Universe image Wendy Universe image Wendy

Wendy

Wendy is the kind of girl who makes a great best friend, with her big heart and positive approach to life.  Modern and fun loving, she likes hanging out with her friends chatting about fancying boys and even falling in love. Horses are her passion and she has a special way with them that some people call a 'sixth sense'.

Share

Video transcript

Insurmountable

Sultan, for no apparent reason, refuses to jump an obstacle: the river. As Christian`s parents threaten to sell the horse if he can`t control it ahead of a competition, Wendy tries to defend him.



Production year: 2012

Accessibility
Change the behavior of the player

video_transcript_title-en

Wendy est une jeune fille passionnée d'équitation qui nous entraîne dans ses aventures au cœur du monde hippique, vibrant au rythme de la compétition.

Début chanson thème


CHANTEUSE

♪ Rose Vallée

c'est l'endroit rêvé

Du matin jusqu'au soir

Wendy attend de nous y voir

On va vraiment s'amuser

Des chevauchées endiablées

C'est l'aventure

toute la journée

Allons jusqu'aux écuries

Pour faire la fête

c'est parti allez ♪♪

(Fin chanson thème)

(Début information à l’écran)

(Un obstacle infranchissable)

(Fin information à l’écran)

(Sous un ciel orageux, CHRISTIAN va porter SULTAN dans un enclos. WENDY s'approche de lui.)


[CHRISTIAN:] Ha! Allez, mon beau.
[WENDY:] Tu as l'air bien content.

CHRISTIAN

C'est parce que je le suis.

On vient de s'entraîner pour le

championnat de Stoney Ridge

et Sultan a assuré.

Il a été fantastique.


[WENDY:] Ouais, je vous ai vus.

C'est vrai que c'était parfait.


[CHRISTIAN:] Dois-je comprendre

que tu m'espionnes, Wendy?


[WENDY:] Jamais de la vie!

Enfin, je veux dire, à chaque fois

que quelqu'un s'entraîne,

je regarde.


[CHRISTIAN:] Ha! Ha! Ha!

Je sais bien, voyons, je te charrie.


[WENDY:] Oh.

On peut dire que tu es

de bonne humeur.


CHRISTIAN

Tu ne peux pas imaginer comme

j'ai hâte que mes parents voient

mes progrès. Ils vont venir

demain pour me donner quelques

petits conseils. Mon père a

remporté le championnat de

Stoney Ridge près de 10 fois.


[WENDY:] Tu dois avoir une sacrée

pression, hein?


CHRISTIAN

À vrai dire, je suis content

que tu ne sois pas dans la

compétition. Ça, ça m'aurait

vraiment mis la pression.

(Soudain, SULTAN s'approche d'eux en hennissant et en se cambrant.)


[CHRISTIAN:] Tout doux,

mon beau! Wô!


[WENDY:] Qu'est-ce qui s'est passé?
[CHRISTIAN:] J'en sais rien.

Il faisait juste un tour

pour se détendre

les jambes. Peut-être que

le tonnerre l'a effrayé.

Il faut dire qu'il y a eu pas mal

d'orages dans le coin,

ces derniers jours.


[WENDY:] Oui, mais celui-là

est très éloigné.


[CHRISTIAN:] Oui, c'est vrai.

Et puis Sultan n'a jamais eu peur

du tonnerre.

Mais tout va bien. C'est fini

maintenant. Pas vrai, mon beau?

(Le lendemain, CARRIE, TANYA et JUANA discutent au Café Bleu.)


[JUANA:] Et ensuite,

il lui a dit tout

ce qu'il avait sur le coeur.

Je te promets!


[TANYA:] Bon, alors vous ne remarquez

rien de différent aujourd'hui?


[CARRIE:] Hein?

Ah! Tu t'es fait percer

les oreilles?!


[TANYA:] Eh oui. Qu'est-ce que

tu en penses?


[CARRIE:] J'adore, c'est la classe.
[JUANA:] Ça n'a rien d'extraordinaire.

Moi, on m'a percé les oreilles

quand j'avais 4 ans.


[CARRIE:] Oui, je sais, je vous envie

tellement, toutes les deux.

Ça t'a fait quoi, alors, Tanya?

Est-ce que tu as eu mal?


[TANYA:] Tu veux rire ou quoi?

J'ai pratiquement rien senti.


[CARRIE:] Ça a pris combien de temps?

TANYA

Pas plus de quelques secondes.

On en fait une montagne alors

que c'est du gâteau.


[CARRIE:] Quand est-ce que tu pourras

porter des grosses boucles d'oreilles?


[TANYA:] Eh bien, il faut attendre

que ça ait cicatrisé.

C'est pas très long.


[CARRIE:] Moi aussi, je vais me les

faire percer, et pas plus tard

que cette semaine.


