64, rue du Zoo

Lucie est une petite fille habitant le 64, rue du Zoo. Tous les soirs, son amie Georgina la girafe vient la chercher à la fenêtre de sa chambre. Les autres animaux du zoo se regroupent alors autour de Lucie pour lui raconter une histoire de la vie sauvage des animaux.

Partager
Image univers 64, rue du Zoo Image univers 64, rue du Zoo

Vidéo transcription

L'histoire de Ronald et de l'oiseau Tic-Tic

Ronald et l’oiseau Tic-Tic sont toujours ensemble, car Tic-Tic vit sur le dos de Ronald le rhinocéros. Un arrangement parfait à condition de ne pas se disputer.



Réalisateur: An Vrombaut
Année de production: 1999

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

video_transcript_title-fr

Début chanson thème

CHŒUR

♪ Rue du Zoo

Rue du Zoo

Rue des animaux

Rue du Zoo Rue du Zoo

Rue des animaux ♪


LUCIE

Bonjour! Je m'appelle Lucie.

J'habite au 64, rue du Zoo.

Et on peut dire que j'ai des

voisins vraiment très spéciaux.

Regardez!


LUCIE

♪ Certains ont une bosse

Et d'autres une poche

Y a même un hippo

un p'tit peu trop gros

CHŒUR

Rue du Zoo

Rue du Zoo

Rue des animaux


LUCIE

Dans les pays chauds

Ou chez les Esquimaux

Ils jouent les idiots

Sous toutes les météos

CHŒUR

Rue du Zoo

Rue du Zoo

Rue des animaux


LUCIE

Ils sont joueurs

Ils se font peur

Troupeau de zigotos

Drôle de méli-mélo

CHŒUR

Rue du Zoo

Rue du Zoo

Rue des animaux


LUCIE

De bonne humeur

Toujours à l'heure

Ils viennent tous chaque soir

Raconter leur histoire

Quand vient la nuit

Jamais je ne m'ennuie

Ils sont tellement rigolos

Venez voir mes héros

CHŒUR

Rue du Zoo

Rue du Zoo

Rue des animaux

Rue du Zoo Rue du Zoo

Rue des animaux ♪♪

(LUCIE flatte la tête de GEORGINA LA GIRAFE par la fenêtre de sa chambre.)


MAMAN DE LUCIE

Au lit, Lucie!


LUCIE

D'accord, maman!

(LUCIE ferme sa fenêtre de chambre.)

(Fin chanson thème)

(Début information à l’écran)

(L'histoire de Ronald et de l'oiseau Tic-Tic)

(Fin information à l’écran)

(LUCIE est couchée dans son lit. GEORGINA LA GIRAFE frappe à la fenêtre de LUCIE. LUCIE ouvre la fenêtre et se laisse glisser le long du cou de la girafe jusqu’au sol.)


LUCIE

Wouhou! Ah! Ah!

(LUCIE se retrouve au zoo, où tous les animaux font la file. BORIS L'OURS BRUN se trouve à la fin de la file.)


LUCIE

Bonsoir, Boris. Pourquoi

est-ce que vous faites la queue?


BORIS L'OURS BRUN

(Plaçant LUCIE devant lui dans la file)

Prends ma place

et tu sauras pourquoi.

(Tous les animaux parlent.)

(La file avance et au bout, LUCIE découvre AUDREY L'AUTRUCHE.)


AUDREY L'AUTRUCHE

Alors nous sommes d'accord.

Bonsoir, Lucie. Alors dis-moi

quel est ton problème.


LUCIE

Mon problème?


AUDREY L'AUTRUCHE

Oui. De temps en temps,

je tiens un cabinet de conseil

pour les animaux.


LUCIE

Un cabinet de conseil?


AUDREY L'AUTRUCHE

Ah oui! J'aide toutes sortes

d'animaux à régler toutes

sortes de problèmes. Et toi,

quel est ton problème?


