64, rue du Zoo

Lucie est une petite fille habitant le 64, rue du Zoo. Tous les soirs, son amie Georgina la girafe vient la chercher à la fenêtre de sa chambre. Les autres animaux du zoo se regroupent alors autour de Lucie pour lui raconter une histoire de la vie sauvage des animaux.

Partager
Image univers 64, rue du Zoo Image univers 64, rue du Zoo

Vidéo transcription

L'histoire d'Hercule Moustache

Sidney le phoque et Bébert l’ours polaire organisent une visite guidée du pôle Nord pour Hercule Moustache, le morse.



Réalisateurs: Albert Pereira Lazaro, An Vrombaut
Année de production: 1999

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

video_transcript_title-fr

Début chanson thème

CHŒUR

♪ Rue du Zoo

Rue du Zoo

Rue des animaux

Rue du Zoo Rue du Zoo

Rue des animaux ♪


LUCIE

Bonjour! Je m'appelle Lucie.

J'habite au 64, rue du Zoo.

Et on peut dire que j'ai des

voisins vraiment très spéciaux.

Regardez!


LUCIE

♪ Certains ont une bosse

Et d'autres une poche

Y a même un hippo

un p'tit peu trop gros

CHŒUR

Rue du Zoo

Rue du Zoo

Rue des animaux


LUCIE

Dans les pays chauds

Ou chez les Esquimaux

Ils jouent les idiots

Sous toutes les météos

CHŒUR

Rue du Zoo

Rue du Zoo

Rue des animaux


LUCIE

Ils sont joueurs

Ils se font peur

Troupeau de zigotos

Drôle de méli-mélo

CHŒUR

Rue du Zoo

Rue du Zoo

Rue des animaux


LUCIE

De bonne humeur

Toujours à l'heure

Ils viennent tous chaque soir

Raconter leur histoire

Quand vient la nuit

Jamais je ne m'ennuie

Ils sont tellement rigolos

Venez voir mes héros

CHŒUR

Rue du Zoo

Rue du Zoo

Rue des animaux

Rue du Zoo Rue du Zoo

Rue des animaux ♪♪

(LUCIE flatte la tête de GEORGINA LA GIRAFE par la fenêtre de sa chambre.)


MAMAN DE LUCIE

Au lit, Lucie!


LUCIE

D'accord, maman!

(LUCIE ferme sa fenêtre de chambre.)

(Fin chanson thème)

(Début information à l’écran)

(L'histoire d'Hercule Moustache)

(Fin information à l’écran)

(LUCIE est couchée dans son lit. GEORGINA LA GIRAFE frappe à la fenêtre de LUCIE. LUCIE ouvre la fenêtre et se laisse glisser le long du cou de la girafe jusqu’au sol.)


LUCIE

Wouhou! Ah! Ah!

(LUCIE se retrouve au zoo, entourée de GEORGINA LA GIRAFE, NELSON L'ÉLÉPHANT, MOLLY L'HIPPOPOTAME, BÉBERT L'OURS POLAIRE, CHATOUILLE ET GRATOUILLE LES SINGES.)


LUCIE

Bonsoir, tout le monde.


TOUS LES ANIMAUX

Bonsoir Lucie!


LUCIE

Boris?


BÉBERT L'OURS POLAIRE

(Faisant semblant d’être BORIS L'OURS BRUN)

Bonsoir, Lucie.

Qu'est-ce qui ne va pas?


LUCIE

Rien! C'est juste que tu as

l'air différent. Plus blanc.


BÉBERT L'OURS POLAIRE

Ah, oui? Quand les nuits sont

très froides, mon pelage

devient tout blanc. Comme

une sorte de camouflage.


LUCIE

Je vois. Et ta voix.

On dirait que tu as

un drôle d'accent.


BÉBERT L'OURS POLAIRE

C'est parce que j'ai pris

des leçons.


LUCIE

D'accord, Boris. Ta voix a

beaucoup changé, mais je suis

sûre que tu es toujours capable

de faire ta célèbre danse de

l'ours russe.


BÉBERT L'OURS POLAIRE

Euh...


LUCIE

Allez, Boris!

Ne sois pas timide!


BORIS L'OURS BRUN

(Surgissant de derrière un arbre et riant)

Quelqu'un a parlé de danse?

Coucou, Lucie! N'aie pas peur.

Cette fois, c'est vraiment moi.

On t'a bien eu, pas vrai?


LUCIE

Oui... Un peu. Pourquoi ton

ami est-il là?


BORIS L'OURS BRUN

Bébert est venu ici pour te

raconter une drôle d'histoire.


LUCIE

(Tapant des mains)

Ça a l'air chouette.

