Universe image The Secret World of Benjamin Bear Universe image The Secret World of Benjamin Bear

The Secret World of Benjamin Bear

The Secret World of Benjamin Bear

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

A Big Problem - Know Your Place

The library door is too small for giant bear Raymond, and everyone agrees that Benjamin is best suited to head up the construction of a larger entrance.



Production year: 2009

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

L'ours Benjamin est une série mettant en scène des peluches qui vivent différentes aventures. Les peluches s'animent lorsque les humains ne sont pas là, ce qu'ignorent les humains, à l'exception de madame Périgrinelle.


Début générique d’ouverture


VOIX MASCULINE

(Chantant)

♪♪♪

♪ Un ours en peluche ♪

♪ Tu le sais ♪

♪ N’est pas comme n’importe

quel autre jouet ♪

♪ Il est toujours

ton meilleur ami ♪

♪ Un ami pour la vie ♪

♪ Et si tu cherches cet ami-là ♪

♪ Un ours sans pareil ♪


CHŒUR

(Chantant)

♪ Franchis la porte viens ♪

♪ Suis le chemin ♪

♪ Du monde secret

de l’ours Benjamin ♪

♪ Franchis la porte viens ♪

♪ Suis le chemin du monde

secret de l’ours Benjamin ♪


Fin générique d’ouverture


Titre :
L’ours Benjamin Un problème de taille


RAYMOND, l'ours géant de chez MACLAREN, est seul dans le magasin de jouets MACLAREN qui est fermé pour la nuit. Il lit à voix haute.


RAYMOND L'OURSON

(Lisant une histoire)

«Je sais que tu m'as suivi.

Je t'ai aperçu dans le parc.

Et un peu plus tard, comme par

hasard, je te retrouve au Panda

Bar. Tu cherches quelque chose,

Grizzly? Qu'est-ce que c'est?»

Grizzly sourit.

Il enfonça sa main dans sa poche

et sans un mot, il en sortit

une clé en or. "Tu as la boîte

et moi, j'ai la clé."»


LUCAS, l'ourson d'ÉLISA, arrive en courant.


LUCAS L'OURSON

Raymond!


RAYMOND L'OURSON

(Sursautant)

Oh! Lucas! Oh, tu m'as

fait une de ces peurs.


LUCAS L'OURSON

Je dois récupérer ce livre.


RAYMOND L'OURSON

Non! Non! Non! Juste quand

ça devenait intéressant.


LUCAS L'OURSON

Si tu veux que je puisse

continuer à emprunter des livres

pour toi, il faut absolument

que je ramène celui-ci avant

la fermeture de la bibliothèque.


RAYMOND L'OURSON

Oh!


RAYMOND saute de sa chaise et se précipite en prenant la main de LUCAS pour l'entraîner avec lui.


LUCAS L'OURSON

Wow!


LUCAS est surpris de l'empressement de RAYMOND.


À la bibliothèque de la ville, LUCAS doit emprunter une porte secrète située à la base d'un piédestal pour un buste. En regardant tout autour, LUCAS se dépêche d'ouvrir la grande porte d'entrée pour laisser passer RAYMOND, trop grand pour utiliser les portes secrètes. LUCAS et RAYMOND se dirigent vers les rayons de la bibliothèque. LUCAS utilise un autre passage secret dans le bas d'un rayon.


LUCAS L'OURSON

Attends-moi.

J'en ai pour une minute.


LUCAS disparaît et laisse RAYMOND fureter sur les étagères de la bibliothèque municipale.


RAYMOND L'OURSON

(Chantonnant)

Oh! Oh!


RAYMOND entend la bibliothécaire venir en fredonnant. Il grimpe sur l'étagère pour ne pas être aperçu.


BIBLIOTHÉCAIRE

♪ Hum hum hum ♪

♪ Hum hum hum ♪


La BIBLIOTHÉCAIRE passe son chemin et RAYMOND expire, soulagé. BENJAMIN, l'ourson de MAX, sort par la porte secrète en tenant deux livres.


RAYMOND L'OURSON

Bonjour, Benjamin.


BENJAMIN sursaute, n'étant pas au courant de la présence de RAYMOND toujours suspendu aux rayons de la bibliothèque.


BENJAMIN L'OURSON

Ah! Oh! Raymond, mais enfin,

qu'est-ce que tu fais là-haut?


RAYMOND L'OURSON

Je suis trop gros pour entrer

à la bibliothèque.

Alors, je reste là

et j'attends que Lucas ressorte.


BENJAMIN L'OURSON

Je trouve que c'est un peu

risqué que tu restes là.


LUCAS revient à ce moment.


