Universe image The Secret World of Benjamin Bear Universe image The Secret World of Benjamin Bear

The Secret World of Benjamin Bear

The Secret World of Benjamin Bear

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

We Must Save Jovial! - Arthur´s New Friend

This bear needs some training! He´s certainly lovable, but he still doesn´t know how to freeze when humans are near.



Production year: 2009

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

L'ours Benjamin est une série mettant en scène des peluches qui vivent différentes aventures. Les peluches s'animent lorsque les humains ne sont pas là, ce qu'ignorent les humains, à l'exception de madame Périgrinelle.


Début chanson thème


VOIX MASCULINE

♪ Un ours en peluche ♪

♪ Tu le sais ♪

♪ N’est pas comme n’importe

quel autre jouet ♪

♪ Il est toujours

ton meilleur ami ♪

♪ Un ami pour la vie ♪

♪ Et si tu cherches cet ami-là ♪

♪ Un ours sans pareil ♪


CHŒUR

♪ Franchis la porte viens ♪

♪ Suis le chemin ♪

♪ Du monde secret

de l’ours Benjamin ♪

♪ Franchis la porte viens ♪

♪ Suis le chemin du monde

secret de l’ours Benjamin ♪


Fin chanson thème


Titre :
L’ours Benjamin À la rescousse de Jovial


BILLY, le protégé de JOVIAL l'ourson, joue dans sa chambre avec des camions auxquels il fait faire des cascades.


BILLY

Attention, mesdames

et messieurs!

Vous allez assister au saut

de camion le plus dangereux

de tous les temps.

(Imitant le bruit du moteur)

Vroum! Vroum! Vroum!

Vroum! Vroum! Oh!

Hiiii!


Le camion fait un grand saut en l'air et retombe sur le sol en se fracassant.


BILLY

Ah! Oh, non!


BILLY ramasse son camion et se rend compte qu'une roue est cassée.


BILLY

On dirait que le roi de la

cascade n'a rien de cassé.

Mais il est hors compétition.


BILLY va chercher un dinosaure en plastique et commence un nouveau jeu.


BILLY

Alors que des milliers de

Terriens en panique se réfugient

dans les rues, Dino Zéro

repart à l'attaque.


BILLY fait foncer son dinosaure sur un muret de bloc de construction et le démolit. Son dinosaure perd une patte en même temps.


BILLY

(Voyant son dinosaure brisé)

Oh, non!

(Sortant de la chambre)

Ah... Maman!

Mon Dino Zéro s'est

encore cassé!


JOVIAL L'OURSON, qui tout ce temps était resté immobile sur le lit, descend du lit pour s'assurer que son protéger va bien.


MAMAN DE BILLY

(Parlant d'une pièce voisine)

Fais un peu plus attention

à tes jouets, chéri.

Je ne suis pas sûre de pouvoir

le réparer, cette fois.


BILLY

Ah...


MAMAN DE BILLY

(Parlant d'une pièce voisine)

Pourquoi ne joues-tu pas

avec ton ours en peluche

pour changer? Je suis sûre

que ça lui ferait plaisir de

jouer à l'invasion de la terre.


JOVIAL retourne dans la chambre et cherche un endroit où se cacher, craignant d'être brisé à son tour.


BILLY

Oui! Bonne idée! Merci, maman!


JOVIAL L'OURSON

Oh, non! Et s'il me casse,

moi aussi?


JOVIAL aperçoit un tas de linge sale au fond de l'armoire et s'enfonce en dessous.


JOVIAL L'OURSON

Ah!


BILLY revient dans sa chambre et cherche JOVIAL en commençant par le lit.


BILLY

Jovial? Je suis pourtant

sûr qu'il était là.

(Cherchant dans l'armoire)

Hum... Il n'est pas là non plus.


BILLY sort de sa chambre. JOVIAL profite de l'occasion pour sortir de la maison.


Chez les Cantin, BENJAMIN et LUCAS sortent dans le jardin par la trappe du chien.


LUCAS L'OURSON

Salut, Ben! Où

est-ce que tu vas?


BENJAMIN L'OURSON

Oh! Salut, Lucas! J'ai

rendez-vous avec Jovial

pour un autre cours sur l'art

d'être une peluche.

Il a encore besoin d'un peu

d'entraînement et... hum...


LUCAS L'OURSON

(Soupirant)

Oh...


BENJAMIN L'OURSON

Au fait, pourquoi tu ne

viendrais pas avec moi?

Un peu d'aide est toujours utile.


LUCAS L'OURSON

C'est vrai? Ce serait génial!

Allons-y!


LUCAS et BENJAMIN traversent la cour et sorte par la planche pivotante de la clôture.


LUCAS L'OURSON

Comment se passe

l'entraînement de Jovial?


