Balade à Toronto

Dix artistes de la francophonie canadienne venus de différentes provinces sont invités à venir passer deux jours à Toronto afin de jouer les touristes et quelques-unes de leurs plus belles compositions. Cette série nous offre un regard privilégié et intimiste sur la relève musicale de chez nous toutes couleurs confondues.

Partager
Image univers Balade à Toronto Image univers Balade à Toronto

Vidéo transcription

Arthur Comeau

C’est sous sa nouvelle identité d’artiste solo que le Néo-Écossais Arthur Comeau part à la découverte de sa ville préférée en Amérique du Nord. Son aventure en sol torontois débute au champ de tir Ultimate Airsoft où il apprend les rudiments du maniement des armes en échangeant quelques tirs avec ses musiciens. Il visite le quartier du Marché Saint-Lawrence et nous parle de ses influences, de son aventure au sein du groupe Radio Radio et de sa vision musicale à long terme. L’Acadien s’imprègne de la culture marocaine au restaurant Sultan’s Tent & Café Moroc, où il partage son amour et sa fascination pour le thé et les riches traditions qui l’entourent. Il nous parle des différences linguistiques en Acadie et de sa langue, l’acadjun, trop souvent confondue avec le chiac. Il profite de son passage à Toronto pour nous interpréter « Gone West », « Prospare » et « Esclaves », trois pièces de son nouvel album, Prospare, lancé à l’été 2015. Arthur renoue aussi avec son amour du basketball en lançant quelques ballons au parc Underpass, le premier parc construit sous un passage supérieur à Toronto et le plus grand de ce genre au pays.



Réalisateur: Simon Madore
Année de production: 2015

Accessibilité
Déterminer le comportement de la visionnneuse vidéo:

video_transcript_title-fr

Début générique d'ouverture


VOIX DE JEAN LELOUP

♪ Jamais je n'oublierai

les étoiles ♪

♪ Sur la route de Toronto ♪

♪ Et ce jour sur cette plage

du lac Ontario ♪

♪ Millionnaire ♪

♪ Amoureux ♪


Fin générique d'ouverture


Texte narratif :
1 artiste, 2 jours à Toronto, 3 chansons


Titre :
Balade à Toronto


Dans un studio d'enregistrement, ARTHUR COMEAU, auteur-compositeur-interprète, est interviewé. Son entrevue est entrecoupée d'images de lui marchant dans les rues torontoises.


ARTHUR COMEAU

C'est pas nécessairement

important d'être original

autant que c'est important

d'être sincère, je trouve.

Puis, je pense que je suis

une personne originale. Tu vois?

Je suis comme... Tu vas pas

en rencontrer beaucoup comme

moi, [langue_etrangere=EN]so[/langue_etrangere], c'est sûr que ça

passe à travers de la musique.

On va démystifier l'affaire.

Moi, je suis Alexandre Arthur

Bilodeau, selon le gouvernement

et selon mon [langue_etrangere=EN]birthright[/langue_etrangere].

Arthur Comeau. Comeau,

c'est le nom de ma mère,

de la famille là-bas.

(langue_etrangere=EN]So[/langue_etrangere)

, Arthur Comeau, c'est moi

quand je prends le

(langue_etrangere=EN]stage[/langue_etrangere)

,

c'est moi quand je chante.

Nom de plume, c'est mon nom

(langue_etrangere=EN]as a producer[/langue_etrangere]. [langue_etrangere=EN]So[/langue_etrangere)

, comme,

quand je produis de la musique

pour d'autres artistes.

Zander MacWeegan, c'est

Arthur Comeau si Arthur Comeau

était comme...

(langue_etrangere=EN]full business[/langue_etrangere)

.

Je trouve que la beauté d'avoir

plusieurs personnages, c'est

comme à la fin de la journée, le

monde sait que c'est tout moi.

Moi, je trouve que l'identité

est plus dans le senti que dans

le défini. C'est pas tellement

important comment tu m'appelles,

mais que tu saches que c'est moi

par le son ou le feeling.


Un moment plus tard, dans le studio d'enregistrement, ARTHUR interprète sa chanson «Gone West», accompagné d'un guitariste et d'un batteur. En alternance, des images de lui jouant au basketball sous un viaduc sont présentées.