LUCAS L'OURSON

Et voilà! Tu peux

le garder une semaine de plus.


RAYMOND L'OURSON

Je te remercie, Lucas.


LUCAS L'OURSON

(Ricanant)

Hi! Hi! Hi! Pas de problème.


BENJAMIN L'OURSON

Je n'aime pas tellement

ce que je vois là.


LUCAS L'OURSON

Mais Benjamin,

il faut bien que quelqu'un

emprunte des livres pour lui.

Il ne peut pas entrer.


BENJAMIN L'OURSON

Mais je ne parlais pas de ça.

Je trouve injuste qu'à cause

de sa taille, il soit obligé

d'attendre ici.

C'est une bibliothèque réservée

aux ours et Raymond est un ours.

Nous devons trouver

une solution à ce problème.


Plus tard au conseil des oursons, BENJAMIN plaide la cause de RAYMOND.


BENJAMIN L'OURSON

(S'adressant à l'assemblée)

Si l'entrée de notre

bibliothèque est trop petite,

ce n'est pas

le problème de Raymond.


RAYMOND étant trop grand pour assister au conseil, écoute par une fenêtre du temple situé au centre du magasin MACLAREN.


BENJAMIN L'OURSON

C'est «notre» problème.

Nous devons traiter tous

les ours comme nous voudrions

être traités. Chacun doit avoir

sa place et être accepté

comme il est.


OURSONS

Oui, beau discours!

Tu as bien raison.

Bien parlé, Benjamin.


EDGAR L'OURSON

Le conseil approuve le projet

de construction d'une nouvelle

entrée pour la bibliothèque.


TOUS

Oui!


RAYMOND L'OURSON

Il a réussi! Hourra!

Oh... Oh... Ooooh!


RAYMOND lève les bras tellement il est content, en oubliant qu'il est grimpé en hauteur. Du coup, il fait une chute dans la fontaine au pied du temple.


RAYMOND L'OURSON

(Tombant dans l'eau)

Ah! Oh!


Dans la salle du conseil, l'assemblée se poursuit.


EDGAR L'OURSON

Suite de l'ordre du jour.

Nous devons choisir

celui qui sera capable de mener

cette mission à bien.


SÉBASTIEN L'OURSON

Si je puis me permettre,

un projet comme celui-ci, d'une

telle importance, doit être

confié à un ours extrêmement

capable, un chef naturel,

quelqu'un qui saura mener à bien

ce chantier pharaonique, un ours

qui possède des qualités

hors du commun.


EDGAR L'OURSON

Tu as absolument raison,

Sébastien. C'est pourquoi

je choisis Benjamin.


SÉBASTIEN L'OURSON

Quoi?


GÉNÉRAL OURSON

Un peu de silence.

Personnellement, j'appuie

cette nomination.


SÉBASTIEN L'OURSON

Est-ce que vous êtes sérieux?

Il n'a pas les qualités

requises pour ce travail.

Qui vote pour moi?


Aucun ourson sauf lui-même ne vote pour SÉBASTIEN.


EDGAR L'OURSON

Parfait!

Benjamin est élu à l'unanimité.


SÉBASTIEN L'OURSON

(Frustré)

Ouh!


Pendant la nuit, à la bibliothèque municipale, LUCAS est debout sur la tête de RAYMOND.


LUCAS L'OURSON

Ha! Ha! Ha!

Tu peux envoyer. Je suis prêt.


LUCAS attrape un galon à mesurer et commence à mesurer la taille de RAYMOND.


BENJAMIN L'OURSON

La première chose

que nous devons connaître,

c'est la taille de Raymond.

Hum... Ça fait à peu près

7,5 nounours pour la hauteur.


RAYMOND L'OURSON

Est-ce que c'est bien?


BENJAMIN L'OURSON

C'est grand. Bon!

(S'adressant à LUCAS)

Et quelle largeur doit faire

la porte d'entrée?


LUCAS L'OURSON

Hum... Ah!

Disons à peu près 3 nounours.

Yahou!


LUCAS tient le galon rétractable et saute en l'utilisant comme une corde de rappel.


BENJAMIN L'OURSON

Lucas, ce n'est pas un jouet.


LUCAS L'OURSON

(Enroulant le ruban)

Ha! Ha! Je sais.


MLLE TOQUÉ, l'ourson bibliothécaire et ERNEST, l'ourson qui gère les attributions, arrivent par la porte secrète de la statue.


MLLE TOQUET L'OURSON.

Youhou! Benjamin!


BENJAMIN L'OURSON

Ah, les bénévoles.


MLLE TOQUET L'OURSON.

