Universe image The Secret World of Benjamin Bear Universe image The Secret World of Benjamin Bear

The Secret World of Benjamin Bear

The Secret World of Benjamin Bear

Share

A plugin is needed to display this content

https://get.adobe.com/flashplayer/

The Lie - The New Boss

Ben is set to welcome a new teddy bear who´ll be arriving today. But Sebastian wants to be the only teddy to greet the newcomer, and so he plays a trick on Benjamin. Meanwhile, the head bear is stuck in a chest!



Production year: 2009

Accessibility
Change the behavior of the player

VIDEO TRANSCRIPT

L'ours Benjamin est une série mettant en scène des peluches qui vivent différentes aventures. Les peluches s'animent lorsque les humains ne sont pas là, ce qu'ignorent les humains, à l'exception de madame Périgrinelle.


Début chanson thème


VOIX MASCULINE

♪♪♪

♪ Un ours en peluche ♪

♪ Tu le sais ♪

♪ N’est pas comme n’importe

quel autre jouet ♪

♪ Il est toujours

ton meilleur ami ♪

♪ Un ami pour la vie ♪

♪ Et si tu cherches cet ami-là ♪

♪ Un ours sans pareil ♪


CHŒUR

♪ Franchis la porte viens ♪

♪ Suis le chemin ♪

♪ Du monde secret

de l’ours Benjamin ♪

♪ Franchis la porte viens ♪

♪ Suis le chemin du monde

secret de l’ours Benjamin ♪


Fin chanson thème


Titre :
Le mensonge


SIMON CANTIN, le papa de MAX et ÉLISA, est dehors près de sa voiture devant la maison. Dans la cour arrière, SÉBASTIEN, l’ourson de CÉCILIA MONTALBAN, la voisine, part du grand arbre vers la maison des Cantin par la Tyrolienne de la corde à linge.


SÉBASTIEN arrive sur le rebord de la fenêtre de la chambre de MAX. BENJAMIN, l’ourson de MAX, est assis sur le lit. MAX prend sa casquette de baseball dans l’armoire.


MAX

Tu sais quoi, Ben?

Papa m’emmène voir la partie

de baseball. Je t’aurais bien

emmené avec nous, mais

on a que deux billets.

Peut-être la prochaine fois,

d’accord? À tout à l’heure!


MAX court rejoindre son père.


SÉBASTIEN L’OURSON

Enfin, il est à peu près

temps. J’ai cru qu’il

ne s’en irait jamais.


BENJAMIN L’OURSON

Moi aussi. J’aime passer du

temps avec Max, mais une grosse

journée m’attend et je dois

y aller. Je ne veux pas rater

mon rendez-vous avec Rémy.


SÉBASTIEN L’OURSON

Rémy? Qui est Rémy?


BENJAMIN L’OURSON

Un petit nouveau qui arrive

aujourd’hui. En tant que chef

des peluches, Ernest m’a demandé

de l’accueillir officiellement

dans notre petit coin de pays.


SÉBASTIEN L’OURSON

Ah, vraiment? Oh,

puis-je me joindre à toi?


BENJAMIN L’OURSON

Bien sûr. Pourquoi pas? C’est

la première fois que j’accueille

quelqu’un et j’avoue que

ça me rend un petit peu nerveux.


SÉBASTIEN L’OURSON

Heureusement pour toi,

je suis là. Et je ne vois pas

de meilleure manière de passer

la journée que de suivre

notre nouveau chef

pendant qu’il travaille.


BENJAMIN et SÉBASTIEN marchent dans le couloir des chambres et passent devant la chambre d’ÉLISA.


BENJAMIN L’OURSON

J’espère que Lucas va

pouvoir venir aussi.


SÉBASTIEN L’OURSON

On dirait bien que le jeune

Lucas est sorti pour la journée.


SÉBASTIEN repère le coffre à jouets d’ÉLISA qui est ouvert.


SÉBASTIEN L’OURSON

(Y allant d'un petit rire moqueur)

Hum... Hé hé hé.

Ne t’inquiète pas, Ben.

Je te serai beaucoup plus

utile que Lucas, crois-moi.

Eh bien, voyez-vous ça.

(S’avançant dans la chambre d’ÉLISA)

Élisa nous a très gentiment

laissé son coffre ouvert. Voyons s’il

contient quelque chose qu’on

pourrait emprunter. Je parie

que Rémy se sentirait spécial

s’il pouvait se déguiser.


BENJAMIN L’OURSON

C’est une très bonne

idée, Sébastien.


SÉBASTIEN L’OURSON

Ah-ha! Cette fleur en soie

serait parfaite pour être portée

en épinglette. Tu ne crois pas?