[JUANA:] Euh... Avant de te lancer,

tu devrais demander à tes

parents pour être certaine

qu'ils sont d'accord.


[CARRIE:] Bien, évidemment.

Je leur demanderai ce soir.


[TANYA:] Fais bien attention

à la façon dont tu abordes le sujet.

Des fois, les parents ont des

réactions très bizarres

par rapport à ça.


[CARRIE:] Non, les miens sont

super ouverts. Je n'ai aucune

raison de m'inquiéter.

(Un peu plus tard, les parents de CHRISTIAN, WENDY et son père regardent CHRISTIAN s'exercer sur un parcours.)


PÈRE DE WENDY

Christian s'entraîne dur

pour Stoney Ridge.


PÈRE DE CHRISTIAN

Hum. Je l'espère. Nous n'en

attendons pas moins de lui.


CHRISTIAN

Allez, Sultan, montrons-leur

de quoi on est capables.

(À l'approche d'un obstacle avec un soubassement d'eau, SULTAN hennit et freine brusquement. CHRISTIAN tombe à la renverse.)


[PÈRE DE CHRISTIAN:] Non!
[WENDY:] Ça va? Tu n'as rien?
[CHRISTIAN:] C'est bon, ça va!

Ça va, j'ai dit! Il va bien?

(Le PÈRE DE CHRISTIAN s'approche alors de SULTAN.)


PÈRE DE CHRISTIAN

Il a l'air complètement

paniqué. Qu'est-ce qui s'est

passé?! Il y a deux jours, tu

nous disais qu'il était prêt

pour le championnat!


[CHRISTIAN:] Mais il l'était!

Je veux dire... il est prêt. Je ne sais

pas ce qui lui a pris,

on a passé cet obstacle

sans problème, hier.


[WENDY:] Je peux confirmer,

je les ai regardés s'entraîner.


PÈRE DE CHRISTIAN

Je vais réessayer.

Je suis sûr qu'il n'y aura

aucun souci cette fois.

On recommence, mon beau.

(CHRISTIAN recommence le parcours. SULTAN freine devant le même obstacle.)


PÈRE DE CHRISTIAN

Ça suffit! Qu'est-ce que

tu as fait à ce cheval?


[CHRISTIAN:] Mais rien, papa!

MÈRE DE CHRISTIAN

Tu lui as forcément fait

quelque chose pour qu'il soit

dans cet état!


PÈRE DE CHRISTIAN

C'est un animal au

tempérament nerveux, tu le sais

très bien! Il est évident

que tu lui en demandes trop.

Il n'a pas le niveau suffisant.

Ou alors c'est parce que toi,

tu n'es pas assez entraîné.


[CHRISTIAN:] Non. Tu te trompes.

On a tous les deux le niveau

pour Stoney Ridge.


PÈRE DE WENDY

Et si on s'en tenait là pour

aujourd'hui? Il fera une

nouvelle tentative demain.


PÈRE DE CHRISTIAN

Bon, très bien. À demain.

(Un peu plus tard, CHRISTIAN et WENDY discutent dans l'écurie.)


[WENDY:] Leur réaction

est disproportionnée.


CHRISTIAN

Ils veulent simplement ce

qu'il y a de mieux pour moi.


[WENDY:] Ils ont une façon

très bizarre de le montrer.


CHRISTIAN

Écoute, j'ai perturbé Sultan

d'une façon ou d'une autre.

J'ai dû faire quelque chose

de travers, c'est évident.


WENDY

Hier soir, il avait déjà un

comportement bizarre, tu te

rappelles ce qui s'est passé

dans l'enclos?


CHRISTIAN

On s'en fiche d'hier soir!

Mes parents ont toujours raison

sur ces questions-là.


WENDY

Y a un truc qui l'inquiète.

Je ne sais pas de quoi il

s'agit, mais j'ai le

pressentiment qu'il lui

est arrivé...


CHRISTIAN

Ah non! S'il te plaît, Wendy!

Commence pas avec tes

intuitions et ton sixième sens,

je ne suis pas d'humeur!

(Le soir venu, WENDY et CARRIE mangent avec leurs parents.)


[CARRIE:] Hum! Ce croustillant aux

pommes est encore meilleur

que d'habitude!


MÈRE DE WENDY

Oh, c'est gentil, ma chérie.


[CARRIE:] Vous avez vu que Tanya

s'est fait percer les oreilles?


MÈRE DE WENDY

Difficile de passer à côté

de la nouvelle.


WENDY

Elle en a parlé à tous ceux

qu'elle a croisés dans

le club aujourd'hui.


[CARRIE:] Papa?

PÈRE DE WENDY

Hein? Euh... Non, désolé,

je n'ai pas fait attention.