Cette idée d'une nouvelle

porte m'enthousiasme au plus

haut point. J'y ai bien réfléchi

et je pense que nous devrions

nous inspirer du grand portail

de la ville d'Ours-le-Château!


ERNEST L'OURSON

C'est une bonne idée.

Ce portail est magnifique.


BENJAMIN L'OURSON

Hum... Ce serait certainement

formidable, Mademoiselle Toquet,

seulement, la porte doit

être terminée samedi.


ERNEST L'OURSON

Moi, j'ai trouvé un moyen pour

réduire la taille de l'ouverture

nécessaire à l'installation

de notre nouvelle porte.


BENJAMIN L'OURSON

Et tu peux m'expliquer

comment tu fais ça?


ERNEST L'OURSON

Ha! Ha! Ha! Quatre nounours

standard cubes et demi.


BENJAMIN L'OURSON

Je ne comprends pas.

Tu parles de quoi?


ERNEST L'OURSON

De rembourrage. Si Raymond

acceptait de faire ce petit

effort, il rentrerait presque

par le tuyau d'aération qui sert

à rendre les livres en retard.


RAYMOND L'OURSON

Oh!


RAYMOND grimpe pour ne pas se faire amputer de son rembourrage.


ERNEST L'OURSON

(Apercevant RAYMOND)

Hein?


RAYMOND L'OURSON

Je préfère que mon rembourrage

reste là où il est.


BENJAMIN L'OURSON

Calme-toi, Raymond. Nous avons

justement décidé de construire

cette nouvelle porte

pour te permettre d'entrer

dans la bibliothèque.


SÉBASTIEN fait son entrée en se moquant.


SÉBASTIEN L'OURSON

Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!

Un chef de projet qui ne sait

même pas par où commencer. Ha!

Ha! Ha! Ça, c'est un peu fort.


RAYMOND L'OURSON

Tu sais où tu vas faire

la porte. Pas vrai, Benjamin?


BENJAMIN L'OURSON

Oui. Bien sûr que je le sais.

Nous allons faire

l'entrée dans ce mur.


Sur un mur, une grande murale indique le coin des petits.


SÉBASTIEN L'OURSON

Ha! Ha! Ha!

Si jamais vous avez besoin

d'aide ou si vous avez besoin

de quelqu'un pour reprendre

le projet lorsque vous aurez

lamentablement échoué,

appelez-moi. à plus tard.


ERNEST L'OURSON

Je vais aller chercher

un marteau-piqueur

et nous allons creuser

un énorme trou à travers ce mur.


MLLE TOQUET L'OURSON.

Oh non! Non, non, non! Ça va

mettre de la saleté partout,

même sur les livres.

Nous devons trouver un autre

moyen pour faire ce trou.


ERNEST L'OURSON

Vous savez, on ne perce pas

un trou dans un mur

avec des ciseaux.


BENJAMIN L'OURSON

Calmez-vous. Nous devons

réfléchir tranquillement

à la question.


LUCAS L'OURSON s'est empêtré dans le ruban du galon à mesurer.


LUCAS L'OURSON

C'est incroyable.

Mais comment font-ils pour faire

entrer une aussi grande longueur

de ruban dans une aussi

petite boîte? Ha! Ha!


Dans la bibliothèque des oursons, BENJAMIN travaille à scier les étagères donnant sur le mur qu'il faut percer. LUCAS de son côté balaie la poussière. BENJAMIN perd l'équilibre et tombe de son escabeau.


BENJAMIN L'OURSON

Oh! Oh!


LUCAS se retourne pour rire. Plus tard, BENJAMIN peint une murale semblable à celle qui se trouve dans la bibliothèque municipale. LUCAS passe tout près avec une grande planche et accroche le bras de BENJAMIN qui fait une bavure sur l'affiche.


SÉBASTIEN savoure chacune des bévues de BENJAMIN et rit aux éclats en le voyant se mettre de la peinture au visage. Plus tard, LUCAS et BENJAMIN marquent l'espace requis pour la porte. LUCAS trace l'espace sur le mur et BENJAMIN au sol. LUCAS trébuche et se pend à une tablette pour ne pas tomber. Résultat : une rangée complète de livres tombe sur la tête de BENJAMIN qui fait un air renfrogné pendant que LUCAS rit aux éclats.


LUCAS L'OURSON

Ha! Ha! Ha!


MLLE TOQUET L'OURSON.

Tendant des cartons de couleur

Benjamin, nous devons

prendre une décision

au sujet de la couleur

des aménagements intérieurs.


BENJAMIN L'OURSON

Je ne peux pas regarder

ce nuancier maintenant,

Mademoiselle Toquet. Nous avons

déjà pris beaucoup de retard.

