Image univers 64, rue du Zoo Image univers 64, rue du Zoo

64, rue du Zoo

Lucie est une petite fille habitant le 64, rue du Zoo. Tous les soirs, son amie Georgina la girafe vient la chercher à la fenêtre de sa chambre. Les autres animaux du zoo se regroupent alors autour de Lucie pour lui raconter une histoire de la vie sauvage des animaux.

Partager

Vidéo transcription

L'histoire d'Hubert et la pastèque maudite

Victor décide de se venger parce qu’on lui a demandé de quitter la mare. Hubert sera l’instrument de sa vengeance.



Réalisateurs: An Vrombaut, Albert Pereira Lazaro
Année de production: 1999

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

video_transcript_title-fr

Début chanson thème

CHŒUR

♪ Rue du Zoo

Rue du Zoo

Rue des animaux

Rue du Zoo Rue du Zoo

Rue des animaux ♪


LUCIE

Bonjour! Je m'appelle Lucie.

J'habite au 64, rue du Zoo.

Et on peut dire que j'ai des

voisins vraiment très spéciaux.

Regardez!


LUCIE

♪ Certains ont une bosse

Et d'autres une poche

Y a même un hippo

un p'tit peu trop gros

CHŒUR

Rue du Zoo

Rue du Zoo

Rue des animaux


LUCIE

Dans les pays chauds

Ou chez les Esquimaux

Ils jouent les idiots

Sous toutes les météos

CHŒUR

Rue du Zoo

Rue du Zoo

Rue des animaux


LUCIE

Ils sont joueurs

Ils se font peur

Troupeau de zigotos

Drôle de méli-mélo

CHŒUR

Rue du Zoo

Rue du Zoo

Rue des animaux


LUCIE

De bonne humeur

Toujours à l'heure

Ils viennent tous chaque soir

Raconter leur histoire

Quand vient la nuit

Jamais je ne m'ennuie

Ils sont tellement rigolos

Venez voir mes héros

CHŒUR

Rue du Zoo

Rue du Zoo

Rue des animaux

Rue du Zoo Rue du Zoo

Rue des animaux ♪♪

(LUCIE flatte la tête de GEORGINA LA GIRAFE par la fenêtre de sa chambre.)


MAMAN DE LUCIE

Au lit, Lucie!


LUCIE

D'accord, maman!

(LUCIE ferme sa fenêtre de chambre.)

(Fin chanson thème)

(Début information à l’écran)

(L'histoire d'Hubert et la pastèque maudite)

(Fin information à l’écran)

(LUCIE est couchée dans son lit. GEORGINA LA GIRAFE frappe à la fenêtre de LUCIE. LUCIE ouvre la fenêtre et se laisse glisser le long du cou de la girafe jusqu’au sol.)


LUCIE

Wouhou! Ah! Ah!


LUCIE

Bonsoir, tout le monde.

(LUCIE se retrouve au zoo, NELSON L'ÉLÉPHANT, MOLLY L'HIPPOPOTAME, BORIS L'OURS BRUN, CHATOUILLE ET GRATOUILLE LES SINGES forment un rang et semblent cacher quelque chose.)


TOUS LES ANIMAUX

Bonsoir Lucie!


LUCIE

Pourquoi vous êtes tous en

rang comme ça?


TOUS LES ANIMAUX


Sauf GEORGINA LA GIRAFE

(Regardant dans les airs)

Comme ça.


LUCIE

Vous avez vraiment

l'air bizarre.


TOUS LES ANIMAUX


Sauf GEORGINA LA GIRAFE

Non, pas du tout.


LUCIE

Bien sûr que si. Dis-moi

tout, Boris, sinon,

je te chatouille.


BORIS L'OURS BRUN

(Riant)

Oh non!

(LUCIE rie en chatouillant BORIS L'OURS BRUN.)


BORIS L'OURS BRUN

C'est bon, je vais tout te dire.

On a une surprise pour toi.


VICTOR LE CROCODILE

T'en fais pas, Boris, de toute

façon, c'est un jeu ennuyeux.


LUCIE

C'est Victor, le crocodile!


VICTOR LE CROCODILE

Bonsoir, Lucie. Je voulais te

faire une surprise en te

racontant une histoire, mais

j'aurais dû me douter que nos

amis ne savent pas garder

un secret.


[TOUS LES ANIMAUX:]Oh!

VICTOR LE CROCODILE

Ce n'est pas comme mon ami

Hubert, le phacochère. Lui

au moins, il sait garder un

secret. Veux-tu écouter ma

terrifiante histoire? Ça

s'appelle: Hubert et la

pastèque maudite.

