Universe image The Secret World of Benjamin Bear Universe image The Secret World of Benjamin Bear

The Secret World of Benjamin Bear

The Secret World of Benjamin Bear

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

The Rumour - Proudly Purple

Lily tells everyone that Freddy is covered in red spots. He has the chicken pox! Freddy is in quarantine so his friends don´t catch it either. Proudly Purple.



Production year: 2009

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

L'ours Benjamin est une série mettant en scène des peluches qui vivent différentes aventures. Les peluches s'animent lorsque les humains ne sont pas là, ce qu'ignorent les humains, à l'exception de madame Périgrinelle.


Début générique d’ouverture


VOIX MASCULINE

(Chantant)

♪♪♪

♪ Un ours en peluche ♪

♪ Tu le sais ♪

♪ N’est pas comme n’importe

quel autre jouet ♪

♪ Il est toujours

ton meilleur ami ♪

♪ Un ami pour la vie ♪

♪ Et si tu cherches cet ami-là ♪

♪ Un ours sans pareil ♪


CHŒUR

(Chantant)

♪ Franchis la porte viens ♪

♪ Suis le chemin ♪

♪ Du monde secret

de l’ours Benjamin ♪

♪ Franchis la porte viens ♪

♪ Suis le chemin du monde

secret de l’ours Benjamin ♪


Fin générique d’ouverture


Titre :
L’ours Benjamin La rumeur


ÉLISA sort de la maison pour aller à l'école. SIMON, son père, la salue sur le seuil de la porte. LAURA, sa mère, sort à son tour.


ÉLISA

Au revoir, papa.

On se voit après l'école.


SIMON

Oui, Élisa. Bonne journée!


LAURA

J'ai amplement le temps

de déposer les enfants à l'école

avant d'aller au travail.

À ce soir.


SIMON

(Se retournant pour appeler MAX)

Max! Dépêche-toi!

Tu vas te mettre en retard.


MAX

(Sortant de sa chambre)

J'arrive!

(S'adressant à sa peluche, BENJAMIN)

À tout à l'heure, Ben!


Aussitôt que MAX sort de la chambre, BENJAMIN s'anime et descend du lit pour aller chercher un sac de voyage dans la penderie. LUCAS, la peluche d'ÉLISA, entre dans la chambre de MAX.


LUCAS L'OURSON

Salut, Ben!


BENJAMIN L'OURSON

Bonjour, Lucas!


LUCAS L'OURSON

Tu vas quelque part?


BENJAMIN L'OURSON

J'ai rendez-vous avec Freddy

au bureau de placement. Ensuite,

on va marcher jusqu'à la Colline

des pissenlits. Mégane,

la maîtresse de Freddy,

l'emmène tout le temps là-bas.

C'est un endroit super pour

se laisser rouler jusqu'en bas.


LUCAS L'OURSON

Ça a l'air chouette.


BENJAMIN L'OURSON

Ça, c'est sûr. Mais au fait,

pourquoi tu ne viendrais pas?


LUCAS L'OURSON

Merci de l'invitation,

mais Julie et moi, on a déjà

quelque chose de prévu.

Euh... Ben...


BENJAMIN charge le sac de toute sorte d'objets.


BENJAMIN L'OURSON

Oui, Lucas?


LUCAS L'OURSON

Tu ne trouves pas

ton sac un peu gros pour

une randonnée d'une journée?


BENJAMIN L'OURSON

Eh bien, il vaut toujours...

mieux être prêt à toute...

éventualité.


LUCAS L'OURSON

Comme tu voudras.

Je dois y aller. Dis bonjour

à Freddy de ma part.


BENJAMIN L'OURSON

Entendu. Han!


BENJAMIN enfile les bretelles du sac à dos et est très vite renversé sur le dos, à cause du poids du sac.


BENJAMIN L'OURSON

Oh! Woh! Han...

Oh... Oh!


MÉGANE met du maquillage à FREDDY sa peluche, avant de partir à l'école.


MÉGANE

Voilà mon petit Freddy.

C'est comme ça que fait maman.

Ça te va très bien.


MAMAN DE MÉGANE

(Appelant d'une autre pièce)

Mégane! Dépêche-toi ma

chérie ou tu vas être en retard.


MÉGANE

Oui maman! Je vais

terminer la transformation

à mon retour de l'école.

Au revoir!


MÉGANE sort de sa chambre et FREDDY s'anime.


FREDDY L'OURSON

(S'étirant en bâillant)

Wouah! Wouah...

Han!


FREDDY approche de la fenêtre ouverte pour saluer les oiseaux.