Ah... Je suis désolé, mais je

n'ai pas le temps de m'occuper

de ça pour l'instant.


MLLE TOQUET L'OURSON.

Contrariée

Hum!


LUCAS et ERNEST viennent aussi voir BENJAMIN.


LUCAS L'OURSON

Bon, qu'est-ce qu'on fait

maintenant?


BENJAMIN L'OURSON

Vous ne restez pas

dans mes pattes.


SÉBASTIEN, de son côté, rit de voir BENJAMIN travailler aussi dur.


SÉBASTIEN L'OURSON

Ha! Ha! Ha! Ho! Ho! Ho!


Plus tard, ERNEST, LUCAS et MLLE TOQUÉ sont au café du parc pour prendre un milk-shake.


MLLE TOQUET L'OURSON.

J'ai vraiment l'impression

que ma présence le dérange.


ERNEST L'OURSON

Je me suis porté volontaire,

car je pensais qu'il avait

besoin de mon aide.


LUCAS L'OURSON

Je me suis porté volontaire,

car je pensais que Benjamin

était mon meilleur ami.


MLLE TOQUET L'OURSON.

Moi, je dis que s'il veut

réaliser tous ces travaux

tout seul, il n'a qu'à le faire.


ERNEST L'OURSON

Je suis entièrement d'accord.


BENJAMIN continue de travailler seul. Il peint des couleurs sur le parquet et marche dans le déversoir à peinture qui se renverse sur le sol.


BENJAMIN L'OURSON

Oh!

Oh-ho! Génial...

Vraiment génial.


EDGAR l'ourson arrive derrière BENJAMIN.


EDGAR L'OURSON

Bonjour, Benjamin.

Puis-je oser te demander

comment avance le chantier?


BENJAMIN L'OURSON

Je crois qu'il suffit

de regarder

pour s'en rendre compte.


EDGAR L'OURSON

Je vois également que

ton équipage a quitté le navire.


BENJAMIN L'OURSON

Oui, c'est vrai.

Ils sont partis. Je suis un chef

qui n'a personne à commander.

Où ai-je fait une erreur, Edgar?


EDGAR L'OURSON

Peut-être as-tu oublié

de traiter les autres comme tu

souhaites toi-même être traité.


BENJAMIN L'OURSON

Et que chacun doit avoir

sa place et être accepté

comme il est. Oh... Je crois

que je devrais faire un peu plus

attention à ce que je dis

dans mes discours.


EDGAR L'OURSON

Ces paroles étaient

pourtant pleines de bon sens.


BENJAMIN L'OURSON

Tu veux bien me pardonner?

J'ai des excuses

à aller présenter.


BENJAMIN court au café. Pendant ce temps, SÉBASTIEN arrive pour montrer l'état des travaux au GÉNÉRAL et aux autres oursons.


SÉBASTIEN L'OURSON

Benjamin nous a certifié qu'il

pouvait mener à bien le projet

de construction de la nouvelle

entrée. Je suis donc impatient

comme vous, je suppose,

de découvrir le résultat

de son travail.


BENJAMIN est en train de faire un peu de ménage.


SÉBASTIEN L'OURSON

Oh? Mais qu'est-ce que ça veut

dire? Où est la nouvelle entrée?

J'espère que tu as une bonne

explication à nous fournir,

Benjamin.


BENJAMIN L'OURSON

Plutôt qu'un long discours,

j'ai pensé qu'il était

préférable de vous faire

à tous une petite démonstration.


BENJAMIN fait pivoter un rayon rempli de livre.


TOUS

Oh!

Wow!

Oh...


Une sonnette annonce une arrivée. BENJAMIN appuie sur un bouton et le panneau affiche pivote pour laisser entrer RAYMOND, LUCAS, ERNEST et MLLE TOQUET.


BENJAMIN L'OURSON

Oh... Mes amis sont arrivés.


PEGGY L'OURSON

Oh, c'est absolument

fantastique!


RAYMOND voit la bibliothèque des oursons pour la première fois.


RAYMOND L'OURSON

Oh! Wow!

Cet endroit est immense.


SÉBASTIEN L'OURSON

Benjamin a réussi à terminer

le chantier tout seul?


LUCAS L'OURSON

Non. En fait,

nous l'avons aidé.


SÉBASTIEN L'OURSON

Hum...


SÉBASTIEN s'appuie sur le panneau pivotant et disparaît dans l'autre bibliothèque.


SÉBASTIEN L'OURSON

Oh!

Oh!


SÉBASTIEN panique et frappe sur la porte pour retourner de l'autre côté.


SÉBASTIEN L'OURSON

Oh! Oh! Oh! Laissez-moi entrer!