(NELSON L'ÉLÉPHANT, MOLLY L'HIPPOPOTAME, CHATOUILLE ET GRATOUILLE LES SINGES gémissent de peur et claquent des dents.)


LUCIE

Oh oui, j'adorerais.

(Nous entrons dans l'histoire que raconte VICTOR LE CROCODILE et nous nous retrouvons dans la savane où NELSON L'ÉLÉPHANT, RONALD LE RHINO, TIC-TIC L'OISEAU, NATHALIE L'ANTILOPE, CHATOUILLE ET GRATOUILLE LES SINGES s’amusent dans une mare.)


VICTOR LE CROCODILE (Narrateur)

Chaque jour, en Afrique, les

animaux se retrouvaient

pour s'amuser.

(Tous les animaux crient et rient de joie.)


VICTOR LE CROCODILE (Narrateur)

Un jour, j'ai décidé de les

rejoindre dans la mare.

(VICTOR LE CROCODILE sort sa tête de l’eau, regarde autour de lui, puis il claque sa queue dans l’eau.)


VICTOR LE CROCODILE

Salut, les gars. Ce qu'on

s'amuse. Ha! Ha! Ha!

Quoi?! Hein... qu'est-ce que

j'ai encore fait?

(GRATOUILLE LE SINGE)

Tu nous asperges avec ta

queue. Et c'est interdit, ça.


VICTOR LE CROCODILE

Je voulais juste m'amuser.


CHATOUILLE LE SINGE

Et tu claquais des mâchoires.


VICTOR LE CROCODILE

Non, c'est pas vrai.


CHATOUILLE ET GRATOUILLE LES SINGES

Si, c'est vrai.


VICTOR LE CROCODILE

Ah bon, d'accord. C'est vrai.

(GRATOUILLE LE SINGE)

C'est cruel.


CHATOUILLE LE SINGE

Et méchant.


VICTOR LE CROCODILE

Mais les crocodiles sont

supposés être cruels

et méchants.

NELSON L’ÉLÉPHANT

Eh bien, peut-être qu'il

vaudrait mieux pour toi

aller asperger méchamment

les autres ailleurs.

(VICTOR LE CROCODILE s’en va de la mare, puis les autres animaux recommencent à rire et s’amuser)


VICTOR LE CROCODILE

Je vais leur montrer que c'est

plus amusant d'être cruel

et méchant.

(Riant méchamment non loin de la mare)

Je commençais à préparer

ma vengeance.

(Plus tard, près de la rivière)


HUBERT LE PHACOCHÈRE

(Faisant rebondir sa pastèque sur son nez.)

Ce qu'elle est belle, ma

pastèque! Ce qu'elle est belle,

ma pastèque! Ce qu'elle est

belle, ma pastèque!


VICTOR LE CROCODILE

(Depuis la rivière)

Psst! Hubert, par ici.


HUBERT LE PHACOCHÈRE

(Déçu)

Ah, c'est toi...


HUBERT LE PHACOCHÈRE

C'est une bien belle pastèque

que tu as là, Hubert.


HUBERT LE PHACOCHÈRE

Ah, merci, Victor. Est-ce que

je t'ai déjà raconté l'histoire

de ma pastèque préférée?


VICTOR LE CROCODILE

Souvent, mais ça me ferait

plaisir que tu m'en reparles.


HUBERT LE PHACOCHÈRE

Il y a sept ans, pendant la

saison des pluies, je grimpais

le flanc est de la montagne

bleue. C'est alors que je l'ai

vue. Elle était parfaitement

ronde avec des lignes jaunes en

zigzag et dedans,

(VICTOR LE CROCODILE ouvre sa patte, qui contient une graine de pastèque.)


HUBERT LE PHACOCHÈRE

...elle était

pulpeuse et juteuse.


HUBERT LE PHACOCHÈRE

(Apercevant la graine de pastèque)

Ah-ah.


VICTOR LE CROCODILE

Si tu veux être mon ami, je

te donnerai cette graine de

pastèque. C'est une graine

très spéciale.

(VICTOR LE CROCODILE dépose la graine sur le sol.)


HUBERT LE PHACOCHÈRE

(Émerveillé)

Vraiment?


VICTOR LE CROCODILE

Oui, Hubert. La pastèque que

produit cette graine sera la

plus grande, la plus sucrée,

la plus juteuse pastèque

de tous les temps.


HUBERT LE PHACOCHÈRE

Vraiment ?!


VICTOR LE CROCODILE

Tu pourrais la monter sur la

montagne Table. Ça poussera très

vite là-bas. Mais ne le dis pas

aux autres ainsi tu ne seras

pas obligé de la partager.