BENJAMIN L'OURSON

C'est une peluche adorable

et il aime beaucoup son enfant.

Mais il manque un

peu d'expérience.

Même si on a beaucoup travaillé

là-dessus, il a encore du mal

à faire le mort quand un

humain s'approche de lui.


LUCAS L'OURSON

C'est vrai? Oh, c'est

trop facile! Regarde.


LUCAS se laisse tomber et prend son état de peluche.


BENJAMIN L'OURSON

Ha! Ha! Bien joué, Lucas!

Mais si je me souviens bien,

toi aussi, tu avais du

mal avec ça au début.


LUCAS L'OURSON

Oui. Ha! Ha! C'est vrai que

je n'ai pas trouvé ça facile,

mais j'ai finalement réussi.

Alors, c'est sûr que

Jovial y arrivera aussi.

Viens!


LUCAS et BENJAMIN se dépêchent de se rendre chez JOVIAL. En grimpant sur le treillis de la vigne sur la façade de la maison, ils entendent les pleurs de BILLY.


BILLY

(Pleurant dans la maison)

Jovial n'est pas là

non plus, maman.

J'ai regardé partout.


MAMAN DE BILLY

(Parlant dans la maison)

Je suis sûre qu'il est quelque

part dans la maison. Viens,

on va regarder en bas.


BILLY et sa MAMAN sortent de la chambre au moment où BENJAMIN et LUCAS arrivent devant la fenêtre.


BENJAMIN L'OURSON

(Ouvrant la fenêtre)

Han... C'est dans le grenier

que je donne son cours à Jovial.

Il est sûrement déjà là-haut

en train de m'attendre.

(Sortant dans le couloir des chambres)

Par là.


Au grenier, JOVIAL attend sagement sur une vieille chaise.


BENJAMIN L'OURSON

Salut, Jovial!

Désolé de mon retard.


JOVIAL L'OURSON

Salut, Ben! Je suis vraiment

content que tu sois là.


LUCAS L'OURSON

Ça n'a pas l'air d'aller.

Qu'est-ce qu'il y a?


JOVIAL L'OURSON

Eh bien, je ne savais

plus du tout où me cacher.


BENJAMIN L'OURSON

Te... cacher? Mais de quoi?


JOVIAL L'OURSON

Oh... De Billy. Maintenant,

il veut jouer avec moi.

(Pleurant)

Bouhou!


JOVIAL L'OURSON

C'est plutôt bon

signe. Pas vrai, Ben?


BENJAMIN L'OURSON

Hum... Oui, en général.


JOVIAL L'OURSON

Mais il a brisé tous ses

autres jouets. Alors, j'ai peur

qu'il s'acharne sur moi

et qu'il me casse aussi.


BENJAMIN L'OURSON

Je vois. Ne t'inquiète pas,

Jovial. Les peluches peuvent

endurer beaucoup de choses.


LUCAS L'OURSON

Alors là, c'est sûr.


BENJAMIN L'OURSON

Et tu sais quoi?


JOVIAL L'OURSON

Quoi?


BENJAMIN L'OURSON

Ça ne fait pas du tout mal.

(Se dirigeant vers la sortie du grenier)

Aujourd'hui, on va changer

d'endroit pour la suite de

l'entraînement. Suivez-moi.


Les trois oursons parcourent les rues de la ville.


JOVIAL L'OURSON

Où est-ce que tu

nous emmènes, Ben?


BENJAMIN L'OURSON

Tu verras. Et je te promets

que tu vas bien t'amuser.


BENJAMIN remarque un garçon qui vient en planche à roulettes.


BENJAMIN L'OURSON

(Surpris)

Oh! Vite! Cachez-vous!


BENJAMIN et LUCAS se cache dans un buisson, mais JOVIAL reste figé. BENJAMIN l'attrape juste avant le passage de l'enfant.


JOVIAL L'OURSON

(Surpris)

Oh!


Les oursons sortent du buisson après le passage de l'enfant.


LUCAS L'OURSON

Ouf! On l'a échappé belle. Nom

d'une peluche! Jovial, n'oublie

jamais qu'aucun humain ne

doit te voir en train de bouger.


JOVIAL L'OURSON

Oh, c'est vrai.

Je suis désolé.


BENJAMIN L'OURSON

Venez.

On est presque arrivé.


JOVIAL court derrière BENJAMIN sans se rendre compte qu'il perd son rembourrage. Arrivés au centre de loisirs de la ville, les oursons profitent qu'une personne sorte pour entrer à l'intérieur. Ils se cachent pour s'assurer de passer sans être vus. À la réception un adolescent discute avec la réceptionniste.


