Image univers Amélie et compagnie Image univers Amélie et compagnie

Amélie et compagnie

Amélie Archambault est une petite fille de 9 ans très curieuse. Elle a le goût de l'aventure et adore les animaux. C'est une championne de toutes les causes qui lui tiennent à coeur. Malgré ses bonnes intentions, elle se retrouve souvent dans le pétrin et au coeur de situations extraordinaires.

Partager

Afin de visionner le contenu, il est nécéssaire d'installer un plugin

https://get.adobe.com/flashplayer/

Un intrus au refuge

Grâce au chien d´une voisine, Amélie fait une incroyable découverte dans l´ancien refuge pour animaux que tenait sa mère.



Année de production: 2016

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

VIDÉO TRANSCRIPTION

Début chanson thème


CHOEUR D'ENFANTS

Amélie

Et compagnie

Wouhou

Amélie

Ha! Ha! Ha!

Amélie

Et compagnie

Hou hou hou

Amélie

Oui!


VOIX D'AMÉLIE

Hé, Newton.


Titre :
Amélie et compagnie!


AMÉLIE roule dans son quartier à vélo. Elle transporte un chou rouge dans le panier de sa bicyclette. AMÉLIE salue les gens qu'elle croise..


AMÉLIE

Allô, Héléna!


HÉLÉNA

Allô, Amélie.

T'as un beau chou.

Oui, c'est pour Adèle.


AMÉLIE croise M. PAQUETTE qui jardine devant sa maison.


AMÉLIE

Bonjour, monsieur Paquette.

Elles sont belles, vos fleurs.


M. PAQUETTE

Merci, Amélie. Tu fais

une course avec qui?


AMÉLIE arrive devant chez elle et entre après avoir laissé son vélo devant la maison.


Dans la cuisine, MARTIN, le père d'AMÉLIE, fait de la plomberie sous le lavabo. Ses mains étant pleines, il n'arrive pas à atteindre un outil un peu plus loin sur le plancher.


MARTIN

Mathieu, peux-tu venir

m'aider, s'il vous plaît?


MATHIEU entre dans la cuisine.


MATHIEU

Papa, as-tu vu mon casque?


MARTIN

Non. Désolé, mon grand.

Peux-tu me passer la clé à

molette, s'il vous plaît?


MATHIEU

La quoi?


MARTIN

L'outil là, là.


MATHIEU

Ça?


MARTIN

Oui, la rouge.


MATHIEU

C'est quoi?


MARTIN

C'est une clé à molette.


AMÉLIE entre dans la cuisine et prend bien soin de cacher son casque de vélo sur une chaise de la salle à manger sans se faire voir.


AMÉLIE

Salut! C'est moi!


MARTIN

Hé, salut, ma belle!


AMÉLIE

Papa, as-tu pu brancher

le lave-vaisselle?


MARTIN

Presque. Ce sera pas long.


MATHIEU

As-tu vu mon casque?


AMÉLIE

Ton casque?


MATHIEU

Amélie Archambault...


AMÉLIE

(Menteuse)

Euh...

Je pense que...


AMÉLIE prend le casque et le donne à MATHIEU.


AMÉLIE

Ah, bien oui! Tiens!


MATHIEU

T'es encore partie avec

sans me demander.


AMÉLIE

Bien, je ne trouvais plus le

mien puis j'étais super pressée.


MATHIEU

Ça fait 10 minutes

que je le cherche.


AMÉLIE

Merci de me l'avoir prêté.

T'es mon grand frère préféré.


MATHIEU

Je suis le seul frère

que t'as.

Bye!


AMÉLIE

Bye-bye!


AMÉLIE s'en va.


MATHIEU

OK, papa.

Je retourne au

skate park.


MARTIN

OK! Salut. À bientôt.


MATHIEU

Bye.


MARTIN

Sois prudent.


MATHIEU

Oui.


MATHIEU s'en va. MARTIN poursuit ses travaux de plomberie et se fait arroser par un tuyau sous le lavabo. MARTIN rit.


MARTIN

Ha! Ha! Ah...


Dans sa chambre, AMÉLIE s'assoit devant un aquarium où patauge une petite tortue.


AMÉLIE

Je pourrai pas jouer

avec toi, ma belle Adèle.

Madame Patel s'est fait mal

au dos puis ça fait des jours

qu'elle a pas promené

son chien Grizzly.