(S’éloignant dans la rivière)

C'est juste un petit secret

entre nous, d'accord?


HUBERT LE PHACOCHÈRE

Merci, Victor.

Hum...

(VICTOR LE CROCODILE rit méchamment caché derrière de hautes herbes dans la rivière.)


VICTOR LE CROCODILE (Narrateur)

Hubert planta la graine

de pastèque en haut de la

montagne Table.


HUBERT LE PHACOCHÈRE

Oh!


VICTOR LE CROCODILE (Narrateur)

Elle germa immédiatement.


HUBERT LE PHACOCHÈRE

Hi! Hi! Hi!


VICTOR LE CROCODILE (Narrateur)

Bientôt la pastèque était

devenue aussi grosse

qu'un bébé hippopotame.

MOLLY L’HIPPOPOTAME

(Arrivant près de la pastèque)

Oh! Ah!


VICTOR LE CROCODILE (Narrateur)

Et Hubert avait su garder le

secret. Tous les jours, Hubert

évitait ses amis pour aller

admirer sa pastèque qui

grandissait, grandissait.

(Plus tard, près de la mare, HUBERT LE PHACOCHÈRE marche sur la pointe des pieds pour ne pas que ses amis, qui boivent de l’eau dans la mare, se rendent compte de sa présence.)


ZED LE ZÈBRE

Où est Hubert?

NELSON L’ÉLÉPHANT

Je ne sais pas. J'y pense,

ça fait des lustres que je ne

l'ai pas vu.


NATHALIE L'ANTILOPE

Le voilà. Où cours-tu,

Hubert?


HUBERT LE PHACOCHÈRE

Nulle part en particulier.


NATHALIE L'ANTILOPE

Je peux venir?


HUBERT LE PHACOCHÈRE

(Partant en courant)

Non, non.

Finis de boire Nathalie.


NATHALIE L'ANTILOPE

Oh!

NELSON L’ÉLÉPHANT: Bizarre, très bizarre. [HUBERT LE PHACOCHÈRE

(Escaladant la montagne Table)

Bien le bonjour, ma petite

pastèque. Oh!


VICTOR LE CROCODILE

La pastèque d'Hubert était

devenue aussi grande

qu'un éléphant.

(Plus tard, à la rivière)


HUBERT LE PHACOCHÈRE

Victor? Victor? Ma pastèque,

elle est vraiment énorme, ça

devient dangereux. Elle

pourrait rouler de la montagne

Table et atterrir dans la mare.


VICTOR LE CROCODILE

Exactement.


HUBERT LE PHACOCHÈRE

Mais alors, on n'aurait plus

d'eau.


VICTOR LE CROCODILE

Bien fait pour les gentils

animaux qui ne veulent pas

jouer avec moi.


HUBERT LE PHACOCHÈRE

(Reculant)

Mais c'est méchant ça

et cruel.


VICTOR LE CROCODILE

Exactement. Hi! Hi! Hi!

(Plus tard, près de la mare, HUBERT LE PHACOCHÈRE transporte des bâtons sur son dos, tandis que NATHALIE L'ANTILOPE, ZED LE ZÈBRE et TAMANOIR boivent de l’eau.)


ZED LE ZÈBRE

Hé, Hubert!


HUBERT LE PHACOCHÈRE

(Emboîtant le pas)

Pas le temps, Zed.


ZED LE ZÈBRE

Mais... mais qu'est-ce

qu'il a?


VICTOR LE CROCODILE (Narrateur)

Hubert fabriqua un échafaudage

pour empêcher la pastèque de

rouler en bas de la montagne.


HUBERT LE PHACOCHÈRE

Oh! Oh!

(La pastèque continue de pousser.)



VICTOR LE CROCODILE (Narrateur)

Puis il décida de manger la

pastèque afin que personne ne

se doute de rien.

Il grignota, avala, mâcha, mais

en vain. L'énorme pastèque

grandissait plus vite qu'il ne

la mangeait.

(La journée et la nuit passent.)


VICTOR LE CROCODILE (Narrateur)

Et tout le monde fut au courant.

(RONALD LE RHINO avec TIC-TIC L'OISEAU sur sa tête arrive près de la pastèque.)


RONALD LE RHINO

Pourquoi ne nous en as-tu pas

parlé avant, Hubert?


HUBERT LE PHACOCHÈRE

Oh, c'est Victor, le

crocodile, qui ne voulait pas

Il a dit que c'était notre...

petit secret.

(Tous les autres animaux sauf VICTOR LE CROCODILE entourent maintenant HUBERT LE PHACOCHÈRE, au sommet de la montagne Table.)


TIC-TIC L'OISEAU

C'était cruel et méchant.