ARTHUR COMEAU

(Chantant)

♪ C'est-tu une situation ♪

♪ J'suis gone west ♪

♪ Tout le monde est gone west ♪

♪ Mais dis-moi

you j'sont gone next ♪

♪ Si j'te woira

j'virera homeless ♪

♪ Ils aviont

déjà viré god bless ♪

♪ Pour s'encourager

d'aller au west ♪

♪ Disons la vérité

c'est honest ♪

♪ Des temps ça prend du temps ♪

♪ Essaie reinque ♪

♪ Essaie reinque

de te faire voir ♪

♪ Que la joke est ouellement

drôle et ouellement fun ♪

♪ So je fais reinque

mon mieux ♪

♪ Nevermind quoi

s'qui pouvont dire ♪

♪ Nevermind yousqui

vouliont être ♪

♪ Tout le monde est gone west ♪

♪ Ej sont all in pour le monde ♪

♪ Ej sont all in

pour des zones ♪

♪ Pour des zones

qui allont tripper off

et faire du monde ♪

♪ Faire cheukafarre faire ♪

♪ Oh non mais tu sais

qu'ej savons tu sais tu sais ♪

♪ Ej sont gone ♪

♪ Gone gone gone ♪

♪ Gone far far ♪

♪ Y disont des affaires ♪

♪ Pour te faire faire mieux ♪

♪ Oh non on peut

point tout dire ♪

♪ Ça qui l'entendons ♪

♪ Oh tu sais que

le monde est gone ♪

♪ Yousqui l'avançont ♪

♪ Tout le tout le monde

est gone west ♪

♪ Depuis depuis depuis

depuis longtemps ♪

♪ Gone west gone west ♪

♪ Tu sais qu'ça fait du son ♪

♪ À cause tout le monde

est gone west ♪

♪ À cause ça fait longtemps

qu'ils allont qu'ils allont

qu'ils allont ♪

♪ J'suis gone west ♪

♪ Tout le monde est gone west ♪

♪ Ça fait longtemps y disont ♪

♪ Mais dis-moi

you sont gone next ♪

♪ Si j'te woira

j'virera homeless ♪

♪ Ils aviont déjà viré ♪

♪ Des temps faut

t'attrape connection ♪

♪ Pour te rendre

yousque t'es gone ♪

♪ Ej fais le tour du monde ♪

♪ En disant des chansons

depuis des années ♪

♪ Tout le monde a venu ♪

♪ Et l'avont écouté chanter ♪

♪ Tu sais que on va tcheindre ♪

♪ À faire ça pour 400 ans ♪

♪ 8000 12 000 14 000 ♪

♪ Jusqu'à temps qui landions ♪

♪ Cheuk part à une place yousque

le monde peut être ensemble ♪

♪ J'allons chanter danser ♪

♪ Pis jouer ma petite song ♪

♪ On est OK

tout le monde icitte ♪

♪ Yousqu'on est gone next ♪

♪ Depuis longtemps moi

je suis gone west ♪

♪ Ça fait dix ans

moi j'suis gone next ♪

♪ À cheukafarre

j'suis gone next ♪


À un autre moment, ARTHUR et ses musiciens entrent dans la boutique Ultimate Airsoft qui vend des pistolets de paintball et offre des terrains de paintball intérieur. Puis, ARTHUR et ses musiciens sont interviewés.


ARTHUR COMEAU

On est icitte à Ultimate Airsoft

à quelque part dans Toronto.

Là, on est

(langue_etrangere=EN]gone tester[/langue_etrangere)

l'unité et la force du

(langue_etrangere=EN]band[/langue_etrangere)

dans notre guerre de

(langue_etrangere=EN]BB guns[/langue_etrangere)

en plastique. Puis,

je crois que tout le monde

est pas mal excité.

À ce point-ci...

on m'a fait regretter que j'ai

pas demandé pour une pédicure

avec les petits poissons.


Un moment plus tard, ARTHUR et ses musiciens se pratiquent à tirer sur des cibles avec un pistolet de paintball. En alternance, l'entrevue se poursuit.


ARTHUR COMEAU

De Virginia, Boston,

Louisiane puis la Baie, icitte,

c'est Jesse «Del Jeezzy».

On l'appelle Jesse Belliveau.

Il joue de la guitare.

Frantz-Lee Léonard de Mascouche

à Montréal. Il joue des

(langue_etrangere=EN]drums[/langue_etrangere)

.

En arrière, on a «Maria Massan»,

en direct du Sénégal, qui reste

à la Baie. C'est ma gérante

de vie et ma partenaire.

(langue_etrangere=EN]So[/langue_etrangere)

,

on est venus icitte à Toronto

ensemble pour se «shooter».