BENJAMIN L’OURSON

(Grimpant sur le rebord du coffre)

Quelle fleur? Je ne vois rien.


SÉBASTIEN L’OURSON

Juste là.

(Poussant BENJAMIN dans le coffre)

Han!


SÉBASTIEN grimpe sur le lit et referme le coffre.


BENJAMIN L’OURSON

Oh! Sébastien! Mais

qu’est-ce que tu fais?

Laisse-moi sortir de là!


SÉBASTIEN L’OURSON

(Riant)

Ha! Ha! Ha! Crois-moi, Ben,

Rémy sera entre de très bonnes

mains. Les miennes.

Ha! Ha! Ha! Ciao, ciao!


BENJAMIN L’OURSON

Sébastien! Non!

Reviens tout de suite!


Au centre de placement des oursons, ERNEST le responsable vérifie le dossier de RÉMY.


ERNEST L’OURSON

Voyons voir.

«Plutôt petit, intelligent,

plein de vitalité.»


Un cri provient du toboggan des arrivées.


RÉMY L’OURSON

(Glissant dans le toboggan)

Youuuh!

Hiii! Wouh!


ERNEST L’OURSON

C’est toi, Rémy, je suppose.


RÉMY L’OURSON

Oui, monsieur.

Qui vous l’a dit?


ERNEST L’OURSON

Eh bien, on m’a prévenu que

tu devais arriver aujourd’hui

et tu ressembles beaucoup à ta

description. Alors, le nom de

ton enfant est Sam. C’est exact?


RÉMY L’OURSON

Oui, monsieur.

Et vous vous appelez Ernest.


ERNEST L’OURSON

(Riant)

Ho, ho, ho! Tout juste.

Bienvenue dans le monde secret

des peluches, Rémy. À propos,

est-ce que le chef des peluches

t’a accueilli chez toi

quand tu es arrivé?


RÉMY L’OURSON

Non, pourquoi?


SÉBASTIEN L’OURSON

(Glissant dans le toboggan)

Simplement parce qu’il est

un tout petit peu en retard.

Je m’appelle Sébastien. Et

tu es sûrement le petit Rémy.


RÉMY L’OURSON

Oui, monsieur.


SÉBASTIEN L’OURSON

Eh bien, Rémy, commençons

par les formalités.

Ne devrions-nous pas inscrire

ce jeune ourson, Ernest?


ERNEST L’OURSON

Je suppose, oui. Mais où est

donc passé notre cher ami Ben?


SÉBASTIEN L’OURSON

Oh ho! Euh, tout bien

réfléchi, mieux vaut laisser

toute cette paperasserie

à plus tard. Euh, je pourrais

commencer par te faire

visiter la salle de jeux.


RÉMY L’OURSON

La salle de jeux!? Oh,

chouette! J’en ai tellement

entendu parler. On y va!


SÉBASTIEN et RÉMY filent dans la salle de jeux. ERNEST est intrigué.


ERNEST L’OURSON

Hum...


Dans le coffre à jouets d’ÉLISA, BENJAMIN se débat pour sortir de là.


BENJAMIN L’OURSON

Han! Han!


BENJAMIN complètement dans le noir réussit à trouver une lampe-torche et l’allume.


BENJAMIN L’OURSON

(Effrayé par une poupée)

Aaah!

(Soulagé)

Ah...


BENJAMIN tente désespérément de sortir du coffre.


BENJAMIN L’OURSON

(Faisant des efforts)

Han! Han!

(Depuis l’intérieur du coffre)

Ah... J’espère que tout

se passe bien pour Rémy.


RÉMY L’OURSON

Hé, Sébastien, c’est super!


SÉBASTIEN L’OURSON

(Riant)

Hé hé hé. Eh bien, en tant

que chef, je me fais un devoir

de faire en sorte que toutes

les peluches s’amusent

autant que possible.


RÉMY L’OURSON

Alors, qu’est-ce

que t’attends? Saute!


RÉMY attire SÉBASTIEN avec lui sur le trampoline et SÉBASTIEN est éjecté sur le toboggan. Il glisse et s’écrase sur le rebord de la piscine à balles.


SÉBASTIEN L’OURSON

Oh! Aaaah!

Wô oh! Oh... Oh.

(Un peu découragé)

Ah. Ah, mes vieux.


RÉMY L’OURSON

C’était génial, Sébastien.


SÉBASTIEN L’OURSON

Oh. Eh bien, merci beaucoup.

Bon, et si nous allions

récupérer... Euh, je veux

dire, nous détendre avec

un petit rafraîchissement?


RÉMY L’OURSON

Boire un milkshake au miel?

Ah, super!