ADOLESCENT

Je suis pourtant sûr de m'être

inscrit dans l'équipe de

basketball. Je m'inscris

chaque début de saison.


RÉCEPTIONNISTE

Hum-hum... Voyons voir.


Les oursons se rendent aux vestiaires sur la pointe des pieds.


ADOLESCENT

Regardez bien. Je suis

sûr que mon nom est là.


Dans les vestiaires, BENJAMIN, LUCAS et JOVIAL court sur les casiers vers le passage qui mène à la grande salle de jeux du centre de placement.


JOVIAL L'OURSON

Alors, on y est, Ben?


BENJAMIN L'OURSON

Presque, Jovial.

Presque.

(Du haut de la mezzanine)

Ça y est. On est arrivé.


JOVIAL L'OURSON

(Apercevant tous les jeux)

Wow!


LUCAS L'OURSON

C'est un endroit

super, hein?


BENJAMIN glisse le premier dans le grand toboggan des arrivées du centre de placement.


BENJAMIN L'OURSON

(Glissant)

Youhou!


JOVIAL L'OURSON

(Glissant)

Hé, hé!


JOVIAL L'OURSON

(Glissant)

Youpi!


Les trois oursons arrivent devant le bureau d'ERNEST le responsable du centre. Ils arrivent tout droit sur le bureau faisant virevolter les feuilles de dossier d'ERNEST.


ERNEST L'OURSON

Tiens! Bonjour, les amis!


BENJAMIN L'OURSON

Bonjour, Ernest!


ERNEST L'OURSON

C'est toujours un plaisir

de te voir débouler dans mon

bureau, Ben. Mais par contre,

je ne m'attendais pas à te voir

aujourd'hui. Dis-moi, que

puis-je faire pour toi?


BENJAMIN L'OURSON

Lucas et moi avons découvert

que Jovial a peur de son

enfant et qu'il se cache de lui.

Donc...


JOVIAL L'OURSON

(Pleurant)

Bouhou!

Oui, il veut jouer avec moi.


ERNEST L'OURSON

Eh bien!

Hum... Mais... mais... mais...

mais c'est une bonne

chose, tu ne crois pas?


BENJAMIN L'OURSON

Mais Billy ne prend pas très

soin de ses jouets et Jovial a

peur qu'il lui fasse mal, ou

pire, qu'il le brise. Résultat,

nous avons un enfant triste

et une peluche terrifiée

sur les bras.


ERNEST L'OURSON

Oh, je vois.


BENJAMIN L'OURSON

Voilà pourquoi on est là,

Ernest. Pour que Jovial

comprenne que les peluches sont

très résistantes et que

presque rien ne les atteint.


LUCAS L'OURSON

Tu ne sentiras rien. Promis,

Jovial. Tu vas voir. Allez!


JOVIAL se retourne pour suivre BENJAMIN et LUCAS. ERNEST remarque le rembourrage qui tombe sur le sol.


ERNEST L'OURSON

Dis donc, Jovial, on dirait

que tu as une petite

déchirure quelque part.


JOVIAL L'OURSON

(Paniqué)

Hein? Ah! Ah!

Je me suis fait mal!

Euh... Sauf...

que ça ne fait pas mal.


LUCAS L'OURSON

Ça y est. Je crois

qu'il a compris, Ben.


BENJAMIN L'OURSON

Ha! Ha! Tu viens, Jovial?

Ton entraînement n'est

pas encore terminé.


ERNEST L'OURSON

Bonne chance!


Dans la salle de jeux, LUCAS fait la démonstration du saut de Tarzan.


LUCAS L'OURSON

Ooohhh,

ooohhh!

Vas-y! Attrape ma patte!

Ooohhh!


JOVIAL et BENJAMIN sont sur la mezzanine.


BENJAMIN L'OURSON

Essaie pour voir.


JOVIAL L'OURSON

(Effrayé en remarquant sa hauteur)

Euh...

D'accord.


LUCAS L'OURSON

(Se balançant sur la corde)

Attrape ma patte!


JOVIAL essaie d'attraper la patte de LUCAS, mais fait une chute dans le vide pour atterrir dans la piscine à balles.


JOVIAL L'OURSON

Oh!

Ah!

Ah!

Ouille!

(Sortant la tête des balles en riant)

Ha! Ha! Ha! Hé!

Qu'est-ce que c'est chouette!

Et ça ne m'a pas

du tout fait mal.

Hum...


Ensuite, BENJAMIN et LUCAS étirent JOVIAL par les bras et les pattes.


JOVIAL L'OURSON

Hum... Ça...


BENJAMIN L'OURSON

... ne fait pas mal, hein?


LUCAS force pour tirer encore plus.


JOVIAL L'OURSON

En fait, ça chatouille

un petit peu.