[CARRIE:] Bien, tu verras la prochaine

fois qu'elle viendra.

Ça lui va vraiment bien.


PÈRE DE WENDY

Si ça lui va, tant mieux.


[CARRIE:] Enfin bref,

je me demandais...

Est-ce que moi aussi,

je pourrais me faire percer

les oreilles?


[MÈRE DE WENDY:] Oh. Eh bien...

Je n'en sais rien, chérie.


PÈRE DE WENDY

La réponse est non!

Il n'en est pas question!


[CARRIE:] Sérieusement?

Comme ça, sans raison?


PÈRE DE WENDY

Les boucles d'oreilles, c'est

pour les rockers et les voyous,

pas pour les adolescentes.


[CARRIE:] J'ai pas dit que je voulais

me faire percer la langue, je veux

me faire percer les oreilles.


MÈRE DE WENDY

Écoute, Carrie, 13 ans,

c'est encore un peu jeune

pour ce genre de choses.


[CARRIE:] Juana a eu les oreilles

percées à 4 ans.


PÈRE DE WENDY

Là n'est pas la question.

Peu importe ce qu'a fait Juana.


[CARRIE:] Wendy, s'il te plaît, tu

voudrais pas me soutenir?


[WENDY:] Non. Je n'ai aucune opinion

là-dessus. C'est pas mon truc,

les boucles d'oreilles.

Désolée, soeurette.


[CARRIE:] Génial. Vous êtes

tous ligués contre moi!

Tu parles d'une famille.


PÈRE DE WENDY

Hé, ça suffit comme ça,

jeune fille! Le débat est clos,

c'est clair?


[CARRIE:] Bien, franchement,

je suis déçue! Par vous tous!

Moi qui croyais qu'on était

modernes et ouverts.


PÈRE DE WENDY

Elle finira par s'en remettre.


MÈRE DE WENDY

Moi, à ta place, je n'en

serais pas si certain.

(Un peu plus tard, CARRIE est couchée sur son lit et parle au cellulaire avec TANYA.)


[CARRIE:] Et ils ont même pas voulu

écouter mes arguments, Tanya.

C'est un non catégorique!


[TANYA:] Mes parents ont aussi réagi

comme ça. Du coup, j'ai décidé

de me les faire percer

contre leur avis.


[CARRIE:] C'est vrai?
[TANYA:] Au début, ils ont crié.

Et puis très vite,

ils s'y sont habitués.


[CARRIE:] Peut-être que je devrais faire

la même chose. Mais bon,

je suis pas certaine d'avoir

autant de courage que toi.


[TANYA:] Ça, j'en sais rien, Carrie.

C'est à toi de voir.

(Pendant ce temps, WENDY s'apprête à prendre de la nourriture dans le frigo. Elle remarque alors CHRISTIAN et SULTAN à l'extérieur. Elle sort les rejoindre.)


[WENDY:] Oh?
[CHRISTIAN:] Viens, mon beau.
[WENDY:] Christian?

Mais qu'est-ce que

tu fabriques?


[CHRISTIAN:] Je veux l'entraîner à lui

faire passer l'obstacle qui lui

pose problème... sans qu'il y

ait mes parents pour regarder

et commenter.


[WENDY:] Mais tu as vu

l'heure qu'il est?


CHRISTIAN

Le championnat est dans moins

d'une semaine et on ne peut

pas dire que mes parents

soient les gens les plus

patients du monde. Je dois

leur prouver qu'on est prêts

au plus vite.


[WENDY:] Oui, je comprends.

Je vais venir regarder, peut-être

que je pourrai t'aider.


CHRISTIAN

Je t'arrête tout de suite.

C'est mon problème et je suis

parfaitement capable de

comprendre ce que je dois faire

avec mon cheval. Je n'ai pas

besoin de tes conseils

pour y arriver.


[WENDY:] Je veux pas te donner de

conseils, je veux simplement

me rendre utile. Pour toi.

Et pour Sultan aussi.


CHRISTIAN

Je ne vois à pas en quoi

ça te regarde, Wendy.

C'est entre moi et mes parents,

tu n'as pas à t'en mêler.


[WENDY:] Très bien! à partir

de maintenant, je resterai

en dehors des histoires

de la famille Decker!


[CHRISTIAN:] C'est une excellente idée.
[WENDY:] Génial!

Contente qu'elle te plaise.

Bonne soirée!


[CHRISTIAN:] Hé, au fait,

trop sexy le pyjama!

(Quelques instants plus tard, WENDY se dirige vers sa chambre.)


[WENDY:] Quelle tête de cochon!

Quel prétentieux! Quel crétin!

(Elle entre alors dans la chambre de CARRIE.)


[WENDY:] Carrie.

