Image univers Amélie et compagnie Image univers Amélie et compagnie

Amélie et compagnie

Amélie, une petite fille pétillante, débrouillarde et engagée qui parle avec les animaux. Newton, un chat gourmand, mais attachant, qui a la répartie facile et un sens de l´humour décapant. Une famille unie, mais un grand frère parfois fatigant. Des amis fidèles et dégourdis. Un voisin qu´on voudrait vendre. Un refuge pour animaux domestiques abandonnés. Des idées plein la tête. Des aventures stimulantes, parfois abracadabrantes. Bienvenue dans le monde d´Amélie et compagnie!

Partager

Vidéo transcription

Cupcakes et cardio!

Amélie reçoit un chien abandonné. Pyc tente de convaincre Amélie qu’il peut également héberger le chien, ça lui permettra de faire plus de tests pour savoir s’il peut lui aussi parler aux animaux. De nouveaux travailleurs sont vus dans le parc. Rachel décide d’enquêter, mais Billie est dans ses pattes et veut absolument l’aider, ce qui ne fait pas son affaire. Sarah revient prendre son poste comme gardienne de parc et réalise que beaucoup de choses ont changé au pavillon avec India. Newton cherche une façon de devenir célèbre.



Année de production: 2018

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

video_transcript_title-fr

Une récapitulation des épisodes précédents est présentée. INDIA s’informe de la présence de travailleurs dans le parc. Les arpenteurs ne disent rien. RACHEL accuse une autre fillette nommée BILLIE d’être une voleuse d’affiche. RACHEL amène BILLY au refuge. Le père de PAUL-YVES, BOC ou BENOIT-OLIVIER CÉLESTIN tient une manette de contrôle de drone dans le parc. AMÉLIE, lui demande de l’aide. AMÉLIE cherche des foyers pour plusieurs animaux. NEWTON panique sur le fait que sa sœur ne l’aime pas. Il décide de devenir un chat vedette.


Début chanson thème


CHŒUR D'ENFANTS

Amélie

Et compagnie

Wouhou

Amélie

Ha! Ha! Ha!

Amélie

Et compagnie

Hou hou hou

Amélie

Oui!


VOIX D'AMÉLIE

Hé, Newton.


Fin chanson thème


Titre :
Amélie et compagnie!


PAUL-YVES est dans son garage. Une petite chatte noire est dans une cage et PAUL-YVES la fait sortir.


PAUL-YVES

Viens. Lève-toi.

Bon chat.

Maintenant…


PAUL-YVES dépose la chatte sur une table.


PAUL-YVES

… assis.

Assis.

Assis!

Ok. Couché, le chat. Couché.

Lève-toi. Lève-toi!

Pourquoi tu m'écoutes pas, toi?


PAUL-YVES s’enregistre avec son téléphone.


PAUL-YVES

Après le douzième essai, il veut

toujours rien comprendre.

(Remarquant une flaque sur le sol)

T'as encore fait pipi par terre!

(Remettant le chat dans sa cage)

T'as une grosse vessie

pour un petit chat.


PAUL-YVES nettoie le pipi sur le sol.


PAUL-YVES

(Dégoûté)

Ah!


AMÉLIE est dans sa chambre avec NEWTON.


AMÉLIE

Non, je sais pas

pourquoi la tortue a mal au cou.

Je donne ma langue au chat.


NEWTON LE CHAT

Drôle d'expression, ça.

Pourquoi vouloir donner

sa langue à un chat...?


AMÉLIE

Parce qu'elle a

un «tortue» coli!

Ha! Ha! Elle est bonne

ta blague, Adèle!


NEWTON LE CHAT

Amélie, laisse faire

les blagues de tortues.

Aide-moi, c'est urgent!


AMÉLIE

Qu'est-ce qui se passe,

mon beau minou?


NEWTON LE CHAT

Qu'est-ce que je dois faire

pour devenir célèbre

et impressionner Marie-Curie?

Je me trouve un agent?