(Riant)

Ha! Ha! Ha!


LUCAS L'OURSON

(Forçant encore)

Han, han...


Le jeu suivant est le football américain. JOVIAL attrape le ballon tandis que BENJAMIN et LUCAS s'apprêtent à le plaquer.


JOVIAL L'OURSON

(Attrapant le ballon)

Oh!


BENJAMIN L'OURSON

Tu es prêt?


LUCAS L'OURSON

Oui!


BENJAMIN L'OURSON

On fonce!


JOVIAL craint le pire en voyant BENJAMIN et LUCAS foncer à toute allure sur lui.


JOVIAL L'OURSON

Oh!


LUCAS L'OURSON

(Sautant sur JOVIAL)

Ah!


JOVIAL L'OURSON

(Se faisant renverser)

Ouille!

(Riant)

Ha! Ha! Ha!

Ha! Ha! Ha! Ouah! Là, je vois

ce que tu veux dire, Ben. Les

peluches sont à toute épreuve.

Après tout ça, je suis encore en

un morceau. Et je n'ai pas eu

mal une seule fois. Sauf que

j'ai quand même besoin

d'être recousu.


BENJAMIN L'OURSON

Et je sais exactement

qui aller voir pour ça.


JOVIAL L'OURSON

D'accord.


BENJAMIN L'OURSON

Venez!


Les oursons parcourent une fois de plus un long chemin pour se rendre à la clinique de soins des oursons. Mais JOVIAL tombe dans une flaque en sautant d'un muret.


JOVIAL L'OURSON

Oh! Oh!

(Pleurnichant)

Kof! Kof! Kof!

Oh, zut! Qu'est-ce qu'il

m'arrive encore?

Je suis encore plus mal

en point que jamais.


LUCAS L'OURSON

Ha! Ha! C'est vrai que tu as

l'air un peu trempé. Ha! Ha! Ha!


BENJAMIN L'OURSON

Mais rappelle-toi.

Tu es toujours une peluche

à toute épreuve. On y va.


BENJAMIN, LUCAS et JOVIAL traversent en vitesse les couloirs de l'hôpital de la ville pour se rendre au passage vers la clinique des oursons. JOVIAL laissent de traces mouillées sur son passage.


À la clinique, DRE PARMENTIER fait un examen complet.


DRE PARMENTIER OURSON

Hum... Hum...

Hum... Hum...

(Trouvant la déchirure)

Ah-ha!

Eh bien, Jovial, une petite

réparation s'impose.

Je dirais même que tu as besoin

d'un traitement complet.

Suis-moi.


JOVIAL L'OURSON

Est-ce que ça va faire mal?


DRE PARMENTIER OURSON

Ha! Ha! Ha! Oh, mes

aïeux, non! Tu vas voir.


JOVIAL passe d'abord au raccommodage.


JOVIAL L'OURSON

(Riant pendant la couture)

Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!

Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!


Ensuite il passe au séchage et en profite pour lire un peu. Puis il passe à la machine à repouffer et en sort un peu étourdi.


JOVIAL L'OURSON

(Ayant un peu le tourni)

Oh! Ha! Ha! Oh! Ha! Ha!


DRE PARMENTIER OURSON

Voilà qui est fait,

Jovial. Tu es comme neuf.


JOVIAL L'OURSON

Et ça ne m'a

absolument pas fait mal.


DRE PARMENTIER OURSON

Ton enfant va adorer

te faire des câlins avant

de dormir, maintenant.


BENJAMIN L'OURSON

Oh! Oh, non!

Il faut qu'on rentre.


LUCAS L'OURSON

Oui! C'est bientôt

l'heure de dormir.


JOVIAL L'OURSON

Merci, docteur Parmentier!

Je me sens d'attaque pour

la suite, maintenant.


LUCAS, BENJAMIN et JOVIAL partent en courant. JOVIAL entre chez lui par la fenêtre, aidé de BENJAMIN et LUCAS. Il grimpe sur le lit et soupire d'être arrivé enfin.


JOVIAL L'OURSON

(Soupirant)

Ah...


BILLY entre dans sa chambre.


BILLY

Jovial, te voilà! Mais où est-ce

que tu étais passé? Maman!

J'ai retrouvé ma peluche!


BILLY est très heureux et fait sauter JOVIAL en l'air en riant. BENJAMIN et LUCAS sont toujours à la fenêtre et tombent sur le sol quand BILLY passe devant eux.


BILLY

Ah! Ha! Ha! Ha!

C'est super! Youpi!


Dehors, BENJAMIN et LUCAS sont assis dans la pelouse.


LUCAS L'OURSON

Ha! Ha! Ha! Ça ne

m'a pas du tout fait mal.


BENJAMIN L'OURSON

Ha! Ha! Tu viens, Lucas?

