Universe image Top of the Tops! Universe image Top of the Tops!

Top of the Tops!

An entertaining and bold series that promises to reveal a ton of useful, bizarre, and amusing information.

Share

Video transcript

Top 7: Prizes Given Out in Ancient Greece

Top 7: Prizes Given Out in Ancient Greece



Production year: 2016

Accessibility
Change the behavior of the player

video_transcript_title-en

Titre :
Vraiment Top!


NARRATEUR

Les Jeux

olympiques tels qu’on les

connaît ont été présentés

pour la 1re fois à Athènes en

1896.


Les anneaux olympiques sont dessinés sur un tableau blanc.


NARRATEUR

Toutefois, dès 776 avant

Jésus-Christ, des compétitions

sportives similaires avaient

lieu un peu partout en Grèce.


Sur ce même tableau, un athlète est dessiné.


NARRATEUR

Les athlètes de l’époque

n’avaient pas de chaussures

de sport, pas de commanditaires

et, crois-le ou non, ils ne

remportaient pas de médailles.


Les chaussures de l’athlète et les commanditaires sur son dossard sont effacés.


NARRATEUR

Ils couraient aussi... sans

vêtements.


Les vêtements de l’athlète sont ensuite effacés et à l’endroit où se trouveraient normalement ses parties intimes, un rectangle noir est dessiné.


NARRATEUR

Euh... On camoufle,

s’il te plaît. Merci.


Des dessins illustrent les propos en narration.


NARRATEUR

Voici 7 récompenses remises lors

des Jeux de la Grèce antique.

No 7: une couronne végétale.

Selon la ville où se tenaient

les Jeux, les athlètes pouvaient

remporter une couronne de

branches de céleri, de laurier,

de pin ou d’olivier. Pour bien

la conserver, il valait mieux

la suspendre et la faire sécher.

Rappelons-nous que la sécheuse

n’existait pas, à l’époque.

No 6: un ruban rouge.

On nouait le ruban sur le front,

le bras ou la jambe des athlètes

victorieux. On remet encore

des rubans, aujourd’hui,

lors de certaines compétitions,

notamment dans les concours de

beauté. No 5: de l’argent.

Les gagnants des Jeux de la

Grèce antique étaient couverts

d’honneurs. Ils pouvaient

recevoir beaucoup d’argent de

leur ville natale sous la forme

d’une retraite à vie.

Ils représentaient fièrement

leur ville, d’ailleurs.

Et du céleri à volonté!

(Faisant parler l’athlète)

Ya-hou! J’adore le céleri!

No 4: des places de choix au

théâtre. Certains gagnants se

voyaient attribuer des places

de choix dans les premières

rangées des théâtres. Puisque

les théâtres grecs pouvaient

accueillir jusqu’à 80 000

spectateurs, ce prix était

très apprécié! Les spectateurs

assis dans les dernières rangées

avaient besoin de beaucoup

d’imagination pour apprécier

les costumes. No 3: un repas

par jour. Un prix intéressant

pour les gourmands.

Les athlètes décorés

se faisaient promettre un

repas gratuit tous les jours.

Mais non! On ne parle pas de

grignoter les olives de la

couronne d’olivier, mais d’un

véritable repas. Ils n’avaient

qu’à se rendre à leur hôtel de

ville pour le consommer. No 2:

des amphores d’huile d’olive.

Il y a 2500 ans, il suffisait

de courir très vite ou très

longtemps pour remporter

d’immenses amphores

remplies d’huile d’olive.

(S’adressant au public de l’émission)

Imagine la belle sauce à salade

qu’on pouvait concocter avec

toute cette huile! No 1: une

statue. On érigeait aussi

des statues en l’honneur des

gagnants. Ce cadeau, quoique

touchant, devait être bien

entretenu.


Des oiseaux laissent leurs excréments sur la statue dessinée.


NARRATEUR

Ouf! Pauvre statue.

Quand on y pense, une couronne

de céleri, c’était pas si mal.


Générique de fermeture

Episodes of Top of the Tops!

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Education

Résultats filtrés par