Image univers Amélie et compagnie Image univers Amélie et compagnie

Amélie et compagnie

Amélie, une petite fille pétillante, débrouillarde et engagée qui parle avec les animaux. Newton, un chat gourmand, mais attachant, qui a la répartie facile et un sens de l´humour décapant. Une famille unie, mais un grand frère parfois fatigant. Des amis fidèles et dégourdis. Un voisin qu´on voudrait vendre. Un refuge pour animaux domestiques abandonnés. Des idées plein la tête. Des aventures stimulantes, parfois abracadabrantes. Bienvenue dans le monde d´Amélie et compagnie!

Partager

Vidéo transcription

La perfection à tout prix!

Amélie trouve le permis d’exploitation du refuge, mais il est expiré. Martin tente de joindre la ville pour avoir un rendez-vous avec un inspecteur, ce qui s’avère très compliqué. Rachel veut comprendre ce qui se passe au parc où des arpenteurs travaillent. India tente de savoir ce qu’ils font, mais un certain mystère plane sur leurs activités. Alphonse fait la rencontre de Star. Newton veut se faire beau pour rencontrer « officiellement » sa soeur. Malheureusement, il se tache avec de la peinture et doit se faire laver à tout prix.



Année de production: 2018

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

video_transcript_title-fr

Des extraits des épisodes précédents défilent. Le chat NEWTON évoque son envie de rencontrer sa sœur, MARIE CURIE. PAUL-YVES tente de kidnapper la chatte MARIE CURIE, mais échoue. Pour éviter des ennuis avec son père et la police, PAUL-YVES accepte la punition imposée par RACHEL: faire des travaux pour la propriétaire de MARIE CURIE, CATOU LALOUCHE, pour le reste de l'été. AMÉLIE apprend par son père MARTIN que la ville les a notifiés que son refuge pour animaux est illégal, car elle n'a pas de permis d'exploitation. Le refuge risque donc de devoir fermer. L'épisode débute ensuite.


Début chanson thème


CHOEUR D'ENFANTS

Amélie

Et compagnie

Wouhou

Amélie

Ha! Ha! Ha!

Amélie

Et compagnie

Hou hou hou

Amélie

Oui!


VOIX D'AMÉLIE

Hé, Newton.


Fin chanson thème


Titre :
Amélie et compagnie!


Dans le salon d'AMÉLIE, AMÉLIE et LIAM fouillent dans les boîtes de la mère décédée d'AMÉLIE, Karine, contenant les documents du refuge. AMÉLIE porte une botte orthopédique, dont elle défait les attaches. Son père, MARTIN, entre dans la pièce en parlant au téléphone avec une boîte sous le bras.


MARTIN

(Au téléphone)

Amélie? Ah oui,

ça va déjà beaucoup mieux.

Mais le docteur dit

qu'elle doit...

(S'adressant à AMÉLIE en claquant des doigts)

Hé!


AMÉLIE remet les attaches sur sa botte.


MARTIN

(Au téléphone)

Elle doit très bien porter

sa bottine

si elle veut que son pied

guérisse plus vite.

OK, oui. Dis-leur

que j'arrive tout de suite.

À bientôt! Bye.

(S'adressant à AMÉLIE et LIAM)

Puis, l'avez-vous trouvé?


AMÉLIE

Non. Aucune trace du permis.


LIAM

Une autre boîte?


MARTIN

Oui, monsieur!

Mais c'est la dernière.

C'est sûr qu'il est

quelque part ici.

Bon, j'aimerais ça vous aider,

les enfants.

Mais c'était Jennie au téléphone,

j'ai une petite urgence à aller régler.


AMÉLIE

Mais papa, le refuge,

c'est une urgence!

Il faut trouver le permis

pour opérer,

sinon la ville veut que je ferme

le refuge dans une semaine!


MARTIN

Je le sais.

Mais inquiète-toi pas.

C'est sûr qu'il est

quelque part ici.

Ta mère aurait jamais opéré

un refuge sans un permis.


AMÉLIE

(Tristement)

Hum...


MARTIN

Bon, je reviens dès que j'ai

fini. Promis! Bonne chance!


AMÉLIE

Bye...


LIAM

Bye.


MARTIN sort de la maison.


AMÉLIE

Tu peux me passer la boîte?


LIAM

Tiens.


LIAM passe une boîte à AMÉLIE, qui regarde dedans quelques instants, puis la met de côté.


AMÉLIE

Ah... Regarde, Liam.

On n'a pas fini de chercher!

On s'occupera de ça après.


LIAM ouvre une pochette de documents.


LIAM

Je suis pas si sûr de ça...

Je pense que je l'ai trouvé!


AMÉLIE

Pour vrai?


LIAM

Ouais!


LIAM sort un document de la pochette et le montre à AMÉLIE. Ils se regardent tous les deux en souriant.