FREDDY L'OURSON

Bonjour, l'oiseau. C'est

une belle journée pour aller

se promener. Tu ne trouves pas?

Bon, je ferais mieux de partir.

Hé, hé! Je ne voudrais pas faire

attendre Ben. À bientôt.


FREDDY sort et court dans le jardin pour rejoindre BENJAMIN.


Ailleurs, dans un carré de sable, GÉNÉRAL ourson raconte une histoire de guerre à LILY l'ourson.


GÉNÉRAL OURSON

Donc, nous étions profondément

enlisés dans la boue et

complètement encerclés lorsque

j'ai dû appeler des renforts.

Il nous fallait du soutien

aérien pour faire traverser

le pont à nos camions.

Est-ce que vous

m'écoutez, soldat?


LILY L'OURSON

Est-ce qu'on pourrait faire

un château de sable, maintenant?


GÉNÉRAL OURSON

Hein? Un château? Mais

bien sûr que non! On n'a pas

le temps. Actionnez la sirène,

soldat, et rassemblez les

troupes.


Un soldat jouet flotte au-dessus du carré de sable avec un parachute et passe par-dessus la barrière pour atterrir dans le jardin voisin.


GÉNÉRAL OURSON

Je n'ai pas donné

l'ordre de battre en retraite.

Revenez tout de suite,

espèce de déserteur!


LILY L'OURSON

Je vais l'attraper, général.


LILY traverse et rencontre FREDDY dans le jardin voisin.


LILY L'OURSON

Han!

Salut, Freddy.

Où est-ce que tu vas?


FREDDY L'OURSON

Oh! Euh... Salut, Lily.

J'ai rendez-vous avec Ben.

On a l'intention de marcher

jusqu'à la Colline des pissenlits.

Tu veux venir avec nous?


GÉNÉRAL OURSON

(Rejoignant LILY et FREDDY)

Soldat! Avez-vous réussi

à rattraper ce vilain déserteur?


LILY L'OURSON

Non, désolée. Le général

m'enseigne l'art du soutien aérien.


FREDDY L'OURSON

Bon, je dois y aller. Salut.


LILY L'OURSON

Qu'est-ce qu'il lui est arrivé?

Vous avez vu les taches

rouges sur son visage?


GÉNÉRAL OURSON

Bien sûr, soldat. Ces taches

proviennent à coup sûr

de, voyons... Euh...

La «varificelle».


LILY L'OURSON

Oh c'est vrai?


GÉNÉRAL OURSON

Tout à fait. Il s'agit

d'une maladie qui provoque

l'apparition de taches

rouges partout sur le corps.


Plus tard, LILY se balance avec JOVIAL L'OURSON.


LILY L'OURSON

Et bientôt il va être tout

recouvert de taches rouges.


JOVIAL L'OURSON

Tu me fais marcher.


LILY L'OURSON

Pas du tout. Va voir

le général et demande-lui

toi-même si tu ne me crois pas.


JOVIAL et LILY jouent maintenant dans le carré de sable avec le GÉNÉRAL.


JOVIAL L'OURSON

Lily a dit que Freddy allait

bientôt être couvert

de taches rouges.


GÉNÉRAL OURSON

C'est exact, soldat.

Il a la... «varificelle».


JOVIAL L'OURSON

La «varificelle»?

Mais c'est quoi?


GÉNÉRAL OURSON

Eh bien, ça commence

par de petites taches rouges

qui deviennent de plus en plus

grosses et finissent par

te recouvrir complètement.


JOVIAL L'OURSON

(Effrayé)

Aaah!


LUCAS, de son côté, joue aux dames avec JULIE, l'ourson de LOANE, une voisine sur la table de jardin, chez les Cantin.


JULIE L'OURSON

Hi, hi, hi!

La partie est finie.


LUCAS L'OURSON

Nom d'un ours!

J'ai encore perdu.


BENJAMIN tente de sortir par la trappe du chien, mais son gros sac l'en empêche.


BENJAMIN L'OURSON

Han! Salut, les amis!

Vous pourriez

m'aider s'il vous plaît?


LUCAS s'élance pour tirer BENJAMIN de toutes ses forces. Les deux oursons sont éjectés un peu plus loin sur le patio.


BENJAMIN L'OURSON

Ah! Ouille!


LUCAS L'OURSON

Dis donc, Ben. Je crois

vraiment que tu emportes

beaucoup trop de choses

dans ton sac à dos.


BENJAMIN L'OURSON

Oui, comme je te l'ai dit,

Lucas, je veux être prêt

à toute éventualité. Oh!


BENJAMIN se lève, mais le moindre mouvement crée un déséquilibre et BENJAMIN retombe sur le sol.