Ouvrez cette porte!

Vous entendez, ouvrez

cette porte tout de suite.


Mais tous les oursons sont déjà repartis et BENJAMIN replace l'étagère pleine de livres.


RAYMOND L'OURSON

(Se présentant au comptoir)

Mademoiselle Toquet, je viens

vous rapporter un livre.


MLLE TOQUET L'OURSON.

Raymond, à présent, il te faut

ta carte de bibliothèque.


RAYMOND L'OURSON

Oh! Génial! Puis-je emprunter

l'histoire suivante de

Mystère chez les ours?


MLLE TOQUET L'OURSON.

Tu as de la chance.

Par un heureux hasard,

il est justement là.


Les oursons qui sont présents se réjouissent du premier emprunt de RAYMOND.


TOUS

Oui! Raymond!

C'est incroyable. C'est génial.


EDGAR rejoint BENJAMIN en lui mettant la patte sur l'épaule.


EDGAR L'OURSON

Beau travail, mon garçon.


Fin de l'épisode


Titre :
Chacun sa place


TAKAGOSHI un des nouveaux oursons de la ville se promène dans son quartier avec une carte. Mais vite, TAKAGOSHI se rend compte qu'il s'est perdu. Il appuie alors sur une montre qui émet un signal de détresse.


Un bras sort d'une grille d'égout. Cette fois, c'est INÈS, une autre nouvelle, qui a déclenché son alarme. BENJAMIN l'aide à sortir de la grille d'égout.


BENJAMIN L'OURSON

Tu as pris un mauvais

raccourci. Tu te souviens de

la règle qui se rapporte à ça?


INÈS L'OURSON

Les ours ne doivent

pas prendre le risque

de se retrouver coincés.


BENJAMIN L'OURSON

Ah! C'est bien ça. Tu peux

te faire facilement repérer ici.

Ah! Voilà, c'est bon!


INÈS L'OURSON

Je suis vraiment désolée.


BENJAMIN L'OURSON

Ce n'est pas grave. On apprend

beaucoup de nos erreurs.


INÈS L'OURSON

C'est vrai? Alors, j'ai appris

beaucoup cette semaine.


À la montre de BENJAMIN, le clignotant correspondant au signal de TAKAGOSHI se déclenche.


BENJAMIN L'OURSON

Oh-ho!

Takagoshi a encore un problème.


BENJAMIN le rejoint.


TAKAGOSHI L'OURSON

J'ai suivi la carte,

mais le chemin était mauvais.


BENJAMIN L'OURSON

Mais non! Tu étais sur

le bon chemin. La bibliothèque

est bien dans cette direction.


TAKAGOSHI L'OURSON

Non, Benjamin.

Regarde le signe. Tu vois?

Pareil. Pareil. Ne pas entrer.


BENJAMIN L'OURSON

C'est vrai. Tu as raison,

mais ce panneau n'est pas

pour les ours. Il est là

pour les voitures.


TAKAGOSHI L'OURSON

Ah! Arigato, Benjamin.


BENJAMIN L'OURSON

Il n'y a vraiment

pas de quoi, Takagoshi.


Une troisième alarme résonne.


BENJAMIN L'OURSON

Hum? Maintenant,

c'est Grégory qui a des ennuis.


BENJAMIN est dans la chambre de la protégée de GREGORY qui est coincé dans une entrée secrète.


GREGORY L'OURSON

Allez, Benjamin, tire. Tire!


BENJAMIN L'OURSON

On ne peut pas courir

le risque que tu sois vu par

les parents de Chloé. Comment

as-tu pu te coincer le bras

dans cette bouche d'aération?

Tu peux me le dire? Oh...


GREGORY L'OURSON

J'essaie de récupérer

le crayon de Chloé.


BENJAMIN L'OURSON

Oh, Grégory! Il faudrait

que tu puisses étirer ton bras

jusqu'à la cave

pour récupérer ce crayon.


GREGORY L'OURSON

Mais non! Je le tiens

dans ma patte. En fait,

c'est le crayon qui est coincé.

C'est pas moi.


BENJAMIN L'OURSON

Alors, c'est simple. Tu n'as

qu'à le lâcher. Allez, lâche-le!


GREGORY L'OURSON

(Lâchant le crayon)

Oh...


BENJAMIN L'OURSON

(Aidant GREGORY à se lever)

Hé, ce n'est pas grave.

Pourquoi tu t'inquiètes

comme ça? Je suis sûr que Chloé

a tout un tas d'autres crayons.


GREGORY L'OURSON

Sauf que c'est le violet,

son préféré.