Dans le pavillon du parc, INDIA, la tante d'AMÉLIE, fait faire le tour des lieux à STAR, une enfant trisomique. STAR prend en note tout ce que lui dit INDIA.


INDIA

Alors, regarde, ma belle Star,

ici, on range les ballons.


STAR

OK.


INDIA

Ensuite, regarde ici,

les protecteurs

et les cordes à sauter.

Maintenant, tout est vraiment

bien classé...


STAR

Attends! J'ai pas fini.


INDIA

(Riant)

OK!

Mais si tu veux, je peux t'aider

à prendre des notes.


STAR

Non, je suis capable

toute seule.


INDIA

OK!


ALPHONSE rentre discrètement dans le pavillon, puis saute sur place en criant.


ALPHONSE

Plus un geste!


INDIA

Ah!


Surprise, STAR échappe son crayon puis se blottit dans les bras d'INDIA.


ALPHONSE

Je le vois.

Il est juste à côté de toi!

Le raton-laveur

cornu cracheur de

feu! Je le vois!


INDIA rassure STAR qui panique dans ses bras.


INDIA

Hé, calme-toi, ma belle Star.

Il y a pas danger!


Dans le salon d'AMÉLIE, AMÉLIE, MARTIN et LIAM sont assis sur le canapé. MARTIN examine le document que LIAM et AMÉLIE ont trouvé.


MARTIN

Oui. C'est le bon papier!


AMÉLIE

Yeah! Super!


MARTIN

Mais...


AMÉLIE

Mais quoi?


MARTIN

Ça fait trois ans

qu'il n'est plus valide.


AMÉLIE et LIAM poussent des soupirs découragés.


MARTIN

Ah, mais faites pas

cette face-là!

Il faut juste faire

une nouvelle demande,

puis un inspecteur va venir...


AMÉLIE

Un inspecteur?


MARTIN

Oui.

C'est juste pour s'assurer

que tout est conforme,

sécuritaire et en ordre.

Puis après, il va nous donner

un nouveau permis

en moins de temps

que ça prend de dire ciseaux.


LIAM

Ciseaux!


MARTIN

(Riant)

Woh! Pas si vite quand même!

Il faut d'abord faire un appel,

prendre un rendez-vous.


AMÉLIE

Bien, qu'est-ce qu'on attend?

Bien, allez, vite! Appelle!


AMÉLIE essaye de se lever précipitamment, malgré sa botte orthopédique, mais son père MARTIN la retient.


MARTIN

Woh, woh! Hé, attention, toi,

avec ta jambe!


AMÉLIE

J'ai juste hâte

que ça soit réglé.

Ça me stresse,

cette histoire-là.


MARTIN

Je le sais, je m'en occupe, OK?


MARTIN compose un numéro sur son téléphone.


AMÉLIE

(S'adressant à LIAM)

Un inspecteur va venir! Il faut

que le refuge soit parfait!


LIAM

Mais c'est pas déjà parfait?


AMÉLIE

Euh... non!

La peinture de la table

est tout écaillée

puis ça doit faire

au moins trois siècles

qu'on n'a pas fait le ménage!


LIAM

Tu veux encore faire un ménage?


AMÉLIE

Oui! Il faut que ça soit

archi propre. Allez, viens-t'en!


AMÉLIE et LIAM s'apprêtent à se lever pour partir.


VOIX AUTOMATISÉE AU TÉLÉPHONE

Bonjour, il y a 30 minutes

d'attente...


MARTIN

Trente minutes d'attente!

Ah, bien là...


AMÉLIE et LIAM se rassoient en soupirant.


Dans le pavillon du parc, INDIA rassure STAR.


INDIA

Alphonse, là,

il aime ça inventer

des personnages imaginaires,

mais t'en fais pas,

ma belle Star,

ils existent pas pour vrai, OK.


ALPHONSE

Désolé si je t'ai fait peur.


STAR

J'ai pas eu peur.


INDIA

Tu nous as un petit peu pris

par surprise!


STAR

C'est pas gentil de crier!


ALPHONSE

Mais c'est tellement rare

de voir un raton-laveur

cornu cracheur de feu.


STAR

Ça existe pas.


INDIA

Oui, t'as un bon point!


La montre d'INDIA sonne.


INDIA

Oh! Aïe, aïe, aïe! Hé,

c'est l'heure de ma tournée.

Tiens, je te laisse finir

de prendre des notes

puis je reviens, ça sera pas

long, OK, à tantôt!


INDIA redonne son carnet et son crayon à STAR avant de sortir du pavillon.


ALPHONSE

Mes animaux existent

pour vrai, OK!

T'as juste besoin d'y croire.


STAR

Ça se peut pas.


ALPHONSE

Je les vois, les animaux.

Je peux même te les dessiner!


STAR

Ah oui?


ALPHONSE

Ouais.