BENJAMIN L'OURSON

(Tombant)

Aïe! D'accord. Peut-être que

je suis un peu trop prêt.


JULIE et LUCAS rigolent.


Au centre de placement des oursons, ERNEST travaille en fredonnant. LILY arrive par le toboggan des arrivées.


LILY L'OURSON

Youpi!


Ensuite, JOVIAL et TOKAGOSHI font aussi une entrée remarquée par le toboggan.


JOVIAL L'OURSON

Woah!


TOKAGOSHI L'OURSON

Ho, ho, ho!

Hi, hi, hi!


Soudain, la voix de FREDDY dans le tunnel du toboggan crée une frayeur aux autres oursons.


FREDDY L'OURSON

Youhou! Me voici!


JOVIAL L'OURSON

C'est Freddy! Courez!


LILY L'OURSON

Oh non!

Vite, sauvons-nous!

Allons nous cacher.


À l'arrivée de FREDDY, les autres oursons sont déjà partis se réfugier dans la salle des jeux.


FREDDY L'OURSON

Wouhou hou!

Où êtes-vous tous? Hé ho!


Les autres oursons observent FREDDY par le hublot de la salle de jeux.


FREDDY L'OURSON

(Croyant voir quelqu'un)

Oh?

(S'approchant de la fenêtre)

Hum...


Les oursons se cachent sous le hublot pour ne pas être vus par FREDDY.


JOVIAL L'OURSON

Le général nous a dit

que Freddy a attrapé

la «varificelle».


TOKAGOSHI L'OURSON

C'est vrai?


JOVIAL L'OURSON

Si vous ne me croyez pas,

vous n'avez qu'à le lui

demander vous-mêmes.


TOKAGOSHI L'OURSON visite le GÉNÉRAL pour confirmer la rumeur.


GÉNÉRAL OURSON

C'est la pure vérité, caporal.

Une fois que ces taches l'auront

recouvert, il sera complètement

rouge de la tête aux pieds.


TOKAGOSHI L'OURSON

Oh!


Plus tard, TOKAGOSHI visite CARLOS L'OURSON BLEU.


TOKAGOSHI L'OURSON

Je te le jure. Freddy a

attrapé la «varificelle».

Bientôt, il sera complètement

rouge des pieds à la tête.

Il faut qu'on l'évite

pour ne pas être contaminé.


CARLO répand la nouvelle chez SÉBASTIEN, l'ourson de CÉCILIA.


CARLO L'OURSON BLEU

La «varificelle» est

une maladie très contagieuse.

On doit être très prudent,

Sébastien. Il ne faut

surtout pas qu'on l'attrape.


À son tour, SÉBASTIEN répand la nouvelle. Il en fait l'annonce à JULIE e tà LUCAS, du côté du jardin des Cantin.


SÉBASTIEN L'OURSON

Plus précisément, il s'agit

de la «varificelle». Et le

général a donné l'ordre d'éviter

Freddy tant et aussi longtemps

qu'il sera en quarantaine.


LUCAS L'OURSON

En quaran-comment?


SÉBASTIEN L'OURSON

En quarantaine. Ça veut dire

qu'il doit rester enfermé

jusqu'à ce qu'il guérisse pour

ne pas contaminer tout le monde.


JULIE L'OURSON

Ça alors! Tout ça m'a

l'air drôlement sérieux.


Au centre de placement, FREDDY est assis devant le bureau d'ERNEST, l'ourson responsable, qui est absent.


FREDDY L'OURSON

Je me demande pourquoi

Ben est si en retard.


Une porte s'ouvre. C'est CARLO qui entre dans la pièce.


FREDDY L'OURSON

Ben? Oh, salut, Carlos!

Tu veux grimper dans la cage

à boules avec moi?


FREDDY s'approche de CARLO avec enthousiasme, mais celui-ci s'enfuit en criant.


FREDDY L'OURSON

Je me demande pourquoi

tout le monde me fuit.


BENJAMIN, de son côté, transporte toujours son gros sac dans la ville.


BENJAMIN L'OURSON

J'espère bien que Freddy

n'est pas parti sans moi.


Finalement BENJAMIN arrive au centre de placement par le toboggan d'arrivée.


BENJAMIN L'OURSON

(Glissant dans le toboggan)

Youhou!

Oh... Ouye! Han!

Oh là là! Freddy? Je suis là.

Désolé pour le retard.

Hum? Freddy?

Hum...


ERNEST sort de la salle des dossiers en fredonnant.


BENJAMIN L'OURSON

Oh! Salut, Ernest.


ERNEST L'OURSON

Ah, bonjour, Benjamin.