Désolée de ne pas avoir

pris ta défense, tout à l'heure.

En fait, je voulais...


[CARRIE:] Tu veux bien fermer la porte?

Je suis au téléphone avec

Tanya, et c'est privé.


[WENDY:] Oh. Pas de souci.

Pardon du dérangement.

(WENDY referme la porte et sort.)


WENDY (à elle-même)

Je me demande bien

de quoi il s'agit.

(Le lendemain matin, CHRISTIAN s'exerce devant ses parents, WENDY et le PÈRE DE WENDY.)


[CHRISTIAN:] Allez, Sultan,

je compte sur toi, mon beau.


[WENDY:] Il s'en sort bien pour

l'instant.

(SULTAN freine alors de nouveau devant l'obstacle entouré d'eau.)


PÈRE DE CHRISTIAN

C'est terminé! On t'a laissé une

chance et tu ne l'as pas

saisie! Étant donné que tu es

incapable de maîtriser ton

cheval, je vais devoir prendre

les choses en main.


MÈRE DE CHRISTIAN

À partir de maintenant, c'est

ton père qui va s'occuper de sa

préparation. Et de la tienne.


[CHRISTIAN:] Ah! Vous plaisantez?

PÈRE DE CHRISTIAN

Nous allons travailler

ensemble pour qu'il retrouve sa

confiance. Il faut espérer que

nous arriverons à réparer tes

bêtises et que tu n'as pas

définitivement fichu en l'air

son potentiel.


[CHRISTIAN:] Il n'a rien perdu

de son potentiel! J'ai juste besoin

d'un peu de temps!


PÈRE DE CHRISTIAN

Je te rappelle que Stoney

Ridge a lieu dans moins d'une

semaine. Si Sultan continue les

refus, tu seras contraint de

te retirer du championnat.

C'est ce que tu veux, Christian?


[CHRISTIAN:] Non,

évidemment que non.


PÈRE DE CHRISTIAN

Nous commencerons

l'entraînement demain,

c'est bien compris?

Ramène-le à son box.


MÈRE DE CHRISTIAN

Tu devrais te reposer, mon

chéri, tu as l'air fatigué.


CHRISTIAN

Allez, viens, mon beau,

on ne veut plus de nous ici.

(WENDY bouillonne de l'intérieur en assistant à la scène.)


PÈRE DE WENDY

Wendy, garde ton sang-froid.


PÈRE DE CHRISTIAN

Ne t'inquiète pas,

ma petite, Christian s'emporte

pour un rien.


[WENDY:] Avec tout le respect

que je vous dois, moi, je comprends

qu'il réagisse comme ça.

(WENDY s'éloigne à ce moment. Quelques instants plus tard, elle rejoint CHRISTIAN dans le box de SULTAN.)


[WENDY:] Je sais que je t'ai dit

que je ne me mêlerais plus de tes

histoires de famille, mais je

pense que tes parents se

trompent complètement à propos

de Sultan, et je trouve qu'ils

sont horriblement injustes

envers toi...


[CHRISTIAN:] Arrête!

Je suis d'accord.


[WENDY:] Non, c'est vrai?

Sérieusement?


[CHRISTIAN:] Oui.

La dernière chose que je

veux, c'est que mon père

s'occupe de mon entraînement

et de celui de Sultan, tu peux

me croire. Ah... Hier soir

aussi, il a refusé de franchir

la rivière. Je n'aurais même

pas dû essayer le parcours

aujourd'hui. Je ne sais plus

quoi faire avec lui.

Tu as une idée, toi?


[WENDY:] Attends. Tu veux que moi,

je te donne un coup de main?

D'accord. Je vais essayer de

t'aider. Pour le bien de

Sultan. Qui n'arrête pas de

boire depuis tout à l'heure,

soit dit en passant.


[CHRISTIAN:] Oui, j'ai remarqué

qu'il buvait beaucoup plus que

d'habitude depuis quelques

jours. Tu crois que c'est

physique, son problème?

Il est malade, à ton avis?


WENDY (songeuse)

Hum...

(Un peu plus tard, TANYA entre dans la chambre de CARRIE.)


[CARRIE:] Personne t'a vue?
[TANYA:] Non, impossible.

(TANYA sort alors de sa poche deux boucles d'oreilles.)


[CARRIE:] Ah!

Elles sont magnifiques!

Elles ressemblent vraiment

aux tiennes!


[TANYA:] Alors, t'as bien réfléchi?
[CARRIE:] Oui, je veux le faire.

Je suis prête.

(Pendant ce temps, WENDY, son père et CHRISTIAN examinent SULTAN.)


PÈRE DE WENDY

Il a l'air en pleine forme.

Le fait qu'il soit un peu

déshydraté est peut-être dû

au stress.