Il faut rentrer à la maison.


En s'éloignant de la maison, BENJAMIN et LUCAS entendent les jeux de BILLY.


BILLY

(Jouant dans sa chambre)

Grrr! Hiii, hiii!

Le grand Jovial a encore

réussi. Un autre saut

en camion sans une seule

égratignure! Wouhou!

Ha! Ha! Hourra!


Fin de l'épisode


Titre :
Arthur et son nouvel ami


ÈVE s'amuse dans sa chambre en regardant ses tortues nager dans l'aquarium. Son ourson ARTHUR est sur le lit.


ÈVE

La la la la la ♪

♪ La la la la la ♪

Ha! Ha! Les amis qui partagent

leurs jeux restent des amis

fidèles, n'est-ce pas?


MAMAN D'ÈVE

(Appelant d'une autre pièce)

Ève? Il faut se mettre en

route, ma chérie.


ÈVE

D'accord, maman.

Je dois m'en aller.

Au revoir, Arthur!

On se voit après l'école.


ARTHUR L'OURSON

Mais pour pouvoir partager

leurs jeux, les amis doivent

être ensemble. C'est évident.


ARTHUR grimpe sur l'aquarium et prend une des deux tortues pour l'aider à grimper sur la roche où se trouve l'autre tortue.


ARTHUR L'OURSON

Et voilà!

À tout à l'heure, les filles!


ARTHUR sort par la fenêtre. Plus tard, il marche dans le parc en chantant.


ARTHUR L'OURSON

♪ Tu prends la grande route

et je prends la petite route ♪

♪ J'arrive à l'école

le premier ♪

♪♪♪


ARTHUR s'arrête pour rassembler deux chenilles qui étaient séparées.


ARTHUR L'OURSON

(Reprenant son chemin et son chant)

Ta tam tam tadam tadam ♪

♪ Tam tadam tam ♪

♪ Tadam tadam tadam ♪

♪ Tam tam tadam ♪

♪ Tam tadam tadam ♪


Près du bassin du jardin japonais, ARTHUR s'arrête pour observer un poisson.


ARTHUR L'OURSON

Oh! Oh!

Hé, salut, petit poisson!

Je suis sûr que tu serais

content d'avoir un ami.


ARTHUR se penche sur l'étang et trempe sa patte pour jouer avec le poisson.


ARTHUR L'OURSON

Tu veux jouer?

Ha! Ha! Ha!

Oh! Ha! Ha! Ha!

Ha! Oui! Ha! Ha!

Allez! Oui.

J'imagine que tu dois

te sentir seul ici.

Je vais être ton ami. D'accord?

Je m'appelle Arthur. Et toi,

quel est ton nom? Hum...

Pourquoi pas Joël?

Ça te va très bien.

Tu ne trouves pas?


Une cloche résonne au loin. ARTHUR se lève brusquement.


ARTHUR L'OURSON

Oh! Oh, non! Je vais être

en retard! Au revoir, Joël!


ARTHUR repart sur le sentier du parc en longeant l'étang et remarque que le poisson le suit.


ARTHUR L'OURSON

Oh... D'accord. Je crois

que je peux rester encore

un peu avec toi.

(Trempant sa patte dans l'eau)

Oui! Ha! Ha! Ha!

Oui! Ha! Ha! Ha!


BENJAMIN et LUCAS arrivent à l'école des oursons en discutant.


BENJAMIN L'OURSON

Et c'est là que l'histoire

prend une tournure très

intéressante. Eddy, la plus

fidèle des peluches, découvre

qu'il a une chance de pouvoir

s'échapper de cette île.


LUCAS L'OURSON

Wow! Et ensuite,

qu'est-ce qui se passe?


MLLE POPPY, l'institutrice accueille BENJAMIN et LUCAS à la porte.


MLLE POPPY

Oh! Eh bien,

bon matin, les amis!


BENJAMIN L'OURSON

Bon matin, Mademoiselle Poppy!


LUCAS L'OURSON

Oui, bon matin! Alors Ben,

revenons à Eddy, la plus

fidèle des peluches.


BENJAMIN L'OURSON

Euh... Désolé.

Je n'ai pas le temps. Tu sauras

la suite de l'histoire

après l'école.


LUCAS L'OURSON

Oh, pas question! Je n'ai pas

envie d'essayer d'imaginer

la fin toute la journée.


MLLE POPPY

(S'adressant à BENJAMIN)

Et si tu restais un peu

pour partager ton histoire

avec nous tous?

Hum?


LUCAS L'OURSON

Oh, oui!

C'est une très bonne idée!

Qu'est-ce que tu en dis, Ben?


LUCAS tire BENJAMIN par le bras pour l'attirer à l'intérieur.