Liam s'en vient ici. Avec lui,

on va l'amuser un peu.

Tu penses que c'est moi

qui aurais dû

aller chercher Grizzly?

Pas Liam?

Oui, c'est vrai que Grizzly

est pas mal gros,

mais Liam est plus fort

que tu penses.


De son côté, LIAM promène GRIZZLY, un gros chien ressemblant à un Berger allemand. LIAM a de la difficulté à contrôler le chien, qui tire sur sa laisse avec force.


LIAM

Assis. Ah...

Grizzly!

Attends!

... zzly... Non... Assis.


GRIZZLY LE CHIEN

Wouf! Wouf!


LIAM tombe en essayant de retenir la laisse.


LIAM

Ayoye!


AMÉLIE se rend dans sa cuisine, où MARTIN poursuit ses travaux de plomberie.


AMÉLIE

T'as pas lu les instructions

ou regardé sur Internet?


MARTIN

(Avec le sourire en coin)

Non. Je devrais peut-être

y jeter un coup d'oeil.


AMÉLIE

Tu devrais peut-être appeler

un plombier aussi.


MARTIN

Hé, toi! Si je suis capable

de faire des interventions

chirurgicales sur les animaux,

je suis capable d'installer

un lave-vaisselle.


AMÉLIE

T'as raison. Allez!

Go, go, go, go!


MARTIN

OK! Ha! Ha! Ha!


AMÉLIE

Papa, c'est quoi la meilleure

collation pour les chiens?


MARTIN

Euh... Ils aiment les fruits.

C'est gentil ce que tu fais

pour madame Patel.


AMÉLIE

Pauvre Grizzly!

Ça fait des jours

qu'il est pas allé jouer dehors.


MARTIN

Avec toi et Liam, c'est sûr

qu'il va bien s'amuser.


AMÉLIE

Bon, j'y vais! Bonne chance

avec ton lave-vaisselle.


MARTIN

Merci, ma belle.


À l'intérieur d'un refuge pour animaux désert, des croquettes traînent un peu partout sur le plancher et le comptoir. Un ANIMAL non-identifié observe les croquettes en se promenant parmi elles.


VOIX DE L'ANIMAL

Wouhou! J'ai enfin réussi

à entrer au paradis.

Toutes ces croquettes

sont à moi.

À moi! à moi! à moi!

Ha! Ha! Ha!

Hi! Hi! Hi!

Ah! Ha! Ha! Ha!


L'ANIMAL entend un chien aboyer à l'extérieur.


VOIX DE L'ANIMAL

Ah non! Pas un chien!

Ah! J'espère qu'il n'a pas

repéré mon odeur.


LIAM est devant le refuge avec GRIZZLY. AMÉLIE le rejoint.


AMÉLIE

Liam, ça va?


LIAM

(Essoufflé)

Super bien!


AMÉLIE

T'es essoufflé.

C'est ton asthme.

As-tu ta pompe?


LIAM

J'en ai pas besoin, Amélie.


AMÉLIE

J'aurais dû aller

chercher Grizzly.

Il est trop gros puis

il court trop vite pour toi.


LIAM

Je suis capable de courir.

Puis c'est bon pour moi

de pousser mes limites.

Si je veux faire partie

de l'équipe de soccer,

il faut que je m'entraîne

à avoir plus de souffle.


LIAM court sur place.


AMÉLIE

OK, OK! Mais là, repose-toi.


LIAM

Pas le temps, Amélie.

On est ici pour amuser Grizzly.


AMÉLIE

C'est ce qu'on va faire,

mais...


LIAM

Madame Patel était contente

que je vienne le chercher.

Si ça se passe bien,

elle va nous laisser jouer

avec lui...

(Reprenant difficilement son souffle)

tous les jours.


AMÉLIE

Cool!


GRIZZLY LE CHIEN

Wouf! Wouf!


AMÉLIE

Pourquoi tu jappes,

mon gros toutou?


LIAM

Je pense qu'il veut jouer.


AMÉLIE montre une balle de tennis à GRIZZLY.


AMÉLIE

Regarde,

j'ai ce qu'il te faut. Grizzly,

regarde la belle balle.

Allez, va chercher.


AMÉLIE lance la balle en direction du refuge. GRIZZLY aboie en cette direction.