BENJAMIN entre dans le tube de l'aspirateur central pour récupérer le crayon et se retrouve dans le sous-sol.


BENJAMIN L'OURSON

(Secouant la poussière)

Kof! Kof! Atchoum!


GREGORY accueille BENJAMIN.


GREGORY L'OURSON

Tu l'as retrouvé!

Tu es sensationnel!


BENJAMIN L'OURSON

(Éternue un nuage de poussière├ Aaah! Aah... Atchoum! Ah, et plein de poussière. [Une alarme l'avise qu'un autre de ses élèves est en péril.)


BENJAMIN L'OURSON

Oh... Encore une alerte.


Au café du parc, les oursons dégustent des milk-shakes. Il y a beaucoup d'oursons aujourd'hui.


EDDY L'OURSON

(Entrant au café)

Bonjour, Jeannot.

On pourrait avoir--


JEANNOT L'OURSON

Deux glaces miel-gaufrette

avec de la chantilly

et une cerise. Ça marche, Eddy!


EDDY L'OURSON

Tu es vraiment

le meilleur, Jeannot.


BENJAMIN arrive à son tour. Il semble épuisé.


BENJAMIN L'OURSON

Comment un ours en peluche

peut arriver à confondre

un passage secret

avec un conduit de cheminée?


EDGAR est assis au comptoir.


EDGAR L'OURSON

Est-ce que je dois en conclure

que tu as des problèmes avec

la formation des jeunes recrues?


BENJAMIN L'OURSON

Oh... Quand je me suis porté

volontaire pour les encadrer,

je pensais que ça pouvait être

amusant, mais ces trois-là

sont de véritables

catastrophes ambulantes.


EDGAR L'OURSON

Moi, je suis persuadé que

quand ils auront terminé leur

apprentissage, tu t'apercevras

que tu auras vécu avec eux

une fabuleuse expérience.

(S'apprêtant à partir)

Tu es sur la bonne voie,

Benjamin.


EDGAR s'en va.


BENJAMIN L'OURSON

Oh... De là à dire que je peux

aller jusqu'au bout du chemin.

Oh... Jeannot, je peux avoir

un... milk-shake au miel? Merci!


JEANNOT L'OURSON

J'ai entendu dire que tu

t'occupais des petits nouveaux.


BENJAMIN L'OURSON

Oui. Et à chaque fois que mon

bipeur sonne, j'ai un nouveau

problème sur les bras.

Ou devrais-je dire, un problème

de nouveau sur les bras.


JEANNOT L'OURSON

Oh, ce doit être passionnant.

Tu sais, j'aime bien mon

travail, mais c'est quand même

un peu toujours la même chose.

Tu vois ce que je veux dire?

Je crois qu'un peu de changement

me ferait du bien.


BENJAMIN L'OURSON

Moi, c'est une pause

qui me ferait du bien.


Une alarme sonne de nouveau. C'est au tour de JEANNOT de s'occuper des alertes. BENJAMIN prend les coupes de glace à servir pour prendre la place de JEANNOT.


BENJAMIN L'OURSON

Oh...

Laisse-moi m'occuper de ça.


INÈS est coincée dans la boîte des objets perdus de la piscine municipale. Au comptoir, une dame s'occupe de distribuer des clés aux usagers.


PRÉPOSÉE

(S'adressant à une fillette)

L'entrée de la piscine

est derrière toi. Et ça,

c'est la clé de ton casier.


INÈS L'OURSON

J'espère qu'il ne va pas

mettre trop de temps.


JEANNOT arrive et tend la main à INÈS.


JEANNOT L'OURSON

Jeannot? Mais où est Benjamin?


JEANNOT L'OURSON

Nous avons décidé d'échanger

nos places aujourd'hui.

Alors, comment tu as fait

pour te retrouver

parmi les objets perdus?


INÈS L'OURSON

J'étais juste devant.

J'essayais de voir comment

ma protégée s'en sortait

à la piscine quand un magnifique

papillon est venu

se poser sur moi.


JEANNOT L'OURSON

Oh! Et il t'a portée jusqu'ici.

Il devait être énorme.


INÈS L'OURSON

Hi! Hi! Hi! Non. En fait,

ça m'a tellement émue de voir ce

papillon que je suis redevenue

peluche. Le maître nageur m'a

trouvée et m'a mise là-dedans.


JEANNOT L'OURSON

Oh! Le mieux, c'est que je te

ramène chez toi.

Allez, viens. On y va.


JEANNOT prend la main d'INÈS et se dirige vers la sortie, mais le téléphone du poste de réception sonne et la préposée répond au téléphone.


PRÉPOSÉE

Ah, bonjour, maman.