BENJAMIN L'OURSON

Tu n'aurais pas vu Freddy?


FREDDY L'OURSON

Hum, Freddy... Eh bien oui, je

l'ai vu. Il a dit, il me semble,

qu'il avait envie d'un milkshake

au miel. Il est parti il y a

seulement quelques minutes.


BENJAMIN L'OURSON

Oh, zut alors! Merci.


BENJAMIN dépose son sac et part rejoindre FREDDY au café du parc. Soudain, quelques oursons sortent en courant du café. Parmi eux, LILY, JULIE et LUCAS s'arrêtent un peu plus loin, ayant croisé BENJAMIN.


TOUS

Oh... Oh...

Je crois qu'il

faut s'en aller.

Aaah!


BENJAMIN L'OURSON

Mais attendez!

Qu'est-ce qui vous prend?


JULIE L'OURSON

Freddy est là-dedans et

il a attrapé la «varificelle».


LUCAS L'OURSON

Le général a dit qu'il devait

être mis en quarantaine.


BENJAMIN L'OURSON

En quarantaine?

Vous en êtes sûrs?


LILY L'OURSON

N'entre pas là-dedans, Ben.

Tu pourrais l'attraper.


BENJAMIN L'OURSON

Écoutez, je suis sûr

que Freddy va très bien.

Lily, j'aimerais que

tu trouves le général.


LILY L'OURSON

À vos ordres.


BENJAMIN L'OURSON

Et toi, Lucas, j'aimerais

qu'avec Julie, vous me rameniez

les autres peluches ici. Il faut

qu'on tire tout ça au clair.


LUCAS L'OURSON

Très bonne idée, Ben.


BENJAMIN L'OURSON

Salut, Freddy.


FREDDY L'OURSON

Salut, Ben.


JEANNOT l'ourson serveur du café se cache derrière le comptoir.


JEANNOT L'OURSON

Attention, Ben. Il paraît

qu'il est très contagieux.


BENJAMIN L'OURSON

Comment tu vas, mon vieux?


FREDDY L'OURSON

Je ne sais pas ce qui ne va

pas avec moi, Ben. Tout le monde

a peur de s'approcher de moi.

Chaque fois que je m'approche

d'eux, ils se sauvent en courant.


BENJAMIN L'OURSON

Hum! Tiens, qu'est-ce

que tu as sur les joues?


FREDDY L'OURSON

Oh ça? J'avais complètement

oublié. Ce n'est qu'un peu

de rouge à lèvres, Ben. Mégane

s'est mise à me maquiller

pour s'amuser et...


BENJAMIN L'OURSON

Ces traces de maquillage

sont sûrement la cause de ce

malentendu. Ne t'inquiète pas.

Tout va s'arranger.


Plus tard, les oursons sont réunis au café.


BENJAMIN L'OURSON

Tout le monde est là. Écoutez.

Freddy n'est absolument pas

atteint de la «varificelle».

Il s'agit d'une rumeur

propagée par... le général.


GÉNÉRAL OURSON

Hein? Quoi? Qui moi?

Non, c'est faux.


BENJAMIN L'OURSON

Lucas, tu peux répéter

ce que tu m'as dit dehors?


LUCAS L'OURSON

Voilà. Sébastien m'a dit

que Freddy avait attrapé

la «varificelle» et que

le général avait ordonné qu'on

ne s'approche pas de lui tant

qu'il serait en quarantaine.


FREDDY L'OURSON

(Riant aux éclats)

Ha, ha, ha!

Ce ne sont que des marques

de rouge à lèvres.


FREDDY frotte son visage et les taches rouges passent du visage à ses pattes.


FREDDY L'OURSON

Regardez.


TOUS

Haaa!


GÉNÉRAL OURSON

Désolé pour la confusion, cher

Ben. C'est sûrement ma faute

après tout. Hé, hé! Je crois

que je me suis laissé un peu

emporter. Sans rancune,

j'espère, Freddy?


FREDDY L'OURSON

Non. Sans rancune,

général. À une condition.


GÉNÉRAL OURSON

Ouh... Hé, hé.

Et quelle est-elle, soldat?


FREDDY L'OURSON

Eh bien que tout le monde

vienne à la Colline des

pissenlits avec moi. Et que

ça saute! C'est un ordre.


GÉNÉRAL OURSON

Hé, hé, hé! Oui, monsieur.



TOUS

Hourra pour Freddy!

Hourra!


À la colline des pissenlits, les oursons s'amusent à rouler dans l'herbe sur le flanc de la colline.


TOUS

3, 2, 1...

Wouh!


FREDDY commence la roulade et de petites mousses de pissenlits s'envolent du sol.