RÉMY attrape la patte de SÉBASTIEN pour l’entraîner à l’extérieur.


SÉBASTIEN L’OURSON

Ah...


BENJAMIN réussit à trouver un crayon qui lui sert de levier pour ouvrir le coffre.


BENJAMIN L’OURSON

(Soulevant le couvercle)

Han... Han! Han!

(Apercevant LUCAS dans le couloir)

Psst! Lucas?

Par ici!


LUCAS L’OURSON

Ben?


BENJAMIN L’OURSON

Ça alors, je suis vraiment

content de te voir.


LUCAS L’OURSON

Qu’est-ce que tu fais

dans ce coffre?


BENJAMIN L’OURSON

Il y a une nouvelle peluche

qui arrive aujourd’hui

et Sébastien m’a joué un vilain

tour. Il m’a enfermé là-dedans

pour pouvoir l’accueillir

en se faisant passer pour moi.


LUCAS L’OURSON

Oh! Quel vilain menteur!

On ne va pas le laisser s’en tirer

comme ça.

(Cherchant dans la chambre)

Ne t’inquiète pas,

je vais te sortir de là

en un clin d’oeil.


BENJAMIN L’OURSON

Ah, génial. Dépêche-toi.


Pendant ce temps, la supercherie se poursuit. SÉBASTIEN accompagne RÉMY au café du parc.


RÉMY L’OURSON

(Buvant son troisième milkshake)

Slurp! Ah...

Délicieux! Jeannot, mets-m’en

un autre, s’il te plaît.


JEANNOT L’OURSON

Oh, bien sûr, ça roule.


SÉBASTIEN L’OURSON

Encore un? Mais tu en as

déjà avalé trois, voyons.


RUBY, l’ourson de M. MACLAREN, arrive au café et s’approche de la table de SÉBASTIEN et RÉMY.


RUBY L’OURSON

Tiens, bonjour. C’est toi

la nouvelle peluche?


RÉMY L’OURSON

Oui, mademoiselle.

Je suis Rémy.


RUBY L’OURSON

Hi, hi! Enchantée de te

connaître, Rémy.

Bienvenue dans

le voisinage. Moi, c’est Ruby.


RÉMY L’OURSON

Enchanté, Ruby. Tout le monde

est vraiment très gentil

et je me suis bien amusé

avec notre chef.


RUBY L’OURSON

Ben est ici? Mais

je ne le vois nulle part.


RÉMY L’OURSON

C’est qui, Ben? Je voulais

parler de Sébastien.


RUBY L’OURSON

Pourquoi Rémy pense que

tu es le chef, Sébastien?

C’était à Ben d’accueillir

le petit nouveau et de lui

montrer les lieux.


JEANNOT L’OURSON

Tout à fait. Et d’ailleurs,

où est passé Ben?


SÉBASTIEN L’OURSON

Oh, mais qu’est-ce que

ça peut faire, à la fin?


SÉBASTIEN fait mine de rien et entraîne RÉMY à l’extérieur.


SÉBASTIEN L’OURSON

Allez, viens, Rémy. Allons voir

le docteur Parmentier. Je ne me

sens pas très bien tout à coup.


RUBY L’OURSON

Il y a quelque chose qui

cloche, Jeannot. Je vais

essayer de trouver Ben.


À la clinique de soins pour oursons, DRE PARMENTIER OURSON arrête la mnachine à rembourer les oursons de tourner.


RÉMY L’OURSON

(Sortant de la machine)

Ha, ha, ha! Encore, encore!


DRE PARMENTIER OURSON

Et maintenant, comment

te sens-tu, Sébastien?


SÉBASTIEN L’OURSON

(Sortant à son tour)

Oh... Dis donc, je ne sais pas

si je dois tenir ma tête

ou mon... mon estomac.


RÉMY L’OURSON

Dis, on refait

un tour, Sébastien?


SÉBASTIEN L’OURSON

Bonté divine, il devrait

y avoir une limite au nombre

de fois où on peut se faire

aérer le rembourrage!

N’est-ce pas, docteur?


DRE PARMENTIER OURSON

Hum... Eh bien...


RÉMY L’OURSON

Allez, Sébastien,

c’est toi le chef. Dis oui,

s’il te plaît. Allez!


DRE PARMENTIER OURSON

Quoi? Tu es le chef,

Sébastien? Mais

qu’est-il arrivé à Ben?


SÉBASTIEN L’OURSON

Ben, Ben, Ben... Pourquoi

tout le monde me parle toujours

de Ben?

(Prenant la main de RÉMY)

Allez, viens, Rémy.

Que dirais-tu d’aller

se baigner un peu?