GRIZZLY LE CHIEN

Wouf! Wouf! Wouf!


À l'intérieur du refuge, l'ANIMAL aperçoit GRIZZLY aboyer par la fenêtre.


VOIX DE L'ANIMAL

Chut! Espèce de vadrouille

sur pattes.

Personne doit savoir

que je suis ici.

Ah, je déteste les chiens!

Ils sont ridicules.

Ri-di-cu-les! Allez, va-t'en,

toi! Pchit! Kich, kich!


MATHIEU rentre chez lui et dépose son skateboard brisé dans l'entrée. Il va voir son père à la cuisine.


MATHIEU

Salut, mon petit papa.

Je viens t'aider.


MARTIN

Tu reviens vite du parc.

Et quand tu m'appelles

«mon petit papa»,

ça veut dire une seule chose.

T'as brisé ta nouvelle planche.


MATHIEU

Euh...

J'essayais un nouveau saut

puis, crac!


MARTIN

Pauvre Mathieu.


MATHIEU

Ça me touche que

tu compatisses avec moi, papa.


MARTIN

Hum hum!


MATHIEU

Donc, je t'aide

puis on va au magasin après.


MARTIN

Oh!

OK. Si t'as de l'argent pour

t'acheter une nouvelle planche,

pas de problème!


MATHIEU

Mais, j'ai pas un sou.

Tu le sais.


MARTIN

Mathieu, c'est la 4e planche

que tu brises en un mois.


MATHIEU

Ça fait partie du sport.

Tu peux pas devenir un pro

si tu brises pas tes planches.


MARTIN

Si c'est comme ça que tu veux

faire avancer ta carrière,

j'ai pas de problème avec ça.

Mais, il va falloir que

tu participes monétairement.


MATHIEU

Je peux pas travailler.

J'ai pas l'âge.


MARTIN

Je peux te donner de l'argent

en échange de quelques services.


MATHIEU

Comme?


MARTIN

Nettoyer ta chambre.

Tondre la pelouse.


MATHIEU

C'est de l'exploitation!


MARTIN

Ta prochaine planche,

mon grand,

c'est toi qui la paies.


MATHIEU

Si je fais ma chambre?


MARTIN

Hum hum!


MATHIEU

La pelouse. Et que,

en plus, en plus,

je passe l'aspirateur dans

la maison, tu me donnes combien?


MARTIN

Je veux pas que tu fasses

le ménage de toute la maison,

mais... si tu nettoies

ta chambre,

tu tonds la pelouse...


MATHIEU

Allez, dis-le. Combien?


MARTIN

Commence par t'activer

et on verra.

OK? Hum?


MARTIN tend son poing vers MATHIEU, s'attendant à ce qu'il le cogne avec le sien. Mais MATHIEU s'en va en râlant.


MATHIEU

Grrr!


MARTIN

Bien là...


Pendant ce temps, GRIZZLY continue de japper en direction du refuge.


GRIZZLY LE CHIEN

Wouf! Wouf!

Wouf! Wouf!


Un jeune garçon, PAUL-YVES, vient à la rencontre d'AMÉLIE et de LIAM.


PAUL-YVES

Bon!

Enfin, ton chien

a arrêté de japper.

J'allais appeler la police.


AMÉLIE

Ah non, pas lui!

Liam, dis à PYC que...


PAUL-YVES

Mon nom, c'est pas PYC.

Liam,

dis à Amélie que je m'appelle

Paul-Yves.


AMÉLIE

(S'adressant à LIAM)

Donc, dis à PYC que...


PAUL-YVES

Arrête de m'appeler PYC.


GRIZZLY LE CHIEN

Wouf! Wouf!


PAUL-YVES

Bon!

Là, j'ai pas le choix.

Ça suffit.


PAUL-YVES prend son téléphone et compose un numéro.


LIAM

Non! On s'excuse, Paul-Yves.

On s'en va au parc.

Pas besoin d'appeler la police.


PAUL-YVES

Je vais l'appeler

si ça me tente.

Surtout si c'est le nouveau

chien d'Amélie.

C'est pas le tien, hein?


LIAM

Non. C'est celui

de madame Patel.


AMÉLIE

Dis à PYC qu'il a le droit

d'appeler qui il veut,

mais les chiens

ont le droit de japper.