Je m'inscris à des cours?

C'est du gros sérieux, Amélie.

Sérieux avec un S majuscule!


AMÉLIE

T'as pas besoin de prendre

des cours pour devenir

un chat célèbre, Newton.


NEWTON LE CHAT

Ah bon?


AMÉLIE

Il y a des milliers de chats

qui deviennent super célèbres

grâce à Internet.


NEWTON LE CHAT

Quoi?


AMÉLIE

C'est rempli de vidéos de chats.

Je vais te montrer.

(Tapant sur sa tablette électronique)

«Vidéos de chats».

Voilà!


NEWTON LE CHAT

Laisse voir!


AMÉLIE

Ça peut te donner des idées.


NEWTON LE CHAT

Laisse voir!


AMÉLIE montre des vidéos de chats à NEWTON.


NEWTON LE CHAT

Oh!


Dans son garage, PAUL-YVES s’occupe d’un chinchilla.


PAUL-YVES

Allô, mon tortilla.

Viens ici, viens ici.

Regarde ce que j'ai pour toi!

Il se passe rien!

Comme avec le chaton.

Il doit être malade… ou sourd.

Ou peut-être défectueux, oui!

Je vais aller en parler

avec Amélie,

pour savoir

c'est quoi son problème.

Toi, tu bouges pas,

(Se tournant vers le chat)

puis toi non plus.


NEWTON commente les vidéos de chat.


NEWTON LE CHAT

Un chat qui dort

dans une boîte de mouchoirs,

tu trouves ça drôle?


INDIA entre dans la chambre d’AMÉLIE.


INDIA

Salut, ma petite grenouille.

Je m'en vais travailler

au pavillon.

As-tu besoin de quoi que

ce soit avant que j'y aille?


AMÉLIE

Non, merci.


INDIA

OK. Mathieu est au

sous-sol, si t'as besoin

de quoi que ce soit.


AMÉLIE

OK!


NEWTON LE CHAT

(Reniflant)

C'est quoi, cette odeur-là?


AMÉLIE

C'est vrai que ça sent bon.

C'est quoi?


INDIA

J'ai fait des [mot_etranger=EN]cupcakes[/mot_etranger]

aux carottes.

Pour Sarah,

qui revient au Pavillon!


AMÉLIE

C'est déjà ta dernière journée?

Ç'a tellement passé vite.


INDIA

Hé, on va pouvoir se parler

au téléphone et par Skype

quand tu veux.

Puis, on va continuer

à s'envoyer des textos.


AMÉLIE

Je sais.


INDIA

Regarde, je pense

que j'en ai un de trop.

(Offrant un petit gâteau à AMÉLIE)

Tiens.


AMÉLIE

Merci.


INDIA

Ça me fait plaisir,

ma petite grenouille.

À tantôt.


NEWTON LE CHAT

Oh! Amélie! As-tu vu?

Le chien a peur du chat!

Hi! Hi! Hi!


On sonne à la porte avec insistance. AMÉLIE prend son temps. Elle dépose son gâteau sur sa table de travail et va ouvrir la porte.


AMÉLIE

J'arrive!


Un petit chien attend devant la porte. Il a une laisse, mais il est seul.


AMÉLIE regarde partout autour et sourit en regardant le petit chien.


RACHEL marche dans le parc. Son téléphone sonne. Elle répond à sa mère.


RACHEL

Allô, maman.

J'adore mon nouveau téléphone.

Bien non, j'ai juste donné

mon numéro à Amélie.

Je sais que c'est juste

pour des urgences.


RACHEL aperçoit un camion et des travailleurs plus loin dans le parc.


RACHEL

Il faut que j'y aille.


BILLIE arrive derrière RACHEL et lui tape sur l’épaule.


BILLIE

Allô, ma super nouvelle amie!

Ça te tente-tu de jouer

avec moi aujourd'hui?

Ah! «Amie»,

«aujourd'hui», ça rime!

Ha! Ha! C'est trop drôle.