Au refuge, AMÉLIE prépare un bac de peinture, mais elle est distraite par des chatons qui miaulent dans une cage et en renverse sur la table.


AMÉLIE

Ça va bien, les petits chatons?

Ah non!

Ah!


Le chat NEWTON entre dans la pièce et s'installe sur la table devant AMÉLIE.


NEWTON LE CHAT

Hum! Hum! Bonjour, Amélie!


AMÉLIE

Allô.


NEWTON LE CHAT

Trouves-tu que je suis beau?

Très beau?

Très, très, très, très beau?


AMÉLIE

Bien oui, t'es vraiment beau.


NEWTON LE CHAT

Merci!

Oh, ça m'a pris des heures

pour me laver et obtenir

ce magnifique pelage!


AMÉLIE

Depuis quand t'es coquet, toi?


NEWTON LE CHAT

Ah, dis-moi pas

que t'as oublié?


AMÉLIE

Quoi?


NEWTON LE CHAT

On est supposés aller

chez Catou Lalouche.

C'est la rencontre officielle

avec ma sœur!


AMÉLIE

Ça m'est complètement sorti

de la tête.

J'ai beaucoup de choses

importantes à faire aujourd'hui.


NEWTON LE CHAT

Mais mes grandes retrouvailles

avec Marie Curie?


AMÉLIE

Je suis désolée, Newton...

Il va falloir remettre ça.


NEWTON LE CHAT

(Offusqué)

Ah! OK. OK.

Je vais attendre que Madame Amélie

ait réglé ses urgences.


LIAM entre dans le refuge.


AMÉLIE

(S'adressant à LIAM)

Puis?


LIAM

Ton père a pas de pinceaux.


AMÉLIE

Euh, peux-tu aller en demander

au voisin?


LIAM

(Avec surprise)

À Pyc?


NEWTON LE CHAT

(Avec dégoût)

Pyc... Euh...


AMÉLIE

Il est rendu super gentil

depuis quelques jours.


LIAM

Gentil?


AMÉLIE

Je pense que ses problèmes avec

la police lui ont donné une

bonne leçon.


NEWTON LE CHAT

Pyc? Une leçon? Ah!


LIAM

Ou il est en train de tramer

quelque chose d'autre...

OK, je vais aller lui demander

pour les pinceaux,

mais seulement parce que t'as

de la difficulté avec ton pied.


AMÉLIE

Merci, Liam!


LIAM sort du refuge et AMÉLIE se retourne vers NEWTON, qui est allongé sur la table, là où elle a renversé de la peinture.


AMÉLIE

Oh non, Newton! Tu t'es couché

dans la flaque de peinture!


NEWTON LE CHAT

Hein? Quoi? Oh non!

Ça fait trois heures

que je me lèche!


AMÉLIE examine le pelage de NEWTON.


AMÉLIE

Ah! T'es tout sale!


NEWTON LE CHAT

(Gémissant)

Oh, oh, oh!


Dans le parc, des travailleurs avec des gilets et des casques de construction attachent des rubans autour des arbres. Des balises sont installées dans l'herbe et l'un d'eux utilise un mètre à mesurer. RACHEL les regarde faire, INDIA arrive derrière elle et la fait sursauter.


INDIA

Rachel? Ha! Ha!

Qu'est-ce que tu fais ici?


RACHEL

Je me posais la même question,

mais pour eux autres...


RACHEL indique les travailleurs à INDIA.


INDIA

Mais j'ai pas été informée

de ça.

On dirait qu'ils font

de l'arpentage.


RACHEL

C'est quoi, ça?


INDIA

Bien, c'est quand on mesure

des terrains.


RACHEL

Pourquoi est-ce qu'ils mesurent

le parc?


INDIA

Il y a juste une façon

de le savoir! Viens.


INDIA et RACHEL se dirigent vers les employés.


Dans le garage de PAUL-YVES, un très grand nombre de bibelots de chats sont étalés sur un comptoir. PAUL-YVES les astique en soupirant.


PAUL-YVES

Nettoyer toute la collection

de bibelots de chats de Catou,

c'est de l'abus.


Une alerte électronique retentit.


PAUL-YVES

Puis il y a le marathon

de Gorilles en folie

qui commence

dans quelques minutes, ah!


LIAM entre dans le garage de PAUL-YVES et regarde les bibelots avec méfiance.


LIAM

Je le savais que tu pouvais pas

devenir gentil

du jour au lendemain!


PAUL-YVES

Hein?


LIAM

Qu'est-ce que tu fais avec les

bibelots de Catou Lalouche?

Tu les as volés!


PAUL-YVES

Pas du tout. Je les nettoie.


LIAM

Hein? Pourquoi?


PAUL-YVES

Parce que je suis gentil!


LIAM

C'est ce qu'on va voir.

Amélie a besoin de pinceaux.