FREDDY L'OURSON

(Roulant sur la pente)

Wouh! Hi, hi, hi!

Hi, hi, hi!


BENJAMIN L'OURSON

Au fait, vous saviez que

le général avait une peur bleue

des aigrettes de pissenlit?


GÉNÉRAL OURSON

Quoi? Qui t'a raconté ça?


Le GÉNÉRAL roule dans les pissenlits.


GÉNÉRAL OURSON

Oh... Oh... Oh-oh!

Oh, je dois dire... Ha, ha!

Que c'est très amusant. Ha, ha!


LILY L'OURSON

Ne vous en faites pas,

général. Ce n'est qu'une rumeur.

(Roulant sur la pente en riant)

Hi, hi, hi!


Puis c'est au tour de BENJAMIN de rouler jusqu'au bas de la pente en remplissant l'air de mousses de pissenlits.


Fin de l'épisode


Titre :
La veste violette


BENJAMIN et RUBY, l'ourson de M. MACLAREN, lisent ensemble à la bibliothèque des oursons. MLLE TOQUÉ, la bibliothécaire, s'occupe de ranger des livres.


BENJAMIN L'OURSON

Alors, Ruby. La fin

du chapitre 6 est super,

tu ne trouves pas?


RUBY L'OURSON

Je n'en sais rien, Ben. Je

n'en suis pas là encore, alors

surtout motus et bouche cousue,

Ben. Tu sais à quel point

je raffole des surprises.


BENJAMIN L'OURSON

Comme tu voudras.

Mais j'avais très hâte

de savoir ce que tu en penses.


RUBY L'OURSON

Hi, hi, hi! Je crois que

Les aventures des jumeaux-peluches

est ma série de bouquins préférée.


BENJAMIN L'OURSON

Moi aussi. Et les lire

ensemble comme ça, c'est génial.


RUBY L'OURSON

Oui. Ça, c'est vrai. Qu'est-ce

que tu aimes d'autres, Ben?


BENJAMIN L'OURSON

Eh bien j'adore le fameux

milkshake choco-banane

de Jeannot.


RUBY L'OURSON

Mmm! C'est vrai? Moi aussi.


BENJAMIN L'OURSON

Avec la spirale de cannelle

sur le dessus. Mmmm! Mmmm!


RUBY L'OURSON

Hi, hi, hi! Je croyais qu'il

faisait ça exprès pour moi.


BENJAMIN L'OURSON

Hi, hi, hi!

Je n'avais jamais réalisé à quel

point on se ressemble, Ruby.


RUBY L'OURSON

C'est pour ça qu'on est

de grands amis. Hi, hi! Oh,

je sais. Pourquoi on n'irait pas

au Café du Pot au Miel

demain avant de venir ici?


BENJAMIN L'OURSON

C'est une excellente idée,

Ruby. On dégustera notre

milkshake préféré ensemble.

Et ensuite, on lira notre série

policière préférée tous les

deux. Mais pourquoi attendre

à demain? On pourrait se voir

après le repas, d'accord?


RUBY L'OURSON

Super!


BENJAMIN L'OURSON

Génial! Bon, il faut que

j'y aille. Il se fait tard

et Max va bientôt rentrer.


RUBY L'OURSON

Oui. Je vais

rentrer moi aussi.


BENJAMIN L'OURSON

Au revoir,

Mademoiselle Toqué.


RUBY L'OURSON

On a laissé nos livres

à l'endroit habituel.

Est-ce que ça va?


MLLE TOQUÉ l'ourson salue BENJAMIN et RUBY qui se dirigent vers la sortie.


MLLE TOQUÉ L'OURSON

Bien sûr. Bonne soirée

et à demain, vous deux.


ÉLISA joue avec des poupées devant BENJAMIN et LUCAS bien assis sur son lit.


ÉLISA

Je m'appelle Black Brady et

ce ranch est maintenant à moi.

Oh non, monsieur, vous faites

erreur. Ce ranch est à moi.

(Faisant intervenir les oursons)

Surtout, ne craignez rien,

ma chère demoiselle Priscilla.

Clipiticlop! Clipiticlop!

Woah! Oui, comptez sur nous deux

pour maintenir la paix dans

les parages. Tu ferais mieux

de retourner dans tes montagnes,

Black Brady. Sinon, vilain,

tu auras affaire à moi. Voilà,

c'est bien parlé, shérif.

(Faisant la voix de Black Brady)

Désolé de vous avoir dérangée,

madame. Je crois que

je ferais mieux de partir.

(Prêtant sa voix à LUCAS)

Bon débarras! Et que je ne te

vois plus traîner dans

les environs, vilain.