PAUL-YVES

(S'adressant à LIAM)

Dis à Amélie qu'il existe

un règlement municipal

sur le bruit. Je le sais,

mon père travaille à la mairie.


LIAM

Oh! Arrêtez de passer par moi.

Vous êtes là tous les deux.

Parlez-vous!


PAUL-YVES

OK! C'est correct.

Je ne lui parlerai plus.

Liam, as-tu le goût

de venir jouer à des jeux vidéo?

Mon père vient d'acheter

des super manettes.


LIAM

Bien, c'est que--


AMÉLIE

Non, Liam!

Tu peux pas.

Rappelle-toi notre mission.


PAUL-YVES

Liam, t'as le droit

de changer d'idée.

Amélie, c'est pas ton chef.


LIAM

Merci, PYC. Euh...

Paul-Yves, mais...

... je peux pas.


PAUL-YVES

Pfft! Tant pis pour toi.


PAUL-YVES s'en va en serrant les poings.


À l'intérieur du refuge, l'ANIMAL se dirige vers un tas de croquettes.


VOIX DE L'ANIMAL

Bon! Enfin, un peu de silence.

Maintenant, à moi

toutes ces croquettes.

Miam!


L'ANIMAL entend GRIZZLY japper de plus belle.


VOIX DE L'ANIMAL

Ah, chien de malheur!

Je n'en peux plus de t'entendre.

Chut!


À l'extérieur, GRIZZLY continue de japper.


VOIX DE L'ANIMAL

Peut-être qu'il jappe

parce que...

... Il y a de la nourriture

dans l'ancien refuge.


AMÉLIE

Bien, ça se peut.

Je sais pas. Personne est

retourné là depuis...


LIAM

Que ta mère est morte.


AMÉLIE

... trois ans.


Il y a un gros malaise.


AMÉLIE

Mais... t'as raison.

Grizzly doit sentir

la nourriture.


LIAM

Ou un autre animal.


AMÉLIE

Comme?


LIAM

Bien, euh...

Un écureuil gourmand.

Un raton laveur ou...

... une mouffette.


MATHIEU passe l'aspirateur dans le salon. Un morceau de vêtement se coince par mégarde dans l'aspirateur. MATHIEU lève le tuyau et heurte un petit cadre avec une photo de la mère de MATHIEU et d'AMÉLIE à l'intérieur. La photo tombe dans un seau d'eau savonneuse et le cadre se brise. MATHIEU se précipite pour la ramasser. MATHIEU constate que la photo est déchirée.


MATHIEU

Non, non, non, non, non, non!


MARTIN entre au salon.


MARTIN

Qu'est-ce qui se passe?


MATHIEU montre la photo à MARTIN.


MARTIN

C'est correct.

On va en imprimer une autre.


MATHIEU

On n'a plus le fichier.

C'était sur ton ordinateur

que t'as jamais fait réparer.

Si tu me m'avais pas obligé

de faire du ménage,

ça serait jamais arrivé.


MARTIN

Écoute, je suis certain

que j'en ai...

une copie sur une clé USB.


MATHIEU

Tu la retrouveras jamais.

C'était la plus belle

photo de maman.


MARTIN prend MATHIEU dans ses bras.


Pendant ce temps, AMÉLIE et LIAM sont devant le refuge. GRIZZLY continue d'abooyer.


GRIZZLY LE CHIEN

Wouf! Wouf! Wouf!


AMÉLIE donne une fraise à GRIZZLY.


AMÉLIE

Grizzly, mange

et arrête de japper.


LIAM

(Regardant par la fenêtre.)

Amélie,

j'ai vu quelque chose bouger.

Quelque chose de poilu.

Je pense que c'est un raton.


AMÉLIE

Oui!

Je vois rien.


LIAM

On devrait entrer.

Il y en a sûrement plus qu'un.

Je pense qu'ils sont

en train de transformer

le refuge à ta mère

en parc d'attractions.


AMÉLIE

T'as raison.

Il faut faire quelque chose.

Mais je suis pas sûre que

mon père veut qu'on entre là.


PAUL-YVES arrive avec un petit appareil dans sa main.


PAUL-YVES

Savez-vous c'est quoi ça?

C'est un sonomètre.

Ça sert à mesurer le son.

Puis selon mon appareil,

votre chien dépasse largement

les limites permises

par la ville.