LUCIE

Mais je n'ai aucun problème.

J'ai juste envie qu'on me

raconte une histoire.


AUDREY L'AUTRUCHE

Ah, bien. Je suppose que je

pourrais faire une petite pause

et essayer de trouver quelqu'un

pour te raconter une histoire.


LUCIE

Et toi, tu ne pourrais pas

m'en raconter une?


AUDREY L'AUTRUCHE

Hum... Je pourrais peut-être

te raconter l'histoire de

Ronald et l'oiseau Tic-Tic.


LUCIE

Ah oui, s'il te plaît,

ça m'a l'air très bien.

(Nous entrons dans l'histoire que raconte AUDREY L'AUTRUCHE et nous nous retrouvons dans la savane où NATHALIE L'ANTILOPE MOLLY L'HIPPOPOTAME dansent ensemble.)


AUDREY L'AUTRUCHE (Narratrice)

Lorsque nous vivions en

Afrique, chacun d'entre nous

avait un meilleur ami. C'était

quelqu'un qu'on aimait bien et

avec qui on s'amusait tout le

temps. La meilleure amie de

Natalie, c'était Molly...

(Non de loin de NATHALIE L'ANTILOPE et de MOLLY L'HIPPOPOTAME, DORIS LA CANE et TOBY LA TORTUE jouent ensemble.)


AUDREY L'AUTRUCHE (Narratrice)

...Le meilleur ami de Doris,

c'était Toby la tortue.

Et le meilleur ami

de Gratouille, c'était

Chatouille, bien sûr.

(CHATOUILLE ET GRATOUILLE LES SINGES jouent et rient ensemble perchés dans un arbre.)


AUDREY L'AUTRUCHE (Narratrice)

Ronald le rhinocéros avait

aussi un meilleur ami, le petit

oiseau Tic-Tic. On l'appelait

Tic-Tic parce qu'il mangeait

toutes sortes d'horribles

petites tiques qui grouillaient

sur le dos de Ronald et qui

n'arrêtaient pas de le gratter.

Ainsi, Ronald était soulagé et

l'oiseau Tic-Tic avait toujours

de quoi manger.

Ronald et l'oiseau Tic-Tic

étaient vraiment faits

l'un pour l'autre.

(TIC-TIC L'OISEAU mange les tiques sur le dos de RONALD LE RHINO qui mange de l'herbe.)


TIC-TIC L'OISEAU

Cette herbe a l'air d'être

fameuse, Ronald.


RONALD LE RHINO

Excellente. Et comment sont

les tiques aujourd'hui?


TIC-TIC L'OISEAU

Un vrai régal, merci.

(RONALD LE RHINO et TIC-TIC L'OISEAU soupirent de contentement.)


AUDREY L'AUTRUCHE (Narratrice)

On avait l'impression que

jamais rien ne les séparerait.

Mais un jour, ce qui devait

arriver arriva. Il ne l'avait

jamais remarqué avant, mais

Ronald réalisa tout à coup

que le sifflement continuel de

l'oiseau Tic-Tic commençait

vraiment à l'exaspérer.

(TIC-TIC L'OISEAU siffle en tapant de la patte sur le dos de RONALD LE RHINO.)


RONALD LE RHINO

Hé, tu ne pourrais pas changer

un peu de refrain?


TIC-TIC L'OISEAU

Tu n'aimes pas l'air

que je siffle?


RONALD LE RHINO

Non, pas quand c'est le même

refrain à longueur de journée

encore et encore.


TIC-TIC L'OISEAU

Ah, je suis désolé, je savais

pas que ça t'embêtait.

(TIC-TIC L'OISEAU recommence à siffler et RONALD LE RHINO grogne.)


AUDREY L'AUTRUCHE (Narratrice)

Mais de son côté, l'oiseau

Tic-Tic en avait assez que

Ronald passe son temps

à fracasser des pierres.