VICTOR LE CROCODILE

(Observant la scène depuis un buisson)

Hi! Hi! Hi! Exactement.


HUBERT LE PHACOCHÈRE

(Le ventre très plein)

Quelqu'un veut en goûter?

(La pastèque continue de pousser et fait tomber l’échafaudage)

NELSON L’ÉLÉPHANT

Hum... je pense que nous avons

un petit problème.

(Montrant un plan qu’il a tracé dans le sable)

Soyez attentifs. La pastèque est

ici et la mare est là-bas.

Selon mes calculs, la pastèque

sera bientôt tellement lourde

qu'elle va rouler le long de la

pente, aplatir le baobab,

rebondir sur le nid d'Audrey et

atterrir dans la mare

avec un grand plouf!


AUDREY L'AUTRUCHE

Mon lit sera détruit?!


NATHALIE L'ANTILOPE

Il n'y aura plus rien à boire.

NELSON L’ÉLÉPHANT

Et adieu, mon arbre à gratter.


VICTOR LE CROCODILE

Hi! Hi! Hi! Tout à fait.

Je n'ai plus qu'à choisir un bon

endroit pour assister

à la catastrophe.

(VICTOR LE CROCODILE rit méchamment et se cache au bas d’une montagne.)


VICTOR LE CROCODILE (Narrateur)

Nelson eut une idée.

(Tous les animaux sauf VICTOR LE CROCODILE discutent de leur plan.)

(RONALD LE RHINO dévale la montagne Table en creusant derrière lui un chemin dans le sable.)

(NELSON L’ÉLÉPHANT enfonce une roche dans un amas de roches.)

NELSON L’ÉLÉPHANT

Tout le monde est prêt?

(AUDREY L'AUTRUCHE, NATHALIE L'ANTILOPE, TIC-TIC L'OISEAU et RONALD LE RHINO)

(Criant de joie)

Oui.

NELSON L’ÉLÉPHANT

OK. Nathalie, ronge la tige

(NATHALIE L'ANTILOPE ronge la tige de la pastèque géante.)


ZED LE ZÈBRE

(Dansant sur la pastèque instable)

Hi-ha!

Wouhou!

(Étant projeté dans les airs et atterrissant sur un buisson)

Ohh.

(La pastèque suit le chemin creusé par RONALD LE RHINO et passe devant AUDREY L'AUTRUCHE, RONALD LE RHINO, TIC-TIC L'OISEAU et HUBERT LE PHACOCHÈRE qui s’exclament de joie.)

(La pastèque roule sur l’amas de roches et s’envole, survole la mare puis s’écrase sur la colline en bas de laquelle VICTOR LE CROCODILE observait la scène.)


VICTOR LE CROCODILE

Ah!

Pourquoi ça n'arrive qu'à moi?

(Le jus de la pastèque se dévide sur VICTOR LE CROCODILE puis l’emporte vers les autres animaux.)

(Riant, tous les animaux lèchent le jus dont est trempé VICTOR LE CROCODILE.)


VICTOR LE CROCODILE

Arrêtez, arrêtez.

Hi! Hi! Hi! Non, non, vous me

chatouillez. Ha! Ha! Ha!


TOUS LES ANIMAUX

(Sauf VICTOR LE CROCODILE)

(Riant)

Exactement.

(L'histoire est terminée. Nous voilà de retour au zoo, la nuit, avec LUCIE et les animaux.)

(LUCIE, GEORGINA LA GIRAFE et BORIS L'OURS BRUN rient.)


LUCIE

(Essayant de chatouiller VICTOR LE CROCODILE)

Et toutes ces chatouilles! Tu

aimes les chatouilles, Victor?


VICTOR LE CROCODILE

(S’éloignant de LUCIE)

Non, non, je déteste. C'est

l'heure d'aller au lit. J'ai

raconté mon histoire,

alors bonsoir.


LUCIE

Ah, Victor!


VICTOR LE CROCODILE

Ne t'attends pas à ce que

je sois gentil.


LUCIE

Ne t'inquiète pas, Victor,

je sais que tu aimes être...

(Prenant une voix grave)

...cruel

et méchant.


VICTOR LE CROCODILE

Exactement. De toute façon,

c'est l'heure d'aller au lit


TOUS LES ANIMAUX

Bonne nuit, Lucie.


LUCIE

Bonne nuit, les amis.


VICTOR LE CROCODILE

Fais de bons rêves.

(GEORGINA LA GIRAFE couche Lucie dans son lit. LUCIE bâille puis s'endort.)

(Générique de fermeture)

Épisodes de 64, rue du Zoo

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge

Résultats filtrés par