Dans le studio d'enregistrement, l'entrevue avec ARTHUR se poursuit et est entrecoupée d'images de la partie de paintball entre ARTHUR et ses musiciens.


ARTHUR COMEAU

Moi, je viens

de Baie-Sainte-Marie

en Nouvelle-Écosse.

Mon père vient du Manitoba.

Moi, je suis né

à Saint-Boniface. Quand j'avais

six mois, on a déménagé

à Moncton. Je suis resté là

«cheuk» années, mais je venais

toujours dans la Baie les étés.

Puis là, à 8 ans, j'ai «mové»

pour de bon à la Baie.

La Baie, ça a été la place,

comme, la plus constante

dans ma vie où je suis

toujours retourné et tout ça.

Je me sens à l'aise dans ça puis

je me sens que dans ça, je vois

la musique. Je dirais même que

quand j'étais là-bas, quand

j'étais jeune, j'étais vraiment

attiré comme par tout ça

qui était électronique et

(langue_etrangere=EN]urban music[/langue_etrangere)

et je m'inspirais

de ça pour créer une musique

qui faisait de la suite là-bas.

Par chez nous, beaucoup de monde

fait de la chasse. Moi, j'ai

jamais appris à faire de la

chasse.

(langue_etrangere=EN]So[/langue_etrangere)

, là, cette année,

il y avait deux, trois personnes

de par chez nous qui étaient

comme: «Ah, on devrait aller

chasser.»

(langue_etrangere=EN]So[/langue_etrangere)

, j'étais comme:

«OK, bien...» Ils m'ont dit

qu'il fallait que j'aille au

(langue_etrangere=EN]gun range[/langue_etrangere)

en premier. J'ai pas

vraiment d'intérêt pour les

armes à feu en particulier, mais

j'aimerais apprendre à faire

de la chasse éventuellement.

(langue_etrangere=EN]So[/langue_etrangere)

, la guerre, c'est pas

vraiment quelque chose

que je veux encourager, mais

en même temps, c'est intéressant

de voir comme toute l'atmosphère

et tout ça.


Au stand de tir du Ultimate Airsoft, l'entrevue avec ARTHUR se poursuit et est entrecoupée d'images de la partie de paintball avec ses musiciens.


ARTHUR COMEAU

C'est quand même

du sport, [langue_etrangere=EN]right[/langue_etrangere]? Comme essayer

de «shooter» des

(langue_etrangere=EN]targets[/langue_etrangere)

et tout ça. Puis, surtout

quand c'est humain contre humain

dans la compétition de même,

c'est ouf! C'est intense.

J'ai été beaucoup élevé par des

femmes. Ma mère, ma grand-mère,

ma tante. C'était comme le

cercle de famille.

(langue_etrangere=EN]So[/langue_etrangere)

, ma mère

m'a tout le temps interdit

un peu comme les

(langue_etrangere=EN]4-wheelers[/langue_etrangere)

,

les fusils et toutes les choses

de la culture de par chez nous

des bois parce que, je sais pas,

peut-être qu'elle avait un plan

pour moi qu'elle voulait

que je voie autre chose avant de

revenir à ça ou quelque chose.

Là, à cette heure, c'est comme,

OK. Fait que je regarde

tout ce qui se passe avec

des [langue_etrangere=EN]4-wheelers[/langue_etrangere] et des fusils.

Durant la partie, ARTHUR s'empare d'une mallette. Un moment plus tard, ARTHUR, JESSE BELLIVEAU et FRANTZ-LEE LÉONARD sont ensemble dans un coin du terrain de paintball. ARTHUR et JESSE brandissent leur fusil, victorieux.


Dans le studio d'enregistrement, l'entrevue avec ARTHUR se poursuit et est entrecoupée d'images d'ARTHUR qui enregistre de la musique.


ARTHUR COMEAU

Ah, il y a de l'influence du rap

et il y a la langue acadienne et

la musique électronique qui joue

là-dedans. Il y a la production

de hip-hop, la façon

qu'ils produisent les

(langue_etrangere=EN]records[/langue_etrangere)

qui m'intéresse vraiment.

Mais à la base, je dirais que

j'appellerais ça

(langue_etrangere=EN]field music[/langue_etrangere)

.

Je pense que mes textes

et ma musique vont ensemble.