RÉMY L’OURSON

Se baigner? Oh,

chouette, j’adore nager!


SÉBASTIEN L’OURSON

Parfait. Je connais

l’endroit idéal pour ça.


Pendant que SÉBASTIEN s’éloigne avec RÉMY, DRE PARMENTIER s’interroge.


RUBY glisse vers la maison des Cantin à l’aide de la Tyrolienne de la corde à linge. Au bord de la fenêtre de la chambre de MAX, elle ne voit pas BENJAMIN. RUBY entre dans la maison pour chercher BENJAMIN.


RUBY L’OURSON

Benjamin?

Tu es là?


Des bruits et des voix attirent l’attention de RUBY qui se dirige vers la chambre d’ÉLISA.


BENJAMIN L’OURSON

Ah.


LUCAS L’OURSON

Zut!


BENJAMIN L’OURSON

(Depuis le coffre à jouets)

Essaie encore, tu veux?


LUCAS L’OURSON

D’accord.


LUCAS force pour relever le couvercle du coffre qui s’est refermé.


LUCAS L’OURSON

Han! Han! Ah...

(Découragé)

C’est inutile, Ben. Je suis

trop petit, c’est tout.


RUBY L’OURSON

Lucas? Qu’est-ce qui se passe?


BENJAMIN L’OURSON

Ruby! Je suis vraiment content

que tu sois venue. Sébastien a

enfermé Ben dans le coffre

à jouer d’Élisa pour que Rémy

croie qu’il est le chef.


RUBY L’OURSON

Je savais bien qu’il se

passait quelque chose d’étrange.

On doit faire sortir Ben de là,

et vite. Bon, Lucas, grimpe sur

mes épaules. On va tirer en même

temps que Ben va pousser.


LUCAS L’OURSON

Prêt, Ben?


BENJAMIN L’OURSON

Prêt.


LUCAS L’OURSON

1, 2, 3!

(Forçant)

Han!


BENJAMIN L’OURSON

(Forçant de l’intérieur.)

Han!


TOUS

Ah!


Le coffre est enfin ouvert et BENJAMIN peut sortir.


BENJAMIN L’OURSON

Han! Ah... Merci beaucoup.

Bien joué. Maintenant,

il faut trouver Rémy.


Les trois oursons sortent rapidement pour chercher RÉMY.


Au parc, SÉBASTIEN et RÉMY se balancent au bout d’une corde suspendue à un arbre au-dessus de l’étang.


RÉMY L’OURSON

Vas-y, Sébastien,

lâche la corde.


SÉBASTIEN L’OURSON

Bon, d’accord.

S’il le faut.

(Tombant dans l’étang)

Ah!


RÉMY L’OURSON

(Imitant Tarzan)

Ah aaah aaah!

Ah aaah aaah!


SÉBASTIEN L’OURSON

(Épuisé)

Ah...


RÉMY L’OURSON

Allez, on le refait!


SÉBASTIEN L’OURSON

Ah. Je ne crois pas.

Le chef que voilà est fatigué.

Il a eu sa dose pour la journée.


SÉBASTIEN nage jusqu’au bord et s’apprête à sortir quand BENJAMIN, RUBY et LUCAS arrivent devant lui.


BENJAMIN L’OURSON

Et le chef que voici

attend une explication.


SÉBASTIEN L’OURSON

Ben! Ha ha! Comme

je suis heureux de te voir.


RÉMY L’OURSON

C’est toi, Ben?


SÉBASTIEN L’OURSON

Rémy, j’aimerais

te présenter Benjamin,

le vrai chef des peluches.


RÉMY L’OURSON

Mais, Sébastien, tu as dit

que c’était toi le chef.


SÉBASTIEN L’OURSON

C’est vrai, je l’ai dit.

(Riant jaune)

Ha, ha... Une petite

erreur, je le crains.


LUCAS L’OURSON

Un énorme mensonge, oui.


SÉBASTIEN L’OURSON

Il a raison, Ben. Je suis

vraiment désolé d’avoir voulu

te voler ta place. Excuse-moi.


RÉMY L’OURSON

(Se suspendant à la corde)

Hé, Sébastien, regarde ça.

(Plongeant à l’eau)

Youuu-hou! Ha ha!


BENJAMIN L’OURSON

Eh bien, puisque Rémy a l’air

de bien s’amuser, j’accepte

tes excuses. On dirait que

vous vous entendez... très bien.


SÉBASTIEN L’OURSON

Eh bien, c’est vrai qu’il est

attachant, j’avoue. Excusez-moi,

mais j’ai grand besoin de faire

une longue sieste. Ciao, ciao!


SÉBASTIEN commence à s’éloigner.