RACHEL

J'ai pas le temps, Billie.

Je suis trop occupée.


RACHEL court se cacher derrière un arbre pour observer les travailleurs. BILLIE l’imite.


BILLIE

Rachel, attends!


AMÉLIE est entrée dans la maison avec le petit chien.


AMÉLIE

Tu t'appelles Fredo?

Allô, Fredo!


On sonne à la porte.


AMÉLIE

Entrez!


PAUL-YVES entre.


PAUL-YVES

Depuis quand t'as un chien?


AMÉLIE

Quelqu'un vient juste

de le laisser à la porte.

Mais je dois

lui trouver un foyer,

parce que le refuge est fermé.


PAUL-YVES

Ah…

Je suis venu te dire que

ton tortilla est défectueux.


AMÉLIE

De quoi tu parles?


PAUL-YVES

Ton tortilla. Ton rat

avec de grosses oreilles,

que je garde au garage.


AMÉLIE

Ça fait 12 fois que je te

le dis, c'est un chinchilla.


PAUL-YVES

En tout cas, je lui parle,

mais ça sert à rien.

Il m'écoute pas.

Il bouge même pas.


AMÉLIE

Ça paraît que tu connais rien

aux animaux.

Quand un chinchilla bouge pas,

c'est parce qu'il a peur.


PAUL-YVES

Pff! Peur de quoi?


AMÉLIE

De toi!

Peut-être que

tu lui parles trop fort,

ou faire trop de bruit.


PAUL-YVES

Pff! Je chuchote

quand je lui parle.

Je lui dis: «Assis! Assis.»

Il réagit même pas.


PAUL-YVES se rend compte que Fredo, le chien, lui, a réagi et s’est assis.


PAUL-YVES

Hein?

Couché!

Assis! Ha! Ha!


PAUL-YVES est trop heureux de trouver un animal qui répond aux commandes.


Dans la chambre, NEWTON continue de regarder des vidéos de chat.


NEWTON LE CHAT

Pff! Un chat qui joue du piano.

N'importe quoi!

Un chat qui a peur

d'un concombre!

Ri -di-cule!

Un chat qui dort

sur une télévision?

C'est censé

rendre célèbre, ça? Ah!


PAUL-YVES continue de faire faire des tours à Fredo.


PAUL-YVES

OK, Fredo, donne la patte.

Oh, oh! Il m'écoute!

Un chien, c'est bien plus

le fun qu'un fajita.


AMÉLIE

Un chinchilla.


PAUL-YVES

On n'est pas loin

de se comprendre, toi et moi.

Je peux-tu le ramener chez moi?

Je vais pouvoir le garder

au garage avec les autres.


AMÉLIE

(Reprenant le chien sur elle)

Un chien, c'est pas mal

plus d'entretien

qu'un chinchilla ou un chaton.


PAUL-YVES

J'ai déjà la litière.

Le chaton veut rien savoir.


AMÉLIE

Un chien, il faut

que t'ailles le promener,

il faut le brosser,

il faut le nourrir.


PAUL-YVES

OK…


AMÉLIE

Un chien, il faut que tu lui

achètes un coussin, des jouets,

un bol d'eau,

un bol de nourriture.


PAUL-YVES

Je vais tout trouver ça, là.


AMÉLIE

Et qu'est-ce qui arrive

si ton père le trouve?


PAUL-YVES

Mon père? Ha!

Il vient jamais au garage.

Je vais préparer un beau

petit coin juste pour toi.

(S’adressant au chien)

Allô!

(S’adressant à AMÉLIE)

Penses-y: si je le garde, tous

tes problèmes sont résolus.


AMÉLIE

OK, d'abord.

Il me reste un peu de nourriture

pour chiens, au refuge.

Je vais aller te la chercher.


PAUL-YVES

OK, parfait!

Je vais te texter quand le petit

coin pour Fredo sera prêt.


AMÉLIE

Parfait.


PAUL-YVES

Bye, Fredo!