Ça tombe bien que tu m'appelles.

Il faut absolument que je te

raconte mon week-end.


JEANNOT voyant que la dame en a pour un moment se précipite à la porte d'entrée avec INÈS.


PRÉPOSÉE

Je t'avais dit qu'on devait

partir dans le sud? Non.

Bien, on est allés

dans le sud et on est tombés

en panne sur l'autoroute.

Alors je te laisse imaginer

la tête qu'ils faisaient...


JEANNOT et INÈS se réfugient dans un bosquet.


JEANNOT L'OURSON

Bon, très bien.

Alors c'est par où?


INÈS L'OURSON

Je n'en sais rien.

Je suis venue ici cachée

dans le sac à dos d'Alice.


JEANNOT L'OURSON

D'accord. Ne t'inquiète pas.

On va trouver une solution.

Alors, qu'est-ce que tu pourrais

me dire qui nous aiderait

à trouver ta maison?


INÈS L'OURSON

Il y a un joli nain de jardin

juste devant l'entrée.


JEANNOT L'OURSON

C'est parfait.

Grâce à ça, nous devrions

la repérer facilement.

Ah... Je suis toujours

trop occupé à la buvette pour

me permettre ce genre de balade.

C'est vraiment agréable.


BENJAMIN s'amuse à préparer les commandes des clients du café.


FRANKY L'OURSON

Hé, regardez un peu

qui est derrière le bar. Hé! Hé!


BENJAMIN L'OURSON

Ça va, Franky? Oui, j'avais

envie d'essayer quelque chose de

nouveau, quelque chose de plus

amusant et d'un peu moins--


FRANKY L'OURSON

Euh, Benjamin.


BENJAMIN s'aperçoit qu'il a fait déborder les deux breuvages qu'il est en train de préparer.


BENJAMIN L'OURSON

Quoi? Oh, mince!


OURSONNE

(Appelant d'une table)

Hé oh, Benjamin!

Tu te souviens qu'on a commandé

une grande gaufre au miel?


BENJAMIN L'OURSON

Oups! C'est vrai. Oh!

D'accord. Une grande

gaufre au miel pour deux.


OURSON

(Commandant d'une table)

Je pourrais avoir une glace

au miel sur une gaufrette?

Mais sans chantilly.


À une autre table, TONY FRISBEE et MLLE TOQUET n'ont pas encore été servis.


TONY FRISBEE L'OURSON

Je voudrais la même chose,

mais avec la chantilly

et les cerises.


BENJAMIN L'OURSON

D'accord. Hum... Voici les

gaufrettes et j'envoie la glace.


BENJAMIN se penche sur le congélateur et lance la glace sans se rendre compte qu'elle tombe sur le comptoir et sur le parquet. MLLE TOQUET qui marche vers la sortie glisse sur la glace et tombe sur le dos.


MLLE TOQUET L'OURSON.

Oh!


BENJAMIN L'OURSON

(Se penchant au-dessus du comptoir)

Je suis désolé.


JEANNOT et INÈS courent d'un nain de jardin à l'autre.


INÈS L'OURSON

Oh, ce n'est pas

non plus celui-là.


JEANNOT L'OURSON

Mince alors. On dirait bien

qu'il y a tout un tas de nains

de jardin dans le quartier.


L'alarme de TAKAGOSHI clignote.


JEANNOT L'OURSON

Hum? Takagoshi a un problème.

Allez, viens, Inès. On va

aller voir ce qui lui arrive.


JEANNOT se met en route, mais INÈS est émue par la présence d'une luciole et se retrouve inanimée.


INÈS L'OURSON

Oh... Une luciole.

Hi!


JEANNOT L'OURSON

Qu'est-ce que tu as dit? Han?


JEANNOT se retourne et trouve INÈS complètement inerte.


JEANNOT L'OURSON

Bien ça!


À la maison de TAKAGOSHI, JEANNOT s'occupe de remettre le perroquet de la famille dans sa cage. INÈS est déposée sur un coussin et n'a pas encore repris conscience.


JEANNOT L'OURSON

Calmez-vous, Monsieur Perkins.

Calmez-vous.

Allez, rentrez là-dedans.

(Se secouant)

Pouh! Voilà!

Un nouveau problème résolu.


TAKAGOSHI L'OURSON

Arigato, Jeannot.


JEANNOT L'OURSON

Mais ce fut un plaisir,

Takagoshi. Cela dit, il y a une

chose que je ne comprends pas.

Qui a bien pu te demander

d'ouvrir sa cage?

Il n'y a personne ici.


M. PERKINS LE PERROQUET

Ding! Dong! Ouvrez la porte.