Ça n'a rien d'inquiétant.


[WENDY:] Mais pourquoi

il refuse l'obstacle?


PÈRE DE WENDY

J'avoue que je suis aussi

perplexe que vous. Désolé de

ne pas pouvoir vous aider.


[WENDY:] Il boit tout le temps,

mais il est déshydraté.

Y a quelque chose qui cloche.


[CHRISTIAN:] Tu crois

que c'est une piste à creuser?


[WENDY:] Bien sûr

que c'est une piste à

creuser. À nous de découvrir

ce que signifie cet indice.


[CHRISTIAN:] Ah,

c'est ridicule, tout ça!

Sultan va parfaitement bien.

Le problème vient de moi,

Wendy; mes parents ont raison.


[WENDY:] Ah, je t'en prie, tu veux

arrêter de dire ça? Pourquoi il

refuse cet obstacle? Pourquoi

la rivière lui pose problème?


[CHRISTIAN:] Ah...!

Mais comment tu veux

que je le sache?


WENDY

Faisons une balade avec lui.


[CHRISTIAN:] Maintenant?

Mais pourquoi?


[WENDY:] Une intuition. Tu verras.

(Un peu plus tard, WENDY et CHRISTIAN chevauchent en forêt.)


[CHRISTIAN:] Bon, et alors?

C'était quoi ton intuition?

On peut savoir?


[WENDY:] Sois patient, tu vas voir.

Allez, suis-moi.

(WENDY traverse alors une petite flaque d'eau. Lorsque SULTAN s'approche de la flaque, il se met à hennir bruyamment.)


[SULTAN:] Tout doux, mon beau!

Wô! Ah!

(SULTAN s'élance alors au galop. WENDY s'élance à leur poursuite.)


[WENDY:] Fais un grand cercle

pour qu'il s'arrête doucement!

(SULTAN fait un grand cercle et SULTAN s'immobilise.)


[CHRISTIAN:] C'est fini, mon beau.
[WENDY:] Tout va bien, Christian?
[CHRISTIAN:] Euh... Oui, tout va bien.

Super, ton idée. Félicitations.


[WENDY:] Je suis désolée.

Mais tu as vu ce qui s'est passé?

Comment Sultan a réagi

en voyant le ruisseau?

Il était complètement terrorisé.


[CHRISTIAN:] Ha! Tu es sûre

que c'était à cause du ruisseau?


[WENDY:] Certaine. Visiblement,

il a peur de l'eau. C'est pour cette

raison qu'il refuse de

franchir la rivière.


[CHRISTIAN:] Mais si c'est ça le

problème, pourquoi il boit

autant à chaque fois qu'il

rentre à l'écurie?


WENDY

Parce qu'il doit se dire que

l'eau qui est dans son box...

est sans danger!


[CHRISTIAN:] Ah, mais oui, bien sûr!

Maintenant que j'y pense,

c'est vrai qu'il ne boit plus du tout

quand on est à l'extérieur.


[WENDY:] C'est ce que je pensais.

Il faut comprendre ce qui a

provoqué sa phobie avant que ton

père ne prenne la relève.


[CHRISTIAN:] Tu veux dire que...

qu'il faudrait qu'il nous

laisse du temps?


[WENDY:] Tu as tout compris.

Tu n'as qu'à lui raconter

ce qui s'est passé tout à l'heure.


[CHRISTIAN:] Ah... Il refusera

de m'écouter.


[WENDY:] Tente le coup.

Je sais que tu peux

te monter très persuasif,

et même... même charmant

quand tu fais un effort.


[CHRISTIAN:] Ha! Ha!

Alors comme ça,

tu me trouves charmant?


[WENDY:] Je ne plaisante pas,

c'est important comme sujet.

Il faut que tu te fasses

respecter, et tes parents

finiront par t'écouter.

(Un peu plus tard, les parents de WENDY discutent dans la cuisine.)


PÈRE DE WENDY

Je ne comprends pas ce qui

ne va pas chez Sultan.

Je vais peut-être en parler

à Stéphanie, voir ce qu'elle

en pense.


MÈRE DE WENDY

Je suis sûre que ce n'est

rien. Ne t'inquiète pas.

(CARRIE s'approche à ce moment avec les mains sur les oreilles.)


[CARRIE:] Salut, vous deux!

Ça va bien?


PÈRE DE WENDY

Oh. Ça va, je te remercie.


[MÈRE DE WENDY:] Ça va très bien.
[CARRIE:] Je voulais vous montrer...

(CARRIE retire les mains de ses oreilles.)

Tada!

Vous avez vu? Elles sont

discrètes et jolies. On peut pas

dire que j'ai l'air d'un rocker

ou d'un voyou. Hein, papa,

c'est vrai qu'on les remarque

à peine?