(RONALD LE RHINO fonce dans une pierre qui craque et qui se brise, alors que TIC-TIC L'OISEAU est posé sur son dos.)


TIC-TIC L'OISEAU

T'es vraiment obligé de

casser toutes les pierres

que tu trouves?


RONALD LE RHINO

Mais ça me plaît, moi,

de casser les pierres. Oh!


TIC-TIC L'OISEAU

Non, non, pas celle-là,

Ronald, elle est trop grosse.

C'est même pas la peine

d'y penser. Oh!


AUDREY L'AUTRUCHE (Narratrice)

Mais Ronald ne pouvait pas

résister. C'était la plus

grosse pierre qu'il avait

jamais vue.

(RONALD LE RHINO court vers la grosse pierre et fonce dedans. La pierre se fissure, mais ne se casse pas.)


TIC-TIC L'OISEAU

Alors comme ça, tu n'aimes pas

ma façon de siffler. Eh bien

moi, je vais te dire ce qui me

plaît pas chez toi. C'est ta

stupide manie de fracasser

des grosses pierres. J'en ai

assez d'être secoué comme un

prunier tous les jours. Je pense

qu'on ferait mieux de se séparer

et d'aller chacun de notre côté

et dès maintenant.


RONALD LE RHINO

Très bien.

Bon débarras.

(TIC-TIC L'OISEAU passe devant AUDREY L'AUTRUCHE, MOLLY L'HIPPOPOTAME, NATHALIE L'ANTILOPE et ZED LE ZÈBRE qui discutent.)


MOLLY L'HIPPOPOTAME

Mais qu'est-ce qui se passe?

(AUDREY L'AUTRUCHE, MOLLY L'HIPPOPOTAME, NATHALIE L'ANTILOPE et ZED LE ZÈBRE se retournent vers RONALD LE RHINO qui tente tant bien que mal de casser une pierre.)


RONALD LE RHINO

Allez! Han!

(AUDREY L'AUTRUCHE, MOLLY L'HIPPOPOTAME, NATHALIE L'ANTILOPE et ZED LE ZÈBRE soupirent.)


AUDREY L'AUTRUCHE (Narratrice)

Les jours passaient lentement

et il n'y avait aucun signe de

réconciliation entre Ronald

et l'oiseau Tic-Tic.

(RONALD LE RHINO est seul et semble contrarié, plus loin, TIC-TIC L'OISEAU est perché dans un arbre et siffle tristement.)


AUDREY L'AUTRUCHE (Narratrice)

À vrai dire, ils s'évitaient

autant que possible.

Les autres animaux avaient

de la peine pour eux

et faisaient de leur mieux

pour leur venir en aide.

( VICTOR LE CROCODILE sort d'un lac non loin de l'arbre où est perché TIC-TIC L'OISEAU.)


VICTOR LE CROCODILE

Si tu cherches quelque chose

à manger, tu pourrais peut-être

regarder entre mes dents.


TIC-TIC L'OISEAU

Euh, O.K., je suppose que

je pourrais y jeter un oeil.

(TIC-TIC L'OISEAU descend de l'arbre et regarde dans la bouche de VICTOR LE CROCODILE mais il est pris de peur.)


TIC-TIC L'OISEAU

Oh, euh, finalement, Victor,

j'ai changé d'avis. Je préfère

pique-niquer dehors.

Merci, beaucoup.


VICTOR LE CROCODILE

Bon, alors...

(Les tiques sautent sur le dos de RONALD LE RHINO.)


RONALD LE RHINO

Ah! Ah là, là!

Satanées tiques! Elles sont

partout aujourd'hui. Ah!

(ZED LE ZÈBRE court dans la savane alors que TIC-TIC L'OISEAU est sur son dos.)


ZED LE ZÈBRE

C'est chouette, non, Tic-Tic?

Tu me débarrasses de mes tiques

et je te montre ce que c'est de

courir pour de vrai. Plus vite

que le vieux rhino avec qui

tu traînais avant, hein?