De quoi s'agit-il?


GEORGINA LA GIRAFE

Attends un peu, Lucie. On va

d'abord tous s'installer.


BÉBERT L'OURS POLAIRE

Voici l'histoire

d'Hercule Moustache.

(Nous entrons dans l'histoire que raconte BÉBERT L'OURS POLAIRE et nous nous retrouvons au pôle nord, sur une banquise.)


BÉBERT L'OURS POLAIRE

Sidney le phoque était en train

de jongler avec des poissons.

(Tous les poissons de SIDNEY LE PHOQUE tombent dans un trou dans la glace.)


SIDNEY LE PHOQUE

Oh!

(SIDNEY LE PHOQUE aboie puis marche vers la côte en sifflotant.)


SIDNEY LE PHOQUE

Oh! Des icebergs!

Toujours des icebergs!

(Aboyant)

Rien d'autre que des icebergs!

Oh! Tiens, tiens... Curieux

cet iceberg.


BÉBERT L'OURS POLAIRE (Narrateur)

Sidney avait déjà vu de

nombreux icebergs, mais celui-ci

était différent. Sur cet

iceberg, un très grand morse

était assis.


SIDNEY LE PHOQUE

Alors ça, je me demande bien

qui c'est. Je n'ai jamais vu un

morse dans les parages avant.

Ho-hé!

(Aboyant)

Bonjour! Je m'appelle Sidney le

phoque! à qui ai-je l'honneur?


HERCULE MOUSTACHE

Eh bien, je m'appelle Hercule

Moustache. Et j'ai froid au

derrière, une fois. À force

d'être resté assis si longtemps

sur cet iceberg. Oh là là!


SIDNEY LE PHOQUE

Oh... Tu viens de loin alors?


HERCULE MOUSTACHE

Eh bien je viens d'un endroit

appelé la baie de Mossy.

(Sautant sur la banquise)

Et ça,je suis sûr que tu en as

entendu parler, non?


SIDNEY LE PHOQUE

Non!

(HERCULE MOUSTACHE lève un sourcil.)


HERCULE MOUSTACHE

Ah, non? Mais c'est un endroit

magnifique réputé pour le

paysage et aussi pour la mousse

bien sûr.

(Riant)

Oh...

Ça me manque déjà.


SIDNEY LE PHOQUE

(Aboyant)

Ici, c'est bien aussi.

(Glissant autour d’HERCULE MOUSTACHE)

Il y a plein de choses à voir

et à faire.


HERCULE MOUSTACHE

Oui... C'est ce qu'on m'a dit

une fois. Mais je suis en

vacances, tu vois. Et un ami

m'a conseillé d'aller au Pôle

Nord. Ça, c'est pourquoi je

suis venu une fois. Mais cela

n'a pas l'air intéressant.


SIDNEY LE PHOQUE

Alors là, tu vas pas être

déçu!

(Aboyant)

Je pourrais te servir

de guide.


HERCULE MOUSTACHE

Oui. Merci.

Oui. Ce serait bien.


SIDNEY LE PHOQUE

Hercule! Je vais t'emmener

voir le spectacle le plus

impressionnant que tu aies

jamais vu!


HERCULE MOUSTACHE

Allez! C'est vrai? Mais

qu'est-ce que c'est que

cette histoire?


SIDNEY LE PHOQUE

C'est une surprise!

(Aboyant)

Suis-moi!

(Plus tard, sur une autre banquise, bordé par l’eau et les icebergs.)


SIDNEY LE PHOQUE

Alors sur ta gauche,

(Aboyant)

tu peux voir des centaines

d'icebergs tous de tailles

différentes.


HERCULE MOUSTACHE

Mon cher Sidney, tu vois, j'ai

assez vu d'icebergs pour toute

une vie. Enfin, je crois. Quelle

est la surprise dont tu parlais

tout à l'heure, une fois?


SIDNEY LE PHOQUE

(Aboyant)

Attends, tu vas voir.


SIDNEY LE PHOQUE

Bon, alors voici le premier

arrêt de la visite guidée.

(Plus tard, SIDNEY LE PHOQUE, HERCULE MOUSTACHE arrivent dans une forêt de sculptures de glace.)


HERCULE MOUSTACHE

Encore des icebergs,

je présume.


SIDNEY LE PHOQUE


SIDNEY LE PHOQUE

(Pointant les sculptures de glace)

♪ Ta ta da ♪♪


HERCULE MOUSTACHE

Hum... Ah, oui. Je vois.

Je ne suis pas amateur d'art

moderne. Mais alors...


BÉBERT L'OURS POLAIRE

Bonjour!