(langue_etrangere=EN]So[/langue_etrangere)

, le sens, par exemple... C'est ma [langue_etrangere=EN]psychedelic masterpiece[/langue_etrangere]

Quand je flotte

je porte de la [langue_etrangere=EN]fleece[/langue_etrangere]

c'est de la poésie,

(langue_etrangere=EN]right[/langue_etrangere)

?

C'est comme: «Ah, ce mot ici

et là, ce mot est là, ce mot est

là...» Bien là, ça va te faire

faire un pont entre ces

trois-là et tout à coup,

tu vois quelque chose.

C'est comme un

(langue_etrangere=EN]magic eye[/langue_etrangere)

.

Des images d'ARTHUR marchant dans les rues du quartier du marché Saint-Lawrence à Toronto sont présentées. Puis, ARTHUR est interviewé sur le banc d'un trottoir.


ARTHUR COMEAU

La première fois que je suis

venu à Toronto, quand j'étais

jeune, je trouvais que c'était

gros et je comprenais rien. Et

encore aujourd'hui, je trouve ça

gros et je comprends rien, mais

j'aime ça. C'est ça la

(langue_etrangere=EN]vibe[/langue_etrangere)

de la ville. Il faut que je dise

en ce moment, je pense que c'est

ma ville préférée au Canada.

Peut-être en Amérique

du Nord. Il y a une énergie

icitte qui est bonne.


Dans le studio d'enregistrement, l'entrevue avec ARTHUR se poursuit et est entrecoupée d'images de lui se promenant dans les rues torontoises.


ARTHUR COMEAU

On dirait que chaque fois que je

viens, c'est une ville que je

vois comme un petit

(langue_etrangere=EN]glimpse[/langue_etrangere)

,

mais j'ai jamais comme...

J'ai jamais pu comme cerner

la grosse partie encore

puis j'aime ça.

(langue_etrangere=EN]So[/langue_etrangere)

,

idéalement, c'est une ville qui

va toujours m'impressionner puis

me montrer des nouvelles choses.


ARTHUR COMEAU (Narrateur)

(Chantant)

♪ Vagabond millionnaire ♪

♪ Zillionnaire amoureux ♪

♪ Vagabond millionnaire ♪

♪ Tant qu'il y aura

des étoiles ♪


ARTHUR COMEAU

Bien, Jacobus et Maleco

qui est devenu Radio Radio. On a

créé plusieurs albums ensemble,

plusieurs belles années,

beaucoup, beaucoup de tournées.

Mais après un certain point,

je trouvais que la tournée

était un peu trop à mon goût. En

tout cas, le modèle financier de

la musique qu'on était dedans,

c'était beaucoup basé sur faire

de l'argent sur les

(langue_etrangere=EN]shows[/langue_etrangere)

.

Je pense que c'est un peu ça qui

fatigue les [langue_etrangere=EN]bands[/langue_etrangere] aujourd'hui.

Tu vas voir beaucoup de

(langue_etrangere=EN]bands[/langue_etrangere)

qui durent six, sept ans puis là,

c'est fini. Tandis que...

Je pense qu'il y a aussi

une possibilité de faire

une longue car... Comme

si tu regardes Zachary Richard,

Louis Armstrong, je veux dire,

c'est des grands noms...


En alternance, des images d'ARTHUR, MARIA, JESSE et FRANTZ-LEE se rendant dans un restaurant feutré sont présentées.


ARTHUR COMEAU

Moi, je parle au niveau

de la façon qu'ils ont créé

leur carrière, c'est

sur le long terme,

(langue_etrangere=EN]right[/langue_etrangere)

?

(langue_etrangere=EN]So[/langue_etrangere)

, je vais penser la musique

comme ça au lieu de penser

(langue_etrangere=EN]right now, rock on[/langue_etrangere)

.

À un autre moment dans le studio d'enregistrement, ARTHUR interprète sa chanson «Prospare», accompagné de JESSE et FRANTZ-LEE.


ARTHUR COMEAU

(Chantant)

♪ From the top c'est la hot jump

Hit the ground running

Mais ça slow down

Pis ça feel around

pour la real sound

Manière coumme du braille

Coumme un cadjen qui braille

Mais j'suis plus sur ma payday

Tout est ok

On va relaxer à soir

avec ma voix

Quoi tu dirais about ça

Tu peux me payer

drette en avance

Avec l'amour à donner

Pis tu sais que

J'amène les flûtes

comme un but

Ej sont all in comme un goal

Sur la honour roll

Mention honorable

c'est la secret code

Decipher la mould

Y tchenon parler about

voler des souls

Moi j'les mix dans ma console

Pis j'avions breaké la mould

So j'sont sur

la freefall evangelista

Plus formé que

la neuve thoughtform ♪


En alternance, des images d'ARTHUR, JESSE, FRANTZ-LEE et MARIA mangeant au restaurant feutré sont présentées.