Tu pourrais lui en prêter?

Si t'es si gentil...


PAUL-YVES

OK, je comprends. Tu me testes.

Mais en échange, tu vas m'aider

à nettoyer quelques bibelots.


LIAM

Euh, bien, c'est parce que

je suis pressé, là.


PAUL-YVES

Ça va pas prendre

beaucoup de temps!

Puis être gentils,

c'est s'aider, non?


LIAM soupire, mais il prend le bibelot que lui tend PAUL-YVES et l'aide à le nettoyer.


Au parc, INDIA aborde une travailleuse qui prend des mesures.


INDIA

Pardonnez-moi, madame!

J'aimerais savoir,

qu'est-ce qui se passe ici?


TRAVAILLEUSE

Désolée, je suis pas autorisée

à en parler...


INDIA

OK, peut-être pas à n'importe

qui, mais je suis la responsable

des lieux.

J'aimerais savoir qu'est-ce

qui se passe dans mon parc.


La travailleuse lui mime que sa bouche est scellée.


INDIA

OK. Bon, bien, j'ai d'autres

contacts. Je vais m'informer.

(S'adressant à RACHEL)

Viens!


INDIA s'éloigne avec RACHEL.


Dans le pavillon du parc, ALPHONSE termine le dessin d'un raton-laveur avec des ailes et des cornes qui crache du feu, puis il le montre à STAR.


ALPHONSE

Et voilà! Le raton-laveur cornu

cracheur de feu!


STAR

C'est beau, mais ça existe pas.


ALPHONSE

Ça peut exister!


STAR

Non.


ALPHONSE

Oui! Dans ton imagination!

Ferme tes yeux! Tu vas même le

voir cracher des boules de feu!


STAR

Arrête de rire de moi!


ALPHONSE

Quoi? Pourquoi je ferais ça?


STAR

À cause de ma trisomie!


ALPHONSE

C'est quoi ça?


STAR

Va-t'en! Tu m'énerves!


ALPHONSE ne semble pas comprendre, mais il sort du pavillon. STAR se prend la tête dans les mains.


Dans le parc, RACHEL s'accroupit pour examiner des fleurs écrasées, puis elle voit autre chose.


RACHEL

Pauvres petites fleurs!

Ils vous ont toutes piétinées.

Oh non! Pauvre petite bête!


Au refuge. AMÉLIE regarde NEWTON, un chiffon à la main.


AMÉLIE

Ça veut pas s'en aller,

Newton...


NEWTON LE CHAT

Mais je suis affreux!

Je ne peux pas aller voir

ma sœur comme ça!


AMÉLIE

J'ai peut-être une solution

pour toi.


NEWTON LE CHAT

Ah, je savais que je pouvais

compter sur toi.


AMÉLIE

Sauf que t'aimeras pas ça.


NEWTON LE CHAT

Sûrement,

il n'y a rien qui est pire

qu'une énorme tache de peinture,

hum!


AMÉLIE

Il faut que

je te donne un bain.


NEWTON LE CHAT

Quoi? T'es tombée sur la tête!


AMÉLIE

J'ai pas le choix, Newton!

C'est de la peinture acrylique.

Ça prend de l'eau puis du savon

pour l'enlever.


NEWTON LE CHAT

Ah, merci,

mais je vais m'arranger

tout seul en me léchant!


AMÉLIE

Oh non, non, Newton!

Tu ne peux pas lécher ça.

C'est de la peinture,

c'est dangereux pour toi!


NEWTON LE CHAT

Pas un bain! Quelle horreur!


AMÉLIE

Tu préfères que ta sœur

te voie tout sale

avec une tache de peinture?


NEWTON LE CHAT

Euh... Enfin...


AMÉLIE

En tout cas!

Moi, je trouve que ça donne pas

une très bonne impression.


NEWTON LE CHAT

T'as raison.

Elle va croire que je suis

un vulgaire chat de gouttière.


RACHEL entre dans le refuge, un crapaud à la main.


RACHEL

Amélie!

J'ai besoin de ton aide!


AMÉLIE

Qu'est-ce qu'il y a?


RACHEL lui montre le crapaud.


RACHEL

Il a l'air blessé.

Je l'ai trouvé dans la forêt.


AMÉLIE

(S'adressant au crapaud)

Allô, toi!


Dans le garage de PAUL-YVES, celui-ci est assis sur le canapé à jouer à un jeu vidéo, pendant que LIAM nettoie des bibelots. LIAM se retourne vers PAUL-YVES, qui cache sa manette.


LIAM

On n'était pas supposés

faire ça ensemble?


PAUL-YVES

Ouais, mais

c'est à cause que...

mon ami m'a demandé

de l'aider...

On finit bientôt.


LIAM

Bien, c'est trop long!

Je vais trouver

des pinceaux ailleurs!