SARAH, la gardienne du parc est de retour dans la cabane. Elle cherche dans une armoire.


SARAH

Voyons, j'étais certaine

d'en avoir laissé ici!


INDIA

Salut, Sarah!


SARAH

Ah! Ma belle India!

Je suis contente de te voir!


INDIA

Moi aussi!

Tu cherches quelque chose?


SARAH

Bien oui. Les sacs à poubelles!

J'en gardais toujours

une réserve dans l'armoire.


INDIA

Oui, je les ai mis

dans le bureau, deuxième tiroir.

C'est plus pratique.


SARAH

OK!


INDIA

(Parlant d’une plante)

Et je trouvais qu'il manquait

de verdure, au Pavillon.

Elle est belle, hein?


SARAH

(Se mettant le nez dans la plante)

Elle est belle,

surtout de très, très près.


INDIA

Je suis désolée,

je vais la déplacer.


RACHEL

(Essoufflée)

India…

Les travailleurs…

sont de retour.


INDIA

Ah! Ah oui?


RACHEL

On les a vus

à l'entrée du parc.


SARAH

Des travailleurs? J'ai pas été

informée de ça, moi.


RACHEL

Il faut aller les espionner.

Viens, vite!


INDIA

Oui, j'ai vraiment pas

le temps, ma belle cocotte,

aujourd'hui. Je suis désolée.


RACHEL

Mais c'est important!


BILLIE arrive à son tour.


INDIA

Tu peux y aller? T'as pas

besoin de nous, pour espionner.

T'es super bonne!


RACHEL

Ah oui?


INDIA

Bien oui, t'es la meilleure!


BILLIE

Je vais vous aider. Je suis

super bonne en espionnage.


INDIA

C'est super! Allez-y.

Vous reviendrez nous dire

qu'est-ce qui se passe, OK?


RACHEL

OK.


BILLIE

Rachel, attends!


SARAH

Qu'est-ce que c'est,

cette histoire de travailleurs?


INDIA

Ah, je vais tout te raconter.


SARAH

(Trouvant les gâteaux)

Oh! Et puis ça,

qu'est-ce que c'est?


INDIA

J'ai fait tes [mot_etranger=EN]cupcakes[/mot_etranger] préférés

en l'honneur de ton retour.


SARAH

Des [mot_etranger=EN]cupcakes[/mot_etranger] aux carottes? Oh!

Oh! Mmm!


SARAH prend un des gâteaux glacés et trébuche. Elle a du glaçage sur le nez.


BILLIE et RACHEL espionnent les travailleurs.


BILLIE

L'autre jour,

je me suis déguisée,

et ma mère

m'a même pas reconnue.

Qu'est-ce qu'on fait?

C'est quoi, notre plan de match?


RACHEL

Pour l'instant, je fais juste

observer en silence!

C'est vraiment super plate.


BILLIE

Bien non, c'est cool!

Et en plus, à deux,

c'est encore plus amusant.

Euh, tu peux prendre des photos

avec ton téléphone, tu sais?


RACHEL soupire d’exaspération.


PAUL-YVES fait un petit coin pour le chien dans le garage.


PAUL-YVES

Ah.


PAUL-YVES prend une photo du coin chien. Ensuite, il fait le tour de ses locataires.


PAUL-YVES

(S’adressant au minet)

Allô, toi.

(S’adressant au chinchilla)

Allô, mon lapin!


PAUL-YVES prend d’autres photos. Puis il couvre les cages pour qu’elles ne soient pas facilement visibles.


PAUL-YVES

(Écrivant un message texte)

«Tout est prêt.

Tu peux amener le chien ici.»

Envoyé!


BENOIT-OLIVIER entre dans le garage.


PAUL-YVES

Euh, allô, papa.


BENOIT-OLIVIER

Allô!


PAUL-YVES

Qu'est-ce que tu fais ici?


BENOIT-OLIVIER

Mon fils, c'est aujourd'hui

que ça se passe.