ARTHUR COMEAU ET JESSE BELLIVEAU

(Chantant)

♪ Ej feel prospare

d'être icitte à soir

En fait de danser avec le monde

Y disont qui voulont voir

Y voulont voir

Ej feel prospare d'être icitte

pour delighter le monde

Y l'embarquont y savont

Qu'ej sont gone pour une while ♪


ARTHUR COMEAU

(Chantant)

♪ J'suis paré à bailler et guerrer

Ça qui faullait pour gagner

Le lion y voyont y voulont

La MGM roar

Mais j'suis plus sur

les lights sur les brights

Sur les aurores boréales lights

Out of sight out of mind

just in time

Parce que bétôt

s'ara été plus tôt

Faullais j'alle plus bas

pour aller plus haut

J'suis sur une steady rise

Eyes up pour les lies up

Mais la vérité c'est

J'ai une mer pleine

de prospérité

Une whole humanité

pour l'hériter

Ej m'en fuck bonne

de ta culture pis ton élection

Ej su naturally électé

Par la préfecture

et la tribal selection

Même pas besoin de ton audition

The Voice m'avait callé

Y'étiont down avec ma vision

Y'étiont down avec mon pidgin

Y saviont jamais giver

à la pression

Qui dirait qu'y'ara une solution

Simple coumme une pièce

Pis d'l'argent mais non

As-tu vu les grous trucks

Pis les belles grouses bottes

Qui s'achetont

sur les subventions

Mais moi j'suis icitte

Pour parler d'un autre invention

Pis c'est de même que j'avançons

La prospérité point la charité

Moi j'ai deux grouses boules

à faire hériter

Reinque demande US custom

border control

Chisqua la control

Y diront dans une grouse voix

Que c'est zeux

Mais tu sais que la grouse voix

veut dire non

Ça me ressemble que

le plus fort que tu parles

le plus que t'as tort

Le plus que tu perds control

Moi j'suis icitte

avec la classic roll

Tout le monde icitte

c'est le rock n' roll

Tout l'temps dans

le temps présent

C'est Arthur Comeau

pis ça va de l'avant

Le rear view mirror

est point grou assez

Pour le futur

qu'en fait d'arriver ♪


ARTHUR COMEAU ET JESSE BELLIVEAU

(Chantant)

♪ Ej feel prospare

d'être icitte à soir

Enfin de danser avec le monde

Y disont qui voulont voir

Y voulont voir

Ej feel prospare d'être icitte

pour delighter le monde

Y l'embarquont y savont

qu'ej sont gone pour une while ♪


ARTHUR COMEAU

Ouh!

(Chantant)

♪ On dirait qu'ça fait longtemps

Depuis qu'il avont point feelé

Ça citte coumme ça citte

Mais ça icitte

C'est la médicine qui prophet

Pis c'est beau à voir

Le monde d'icitte qu'en profite

Pis that's it

That's it that's it

Mon intro c'est ma punchline

Le reste c'est du profit

Le monde m'offre des jobs

Parce qui voyont ma car

Y disont god damn ça c'est

ouellement un morceau de marde

C'est point les hardes ou la car

qui faisont l'homme

Mais l'homme qui fait la car

Crois-moi about ça man

Demande ça à Henry Ford man

Demande ça à un superstar

dans une Geo man

Geological supernova

Champagne bubble

Tout le monde en fait

de buster ça

Quoi s'tu crois parce tu marches

dans des fancys restaurants

Tout le monde va croire

t'es important non

J'aimerais mieux des

homemade beans avec d'la mélasse

Pis une miette de graisse

Faisons d'la place

Faisons d'la place

pour la graisse

J'vous l'ai déjà dit

avant ça icitte

C'est la first place


En alternance, des images d'une danseuse orientale au restaurant feutré sont présentées.


ARTHUR COMEAU

(Chantant)

♪ Ej feel prospare

d'être icitte à soir

En fait de danser avec le monde

Y disont qui voulont voir

Y voulont voir

Ej feel prospare d'être icitte

pour delighter le monde

Y l'embarquont y savont

qu'ej sont gone pour une while

(Rappant)

Avec nous autres icitte ce

soir, c'est Léon sur le violon.