LIAM se dirige vers la porte, mais PAUL-YVES se précipite pour prendre un plumeau.


PAUL-YVES

Non, non, non! Attends,

attends, attends.

Je suis là! Je suis là!


LIAM

(Soupirant)

OK.


ALPHONSE est assis devant le pavillon du parc. INDIA vient s’asseoir à côté de lui.


INDIA

Ça a pas l'air d'aller, toi!


ALPHONSE

La fille avec le calepin

est fâchée contre moi.


INDIA

Star? Mais pourquoi tu dis ça?


ALPHONSE

Elle pense que je ris d'elle...

Ça veut dire quoi... trisopli?


INDIA

(Riant)

Hi! Hi! Trisomie.

C'est un handicap. Bien, Star,

elle est née comme ça.


ALPHONSE

Quoi, comme ça?


INDIA

Bien, as-tu remarqué

que ses yeux ou son visage

puis ses mains sont

un petit peu différents?


ALPHONSE

Un peu...


INDIA

Bon, bien, c'est une des

caractéristiques de la trisomie.


ALPHONSE

C'est tout?


INDIA

Non.

Il y a d'autres différences,

aussi.

Par exemple, bien, Star,

ça lui prend plus de temps

pour apprendre les choses.

Puis ça lui prend plus de temps

pour faire confiance aux gens.


ALPHONSE

Pourquoi?


INDIA

Bien, parce que souvent,

les gens, ils se moquent d'elle.


ALPHONSE

Parce qu'elle est pas pareille?


INDIA

(Hochant la tête)

Hum hum.


ALPHONSE

C'est stupide, ça! Pauvre elle!

Moi, j'ai pas envie

de me moquer!


INDIA

(Joyeusement)

Elle serait vraiment chanceuse

de t'avoir comme ami.


ALPHONSE

Tu penses

qu'on pourrait être amis?


INDIA

Mais c'est sûr! Attends!

Star, elle adore rire

puis faire rire. Comme toi.

Viens! Je vais vous présenter

comme il faut.


ALPHONSE

OK.


Le téléphone d'INDIA sonne, elle le sort de sa poche et regarde l'écran.


INDIA

Oh!

Ah, je suis désolée,

c'est vraiment important.

Je te rejoins dans pas long. OK?


ALPHONSE

OK.


INDIA

(Au téléphone)

Oui, allô! Oui, India,

responsable du parc Balmoral.

J'aimerais avoir

de l'information

sur l'arpentage qui se fait ici.


Au refuge, le père d'AMÉLIE, MARTIN, qui porte des gants médicaux, se tient d'un côté avec RACHEL à examiner le crapaud. De l'autre côté, AMÉLIE s'occupe de son chat NEWTON. Le téléphone de MARTIN est placé sur la table et la musique d'attente se fait toujours entendre.


MARTIN

Ouin... On dirait

qu'il a la patte droite cassée.

Comme notre petite Amélie.


NEWTON LE CHAT

(Soupirant)

Ah...


VOIX AUTOMATISÉE AU TÉLÉPHONE

Merci pour votre patience...


NEWTON LE CHAT

Je sais pas si je vais

être capable, Amélie.


AMÉLIE

(S'adressant à NEWTON)

Fais-le en pensant à ta sœur!

Après le bain, tu vas être

encore plus beau!


NEWTON LE CHAT

Je suis capable, je suis

capable, je suis capable.


AMÉLIE

Plus vite tu y vas,

plus vite ça va être fini.


MARTIN

(S'adressant à RACHEL)

Ça devrait guérir tout seul.

Il lui faut juste du temps

et du repos. Comme Amélie.


VOIX AUTOMATISÉE AU TÉLÉPHONE

On vous répondra bientôt.


RACHEL

(S'adressant à AMÉLIE et MARTIN)

Je peux tu le garder ici

pendant qu'il guérit?


AMÉLIE

Ouais, c'est sûr! Mais peux-tu

t'en occuper aujourd'hui, là?

J'ai pas mal de choses à faire.


RACHEL

OK. Il y a tu une place

où est-ce que je peux le mettre?


AMÉLIE

Euh, dans le vivarium de

Sabrina, il y a de la place.

Elle vient d'être adoptée.


MARTIN amène le vivarium à RACHEL.


MARTIN

Mais c'est le dernier

pensionnaire qu'on prend, OK?

Jusqu'à tant que cette histoire

du permis soit réglée.

Ils vont répondre. J'en suis

sûr... éventuellement. Salut!


AMÉLIE

Bye!


RACHEL

Bye!


MARTIN reprend son téléphone et sort du refuge. RACHEL met son crapaud dans le vivarium.


RACHEL

Voilà! Ta nouvelle maison!


RACHEL rit en regardant le crapaud dans le vivarium.


AMÉLIE

Rachel, peux-tu me rendre

un service?


RACHEL

Bien oui, quoi?