AMÉLIE

(S'adressant à LIAM)

Peux-tu lui dire

qu'on n'a pas le temps

de s'occuper de ses niaiseries?


PAUL-YVES

J'appelle la police,

tout de suite!

Et elle va retourner votre chien

chez madame Patel.


LIAM

Non!

Tu peux pas faire ça, PYC.

Euh, Paul-Yves.

Madame Patel voudra plus jamais

nous laisser son chien.


PAUL-YVES

Si tu viens jouer avec moi,

j'appellerai pas.


LIAM

Je peux pas. Amélie et moi--


AMÉLIE

Euh, c'est correct.

Vas-y, Liam.


AMÉLIE s'approche de LIAM et lui parle à voix basse.


AMÉLIE

Pendant que tu vas chez PYC,

je vais demander la clé

à mon père pour le refuge.


LIAM

OK! Mais tu m'attends

pour rentrer. Hein?


PAUL-YVES

Qu'est-ce que

vous complotez, hein?


AMÉLIE hoche la tête.


LIAM

Rien, rien! OK!

Je vais venir jouer avec toi.


PAUL-YVES

Cool! Tu vas sauter au plafond

quand tu vas voir

mes nouvelles manettes.


AMÉLIE

(S'adressant à LIAM)

T'amènes Grizzly?


LIAM

Oui.


PAUL-YVES

Non. Pas de chien chez nous.


LIAM

C'est ça ou je viens pas.


PAUL-YVES

OK! Mais...

... il a affaire

à rester tranquille.


AMÉLIE

Merci!


PAUL-YVES s'éloigne. AMÉLIE parle à LIAM à voix basse.


AMÉLIE

Dans 10 minutes,

tu viens me rejoindre

tu sais où.

Mais fais attention. Il faut que

personne te voie entrer ici.


LIAM

OK! Je vais être super

prudent. Viens, Grizzly.


MARTIN est dans la cuisine et consulte son ordinateur portable. AMÉLIE vient le rejoindre.


AMÉLIE

Salut, papa.


MARTIN

Salut, ma petite loutre.

Comment ça va avec Grizzly?

Il jappe pas mal.


AMÉLIE

Tout est sous contrôle


MARTIN

Hum hum!


AMÉLIE

Est-ce que tu sais

est où la clé?


AMÉLIE regarde l'écran d'ordinateur et y voit une photo de sa mère.


AMÉLIE

Qu'est-ce que tu fais?


MARTIN

Mathieu a abîmé la photo de ta

mère qui était dans le salon.

J'essaie de trouver une copie.


AMÉLIE

T'es belle, maman.


MARTIN

Oui.


Un silence s'installe.


MARTIN

C'est quelle clé

que tu cherches?


AMÉLIE

Ah!

Euh... Pas une clé pour ouvrir

quelque chose...

Une... Clémentine.

J'ai un peu faim.


MARTIN

J'ai acheté des oranges,

mais pas de clémentines.


AMÉLIE

Oh, bon! Laisse faire.


MARTIN

Ça va, toi?


Le téléphone de MARTIN sonne. Il répond.


MARTIN

Oui allô? Déjà?

Votre jument devait pas mettre

bas seulement à la fin du mois?

Non, non. On a encore le temps.

Je vais aller vérifier

mes dossiers.


MARTIN monte à l'étage. AMÉLIE en profite pour prendre une clé rangée dans le garde-manger. Sur la clé, il est écrit «refuge».


LIAM entre dans la chambre de PAUL-YVES avec GRIZZLY.


PAUL-YVES

Peux-tu attacher ton chien dehors?


LIAM

J'aime mieux

le garder avec moi.


PAUL-YVES

Je pense que je sais pourquoi

il jappait comme un fou tantôt.

C'est à cause d'Amélie.

Personne l'aime.


LIAM

C'est pas vrai. Amélie,

c'est ma meilleure amie.

Moi, je l'aime. Et plein

d'autres personnes aussi.

OK?


PAUL-YVES

OK!


PAUL-YVES montre ses manettes à LIAM.


PAUL-YVES

Regarde, quand tu joues

avec, ça vibre.


LIAM

Ah oui! J'ai déjà vu ça avant.


PAUL-YVES

Tiens, je t'en prête une.


GRIZZLY met la manette dans sa gueule.