PÈRE DE WENDY

Carrie! Tu nous as

délibérément désobéi!


[CARRIE:] Oui...

Mais Tanya avait aussi

désobéi à ses parents

et maintenant,

ça ne les dérange plus.


PÈRE DE WENDY

Mais qu'est-ce que ça peut

nous faire, enfin?! Tu n'es à

peu près Tanya et nous ne

sommes pas ses parents,

que je sache!


[CARRIE:] Des fois, je préférerais

avoir les siens!


PÈRE DE WENDY

Ah. Nous voulons simplement

ton bien, mon trésor. Même si

tu as du mal à le croire.


[CARRIE:] Mais c'est pas juste

de m'interdire ça!


MÈRE DE WENDY

Bon, ça suffit! Essayons

d'en discuter calmement,

vous voulez?


[CARRIE:] Mais il veut pas en discuter!

PÈRE DE WENDY

En effet. Je t'ai déjà dit

ce que j'en pensais.

Je suis désolé.


[CARRIE:] Super!

(La MÈRE DE WENDY soupire alors en levant les yeux au ciel. Un peu plus tard, CHRISTIAN et WENDY sont de retour au ranch. Le PÈRE DE CHRISTIAN les attend.)


PÈRE DE CHRISTIAN

Où étais-tu passé?

Est-ce que tu te rends compte

que ça fait presque une heure

que je t'attends?


[CHRISTIAN:] On faisait

une promenade

en forêt. Écoute...


PÈRE DE CHRISTIAN

Une promenade? Avant un

entraînement! Mais qu'est-ce

qui te prend? Tu avais oublié

notre rendez-vous?


[WENDY:] En fait, c'était mon idée,

monsieur Decker.


PÈRE DE CHRISTIAN

Eh bien, la prochaine fois,

jeune fille, je te prierais de

nous laisser, mon fils et moi,

régler nos problèmes

à notre façon!


[CHRISTIAN:] Non, papa! Attends!

Tout à l'heure, on a essayé

de traverser un ruisseau.

Et Sultan s'est mis à paniquer,

je n'arrivais même plus

à le contrôler.


PÈRE DE CHRISTIAN

Oui, et alors?


[CHRISTIAN:] Eh bien... on pense...

qu'il a peur de l'eau parce

qu'il lui est arrivé quelque chose.

On ne sait pas quoi, mais

ça a dû le traumatiser.


PÈRE DE CHRISTIAN

Qu'est-ce que c'est que cette

histoire? Pourquoi Sultan aurait

peur de l'eau, tout à coup?

Vous pouvez me le dire?


CHRISTIAN

On n'en a pas la moindre idée.

Mais si on prend le temps

de chercher, on va finir

par le découvrir.


PÈRE DE CHRISTIAN

Tu racontes n'importe quoi!

C'est grotesque! Cesse de

vouloir trouver des excuses et

assume ta part

de responsabilité,

tu n'es plus un enfant.


[CHRISTIAN:] Argh!!!

J'en ai assez! C'est mon cheval!

Dorénavant, je t'interdis de

t'approcher de lui!


PÈRE DE CHRISTIAN

Attends! Tu ne veux plus

que je l'approche?


[CHRISTIAN:] Non! S'il te plaît.

Tu ne vas faire

qu'empirer les choses.

Écoute, si tu refuses de rester

en dehors de ça, je me retire

de la compétition.


[WENDY:] Ah.

PÈRE DE CHRISTIAN

Ah, vraiment? Tu sembles

oublier un petit détail.

C'est moi qui paie les factures.

C'est donc moi qui prends les

décisions. Et d'ailleurs,

je vais en prendre une te

concernant. Dorénavant,

je t'interdis de monter Sultan!


[CHRISTIAN:] Quoi?!

PÈRE DE CHRISTIAN

Il me paraît évident que tu

n'as pas les qualités requises

pour le maîtriser. Je vais donc

le mettre en vente.


CHRISTIAN

Tu vas vendre Sultan? C'est

toujours comme ça avec toi?

Encore une fois, tu choisis

la solution de facilité!

Un problème avec le cheval?

Eh bien, y a qu'à en changer,

pas vrai? Quel dommage que

tu ne puisses pas changer de fils!

(Le PÈRE DE CHRISTIAN sursaute à ses paroles et s'éloigne.)


[WENDY:] C'est de ma faute,

Christian.

Je suis sincèrement désolée.


CHRISTIAN

Tu crois que je ne le suis pas?!

J'ai vraiment tout gâché!

C'est encore pire qu'avant.

Je n'aurais jamais dû suivre

tes conseils.

(Quelques instants plus tard, WENDY entre dans la cuisine. CARRIE et le PÈRE DE WENDY y boudent les bras croisés. La MÈRE DE WENDY les regarde d'un air découragé.)