T'entends dans le backing track,

Bill. Ça va te faire la paye

jusqu'à la fin du mois de mai,

mais à partir de juin,

tu sais que c'est gone...

Had to come sur le

sold-out

show. Jesse «Del Jeezzy», Jesse

Belliveau sur la guitare. Il a

«drivé» de Louisiana, Virginia

puis Boston pour se rendre à

la Baie et Montréal et Toronto.

Pour faire «dripper» ça

pour vous autres ce soir.

De Mascouche,

le master de manouche.

Le master de Mastigouche,

Frantz-Léonard.

That's right,

il joue des

drums. Ça groove.

Ça sonne bon, ça feele bon,

ça garde bon.

De trois quarts à prospare.

Tout le monde est

gone dans la méga planète

cloud.


Au restaurant, ARTHUR, MARIA, JESSE et FRANTZ-LEE applaudissent la danseuse.


MARIA MASSAN

Magnifique!


Puis, ARTHUR et ses amis sont interviewés à leur table du restaurant alors qu'ils se font servir du thé.


ARTHUR COMEAU

J'adore le thé parce que le

thé, beaucoup de gens, ils vont

dire: «Ah, le vin...» Mais le

vin, c'est quand même limité par

rapport au thé. Il y a beaucoup

plus de variétés de thé,

il y a plus d'histoire au thé

et c'est vraiment international,

tu vois. Tout le monde boit du

thé sous une forme ou une autre.

Vraiment, si tu penses

à n'importe quel pays

dans le monde, tu peux imaginer

leur façon de boire le thé.

(langue_etrangere=EN]So[/langue_etrangere)

, déjà là, c'est une façon

d'ouvrir n'importe quelle

conversation,

(langue_etrangere=EN]right[/langue_etrangere)

?

Puis, le café, c'est bon,

j'aime le café, mais un café,

c'est très excitant.

L'alcool, ça rend saoul. Tandis

que le thé, ça te stimule,

mais ça te stimule sur un niveau

plus subconscient, on dirait.


ARTHUR et ses amis entrechoquent leur verre de thé. Puis, l'entrevue se poursuit.


ARTHUR COMEAU

J'ai beaucoup été influencé

par la musique

(langue_etrangere=EN]actually[/langue_etrangere)

du nord de l'Afrique, comme

Bombino, Tinariwen, tout comme

le Sahara rock. Le Canada,

par nature, c'est un pays qui

est assez multiculturel, surtout

à Toronto. Mais même en Acadie,

tu vois comme la valeur que les

nouvelles idées, les nouvelles

cultures peuvent apporter.

Puis aussi, c'est comme,

je pense qu'on a des idées fixes

que la culture, c'est une chose

stable et c'est comme:

«Oh, la culture acadienne,

c'est une chose...», mais tout

est basé sur le mélange et être

ouvert à des nouvelles idées,

(langue_etrangere=EN]right[/langue_etrangere)

? C'est ça qui nous

avance vers l'avant. Le français

est venu du latin et tout ça.

(langue_etrangere=EN]So[/langue_etrangere)

, c'est comme, la vie,

c'est toujours la découverte.

Du moment que t'arrêtes

de découvrir, ça devient

comme ennuyant.

Une autre affaire avec la

culture, c'est que tu peux pas

la prendre juste comme ça,

(langue_etrangere=EN]right[/langue_etrangere)

? C'est une conversation

qui finit jamais. J'aime prendre

le temps de faire les choses.


Dans le studio d'enregistrement, l'entrevue avec ARTHUR se poursuit et est entrecoupée d'images de la danseuse orientale dansant devant ARTHUR et ses amis au restaurant.


ARTHUR COMEAU

Le chiac, c'est une belle

langue. C'est pas la mienne.

Je pense que chiac, c'est devenu

un terme marketing un peu

à l'extérieur de l'Acadie

pour expliquer tous les langages

de l'Acadie. Mais le chiac,

c'est la langue du sud-ouest

du Nouveau-Brunswick. Nous

autres, on vient du sud-ouest

de la Nouvelle-Écosse, on parle

acadien. Puis, en même temps,

le langage est même différent

parce que nous autres, quand

est-ce qu'on arrive à Moncton,

ils nous disent:

«Ah, j'aime ton accent.»

Même en acadien, tu vois, il y a

plusieurs accents.