AMÉLIE

Liam est parti chez Pyc

chercher des pinceaux

puis il est toujours pas revenu.

J'ai besoin de lui pour préparer

le refuge avant l'inspection!


RACHEL

OK, je vais aller le chercher!


AMÉLIE

Merci.

(S'adressant à NEWTON)

Tout est prêt, Newton!


NEWTON regarde AMÉLIE amener une bassine remplie d'eau et de savon.


NEWTON LE CHAT

Ah, c'est moi le chat le plus

brave de tout le quartier!


AMÉLIE

Je vais faire ça vite, promis.


AMÉLIE prend NEWTON et l'approche de la bassine, mais NEWTON panique en voyant l'eau et s'enfuit.


NEWTON LE CHAT

Ah... Hum!

Non, non, non, non, non, non!

Je ne peux pas!

C'est trop me demander!


Dans le garage de PAUL-YVES, PAUL-YVES est à nouveau assis sur le canapé, il joue à un jeu vidéo d'une main et fait semblant d'astiquer un bibelot de l'autre.


PAUL-YVES

(Soupirant)

Oh non! Ah, je suis mort!

Je vais même pas être

dans le top 3!


LIAM

Je pensais que t'aidais un ami?


PAUL-YVES

Ouais, mais je peux faire

plusieurs choses, tu sais.


LIAM

Oui, c'est vrai, ça!

T'es même capable de me faire

croire n'importe quoi!

Mais là, ça va faire!


LIAM jette son chiffon à terre et se dirige à nouveau vers la porte. PAUL-YVES se lève d'un bond et le retient.


PAUL-YVES

Ah non! Non, non!

Attends! Attends! Attends!

Attends! Reste ici.

Tiens, je vais te les donner

si tu...


PAUL-YVES prend des pinceaux sur une étagère pour les donner à LIAM. RACHEL entre à ce moment-là dans le garage. En la voyant, PAUL-YVES cache les pinceaux et s'empresse de faire semblant d'astiquer des bibelots.


RACHEL

Amélie veut savoir

ce qui arrive.


RACHEL regarde la brosse à dents que tient LIAM.


RACHEL

(S'adressant à LIAM)

Est-ce que tu lavais

la collection de chats

de Catou Lalouche?


LIAM

Oui. Pyc voulait que je l'aide.


RACHEL

Ah, mais c'est que Pyc

doit faire ça tout seul

pour se faire pardonner.


LIAM

Hum!

Je le savais que tu pouvais pas

faire ça juste pour être gentil.


PAUL-YVES

Mais il y en a tellement!

Regarde!


RACHEL

Mais c'est ça

l'entente avec Catou Lalouche.


LIAM

Je peux pas croire

que tu voulais me faire faire

tout ça à ta place!


LIAM prend les pinceaux de PAUL-YVES et se dirige vers la porte.


LIAM

(S'adressant à RACHEL)

On peut y aller!


LIAM et RACHEL sortent de la pièce.


PAUL-YVES

OK... Bien...


PAUL-YVES soupire et jette son chiffon par terre.


ALPHONSE entre dans le pavillon du parc, prend une grande inspiration, puis s'approche de STAR.


ALPHONSE

Je m'excuse pour tantôt.

Je m'appelle

Alphonse Carmichael.

J'aime ça rire

et inventer des animaux.

Puis avant de te rencontrer,

je savais pas c'était quoi

la trisomie.


STAR fait un câlin à ALPHONSE, qui a l'air ébahi.


STAR

Moi, c'est Star Tremblay.

J'aime faire rire

et faire des câlins.


ALPHONSE

Tu veux être mon amie?


STAR

Tu vas pas rire de moi?


ALPHONSE hoche la tête en réponse.


STAR

Tu comprends quand je parle?


ALPHONSE

Oui! Je comprends

tout ce que tu dis.


STAR

C'est pas tout le monde

qui me comprend.


ALPHONSE

Bien moi, oui. Tout le temps.


ALPHONSE et STAR se rassoient à la table et ALPHONSE reprend son dessin de raton-laveur cornu cracheur de feu.


STAR

Tu dessines bien...

Mais il manque quelque chose.


ALPHONSE

Ah oui? Quoi?


STAR

Des piquants sur la queue.


ALPHONSE

Comment tu sais ça?


STAR

Je l'ai vu, ton animal.


ALPHONSE

Ah ouais?

As-tu vu où il est allé?


STAR

Oui, par là.


STAR pointe une direction à ALPHONSE et lui fait signe de ne pas faire de bruit.


STAR

Chut!


ALPHONSE

(L'imitant)

Chut!


Dans le jardin d'AMÉLIE, AMÉLIE et MARTIN cherchent NEWTON. MARTIN a toujours son téléphone à l'oreille.


AMÉLIE

Newton! T'es où?

Si tu m'entends, je t'en

supplie, lèche-toi pas!