(Prêtant une voix à BENJAMIN)

Non, personne ne maintient la

paix mieux que le shérif Lucas.

(Prêtant sa voix à LUCAS)

Je ne fais que mon

travail, camarade.


MAX entre dans la chambre.


MAX

Salut, Élisa. Allez viens,

le dîner est prêt.


ÉLISA

Attends, Max! Merci

de m'avoir prêté Ben. Il fait

un excellent adjoint pour Lucas.


MAX

Ha, ha! Et cette veste

violette lui va comme un gant.


ÉLISA

C'est vrai. C'est la même

que portait le shérif adjoint

dans le film hier soir.

On fait la course!


ÉLISA sort de la chambre en courant.


MAX

Hé! Attends-moi!


Quand les enfants sont assez éloignés, LUCAS et BENJAMIN s'animent.


LUCAS L'OURSON

Ça, c'était amusant.

Hein, partenaire?


BENJAMIN L'OURSON

Hi, hi! Tu l'as dit.

Élisa avait déjà joué

au cowboy avant ça?


LUCAS L'OURSON

Non. Moi qui croyais qu'elle

détestait regarder les westerns.

Euh, puisque tu es le chef

du monde secret des peluches,

Ben, j'espère que tu ne vois pas

d'inconvénients à ce que

je sois le shérif.


BENJAMIN L'OURSON

Pas de problème, Lucas.

Je me disais d'ailleurs que

tu fais un excellent shérif.


LUCAS L'OURSON

Merci, monsieur

le shérif adjoint.


BENJAMIN L'OURSON

Au fait, Ruby et moi, on a

rendez-vous au Café du Pot au

Miel. Est-ce que ça te dirait

de m'accompagner là-bas?


LUCAS L'OURSON

Oui, allons au saloon! Mais

Ben, tu ne devrais pas d'abord

remettre ta veste rouge?


BENJAMIN L'OURSON

Non. Max a raison. Le violet

me va très bien. D'ailleurs,

je suis sûr que Ruby sera

aussi de cet avis.


Les deux oursons se dirigent vers le café du parc.


BENJAMIN L'OURSON

Crois-tu que tu pourrais te

bouger un peu plus vite, shérif?


LUCAS L'OURSON

(Marchant comme un cowboy)

Bien sûr. Mais je me disais

que ce serait plus amusant

de marcher comme les cowboys

du film qu'on a vu

avec Élisa et Max.


BENJAMIN L'OURSON

Hi, hi! Je vois, d'accord.

Mais je commence à avoir

soif et le temps presse.

Hi, hi!


BENJAMIN et LUCAS entrent au café. Plusieurs oursons sont attablés et dégustent les célèbres milkshakes de JEANNOT.


LUCAS L'OURSON

(S'adressant à JEANNOT)

Salut, cowboy!


JEANNOT L'OURSON

Tiens! Salut, Lucas!

Dis donc, c'est un beau badge

que tu portes là.


LUCAS L'OURSON

Oui. Merci, Jeannot.


JEANNOT L'OURSON

Et toi, Ben! Oh, j'aime

beaucoup ton nouveau look.

Le violet te va très bien.


JULIE L'OURSON

Ça, c'est vrai.


LILY L'OURSON

Oh oui. C'est très joli.


BENJAMIN L'OURSON

Merci, les amis.

Je suis aussi de cet avis.


JEANNOT L'OURSON

Alors, les gars.

Ce sera comme d'habitude?


LUCAS L'OURSON

Parfaitement. Un milkshake

à la menthe extra

mentholé, s'il te plaît.


BENJAMIN L'OURSON

Et deux milkshakes

choco-banane avec

un peu de cannelle.

Un pour moi et un pour Ruby.


JEANNOT L'OURSON

Ça roule. Je reviens

tout de suite.


BENJAMIN L'OURSON

(Regardant autour de lui)

Hum... On dirait que Ruby

n'est pas là. J'ai hâte

de connaître son avis

sur ma nouvelle veste.


LUCAS L'OURSON

Tu vas bientôt le savoir,

Ben. Là voilà qui arrive.


RUBY L'OURSON

Salut!


BENJAMIN L'OURSON

Salut, Ruby!

Tu ne remarques

rien de différent?


RUBY L'OURSON

Euh... Oui. Pourquoi

portes-tu cette veste, Ben?


BENJAMIN L'OURSON

Euh, tu ne l'aimes pas?


RUBY L'OURSON

Pas vraiment.


BENJAMIN L'OURSON

Mais je croyais qu'on aimait

les mêmes choses tous les deux.