(langue_etrangere=EN]So[/langue_etrangere)

, de dire

que tout le monde parle chiac,

c'est un peu comme diminuer

la richesse de la culture.

Mais oui, l'acadien,

c'est la langue de la Baie,

c'est la langue de CIFA,

c'est la langue où notre musique

est née dedans et c'est

la langue que ma musique

continue.

(langue_etrangere=EN]So[/langue_etrangere)

, j'ai

beaucoup de respect pour.


Au parc Underpass, sous un viaduc. ARTHUR sort de sa voiture et ouvre le coffre arrière tout en étant interviewé.


ARTHUR COMEAU

Partout où est-ce qu'on va,

c'est important d'avoir

l'équipement, surtout quand t'es

sur la route. C'est un sport

que tu peux facilement jouer

comme à l'improviste

n'importe où.


ARHTUR sort des chaussures et un ballon de basketball.


ARTHUR COMEAU

(langue_etrangere=EN)

Let's go.

(/langue_etrangere)


Dans le studio d'enregistrement, ARTHUR interprète sa chanson «Esclaves», accompagné de JESSE et FRANTZ-LEE. Il commence en faisant de l'improvisation vocale.


ARTHUR COMEAU

(Chantant)

♪ Ej vois la light en toi ♪

♪ Ej vois le potentiel

tu pourrais faire ♪

♪ Ej crois dans tout ça

que tu vas devenir ♪

♪ Mais pourquoi donc

faut tu sayes un esclave ♪

♪ Ej travaille point

avec des esclaves ♪

♪ Ej ride point

avec des garces ♪

♪ Moi j'suis sur la up and up ♪

♪ Pis ça pue coumme d'la

fucken marde dans ton logis ♪

♪ Temps qu'tu nettayes ta vie ♪

(Rappant)

♪ Yeah! Ah!

J'ai cleané out mon ashtray

Billy J pave the way

Tu peux acheter ça sur eBay ♪


En alternance, des images d'ARTHUR changeant ses vêtements pour un maillot de basketball au parc Underpass sont présentées.


ARTHUR COMEAU

(Rappant)

♪ Save the day

On est gone back

on est gone en avant

On est gone all the way

Quoi stu parles about

Tous les matons ej me lève

Pis ej prends une douche

Ça c'est une bounne façon

À point être salaud

coumme une esclave

Pis sentir coumme une fishplant

Quand s'tu rentres

dans la shoppe

Tout le monde icitte

Y voulont acheter du poisson

Tout le monde icitte

Y voulont acheter des coques

Moi j'suis icitte

en fait de gratter

des coques avec les boys

Qui sont en fait

d'me montrer

yousqui faut mettre la pelle

Dans le sable dans la mer

Ah!

Moi j'suis icitte en fait

d'apprendre des affaires

Moi j'suis icitte en fait

d'apprendre des affaires

Peux-tu woire ♪


En alternance, des images du parc Underpass sont présentées.


ARTHUR COMEAU ET JESSE BELLIVEAU

(Chantant)

♪ Ej travaille point

avec des esclaves ♪

♪ Si ça travaille point non ♪

♪ Ça travaille point ♪


ARTHUR COMEAU

(Chantant)

♪ Non non non ♪


ARTHUR COMEAU ET JESSE BELLIVEAU

(Chantant)

♪ Je travaille point

avec des esclaves ♪

♪ Ej ride point

avec des garces ♪

♪ Si ça travaille point ♪

♪ Si ça travaille point ♪


ARTHUR COMEAU

(Chantant)

♪ Tu peux rentrer

dans la mer ♪

♪ Ça coûte rionne

pour se baigner ♪

♪ Tu peux m'offrir

whatever tu veux ♪

♪ Pi j'te baillerais

un chunk de savon ♪

♪ Dis-moi quoi s'qui savont ♪

♪ Chi chi ça toi t'es savant ♪


En alternance, des images d'ARTHUR et JESSE jouant au basketball au parc Underpass sont présentées.