J'ai décidé de me mettre

en forme.

Plus d'excuses:

fini les cochonneries.

Je me mets au sport.


BENOIT-OLIVIER aperçoit le coin préparé pour le chien.


BENOIT-OLIVIER

C'est quoi, ça?


PAUL-YVES

Euh… ça?

C'est mon… c'est mon coin

de lecture.


BENOIT-OLIVIER

Ah non, il y a pas

de place pour ça, là.

Je vais transformer le garage

en salle de sport maison.


PAUL-YVES

C'est quand que t'as décidé ça?


BENOIT-OLIVIER

Ce matin.


PAUL-YVES

Tu peux pas me faire ça!

Ma salle de jeu!


BENOIT-OLIVIER

C'est assez grand

pour tout le monde…

Malgré qu'il va falloir quand

même déplacer quelques meubles.

Oh! Ouvre une fenêtre,

ça sent le pipi de chat, ici!


PAUL-YVES

Moi, je sens rien.


BENOIT-OLIVIER

Bizarre. Hum. Bon!

Aide-moi

à déplacer le meuble.


PAUL-YVES

Pourquoi?


BENOIT-OLIVIER

Mon nouveau tapis de course

ultra méga de luxe

va être livré

d'une minute à l'autre!


On frappe à la porte.


BENOIT-OLIVIER

Les livreurs? Déjà?


On frappe à nouveau.


BENOIT-OLIVIER

(Ouvrant à AMÉLIE)

Woh…


AMÉLIE tient le petit chien dans ses bras.


NEWTON continue de regarder des vidéos de chat.


NEWTON LE CHAT

On dirait des petites boules

de ouate en coton.

Oh ti boubou

malou!

Oh ! Ti boubou

malou!

Ah! Pauvre petit chat-chat!

Il a perdu sa maman. Oh…


Dans le garage, BENOIT-OLIVIER n’apprécie pas le nouveau visiteur.


BENOIT-OLIVIER

Sors-moi ça d'ici!

Tout de suite!


AMÉLIE

Ayez pas peur, M. Célestin.

Fredo, il est super gentil.


BENOIT-OLIVIER

Moi? Peur d'un petit chien?

Pff! Voyons!


AMÉLIE

Vous voyez?


PAUL-YVES se penche et flatte le chien. Puis il prend la laisse.


BENOIT-OLIVIER

T'as pas rouvert ton refuge,

toi, j'espère?


AMÉLIE

Non, non. C'est le…


BENOIT-OLIVIER

Le chien de qui?


AMÉLIE

C'est…


BENOIT-OLIVIER

C'est le chien de Rachel!


AMÉLIE

Oui, c'est ça.

C'est le chien de Rachel.


Le chien grogne un peu en collant le papa de PAUL-YVES.


BENOIT-OLIVIER

Pourquoi tu me colles

comme ça, toi? Va-t'en!


AMÉLIE

C'est à cause

de votre sac de carottes.

Il paraît que Fredo

adore les carottes!


Le téléphone de BENOIT-OLIVIER sonne. Celui-ci répond.


BENOIT-OLIVIER

Allô, Hugo.

Hein?

Comment ça, il y a

deux filles qui vous observent

depuis 20 minutes?

Il faut rien leur dire,

vous savez ça, hein?

(S’éloignant)

OK, j'écoute!


AMÉLIE

T'avais dit que ton père venait

jamais dans le garage!


PAUL-YVES

Oui, mais ce matin,

il a décidé de transformer

le garage en salle de sport!


AMÉLIE

Bien là, Fredo

peut pas rester ici.


PAUL-YVES

Inquiète-toi pas,

je connais mon père.

Reviens dans une heure,

j'ai un plan.


AMÉLIE

Qu'est-ce qu'on va faire

avec toi, Fredo?


PAUL-YVES

Allez. Viens, mon chien.


Dans le parc, HUGO est au téléphone avec le père de PAUL-YVES. BILLIE et RACHEL observent encore.