BENJAMIN L'OURSON

Je voudrais bien, mais quand

on est chef, on a énormément

de choses à faire et...


LUCAS L'OURSON

Nom d'une peluche! Moi,

je dis que quand on est chef,

on devrait pouvoir choisir

ce qu'on a envie de faire.


BENJAMIN L'OURSON

Eh bien, d'accord.


LUCAS et BENJAMIN entrent dans l'école.


MLLE POPPY

(Fermant les portes)

Splendide!


Dans la classe, BENJAMIN raconte l'histoire d'EDDY.


BENJAMIN L'OURSON

Puis, les autres peluches sont

montées dans le petit bateau en

prenant soin de laisser une

place pour Eddy. Mais Eddy leur

a demandé de partir sans lui.

«Quoi! Tu es sérieux?»,

lui ont-ils demandé, pleins

d'étonnement. Ils ont ajouté

qu'Eddy devrait oublier

le garçon, puisqu'à

présent, il n'avait

plus besoin de lui,

car ils en étaient convaincus.

Mais Eddy, lui, n'en était

pas sûr du tout. Juste à

ce moment-là, Eddy crut entendre

quelqu'un s'approcher.


Au loin, la voix d'ARTHUR qui fredonne annonce son arrivée en retard dans la classe.


BENJAMIN L'OURSON

C'était le fameux garçon qui était

tout heureux de retrouver

sa peluche perdue.

Il prit Eddy dans ses bras

et le ramena chez lui.

Eddy était content d'avoir pris

la bonne décision, à savoir

qui était l'ami le plus

important à ses yeux.

C'était la merveilleuse histoire

d'Eddy, la plus fidèle

des peluches.


ÉLÈVES

Oui!

Oui! C'est une belle histoire!


MLLE POPPY

Merci, Ben! Cette belle

histoire contient

un joli message.

Quand on choisit quelqu'un pour

ami, on lui reste fidèle,

peu importe ce qui

arrive, n'est-ce pas?


LILY L'OURSON

Je suis d'accord.


LUCAS L'OURSON

Moi aussi, mademoiselle.


MLLE POPPY

Eh bien, je crois que l'heure

de la récré a sonné.


ÉLÈVES

Oui!

Oui! Viens! On va jouer!

Youpi!


LUCAS L'OURSON

On va aller jouer! Venez!

(S'approchant de BENJAMIN)

Dis Ben, pourquoi

tu ne restes pas

à jouer à peluche

perchée avec nous?


LILY L'OURSON

Oui! Ça va être

chouette! Allez, Ben!


BENJAMIN L'OURSON

Ça me ferait très plaisir,

mais vous savez, il faudrait

vraiment que je...


ÉLÈVES

(Déjà parti se cacher)

Ha! Ha! Ha!


LUCAS L'OURSON

C'est pas moi parce

que... c'est Ben!


ÉLÈVES

(Courant partout en riant)

Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!


BENJAMIN L'OURSON

Ha! Ha! D'accord.

Mais dès que je réussis à

attraper l'un de vous, je m'en

vais au pas de course. Ah, ah!


ÉLÈVES

(Riant)

Ha! Ha! Ha!

Ha! Ha! Ha!


ARTHUR reste assis près d'une table à dessin. MLLE POPPY vient le voir.


MLLE POPPY

Arthur, tu es arrivé avec

un peu de retard ce matin.


ARTHUR L'OURSON

Oui, mais c'est parce que...

euh... j'étais avec Joël.

Il avait besoin de moi.


MLLE POPPY

Eh bien, alors, je crois

que ce Joël a beaucoup de chance

d'avoir un ami tel que toi,

Arthur, la plus fidèle

des peluches.


ARTHUR attrape une balle sur une table et sort de la classe en vitesse pendant que les autres s'amusent.


ÉLÈVES

Tu ne m'attraperas pas!

Tu crois?

Viens!

Ah, oui!


Dans le parc, ARTHUR retrouve son ami poisson à l'étang.


ARTHUR L'OURSON

Ça va, Joël? Je t'avais

dit que je reviendrais.

Regarde. J'ai quelque

chose pour toi.

(Lançant la balle sur l'eau)

Comme ça, tu pourras t'amuser

pendant que moi, je serai

à l'école.


Le poisson ne semble pas savoir jouer à la balle.


ARTHUR L'OURSON

Tu n'aimes pas jouer à la balle?

Oh... Je sais, je sais.

Tu aimerais mieux que je joue

avec toi. On ne peut pas

toujours compter sur les amis

pour jouer. Parfois, on doit

s'amuser seul. Je sais, je suis

ton ami, mais je ne peux pas

rester ici tout le temps.


En classe, MLLE POPPY reprend son enseignement.