ARTHUR COMEAU

(Chantant)

♪ Temps pour laver purifier ♪

♪ Temps pour brûler du sel ♪

♪ Temps pour couper les arbres ♪

♪ C'est le temps pour brûler

du cèdre et du bouleau ♪

♪ Moi j'suis gone

là où est-ce qui fait beau ♪

♪ Moi j'suis gone

là où est-ce qui fait beau ♪

♪ Tu peux venir

avec moi parce que ♪

♪ J'vois la light

dans tes yeux ♪

♪ Même ti que t'es un salaud ♪

♪ On va nettoyer la marde ♪

♪ On va faire tout ça qui faut ♪

♪ Si t'es femme et avec moi ♪

♪ On peut apprendre à cuisiner ♪

♪ Parce qu'ej vois

Parce qu'ej vois

Parce qu'ej vois

la light dans tes yeux ♪

Pis les femmes qu'avont

une miette plus de torque

ça c'est all fine avec moi

Tu peux driver le truck baby

Drive the truck là

♪ Ej travaille point

avec des esclaves ♪

♪ Si ça travaille point ♪

♪ Ça travaille point ♪

♪ Je travaille point

avec des esclaves ♪

♪ Ej ride point

avec des garces ♪

♪ Si ça travaille point ♪

♪ Ça travaille point ♪

♪ Non non non ♪

♪ Ej vois la light en toi ♪


Au parc Underpass, ARTHUR et JESSE prennent une pause et sont interviewés. L'entrevue est entrecoupée d'images d'ARTHUR et JESSE jouant au basketball.


ARTHUR COMEAU

J'ai joué comme à la petite

école. Puis là, j'ai

complètement arrêté les sports

pour longtemps puis là, quand

j'ai «mové» [langue_etrangere=EN]back[/langue_etrangere] à la Baie,

j'ai commencé à jouer deux fois

par semaine. Autant j'aime

le thé pour voir les différentes

cultures et les différentes

façons, le basketball, c'est la

même chose. Même à l'intérieur

du Canada, quelqu'un de [langue_etrangere=EN]BC[/langue_etrangere] va

jouer complètement différemment

de quelqu'un de Nouvelle-Écosse,

quelqu'un de Montréal,

complètement différent de

quelqu'un de Toronto. Puis là,

quand tu joues contre les

Américains, c'est juste comme

une [langue_etrangere=EN]whole[/langue_etrangere] nouvelle

(langue_etrangere=EN]game[/langue_etrangere)

.

Moi, je vois Arthur Comeau.

Je suis comme un ambassadeur.

Je suis comme une nouvelle sorte

de politicien pour une nouvelle

sorte de société.

Puis, mon outil principal

en ce moment, c'est la musique.

Comme, la musique, c'est comme

j'adore ça et c'est ma passion.


Dans le studio d'enregistrement, l'entrevue avec ARTHUR se poursuit et est entrecoupée d'images


ARTHUR COMEAU

Mon amour pour la musique et

l'énergie que je mets dedans va

redéfinir peu importe l'émotion

que je suis dedans.

(langue_etrangere=EN]So[/langue_etrangere)

,

la musique que je faisais quand

j'avais 15-16 ans, tout le monde

était comme, personne comprenait

où est-ce que ça allait. Tout

à coup, il y a une porte qui a

ouvert, on a déménagé à Moncton.

Là, éventuellement à Moncton, on

a changé de son. Le monde était

comme: «Ah, ce n'est plus bon.»

Puis là, éventuellement,

les gens de Montréal ont dit:

«Ah, c'est bon.» Là, on a eu

un [langue_etrangere=EN]deal[/langue_etrangere] avec Montréal.

(langue_etrangere=EN]So[/langue_etrangere)

,

ça, c'est vraiment le voyage

de ma musique. J'ai vu que si tu

te bases sur le marché où t'es,

c'est sûr que tu vas pas

créer quelque chose qui libère

les gens. Selon moi, c'est moi

qui crée le marché du futur,

(langue_etrangere=EN]so[/langue_etrangere)

, pourquoi je vais me

contenter du marché actuel?

De plus en plus,

je crois pas vraiment

au talent. Je crois juste

à la passion puis la

(langue_etrangere=EN]drive[/langue_etrangere)

.

Au parc Underpass, ARTHUR s'avance et lance le ballon de basketball par en arrière et fait un panier.


VOIX MASCULINE

(langue_etrangere=EN)

Get the hell out.

(/langue_etrangere)


Début générique de fermeture


VOIX DE JEAN LELOUP

♪ Jamais je n'oublierai

les étoiles ♪

♪ Sur la route de Toronto ♪

♪ Et ce jour sur cette plage

du lac Ontario ♪

♪ Millionnaire ♪

♪ Amoureux ♪


Fin générique de fermeture

Épisodes de Balade à Toronto

>Choisissez une option de filtrage par âge, fiction, ou saison

  • Catégorie Saison
  • Catégorie Documentaire

Résultats filtrés par