BENJAMIN L’OURSON

Pas si vite, Sébastien.

J’ai décidé qu’à partir

de maintenant, tu seras notre

peluche d’accueil officielle.


SÉBASTIEN L’OURSON

Quoi?


RÉMY L’OURSON

Et en tant que tel,

il te reste une dernière

tâche à faire.


SÉBASTIEN L’OURSON

C’est pas vrai...


Tous les oursons sont de retour au centre de placement des peluches. RÉMY est assis sur un tabouret et fait des grimaces. Devant lui, ERNEST a installé la caméra pour prendre la photo d’identification.


SÉBASTIEN L’OURSON

Rémy, s’il te plaît, arrête

de bouger tout le temps.


LUCAS L’OURSON

OK. Dis «ouistiti».


RÉMY L’OURSON

Ouistiti!


ERNEST L’OURSON

(Prenant la photo)

Et voilà. L’inscription

est terminée.


SÉBASTIEN L’OURSON

(S’adressant à BENJAMIN)

Maintenant, je peux

rentrer à la maison?


BENJAMIN L’OURSON

Eh bien, certainement,

Sébastien. Mais raccompagne

Rémy chez lui pendant

que tu y es. D’accord?


SÉBASTIEN L’OURSON

Ah, pourquoi pas?

(S’adressant à RÉMY)

Tu viens avec moi, mon garçon?


RÉMY L’OURSON

Avec plaisir, Sébastien. Tu es

la plus chouette des peluches.

Dis, qu’est-ce qu’on fait

demain? On retourne se baigner?

C’était trop génial. Oh!

Et on fera du trampoline.

Allez, dis oui, s’il te plaît!


BENJAMIN et les autres regardent sortir SÉBASTIEN et RÉMY en riant aux éclats.


Fin de l’épisode


Titre :
Le nouveau chef


LUCAS est chez JULIE, l’ourson de LOANE, l’autre voisine des Cantin. Les deux oursons s’obstinent dans le jardin.


LUCAS L’OURSON

Non, tu ne peux pas.


JULIE L’OURSON

Si, je peux.


LUCAS L’OURSON

J’ai dit non,


JULIE L’OURSON

J’ai dit oui.


LUCAS L’OURSON

Non, c’est non.


JULIE L’OURSON

Si!


LUCAS L’OURSON

Non-on.


JULIE L’OURSON

Si-i!


BENJAMIN intervient dans la dispute.


BENJAMIN L’OURSON

Assez, vous deux. Julie a

raison, Lucas. Aux Dames,

seul le roi a le droit

de reculer.

Vous auriez pu régler

cette dispute sans mon aide.

Les règles du jeu sont

au dos de la boîte.


LUCAS L’OURSON

Je sais, Ben. Mais quand

c’est toi qui fais l’arbitre,

c’est beaucoup plus officiel.


JULIE L’OURSON

Oui. C’est bien ce qu’un chef

est censé faire, arbitrer.


BENJAMIN L’OURSON

En effet, mais ces temps-ci,

je ne fais que régler

des problèmes et aider les uns

et les autres à prendre

des décisions.

(Soupirant)

Ah...


Plus tard, BENJAMIN aide DRE PARMENTIER à poser son diplôme encadré sur un mur.


DRE PARMENTIER OURSON

Hum...


Puis c’est au tour de TATAYOSHI de se faire aider par BENJAMIN à récupérer un cerf-volant. Ensuite, BENJAMIN sert de troisième joueur à la corde à danser avec LUCAS et JULIE. Puis BENJAMIN doit retourner au parc pour récupérer une fois de plus le cerf-volant de TATAYOSHI. Et avec GREGORY, il doit récupérer un crayon dans la trappe de l’aspirateur central.


À la fin de la journée, BENJAMIN rentre chez lui et trouve LUCAS qui fait de la lecture dans le lit de MAX.


BENJAMIN L’OURSON

(Soupirant)

Ah!


LUCAS L’OURSON

Nom d’une peluche, Ben!

Tu as l’air fatigué.


BENJAMIN L’OURSON

Je le suis, Lucas.

(Prenant sa place sur le lit)

La journée était interminable.

(Soupirant)

Ah...


LUCAS L’OURSON

Regarde, Ben. Ça va te

remonter le moral. C’est le

dernier numéro de

L’homme sans peur.

C’est dans celui-là que--


BENJAMIN L’OURSON

Oh! «L’homme sans peur

découvre enfin la véritable

identité du diabolique docteur

Fouldingue.» Merci, Lucas.

J’ai vraiment hâte de...


SÉBASTIEN surgit à ce moment sur le rebord de la fenêtre.


SÉBASTIEN L’OURSON

Benjamin! Enfin, te voilà.