PAUL-YVES

Dis à ton chien

de lâcher ma manette.


LIAM

Hi! Hi! Hi!


PAUL-YVES

C'est pas drôle.


LIAM

Excuse-moi.

Je voulais pas rire.


PAUL-YVES

Ça vaut cher, ces manettes-là.


LIAM

Grizzly l'a pas brisée.

C'est juste de la bave.

Regarde. Elle a rien.


PAUL-YVES

Mets ma manette sur la table

puis sors ce chien-là d'ici!


LIAM dépose la manette et s'en va avec GRIZZLY.


PAUL-YVES

(Regardant la manette)

Beurk!


De son côté, AMÉLIE entre discrètement dans le refuge. L'endroit est poussiéreux et recouvert de croquettes. AMÉLIE s'avance vers un babillard et y décroche une photo de sa mère. LIAM entre dans le refuge.


LIAM

Wow!

C'est trop cool

comme endroit!


AMÉLIE

C'est drôle.

Je pensais que c'était

plus grand que ça.


LIAM

C'est peut-être toi

qui étais plus petite

la dernière fois

que tu es venue.


AMÉLIE

Oui. J'avais 6 ans.

J'aimais ça voir ma mère

prendre soin des animaux.


LIAM

De quel genre d'animaux

elle s'occupait?


AMÉLIE

Des animaux abandonnés

comme...

... des chiens, des chats,

des hamsters, des lapins.

Mais aussi des animaux

du parc comme...

... des pigeons,

des canards, des...


AMÉLIE et LIAM entendent un bruit.


LIAM

Ratons laveurs!


AMÉLIE

Attention, c'est un animal

sauvage.

Tout ce qu'on veut,

c'est qu'il sorte d'ici.

Moi, je vais faire du bruit.

Puis toi, va près de la porte.

Dès que tu vois le raton, ouvre

la porte, mais fais attention.

Il faut que personne

nous voie ici.


LIAM ouvre la porte du refuge. AMÉLIE tape dans ses mains en criant.


AMÉLIE

Aaaaaah!


Un CHAT sort de sa cachette.


LE CHAT

Miaou!


AMÉLIE

Ah!

Oh!

C'est pas un raton.

C'est un chat.

Allô, gros minou.


LIAM

Salut, chat.

Regarde, Amélie.

Il a une médaille.


AMÉLIE

(Lisant l'inscription sur la médaille.)

N.


LIAM

Rien d'écrit.


Le CHAT mange des croquettes sur le sol.


AMÉLIE

T'as entendu?

On dirait qu'il a mal au ventre.


LIAM

Ah non! Aaah...

Il faut que je m'en aille.

J'ai promis de ramener

Grizzly avant 3h.


AMÉLIE

Il est où?


LIAM

Je l'ai attaché dehors.


AMÉLIE

Puis, il jappe pas?


LIAM

Non.

Je lui ai dit: couché,

Grizzly! Il s'est couché.

Deux secondes après, il dormait.


AMÉLIE

Wow! Bravo, Liam!

Tu le diras à madame Patel.

Elle va être fière de toi.


LIAM

À deux, on s'en est

bien occupé.


AMÉLIE

Oui, mais la prochaine fois,

on va aller jouer au parc

avec lui. Promis.


LIAM

Oui. Salut, Amélie.

Salut, chat.


LIAM s'en va. AMÉLIE s'adresse au CHAT.


AMÉLIE

Qu'est-ce qui se passe,

mon beau minou?

T'as mal au ventre, hein?

Viens! Mon père est vétérinaire.

Il va pouvoir te soigner.


AMÉLIE prend le CHAT dans ses bras.


Dans la cuisine, MARTIN et MATHIEU regardent des photos de la mère de MATHIEU sur l'ordinateur.


MATHIEU

Ha! Ha! Ha!

Ah...

Attends! Je l'ai jamais vue,

cette photo-là.


Sur la photo, la mère de MATHIEU tient un bébé dans ses bras.


MARTIN

(En parlant du bébé)

C'est toi, ça.


MATHIEU

Ah oui?


MARTIN

Hum hum!

Veux-tu que je l'imprime?


MATHIEU

J'aurais aimé ça en avoir une

où on la voit de plus proche.


MARTIN

Je le sais, mon grand, mais...

c'est les seules

que j'ai pu trouver.