RUBY L'OURSON

Moi, je n'aime pas le violet.

Ma couleur préférée,

c'est le rose.


BENJAMIN L'OURSON

Le rose?


RUBY L'OURSON

Oui. Et alors? Ça te pose

un problème si j'aime le rose?


BENJAMIN L'OURSON

Eh bien... Non, mais...

qu'est-ce que tu reproches

au violet? Tu sais quoi?

Tout le monde ici trouve

que ça me va très bien.


RUBY L'OURSON

Eh bien pas moi! Je préfère

de loin ta belle veste rouge.


LUCAS L'OURSON

Ça suffit! Écoutez-moi

tous les deux.


BENJAMIN L'OURSON

(Haussant le ton)

Je n'arrive pas

à croire qu'elle ne

te plaise pas du tout.


RUBY L'OURSON

(Tournant le dos à BENJAMIN)

Moi, je n'arrive pas à croire

qu'elle te plaise. Il faut

croire qu'on n'a pas tant

de choses que ça en

commun après tout.


BENJAMIN L'OURSON

En effet. Peut-être que

nous ne sommes pas de si bons

amis que ça non plus.


RUBY L'OURSON

Peut-être même

qu'on ne l'a jamais été.


BENJAMIN L'OURSON

Oui. Peut-être bien.


RUBY L'OURSON

Hum. Lucas, pourrais-tu dire

à Ben que je ne veux plus

jamais le revoir de ma vie.


LUCAS L'OURSON

Mais voyons...


BENJAMIN L'OURSON

Et Lucas, tu peux dire à Ruby

que ça me convient tout à fait.


RUBY L'OURSON

(Sortant du café)

Parfait. Hum!


BENJAMIN L'OURSON

(Sortant tout de suite après)

Parfait!


JEANNOT L'OURSON

(Arrivant avec les commandes)

Woah! Ça, c'était

une sacrée dispute.


LUCAS L'OURSON

Oui, tu l'as dit. Oh!

Quelle espèce de shérif je fais.

Je n'ai pas réussi à maintenir

la paix entre Ben et Ruby.


JEANNOT L'OURSON

Surtout, ne te tracasse pas

trop pour eux, shérif Lucas. Ce

sont tous les deux de très bons

amis. Oui, je suis sûr qu'ils

vont trouver le moyen de

se réconcilier. Tu verras. Voilà

ton milkshake, cowboy. Allez,

bois! Ça va te réconforter.


LUCAS L'OURSON

Merci Jeannot.


Le lendemain matin, à la maison, BENJAMIN joue à lancer des cartes dans un chapeau dans la chambre de MAX.


LUCAS L'OURSON

Salut, Ben. Dis,

est-ce que ça va?


BENJAMIN L'OURSON

Oh... Salut, Lucas. Oui,

je crois que je suis encore

bouleversé de ce qui s'est passé

hier au café. J'ai du mal

à avaler que Ruby ne veuille

plus jamais me voir de sa vie.


LUCAS L'OURSON

Je ne crois pas qu'elle le

pensait vraiment, Ben. Je suis

sûr qu'elle t'aime encore.

C'est juste le violet

qu'elle n'aime pas.


BENJAMIN L'OURSON

Tu en es certain, Lucas?


LUCAS L'OURSON

Bien sûr. Tu n'aimes pas

le rose, pas vrai?


BENJAMIN L'OURSON

C'est juste.


LUCAS L'OURSON

Tu vois. Ce n'est pas parce

que vous n'aimez pas exactement

les mêmes choses que Ruby et toi

ne devez plus être amis.


BENJAMIN L'OURSON

Oui. Moi qui trouvais

qu'on avait tellement

de choses en commun.


LUCAS L'OURSON

C'est sûrement le cas.

Mais entre amis, il n'est pas

nécessaire d'être d'accord

sur tout. Tu saisis, camarade?

Une sage peluche m'a dit

un jour que les véritables

amis réussissaient toujours

à surmonter leurs différends.


BENJAMIN L'OURSON

C'est un très bon

conseil, Lucas.


LUCAS L'OURSON

Tu peux le dire, Ben.

Ce sage conseil, c'est toi

qui me l'as donné.


BENJAMIN L'OURSON

Hi, hi, hi! Eh bien, merci

de me l'avoir rappelé, shérif.


LUCAS L'OURSON

Voyons, tu n'as pas à me

remercier, partenaire. Je ne

fais que mon travail après tout.

(Voyant sortir BENJAMIN)

Oh, attends! Où est-ce

que tu vas, Ben?


BENJAMIN L'OURSON

Je vais chercher ma veste

rouge dans la chambre.