MLLE POPPY

Bon, assez parlé. On commence.

Mettez-vous deux par

deux, s'il vous plaît.


LILY L'OURSON

Mademoiselle Poppy,

je n'ai pas de partenaire

pour Le pont de Londres.


MLLE POPPY

Mais je croyais qu'Arthur

était ton partenaire.


LILY L'OURSON

C'est ce que je croyais

aussi, mais il n'est pas là.


MLLE POPPY

C'est vrai? Hum... Étrange.


LILY L'OURSON

(Se tournant vers BENJAMIN)

Tu veux être mon

partenaire, Ben?


BENJAMIN L'OURSON

Eh bien, j'aimerais

beaucoup, mais... hum...

Ah... D'accord, Lily.

Je serai ton partenaire.

Oui, mais seulement jusqu'au

retour d'Arthur. D'accord?


LILY L'OURSON

(Prenant BENJAMIN par la main)

D'accord! Merci, Ben!


MLLE POPPY est au piano pendant que les enfants font le pont en se tenant par les mains.


ÉLÈVES

♪ Le pont de Londres ♪

♪ Va s'écrouler ♪

♪ S'écrouler s'écrouler ♪

♪ Le pont de Londres ♪

♪ Va s'écrouler ♪

♪ Ma belle dame ♪


C'est au tour de BENJAMIN de passer sous le pont quand la musique s'arrête, tous les oursons s'effondrent sur lui.


BENJAMIN L'OURSON

(Surpris)

Oh!


ÉLÈVES

(Riant)

Ha! Ha! Ha!


ARTHUR entre dans la classe pour la seconde fois.


LILY L'OURSON

Arthur! Tu es revenu!


ARTHUR L'OURSON

Oh! Bonjour, Lily!


LILY L'OURSON

Dépêche-toi!

Il y a le pont de Londres qui

s'est écroulé sur Ben et moi.

Ha! Ha! Ha! Pour mieux

passer sous le pont,

j'ai besoin de quelqu'un

de ma taille. Oh! Tes pattes

sont toutes mouillées.


MLLE POPPY

Où étais-tu passé, Arthur?


ARTHUR L'OURSON

Oh! Euh... La balle de Joël

est tombée à l'eau, alors

j'ai dû la récupérer.


MLLE POPPY

Ce Joël a le don de te

tenir bien occupé, n'est-ce pas?


ARTHUR L'OURSON

Oh, comme vous dites!


MLLE POPPY

Bien. Va te sécher

les pattes et rejoins-nous

ensuite. Dépêche-toi!


ARTHUR L'OURSON

(Se séchant près des lavabos)

Oui, mademoiselle.


Par la fenêtre, ARTHUR entend des coassements. Il aperçoit une grenouille dans le jardin.


ARTHUR L'OURSON

Hum? Tiens, tiens!

Un nouvel ami pour Joël.


ARTHUR sort de nouveau de la classe et court dans le jardin pour attraper la grenouille. Mais cette fois, BENJAMIN et MLLE POPPY le remarquent.


BENJAMIN L'OURSON

Mais pourquoi Arthur

pourchasse-t-il une grenouille?


MLLE POPPY

J'imagine que ça a quelque

chose à voir avec

son enfant, Joël.


BENJAMIN L'OURSON

Joël? Étrange, l'enfant

d'Arthur s'appelle Ève.


MLLE POPPY

Vraiment? Je me demande

alors qui peut être ce Joël.


BENJAMIN L'OURSON

Hum... Oui, moi aussi.

J'espère seulement qu'Arthur ne

partage pas son temps entre

deux enfants à la fois.


MLLE POPPY

Ça alors! Déjà que

s'occuper d'un seul enfant

n'est pas si facile.


BENJAMIN L'OURSON

Tout à fait d'accord. Je vais

aller faire ma petite enquête.


LUCAS L'OURSON

(Voyant BENJAMIN s'en aller)

Je peux venir avec toi, Ben?


BENJAMIN L'OURSON

Bien sûr, Lucas. Allons-y.


Dans le parc, ARTHUR dépose la grenouille sur le bord de l'étang. JOEL, le poisson se trémousse dans l'eau.


ARTHUR L'OURSON

Grenouille, je te présente

Joël. Regarde comme il est

content de te connaître.

Je suis sûr que vous allez

devenir de très bons amis.

Vous adorez l'eau tous les deux.

Allez, saute! Va t'amuser!


La grenouille bondit dans le sens contraire et s'éloigne de l'étang.


ARTHUR L'OURSON

Hé! Mais où est-ce que tu vas?

Tu n'as pas envie de

t'amuser avec Joël?


LUCAS L'OURSON

(Arrivant près de l'étang)

Oh, le voilà, Ben!