C’est donc là que se cachait

notre chef. Je t’ai cherché

partout. J’en suis arrivé

à la conclusion que... Han!


SÉBASTIEN traverse la chambre et grimpe sur le lit où LUCAS est de nouveau seul.


BENJAMIN L’OURSON

(Cherchant BENJAMIN)

Où est-il passé?


BENJAMIN s’est réfugié au café du parc pour lire la bande dessinée en sirotant un milkshake.


BENJAMIN L’OURSON

Slurp! Ah...


La voix de RUBY attire l’attention de BENJAMIN. RUBY descend l’escalier en compagnie de SÉBASTIEN.


RUBY L’OURSON

Retire ce que tu as dit.


SÉBASTIEN L’OURSON

Et pourquoi?


RUBY L’OURSON

Pour la bonne raison

que c’est faux.


SÉBASTIEN L’OURSON

Le problème, ma chère Ruby,

c’est que tu ne veux pas

accepter la vérité.


RUBY L’OURSON

Voilà Ben, il va trancher.

Sébastien dit que je n’aurai

jamais les qualités qu’il faut

pour être un bon chef. Alors,

je lui ai demandé de retirer

ce qu’il a dit. Mais il refuse.


RUBY et SÉBASTIEN s’arrêtent près de la table de BENJAMIN.


SÉBASTIEN L’OURSON

Parce qu’il n’y a

rien à retirer.


RUBY L’OURSON

Bien sûr que oui.


SÉBASTIEN L’OURSON

Eh bien, non.


RUBY L’OURSON

Si.


SÉBASTIEN L’OURSON

Eh bien, Ben, quelle est ta décision?


RUBY L’OURSON

Sa décision est: tu as tort!


RUBY pousse SÉBASTIEN qui, en s’appuyant sur la table, renverse le milkshake sur la revue de MAX que BENJAMIN a empruntée.


BENJAMIN L’OURSON

Oh! Oh...

Tout ce que je voulais,

c’était quelques minutes de paix

et de calme. Mais si c’est

une décision que vous voulez,

parfait. La voici ma décision:

je démissionne!


Tous les oursons présents dans le café sont stupéfaits.


TOUS

Oh!


RUBY L’OURSON

Ben! Tu ne peux pas

être sérieux, voyons?


BENJAMIN L’OURSON

Si, Ruby. Je le suis.


SÉBASTIEN L’OURSON

Eh bien, je suis scandalisé.

Ce n’est pas du tout une

façon d’agir pour un chef.


BENJAMIN L’OURSON

D’accord, Sébastien. Puisque

tu sembles savoir mieux que

personne comment devrait agir

un chef, tu n’as qu’à être

le chef dorénavant.


SÉBASTIEN L’OURSON

Finalement! Vous l’avez

entendu? Le rôle de chef a été

confié à une peluche qui

le mérite véritablement: moi.

Alors, voyons. Qui a un urgent

problème qui ne demande

qu’à être résolu?


RUBY L’OURSON

Sébastien, je crois

qu’on devrait laisser Ben

réfléchir un peu avant de--


SÉBASTIEN L’OURSON

Non.


RUBY L’OURSON

Mais je crois que--


SÉBASTIEN L’OURSON

Le nouveau chef a parlé.

Mes décisions sont définitives.

Au suivant. Personne?

Ne soyez pas timides.


RUBY L’OURSON

Hum...


BENJAMIN est de retour chez lui, bien installé pour faire la lecture en compagnie de MURPHY, le chien de MAX.


BENJAMIN L’OURSON

Ça, c’est la vraie vie. Pas

vrai, Murphy? Oui, enfin seuls.

Juste toi et moi et

L’homme sans peur.

(Soupirant)

Ah... Et tout le reste

ne me concerne plus.


Au centre de placement des oursons, les choses ne vont pas aussi bien.


ERNEST L’OURSON

(Parlant d’un jumelage peluche-enfant)

Mais, Sébastien, crois-tu

que ce soit une bonne idée de

jumeler une peluche qui a peur

des serpents avec un enfant

qui a, dans sa chambre,

un boa constrictor?


SÉBASTIEN L’OURSON

Je suis sûr qu’ils vont finir

par bien s’entendre, Ernest.


ERNEST L’OURSON

Mais--


SÉBASTIEN L’OURSON

Pas de «mais»! Toutes

les décisions de votre

chef sont définitives.


SÉBASTIEN s’en va.


ERNEST L’OURSON

Ah... Ah, misère.


BENJAMIN, lui, prend le temps de faire une petite baignade dans l’étang du parc.