MATHIEU

OK! Je vais la prendre.

En passant, j'ai fini le ménage.


MARTIN

Hé, bravo!


MARTIN remet un billet de banque à MATHIEU.


MARTIN

Tiens! Pour vous, monsieur!


MATHIEU

Cinq dollars?


MARTIN

Hum hum!


MATHIEU

Mais, c'est même pas le

dixième du prix d'une planche.


MARTIN

Je vais t'en donner cinq

de plus si tu tonds le gazon.


MATHIEU

Mais papa, ça va me

prendre 1000 ans

avant de pouvoir

m'en acheter une autre.


MARTIN

Oh... Cinq dollars!


MATHIEU

C'est de l'exploitation!

Je l'ai dit.


MARTIN fait voler le billet près du visage de MATHIEU, comme un petit avion.


MATHIEU

(En parlant de la photo)

On l'imprime? On l'imprime?


MARTIN

Oui, on va l'imprimer.

Prends ton cinq dollars.

Mets-le dans ta poche.


VOIX D'AMÉLIE

Papa! Papa, j'ai un patient pour toi.


MARTIN

Ah! Je vais revenir.


MATHIEU

Hum hum!


MARTIN se lève et montre le billet à MATHIEU.


MARTIN

Bon! Ça t'attend

dans mon porte-feuille.


MATHIEU

Hum hum...


Plus tard, dans la chambre d'AMÉLIE, MARTIN examine le CHAT.


MARTIN

Ouh, il a l'estomac

pas mal plein, ton matou.


AMÉLIE

Il a peut-être mangé quelque

chose de mauvais pour lui.


MARTIN

Peut-être, mais il a

surtout beaucoup mangé.


AMÉLIE

Est-ce que tu vas

pouvoir le soigner?


MARTIN

On va attendre de voir

s'il a d'autres symptômes.

Mais t'en fais pas.

Je vais en prendre soin.

Est-ce que tu sais

à qui il appartient?


AMÉLIE

Euh... non.

Je l'ai trouvé.


MARTIN

C'est pas une médaille

de la ville, ça.


AMÉLIE

Il n'y a pas de numéro dessus.

Juste un N.


MARTIN

Hum...


Le téléphone de MARTIN sonne. Il répond.


MARTIN

Oui allô?

Oui, oui, ce serait pour faire

installer un lave-vaisselle.

Oui, non. Demain,

ça serait parfait.


MARTIN poursuit sa conversation à l'extérieur de la chambre.


AMÉLIE

(S'adressant au CHAT)

C'est pourquoi le N

sur ton collier, gros minou?


LE CHAT

Je suis pas gros.

Et le N,

c'est pour Newton.

C'est mon nom.

Le plus beau nom du monde!

Newton.


AMÉLIE

Tu...

Tu parles?


NEWTON LE CHAT

Bien sûr!

Je ne porte pas le nom

d'un grand génie pour rien.


AMÉLIE

Si t'es si intelligent,

pourquoi t'as mangé

des vieilles croquettes?


NEWTON LE CHAT

J'en ai juste mangé

deux ou trois.

Bon, bon, peut-être 30.


AMÉLIE

Il fallait pas faire ça,

mon gros gourmand.


AMÉLIE s'arrête de parler un instant.


AMÉLIE

Dis-moi que je suis pas

en train de rêver.

Tu parles vraiment.


NEWTON LE CHAT

Je chante aussi.

(Chantant)

Trois petits chats

Trois petits chats

Trois petits chats chats


AMÉLIE

T'es vraiment le chat

le plus extraordinaire au monde!


NEWTON LE CHAT

Oui, je le sais.


AMÉLIE

Dis-moi, d'où tu viens, toi?


NEWTON LE CHAT

Est-ce que tu veux

me rendre un service?

Quelque chose de bien plus

intéressant que de s'occuper...

d'un chien! Rrrr!


AMÉLIE

Quoi?


NEWTON LE CHAT

Veux-tu m'adopter?


MATHIEU entre dans la chambre.


MATHIEU

Amélie, as-tu vu mes...


MATHIEU aperçoit NEWTON.


MATHIEU

Euh...

C'est quoi ce chat-là?

Il est pas à toi, hein?


NEWTON LE CHAT

Miaou!


Générique de fermeture


Épisodes de Amélie et compagnie

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge

Résultats filtrés par