! Ha ha ha!

Hou hou hou!


Dans le bureau de LAURA, JULIE parle au téléphone avec LOANE.


JULIE L'OURSON

Retrouvez-moi, toi et ta maman,

devant le magasin de jouets

de Monsieur MacLaren.

Disons dans 30 minutes.


RAYMOND rapporte MARGUERITE au bureau de LAURA avec un air triste.


LOANE

(Parlant au téléphone)

Merci infiniment.


JULIE L'OURSON

Mais de rien.


LOANE

(Parlant au téléphone)

C'est quoi votre nom?


JULIE L'OURSON

Mon nom? Euh...

C'est Julie!


LOANE

Ça alors, c'est justement

le nom de mon ours en peluche.


JULIE L'OURSON

Vraiment? Quelle drôle

de coïncidence! Je trouve que

c'est très mignon comme nom pour

un ours en peluche. En tout cas,

ça m'a fait très plaisir

de pouvoir discuter avec toi,

Loane.


LOANE

Au revoir.


JULIE L'OURSON

Au revoir.


RAYMOND entend la conversation de JULIE et s'éloigne du bureau avec MARGUERITE.


LUCAS L'OURSON

Tu te rends compte, Julie? Tu

viens de parler à ta protégée.


JULIE L'OURSON

Oh oui! C'était merveilleux.

Dommage que je ne puisse pas

recommencer quand elle sera là.


BENJAMIN L'OURSON

Bon, c'est bien joli,

mais il est temps que

nous passions à l'étape numéro 2

de notre plan. Raymond? Raymond?

Oh non, pas ça!


Voyant que RAYMOND a disparu, les trois oursons sortent du bureau de LAURA et se dépêchent de le chercher dans le magasin.


À la sortie de l'ascenseur dans la salle principale du magasin, LUCAS conduit un petit véhicule électrique pour enfant pour accélérer les recherches.


JULIE L'OURSON

Comment un ours en peluche

de cette taille peut être

si difficile à trouver?


BENJAMIN L'OURSON

Raymond est quelqu'un de très

malin. Et en plus, il connaît

le magasin comme sa poche.

Tourne à gauche après

les échasses sauteuses.


LUCAS L'OURSON

À gauche, OK!


Dans une allée, MARGUERITE sort d'un tunnel flexible en aboyant. RAYMOND, toujours caché dans le tunnel, attrape MARGUERITE pour la faire taire.


BENJAMIN L'OURSON

Les voilà! Vite,

Lucas! Demi-tour!


LUCAS L'OURSON

C'est parti!


RAYMOND s'enfonce dans le tunnel flexible et LUCAS y engage le petit véhicule aussi.


RAYMOND sort par l'autre sortie du tunnel et décide de joindre les deux bouts pour empêcher les oursons de l'attraper.


BENJAMIN L'OURSON

Allez, Raymond, rends-nous

le chien! Loane va arriver

d'une minute à l'autre.


LUCAS L'OURSON

(Tournant en rond dans le tunnel)

C'est pas croyable! J'ai

jamais vu un tunnel aussi long.


BENJAMIN L'OURSON

Lucas, arrête-toi!


BENJAMIN réussit à défaire l'attache de velcro du tube et aperçoit RAYMOND qui court dans une allée.


BENJAMIN L'OURSON

Raymond, reviens! Han!


Les trois oursons sortent à pied du tunnel et courent derrière RAYMOND dans les allées.


LUCAS L'OURSON

Où est-ce qu'ils

sont passés encore?


JULIE L'OURSON

Peu importe.

(Apercevant LOANE devant la porte du magasin)

Il est trop tard. Regardez

qui est devant la porte.


LOANE

Il y a personne. Bouhouhou...


LOANE pleure devant les portes fermées du magasin.


Les oursons se précipitent à la porte et regardent LOANE s'éloigner en pleurant avec sa maman.


BENJAMIN L'OURSON

Oh, la pauvre. Ce n'est pas du

tout comme ça que cette histoire

aurait dû se terminer.


JULIE L'OURSON

J'ai déçu ma protégée, je m'en

veux. J'ai dit à Loane que

Marguerite serait là et... Vous

avez bien vu ce qui s'est passé.


BENJAMIN L'OURSON

Ne te mets pas

dans un état pareil, Julie.

Tu n'y es pour rien.


LUCAS L'OURSON

Exactement. C'est Raymond,

c'est de sa faute. J'aurais bien

aimé qu'il voie Loane

pleurer, tiens.


RAYMOND pleure aussi, au fond du magasin.


RAYMOND L'OURSON

Bouhou! Justement, je l'ai

vue. Oh... Oh, si vous saviez

comme j'ai honte de moi.

J'ai déçu tout le monde.

Je ne suis qu'un vilain ours

en peluche. Bouhou...


BENJAMIN L'OURSON

Tu n'as rien d'un vilain

ours en peluche. Tu t'es fait

un nouvel ami et tu as du mal

à t'en séparer, c'est tout.


RAYMOND L'OURSON

(S'adressant à MARGUERITE)

C'est vrai qu'on s'est bien

amusés. Tu n'es pas d'accord?


La petite chienne donne un coup de langue à RAYMOND en guise de réponse.


RAYMOND L'OURSON

Et je m'en suis

bien occupé en plus.


JULIE L'OURSON

Oui, tu as été formidable.

Et pour ça, je te

remercie, Raymond.


LUCAS L'OURSON

Hé, regardez,

Loane est revenue!


BENJAMIN L'OURSON

Vite, cachez-vous!


Les oursons se dépêchent de se cacher. Près de la vitrine, les oursons observent LOANE et sa maman. LOANE écrit un message sur le trottoir devant le magasin.


JULIE L'OURSON

Qu'est-ce qu'elle fait

avec cette craie?


BENJAMIN L'OURSON

Comme tu n'étais pas au

rendez-vous avec son chien, elle

t'écrit un message disant de

la rappeler. Raymond, à toi de

jouer. Fais sortir Marguerite.


RAYMOND ouvre la porte et laisse MARGUERITE devant le magasin.


RAYMOND L'OURSON

(Sanglotant)

Snif! Au revoir, toi. Va

retrouver ta maîtresse. Allez.


MARGUERITE, se retrouvant seule à nouveau, aboie devant la porte du magasin. LOANE reconnaît aussitôt son chien et accourt pour la retrouver.


LOANE

Oh?

Marguerite? Oh, Marguerite!

Oh, enfin je t'ai

retrouvée! Ha ha!


MARGUERITE saute dans les bras de LOANE et aboie de bonheur. Dans le magasin, les oursons sont satisfaits.


LUCAS L'OURSON

Une fois de plus,

mission accomplie!


BENJAMIN L'OURSON

Ça va, Raymond,

pas trop triste?


RAYMOND L'OURSON

Non, c'est bon. Seulement,

maintenant, je suis--


JULIE L'OURSON

Le meilleur ours en peluche

de tout l'univers!

Encore merci, Raymond!


RAYMOND L'OURSON

Merci? Mais pourquoi?


JULIE L'OURSON

Pour avoir permis

à ma protégée de retrouver

le sourire, pardi!


RAYMOND L'OURSON

Ho ho, ce n'est

rien! Si vous aviez été

à ma place, vous auriez fait

la même chose. Pas vrai?


TOUS

Et comment!


Générique de fermeture

Episodes of The Secret World of Benjamin Bear

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age
  • Category Fiction

Résultats filtrés par