[WENDY:] Vous n'allez pas croire

ce qui vient de se...

Pourquoi vous faites

ces têtes-là?


MÈRE DE WENDY

Ta soeur s'est fait percer les

oreilles alors que nous le

lui avions interdit.


[WENDY:] Non, tu veux rire?

MÈRE DE WENDY

Pas vraiment, non.

Et ton père n'est pas content,

comme tu peux l'imaginer.


[WENDY:] Ah... Pourquoi les parents

sont tous comme ça?!


PÈRE DE WENDY

Je peux savoir ce que

tu sous-entends par là?


MÈRE DE WENDY

Bon, ça suffit. J'en ai assez.

On va aller prendre l'air,

ça nous fera du bien.


[WENDY:] Prendre l'air?!

MÈRE DE WENDY

Se promener! Tous les quatre.

Une balade en famille.


[CARRIE:] Ah, là là. On est vraiment

obligées? Sérieux?


MÈRE DE WENDY

Oui! Et on va même y aller

maintenant. Allez, en route!

(Quelques instants plus tard, ils marchent sur le terrain du ranch.)


[WENDY:] Ça me fait tellement de

peine de les voir comme ça.

Christian et ses parents ne se

parlent presque pas, comme s'ils

se fichaient de ce que pouvait

ressentir l'autre.

Et maintenant, à cause de mes

conseils à la noix, ils vont

vendre Sultan.


MÈRE DE WENDY

Oh non, ma chérie, ce n'est

pas de ta faute, voyons.


[WENDY:] Bien sûr que si, maman.

Si je n'avais pas dit à Christian

de tenir tête à son père, on

n'en serait certainement pas là.


[CARRIE:] Bon, j'arrête! Je n'en peux

plus! J'en ai assez de faire

semblant!

(CARRIE retire alors ses boucles d'oreilles.)

[CARRIE :] Vous voyez, ce sont

pas des vraies, elles sont à clips.

C'est bon, vous êtes contents

maintenant?


MÈRE DE WENDY

Pourquoi ne pas nous avoir dit

tout de suite qu'elles étaient

fausses?


CARRIE

Je voulais que vous ayez une

idée de ce que ça donnerait.

Et j'espérais que papa changerait

d'avis. Je suis désolée de vous

avoir joué ce tour. Je veux

surtout pas qu'on devienne

comme les Decker.


PÈRE DE WENDY

Ce n'est pas près d'arriver.

Je te le promets.

Pardonne-moi d'avoir été

si dur avec toi.

Je vais t'avouer une chose.

Maintenant que je te vois avec,

je me dis que c'est pas si mal.

Tu n'as pas l'air d'un rocker.


[CARRIE:] Ni d'un voyou?

(Ils rient en choeur. PATCH LE CHIEN court alors s'abreuver à un ruisseau situé sur le ranch. Il revient ensuite vers WENDY en couinant.)


[WENDY:] Patch!

Qu'est-ce que tu as?

Qu'est-ce qui t'arrive?


[CARRIE:] Il était en train de boire

dans le ruisseau.

(WENDY s'avance alors vers le ruisseau. Elle y trempe son doigt et reçoit une décharge électrique.)


[WENDY:] Aïe!

MÈRE DE WENDY

Qu'est-ce qu'il y a?


WENDY

J'ai reçu une décharge au

moment où j'ai touché l'eau.

C'est vraiment bizarre, j'ai

l'impression d'avoir des

fourmis dans la main.


PÈRE DE WENDY

Bon, ne reste pas là, Wendy.

C'est peut-être dangereux.

J'appelle le service des eaux.


[WENDY:] Ça y est, j'ai compris!

Je sais ce qui est arrivé

à Sultan!

(Un peu plus tard, CHRISTIAN est entouré de ses parents. Son père discute au téléphone.)


PÈRE DE CHRISTIAN

Sultan est un animal tout à

fait remarquable. Il a juste

besoin d'un cavalier capable

de le monter correctement.

J'en suis ravi. Venez quand cela

vous arrange le mieux, monsieur.

(WENDY s'approche alors d'eux en courant.)


[WENDY:] Attendez!

Arrêtez! Arrêtez!


PÈRE DE CHRISTIAN

Vous permettez que

je vous rappelle?


[WENDY:] Ouf...

PÈRE DE CHRISTIAN

Tu viens d'interrompre

une conversation cruciale

avec un acheteur.


[WENDY:] Il n'y a plus de raison

de vendre Sultan.

Je sais pourquoi il refuse

de sauter la rivière.

La veille de son premier refus,

tu l'as laissé se détendre.

Il a bu dans le ruisseau de l'enclos

et là, le pauvre a reçu une

décharge électrique. C'est ça

l'événement qui l'a traumatisé.