Alors accroche-toi bien.

TIC-TIC L'OISEAU tente de manger les tiques sur le dos de ZED LE ZÈBRE. [ZED LE ZÈBRE

C'est parti, mon Tic-Tic!

(ZED LE ZÈBRE galope tellement vite, que TIC-TIC L'OISEAU tombe sur le sol. Il se relève et enlève la poussière de ses ailes.)


TIC-TIC L'OISEAU

Ah! Aïe!


RONALD LE RHINO

Ah, mais c'est fou ce que ça

peut gratter. Ah là, là

(RONALD LE RHINO se gratte contre un arbre ce qui fait tomber un gros fruit.)


RONALD LE RHINO

Aïe!

(TIC-TIC L'OISEAU marche la tête baissée et rencontre NELSON L’ÉLÉPHANT.)

NELSON L’ÉLÉPHANT

On dirait que tu n'as pas le

moral aujourd'hui. C'est ton ami

qui te manque?


TIC-TIC L'OISEAU

Qui, moi? Non.

NELSON L’ÉLÉPHANT

Ça te dirait de me faire

un brin de toilette?

J'ai parfois des insectes sur

le dos moi aussi.


TIC-TIC L'OISEAU

Ah? D'accord.

(TIC-TIC L'OISEAU monte sur le dos de NELSON L’ÉLÉPHANT )

et commence à manger.

NELSON L’ÉLÉPHANT rit.]


TIC-TIC L'OISEAU

Qu'est-ce qu'il y a?

(NELSON L’ÉLÉPHANT rit.)


TIC-TIC L'OISEAU

Qu'est-ce qu'il y a de drôle?

NELSON L’ÉLÉPHANT (Riant)

Rien. Non, s'il te plaît,

arrête. Arrête, je t'en supplie.

Je suis trop chatouilleux.


TIC-TIC L'OISEAU

Ah, vraiment!


AUDREY L'AUTRUCHE (Narratrice)

On pensait que l'oiseau

Tic-Tic aurait toujours faim

et que Ronald aurait toujours

envie de se gratter.


RONALD LE RHINO

Sales bestioles! Vilains

petits insectes! Ouh,

ces satanées tiques!

(Sur son chemin, RONALD LE RHINO croise AUDREY L'AUTRUCHE qui a la tête dans le sable. Il se racle la gorge pour lui faire savoir qu'il est là.)


AUDREY L'AUTRUCHE

Oh, bonjour, Ronald. Je ne

t'avais pas vu arriver. Dis-moi

ce qui t'amène. Tu as des

problèmes avec tes pierres?


RONALD LE RHINO

Non, non, avec les pierres,

ça va, c'est juste...


AUDREY L'AUTRUCHE

Oui?


RONALD LE RHINO

C'est les tiques.

Elles me grattent atrocement.

Ah, ça va me rendre fou!


AUDREY L'AUTRUCHE

Ah, mais je croyais

que tu avais un oiseau

qui t'en débarrassait.

(TIC-TIC L'OISEAU observe la scène du haut d'un arbre.)


RONALD LE RHINO

Plus maintenant.

Je suis tout seul. Voilà

pourquoi j'ai besoin d'aide.


AUDREY L'AUTRUCHE

Eh bien, ne t'inquiète pas.

Je connais un ami qui ferait

parfaitement l'affaire.


RONALD LE RHINO

C'est vrai?


AUDREY L'AUTRUCHE

Oui. Tu n'as qu'à te trouver

sous le baobab à midi. Je vais

organiser le rendez-vous.

(RONALD LE RHINO quitte en chantonnant. Sur son chemin, il croise TIC-TIC L'OISEAU et cela le rend triste. À la suite de quoi, TIC-TIC L'OISEAU tombe sur AUDREY L'AUTRUCHE.)


AUDREY L'AUTRUCHE

Bonjour, oiseau Tic-Tic.

Comment vas-tu?