Ensuite, je vais présenter

mes excuses à Ruby.

Pouh... C'est peut-être vrai

qu'elle ne veut plus

jamais me voir.


BENJAMIN va à la bibliothèque des oursons. Il porte maintenant sa veste rouge. En arrivant près de son siège favori, BENJAMIN remarque les deux livres que lui et RUBY ont laissés sur place la veille.


MLLE TOQUÉ L'OURSON

Serais-tu à la recherche

de Ruby, Ben?


BENJAMIN L'OURSON

En effet. Je dois

absolument lui parler.


MLLE TOQUÉ L'OURSON

Quel dommage! Tu viens

juste de la rater.


BENJAMIN L'OURSON

Elle était ici? A-t-elle

dit quelque chose?


MLLE TOQUÉ L'OURSON

Humm... Voyons voir... Elle

a demandé si je t'avais vu et

quand je lui ai dit que non,

elle a dit quelque chose comme

«coco banane» et elle a filé.


BENJAMIN L'OURSON

«Coco banane»? Oh! Attendez!

Je parie qu'elle a dit

«choco-banane».

C'est ça. C'est notre

milkshake préféré. On devait

se rencontrer au café de Jeannot

avant de venir ici. J'espère

qu'il n'est pas trop tard.


MLLE TOQUÉ L'OURSON

Hi, hi! Bonne chance!


BENJAMIN L'OURSON

(Entrant au café en courant)

Salut, Jeannot!

Tu n'aurais pas vu Ruby?


JEANNOT L'OURSON

Elle était ici, Ben. Mais elle

n'avait pas l'air très contente.

Elle a attendu à cette table

pendant très, très longtemps.

Elle a même commandé deux

milkshakes choco-banane.

Il y en avait un pour elle

et un pour toi.


BENJAMIN L'OURSON

Ruby veut bien encore de moi

comme ami. Sais-tu

où elle est allée?


JEANNOT L'OURSON

J'en sais rien, mais je sais

où elle se réfugie quand

elle a besoin de réfléchir.


BENJAMIN L'OURSON

C'est vrai? Et c'est où?


RUBY fait de la peinture dans un coin isolé du parc. BENJAMIN la rejoint.


BENJAMIN L'OURSON

Euh... Salut, Ruby.


RUBY L'OURSON

Oh... Ah, salut, Ben. Comment

tu as su que j'étais là?


BENJAMIN L'OURSON

Jeannot m'a dit que tu serais

peut-être là. Écoute, Ruby,

j'aimerais que tu saches

que je suis désolé.


RUBY L'OURSON

Tu es venu jusqu'ici

pour t'excuser?


BENJAMIN L'OURSON

Oui. Eh bien, je ne pensais pas

du tout ce que j'ai

dit hier au café.


RUBY L'OURSON

Ne t'en fais pas, Ben. Je ne

pensais pas non plus tout ce que

j'ai pu te dire, hier. Je suis

très contente que tu sois là. Tu

sais, ce n'était pas nécessaire

de remettre ton ancienne

veste juste pour moi.


BENJAMIN L'OURSON

Ce n'est pas ça. J'aime bien

le violet, mais le rouge est

de loin ma couleur préférée.


RUBY L'OURSON

C'est vrai?

Ça, je ne le savais pas.


BENJAMIN L'OURSON

Et moi je ne savais pas

que tu venais là pour réfléchir

ni que tu aimais peindre.

Quel endroit magnifique!


RUBY L'OURSON

Eh bien, il semblerait

qu'on ait encore plein de choses

à découvrir l'un sur

l'autre. Sans rancune?


BENJAMIN L'OURSON

Mon amie. Alors, toujours

partante pour déguster un bon

milkshake? Je t'invite.


RUBY L'OURSON

Bien sûr. Euh... Mais d'abord,

est-ce que tu accepterais

de poser pour moi, Ben?


BENJAMIN L'OURSON

Moi? Poser pour toi?


RUBY L'OURSON

Pourquoi pas? J'ai toujours

voulu faire ton portrait.


BENJAMIN L'OURSON

J'en serais honoré.


Plus tard, RUBY et BENJAMIN sont de retour à la bibliothèque et lisent leurs livres préférés.


RUBY L'OURSON

Oh! Tu avais raison, Ben. La

fin du chapitre 6 était vraiment

géniale! J'ai vraiment hâte de

savoir ce qui va se passer dans

le chapitre suivant. Hi, hi, hi!


BENJAMIN L'OURSON

Hi, hi, hi! Moi aussi.


Générique de fermeture

Episodes of The Secret World of Benjamin Bear

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age
  • Category Fiction

Résultats filtrés par