Ouvrez la porte. Croa! Croa!


JEANNOT L'OURSON

Ha! Ha! Ha! Je crois

que je connais déjà

la réponse. Ha! Ha! Ha!


TAKAGOSHI L'OURSON

Oh?


M. PERKINS ouvre lui-même la porte de sa cage et recommence à voler dans la maison.


JEANNOT L'OURSON

Hein? Noooon!

(Soupirant)

Oooh...


INÈS est de nouveau animée et s'approche de JEANNOT.


INÈS L'OURSON

Pourquoi tu es triste?


L'alarme de GREGORY se met à sonner, tandis que M. PERKINS vole dans tous les sens.


TAKAGOSHI L'OURSON

Monsieur Perkins, reviens.


Au café du parc, BENJAMIN ne s'en sort pas si bien non plus.


OURSONNE

Oui, ça ressemble vaguement

à une gaufre au miel.


BENJAMIN L'OURSON

Je suis désolé. J'étais

tellement occupé avec le caramel

que je n'ai pas entendu la

sonnerie du minuteur. Je vais

vous en refaire une autre.


BENJAMIN repart en tenant deux cabarets chargés et trébuche en renversant le tout. Les verres se fracassent sur le sol.

Ooooh!

Oh non! Faites attention

où vous marchez. Je...

Je vais chercher un balai.

Le balai. Le balai.

Où est-ce que je l'ai mis?


BENJAMIN remarque qu'EDGAR est revenu.


BENJAMIN L'OURSON

Oh...

Oh! Edgar?


EDGAR L'OURSON

Alors, Benjamin, tu avais

besoin de faire une pause?


BENJAMIN L'OURSON

Oui, c'est ce que je pensais,

mais tenir la buvette du parc

fait passer la formation

des nouvelles recrues pour une

agréable promenade champêtre ou

un pique-nique au bord du lac.


Un client s'écrase sur le sol. BENJAMIN regarde autour de lui, c'est un vrai désastre. Il y a de la glace partout.


EDGAR L'OURSON

Moi, il me semble que cette

nouvelle expérience se révèle

être pleine d'enseignements.


BENJAMIN L'OURSON

Ça, c'est sûr. Non, mais

tu as vu l'état de la buvette?


EDGAR L'OURSON

Allez, je vais te donner

un petit coup de patte.


BENJAMIN L'OURSON

Merci, Edgar. Je crois

que j'en ai bien besoin.


EDGAR prend le balai derrière le comptoir.


JEANNOT L'OURSON

(Appelant au loin)

À l'aide!


M. PERKINS entre dans le café et vole partout.


BENJAMIN L'OURSON

Jeannot? Je suis content

que tu sois revenu.


CLIENTS DU CAFÉ

Jeannot!

Quatre milk-shakes au miel,

s'il te plaît. Jeannot!

J'ai faim, Jeannot! Moi aussi!


BENJAMIN tend la cuillère à crème glacée à JEANNOT qui lui remet INÈS encore une fois inerte. TAKAGOSHI suit derrière et GREGORY a un pot de biscuit sur la tête.


BENJAMIN L'OURSON

Tiens, Jeannot.


JEANNOT L'OURSON

Oh, merci, Benjamin.

Je suis vraiment

bien content de rentrer.


TAKAGOSHI L'OURSON

Monsieur Perkins s'est

encore sauvé. Il a dit:

«Ding! Dong! Ouvrez la porte.»


BENJAMIN L'OURSON

Bon, Inès, tu habites au 23,

rue des Lacs. Tu t'en souviens?


INÈS L'OURSON

Han han!


BENJAMIN prend une gaufrette tombée sur le sol et siffle pour appeler le perroquet.


BENJAMIN L'OURSON

(Sifflant)

Fiut-fiut!

Venez là, Monsieur Perkins.

Ne t'inquiète pas, Grégory.

Un peu de beurre

sur les oreilles

et on pourra t'enlever

cette boîte de gâteaux.


INÈS L'OURSON

Merci, Benjamin.


TAKAGOSHI L'OURSON

Arigato, Benjamin.


BENJAMIN L'OURSON

Vous savez quoi?

C'est bon de retrouver sa place.


EDGAR L'OURSON

On dirait que tout le monde

a récupéré la place qui lui

convient. Hé! Hé! Hé!

Tout le monde, sauf moi. Bon!

Voyons si nous pouvons

aider Jeannot à ranger

tout ce bazar. C'est d'accord?


TOUS

(Riant)

Ha! Ha! Ha!


Générique de fermeture



Episodes of The Secret World of Benjamin Bear

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age
  • Category Fiction

Résultats filtrés par