BENJAMIN L’OURSON

(Flottant sur le dos)

Ouep. Voilà, ça, c’est la

vraie vie. Absolument rien

d’autre à faire de toute

la journée que de me prélasser.


À la bibliothèque des oursons, LUCAS discute avec ses amis.


LUCAS L’OURSON

Nom d’une peluche, Ben

n’a jamais été en retard

pour l’heure du conte

quand il était chef.


LILY L’OURSON

Oui. Il va beaucoup

me manquer.


GREGORY L’OURSON

C’était le meilleur chef

qu’on n’a jamais eu.


TATAYOSHI L’OURSON

Je suis tout à fait d’accord.


RUBY qui assiste normalement BENJAMIN est présente, elle aussi.


RUBY L’OURSON

Écoutez-moi. Je sais, c’est la

première fois que Ben est absent

pour l’heure du conte et il nous

manque beaucoup, mais...

maintenant, on a un

nouveau chef et...


SÉBASTIEN L’OURSON

(Faisant son entrée)

Je suis arrivé. Bien

le bonjour, jeunes peluches.

Que l’heure du conte commence.


RUBY L’OURSON

Tu n’es pas là pour écouter,

Sébastien. Ils écoutent.

Toi, tu lis.


SÉBASTIEN L’OURSON

Moi? Mais euh... Pourquoi moi?


RUBY L’OURSON

C’est la tradition que

le chef lise l’histoire

à l’heure du conte.


SÉBASTIEN L’OURSON

Oh... Eh bien...

Oui, oui, d’accord.


RUBY L’OURSON

Aujourd’hui, on vous raconte

Les aventures de Berty l’ourson

et de Bobby l’abeille.


TOUS

Oui! C’est génial!

Mon histoire préférée.


SÉBASTIEN L’OURSON

Ahem.

Il était une fois dans un pays

très, très lointain...


LUCAS L’OURSON

Attends. C’est pas

comme ça que ça commence.


SÉBASTIEN L’OURSON

Oh. Oui. Oui. Où avais-je

la tête? Ah. C’était par

une nuit des plus glaciales

et orageuse.


GREGORY L’OURSON

C’est pas comme ça non plus.


SÉBASTIEN L’OURSON

J’essaie simplement d’ajouter

une légère note dramatique

à un texte plutôt ennuyeux.


RUBY L’OURSON

Sébastien, pourquoi

ne pas simplement lire

ce qui est écrit sur la page?


TATAYOSHI L’OURSON

Où est Ben-san?


GREGORY L’OURSON

On veut Ben!


LILY L’OURSON

Lis l’histoire

comme Ben le ferait.


LUCAS L’OURSON

Oui!


TOUS

Ben! Ben!

Ben! Ben! Ben! Ben!


SÉBASTIEN L’OURSON

Ça suffit! En tant que chef,

je déclare qu’à partir

de maintenant, l’heure

du conte est annulée.


SÉBASTIEN quitte la bibliothèque.


TOUS

Oh...


LILY L’OURSON

Hein?


LUCAS L’OURSON

Ah... Est-ce qu’il

peut faire ça, Ruby?


RUBY L’OURSON

J’ai bien peur que oui.

Ah, tu parles d’un chef.


LUCAS rentre à la maison et trouve BENJAMIN dans le salon devant la télévision et mangeant du maïs éclaté.


LUCAS L’OURSON

Alors, Ben? Est-ce que

tu profites de n’avoir rien

à faire de la journée?


BENJAMIN L’OURSON

Hum... Non, pas vraiment.

À vrai dire, Lucas,

je m’ennuie un petit peu.


LUCAS L’OURSON

Parfait. Alors, pourquoi ne

pas revenir? Tu es le meilleur

de tous les chefs des peluches!


BENJAMIN L’OURSON

Moi, je n’en suis pas du tout

convaincu. Un bon chef, lui,

n’aurait jamais dit

«je démissionne».


LUCAS L’OURSON

Je t’en prie, Ben, on a besoin

de ton aide. Sébastien a annulé

l’heure du conte.


BENJAMIN L’OURSON

Il a quoi? Il ne peut pas

faire ça. C’est la tradition.

Et c’est justement le rôle

du chef de la maintenir.


LUCAS L’OURSON

Génial! Allez, viens, Ben.

On doit le dire à Sébastien.


BENJAMIN et LUCAS marchent dans le parc.


LUCAS L’OURSON

Nom d’une peluche, je suis

vraiment heureux que tu

reprennes ton rôle de chef!


BENJAMIN L’OURSON

Oh, je n’ai pas dit ça, Lucas.

Après tout, j’ai dit à Sébastien

qu’il pouvait être le chef.

Et je tiens toujours parole.