TIC-TIC L'OISEAU

Oh, ça peut aller. Mais

je commence à avoir très faim.

Il faut que je trouve un dos

à nettoyer. J'aimerais revoir...

(TIC-TIC L'OISEAU regarde dans la direction de RONALD LE RHINO.)


AUDREY L'AUTRUCHE

Qui?


TIC-TIC L'OISEAU

Personne. Tu pourrais m'aider?


AUDREY L'AUTRUCHE

Ah, je pense que oui.

Mais il n'y avait pas un animal

qui te rendait service?


TIC-TIC L'OISEAU

Plus maintenant.


AUDREY L'AUTRUCHE

Oh, je vois. Dans ce cas,

je crois que je peux te

présenter un ami. Est-ce que tu

peux être au baobab à midi?


TIC-TIC L'OISEAU

Ouais.

(Plus tard, RONALD LE RHINO est sous le baobab et entend siffler.)


RONALD LE RHINO

J'aime bien l'air

que tu siffles.


TIC-TIC L'OISEAU

Merci. Tu as cassé beaucoup

de pierres aujourd'hui?


RONALD LE RHINO

(Enthousiaste)

Ah oui, ah oui... je...

(Déçu)

Enfin, une ou deux.


TIC-TIC L'OISEAU

Je suis venu pour rencontrer

un ami.


RONALD LE RHINO

Moi aussi. Mais mon ami

est en retard.


TIC-TIC L'OISEAU

Le mien aussi.

(Les tiques piquent RONALD LE RHINO)


RONALD LE RHINO

Ah! Aïe! Arghh!

(TIC-TIC L'OISEAU se remet à siffler)

(RONALD LE RHINO se frotte brusquement contre le baobab.)


TIC-TIC L'OISEAU

Des tiques?


RONALD LE RHINO

Des tonnes de tiques.

Euh... tu ne voudrais pas...?


TIC-TIC L'OISEAU

Pourquoi pas?

J'ai un petit creux.

(TIC-TIC L'OISEAU chasse toutes les tiques de RONALD LE RHINO, puis s'assoit contre sa corne.)


AUDREY L'AUTRUCHE (Narratrice)

Une seule chose continuait

à tracasser les deux amis.


RONALD LE RHINO

Tu ne trouves pas qu'Audrey

exagère un peu? Elle m'a

organisé un rendez-vous

et personne n'est venu.


TIC-TIC L'OISEAU

C'est pareil pour moi.

Il m'est arrivé la même chose.

C'est absolument incroyable.

On ne peut vraiment pas

compter sur elle. Pfft!

Et elle prétend nous aider.

(L'air déçu, AUDREY L'AUTRUCHE surgit d'un buisson duquel elle avait observé toute la scène.)

(L'histoire est terminée. Nous voilà de retour au zoo, la nuit, avec LUCIE et les animaux.)


LUCIE

Bravo, Audrey,

tu les as fait redevenir amis.


AUDREY L'AUTRUCHE

Oui, mais j'avais oublié

qu'à chaque fois que je donnais

un conseil, cela se retournait

contre moi. C'est

toujours pareil.

NELSON L’ÉLÉPHANT

On dirait que c'est fini pour

les conseils ce soir.


BORIS L'OURS BRUN

Juste un dernier petit

conseil, Lucie. Il est l'heure

d'aller au lit.


LUCIE

(S'étirant et bâillant)

Ah, oui. Je suis un peu

fatiguée. Ça me fait plaisir

que Ronald et l'oiseau Tic-Tic

soient redevenus amis. Et

je suis contente que vous soyez

là. Bonne nuit tout le monde.


AUDREY L'AUTRUCHE

Bonne nuit, Lucie.


TOUS LES ANIMAUX

Bonne nuit, Lucie!

(GEORGINA LA GIRAFE couche Lucie dans son lit.)

(Générique de fermeture)

Épisodes de 64, rue du Zoo

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge

Résultats filtrés par