BILLIE

T'avais raison, c'est plate.

Pourquoi on attend, donc?


RACHEL

Je t'avais dit.

Pour être une bonne espionne,

ça prend beaucoup de patience.


BILLIE

Ça sert à rien

de rester cachées.

Les travailleurs

nous ont déjà vues.


RACHEL

Oui, mais…


BILLIE

Je vais aller leur parler.

C'est la meilleure façon de

savoir qu'est-ce qui se passe.


RACHEL

S'ils te demandent pourquoi

t'étais cachée là...?


BILLIE

Bien, je vais leur dire qu'on a

perdu notre balle, c'est tout.


RACHEL

Moi, je vais y aller.

Toi, tu restes ici.

Puis, tu bouges pas.


RACHEL reçoit un message texte de AMÉLIE.


RACHEL

C'est Amélie.


De son côté, PAUL-YVES tente de cacher du mieux qu’il peut ses animaux. Son père revient dans le garage.


PAUL-YVES

Oh!

Bonne nouvelle, le camion

de livraison est en route.

J'ai mon voyage!

Je t'avais dit de bouger tous

les meubles contre le mur.

Il faut tout tasser pour que le

tapis de course puisse rentrer.

Allez, vite!

Pouah! Ça pue vraiment beaucoup

ici, tu trouves pas?


PAUL-YVES

Je sens rien, moi.


BENOIT-OLIVIER ouvre la porte pour aérer.


BENOIT-OLIVIER

(Sortant)

Ouf! J'ai besoin d'air, moi.


PAUL-YVES s’assoit sur son divan et réfléchit.


RACHEL revient vers l’arbre où BILLIE l’attend encore.


BILLIE

Rachel! Youhou! Je suis ici!

Puis, c'est qui,

les travailleurs?

Qu'est-ce qu'ils font?


RACHEL

Ils voulaient rien me dire,

mais j'ai trouvé un indice.


BILLIE

Oh! Cool!

Il faut continuer d'espionner.


RACHEL

Je peux pas.

Amélie veut que j'aille la

rejoindre d'urgence au Pavillon.


BILLIE

Puis, notre mission?


RACHEL

Je vais continuer

ma mission plus tard.


BILLIE

Est-ce qu'il y a un ordi

au Pavillon?


RACHEL

Oui…


BILLIE

Parfait! Je vais pouvoir faire

des recherches sur Internet

pendant que t'es occupée

avec Amélie.


Dans le pavillon du parc, INDIA montre à SARAH les améliorations qu’elle y a faites.


INDIA

J'ai aussi déplacé le classeur

pour libérer plus d'espace et…


SARAH

Quelle bonne idée!


INDIA

(Riant)

Ça continue!


AMÉLIE a rejoint RACHEL au refuge avec Fredo le chien.


RACHEL

OK, je peux m'en occuper,

mais juste pour une heure.


AMÉLIE

Promis. Juste le temps

que PYC règle son problème.


Fredo le chien aboie.


RACHEL

Pourquoi tu jappes, Fredo?


AMÉLIE

Ouais…

Ah! C'est à cause

des [mot_etranger=EN]cupcakes[/mot_etranger] aux carottes.

Fredo adore ça, les carottes.


RACHEL

Ha! Les chiens peuvent

manger des [mot_etranger=EN]cupcakes[/mot_etranger] aux carottes?

AMÉLIE

Non, non, non! C'est vraiment

pas bon pour leur santé.

Bon, je vais aller voir

comment PYC se débrouille.

Merci, Rachel.


RACHEL

Bye!


AMÉLIE

Bye, tout le monde.


RACHEL

Billie…

Peux-tu aller mettre

les[mot_etranger=EN]cupcakes[/mot_etranger] ailleurs?

BILLIE

Où?


RACHEL

Je le sais pas!

Quelque part où est

ce que Fredo

les verra pas.


BILLIE

OK.


BILLIE se lève et prend la boîte de gâteaux pour les déplacer.