SIDNEY LE PHOQUE

(Aboyant)

Ça, c'est mon ami Bébert!

C'est lui qui les a sculptés

tout seul.


HERCULE MOUSTACHE

Allez, toi! C'est ça ta

surprise? C'est très bien. Oh,

oui. Un ours qui fait de la

sculpture, oui,

c'est intéressant.


SIDNEY LE PHOQUE

Oh, mais non! Tu te trompes,

Hercule! Ma surprise est bien

plus spectaculaire!


HERCULE MOUSTACHE

Vraiment, une fois?


SIDNEY LE PHOQUE

(Aboyant)

Oui. Tu vas voir. Bébert va

nous guider. Allez, viens!


BÉBERT L'OURS POLAIRE (Narrateur)

J'ai mis quelques affaires

dans un sac à dos et nous sommes

partis tous les trois.


HERCULE MOUSTACHE

C'est encore loin, dis?

Et ce vent, alors, c'est très

froid pour moi. Tu te rends pas

compte. Oh!

Je savais que j'aurais dû aller

au Sahara. Le soleil, le sable,

la détente.

(TOUS LES ANIMAUX arrivent au bout de la banquise où un jet d’eau sort de l’eau.)


SIDNEY LE PHOQUE

Est-ce que tu aimes

notre fontaine?


HERCULE MOUSTACHE

Oui, oui. Beaucoup, une fois.

Bien que j'en aie déjà vu des

fontaines bien plus grandes que

celle-ci. Ça, c'est sûr.

(Une grande baleine sort de l’eau.)


HERCULE MOUSTACHE

Oh!


BÉBERT L'OURS POLAIRE

(Riant)

Cette baleine va nous servir

de bateau!


HERCULE MOUSTACHE

De bateau? Mais qu'est-ce que

c'est? Mais je vais pas être

mouillé quand même?

(TOUS LES ANIMAUX sont assis sur la baleine qui avance sur l’eau.)


BÉBERT L'OURS POLAIRE

Plein nord, s'il vous plaît!

à la fin, la glace était devenue

tellement épaisse que la

baleine ne pouvait plus avancer.

(La baleine fonce dans une banquise.)


HERCULE MOUSTACHE

Mais qu'est-ce qui se passe

une fois? Mais on est arrêtés!

Mais elle est tombée en panne!

Oh là là! Mais c'est

une catastrophe!


SIDNEY LE PHOQUE

Ne t'inquiète pas! On peut

faire le reste du chemin à pied.

(SIDNEY LE PHOQUE et BÉBERT L'OURS POLAIRE sautent en bas de la baleine pour atterrir sur la banquise.)


HERCULE MOUSTACHE

Encore marcher? Mais enfin!

Ça, c'est pas possible!

(Tous les animaux montent une colline.)


HERCULE MOUSTACHE

Mais c'est un vrai marathon. Après

ces vacances une fois, j'aurai

besoin de vacances.


BÉBERT L'OURS POLAIRE (Narrateur)

Sidney et moi, on commençait

à en avoir assez des

lamentations d'Hercule.

(BÉBERT L'OURS POLAIRE et SIDNEY LE PHOQUE se regardent d’un air irrité.)


BÉBERT L'OURS POLAIRE

Plein nord! Toujours plein nord!

(HERCULE MOUSTACHE grogne.)

(Tous les animaux sont arrivés au sommet de la montagne.)


SIDNEY LE PHOQUE

(Aboyant)

On y est presque!


BÉBERT L'OURS POLAIRE

J'aime ce paysage.


HERCULE MOUSTACHE

Oui, oui. C'est bien joli, une

fois. Mais peut-être que je

pourrais m'asseoir, hein?


SIDNEY LE PHOQUE

(Pointant une luge)

Oui, Hercule. Assieds-toi là.


BÉBERT L'OURS POLAIRE

Plein nord!

Toujours plein nord!


TOUS LES ANIMAUX

Oh!

(TOUS LES ANIMAUX glissent dans leur luge en passant par plusieurs collines. Après avoir sauté entre deux falaises, ils s’écrasent dans un tas de neige.)


HERCULE MOUSTACHE

Il y a de la neige partout!

Mais regardez dans quel état

est ma moustache?

Mais vous avez vu ça?


SIDNEY LE PHOQUE

Mais c'est normal d'être

couvert de neige quand on a

fait de la luge!


HERCULE MOUSTACHE

Ah, je n'aurais jamais dû

venir au Pôle Nord. Ah, non!

(BÉBERT L'OURS POLAIRE et SIDNEY LE PHOQUE se regardent d’un air irrité.)