LUCAS L’OURSON

Mais je croyais que tu--


La voix de SÉBASTIEN interrompt LUCAS. SÉBASTIEN est près de l’étang et parle à son reflet dans l’eau.


SÉBASTIEN L’OURSON

L’heure du conte... Hah!

Je suis sûr qu’on peut faire

quelque chose de plus utile

de son temps.


BENJAMIN L’OURSON

Tu as un problème, Sébastien?


SÉBASTIEN L’OURSON

Ben! Un problème? Bien sûr

que non. Je... je... je faisais

une petite pause, c’est tout.

Le travail d’un chef n’est jamais

terminé et je suis toujours

le chef. Tu as donné

ta parole, tu te rappelles?


BENJAMIN L’OURSON

Je le sais, Sébastien. Et même

si je le regrette, je ne vais

pas te demander d’abandonner.


SÉBASTIEN L’OURSON

C’est vrai?


BENJAMIN L’OURSON

Oui. Je voulais simplement

te dire que c’est aussi le rôle

d’un chef de maintenir

les traditions, y compris

l’heure du conte.


SÉBASTIEN L’OURSON

Oh... ça? Oui, eh bien

la lecture, c’est tout à fait

dépassé, si tu veux mon avis.


LUCAS L’OURSON

Quoi? Depuis quand?


SÉBASTIEN L’OURSON

Euh... Euh, depuis...

Eh bien, depuis toujours.


LUCAS L’OURSON

Non, c’est faux.


SÉBASTIEN L’OURSON

D’accord, d’accord, c’est

vrai, je... Je ne sais pas lire.


BENJAMIN L’OURSON

Alors, c’est pour ça que

tu as annulé l’heure du conte?


SÉBASTIEN L’OURSON

Ha... Oh, allez-y, riez.


BENJAMIN L’OURSON

Sébastien, ne jamais avoir

appris à lire, ce n’est pas

une plaisanterie. Ne sois

pas si dur avec toi-même.


LUCAS L’OURSON

Oui, il y a plein de peluches

qui ont du mal à lire.


SÉBASTIEN L’OURSON

Oui, eh bien, je ne suis pas

n’importe quelle peluche.

Je suis le chef des peluches,

tu te rappelles?


LUCAS L’OURSON

Ce n’est pas grave.

On va se faire un plaisir

de t’apprendre. Hein, Ben?


BENJAMIN L’OURSON

Bien entendu. On va s’amuser,

Sébastien, tu vas voir.


SÉBASTIEN L’OURSON

Vous êtes vraiment très, très

gentil. Merci à vous deux.

Eh bien, alors, étant donné

que je suis toujours le chef,

j’ai une importante annonce

à faire. Suivez-moi.


LUCAS L’OURSON

(Soupçonnant quelque chose de louche)

Oh-oh.


BENJAMIN et LUCAS suivent SÉBASTIEN au café du parc où tous les oursons sont réunis.


SÉBASTIEN monte sur scène en compagnie de BENJAMIN. Il s’adresse à l’assemblée.


SÉBASTIEN L’OURSON

Puis-je avoir votre attention,

je vous prie? Voilà, j’ai

découvert que pour être chef

des peluches, il importe d’avoir

l’étoffe d’un véritable chef.

C’est pourquoi je cède ma place

à Benjamin qui, selon moi,

est le mieux placé pour jouer

le rôle de chef des peluches.


TOUS

Oui!

Bravo, Benjamin!

Wouhou!


BENJAMIN L’OURSON

Sébastien, est-ce

que tu en es bien sûr?


SÉBASTIEN L’OURSON

Oui, absolument. Et puis,

je serai bientôt trop occupé

pour être le chef des peluches.

J’ai tout un tas de lectures

à faire. Alors, Lucas, on y va?


LUCAS L’OURSON

Je suis prêt.


C’est l’heure du conte à la bibliothèque des oursons et aujourd’hui, c’est SÉBASTIEN qui fait la lecture.


SÉBASTIEN L’OURSON

«Les aventures de Berty l’ourson

et de Bobby l’abeille.»


TOUS

Ouais! C’est super!


SÉBASTIEN L’OURSON

«Le meilleur ami de...

Berty l’ourson était Bobby

l’abeille.

(Hésitant)

Tous... tous...»


BENJAMIN L’OURSON

(Chuchotant à l’oreille de SÉBASTIEN)

Tous les deux.


SÉBASTIEN L’OURSON

«Tous les deux, ils

vivaient toujours de belles

et fantastiques aventures.

Un jour, Berty l’ourson...»


Générique de fermeture

Episodes of The Secret World of Benjamin Bear

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age
  • Category Fiction

Résultats filtrés par