BILLIE

(S’adressant à RACHEL)

Viens avec moi.

J'ai une super bonne idée.


RACHEL est plutôt réticente.


BILLIE

Viens!


RACHEL

OK…

India?


INDIA

Oui?


RACHEL

Peux-tu...

(S’adressant au chien)

Fredo, non, tu peux

pas venir avec nous autres.

(S’adressant à INDIA)

Tu peux-tu t'occuper de Fredo,

s'il te plaît ? Ça sera pas long.


INDIA

Il y a pas de problème.

C'est justement

le moment de ma tournée.

Je vais aller le promener.


RACHEL

OK. Merci!


INDIA

Ça me fait plaisir. À tantôt.


RACHEL

À tantôt.


INDIA

(Amenant le chien dehors)

Viens, Fredo. Allez!


SARAH

India, attends-moi!


SARAH trébuche sur la plante qu’INDIA a déplacée plus tôt.


SARAH

Oh! Ayoye!


BENOIT-OLIVIER parle aux livreurs qui ont déjà apporté le tapis d’exercice. Il se tient dans la porte du garage.


BENOIT-OLIVIER

Non, non, non, c'est beau.

Je vais l'installer tout seul,

je suis un pro! Merci, là!


PAUL-YVES dévisage son père. Le téléphone de BENOIT-OLIVIER sonne.


BENOIT-OLIVIER

Allô, Hugo.

Comment ça,

«merci pour les [mot_etranger=EN]cupcakes[/mot_etranger]»?

Je vous ai pas envoyé

de[mot_etranger=EN]cupcakes[/mot_etranger].

BENOIT-OLIVIER met son téléphone sur sa cuisse pour masquer les sons entrants et s’adresse à son fils.


BENOIT-OLIVIER

Euh… il va falloir que je

prenne l'appel, c'est important.


PAUL-YVES

C'est correct, papa.

Je vais m'occuper de la machine.


BENOIT-OLIVIER

Ah! C'est gentil, merci.

Voilà les instructions.

(Retournant à son appel)

Oui, oui, oui, oui,

je vous écoute.

Hum

hum…


PAUL-YVES chiffonne le feuillet d’instruction et le met dans sa poche. IL commence à retirer le plastique qui recouvre la machine. En voulant jeter le plastique à la poubelle, il fait la grimace.


BENOIT-OLIVIER

Pouah!

C'est vrai que ça sent

le pipi de chat!


PAUL-YVES reprend le torchon avec lequel il avait essuyé le pipi plus tôt et sourit en ayant une idée tordue.


Au parc, BILLIE distribue des gâteaux aux travailleurs.


RACHEL observe derrière des buissons. Elle est contente.


RACHEL

Oui!


RACHEL se faufile près de la semi-remorque des travailleurs. Elle trouve des plans dans la boîte arrière et en vole un.


Plus tard, dans le garage, PAUL-YVES essaie le tapis d’exercice. AMÉLIE entre dans le garage.


AMÉLIE

Fredo peut pas rester ici!

C'est encore pire qu'avant!

Je savais qu'il avait

pas d'allure, ton plan.


BENOIT-OLIVIER revient dans le garage.


PAUL-YVES

Inquiète-toi, Amélie. J'ai…

Allô, papa!

Ton tapis est prêt!


BENOIT-OLIVIER

Ah… Parle-moi de ça!

Ah! Je suis pas fou,

mais ça sent le pipi de chat

à plein nez!


PAUL-YVES

Moi, je sens rien. Toi, Amélie,

trouves-tu que ça pue?


AMÉLIE

Non, je sens rien.


BENOIT-OLIVIER

(Montant sur son tapis)

Oh! Ha! Ha! Ha! Oui!

Ah! Non, non, non!

Je n'en peux plus, là!

Je pourrai jamais

faire du sport ici.

(Reniflant et retenant sa respiration)

Pouah!

OK, on va descendre

le tapis au sous-sol.

Tout de suite!