BÉBERT L'OURS POLAIRE (Narrateur)

On en avait vraiment assez

d'Hercule! On lui avait montré

des tas de choses amusantes

et il n'arrêtait pas

de se plaindre.


SIDNEY LE PHOQUE

Tu as peut-être raison.

(Aboyant)

Tu aurais dû rester

chez toi, Hercule.


BÉBERT L'OURS POLAIRE

Oui. Au sud!


HERCULE MOUSTACHE

(s'éclaircissant la voix et souriant)

Oui... Mais où est la surprise

dont vous m'avez parlé

une fois?

(La nuit tombée, TOUS LES ANIMAUX continuent leur marche.)


SIDNEY LE PHOQUE

Bon, Hercule, c'est la fin du

voyage. On est arrivés.


HERCULE MOUSTACHE

(Étonné)

Quoi? C'est ici ma surprise?

Non, mais...


SIDNEY LE PHOQUE

(S’asseyant)

Oui! Installe-toi

confortablement. Le spectacle

va commencer.


HERCULE MOUSTACHE

Spectacle? Spectacle! Non,

mais ça, c'est de la folie! Il y

a rien d'autre que le ciel noir

et de la glace ici.


BÉBERT L'OURS POLAIRE (Narrateur)

Hercule semblait très déçu.

Mais il n'osait plus

se plaindre.


SIDNEY LE PHOQUE

Hercule, est-ce que tu sais

qu'à l'endroit où on est assis

se trouve exactement

le Pôle Nord.


BÉBERT L'OURS POLAIRE

Oui. C'est l'endroit qui est

le plus au nord possible.


HERCULE MOUSTACHE

Vraiment? Mais ça,

c'est très intéressant.


BÉBERT L'OURS POLAIRE

(Sortant une nappe de son sac à dos)

On va pique-niquer.


HERCULE MOUSTACHE

Oh! Un poisson! Mais comme on

dit chez les morses, une fois:

«Un poisson, il y a que ça de

bon!» Ha, ha! Merci pour la surprise du

pique-nique. Alors là, merci.

Merci, mes amis.

(BÉBERT L'OURS POLAIRE et SIDNEY LE PHOQUE éclatent de rire.)


SIDNEY LE PHOQUE

Mais c'est pas le pique-nique,

ta surprise! Lève les yeux et

regarde plutôt le ciel, Hercule!


BÉBERT L'OURS POLAIRE (Narrateur)

Hercule leva les yeux et le

ciel se mit à changer.

(Des vagues colorées et lumineuses dansent dans le ciel.)


BÉBERT L'OURS POLAIRE (Narrateur)

Bienvenue, Hercule! Voici ta

surprise: l'aurore boréale.


HERCULE MOUSTACHE

Oh, mais alors plutôt deux

fois qu'une. C'est tellement

merveilleux! Oh! Quel spectacle!

Mes amis, merci mille fois pour

cette magnifique surprise.


BÉBERT L'OURS POLAIRE

Je suis si content que tu aies

apprécié tes vacances ici au

Pôle Nord.


SIDNEY LE PHOQUE

Hé! Regardez!

Les lumières reviennent!


HERCULE MOUSTACHE

Oh! Comme c'est beau!

(TOUS LES ANIMAUX s’exclament d’admiration.)

(L'histoire est terminée. Nous voilà de retour au zoo, la nuit, avec LUCIE et les animaux.)


BÉBERT L'OURS POLAIRE

Hercule avait tellement aimé

les lumières du Pôle qu'il

promis de conseiller à tous ses

amis morses d'aller visiter eux

aussi le Pôle Nord.


LUCIE

Je me sens comme Hercule.

(GRATOUILLE LE SINGE)

Quoi? Toi aussi, tu as

une moustache?


LUCIE

Mais non, idiot. Je veux dire

que je suis comme Hercule parce

que moi aussi, j'ai eu une

merveilleuse surprise

aujourd'hui. L'histoire

de Bébert.


BÉBERT L'OURS POLAIRE

Je suis content

qu'elle t'ait plu.


BORIS L'OURS BRUN

Je crois qu'il est l'heure

pour toi de partir en voyage

vers le nord.


LUCIE

Tu veux dire d'aller au lit?


BÉBERT L'OURS POLAIRE

Oui. Bonne nuit, Lucie.


LUCIE

Bonne nuit, les amis.

à bientôt.


TOUS LES ANIMAUX

Bonne nuit, Lucie!

(GEORGINA LA GIRAFE couche Lucie dans son lit. LUCIE bâille puis s'endort.)

(Générique de fermeture)

Épisodes de 64, rue du Zoo

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge

Résultats filtrés par