BENJAMIN L'OURSON

Arthur? Pourquoi

n'es-tu pas à l'école?


ARTHUR L'OURSON

Oh! Euh... Je... euh...

je suis venu voir un ami.


BENJAMIN L'OURSON

Mademoiselle Poppy m'a

parlé de ton ami Joël.

Mais comme pour toutes les

peluches, tu n'as de temps

que pour un seul

enfant et c'est Ève.


ARTHUR L'OURSON

Je sais, mais...


LUCAS L'OURSON

(S'adressant au poisson)

Tiens! Salut, Globule!

Tu m'as l'air affamé.

Personne ne t'a donné

à manger aujourd'hui?


LUCAS lance des miettes de pain au poisson.


ARTHUR L'OURSON

Dis donc, qui c'est,

Globule? Ça, c'est Joël.


BENJAMIN L'OURSON

Ha! Ha! Ha! Alors, c'est lui,

ton ami, le poisson rouge?


ARTHUR L'OURSON

Oui. Il est toujours tout

seul, le pauvre. Hum... Mais

comment je peux être la peluche

fidèle de la petite Ève si

je suis aussi l'ami de Joël?


BENJAMIN L'OURSON

Ha! Ha! Je crois que tu

as bien assez de temps pour

t'occuper et de Joël et d'Ève.


ARTHUR L'OURSON

Je ne sais pas trop, Ben.

Joël a besoin de

beaucoup d'attention.


BENJAMIN L'OURSON

On le dirait bien. Et puis, il

a l'air de beaucoup aimer manger

aussi. Ha! Ha! Et pas juste

des miettes de pain.

Reste avec Lucas.

Je reviens tout de suite.


BENJAMIN s'en va, laissant ARTHUR et LUCAS près de l'étang.


LUCAS L'OURSON

(Tendant un morceau de pain)

À ton tour, Arthur.

Essaie, allez.


ARTHUR lance tout le morceau à l'eau.


ARTHUR L'OURSON

Oh! Ça alors!


Plus tard, tous les élèves accompagnent BENJAMIN et MLLE POPPY sur le pont qui traverse l'étang.


LILY L'OURSON

(S'adressant au poisson)

Oh! Salut, Bernadette!

Je la nourris tous les matins

avant d'aller à l'école.

(Lançant un morceau de biscuit)

Comme ça.


TATAYOSHI L'OURSON

Moi, je lui donne des galettes

de riz en rentrant à la maison.

Je l'ai appelé Sushi.


MLLE POPPY

Eh bien!

(Ricanant)

Ha! Ha! Ha!

Alors, chaque fois

qu'il voit une

peluche traverser le pont,

il croit que c'est

l'heure de manger.


ARTHUR L'OURSON

(Riant)

Ha! Ha! Ha! Et moi qui croyais

que Joël était tout content,

ha, ha, parce qu'il avait enfin

trouvé un ami avec qui s'amuser.


BENJAMIN L'OURSON

Tu vois, Arthur? Joël,

Bernadette... euh... Globule...

hum... Notre ami, le poisson,

là, n'est pas du tout tout seul.


ARTHUR L'OURSON

Mais je peux encore être

son ami, pas vrai, Ben?


BENJAMIN L'OURSON

Je suis sûr qu'il en

serait ravi, Arthur.


ARTHUR L'OURSON

Oui, mais ne reste

pas trop longtemps.


LILY L'OURSON

Ha! Ha! Ha! Et n'oublie pas

de te sécher les pattes aussitôt

que tu arrives à l'école.

D'accord?


ARTHUR L'OURSON

Ha! Ha! Ha! C'est promis!

Tout le monde est content!


ÉLÈVES

(Riant)

Ha! Ha! Ha!


LILY L'OURSON

Hourra pour Arthur!


TATAYOSHI L'OURSON

Vive notre ami Arthur.


MLLE POPPY

Eh bien, vous tous,

on repart à l'école.

Tu viens, Ben?


BENJAMIN L'OURSON

Ha! Ha! Ça me

ferait très plaisir,

mais... hum...


MLLE POPPY

On va servir des galettes de

miel et du lait pour le goûter.


BENJAMIN L'OURSON

Mmm, mmm... J'imagine

que je peux rester encore

un petit peu avec vous.

On y va?


MLLE POPPY

Ha! Ha! Ha! Oh, merci, Ben.


Les élèves reprennent le chemin de l'école en chantant.


ÉLÈVES

(Chantant)

♪ Tu prends la grande route ♪

♪ Et je prends la petite route ♪

♪ J'arrive à l'école ♪

♪ Le premier ♪


Générique de fermeture


Episodes of The Secret World of Benjamin Bear

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age
  • Category Fiction

Résultats filtrés par