BENOIT-OLIVIER sort aussitôt du garage.


PAUL-YVES

(S’adressant à AMÉLIE)

Tu vois?

Tu peux me faire confiance.


AMÉLIE

Qu'est-ce que t'as fait?


PAUL-YVES

J'ai mis du pipi de chat

partout autour de la machine.


AMÉLIE

T'as pas fait ça?


PAUL-YVES

Oui. Je connais mon père.

L'odeur du pipi de chat,

ça l'écœure.

On n'est pas près

de le revoir ici.

Fredo et les autres peuvent

rester au garage.


AMÉLIE et PAUL-YVES se tapent dans les mains.


Au pavillon du parc, INDIA et SARAH discutent.


INDIA

Je suis tellement

désolée, Sarah!


SARAH

Ça fait pas si mal que ça, là.

Sais-tu, à mon avis,

la plante serait pas mal

plus belle dans un coin

ou à l'extérieur!


INDIA

J'essayais juste de rendre

le Pavillon plus accueillant.


SARAH

Oh! Tout un accueil! Ha!


RACHEL

India! On sait

ce qui se passe au parc!


BILLIE

On a trouvé un indice.


RACHEL

(Tendant le plan à INDIA)

Tiens.


INDIA

Quoi?

«Confort Nature.

Complexe immobilier. À venir.»


BILLIE

Est-ce qu'ils vont construire

quelque chose?


INDIA

Bien, je pense que oui.

Mais c'est une excellente

découverte! Bravo, les filles!


BILLIE

C'est à cause de mon idée.

J'ai distrait les travailleurs

avec les [mot_etranger=EN]cupcakes[/mot_etranger].

INDIA

Ah! C'est une bonne idée,

bravo, Billie!


RACHEL

C'est moi qui ai vu le camion

de Confort Nature en premier.


SARAH

Toi et ta nouvelle amie,

vous faites une super équipe.


RACHEL

C'est pas mon amie…


Une notification sonore annonce un message texte sur le téléphone de RACHEL.


RACHEL

Ah! C'est Amélie. Je peux

ramener le chien chez PYC.

Viens, Fredo.


SARAH

Bye, Fredo!

(Donnant la laisse à RACHEL)

Tiens. Hop! Vas-y.


BILLIE

Rachel, attends! Moi aussi,

j'aime ça promener les chiens.

C'est ça. Euh, bye!


INDIA

Bye!


SARAH

Bye!


AMÉLIE est de retour dans sa chambre avec NEWTON.


NEWTON LE CHAT

J'ai vu des centaines

de vidéos de chats.

Que des niaiseries!

Et les plus ridicules

sont les plus célèbres! Pff!


AMÉLIE

Il y en a quand même

quelques-unes de drôles.


NEWTON LE CHAT

Si j'ai l'air aussi fou qu'eux,

Marie-Curie ne voudra rien

savoir de moi.

Je dois trouver une autre idée

pour impressionner ma sœur.


AMÉLIE

Inquiète-toi pas, mon beau

minou. Ensemble, on va trouver.


AMÉLIE se penche vers le vivarium de sa tortue.


AMÉLIE

Ah oui, Adèle?

Newton pleurait en regardait

les vidéos de chatons?


NEWTON LE CHAT

Je ne pleurais pas! Je…

J'avais une poussière

dans l'œil.

Le chaton avait perdu sa maman.

T'aurais dû le voir, il était

tellement attendrissant! Oh…


AMÉLIE

Moi, c'est toi que je trouve

le plus attendrissant.


NEWTON LE CHAT

(Ronronnant)

Ha! Oh…


PAUL-YVES fait des recherches sur sa tablette électronique en flattant Fredo le chien couché sur lui.


PAUL-YVES

(Lisant)

«Comment dresser un chien.»

Je pense qu'on va bien

s'entendre, toi et moi.


Générique de fermeture

Épisodes de Amélie et compagnie

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Âge
  • Catégorie Saison

Résultats filtrés par