Maintenant pour lui, hormis

celle qu'on lui verse dans son

seau, l'eau est synonyme de

douleur, y compris celle qui

est sur le parcours. C'est pour

ça qu'il panique devant

l'obstacle.


PÈRE DE CHRISTIAN

Pourquoi l'eau du ruisseau

serait-elle électrisée?

Cette histoire n'a aucun sens.

(Les parents de WENDY et CARRIE s'approchent alors d'eux.)


PÈRE DE WENDY

Je viens d'avoir le service

des eaux au téléphone!


[MÈRE DE CHRISTIAN:] Et?

PÈRE DE WENDY

À la suite des orages, un

arbre s'est abattu dans la ferme

de nos voisins. Il est tombé

sur la clôture électrique qui

sépare nos deux propriétés.

Au contact du ruisseau qui

passe aussi par chez nous,

les fils ont électrisé l'eau.

Ils vont venir régler le

problème dès aujourd'hui.


PÈRE DE CHRISTIAN

Eh bien, fiston, nous sommes

bien entendu désolés de ce

fâcheux malentendu et nous...

nous...


MÈRE DE CHRISTIAN

Nous sommes heureux que le

mystère soit résolu.

Et ce, grâce à Wendy.


[WENDY:] Qu'allez-vous faire

de Sultan?


PÈRE DE CHRISTIAN

Bon, très bien. Nous le

retirons de la vente. Christian,

tu peux le monter à nouveau.


[CHRISTIAN:] Merci, Wendy.

PÈRE DE CHRISTIAN

Cependant, nous te

conseillons de te retirer de

Stoney Ridge tant que Sultan

n'aura pas retrouvé l'assurance

nécessaire pour franchir

la rivière.


MÈRE DE CHRISTIAN

À toi de voir quand il est

prêt. Contrairement à ce qu'on

croyait, tu connais mieux

ton cheval que nous.


[WENDY:] C'est super!
[CHRISTIAN:] C'est génial!

Je vais... je vais aller

annoncer la bonne nouvelle

à Sultan.


[WENDY:] Je suis bien contente.

(WENDY et CHRISTIAN se font l'accolade. Un peu plus tard, CARRIE, JUANA et TANYA discutent dans l'écurie.)


[TANYA:] C'est dommage

que tes parents aient pas voulu.


[JUANA:] C'est clair, ça aurait été

trop chouette si on avait eu

toutes les trois les oreilles

percées.


[CARRIE:] Je le ferai sans doute

dans quelques années.

Ou peut-être pas.


[CARRIE:] Mais en attendant,

j'ai de jolies boucles d'oreilles.

(CARRIE sort alors de sa poche des bouches d'oreilles à perles.)


[TANYA:] Wow! Elles sont magnifiques!
[JUANA:] Attends, fais voir.
[CARRIE:] Bon, d'accord. Mais c'est pas

des vraies, elles sont à clips.


[TANYA:] Sans blague? Incroyable!

J'aurais pas deviné.


[JUANA:] Elles sont super belles!

Où est-ce que tu les as trouvées?


[CARRIE:] C'est ma mère

qui me les a offertes.


[TANYA:] Elle les a choisies

toute seule?


[CARRIE:] Ouais. C'est la classe, hein?

(Un peu plus tard, WENDY et CHRISTIAN conduisent SULTAN au ruisseau du ranch.)


[CHRISTIAN:] Tu es sûre

que ça va marcher?


[WENDY:] Eh bien, il faut essayer,

en tout cas. C'est ce que

m'a dit mon père.

(SULTAN hennit à l'approche du ruisseau.)


[CHRISTIAN:] Wow!

Tout doux, mon beau.

Tout va bien.


[WENDY:] Il a toujours aussi peur

de s'électrocuter.


[CHRISTIAN:] Ha!

Comment lui en vouloir?

Je serais terrifié si j'étais

persuadé de prendre une décharge

en touchant l'eau.


[WENDY:] C'est pour ça que

nous devons commencer par là.

Il faut lui montrer que

maintenant, le ruisseau

est sans danger.

Et quand il l'aura compris, il

n'aura plus peur de l'eau.

Tu vois, Sultan, ça ne fait pas mal.


[CHRISTIAN:] Ça fait même

plutôt du bien, hein, mon beau?


[WENDY:] N'aie pas peur.

Tu n'as rien à craindre.

On risque d'en avoir pour un

moment. Il ne faut surtout pas

le brusquer.


[CHRISTIAN:] J'ai tout mon temps,

si toi, ça te dérange pas.

Merci, Wendy.

(Générique de fin)

Episodes of Wendy

Choose a filtering option by age, fiction or season

  • Category Age

Résultats filtrés par