MARTIN

Newton! Newton!

Viens ici, mon chat!

Newton! Newton, viens ici.


RACHEL et LIAM arrivent, les pinceaux à la main.


RACHEL

Qu'est-ce qui se passe?


MARTIN

Newton s'est échappé avant

qu'on puisse le laver.

Il faut le trouver avant

qu'il lèche la peinture

sur son pelage!

Voulez-vous nous aider?


LIAM

Oui! Je vais aller le chercher

dans le parc en face!


RACHEL

Et moi dans le grand parc!


MARTIN

Parfait. Oh! Oui!

Merci, les enfants!


MARTIN leur prend les pinceaux et RACHEL et LIAM partent en courant.


RACHEL

Pas de problème!


MARTIN

Newton!


VOIX AUTOMATISÉE AU TÉLÉPHONE

Merci pour votre patience.


MARTIN

Newton!


AMÉLIE

Newton, c'est juste

un tout petit bain!


NEWTON est caché dans des buissons.


NEWTON LE CHAT

Ouache! Ark! Dégueu!


AMÉLIE

Newton?


NEWTON LE CHAT

Ah, cette peinture a

un goût horrible!


AMÉLIE

Allez, recrache-la! Vite!


NEWTON essaye de cracher.


AMÉLIE

(S'adressant à MARTIN)

Papa, viens! Je l'ai trouvé!


MARTIN

Ah oui? Il est où?


AMÉLIE

Il se cache là. Viens, Newton!


MARTIN se précipite pour rejoindre AMÉLIE. Ils fouillent dans le buisson où se cache NEWTON.


NEWTON LE CHAT

Non! Jamais!


MARTIN

Bon, Newton, sors de là!


NEWTON LE CHAT

(Grognant)

Ah!


MARTIN

Allez!


NEWTON pousse des grognements en réponse.


AMÉLIE

J'arrive pas

à mettre la main dessus.


MARTIN

Bon, Newton, ça suffit, hein!

Sors de là.

Tu dois prendre un bain!

Cette peinture est dangereuse

pour ta santé.


NEWTON LE CHAT

Ah! Je pourrais être malade?


AMÉLIE

Ouais. Très malade.


NEWTON LE CHAT

Mais, si je suis malade,

je n'aurai pas la force

de voir Marie Curie.


AMÉLIE

Tu n'aurais même plus la force

de manger du fromage

squick squick.


NEWTON LE CHAT

Ah, mais il fallait le dire

plus tôt!

Vite! Vite! Vite!

Donne-moi un bain!


AMÉLIE

Maintenant c'est toi qui me

supplies pour prendre un bain?


MARTIN

(S'adressant à AMÉLIE)

On a réussi à le convaincre?


AMÉLIE

Oui.


MARTIN

Super.


VOIX FÉMININE AU TÉLÉPHONE

Ville de Balmoral, bonjour!


MARTIN

(S'adressant à AMÉLIE)

Oh, ça répond!

(Au téléphone)

Oui. Bonjour!


VOIX FÉMININE AU TÉLÉPHONE

Bonjour.


MARTIN

(Au téléphone)

J'aurais besoin des

renseignements à propos

d'un permis.


AMÉLIE

Enfin!


MARTIN

(Au téléphone)

Oui, c'est Martin Archambault,

A

R

C...


MARTIN s'éloigne en parlant au téléphone.


AMÉLIE

Allez, Newton!


NEWTON LE CHAT

D'accord...


Une camionnette avec un logo indiquant «confort-nature» est garé dans le parc. À côté, INDIA observe les travailleurs. RACHEL arrive sur le sentier.


RACHEL

Allô, India!


INDIA

Salut.


RACHEL

As-tu vu Newton?


INDIA

Ici? Non.


RACHEL regarde les travailleurs qui placent des cônes orange dans le parc.


RACHEL

Ils sont encore là, eux?


INDIA

Hum hum.


RACHEL

As-tu été capable

d'en savoir plus?


INDIA

Tout ce que

je me suis fait dire, là,

c'est que c'était

un dossier confidentiel

puis de ne pas poser

d'autres questions.


RACHEL

Tu trouves pas ça étrange?


INDIA

Oui, très étrange.


Dans le pavillon du parc, ALPHONSE et STAR sont cachés derrière une table, des épuisettes décorées à la main.


ALPHONSE

T'as bien compris

le plan pour attraper

le raton-laveur

cornu

cracheur de feu

à queue piquante?


STAR

Oui.


ALPHONSE

Allons-y!


ALPHONSE et STAR avancent vers un coin de la pièce. ALPHONSE fait semblant d'attraper quelque chose avec son épuisette.


ALPHONSE

Tout doux... tout doucement.

Et... Ah!

Je l'ai eu!


STAR

Du premier coup!


ALPHONSE

Pas mal, hein?


STAR

Attention au feu!


ALPHONSE

Inquiète-toi pas!

J'ai tout prévu!

C'est un filet anti

feu!


ALPHONSE et STAR font semblant de regarder quelque chose dans l'épuisette.


STAR

Regarde! Sa queue!


ALPHONSE

Wow! T'avais raison!

Des piquants!


ALPHONSE et STAR se tapent dans la main pour célébrer. INDIA entre dans le pavillon.


INDIA

Oh! Ouais, je vois que les

présentations sont déjà faites!


ALPHONSE

T'avais raison, India!

Elle est trop cool, Star.


INDIA

Elle est cool, hein?


STAR

Alphonse,

c'est mon ami préféré!


INDIA

(Attendrie)

Ah!


ALPHONSE

On va lui rendre sa liberté?


ALPHONSE fait semblant de relâcher la créature dans l'épuisette. Ils font tous mine de la suivre du regard et INDIA la pointe du doigt avec enthousiasme.


INDIA

OK! Oh, regarde!

Regarde, Star! Oh!


ALPHONSE

Ça, c'était cool!


Au refuge, AMÉLIE finit d'essuyer NEWTON, pendant que LIAM repeint un meuble et RACHEL regarde son crapaud dans le vivarium.


AMÉLIE

Et voilà, Newton,

t'es tout propre!


NEWTON LE CHAT

Encore plus beau qu'avant, hum!

(Reniflant)

Oh, je sens si bon. Vite!

Un miroir que je m'admire!


AMÉLIE

Rachel, le miroir!


RACHEL

Tiens!


RACHEL passe un miroir à AMÉLIE, qui le place devant NEWTON.


NEWTON LE CHAT

Wow! J'ai l'air

d'un chat de race.

Oh, la classe!


AMÉLIE

Je te le dis: tu vas être fou

de ça maintenant.


NEWTON LE CHAT

Sache que chat et bain

ne feront jamais bon ménage.

Hum! Hum!


NEWTON saute de la table.


AMÉLIE

Tu t'en vas?


NEWTON LE CHAT

Oh, je vais aller me promener

dans le quartier.


NEWTON LE CHAT

Je sens que ma beauté

va faire des jaloux!


AMÉLIE

Fais attention

de pas te salir encore...


NEWTON LE CHAT

Oui, oui!


NEWTON s'en va et AMÉLIE se tourne vers le vivarium avec le crapaud.


AMÉLIE

(S'adressant à RACHEL)

Il a l'air de bien aller.


RACHEL

S'il pouvait parler, peut-être

qu'il pourrait nous dire

ce qui se passe dans le parc.


AMÉLIE

Ouais. C'est bizarre ce

que tu nous as raconté tantôt.


LIAM

Peut-être qu'ils construisent

un nouveau terrain de jeux!


RACHEL

(Mimant des guillemets)

Je pense pas qu'un terrain

de jeux est «confidentiel».


LIAM

C'est vrai!


RACHEL

En tout cas, je sais qui

espionner dans les prochains

jours.


AMÉLIE

(S'adressant à LIAM)

Puis, tu vois?

Pyc, il a changé.

Il nous a même prêté

ses pinceaux.


LIAM

Crois-moi!

Il a pas du tout changé.


RACHEL

Il a essayé de lui faire faire

ses tâches à Catou!


AMÉLIE

Pyc travaille

pour Catou Lalouche?


RACHEL

(Riant)

Ouais.


AMÉLIE

Je savais pas!


RACHEL

Il voulait que personne soit

au courant,

mais c'est une de ses tâches

qu'on lui a données

pour se faire pardonner.


AMÉLIE

C'est une bonne idée!


RACHEL

Et il va faire ça

pour le reste de l'été!


LIAM

On n'a pas fini

de l'entendre chialer!


Ils rient tous. MARTIN entre dans le refuge.


AMÉLIE

(S'adressant à MARTIN)

Puis?


MARTIN

Bien, j'ai réussi à parler

à un inspecteur pour le permis.


AMÉLIE

On a un rendez-vous?


MARTIN

Oui... dans un mois.


AMÉLIE

Quoi? Dans un mois?


MARTIN

J'ai tout essayé pour faire

devancer, ma chouette,

mais ils sont débordés.


AMÉLIE

(Déçue)

Ah...


RACHEL

Qu'est-ce qu'on va faire d'ici

à ce temps-là?


MARTIN

Il va falloir fermer le refuge.


AMÉLIE

Quoi?


MARTIN

Temporairement...

On n'a pas le choix.

Sinon, on va recevoir

des amendes.


AMÉLIE

Ah non!


MARTIN

Je suis désolé, ma belle.


MARTIN prend AMÉLIE par l'épaule et lui fait un baiser sur la tête.


Générique de fermeture

Épisodes de Amélie et compagnie

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Saison

Résultats filtrés par